AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le temps des questions w/ Malek (ABANDONNE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 965
En savoir +

MessageSujet: Le temps des questions w/ Malek (ABANDONNE)   Jeu 6 Oct - 11:02

Le temps des questions w/Malek kom TrikruL'agitation régnait dans Polis et sur tout le territoire Trikru. Les mêmes questions sans réponses se lisaient sur toutes les lèvres. A la fois de l'inquiétude et l'envie d'en découdre se découvrait dans leur regard. Comment pouvais-je l'ignorer ? Chaque jour j'entendais parler de ces mystérieux Gens tombés du Ciel. Personne ne savait d'où ils venaient et j'avais donné l'ordre formel de ne pas s'approcher de leur camp. Mon excursion m'avait permis d'en apprendre un peu plus sur eux, mais pas autant que je l'aurais souhaité. Je savais qu'ils n'étaient pas encore très bien organisés, mais ils avaient emmenés avec eux des armes à feu. Nous devions donc être prudent, quoi qu'il en soit. Tous les Grounders savent à quoi ressemble un fusil, mais aucun d'entre nous n'en fait usage. Ces armes sont un déshonneur, elles ne révèlent en aucun cas la puissance d'un vrai guerrier qui s'est entraîné dur et qui mérite son épée. Cependant, je ne connaissais aucun de leur plan, ni de la durée escomptée de leur stationnement: ce qui ne me plaisait pas du tout.

-Heda, on ne peut pas les laisser s'installer ! Ils sont trop proches de Tondc, ils sont d'ailleurs en attente de vos ordres pour les déloger.

Dans la salle du trône, Titus me faisait part des échos entendu en ville et dans les villages alentours. Il me tenait au courant de tout ce qu'il se passait lorsque je n'y étais pas. Et en ce moment, tout le monde tournait autour des Gens du Ciel. La frontière des territoires de chaque clan a été définie il y a bien longtemps. Et les batailles afin d'agrandir ces limites ont continué jusqu'à ce que j'engendre la Coalition. Depuis, les guerres entre clans ont cessé, et les territoires sont fixes. Mais qui aurait pu penser une seule seconde que des gens descendraient du ciel en quête de terres à habiter ? Comment aurais-je pu le prévoir ? Là était le problème. Ils voulaient des terres, mais je ne pouvais leur en céder plus que la légère parcelle qu'ils ont conquis de force lorsque leur vaisseau s'est écrasé.

-Tondc attendra. Continuez les gardes avec les éclaireurs comme ils le font depuis le début. Je refuse de les laisser conquérir un seul arbre supplémentaire aux limites que je leur ai déjà accordées. Et dites-leur que s'ils venaient à les dépasser, ils osent leur envoyer un avertissement quel qu'il soit. Et s'ils réitèrent, je n'hésiterai pas à envoyer les guerriers.

Je me levai du trône, fis quelque pas. Je me mis de dos à Titus en observant par la fenêtre le paysage forestier. Je savais pertinemment ce que Titus voulait: c'était leur déclarer une guerre afin de tous les exterminer. Et je savais que c'était ce que la plupart des Trikru voulait également. Mais face à leur armement, je ne pouvais prendre le risque de les envoyer en plein front. Dès aujourd'hui, il me faudra réfléchir à établir un plan au cas où une guerre venait à être déclarée.

-Lexa, et si ce sont eux qui attaquent en premier ?

A sa question, je me retournai et lui répondis sèchement:

-Alors nous les anéantirons.

Car il ne fallait pas être dupe: le Peuple des Arbres possédait un avantage considérable, nous connaissions le terrain par coeur. Les meilleures points de vue pour les archer, les meilleures cachettes pour les éclaireurs, les meilleurs champs de bataille pour les guerriers du front. Peut-être avaient-ils les armes, mais nous, nous avions la Terre.
Titus hocha la tête malgré lui et se retourna. Ses pas résonnaient dans la grande pièce et je l'accompagnai jusqu'à la sortie de la salle du trône. Il poussa la porte qui était restée entre-ouverte et monta dans l'ascenseur. Je remarquai que Malek était là à garder l'entrée. J'attendis que le Fleimkepa soit bien parti pour demander au guerrier:

-Et toi, qu'en penses-tu, Malek ?
© 2981 12289 0

_________________

Merci Finou Bellou
pour ce fabuleux kit ♡
★ But still, like dust, I rise.



Dernière édition par Lexa le Dim 4 Juin - 17:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Le temps des questions w/ Malek (ABANDONNE)   Lun 10 Oct - 11:39

Le temps des questions
w/Lexa kom Trikru
Je n'étais pas vraiment là pour penser. Le commandant voulait certainement savoir, connaitre le fond de ma réflexion sur le cas de ces gens descendu du ciel mais je n'étais pas disposé à lui répondre. Mon travail était de surveiller, d'écouter et de ne jamais interrompre. J'étais un poteau tout simplement. Une barrière de plus dans la protection de notre chef. Je ne bougeais pas. J'étais droit comme un "I", lance en main et armure lourde sur le dos. J'osai à peine tourner la tête lorsque Titus, le fleimkepa de notre commandant, sortit de la salle du trône l'air dubitatif et surtout d'un pas plutôt pressé. Je le regarde s'éloigner au détour du couloir n'ayant que trop bien remarquer la présence de Lexa à mes côtés. Mais je ne bougeais toujours pas d'un pouce. Je restais impassible, un vrai petit soldat.

-Et toi, qu'en penses-tu, Malek ?

Les paroles de Lexa laissèrent retomber la loudeur du silence. La commandante des douze clans engagea la discussion. En premier lieu, elle ne me regardait pas et je ne la regardait pas non plus. Le corps rigide, les yeux rivés droit devant moi, je ne fis que déglutir cette boule qui se contentait d'irriter ma gorge depuis que j'avais entendu leur conversation. Sans plus, le silence s'installa de nouveau entre nous ; Elle me regardait cette fois-ci et je sentais le poids de ses émeraude sur moi. C'était comme un signal, une façon à elle d'attendre ma réponse. Je déglutis à nouveau, me replaçant toujours bien droit face à la frèle carrure de Lexa. Je replace mes pieds à quelques centimètres de leur position d'origine et je tourne les yeux, hésitant, dans sa direction.

-Je doute que mon avis importe beaucoup, commandant.

En effet j'étais pas spécialement le mieux placé pour dire ce que je pense mais j'ai toujours eu ce défaut en moi. Etre très franc, malgré toutes les situations et les états d'esprit. Je laissais alors divaguer mes iris sur sa silhouette encore présente à mes côtés et je finis par tourner la tête.

-Mais... Je doute que leur laisser le temps et l'espace qu'il faut pour monter un campement soit la meilleure solution. Vous le savez.

J'avais certainement raison de se méfier autant d'eux car on ne sait rien de l'inconnu et visiblement, ils n'ont pas peur de l'inconnu, eux. De toute évidence, je ne serais pas d'avis de les laisser faire. Si Heda venait à rencontrer des difficultés à gérer la situation de ces nouveaux arrivants du ciel, je saurais être impardonnable. Tout ce que Heda demande.

-Que comptez-vous faire ?
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 965
En savoir +

MessageSujet: Re: Le temps des questions w/ Malek (ABANDONNE)   Ven 14 Oct - 0:34

Le temps des questions w/Malek kom TrikruLa question posée installa comme un froid entre nous. Je savais pertinemment que Malek avait entendu quasiment toute la conversation si ce n'était pas sa totalité. Mais ce n'était pas de sa faute: la porte était mal fermée et même si elle l'était, les voix résonnent tellement dans la salle du trône et les murs sont si mal isolées que l'on entend tout à travers les portes. Ca faisait plusieurs années que je vivais dans cette tour, et au fur et à mesure des jours on apprend à en connaître ses moindres secrets et ses moindres failles...
Malek était un guerrier de confiance. Je savais qu'il avait quitté son clan d'origine qu'était les Trishana, sans que j'en sache pour autant la raison. Il était déjà à son poste avant que je n'arrive au rang de commandante et déjà à ce moment-là il avait conquis la confiance de mon prédécesseur. Depuis les années, j'avais appris à le connaître et je savais qu'il était fidèle. Son avis à propos de ces nouveaux arrivants m'intéressait tout particulièrement. Il ne me ferait sûrement pas changer d'avis, mais au moins je saurais ce qu'il pensait et peut-être que ça en irait de même pour la plupart des Trikru.

C'est lorsque je posai mon regard sur lui qu'il se sentit obligé de répondre. Je voulais l'entendre parler, même s'il hésitait à se lancer. Il se décida enfin à bouger de sa position de glace et se tourna vers moi. Me retrouver face à lui et aux autres gardes de la même carrure m'impressionnait au début, mais si j'avais fini par m'y habituer. Il était un guerrier formé pour les combats et sûrement que s'il le voulait il pourrait m'écraser d'un coup de poing. Cependant plusieurs de mes batailles avaient prouvé que la force ne valait rien face à une pincée de malice.

-Je doute que mon avis importe beaucoup, commandant.

Certes il ne changerait sûrement rien à ma décision, mais il m'importait beaucoup de savoir. Je savais qu'il était franc et que même si ses idées étaient contraires aux miennes il n'hésiterait pas à se positionner sur la voie qui le mène. J'inclinai la tête, lui faisant signe de continuer. Enfin il se décida à tourner sa tête dans ma direction et son regard se posa sur moi.

-Mais... Je doute que leur laisser le temps et l'espace qu'il faut pour monter un campement soit la meilleure solution. Vous le savez. Que comptez-vous faire ?

Me détachant de son regard, je hochai lentement la tête. Ces gens étaient une vraie torture d'esprit. Les attaquer ou les laisser faire ? Quel dilemme, le Peuple des Arbres avait clairement envie de les déraciner avant qu'ils ne s'ancrent trop profondément sur notre terre. Mais de toute manière, où pourraient-ils aller ? La seule solution serait alors de tous les exterminer pour faire carte blanche ? Ce n'était pas ce que je souhaitais.
Je finis par dire, avouant à Malek la petite visite que je m'étais permise aux alentours du camp des gens du ciel:

-Je suis allée les voir, personnellement. J'ai rencontré une des leur et ils pensaient être seuls sur cette terre. Peut-être songeront-ils à partir maintenant.

Je ne cessais de me remémorer les visions de leur terrain qu'il me restait. Chaque détail était important, chaque détail m'apportait quelque chose de plus sur eux.

-J'ai également remarqué qu'ils n'étaient pas prêts pour une guerre. Ils n'ont pas l'armement nécessaire et n'étant qu'une centaine, ils vont sûrement préférer ne pas s'attirer d'ennuis.

Je reposai alors mon regard sur Malek. Malgré tout, j'avais un mauvais pressentiment.

-Evidemment, ce ne sont que des suppositions. C'est pour cela que je les garde sous haute surveillance et qu'au moindre geste suspect, j'envoie des guerriers. S'ils comptent conquérir de la terre, c'est en discutant avec moi seule. Et pas en tentant de nous attaquer.
© 2981 12289 0

_________________

Merci Finou Bellou
pour ce fabuleux kit ♡
★ But still, like dust, I rise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Le temps des questions w/ Malek (ABANDONNE)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le temps des questions w/ Malek (ABANDONNE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le temps des questions ? -Reggy
» Kaa ⊱ Le temps des questions, le temps des réponses, le temps d'une amitié
» 200 questions pour passer le temps
» °200 questions pour tuer le temps°
» Five Questions About Haiti and the Coup Attempt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: 
A R C H I V E S
 :: SAISON 1
-
Sauter vers: