AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Zdenka, le feu sous la glace.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Zdenka, le feu sous la glace.   Sam 3 Déc - 17:11

— PAPIER D’IDENTITÉ —


Ft. Katheryn Winnick
NOMINATION : Zdenka. C'est un prénom dur et qui claque dans l'air. Il définit parfaitement la personne qui le porte, dure et cinglante.
DATE DE NAISSANCE : fin octobre 2111 dans le nord du territoire d'Azgeda. Cela fait que Zdenka a 38 ans, un âge relativement vénérable au sein de son peuple sachant que l'espérance de vie est d'environ 40 ans. Rare sont les membres de son peuple dépassant cet âge fatidique.
CLAN D’ORIGINE : Le clan d'Azgeda, dit la Nation des Glaces.
CLAN ACTUEL : Zdenka vit toujours au sein de son clan même si elle voue une certaine haine envers leur chef Nia. Cependant, malgré son ressentiment, elle se montre loyale à son clan et le sert du mieux qu'elle le peut.

RANG : Elle fait partie des quelques chefs de guerre du clan d'Azgeda. Elle a acquis ce poste à la force de ses lames. Elle est une redoutable guerrière respectée par ceux de son clan.

FAMILLE & RELATIONS :
Astor: son père, depuis longtemps décédé.
Mysoria: sa mère, depuis longtemps décédée.
Vahénya: Petite sœur qui vit dans le plus grand village de la Nation des Glaces. Elle y vit avec son époux et ses trois enfants.

Véhétor: son époux, décédé lors d'un affrontement avec le Trikru. Malgré la paix actuelle entre les clans, elle se méfie beaucoup de ceux de la forêt. Trop fourbes à son goût et pas assez loyaux.
Une fille: qui vit dans la famille de son défunt époux. Elle tente d'aller la voir le plus possible, mais son rang au sein de la Nation des Glaces lui prend beaucoup de temps.
Un fils: qui vit aussi dans la famille de son défunt époux. Elle tente d'aller le voir le plus possible, mais son rang au sein de la Nation des Glaces lui prend beaucoup de temps.

Le peuple du ciel ? Elle ne les connait pas, mais comme tout ce qui lui est inconnu, elle s'en méfie, voir elle se montre hostile. Elle n'a pas survécu jusqu'à maintenant en étant un bisounours câlin. Non, c'est une guerrière rodée à la survie dans un monde qui recèle de nombreux pièges mortels. Elle risque fort de cogner avant de poser des questions si elle rencontre un de ces jeunes venus du ciel.


— HISTORIQUE DE L’INDIVIDU —


Laissons l'Aurore poindre ...

Un rude gaillard faisait les cent pas dans la neige devant l'entrée d'une tente où l'on pouvait percevoir les cris de douleur d'une femme. L'anxiété était palpable chez cet homme de forte stature qui tressaillait tel un enfant apeuré à chaque hurlement bestial à la tinte vaguement féminine. Puis, ce fut le calme avant de voir une vieille dame écarter les toiles de la tente pour inviter l'homme au regard d'acier à entrer. Ce fut seulement au bout de quelques minutes qui parurent une éternité qu'il ressortit joyeux un bébé dans les bras en vociférant comme un damné.

- Astor: C'est une fille ! C'est une fille ! Elle va s'appeler Zdenka.

Tous les gens du petit campement s'empressèrent de se rapprocher pour admirer la nouvelle née que l'homme couvait d'un regard plein d'amour et de fierté. L'enfant qui était resté relativement sage jusqu'à présent commença à montrer des signes d'agacement. Elle se mit à crier d'une voix étonnement forte pour un si jeune bébé. En bombant le torse, il regarda les gens agglutinés autour de lui en disant d'une voix de stentor.

- Astor: C'est bien ma fille. Avec une telle voix, elle est faite pour commander.

Certain hochèrent la tête en signe d'approbation. Parfois, il suffisait de peu pour bien commencer dans la vie. Les conversations continuèrent sur la petite fille qui venait de naître quand l'une des femmes présente posa doucement une question incongrue pour la plupart des hommes présents.

- Une femme: Comment va Mysoria ?

- Astor: Elle va très bien. Si tu veux, tu peux aller la voir. Dit-il en indiquant l'entrée de la tente du menton. Moi, il faut que j'aille voir l'archiviste maintenant. Je dois faire en sorte que Zdenka soit reconnue.

L'homme s'éloigna en direction de sa tente pour se diriger vers une autre plus grande aux couleurs plus sombres. Tel était la tradition par ici. Dès la naissance, le père devait mener son enfant chez l'archiviste pour que l'enfant soit inscrit sur les tablettes de mémoire. C'était la toute première initiation de l'enfant qui allait en connaître d'autre tout au long de sa vie. C'était ainsi dans le nord, la vie y était dure et seul les plus forts pouvaient y survivre. Il fallait donc écrémer pour ne conserver que les plus capables et les plus aptes.


Le temps de l'innocence ne dure guère ...


Les gamins du village avaient prit l'habitude d'aller jouer près du petit point d'eau qui se trouvait une centaine de mètres du campement légèrement en contre-bas. Ils avaient le chic pour s'inventer de fantastiques histoires où ils étaient les héros qui sauvaient le clan de la catastrophe. Après tout, c'étaient les enfants des "Marcheurs Blancs", une unité d'élite de la Nation des Glaces. De redoutables combattants respecter par ceux d'Azgeda et craint par tous les autres. Ils étaient appelés à devenir les futurs "Marcheurs Blancs". Alors, autant commencer maintenant à s'habituer à la gloire. Tous les gamins s'étaient réunis pour jouer à la guerre, leur jeu favoris. Du haut de ses cinq ans, Zdenka suivaient les plus grands pour jouer avec eux et rapidement ils l'avaient accepté, car la petite fille démontrait une certaine aisance au combat. Les équipes furent faites par des capitaines tirés au sort, puis tout le monde s'équipa d'épée, de hache ou de lance en bois. Ils se tenaient tous en ligne près à se foncer dedans et se livrer bataille.

Alors que le jeu battait son plein et que les cris des gamins couvraient le clapotis de l'eau, l'impensable arriva. Un tout jeune wanbringer arriva et chargea la mêlé des enfants en train de jouer. L'animal envoya valser quelques enfants avant d'échapper celui qui se trouvait juste sous son museau. Devant le spectacle d'horreur, les mômes tentèrent de s'enfuir afin de rejoindre le campement pour chercher la protection des adultes. Les gosses n'étaient pas bêtes et ils savaient pertinemment qu'ils ne feraient jamais le poids face à ce monstre. Le quadrupède se lança à la poursuite de certain fuyards en faisant claquer sa puissante mâchoire. Par moment, il se mettait sur ses pattes arrières pour mieux faucher les enfants avec ses pattes avant. Le jeune wanbringer avait dû massacrer environ six à huit enfants quand les premiers purent rejoindre le campement pour prévenir les adultes. Ce fut le branle bas de combat et les guerriers se ruèrent sur l'animal dans l'espoir d'arrêter le massacre. Pendant tout ce massacre, la petite Zdenka avait réussi à se faire assez discrète pour ne pas attirer l'attention de l'animal, mais alors qu'elle tentait de filer en direction du campement après avoir entendu la puissante voix de son père, elle fut violemment frappée par l'une des pattes de l'animal. La gamine fut projetée dans les airs sur une distance de cinq bons mètres. Comme elle bougeait encore en gémissant de douleur, le jeune wanbringer se rua sur elle pour l'achever. Adossée à une pierre, la blondinette ne pouvait que regarde ce monstre fondre sur elle de manière inexorable. Finalement, l'animal fut brusquement arrêté dans sa course par un puissant coup de hache qui fendit son crâne en deux. La petite fille avait pu assister à ce spectacle en regardant entre les jambes du gigantesque guerrier qui s'était mis entre elle et l'animal. L'homme se retourna le visage inquiet et prit l'enfant dans ses bras pour la mener chez l'ancienne afin qu'elle tente de la soigner. Quand il arriva, il vit que de nombreux enfants avaient été blessés, mais le cas de la petite Zdenka semblait être celui qui semblait être celui requérant le plus les connaissances de la guérisseuse.

- La guérisseuse: Laisse-moi l'enfant. Je vais bien m'occuper d'elle et si les dieux le veulent, elle s'en sortira. Maintenant Astor, va avec les autres pour voir s'il n'y a pas d'autres dangers qui rôdent dans le coin.

La vieille dame usa de toutes ses connaissances pour apporter les meilleurs soins à la fillette, mais tout le monde savait qu'il était rare de survivre à une blessure infligée par un wanbringer. La gamine développa une forte température et délira pendant plusieurs jours. On cru même que cela allait finir par l'emporter, mais elle était la fille d'Astor et ne pouvait pas se laisser vaincre sans se battre. Il fallut environ deux bonnes semaines avant de voir la température baisser et deux de plus pour que la gamine retrouve un semblant de santé. Elle avait survécu à sa blessure, mais elle ne semblait pas totalement rétablie. Il lui fallut encore un bon mois avant de vraiment pouvoir retrouver une bonne santé. Pour les gens du village, Zdenka était tout simplement bénie des dieux d'avoir survécu.


Apprendre et toujours aller de l'avant ...


Zdenka avait beaucoup appris parmi les "Marcheurs Blancs". L'honneur du guerrier. La voie des armes. Tellement de choses utiles pour vivre plus que survivre dans ce monde hostile. Cependant, la plus grande leçon qu'elle reçu fut la trahison et elle fut le fait de la Reine Nia.

La jeune guerrière blonde marchait d'un pas hésitant dans les bois et pouvait entendre les hurlements des guerriers lancés à sa poursuite ainsi que ceux de leur meute de chiens de guerre. Elle se tenait le flanc gauche d'où dépassait la hampe d'une flèche. Plusieurs fois elle changea de direction afin de tenter de tromper, de perdre ses poursuivant, mais ils étaient toujours là derrière elle à la pister sans relâche. Ils avaient gagné, pourquoi tant de détermination à traquer les survivants pour les massacrer ? Elle ne comprenait pas cela, elle avait beau y réfléchir, elle ne le comprenait pas. Où était l'honneur du guerrier dans cette traque ? C'était la première véritable bataille à laquelle la jeune femme participait, elle devait avoir dans les 16 ans. Elle se souvenait parfaitement de la fierté de combattre au côté de son père, de sa mère, de tous les autres "Marcheurs Blancs". Ils avaient fait un long voyage sur les ordres de la jeune Reine Nia. Elle voulait donner une bonne leçon à ses voisins de l'Ouest, ceux du Podakru.

Alors que son esprit commençait à divaguer, elle fut projetée au sol par une puissante charge. L'un des chiens de guerre avait réussi à la retrouver et l'avait attaqué. La morsure de la puissante mâchoire de la salle bestiole eut pour effet de la tirer de sa léthargie. Le chien avait attaqué son épaule droite, il avait loupé de peu son coup. De son bras encore libre et valide, Zdenka poignarda l'animal au niveau de son massif poitrail. Il lâcha prise et finit par s'écrouler dans un glapissement plaintif. La jeune guerrière eut toutes les peines du monde à se remettre sur pied. Il était de plus en plus évident qu'elle n'arriverait à leur échapper. Cependant, ce n'était cette idée défaitiste qui allait empêcher la belle blonde d'essayer. C'était une sacré tête de mule qui ne savait pas reconnaître la défaite à l'entraînement. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle progressait vite, car elle n'abandonnait jamais. Jamais jusqu'à ce que la réussite lui souries. Avec difficulté, elle se remit en marche et se dirigea vers un souvenir qui pourrait lui sauver la vie si elle jouait bien le coup.

On lui avait toujours appris qu'il fallait amener son adversaire sur son territoire afin de posséder l'avantage du terrain, de la connaissance du terrain. Avec du recul, cette attaque n'était une si bonne idée, mais c'était les ordres et les "Marcheurs Blancs" obéissaient toujours aux ordres du Roi/de la Reine. Ils avaient été envoyés en avant-garde pour jauger les défenses ennemis, mais le gros de l'armée devait vite arriver. Jamais ils ne sont venus. Jamais les renforts de la Reine ne sont arrivés. La petite centaine de "Marcheurs Blancs" avait dû livrer bataille contre près d'un milliers de soldats des gens du lac. Malgré la vaillance dont ils avaient fait preuve, ils furent irrémédiablement et méthodiquement exterminés. La jeune femme avait vu sa mère tomber sous les coups d'un guerrier qui avait profité que deux chiens de guerre étaient en train de l'attaquer. La hache de l'homme tomba sur la femme qui ne put esquiver. De rage, Zdenka chargea le meurtrier de sa mère. Sous la pluie de coups, il tenta de se défendre comme il le put, mais il finit par laisser une ouverture béante dans sa défense. La jeune guerrière plongea l'une de ses lames dans la poitrine de l'homme et elle le regarda droit dans les yeux. Elle voulait voir la vie de cet homme quitter ses pupilles. Ce fut à ce moment-là qu'elle fut touchée au flanc par une flèche. Malgré la douleur, malgré la blessure, elle continua à se battre tant bien que mal. Les plus anciens savaient déjà que la bataille était perdue. Ils tentaient de contenir l'ennemi afin de permettre aux plus jeunes de fuir et de retrouver ceux rester en arrière. Têtue comme pas deux, Zdenka avait décidé de rester se battre, de défendre l'honneur de son clan, de sa famille, venger la mort de sa mère.

Dans sa fuite, la jeune guerrière avait eu la présence d'esprit de ne pas partir en direction du campement. Par instinct, elle avait opté pour un chemin détourné. Elle espérait que cela permettrait à ceux du campement de pouvoir filer avant l'arrivée des guerriers ennemis. D'ailleurs, elle se dirigeait vers un endroit qu'elle avait vu de loin, une sorte de promontoire rocheux qui surplombait la grande rivière. Elle voulait livrer sa dernière bataille là. Avec le soleil couchant rouge sang, cela lui semblait plutôt approprié. La jeune guerrière ne comptait pas se laisser faire, elle allait emporter autant d'adversaires que possible. Elle ferait honneur à sa famille, à son unité et à son clan. Elle se comporterait dignement comme son père qui s'était sacrifié pour lui permettre d'avoir une chance de s'en sortir. Blessée, elle avait de plus en plus de mal à tenir tête à ses ennemis. Il fallut l'intervention du puissant Astor pour la sortir de ce mauvais pas. D'un geste ample, elle avait décroché la tête de deux guerriers et semer dans la foulée une certaine panique dans leur rang. De sa puissante voix, il ordonna à sa fille de filer. Fuir ? Jamais avait-elle répondu. D'un simple regard sombre il cloua le bec de la jeune impudente. Et insista pour qu'elle file, qu'elle vive afin de perpétuer l'esprit des "Marcheurs Blancs". Cela sonnait comme un adieux aux oreilles de la belle blonde. Comme une bonne fille, elle finit par se résoudre à obéir à son père et fila en direction de la forêt. Un dernier coup d’œil et elle put voir ce puissant guerrier être submergé par le nombre des adversaires, mais même à ce moment de défaite, il continuait à se battre avec détermination et férocité. Oui, elle lui ferait honneur. Elle aussi livrera une épique bataille sur ce promontoire rocheux. Ceux du Podakru devront payer le prix pour gagner cette bataille. Il ne faisait plus aucun doute dans l'esprit de la jeune femme, les "Marcheurs Blancs" avaient été sacrifiés par la Reine, mais elle ne comprenait pas pourquoi.

A peine avait-elle atteint le lieu où elle avait décidé de livre sa dernière bataille que déjà l'ennemi sortait des bois. Sans aucune hésitation, elle se mit en position pour recevoir ses adversaires. Sa position était difficile à atteindre et il fallait que les guerriers adverses viennent à elle à pied. Les cavaliers ne pourraient pas profiter de leur monture pour tenter d'écraser le corps de la blondinette. La roche offrait de quoi se cacher pour esquiver les flèches. Il ne restait plus que la charge et l'affrontement directe. Bien campée sur ses deux jambes, une hache courte à la main droite et une épée dans la main gauche, la jeune guerrière se tenait prête à recevoir ses ennemis. Les chiens de guerre s'étaient lancés à l'assaut sans attendre les ordres. Parfait, elle pourrait s'occuper des molosses avant que les maîtres n'arrivent. Un ennemi à la fois, comme on le lui avait appris pendant sa formation. Malgré sa blessure au flanc, Zdenka restait particulièrement vive et agile. Les chiens eux étaient plutôt patauds bien que puissants. Elle n'eut pas trop de mal à se sortir indemne de cet affrontement. Elle laissait le corps des trois chiens de guerre sans vie gisant à ses pieds. C'était au tour des hommes du clan des gens du lac de venir se frotter à elle. Ils verraient bien qu'elle était la digne fille du puissant guerrier Astor. Dans le feu de la bataille, elle se souvenait des conseils des autres guerriers du clan, des plus expérimentés. Il fallait affaiblir l'ennemi pour ensuite l'achever. Affaiblir l'ennemi ! Elle se mit à tailler comme elle le pouvait tout ce qui passait à sa portée. Les imprudents se retrouvaient blessés. Bien que cela sembla être une éternité pour la jeune blonde, la bataille fut d'assez courte durée. Quelques passes d'armes plus tard, elle bascula dans la rivière qui coulait une bonne quinzaine de mètres plus bas. Elle n'avait pas résisté à la charge d'un grand gaillard, mais elle avait eu le plaisir de trucider deux d'entre eux et blesser quatre de plus.

Le courant de la rivière était plutôt rapide et elle fut emportée loin de la rumeur du champ de bataille. L'eau était froide et anesthésiait toutes les sensations de la jeune femme. Elle se laissait juste porter par le courant, ne cherchant pas à lutter. De toute façon, elle ne le pouvait pas. Elle ignorait complétement quelle était la distance qu'elle avait parcourue de la sorte et elle avait même perdue la notion du temps. Cependant, au bout d'un moment le flot se fit plus calme, assez pour lui permettre de rejoindre la terre ferme. Tout ce qu'elle put constater, c'était qu'il faisait nuit. Titubant, elle se dirigea vers l'Est en longeant le lit de la salvatrice rivière. Elle espérait arriver au campement pour peu qu'il n'ait pas été dépassé. Après une bonne demie heure de marche, elle finit par arriver en vue du campement. La vision qu'elle eut lui glaça le sang. Les tentes étaient en feu et on pouvait deviner que plein de cadavre gisaient sur le sol. Avec précaution, elle s'approcha du campement et remarqua que les stigmate de la bataille ne portait pas la marque des gens du lac, mais bien de la Nation des Glaces. Pourquoi ? C'était la seule question qu'elle se posait en déambulant KO debout au milieu du campement ravagé. Puis, la pensée de sa petite sœur lui traversa l'esprit. Prise d'une rage folle, elle saisit ses armes et de dirigea d'un pas décidé vers la tente de sa famille. Si quiconque se mettait en travers de son chemin, il goûterait à la saveur de l'acier de ses lames. En arrivant, elle ne trouva rien. Pas de corps. Elle chercha dans les alentours, elle trouva de nombreux cadavre comme celui de l'archiviste ou de l'ancienne, mais aucunement celui de sa petite sœur. Ce fut seulement aux premières lueurs de l'aube qu'elle retrouva la jeune Vahénya en bonne santé, mais tétanisée par la peur et encore sous le choc de ce qu'elle avait vu, de ce qu'elle avait vécu. Heureuse d'avoir pu retrouver au moins une personne de son village vivante, Zdenka la prit dans ses bras pour la serrer fortement après avoir laissé tomber ses armes sans ménagement. Malgré la douleur de sa blessure au flanc gauche, elle ne pouvait s'empêcher de la serrer de toutes ses forces, de l'étouffer. Cela faisait du bien de voir que quelque chose avait survécu à ce massacre. Après quelques soins basiques, la guerrière blonde décida de se mettre en route avec sa petite sœur et de trouver refuge dans un autre village.

-Zdenka: Ecoute moi bien Vahénya. Faudra jamais dire que nous sommes des "Marcheurs Blancs". JAMAIS ! Tu m'entends. C'est très important.


Ne jamais oublier, ne jamais pardonner, mais avancer encore et toujours ...


Cela faisait maintenant des années que les deux sœurs avaient trouvé refuge dans un petit village qui se trouvait dans le sud de la Nation de Glace. Zdenka avait même trouvé un époux. Un fier guerrier avec assez de force pour la dominer physiquement et assez de caractère pour lui tenir tête. Vahénya s'était aussi mariée à un homme plutôt intellectuel. D'ailleurs, rapidement il fut envoyé à la capital pour servir la Reine en tant que scribe et archiviste. Vahénya le suivit, car tel était le devoir d'une épouse. De son côté, la belle blonde avait réussi à former une petite famille avec Véhétor en donnant naissance à une fille et un fils. La vie était plutôt tranquille dans le village. Elle participait à former les plus jeunes pour en faire des guerriers et aussi des chasseurs. Elle avait acquis le respect des autres grâce à une chasse organisée pour débusquer un wanbringer adulte qui menaçait la sécurité du village. De nombreux guerriers participaient à cette battue et beaucoup s'étaient moqués de voir la frêle Zdenka y participer. La traque fut fructueuse et les hommes avaient réussi à acculer la bestiole dans un ravin sans issue. C'était se battre ou mourir et l'animal fonça dans le tas sans la moindre hésitation. Les guerriers avaient bien du mal à maintenir le monstre dans son piège et ce fut l'intervention de la guerrière blonde qui régla le problème. Elle attrapa la lance d'un jeune guerrier resté en retrait et fonça droit sur l'animal. Malgré son épaisse peau de cuir, la pointe de la pique s'enfonça dans le poitrail de l'animal qui se tenait sur ses deux pattes arrières. Dans un geste désespéré, le wanbringer tenta de faucher celle qui venait de lui perforer le cœur. Depuis ce fameux jour, Zdenka avait gagné le respect de tous pour son courage et sa force.

Cependant, la vie calme de la jeune femme blonde fut encore une fois bouleversée par la Reine qui avait décidé de combattre contre le Trikru pour une obscure raison. Certes, les batailles étaient nombreuses et multiples avec les voisins à cette époque, mais celle-ci fut déterminante dans la vie de la guerrière. Ce fut au cours de ce conflit que Véhétor trouva la mort. Toute son unité était tombée dans un piège tendu par les gens de la forêt. A ses yeux, ce n'étaient que des lâches sans honneur. Malgré le chagrin, elle décida de prendre la place de son défunt époux et de conduire les guerriers de son village à la bataille. Sous sa férule, ses hommes chargèrent ceux de la forêt lors de la grande bataille rangée. Ils enfoncèrent même le centre, se retrouvant au cœur de l'armée Trikru. Telle une lionne, Zdenka se battait avec énergie malgré quelques entailles et blessures bénignes. Elle se retrouva même face au chef des gens de la forêt. Dans un grondement sourd, elle se rua sur cette femme à la stature imposante pour en découdre avec elle. Rapidement un espace vide se forma autour des deux combattantes. Certain même arrêtaient de combattre afin d'assister à cette titanesque joute. Entre esquives et coups d'estoc, les deux femmes ne se faisaient pas de cadeaux. Se fut finalement Zdenka qui prit le dessus quand elle parvint à faire trébucher son adversaire sur une pierre affleurant le sol. Profitant de ce moment de faiblesse, elle planta sa hache dans le crâne de son adversaire en hurlant à plein poumon. Elle avait le sentiment d'avoir vengé son défunt Véhétor. Ce combat mit rapidement fin à la bataille et au conflit. Ce fait d'arme attira l'attention de la Reine Nia sur la guerrière blonde et la fit mander en sa capital pour lui parler. Malgré la profonde haine qu'elle ressentait pour cette femme, Zdenka obtempéra pour le bien de son village et plus largement celui de son clan. La belle blonde se retrouva nommée chef de guerre. Afin de mener à bien sa mission, elle laissa ses enfants chez la plus jeune sœur de Véhétor. Dans la capitale, elle retrouva Vahénya ce qui lui permettait de ne pas se sentir en territoire inconnu. Mais le plus régulièrement possible, elle se rendait dans son village afin de voir sa famille.


La vie réserve bien des surprises ...


Pour le moment, elle sert son clan du mieux qu'elle le peut, mais il ne fait aucun doute dans son esprit qu'un jour ou l'autre elle obtiendra sa vengeance sur la Reine qui lui a tant prit. Oui, un jour, elle se vengera comme elle l'a toujours fait, bien que pour le moment ce ne soit pas à l'ordre du jour. Elle doit continuer à former des guerriers pour le clan même si avec la toute nouvelle alliance des clans les conflits se font moins présent. Il reste toujours la menace des hommes de la montagne et aussi celle des Reapers. Puis, il y a des nouveaux arrivant depuis très peu de temps, un peuple venu du ciel. Que veulent-ils ?


— CARACTÈRE & PARTICULARITÉS —


Autoritaire: Après tout, c'est un chef de guerre qui a l'habitude de conduire des centaines d'hommes à la guerre. Ce trait de caractère a donc été contracté avec le temps. Zdenka ne fait plus trop attention à cela, mais elle a tendance à donner des ordres très facilement.
Déterminée: La jeune femme possède un caractère bien trempé, un caractère que l'on dit hérité des terres du nord où l'on trouve les neiges éternelles. Ceci dit, c'est principalement sa détermination qui se remarque. Quand Zdenka a une idée en tête, vous n'arriverez pas à l'en détourner. Qu'importe le temps que cela prendra, mais elle fera ce qu'il faut pour arriver à atteindre son objectif.
Empathie: En fait, elle en manque cruellement. Les terres qui l'ont vu grandir étaient particulièrement inhospitalière et lui ont forgé un caractère qui ne laisse pas place à la pitié ou à la compassion. De son point de vue, les faibles ne méritent pas d'aide pour survivre et elle se contente d'appliquer les lois de la nature: les plus forts mangent les plus faibles. Cela a coupé Zdenka d'une partie de sa capacité à ressentir des émotions qui la pousseraient à vouloir aider une personne en détresse (tant physique qu'émotionnelle). D'ailleurs, elle ne sait pas comment traiter une conversation qui tournerait autour des sentiments et compagnie. C'est une guerrière, elle vous donnera des conseils pour savoir comment foutre sur la tronche des autres, mais pas sur comment faire pour ne plus avoir de peine de cœur.
Forte: Il faut se lever tôt pour faire craquer la belle blonde. Elle possède une force de caractère rare. Cela est certainement dû à sa vie rugueuse et ses entraînements quotidiens. Elle a forgé son esprit de façon à ce que celui-ci devienne aussi aiguisé et tranchant qu'une de ses lames. Inutile de dire qu'elle possède une résistance plus développée à la torture (surtout psychologique) ainsi qu'à la provocation malgré son tempérament volcanique.
Franche: C'est autant un trait de caractère positif que négatif. N'allait pas croire que Zdenka soit incapable de mentir, ce qu'elle sait très bien faire au demeurant. Non, c'est simplement qu'elle ne voit pas l'intérêt de ne pas dire les choses. Elle est directe et peut même se montrer blessante quand elle balance ses quatre vérités.
Froide: Zdenka n'est pas du genre très chaleureuse avec les gens. Elle est même plutôt du genre glacial, tel que l'on imagine un membre du clan d'Azgeda en fait. Cette apparente froideur a tendance à la rendre inaccessible pour les gens qui s'arrêteraient à cette première impression. Elle est comme cela avec tout le monde et finit par s'ouvrir légèrement quand elle commence à bien connaître les gens.
Intelligente: Bien que primitive, ce n'est pas une demeurée. Elle fait même preuve d'une certaine intelligence, d'une certaine compréhension de son environnement. Certes, les équations complexes à multiple inconnues ne sont pas sa tasse de thé, mais elle n'en reste pas moins une personne ayant des capacités intellectuelles qui lui permettent de mieux appréhender son environnement que la moyenne des gens de son peuple.
Loyale: Pour Zdenka, il n'y a rien de plus important que la parole donnée. Son bien le plus précieux hormis sa famille, c'est son honneur. De ce fait, c'est une personne d'une loyauté indéfectible comme le prouve son attachement à son clan malgré la haine viscérale qu'elle voue à la reine actuelle.
Méfiante: La jeune femme ne fait confiance à personne sauf à ses proches ou des personnes qu'elle connait de longue date. Cette méfiance maladive est sa marque de fabrique. Elle préfère s'attendre au pire de la part des inconnus plutôt que de se faire rouler comme les naïfs.
Passionnée: Contrairement à ce que son apparente froideur pourrait laisser croire, Zdenka est une personne passionnée. Quand un sujet l'intéresse, elle sait faire preuve d'une belle rhétorique pour défendre son point de vue et peut même faire parler ses poings. Quand Zdenka aime, ou n'aime pas, c'est complètement et entièrement. Avec elle pas de demi mesure dans le traitement des données. Il est fortement conseillé de ne pas s'en prendre à une personne qu'elle aime sous peine de voir une véritable furie vous tomber dessus avec pour seule idée en tête vous faire souffrir un maximum avant de vous tuer.
Parle peu: Zdenka n'est pas une grande bavarde, mais quand elle s'exprime, elle aime bien qu'on l'écoute. Ceci dit, elle ne fera pas d'effort pour se faire entendre. En public, elle s'exprime peu, se livre peu. Même dans son intimité, il est difficile de savoir ce qu'elle pense vu qu'elle parle assez peu. Ceci dit, elle libère plus facilement sa parole avec ses proches même si la communication verbale n'est pas ce qu'elle préfère. Pourtant, quand elle le souhaite, la guerrière blonde peut se montrer plutôt bonne oratrice.
Rancunière: Zdenka est une personne qui a la rancune tenace. Elle ne pardonne jamais. D'ailleurs, c'est à se demander si elle connait le sens de ce mot. Devenir l'objet de sa ire est une bien mauvaise idée, car elle ne s'arrêtera qu'une fois vengeance obtenue. Pas justice, mais bien vengeance.
Sang-froid: En fait, il est difficile de vraiment parler de sang-froid pour Dzenka. Il serait plus juste de parler de capacités d'analyses élevées. Dans le feu de l'action, elle est capable de mobiliser toute son intelligence afin d'analyser la situation afin de trouver la meilleure solution. Elle ne se laisse pas emporter par le stress de l'action ou paralyser par la peur. Cette capacité lui permet d'être une redoutable chef de guerre.
Tendre: Ce trait de caractère fait parti de son petit jardin secret, celui uniquement accessible à ses proches. Elle peut faire preuve d'une tendresse incroyable avec les gens qu'elle aime. Actuellement, il n'y a que sa fille et son fils a qui elle prodigue cette tendresse toute maternelle que beaucoup ignore tellement Dzenka parait être une femme forte et froide.
Violente: La guerrière blonde est une personne rude tel le climat des terres qui l'on vu naître. C'est un trait de caractère profondément ancré en elle et qui lui a permis de survivre jusqu'à présent. Elle a toujours été violente envers ses ennemis, provoquant ainsi une certaine crainte chez eux. De plus, la violence est relativement quotidienne sur Terre et plus particulièrement dans son clan qui ne respecte que la force. Elle a su jouer avec ses points forts pour paliers à ses points faibles tout en se montrant suffisamment violente pour se faire respecter.
Volcanique: Malgré son apparente froideur, Zdenka est une personne qui possède un caractère tout feu tout flamme. Elle agit souvent à l'instinct, cet instinct sauvage du prédateur. De plus, son côté passionnée lui donner des réactions parfois extrêmes et impulsives. Cependant, malgré ce côté très "action-réaction", Zdenka arrive à garder assez de recule et de contrôle pour ne pas être simplement un animal sauvage parmi les autres. Elle sait réfléchir et surtout analyser les situations. Elle sait même parfois se contrôler assez pour ne pas se laisser aller à une réaction impulsive.

Par pur soucis esthétique, Zdenka a fait couvrir les plus grosses de ses cicatrices par des tatouages à l'encre noire. Ce qui fait qu'elle en a sur les cuisses, les bras, le dos aussi. A côté de cela, elle a aussi des tatouages cérémonieux qui ont des significations particulières. On retrouve ces tatouages sur ses poignets, sa nuque, le bas du dos ou les chevilles.

Toujours par soucis d'esthétisme et aussi par soucis de fonctionnalité, Zdenka se fait coiffer par une des femmes de sa suite. C'est un ensemble complexe de tresses afin de lui dégager le visage tout en faisant en sorte qu'elle reste une belle femme. Autrement dit quand la coquetterie rencontre le pragmatisme. Cette coupe de cheveux, Zdenka l'aime beaucoup, car elle lui permet de se jeter au cœur de la bataille quand c'est nécessaire sans craindre d'être gênée par ses cheveux.

Depuis qu'elle est toute petite, Zdenka a développé un trait particulier: son ambidextrie. La jeune femme est parfaitement capable de manier une épée de la main droite ou de la main gauche. Cependant, comme elle est droitière, elle possède plus de force dans ce bras. Ceci dit, être ambidextre est un gros avantage dans ce monde, car elle ne sera que très rarement prise au dépourvue au cours d'un combat puisqu'elle peut changer de main pour combattre.

Zdenka est une redoutable guerrière qui est l'héritière d'un art de combattre qui a quasiment disparue. C'est une des dernières à connaître les techniques de combat des "Marcheurs Blancs". Une unité de combat légendaire chez la Nation des Glaces. Cela lui permet d'être familière avec les lames (épée, dague), les haches, les lances et les arcs.


— DERRIÈRE L’ECRAN —

PSEUDO : Zdenka, ça ira bien.
AGE : majeure et vaccinée.
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Dans une section partenariat d'un forum que je visitais par curiosité.
AVEZ-VOUS LU LA CHARTE ? Bien que très intéressant au niveau du scénario, je trouve les personnages assez caricaturaux et ayant des évolutions trop rapides. En fait, celui que j'aime bien, c'est Monty Green qui me semble être le personnage le plus stable de tous et aussi celui qui a l'évolution la plus vraisemblable.


Dernière édition par Zdenka le Dim 4 Déc - 14:31, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1113
En savoir +

MessageSujet: Re: Zdenka, le feu sous la glace.   Sam 3 Déc - 17:32

Laaagerrrtthaaaaa
Désolé, je suis fou de ce personnage Razz

Bonsoir & Bienvenue sur New Earth ! Very Happy
Je te laisse faire ta présentation tranquille, si tu as la moindre question, n'hésite pas ^w^

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1145
En savoir +

MessageSujet: Re: Zdenka, le feu sous la glace.   Sam 3 Déc - 23:36

Monin Zdenka Smile
Une ennemie au caractère super complet ! J'aime ! **
C'est clair que Lexa ne va pas l'apprécier beaucoup Wink

_________________


Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡
★ But still, like dust, I rise.


Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions- En ligne

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Zdenka, le feu sous la glace.   Dim 4 Déc - 11:29

Salut !

Merci pour cet accueil ... Tu vas voir Lexa, je vais te faire changer d'avis et tu vas devenir accros à Zdenka. Very Happy

Bon, je signale que j'ai finit ma fiche. J'étais pas mal inspirée et même si j'ai tenté de réduire pas mal l'histoire et faire en sorte que le caractère ne soit pas trop volumineux, je crois que ça va faire beaucoup de lecture. Faut quand même savoir, que j'ai vraiment pas mal elagué l'histoire pour ne pas en faire trop ...

Bref, désolée chancelier Kane, mais je ne peux guère faire mieux niveau volume.

Bonne journée.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2545
En savoir +

MessageSujet: Re: Zdenka, le feu sous la glace.   Dim 4 Déc - 11:59

CET AVATAR

J'aime beaucoup ce perso, j'espère qu'on pourra trouver un lien ! *-* (si on valide ma version de Clarke)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1113
En savoir +

MessageSujet: Re: Zdenka, le feu sous la glace.   Dim 4 Déc - 16:13

Alors alors, je pense qu’il y a quelques points qui mériteraient des éclaircissements Very Happy

    - Zdenka a tué le Chef des Trikru. Je me doute qu’il ne s’agit pas de Lexa ni d’Indra … je suppose qu’on peut considérer qu’il s’agissait du prédécesseur d’Indra ? Pourquoi pas, même, considérer qu’il s’agissait de son mentor ? De cette manière, ça ouvre une porte pour un potentiel lien négatif avec Indra, si cela te dis.

    - Je suppose que Nia ne sait pas que Zdenka est une descendante des Marcheurs Blancs ? Autrement, l’idée qu’elle soit encore en vie me parait difficile : je vois mal Nia laisser en vie un témoin aussi important … d’ailleurs, pourquoi Nia a-t-elle décidé d’exterminer les Marcheurs Blancs ? Il s’agissait quand même de ses meilleurs guerriers … militairement parlant, ce n’est pas très malin (à moins que j’ai mal compris ?)

    - J’avais cru comprendre que tu souhaitais que Zdenka soit actuellement à Polis … du coup, c’est toujours d’actualité, ou est-ce que tu préfères qu’elle reste à Azgeda ? Quand tu dis « la capitale » est-ce que tu parles de la capitale d’Azgeda (qui n’a pas encore officiellement de nom) ou de LA capitale des Natifs, Polis ? A moins que tu ne souhaites jouer en RP son arrivée à Polis ?

Autrement, pour le reste tout est bon Wink

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Zdenka, le feu sous la glace.   Dim 4 Déc - 16:23

Marcus Kane a écrit:
- Zdenka a tué le Chef des Trikru. Je me doute qu’il ne s’agit pas de Lexa ni d’Indra … je suppose qu’on peut considérer qu’il s’agissait du prédécesseur d’Indra ? Pourquoi pas, même, considérer qu’il s’agissait de son mentor ? De cette manière, ça ouvre une porte pour un potentiel lien négatif avec Indra, si cela te dis.

En ce qui concerne ce chef, je n'ai pas mit de nom et date, car je ne suis pas très au fait des chronologies des clans. J'avais donc dans l'idée que cela se passe il y a 10 à 15 ans de ça en gros. Après, je ne sais pas trop ce qui est faisable en fait, je laissais donc le doute planer et donc aussi une ouverture pour des liens ultérieurs. Donc a voir ce qui peut aussi arranger le forum.

Marcus Kane a écrit:
- Je suppose que Nia ne sait pas que Zdenka est une descendante des Marcheurs Blancs ? Autrement, l’idée qu’elle soit encore en vie me parait difficile : je vois mal Nia laisser en vie un témoin aussi important … d’ailleurs, pourquoi Nia a-t-elle décidé d’exterminer les Marcheurs Blancs ? Il s’agissait quand même de ses meilleurs guerriers … militairement parlant, ce n’est pas très malin (à moins que j’ai mal compris ?)

En fait, Les marcheurs Blancs étaient un peu à part d'Azgeda et Nia les trouvait trop indépendant. Elle avait peur de les voir se retourner à un moment ou un autre contre elle. Elle a donc préférer les sacrifier pour s'assurer le pouvoir. Évidemment, qu'elle ne sait pas de Zdenka est une des dernières "Marcheurs Blancs" encore en vie. D'ailleurs, je n'ai pas trop parlé des éventuels survivants, car il peut y en avoir d'autres que Zdenka et sa sœur (même si elle compte pour du beurre vu qu'elle n'a pas été éduquée comme un "Marcheurs Blancs".

Marcus Kane a écrit:
- J’avais cru comprendre que tu souhaitais que Zdenka soit actuellement à Polis … du coup, c’est toujours d’actualité, ou est-ce que tu préfères qu’elle reste à Azgeda ? Quand tu dis « la capitale » est-ce que tu parles de la capitale d’Azgeda (qui n’a pas encore officiellement de nom) ou de LA capitale des Natifs, Polis ? A moins que tu ne souhaites jouer en RP son arrivée à Polis ?

J'ai arrêté mon histoire au moment où Zdenka vit à la capitale du clan d'Azgeda. Mais comme discuté sur la CB, l'objectif étant de bouger vers Polis et me rapprocher des 100 en tant qu'escorte militaire d'un/une diplomate du clan dépêché auprès de Héda à propos de ce peuple du ciel.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1113
En savoir +

MessageSujet: Re: Zdenka, le feu sous la glace.   Dim 4 Déc - 16:39

D'accord, tout est bon dans ce cas, je te donne ta couleur ! Very Happy


Félicitation, tu es validé !

Tu peux désormais commencer à jouer et marquer l’histoire ! Si ton personnage est un personnage inventé, n’oublie pas d’aller référencer la célébrité que tu utilises pour la représenter dans CE SUJET. N’oublie pas non plus de poster le RAPPORT DE MISSION de ton personnage et de le mettre régulièrement à jour afin de permettre aux autres de suivre son évolution sur le jeu. N’hésite pas à créer un sujet dans les DEMANDES DE RPS ET DE LIENS afin de trouver plus facilement quelqu’un avec qui jouer et évoluer. Enfin, si tu souhaites participer aux RPs importants actuellement en cours sur le forum, passe faire un tour dans la partie INSCRIPTION AUX EVENTS … qui sait, peut-être n’est-il pas encore trop tard pour s’inscrire !

Afin d’être informer des nouveautés et des annonces postées sur le forum, pense à jeter régulièrement un œil à la partie ANNONCES & SERVICE RECRUTEMENT. Tu trouveras également tout ce dont tu as besoin pour bien gérer ton personnage dans la section GESTION DES PERSONNAGES.

Bon jeu sur New Earth, et puissions-nous nous retrouver !

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1489
En savoir +

MessageSujet: Re: Zdenka, le feu sous la glace.   Lun 5 Déc - 18:10

Eh ben c'est l'arrivée des fiches méga longue a lire ^^

(allez, n va créer un groupe anti reine des neiges glaces tiens Razz)

Bienvenue par ici Smile

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Zdenka, le feu sous la glace.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zdenka, le feu sous la glace.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous les yeux de la glace [PV Danaë]
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» La diaspora veut retourner en Haïti sous condition
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Socle de glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: 
A R C H I V E S
 :: Présentations
-
Sauter vers: