AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1501
En savoir +

MessageSujet: [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]   Mer 12 Oct - 15:10

Teaching is boring... Or not!
Je posais mon outil dans ma boite et la refermais soigneusement. Mes collègues étaient tous en train de travailler a une table. On avait pas de bureau prédéfini ici, juste des casiers à nos noms. Ils ne me remarquèrent qu'a partir du moment ou je me dirigeais vers les fameux casiers, près de la porte de sortie.

Qu'est ce que tu fais? Me demanda un de mes collègues qui relevait le nez de son circuit. T'as déjà fini?

Presque. Mais je dois donner un cours a une élève la. Expliquais je tout en rangeant mon matériel dans mon casier. C'est le premier cours, faut pas que je sois en retard. Pas que j'ai l'habitude de ne jamais être a l'heure... C'était juste qu'une fois prise dans mon boulot, j'avais tendance a oublier le reste et le temps qui passait.

C'est quoi ce délire? Me demanda Tobias en fronçant des sourcils. Genre tu serais la plus qualifiée d'entre nous pour donner des cours? Il avait jeté un regard en ma direction en ricanant. Je détestais ce mec, un matcho prétentieux qui se croyait plus important que les autres. Alors que, dans le fond, il ne valait pas mieux qu'un imbécile de première. Je me tournais vers lui pour le fusiller du regard.

En tout cas mieux que toi, sinon ils te l'auraient demandé. Dis je agacée. *Quel connard!*Je jetais un coup d’œil a son travail, deux jours qu'il était dessus alors que j'étais persuadée que j'aurais déjà fini depuis une journée au moins. Toujours dessus? Demandais je avec un sourire narquois. T'as pas encore fini?

Raven... Me menaça mon mentor. C'était rare que nous soyons tous dans la même pièce, généralement il y en avait toujours un ou deux sortis pour une réparation quelconque dans les couloirs ou à l'extérieur. Aujourd'hui était un jour différent. Tout le monde bossait sur des circuits électriques, lunette de protection, fer a souder... C'était la journée du "je soude, je répare", une de ces journées chiantes ou on restait a l’intérieur le nez penché au dessus de notre travail.

Je fermais mon casier d'un coup sec et récupérais ma veste et mon sac. Cet abrutit avait plombé l'ambiance. Bon allez... C'est pas que je vous aime pas, mais le devoir m'attend! Dis je avec un sourire au reste de mes collègues.

Bon courage! me lança une voix.

Une fois dans le couloir, il fallait que je me dépêche. J'étais juste a l'heure... Enfin si je ne me perdais pas entre temps, ça faisait un petit moment que je n'avais pas remis les pieds dans une salle de classe.
D'ailleurs, je me demandais si ce point de rendez vous était un fait exprès ou si je devais donner mes cours la bas. Ils n'avaient pas été très précis, ils m'avaient juste mit une bonne dose de pommade en chantant mes louages. "Tu es la plus jeune", "ce sera plus facile pour elle si tu expliques avec tes mots", "tu es très douée", bla bla bla. Ils étaient loin d’être idiots puisque j'avais accepté. Enfin, je m'étais sentie forcée d'accepter, pas sûr qu'ils comprennent la nuance.

Je traversais les différents couloirs, me repérant dans mes vieux souvenirs... Pas que ça faisait des années que je n'avais pas mit un pied dans une salle de classe mais... Avec toutes ces différentes salles que j'avais du réparer ces derniers temps, je finissais souvent par m'y perdre.

Ça peut paraitre bizarre pour un citoyen lambda de l'arche parce qu'il sait ou il va, il utilise les mêmes passages, les même couloirs et traine toujours dans les mêmes endroits ... Tandis que moi, je me promène avec ma mallette à la main dans toute l'arche. Toute. Les moindre recoins, les pièces inoccupées (aussi bizarre que ça puisse paraitre, il y en a!). Bref, partout. On a pas idée du nombre de réparations qu'il faut faire ici. Surtout que l'arche a quand même une centaine d'années, c'est presque un miracle que ça tienne encore si bien.

Salut! dis je en rentrant enfin dans la pièce. Elle était vide, les élèves devaient être en cours de pratique ou quelque chose comme ça. Ça me faisait bizarre de revenir ici, comme si c'était une autre époque il y a un million d'années.

Silas c'est ça? Demandais je tout en posant mon sac sur la table a ses cotés. La jeune fille avait l'air sympathique, j'espérais qu'elle coopérerais facilement sinon j'allais vite regretter d'avoir accepté. Enfin, pas le choix hein! Mais ça allait être tout de suite moins drôle.

Mes yeux parcouraient les murs de la salle. Rien n'avait vraiment changé ici. Des souvenirs joyeux me revinrent en mémoire. Sauf que... Sauf que les choses étaient différentes à l'époque, Finn n'était pas la bas. Je ne pensais pas rester ici très longtemps, parce que ces souvenirs finissaient toujours par être douloureux. Je suis Raven.
roller coaster


Fallait que j'le dise...:
 

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]   Jeu 13 Oct - 20:13






Teaching is borring… Or not!


Raven Reyes & Silas Porter

Silas avait encore vomit ce matin là. Elle était bien contente de ne plus avoir tous ces tubes enfoncés dans son corps et reliés à des machines, mais le retour à une alimentation standard n’était pas facile. Elle avait d’ailleurs perdues quelques kilos à cause de ça, et vu l’allure que prenait les choses, elle n’était pas prête de les reprendre, ces kilos en moins. Mais bon, le Docteur Griffin lui avait dit que c’était tout à fait normal, et que le mien qu’elle puisse faire pour que son corps remonte à cheval, c’était de reprendre une vie normale. Du style, aller en cours, par exemple. Sortir avec Clarke et Saul, ce genre de trucs. Sauf que des cours, la blonde en avait ratée un paquet. Plusieurs mois, en réalité. Et il fallait qu’elle rattrape son retard. Même si son amie Clarke lui avait rapportée toutes ses notes lors de sa convalescence, la jeune blonde avait eut des périodes tellement difficiles qu’elle avait préférée laisser tomber. Du moins, jusqu’à ce qu’elle soit guérit. Quelle connerie elle avait put faire en pensant qu’elle arriverait à rattraper tout son retard! Elle s’en désespérait totalement.

C’était donc pour cette raison que le Conseil l’avait autorisé à avoir des cours particuliers, certainement grâce au soutien d’Abby, Silas en était certaine. Cette femme lui voulait tellement de bien et s’occupait d’elle avec une telle volonté… La jeune adolescente ne pouvait lui en être que reconnaissante. Et elle le lui serait certainement à vie, pour la simple et bonne raison que sans le Docteur Griffin, Silas serait certainement morte à l’heure qu’il était. Il faudrait d’ailleurs qu’elle pense à passer à la Bourse d’échange, histoire qu’elle trouve un petit quelque chose à offrir à la mère de Clarke. C’était bien le minimum qu’elle pouvait faire après tout le soutien qu’elle lui avait apportée. Après s’être essuyée la bouche et brossée les dents, Silas saisit ses affaires de cours, ainsi que les notes que Clarke lui avait rapportée tout le long de sa convalescence. La blonde n’était pas certaine que la totalité serait utile, vu que ses cours allaient certainement être centrés sur l’informatique, la filière dans laquelle elle comptait se diriger avant de tomber malade mais bon. Il fallait mieux prévenir que guérir.

Arrivant en avance dans la salle de classe vide, la jeune femme posa son sac sur l’une des tables du premier rang avant de regarder autour d’elle. C’était tellement étrange de revenir ici après tout ce temps, elle en avait perdue l’habitude. Et le fait que rien n’ait changé ici la rassurait, en fait. C’était comme si elle n’était jamais véritablement partie. Silas finit par s’asseoir sur la table où elle avait posée son sac. Balançant ses pieds dans le vide et jouant avec ses mains, elle patienta jusqu’à ce que quelqu’un la rejoigne. La blonde ignorait totalement qui était chargé de la remettre à niveau, personne ne lui avait rien dit à ce sujet, mais peu importe. De toute manière, rencontrer de nouvelles personnes ne lui ferait pas de mal. L’adolescente tourna la tête en entendant une voix la saluer, et découvrit une jeune femme brune, à peine plus âgée qu’elle, et qui devait certainement être le professeur qui lui avait été attitré. Même si elle n’avait pas du tout la dégaine d’un professeur, c’était clair. « Bonjour. » Silas sourit légèrement à la brune. Elle n’avait pas encore totalement reprit cette habitude, en réalité. Il y avait tellement longtemps qu’elle n’avait pas sourit, que s’y remettre était assez compliqué. Et pourtant, par le passé, elle ne faisait que ça, tous les jours, tout le temps. « En chair et en os, oui, c’est moi. » La blonde se doutait que son professeur avait dut être informé de son état de santé des derniers mois. Du moins, dans les grandes lignes. En gros, cette jeune femme devait savoir que Silas avait eut un cancer, qu’elle avait été opérée, et que du coup, elle avait prit du retard dans ses cours. Pour inspirer de la pitié, on pouvait pas faire mieux. « Enchantée, Raven. » Ça faisait assez bizarre d’appeler son prof par son prénom. Mais d’un autre côté, c’était assez plaisant. Et ça aidait Silas à se sentir bien. En plus, ce prénom lui disait quelque chose. Elle l’avait déjà entendu quelque part. Fouillant dans sa mémoire, les souvenirs finirent par lui revenir et, haussant les sourcils, Silas s’adressa à nouveau à Raven. « C’est vous la mécanicienne en gravité zéro qui a tout déchiré aux examens finaux? » Ces examens finaux que tout le monde redoutait. Ces examens qui traçaient le fil de votre avenir d’un seul coup. Les foirer, c’était tout simplement inconcevable pour n’importe quel citoyen de l’Arche.

COSMIC SHEEP.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1501
En savoir +

MessageSujet: Re: [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]   Sam 15 Oct - 20:34

Teaching is boring... Or not!
Bon bah j'avais plutôt l'air de ne pas m’être trompée. Cette fille ne faisait pas la gueule dès le départ et m'avait sourit. On partait sur de bonnes bases.

De même. Répondis je a son "enchantée". Elle était polie en plus de ça! Que demander de plus! Je lui souriais de plus belle, même si je n'avais pas vraiment d'idées sur ce que nous allions bien pouvoir faire. Avant tout, sortir de cette pièce. Je n'allais pas continuer a me sentir observée par ces dessins accrochés au murs. Et puis, un peut plus et j'avais l'impression que mon prof m’interpellerait pour me dire de me retourner. Tout ça c'était avant ma dernière année, bien sur. J'étais beaucoup moins studieuse durant mes premières années en classe. Enfin bref. Mauvais souvenirs...

Alors que j'allais lui dire qu'on pourrait probablement sortir de la pour faire moins "conventionnel", voila qu'elle se mettait a me dire mon CV. Ok. Bon. Peut être qu'on l'avait briefé aussi ? Tout comme on m'avait dit la raison de ces absences. Enfin, sans entrer dans les détails, bien entendu... Et puis, en la voyant physiquement il n'aurait pas été compliqué de faire le lien. Mais je n'étais pas la pour papoter sur sa vie, ni sur la mienne. Bien que ça pouvait probablement détendre l'atmosphère un peu. Et puis on était pas a 5 minutes près non?

Enfin, tout dépendait de ce qu'elle aurait envie de raconter. Puisque je doutais qu'elle m'en tape cinq et qu'elle me dise tout ce qu'il s'était passé a l'hosto. Je n'étais pas la pour ça, juste pour l'aider a rattraper son retard. Et ça, c'était plus ou moins dans mes cordes.

C'est ça... Dis je avec un sourire en coin. Quand j'étais arrivée pour mon premier jour de mécano, toute la bande m'avait regardé comme si j'étais... Eh bien une fille (y'a très peu de nana pour ce poste la en réalité) et puis une sorte d'Alien. Voir le regard fier de ses supérieurs ça a ses avantages et ses inconvénients. Comme celui de Tobias qui était persuadé que j'avais du faire vraiment quelque chose de mémorable au correcteur du test. Vous voyez le genre... Du coup, pour les gens de mon âge, soit ça passait pour de l'admiration soit... Ils n'y croyaient pas une seconde.

Par contre va falloir que t’arrêtes de me vouvoyer... J'ai l'impression d'avoir pris vingt ans et d’être une vieille. grimaçais je. C'était déjà assez bizarre d'avoir une élève et des responsabilités, si en plus elle commençait a me parler comme a une prof, ça n'allait pas ne faire. Je savais que la relation prof élève allait être vite remplacé par une camaraderie plus qu'autre chose. Je n'étais pas du genre a donner des devoirs comme les profs, ni même des ordres.

Ça te dirais pas de sortir d'ici? Cet endroit... Ça donne pas vraiment envie de bosser, je trouve.

Durant toute ma scolarité, rester le cul sur une chaise n'avait pas été les meilleurs moments de ma vie. La pratique, beaucoup plus! Bon, il fallait de la théorie aussi, mais rien ne nous obligeait a rester assise la dans cette salle morbide. Déjà quand on était plusieurs c'était déprimant mais la... Avec le calme et le vide de cette classe, c'était pire!

Je récupérais mon sac, prête a partir. J'avais tout dedans, pas la peine de prendre des livres ou même les fiches de cours. Ils m'avaient donné, tout ce dont j'avais besoin. Et pourtant, tout le monde sait a quel point les livres sont précieux, ici. Enfin, ça m'avais bien fait rire de relire mes vieux bouquins d'école. Je voyais mieux a quel point certaines choses ne m'avaient pas vraiment servie alors que d'autres...

Et puis, j'avais été surprise de retrouver rapidement mes fiches de cours. Et mes dossiers USB que j'avais pu consulter via une tablette ou j'avais encore de nombreux exercices et devoirs. Ça pouvait avoir du bon de ne pas être très ordonnée dans ses affaires, finalement...
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]   Lun 17 Oct - 22:59






Teaching is borring… Or not!


Raven Reyes & Silas Porter

Silas n’avait pas attendue longtemps et elle en était bien contente. La patience, c’était pas tellement son truc. Surtout depuis qu’elle était guérie de son cancer, en fait. Elle avait passée tellement de mois allongée sur un lit d’hôpital à être nourrie par des tubes qu’elle avait besoin d’action. Elle avait besoin de se bouger, peu importe pourquoi, il fallait qu’elle s’occupe. Et puis, rencontrer de nouvelles têtes lui ferait du bien aussi. Elle avait besoin d’un peu de changement, de nouveauté. De pleins de choses, en fait. Silas s’était rendue compte ces derniers mois que toute vie était précieuse, et qu’il fallait en profiter au maximum. Mais aussi donner un peu de lumière chez les autres, ça ne pouvait pas faire de mal. En plus, Raven avait l’air sympa, en tout cas, elle était très souriante, et ça changeait un peu Silas. Elle commençait à en avoir sacrément marre de ces gens qui l’observaient avec pitié et reprenaient leurs activités dès qu’ils remarquaient qu’elle les observait à son tour. Tout ce que ça lui donnait comme impression, c’était qu’elle était une bête de foire. Alors qu’au final elle avait seulement été malade. Certes, elle avait eut un cancer très jeune, mais ça arrivait, la preuve.

En tout cas, la tête de Raven disait quelque chose à Silas. Surtout son prénom en fait, elle l’avait déjà entendue quelque part. Puis elle se souvint de l’une de ses conversations avec Clarke qui était venue la voir à l’hôpital. Elle lui avait demandée les résultats des mécaniciens qui avaient étés sélectionnés cette année vu qu’elle ne pouvait pas aller les chercher elle même. Tous les ans, Silas les regardait pour se faire ses propres statistiques et aussi calculer ses chances de réussites. Et le prénom de Raven s’était retrouvée sur les résultats cette année là étant donnée qu’elle avait complètement explosé tous les records. Chose qui avait fortement impressionné la blonde, vu qu’elle savait très bien que ces tests étaient moins d’être simples. Et vu qu’elle n’avait pas la langue dans sa poche… Elle n’avait pas put s’empêcher d’en faire la remarque à Raven. « Et bien… Je dois dire que je suis impressionnée. » Et elle l’était carrément. Silas espérait elle aussi avoir des résultats aussi parfaits, mais elle savait qu’avec le retard qu’elle avait prit dans ses cours, ça allait être vachement compliqué. Elle allait devoir privilégier ses études à ses discussions avec Clarke et ses petites escapades avec Saul, malheureusement. Pourtant elle en aurait bien besoin, mais il fallait aussi qu’elle pense à son avenir. Au moins pour que son père soit fière d’elle. Sa mère, elle s’en fichait pas mal de toute manière.

Silas laissa un rire lui échapper quand Raven lui demanda de la tutoyer. Il était vrai que les deux jeunes femmes n’étaient pas si éloignées que ça au niveau de leur âge, un an à peine, peut être deux tout au plus. Mais bon, si la blonde l’avait vouvoyée, c’était surtout par politesse. Même si elle avait un caractère de chieuse, ses parents l’avaient tout de même bien éduqués. « Comme tu veux, Raven. » Il était clair que la blonde n’allait pas insister là dessus. Et puis, le fait de tutoyer la brune la mettait aussi plus à l’aise. Elle se sentait moins dans le système scolaire, plus à l’aise. Moins privilégiée aussi du coup d’une certaine manière. Il était clair que tout le monde n’avait pas la chance d’avoir des cours avec la mécanicienne la plus douée depuis plus de cinquante ans. C’était carrément un honneur pour Silas qu’elle lui donne des cours, et avec son aide, elle était certaine de réussir ses examens avec brio. Même si son truc c’était plus les programmes, il lui fallait quand même une base de mécanique, histoire de gratter quelques points et d’être plus large au niveau de son domaine. C’était le petit plus qui changeait tout en quelques sortes.

Sortir? Silas en rêvait. Même si les salles de classe lui avaient manquées, elle aurait préférée les revoir avec la compagnie de ses amis. Seule, c’était un peu étrange, c’était différent. Et ça ne la mettait pas vraiment à l’aise pour être honnête. « Carrément, je te suis tout de suite. » La blonde se laissa glisser au sol, attrapant à son tour son sac qu’elle glissa sur son épaule. L’espace d’un petit instant, sa tête se mit à tourner, et elle dut fermer les yeux quelques secondes pour ne pas tomber. Ça, en plus des vomissements, ça lui arrivait régulièrement depuis qu’elle était sortie de l’hôpital. Le temps que son corps s’habitude à nouveau à une alimentation traditionnelle. Elle rouvrit ensuite les yeux, servant un petit sourire à Raven. Un sourire qui disait, pas grave, j’ai l’habitude. Puis elle sortit dans le couloir. « Alors, qu’est ce que t’as prévue de me faire faire? » Détourner la conversation? Ouais, c’était un peu devenue la spécialité de la blonde.

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1501
En savoir +

MessageSujet: Re: [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]   Mar 25 Oct - 13:25

Teaching is boring... Or not!
Je souris en voyant a quel point elle semblait sincère. Et j'étais soulagée aussi, de voir qu'elle ne faisait pas partit de ces gens qui pensaient que j'avais réussit en trichant.

Une fois qu'elle était prête a me suivre, je me dirigeais rapidement vers la sortie. Nous étions cote a cote et déjà elle commençait a vouloir connaitre son "programme", alors que je n'avais pas vraiment d'idées sur quoi commencer.

Ça va dépendre de toi... Et de tes derniers cours aussi. Je ne savais pas si quelqu'un d'autre avait déjà fait ce que nous étions en train de faire. La seule chose que j'avais pour m'aider c'était mes propres cours. Et puis, si vraiment je séchais il me suffisait de demander conseil a nos anciens profs. Mais je n'avais pas envie de revoir leur têtes. Si je bossais en tant que mécanicienne c'était justement pour ne plus avoir a faire a ce genre de personnes. Ils étaient sympa hein, mais de loin. De très loin.

On verra bien ce que t'as retenu et si on doit faire des retours en arrières dans les anciens chapitres. Bon j'avais avec moi les cours de ma dernière année, du coup si elle ramait sur un sujet plus ancien ça allait être compliqué. Mais, au moins, je saurais a quoi m'en tenir.

Nous sortions de la classe pour prendre un des couloirs. Je n'avais aucune idée de l'endroit ou nous pourrions nous poser pour commencer. Enfin, j'en avais pas mal en tête mais c'était pas franchement les mieux pour bosser. A commencer par les endroits aux grandes baies vitrées. Celles ou nous nous réunissions souvent pour des évènements spéciaux comme les comètes et ces genres de choses. Mais on risquait de se faire dégager par la garde si on trainait dans ces endroits la.

Tu veux qu'on se pose a un endroit précis ou pas? Dis je en continuant de marcher sans but. De toute façon, tous les couloirs menaient à n'importe quel endroit. Au pire, on pouvait toujours rebrousser chemin.

J'avais en tête d'aller dans le réfectoire. C'était grand et y'avait toujours du monde sans que ça soit le brouhaha complet. Et puis, on ne risquait pas de se faire virer par la garde. Mais si elle préférait s’installer ailleurs je n'étais pas contre, non plus. Tant qu'on pouvait trouver un coin tranquille pour s'installer et bosser, ça m'allait.

Au fait, c'est toujours le même prof pour l'astro physique? Si je me souvenais bien, il était dans ses dernières années. Peut être qu'il avait déjà passé la main. L'an dernier il avait déjà un apprenti pendant certains de nos cours. C'était marrant de parler de ce genre de chose, ça me changeais des discutions que j'avais avec mes collègues.

Monsieur Thompson. Un grand maigre avec des cheveux grisonnant et des lunettes toujours de travers. Je souris, me souvenant très bien de toutes les fois ou nous comptions le nombres de gestes qu'il faisait pour remettre ses lunettes en place.

Parler de ça me ramenais a mes anciennes années, celles ou les cours, les profs et les potes étaient au centre de l'attention. Ça ne me manquait pas tant que ça non plus, surtout qu'a la fin certains me trouvaient un peu trop chiante a avoir toujours le nez dans les bouquins. Je voulais réussir, j'avais envie de faire le métier de mes rêves. Et à 17 ans il fallait croire que ça n'était pas un centre d’intérêt qui passionnait les filles.

C'était d'ailleurs pour ça que je révisais avec Finn, parce que les autres de ma classe me trouvaient trop ennuyeuse a parler constamment de cours et de devoirs. Tout ce que les filles voulaient savoir c'était si j'avais déjà couché avec Finn ou non. Si je l'aimais vraiment ou si je m'amusais avec lui. Sérieusement, c'était pathétique.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]   Dim 30 Oct - 0:17






Teaching is borring… Or not!


Raven Reyes & Silas Porter

Le jugement ne faisait pas partit des fondements de Silas. Elle avait vécue une expérience qui lui avait fait comprendre que certaines personnes étaient prête à tout pour survivre, mais aussi pour se construire un semblant de dignité, que cette dernière soit mérité ou pas. Elle s’était sentie tellement salie par sa maladie qu’elle aurait été prête à tout pour que les gens ne portent plus ce regard compatissant, ou encore emplit de pitié sur elle. La blonde avait entendue les rumeurs qui courraient au propos de Raven, disant qu’elle avait certainement triche à ses examens pour obtenir des résultats aussi spectaculaires. Mais dans sa tête, ce genre de personnes étaient juste des jaloux qui n’acceptaient pas que quelqu’un possède une intelligence au dessus de la normale, et largement reconnaissable. C’était un véritable honneur pour Silas d’avoir cette jeune brune comme professeur, en fait, elle n’aurait pas put espérer mieux. S’il y avait bien une personne qui pouvait l’aider à coup sûr rattraper son retard, c’était elle, sans aucun doute. Et puis, avec l’aide de Clarke, elle rattraperait ses lacunes concernant les autres matières sans problèmes. Si elle avait été anxieuse à l’idée de devoir rattraper ce retard énorme, elle sentait ce sentiment de mal être la quitter petit à petit, et elle se sentait réellement capable de rattraper tout ce retard, peu importait le nombre d’heures de sommeil qu’elle devrait abandonné pendant un certain temps. Silas faisait partie de ces personnes motivées, et nettement conscience de l’importance que pouvait avoir ses études pour son avenir, encore plus concernant la branche qu’elle avait choisie de suivre. L’informatique, sur l’Arche, était loin d’être quelque chose de simple, ils ne gardaient que les meilleurs dans ce domaine, et pour cause, le système informatique était en grande partie responsable de leur survie. Une petite erreur pouvait mettre tout le monde en danger et provoquer l’extinction de la race humaine en un temps record. Mais ses professeurs l’avaient toujours encouragés dans cette voie, elle faisait comprendre à la jolie blonde qu’elle en était capable, alors elle voulait y croire.

Une fois debout, et après son léger étourdissement passé, Silas suivit son tout nouveau professeur dans le couloir, marchant à ses côtés comme elle avait l’habitude de le faire avec ses amis entre deux cours. Ça lui rappelait des souvenirs assez cool, et la rendait presque nostalgique. Elle avait vraiment hâte de pouvoir revivre ces moments avec eux, et reprendre une vie normale, sans avoir à se soucier de son prochain passage à la section médicale pour vérifier que tout allait parfaitement bien. Toute cette histoire, elle voulait juste la laisser derrière elle. La blonde ne put s’empêcher de demander par quoi elles allaient commencer. Même si, comme tous les ados, il lui arrivait de trouver les cours complètement barbant, elle avait tout de même hâte de les reprendre. Au moins, elle ne perdrait pas son temps à ne rien faire, comme elle l’avait fait ces derniers mois. Même si elle était encore fatiguée, et quelques fois nauséeuse, Silas ne voulait pas passer son temps à se reposer pour se « remettre » de son traitement. C’était pas son genre de toute façon, de rester allongée. Il fallait qu’elle bouge, c’était comme ça, elle y pouvait rien, c’était pas sa nature. Et ces derniers mois, elle avait bien crut qu’elle allait exploser. « Système mécanique des différents moyens de locomotion terrestre. » Quand Raven avait évoquée le potentiel dernier cours de Silas, le titre du chapitre était automatiquement sortit de sa bouche. Il faut pas croire, elle était pas venue sans relire les dernières notes qu’elle avait prises, et Silas avait l’avantage d’avoir une excellente mémoire. Elle avait retenue la majorité des points, sans parler que ce chapitre était de loin l’un de ses préférés. Il n’y en avait pas beaucoup, en mécanique, qui parlaient d’une potentielle survit terrienne, et étudier les systèmes mécaniques des voitures, c’était carrément le pied pour Silas? Sans parler que c’était juste une introduction pour progresser lentement vers le système électrique de l’engin, ce qui l’intéressait le plus. Mine de rien, ça lui manquait ses cours de codage.

Alors que les deux jeunes femmes se baladaient toujours dans les couloirs, Raven demanda à la blonde si elle voulait s’installer à un endroit précis. Elle réfléchit quelques instants, et en réalité, aucun endroit précis ne lui vint à l’esprit. « Tant qu’il y a une table, et que ça fait pas trop salle de classe, c’est ok pour moi. » Après tout, si elles avaient quittées cette salle de classe, c’était bien pour quelque chose, il ne fallait pas se leurrer. Et puis, si elles se retrouvaient dans un endroit publique, ça donnerait moins l’impression à Silas d’être une privilégier et d’avoir de l’aide pour ses cours. Ou de passer pour la débile de service tout ça parce qu’elle arrivait pas à rattraper son retard. De ce côté là, les choses étaient assez mitigés, même si la jeune femme essayait de ne pas s’en soucier. Mais quelques fois, quand elle sentait le regard des autres se poser sur elle, c’était assez compliqué. C’est alors que la conversation dériva sur un professeur que Silas connaissait plutôt bien. Un point en commun qu’elle avait avec Raven visiblement, et ce n’était pas pour lui déplaire. « Ouais, c’est toujours lui, il doit partir dans deux mois je crois. Et il postillonne toujours autant, c’est la guerre pour pas se retrouver au premier rang. » Ce prof était cool, vraiment, il enseignait sa matière d’une manière à ce que vraiment tous les élèves soient intéressés par le sujet, ce qui n’était pas donné à tout le monde. Mais le premier rang, dans sa classe, c’était juste les chutes du Niagara, il fallait bien l’avouer. Tout ceux qui avaient zappés leur douche le matin par manque de temps n’avaient pas à s’inquiéter.

Le duo ne tarda pas à passer devant l’une des baies vitrées de l’Arche, par laquelle on pouvait apercevoir la Terre, en général. Le regard de Silas fut attiré par un renfoncement, léger, mais distinct, dans le métal encadrant l’épaisse plaque de verre. Elle s’arrêta alors, passant doucement son doigt sur la petite encoche avec un léger sourire. Elle se souvenait de ce qui avait causé ce creux. Elle en était même en partie responsable, en fait. C’était l’une de ces fois où avec Clarke et Saul, ils avaient commencés à faire les idiots. Si ses souvenirs étaient exactes, cette fois là, le trio sortait d’un cours d’étude de la Terre et avaient parlés des différentes races de singes et des bruits qu’ils faisaient. vous vous en doutez, des ados, avec un cours pareil, ils avaient bien trouvés de quoi en rire. Et c’est en faisant les idiots qu’elle et Clarke s’étaient emmêlés les pieds et avaient finis par trébucher. Le bracelet que Silas possédait à l’époque avait tapé contre le métal, et s’était brisé sous l’impact, laissant une petite trace sur le rebord de fenêtre. La blonde tourna à nouveau son regard vers Raven, un peu prise par ses émotions pour le moment. Il y avait longtemps qu’elle n’avait pas partagée un moment semblable à celui là, et ça lui manquait énormément. « Ça t’arrive… De vouloir revenir en arrière, et retourner à un instant de ta vie où elle était moins compliquée? » Pourquoi Silas avait posée cette question? Elle en savait trop rien. En fait elle se la posait souvent, parce qu’elle se demandait pas mal de choses. Elle se demandait ce qu’il serait arrivé si elle avait pas attrapée ce cancer. Peut être que les choses seraient pas si différentes, au final. Personne ne pouvait savoir ça malheureusement, et comme tout le monde, elle devait vivre avec son passé, même si c’était pas toujours simple de l’accepter, tout en sachant qu’il avait des conséquences aussi importantes sur son avenir.

COSMIC SHEEP.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1501
En savoir +

MessageSujet: Re: [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]   Mar 8 Nov - 9:20

Teaching is boring... Or not!
Je tournais légèrement ma tête vers Silas quand elle m'avait sortit le titre de son dernier cours. Ok, elle avait potassé et elle semblait vraiment prête a bosser. Ce qui était une très bonne chose puisque nous étions la pour ça. Mais... Je devais avouer que j'avais eu quelques hésitations au départ. Lorsqu'on m'avait parlé de donner des cours supplémentaires, j'avais tout de suite pensé a un élève qui avait du mal et qui avait besoin d'aide pour mieux comprendre. maintenant j'étais sûre que c'était loin d’être la vérité. Ok elle avait été hospitalisée et n'avait pas eu de cours tout ce temps, mais elle n'en n'avait pas profité pour ne rien faire. Et je connais peu de gens qui aurait bossé. Bon, mis a part moi. Ce qui nous faisait déjà un point commun !

Un des meilleurs cours... Dis je avec un sourire en coin. J'enviais nos ancêtres pour avoir pu conduire des voitures, des motos ou s’être fait transportés par un train ou un bus.
Durant cette période, nous avions aussi abordé le mécanisme des automobiles. Un moteur qui se suffisait par lui même alimenté par de l'essence. Et tout ça tenait sous une fine couche de métal. Le capot. Le meilleur restait la mécanique des motos. Plus puissant et encore plus petit. Fascinant.

Je lui indiquais le chemin a droite. Puisqu'elle n'avait pas de lieu précis en tête, j’optais pour le réfectoire. Encore quelques couloirs a traverser et nous y étions. Le réfectoire c'est ok? Je préférais demander, juste au cas ou. Mais vu qu'elle avait l'air plutôt cool je savais que sa réponse allait être positive.

Je ne pouvais pas m’empêcher de rire légèrement. Les postillons de Mr Thompson... Un peu plus et je les avais carrément oublié! Petit a petit ma mémoire rassemblait tous ces instants. Ces moments ou nous nous pressions pour être en premier devant la porte. Ces instants ou nous nous poussions presque pour se mettre le plus au fond possible, sans pour autant être tout au bout.
Au fur et a mesure du temps, le prof se mettait a se balader tout autour de nous. Nous avions même la place phare de la classe. Celle tout au milieu, ou il ne passait jamais. Celui qui arrivait a l'avoir était le vainqueur de l'heure de cours, le roi de la journée. C'était stupide et puéril, mais bon... On s'amusait comme on pouvait.
J'essayais aussi de trouver une place correct. Parce que je n'avais pas envie d’être arrosée, bien sûr, mais aussi parce que ça me déconcentrais plus qu'autre chose. C'était difficile pour moi de ne pas rester bloquée sur tout ces "missiles" qu'il nous lançait.

Nous passions dans un des derniers couloirs, et Silas avait ralentit légèrement le pas. Je sentais qu'il y avait quelque chose qui avait changé sans savoir de quoi il s'agissait. Puis, elle reprit son allure normale et nous avancions de nouveau un peu plus vite.

Sa question m'avait prise de cours. Après un moment d'hésitation, essayant de réfléchir à cette question, tout en en fronçant des sourcils je répondis. Oui et non. Pour certaines choses oui, mais pas toutes. Ma vie de lycéenne était pas très compliqué. Cours, révisions, manger, dormir, cours a nouveau. Rien de palpitant. Mais il y avait Finn. Aujourd'hui j'étais peut être heureuse d'avoir ce travail. Fière d’être enfin mécanicienne gravité zéro... Mais je n'avais personne avec qui le partager. Parce que Finn était en prison par ma faute. Et toi?

Je supposais qu'elle m'avait demandé ça pour une raison particulière. Peut être que sa vie était compliquée a cause de son hospitalisation. Enfin... J'en savais rien et je n'étais pas supposée être la pour parler de ma vie ou de la sienne. Mais, il semblerait qu'elle avait besoin de se confier. On ne pose pas ce genre de question pour rien, non? C'était d'ailleurs pour ça que je lui avais retourné sa question. Peut être que c'était ce qu'elle attendait.
roller coaster


Spoiler:
 

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]   Mar 15 Nov - 14:52






Teaching is borring… Or not!


Raven Reyes & Silas Porter

Ce qui avait été le plus dur pour Silas lors de son hospitalisation, c’était de restée allongée dans son lit à rien faire. Elle détestait ça. Elle qui avait prit l’habitude de toujours s’occuper, que ce soit par quelque chose de manuel ou par ses cours, ça avait été assez compliqué pour elle. Bon d’accord, elle avait la liste de ses parents, et aussi de Clarke qui passait aussi souvent qu’elle le pouvait pour lui rapporter ses cours, et aussi la soutenir. Mais c’était pas pareil, il fallait le dire. Au final, elle était quand même clouée au lit. Le pire, c’était quand elle allait tellement mal qu’elle ne pouvait même plus bouger. L’ennuie prenait le dessus, avec la douleur, et les journées se transformaient en un temps infini dont elle ne voyait pas le bout. et depuis qu’elle était sortie de la section médicale, Silas faisait tout son possible pour s’occuper. D’ailleurs, elle avait jamais autant aidée sa mère à leur appartement que maintenant, alors qu’à l’époque elle détestait ça, faire le ménage, ou s’occuper de la bouffe. Comme quoi, la maladie pouvait réellement changer une personne. Mais elle n’avait pas perdue sa passion pour l’informatique, ou sa motivation en ce qui concernait les cours ou son avenir. C’était pour ça qu’elle voulait rattraper son retard, alors oui, elle avait relut ses cours avant de venir, parce qu’elle voulait pas passer pour la fille qui entraînait la pitié et en profitait. Elle voulait montrer que c’était pas parce qu’elle avait été malade qu’elle était devenue une incapable, et visiblement, ça donnait une assez bonne impression à son nouveau professeur personnel, ce qui n’était pas pour lui déplaire. « Sans aucun doute! » Les mécanismes utilisables seulement sur Terre avait toujours fasciné Silas. Certainement parce qu’il était impossible de les vérifier sur l’Arche, du moins, pas sans l’utilisation de logiciels, ce qui était bien dommage. Elle aurait adorée pouvoir montée dans une voiture, et s’engager dans un Road Trip, comme elle l’avait déjà vus dans certains films qu’elle avait put regarder avec ses parents. Sentir le vent dans ses cheveux, faire une petite escapade entre amis, sans se soucier de rien d’autre… Sur l’Arche, c’était impossible. Comme beaucoup de choses en fait. Mine de rien, ils avaient pas énormément de libertés, quand on regardait bien. Tout était fliqué ici, jusqu’à la nourriture et les vêtements. Les seuls libertés qu’ils pouvaient bien avoir, c’était… Et bien les films qu’ils regardaient, en fait, c’était tout. Le reste dépendait des lois, et de leurs revenus. Et quand on faisait pas partit de la station Alpha, les revenus… Ça volait pas très haut malheureusement.

La blonde suivait Raven à travers les couloirs. En fait, elle avait déjà une petite idée de la destination, pour être honnête. Quand on vivait sur une station spatiale comme l’Arche, au bout d’un moment, on en connaissait pratiquement tous les recoins (et on y avait quelques planques aussi), surtout les endroits où l’on se rendait souvent. La brune confirma les soupçons de la jeune femme en lui demandant si le réfectoire lui convenait. Silas laissa un léger sourire lui échapper. « Complètement! ». Elle aimait bien cet endroit, en fait. Avant d’être hospitalisée, elle s’y rendait souvent, et c’était même là qu’elle se retrouvait avec Clarke pour réviser quand ils se faisaient jeter de l’un des panneaux d’observation. Et puis, à cette heure là, l’endroit était plutôt calme, en gros, c’était l’idéal pour se concentrer sur les cours. La blonde espérait juste qu’elle allait pas attirer les regards des gens qu’elle connaissait, ou qui connaissait ses parents, comme c’était le cas depuis qu’elle était sortie de l’hôpital. Il est vrai qu’elle s’y était habituée à force, mais ça la mettait toujours mal à l’aise. Parce qu’elle savait que les gens parlaient sur elle, et le fait que le Conseil lui ait attitré un professeur particulier allait rapidement faire le tour de sa station. D’habitude, elle s’en fichait de ce genre de rumeur, elle n’y avait jamais fait attention, tout simplement parce qu’elle n’en avait jamais été la source. Maintenant, c’était différent, mais elle essayait quand même de se contenir. De toute façon elle avait pas le choix, parce que si elle pétait un câble, elle savait pas vraiment jusqu’où elle pourrait aller, avec ses nerfs un peu en pelote ces derniers temps. Silas accompagna Raven dans son rire. C’était clair que c’était de plutôt bons souvenirs, mine de rien, certaines heures de cours. Son père lui disait souvent que c’était maintenant qu’elle se construisait les meilleurs souvenirs, tant qu’elle avait encore un peu de liberté, et pas trop de responsabilités. Il ne savait pas à quel point ça pouvait être vrai, en fait. Pas parce qu’elle allait bientôt rentrée dans la vie d’adulte, mais parce qu’elle allait bientôt se retrouver sur Terre, et que les choses allaient se compliquer. Mais elle ne le savait pas encore, tout ça.

En passant devant une baie vitrée, Silas c’était arrêtée quelques instants. Cet endroit, elle le connaissait sur le bout des doigts, elle s’y rendait souvent avec Clarke, et encore maintenant d’ailleurs, sauf que cette fois, Saul les accompagnait. C’est là qu’elle se rendait compte que sa vie à l’époque était beaucoup moins compliquée. Elle avait pas tous ces cours à rattraper, elle me croisait pas ces regards remplis de pitié. Elle était juste une ado, amie avec une fille de la Station Alpha, certes, mais une ado quand même, concentrée dans ses études, et qui blaguait quelques fois sur les mecs qui passaient quand l’humeur y était. alors oui, cette question, elle était sortie, parce qu’elle aurait bien aimée pouvoir revenir à ces instants, et y rester un bon moment. Avec l’âge venait les problèmes, et mine de rien, Silas s’en rendait compte assez vite. Quand Raven lui retourna la question, la blonde la regarda quelques secondes avant de lui répondre. « J’aimerais bien le pouvoir, oui. Mais seulement pour certaines choses, comme c’est ton cas, en fait. » Elle retournerait certainement pas en arrière pour le comportement de sa mère. Qui au final était redevenu le même qu’avant une fois qu’elle avait été guérie. C’était à ce moment là qu’elle s’était rendue compte à quel point elle pouvait être hypocrite. Et elle aurait préférée l’ignorer, pour être tout à fait honnête. Silas était quelqu’un de franc, parce qu’elle voyait pas l’intérêt de mentir, et elle pensait que la vérité finissait toujours par être découverte, surtout sur l’Arche, il fallait pas se mentir. Par conséquent, quand on lui cachait quelque chose ou qu’on lui mentait, pour la jeune femme, c’était une véritable trahison, et ça n’aidait pas tellement en sachant aussi qu’elle était très rancunière. Il fallait y aller, pour qu’elle accorde son pardon. Sale caractère, oui, mais elle était comme ça malheureusement. « J’espère que la vie sur Terre est plus cool, que nos descendants aient au moins une chance de s’éclater. » Ou tout du moins ceux de Raven. Du côté de Silas la descendance était un peu morte. Enfin, y avait toujours des chances pour qu’elle puisse avoir un enfant, mais elles étaient tellement minimes que c’était mieux de dire qu’il n’y en avait pas du tout. Et elle avait finit par s’y faire, parce que de toute façon, elle avait pas tellement le choix, au final.

COSMIC SHEEP.


HJ:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1501
En savoir +

MessageSujet: Re: [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]   Dim 11 Déc - 19:23

Teaching is boring... Or not!
Nous étions presque arrivées, les couloirs étant presque désert c'était plus simple. Habituellement, et surtout a l'heure du repas, l'endroit était bondé. Bien sûr, on trouvait toujours de la place... Mais rien ne valait un repas tranquille. Une fois que nous étions enfin dans la grande salle du réfectoire, je m'empressais de trouver une place pas trop loin. Mais pas trop près non plus de la sortie. L'heure du repas pourrait nous surprendre et on se retrouverait rapidement englouti par cette masse de gens.

Je pense qu'on est tous un peu pareil... Sauf que bon, on peut pas retourner en arrière. Ce qui était bien dommage, parce que j'aurais probablement fait certaines choses différemment. A commencer par refuser cette escapade avec Finn. Surtout en sachant qu'après j'en aurais plusieurs a faire au cours de ma vie.
A l'époque j'avais pensé égoïstement. J'avais juste vu le coté fun et j'avais oublié qu'il y avait toujours un problème a la clef. Sur l'arche tout se savait, on aurait forcément été pris un jour ou l'autre...

Je jette mon sac sur la table. Cette place me paraissait juste assez proche de la sortie sans qu'elle soit tout au fond non plus. Avec un peu de chance, on aurait fini de bosser avant l'arrivée des travailleurs ou des élèves.

Je les envie pour ça. Dis je avec un petit sourire. Quand je pensais "descendants", j'avais du mal a penser a mes propres enfants. Enfin... A mon unique enfant, puisque c'était la règle sur l'arche. La seule descendance que je voulais avoir c'était avec Finn et vu la situation actuelle ça m'étonnerais que j'ai une descendance un jour.

Ils pourront voir des arbres, les sentir... Et peut être même conduire des voitures, dis je avec un clin d’œil. Et puis la gravité... Ça doit être quelque chose de tellement différent... Enfin j'imagine.

Ici nous pouvions marcher dans les couloirs comme des êtres humains normaux, mais il y avait toujours cette absence de gravité complète sur l'arche. C'était encore pire a l'extérieur. Alors, oui, je les enviais carrément ces futurs petits chanceux. Ceux qui pourraient respirer l'odeur de la foret, voir de l'herbe ou même toucher un animal. Ça allait peut être très banal dans quelques années, mais sur l'arche tout avait un prix. Même les petites choses sans importance. Impossible d'avoir un arbre, en dehors de l’arbre d'Eden de Vera. Mais ça, ça n'avait strictement rien a voir. Et puis, elle gaspillait ses réserves d'eau pour quelque chose que les générations futur verront par millions plus tard. C'est juste stupide.

Je sortais ensuite les affaires de mon sac pour les positionner face a nous. Donc tu as dit : Système mécanique des différents moyens de locomotion terrestre... Tu veux qu'on reprenne ce chapitre ou qu'on passe direct au suivant? Vu que c'était l'un des chapitres que j'aimais, ça ne me dérangeais absolument pas de le faire a nouveaux. Je tournais les page de mon livre, essayant de retrouver ou ce chapitre se trouvait. Si je me trompais pas, nous avions ensuite quelque chose sur l'architecture et l’ingénierie. Pas mon chapitre préféré mais bon...

Et puis, si j'avais bien retenu elle voulait devenir ingé. Autrement dit ce chapitre était important pour elle. Bien que je n'y voyais strictement aucun intérêt sur l'arche. Mais bon, il fallait bien apprendre des choses... Des choses qui servirons probablement plus a nos descendants qu'a nous même. Nous étions juste des "messagers". A quoi allait me servir de savoir la conception, la fabrication et la construction d'une habitation terrestre sur l'arche? A rien. Bien sûr...
roller coaster


Spoiler:
 

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: [Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Flashback] Teaching is boring... Or not! [Silas]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Répartition de Silas Meyblum
» /!\ Grosse Quête ! Besoin de personnes [ FlashBack HRP ]
» HYE-NA.park _ sometimes i pretend to be normal but it gets boring so i go back to be me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: 
A R C H I V E S
 :: FLASHBACKS
-
Sauter vers: