AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The long way to come ft Abigail Griffin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: The long way to come ft Abigail Griffin   Jeu 29 Déc - 20:50


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it

MUSIC :: ALL I WANT

Nous ne sommes pas ennemis, mais amis. Ne cédons pas à la discorde. Nos passions éprouveront sans ne jamais briser les liens qui nous unissent.
Abraham Lincoln
Les convictions de Kane n'avaient jamais été autant ébranlées qu'aujourd'hui. Tout ce en quoi il avait toujours cru, toutes ses belles certitudes et toute son assurance avaient brusquement volé en éclat lorsque, en provenance de la Terre, la voix des 100 s'était faite entendre sur l'Arche. Au-delà de cette fierté qui le définissait tant, c'était l'entité même qu'il représentait qui avait, brusquement, été jeté à terre. Kane ne s'en voulait pas d'avoir agi comme il le pensait, il s'en voulait simplement d'avoir eu tort à ce point.

Comme il en avait l'habitude, ses pensées avaient rapidement fait le tour de son esprit. Face à cette vérité qui l'avait claqué en plein visage, Marcus ne savait plus quoi faire. Il s'était trompé, cela arrivait à tout le monde, et cette pensée ne l'aurait pas autant tourmentée si ses erreurs n'avaient pas causé autant de dégâts. Marcus ne s'était pas contenté d'y croire : il l'avait également fait croire aux autres et avait fait tuer 320 personnes au nom d'une cause qui n'avait plus lieu d'être. Malgré les signes et les incertitudes, Kane avait cru jusqu'au bout que sa vérité était la bonne et la seule à être digne d'être prise en compte. Il n'avait pas une seule fois envisagé de prendre en considération celle défendue par Abby et ce manque d'ouverture d'esprit le rongeait désormais. Ses certitudes l'avaient rendu aveugle et sourd : il les avait laissés le consumer, si bien qu'il n'était désormais plus rien.


Il était tard lorsque Kane passa devant le sas qui menait à la Salle de Surveillance de la Terre. Perdu dans ses pensées, il faillit de pas reconnaître Abby à travers les hublots des portes. Il passa devant et dû faire marche arrière pour vérifier que ses yeux ne lui avaient pas joué des tours. Que faisait-elle encore là ? Aux dernières nouvelles, les communications avaient temporairement été rompues à cause de la tempête qui faisait rage au-dessus du campement des jeunes ... les choses avaient-elles changées ? Kane doutait qu'une telle nouvelle soit passée inaperçue et ses intuitions s'avérèrent avérées lorsqu'il constata que nulle agitation ne s'était emparée de la pièce. Non, Abby était seule, et rien ne pouvait intriguer davantage Marcus. C'était son heure de gloire, comment pouvait-elle être seule ? Elle avait toutes les raisons de se targuer d'avoir vu juste, et pourtant, elle était là, isolée en plein milieu de la nuit comme une étoile au coeur des ténèbres. Kane hésita à s'introduire dans cette solitude, mais il sentait au fond de lui que quelque chose n'allait pas : il connaissait Abby et cela ne lui ressemblait pas. Pas aujourd'hui, pas maintenant, pas après ce qu'ils venaient de découvrir.

Les portes du sas s’ouvrirent à l’approche de Marcus et lui laissèrent découvrir une Abby comme il n’en avait jamais vu. Elle pleurait, et Kane ne s’était jamais imaginé voir cela un jour. Comment était-ce possible ? Elle était forte et tenace, elle ne pouvait pas baisser les bras comme ça. Marcus ne fut pas en mesure de comprendre à partir de quel moment le doux succès d’Abby s’était mué en amère victoire, et pendant un moment, il douta d’avoir le droit de le savoir. Marcus se figea à l’entrée du sas. Qu’allait-il faire ? Qu’avait-il le droit de faire ? Son cœur se serra. La détresse d’Abigail Griffin éveilla en lui toute la sympathie dont il pouvait faire preuve, et Callie seule savait combien elle était grande lorsqu’on le lui en laissait l’occasion. Abby et Kane avaient beau être adversaires, Marcus n’avait aucun plaisir à la voir ainsi … Abby pouvait bien croire ce qu’elle voulait, Kane n’avait pas ce genre de rancune … n’avait pas de rancune tout court.

Malgré tout, Marcus hésita longtemps, très longtemps, immobile à l'entrée de la salle. Il n'était pas certain d'être celui qu'Abby voulait voir en cet instant précis ... mais qui lui restait-il ? Callie était sur Terre et sa fille aussi. Jake était mort et Thelonious était à des années lumière de ce qui se passait ici. Jakson peut-être ? Abby et lui étaient-ils proches à ce point ? Kane en doutait. Non, elle était seule, aussi seule que lui en réalité. L'ironie du sort lui avait donné Marcus Kane pour être témoin de ses larmes, la seule personne qui lui restait vraiment en cet instant. C'était ce que le destin leur avait laissé : l'un et l'autre ... malgré cela, Kane hésitait toujours. Il pensa un instant à Callie et à ce qu'elle aurait souhaité. Callie n'aurait pas voulu le voir partir. Pour elle, il devait aider Abby à rester forte. Il devait l'aider à traverser les eaux troubles qui les séparaient de la Terre. Il ne souhaitait pas s'en faire pardonner, non, le choix qu'il s'apprêtait à faire allait au-delà de cela, il souhaitait simplement payer la dette qu'il avait désormais envers elle. Marcus lui devait bien cela.

Après avoir pendant trop longtemps posé le pour et le contre, Kane osa finalement. Il osa faire ce pas vers elle malgré toutes les prévisions, malgré toutes les statistiques, malgré toutes ces choses qui les avaient séparées et qui les séparaient encore. Marcus fit trois pas avant de s'arrêter de nouveau.

« — Abby » l'interpella-t-il doucement, presque à mi-voix.

Elle l'avait entendu arriver, il n'en doutait pas, mais savait-elle que c'était lui ? Cela était moins sûr. Sans personne pour la faire vivre, la Salle de Surveillance de la Terre avait quelque chose de morose, mais Kane ne détacha pas son regard d'Abby. Il n'était pas sûr de savoir ce qu'il faisait, mais il devait essayer ... cependant, Marcus n'avait pas l'intention de le lui imposer. En de telles circonstances, Abby ne voulait peut-être pas de quelqu'un comme lui à ses côtés. Plus que compréhensible, c'était légitime, et Marcus en avait conscience, aussi ajouta-t-il après un instant de silence :

« — Je partirai si tu me le demande »

Marcus n'oubliait pas combien ils s'étaient haïs quelques jours plus tôt. Il n'oubliait pas tout le mal qu'il lui avait fait et tout ce que ses certitudes lui avaient coûté. Il voulait être là pour elle - comme il l'avait toujours fait à sa façon - mais il comptait respecter ses volontés si d'aventure elle ne voulait pas de lui. Abby n'avait pas besoin de lui demander de rester - un silence lui suffirait - mais si elle voulait le voir partir, elle devait le lui dire. Maintenant. Il voulait lui montrer qu'elle n'était pas seule, qu'il était là, et qu'il n'avait pas l'intention de la laisser traverser ça toute seule ... mais si être seule était ce qu'elle voulait, il le comprendrait et l'accepterait.


Spoiler:
 

Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Ven 30 Déc - 11:37


The long way to come
Marcus & Abby

Abby ne comprenait plus rien, son esprit était complètement embrouillé et elle avait du mal à réalisé se qui c'était passé. Les 100, enfin Raven, les avaient contactés car ils avaient besoin d'eux... Finn avait un poignard et Clarke avait eu besoin d'elle pour le sauver ne pouvant pas le faire seule... Elle l'avait guidée et conseillée et sa fille avait brillamment réussi à sauver le jeune homme et elle était très fière d'elle.

C'est après que tout c'était plus ou moins compliqué. Elle avait voulu parler à Clarke seule à seule, et en lui faisant une remarque innocente sur son père, elle ignorait l'ouragan qu'elle allait déclencher. Clarke c'était braquée, lui interdisant de parler de son père, et Abby c'était retrouver complètement confuse, jusqu'au moment où sa fille lui à dit qu'elle savait... Elle avait tant bien que mal essayer de lui expliquer, mais Clarke ne voulais plus l'écouter et avait couper la radio, laissant Abby seule.

Et maintenant elle pleurait, dans la salle de contrôle, elle était seule et personne ne faisait attention à elle, c'était mieux comme ça d'ailleurs. Elle qui était toujours forte et ne effondrai jamais en public, là elle craquait... Elle était blessée, anéantie, détruite... Elle ne savait plus quoi faire, elle vivait ça comme un échec... Évidement que Clarke lui en voulait, mais elle avait jamais cru que Wells lui dirait la vérité et qu'elle emporterai avec elle se secret qu'elle gardait depuis un an...

Elle était seule et personne ne faisait attention à elle, il était suffisamment tard pour qu'elle reste à pleurer ici jusqu'à se qu'elle s'endorme d'épuisement ou alors qu'elle décide enfin de rentrer chez elle. C'est pour ça qu'elle n'entendit pas les portes s'ouvrirent pas plus que quelqu'un rentrer dans la pièce elle était trop perdu dans ses pensées et son désespoir.

Quand la voix s'éleva, elle la reconnue immédiatement... Marcus Kane... Que faisait t'il là ? Abby était perdu mais n'osa pas le regarder partager entre l'envie de le chasser et d'être seule et celle qu'il reste au près d'elle et la réconforte. La suite de sa phrase lui fit relever doucement la tête et le regarder. Les yeux remplis de larmes elle le regardait une prière dans le regard, malgré son envie d'être seule car elle détestait pleurer devant les autres... Surtout devant Marcus Kane, son regard lui suppliait de rester avec elle.

"Restes, s'il te plaît" murmura t'elle en le regardant dans les yeux.


1:
 

2:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Ven 30 Déc - 17:25


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it
Ce n’est que lorsque le regard d’Abby se leva pour croiser le sien que Marcus saisit toute l’ampleur de sa détresse. Jamais Abby ne lui avait permis de la voir ainsi, lui ni aucune autre personne sur cette Arche, excepté peut-être Callie, qui était maintenant à des kilomètres en-dessous d’eux, loin, très loin, trop loin.

Pour la première fois, Kane eut du mal à soutenir le regard d’Abigail tant la situation le rendait confus et perplexe. En réalité, elle le rendait presque mal à l’aise … c’était tellement nouveau et inattendu que Marcus paniqua presque en son for intérieur : dans quoi venait-il de mettre les pieds, il se le demandait bien. Kane ne voyait pas ce qui l’attendait comme une corvée ni comme une tâche ingrate, non, il doutait simplement et soudainement d’être celui qu’il fallait en cet instant précis. Il fallait à Abby une épaule pour pleurer, et si Marcus était indéniablement un homme sur lequel l’on pouvait compter en cas de conflit, ce qu’attendait Abby requérait un tact qu’il n’avait pas forcément … du moins, qu’il n’était pas certain d’avoir. Kane n’avait jamais eu à jouer ce rôle – qui pouvait bien vouloir de la consolation de Marcus Kane ? – et face à cette nouveauté qui lui tendait les bras, il se sentit vulnérable et désarmé. D’un signe de tête, pourtant, Marcus indiqua à Abby qu’il avait compris et qu’il ne comptait pas partir. Pendant quelques secondes, le Conseiller resta immobile au milieu de la pièce, ignorant que faire et dans quel ordre. Finalement, et même si Kane doutait de voir arriver quelqu’un d’autre à cette heure si tardive, il prit tout de même la peine de retourner sur ses pas pour verrouiller lui-même la seule et unique entrée de la salle. Dans un claquement magnétique, les verrous s’enclenchèrent, isolant la Salle de Contrôle du reste de l’Arche, empêchant quiconque d’entrer à l’improviste comme il venait de le faire. Ils n’avaient besoin de personne d’autre, ne voulaient personne d’autre.

Sans attendre, Kane partit rejoindre Abby et pénétra dans cette aura de détresse qui l’enveloppait. Il ignorait encore ce qui lui causait tant de peine mais il se doutait que cela avait un rapport avec ce qui se passait sur Terre … car rien, sur l’Arche, n’était en mesure de la mettre dans un état pareil. Sans un mot, Marcus s’installa sur la chaise vide qui se trouvait à ses côtés, puis, il reposa enfin son regard sur elle et ne la lâcha plus, et il lui parut alors qu’ils avaient fait plus de chemin en deux jours qu’ils n’en avaient fait en onze mois.

Il n’aimait pas Abby comme il aimait Callie – pas encore – de cela Kane était certain, mais pour une raison qu’il ignorait, il lui était dévoué plus qu’à n’importe qui d’autre sur cette station. L’ambivalence dont il faisait preuve ne manquait pas d’embrouiller les gens autour d’eux, et peut-être même Abby elle-même, mais pour Kane, cette ambivalence n’avait rien d’étonnante. Si Kane mettait tant de passion dans ses tentatives de persuasion, s’il était si tenace lorsqu’il tentait de la rallier à lui et à ses idéaux, s’il prenait tant à cœur chacun de leurs conflits, c’était bien parce qu’il détestait la voir contre lui. Une partie de lui-même chérissait ces rares moments où ils étaient d’accords, et aucune autre paix n’était en mesure de le combler davantage. Depuis qu’Abby lui avait demandé de rester, Marcus n’avait pas décroché un mot, et il n’avait pas l’intention de le faire tant qu’elle ne lui aurait pas raconter ce qui se passait … car pour l’aider, il devait d’abord comprendre, et pour comprendre, elle devait lui expliquer. Alors, sans cesser de la regarder, il attendit simplement, patientant jusqu’à ce qu’elle soit prête. Il était prêt à attendre toute la nuit s’il le fallait … Abby avait toujours eu besoin de temps pour faire les choses, et Kane lui en avait toujours donné ou presque. Aujourd’hui ne faisait pas exception à la règle.


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Ven 30 Déc - 19:28


The long way to come
Marcus & Abby

Abby fixait Kane a travers le voile qui c'était formé devant ses yeux. Elle était terrorisée à l'idée qu'il la laisse seule dans son malheur, elle avait besoin de quelqu'un... Certes Kane n'était pas la première personne qui lui serai venu à l'esprit, elle aurai plutôt dans se genre de situation aimé voir Callie, mais sa meilleure amie était à des milliers de kilomètres d'elle sur Terre, là où elle l'avait envoyer pour lui sauver la vie, Kane était donc la seule personne qui lui restait. Malgré leur entente qui avait été mauvaise, aujourd'hui ils se rapprochaient de plus en plus et Abby espérait que ça allait continuer dans ce sens, après tout elle avait autant besoin de lui qu'il avait besoin d'elle, et elle espérait les voir redevenir ami.

Il ne bougeait pas et elle commençait a prendre peur qu'il la laisse, qu'il fasse demi tour, mais après tout il était la personne la plus proche de Callie avec elle et elle espérait qu'il fasse ce que Callie aurait fait, c'est à dire rester au près d'elle, être présent et essayer de la consoler, et non fuir, car après tout il n'était pas obliger de rester il pouvait la laisser seule avec sa peine. Quand il se retourna Abby eu peur qu'il parte "Marcus s'il te plaît..." Elle l'implorait presque, elle avait vraiment besoin de lui à ce moment et elle se sentait aussi affreusement ridicule comme ça. Elle réalisa après qu'elle l'avait appelé Marcus, ce qu'elle n'avait pas fait depuis longtemps, une éternité en faite, mais elle était tellement désespéré en se moment qu'elle aurai fait n'importe quoi pour le garder avec elle, même si il n'était pas le mieux placé pour l'aider et la réconforté, elle pensait que sa seule présence pouvait l’apaiser...

Elle fût soulagé quand elle aperçue que il avait juste verrouiller la porte de manière à ce qu'ils soient juste tout les deux. Elle n'avait pas réussi à lire ses signes trop perturbée pour le faire... Elle ne faisait que le fixer, le fait que la porte soit fermée, la rassurait, ils n'étaient que tout les deux et c'était bien mieux comme ça... Jamais Abby ne c'était montrée aussi vulnérable, aussi triste, quand elle pleurait c'était toujours dans l'intimité de ses quartiers, là où personne ne la jugerait pour ne plus être forte, là où elle avait le droit de craquer, la où sa carapace pouvait se fissurer... Mais aujourd'hui elle n'en avait même pas le courage de se cacher... Elle était heureuse que ça soit Marcus qui l'ai trouvé comme ça et qui soit à ses côtés, malgré leur passé au combien difficile...

Quand il s'assit à ses côtés toujours sans dire un mot, Abby compris qu'elle allait devoir lui expliquer la raison de sa tristesse, mais ce n'était pas facile, il lui fallait du temps pour s'ouvrir hors elle allait devoir s'ouvrir si elle voulait qu'il l'aide et la réconforte, si elle voulait qu'il parle enfin... Elle prit un profonde inspiration, touchant la bague sur la chaîne autour de son cou, elle espérait qu'il allait comprendre... Fuyant son regard elle murmura deux mots simples : "Clarke sait..."


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Sam 31 Déc - 0:04


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it
Lorsque Kane avait fait demi-tour pour verrouiller la porte, il avait entendu Abby l’interpeller, pour ne pas dire l’appeler. Il avait senti dans sa voix tout le poids du désespoir dont elle était chargée, et quand bien même Marcus s’était promis, en faisant le choix de rester, de ne pas faire dans le sentimental, il n’avait pu s’empêcher de répondre à la détresse de la Conseillère. Après avoir fermé la porte, il s’était retourné pour la regarder de nouveau.

« — Je suis là, je ne pars pas » lui avait-il répondu, comme pour la rassurer.

C’était irréel, improbable, Kane n’arrivait pas à croire qu’ils en étaient à là … et pourtant. Cela prouvait bien que la guerre qu’ils se faisaient depuis des mois n’était que surface et apparence. Ils s’étaient détestés, oui, et plus d’une fois – Kane ne l’avait jamais nié, mais qui ne se détestait pas de temps en temps ? – mais leurs différences les avaient finalement ramenées à leurs ressemblances et à ces liens qui les avaient toujours unis, même dans les plus sombres moments. Le groupe qu’ils avaient toujours formés tous les quatre – Abby, Thelonious, Jake et lui – n’avait jamais cessé d’exister, même après la disparition de Jake … il avait simplement été éprouvé si durement qu’il avait donné l’illusion de se rompre. En vérité, il n’avait fait que plier, attendant que la tempête passe, et elle était passée. Les nuages noirs de la discorde disparaissaient à l’horizon, mais Kane ne s’en croyait pas pour autant à l’abri : il savait que le vent pouvait en apporter d’autres et que rien n’était jamais vraiment acquis … ni perdu. Par la suite, Kane avait fini par rejoindre Abby, et il s’était assis et l’avait écouté, patient comme jamais.


Deux mots, juste deux mots, il n’en avait pas fallu plus à Marcus pour comprendre. Son cœur se figea un instant et son propre regard se perdit dans le vide, abandonnant un instant Abigail Griffin. Jake. L’abcès se perçait enfin. Qu’est-ce qu’il pouvait bien lui dire ? C’était de sa faute et Clarke avait raison, Kane n’avait pas l’intention de lui mentir sur ce point ; c’était de sa faute, mais cela ne l’empêchait pas d’avoir eu raison de le faire … car après tout, Marcus aussi l’avait fait, ainsi que Thelonious. C’était un choix qu’ils avaient pris ensembles ou presque, un choix qu’ils avaient été obligés de faire.

Au fond d’elle-même, Abby avait toujours su ce qu’il adviendrait de Jake. Elle s’était cachée derrière de fausses croyances et de faux espoirs, prétextant que sa confiance en Jaha avait ce jour-là été ébranlée, mais en réalité, elle l’avait su à l’instant même où elle avait décidé de le dénoncer. Elle ne voulait pas l’accepter parce que c’était dur – comment pouvait-elle vivre avec l’idée qu’elle était pleinement responsable de la mort de son mari ? – et il était ô combien plus facile de jeter le blâme sur Jaha et Kane, car la haine était plus simple à satisfaire que la rédemption … mais malgré ces illusions, la réalité restait la même, cruelle et immuable. L’acceptait-elle enfin, ou lui fallait-il encore du temps ? Kane l’ignorait encore et l’heure n’était pas à la question. Même s’il était persuadé qu’elle ne pourrait aller mieux tant qu’elle ne l’aurait pas accepté, Marcus respectait ses choix ; c’était une chose qu’elle ne pouvait faire que quand elle serait prête et cela prenait parfois du temps, beaucoup de temps.

Kane s’agita un moment sur sa chaise, accusant le coup du mieux qu’il le put. Il percevait et comprenait la douleur d’Abigail, tout comme il comprenait qu’il ne pouvait rien faire pour changer les choses. Kane avait sa part de responsabilité dans cette histoire et Clarke le savait – il se souvenait très bien de la dernière discussion qu’il avait eu avec elle à ce sujet – et malgré tout ce qu’il pourrait tenter, Jake resterait mort et Abby responsable.

Après un instant de silence presque trop long, Marcus sortir de son mutisme et déclara enfin :

« — Elle te pardonnera, Abby. Tu es sa mère, elle te pardonnera » affirma-t-il. Il s’arrêta un instant, hésitant à rajouter ses derniers mots « Elle a juste besoin de temps … tout comme toi »

Et sans vraiment savoir ce qui lui prenait, Kane posa alors sa main sur l’épaule de la Conseillère. Son geste avait précédé ses pensées et quand bien même lui paraissait-il, après réflexion, quelque peu inconvenant et un peu trop familier, Marcus ne le regrettait pas. Se confortant dans cette idée, Kane raffermit légèrement son emprise, comme pour lui montrer qu’il était là et qu’il ne comptait pas l’abandonner.

« — Un jour, elle comprendra » déclara-t-il sans la quitter des yeux.

Elle devait y croire. Ce qu’ils avaient fait n’était ni cruel, ni vicieux, ni injuste, seulement nécessaire. C’était le prix de la survie et Kane était persuadé qu’un jour, Clarke finirait par le comprendre.


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Sam 31 Déc - 11:59


The long way to come
Marcus & Abby

A l'heure actuelle elle ne savait pas se qui se passait dans la tête de Marcus, elle ne savait pas si il avait compris et encore moi se qu'il allait faire. Après tout maintenant que Clarke savait elle n'avait plus besoin de lui cacher la vérité, même si elle aurai réellement préféré que ça reste un secret... Elle pleurai toujours, elle ne c'était pas arrêter, elle n'arrivait pas de toute façon... C'était des larmes trop longtemps retenues qui coulaient aujourd'hui.

Elle savait bien que c'était de sa faute, elle avait naïvement fait confiance à Jaha en lui parlant de Jake sachant très bien, au fond elle, se qui allait arriver... Et Wells avait laisser Clarke le détester lui, son meilleur ami, au lieu qu'elle la déteste elle, il était vraiment un bon ami pour Clarke...

Elle avait du mal avec sa culpabilité qui pourtant la rongeait, elle avait préféré blâmer Marcus plutôt que elle même, car c'était bien plus facile à faire... Après tout elle ne l'acceptait toujours pas, comment Clarke pourrait elle ? Elle finirait un jour par passer à autre chose, parce que c'était comme ça et même si ça prenait du temps elle savait qu'elle passerai à autre chose un jour.

Le silence devenait long pour Abby, et Marcus bougeait un peu sur sa chaise. Était il mal à l'aise ? Probablement... Il cherchait surement quoi dire pour la réconforté sans la braquer, mais elle avait peur quand même, après tout il manquait de tact parfois... Elle attendait sa réponse et avait peur aussi qu'il puisse rester silencieux et ne dise rien... Quand sa réponse arriva enfin Abby ferma les yeux, il fallait que son mal être intérieur passe... Ses mots lui firent du bien même si elle n'y croyait pas ou très peu...

"ça je sais pas... Elle est tellement en colère. Même si je suis a mère je doute qu'elle oublie si facilement..." C'était un exploit qu'elle est alignée autant de mots tellement elle était rongé par la culpabilité et la tristesse. La suite de sa phrase la rassura un peu..."Si tu le dis..." Elle se sentait faible fasse à lui, on aurai dit un petit chaton paumé...

Quand il posa sa main sur son épaule Abby sursauta mais finalement ça l'apaisa un peu, c'était sa façon de la rassurer, de lui montrer de l'affection et quand sa prise se resserra Abby retrouva un semblant de courage pour répondre à ses mots

"J'espère que tu as raison Marcus... J'ai essayé de lui expliquer mais..." Elle l'avait encore une fois appeler Marcus, mais elle avait besoin de ça, elle avait besoin de lui.

Elle fini par poser sa main sur la sienne qui était sur son épaule et elle la fit descendre avant de la serrer fort dans la sienne et de se remettre à pleurer...


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Sam 31 Déc - 19:59


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it
Bien sûr qu’elle avait essayé de s’expliquer et de se justifier, et Clarke avait-elle écouté ? Bien sûr que non, car les chiens ne faisaient pas des chats. La mère et la fille étaient aussi entêtées l’une que l’autre, et à bien y réfléchir, Marcus se demandait si Clarke n’était pas encore plus têtue que sa mère. Abby avait tenté de lui expliquer ce qui s’était passé, mais …

« — … mais elle n’a rien voulu entendre » termina Marcus, si peu étonné. Un sourire furtif se dessina sur le coin de ses lèvres « Ça me rappelle quelqu’un » fit-il remarquer en lui jetant un regard entendu.

Abby elle aussi était têtue et tenace lorsqu’elle était persuadée d’une chose, pourquoi sa fille serait-elle différente ? Kane était habitué aux Griffin et à leur sale caractère, aussi la réaction de Clarke ne l’étonnait-il pas le moins du monde. Tandis que le silence les enserra un instant, Kane sentit la main de la Conseillère se poser sur la sienne et se refermer sur ses doigts. Les pleurs d’Abigail Griffin avaient quelque chose de terriblement inquiétants, car ils lui rappelaient combien ils restaient, malgré tout, humains et fragiles face aux obstacles que le destin dressait entre eux et le bonheur. Tandis que son cœur se serrait, il referma à son tours ses doigts sur la mains d’Abigail. Kane aurait voulu pouvoir faire plus mais il ne savait pas comment. A chacun de ses mots, il se risquait un peu plus à la blesser davantage … mais que pouvait-il faire de plus, qu’avait-elle besoin de plus ? Kane n’osait pas faire des choses facilement mal interprétables, mais quelque chose en lui lui hurlait que c’était là tout ce qu’elle avait besoin … et peut-être même la seule chose, en réalité. Sa main toujours dans la sienne, Marcus fit le choix de persévérer.

« — Elle n’oubliera pas, mais elle te pardonnera » affirma de nouveau Kane « C’est comme ça que vous êtes, les Griffin » Il ne connaissait pas Clarke aussi bien qu’il connaissait Abby, mais Kane avait l’intime conviction qu’elles se ressemblaient beaucoup plus qu’elles ne l’imaginaient … Abby avait simplement la sagesse de l’âge et Clarke l’ignorance de la jeunesse « Tu te souviens ? C’est toi-même qui me l’a dit »

Marcus se souvenait très bien des paroles qu’avait prononcé Abigail deux jours plus tôt. Si elle était capable de pardonner, pourquoi sa fille ne le serait-elle pas ? Kane lâcha un instant la main d’Abby pour écarter du bout des doigts la mèche de cheveux qui lui barraient le visage. Des yeux, il chercha alors le regard d'Abigail ...il tenait à elle et il avait fallu qu’il la voit pleurer pour s’en rendre compte. Ce que Kane était en train de faire, il ne l’aurait fait pour personne d’autre sur cette maudite station.

« — En attendant, tu dois juste accepter de lui laisser du temps » déclara-t-il en reposant sa main sur la table « Elle n’est pas toute seule en bas, elle trouvera quelqu’un pour la soutenir et lui faire entendre les justes mots » Bon, Kane ne se faisait pas non plus d’illusions : les jeunes étaient entre eux sur Terre et il doutait que l’un d’eux ait suffisamment de jugeote pour comprendre tout ça, mais Callie, elle, était avec eux. Peut-être parviendrait-elle à trouver les mots et à lui faire entendre raison ? Il fallait l’espérer … cependant, Clarke était loin d’être son souci en cet instant précis. Marcus était là pour Abby et non pas pour Clarke.

« — Toi non plus tu n’es pas seule » déclara-t-il finalement. Et comme pour lui prouver qu’il ne parlait pas dans le vide, Marcus reposa sa main sur la sienne et referma ses doigts dessus « Ne te tracasses pas pour des choses que tu ne peux pas contrôler. Il sera toujours temps de le faire lorsque tu seras sur Terre » Marcus se rendit soudainement compte qu’elle n’était pas au courant, que personne ne l’était. Bien que cela paraissait être la suite logique des évènements, l’information n’était pas encore officielle, mais Kane jugea qu’Abby avait le droit de savoir « J’étais avec Thelonious tout à l’heure. Il compte activer le projet Exodus. Tu vas revoir ta fille, Abby »

Est-ce que cela la réconforterai ? Marcus n’en était pas sûr, mais il se devait d’essayer.


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Dim 1 Jan - 11:29


The long way to come
Marcus & Abby

Abby attendait la réaction de Marcus à ses propos, après tout il n'était pas obliger d'allez dans son sens... Après tout il pouvait aussi bien défendre le point de vue de Clarke, mais il savait aussi combien elle se sentait coupable. Il termina ça phrase, il l'avait comprise, et cela rassurait un peu Abby, puis il dit que Clarke lui rappelait quelqu'un... Dans d'autres circonstances elle aurai sourit, peut être même rit, mais elle n'en avait ni le cœur, ni l'envie...

"C'est vrai qu'on se ressemble beaucoup..." admit elle à demi mots le regardant un peu et serrant toujours sa main qu'elle semblait décidé à ne pas lâcher.

Il n'avait absolument pas tord, les Griffin étaient tous fétus, et Clarke avait naturellement hérité du caractère borné et têtu de ses parents. Elle était comme elle, après tout les chiens ne faisaient pas des chats et elles avaient le même sale caractère de cochon qui pouvait souvent énerver la personne qui se tenait à ses côtés. Ses larmes se calmaient un peu même si la tristesse la rongeait toujours. Elle avait aussi cette impression que Kane cherchait un peu ses mots de peur de plus la blesser, il essayait d'être gentil avec elle, tout en restant le plus franc possible, car c'était Marcus Kane après tout... Ses paroles lu redonnèrent un peu confiance, c'était bien vrai, si Clarke lui ressemblait autant elle ferait comme elle avec Marcus, elle n’oublierait pas, mais elle lui pardonnerait, un jour peut être, comme elle avait fait avec Marcus, parce que oui elle lui avait pardonné pour Jake, aujourd'hui, elle lui accordait son pardon.

"Oui je m'en souvient très bien, j'espère que ça sera pareil de son côté..." Malgré tout elle hésitait un peu, après tout, elle ne pouvait pas savoir se qui se passait dans la tête de sa fille.

Quand il lâcha sa main Abby au instantanément froid, mais quand il dégagea la mèche devant son visage Abby eu des frissons. Il chercha ensuite son regard et elle le regarda droit dans les yeux, cherchant du réconfort dans ses yeux, et en cet instant elle eu l'impression qu'il tenait à elle bien plus qui ne voulait lui avouer, et probablement se l'avouer à lui même et elle se demandait si il le ferai pour quelqu'un d'autre sur cette foutu station...

Il avait vraiment les mots pour la rassurer, c'était vrai elle devait lui laisser du temps pour digéré tout ça, par contre elle n'était pas sûr que les jeunes essayent de trouver les bon mots pour l'aider, Wells l'aurai probablement fait mais il n'était plus là, alors qui pourrait le faire ? Raven ? Callie ? Ou encore quelqu'un d'autre ? Elle ne le savait pas mais elle devait accepter ça... En attendant lui était là pour elle et il la rassurait.

"Je crois que tu as raison, je dois lui laisser du temps..." Et à nouveau elle fuyait son regard...

Ses derniers mots lui firent chaud au cœur elle n'était pas seule, il était là pour elle et quand il lui repris la main Abby se sentait à nouveau bien, mieux... Mais ça jamais elle ne l’admettrai... Surtout devant le lui... Mais la suite de sa phrase, elle ouvrit de grand yeux et le regarda étonnée à travers ses restes de larmes... La Terre, elle allait y allez ? Vraiment ? Elle allait retrouver sa fille ? Intérieurement elle sourit, ça l'avait rendue un peu heureuse, ça lui réchauffait le cœur.

"Le projet Exodus ? Vraiment ?" Elle ne souriait pas mais il s’entendait dans sa voix, malgré la tristesse que l'on pouvait encore percevoir.

Elle lui serra plus fort la main et se retenu de lui sauter dans les bras pour lui faire un câlin... Elle devait garder la face devant lui


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Dim 1 Jan - 19:13


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it
L’intérêt que porta presque soudainement Abby à ce qu’il venait de dire ne manqua pas d’encourager Marcus. Il perçu dans la voix de la Conseillère cette pointe nouvelle et ô combien désirée d’enthousiasme, qui lui avait jusqu’à présent tant fait défaut. Comme pour l’encourager, Kane lui offrit un sourire

« — Oui. Thelonious ne compte pas laisser les jeunes seuls plus longtemps » déclara-t-il « Si Clarke a dit vrai et qu’ils ne sont pas seuls en bas, c’est à nous de gérer ça, pas à eux »

Marcus n’avait pas eu les détails concernant l’entretien qu’avaient eu Clarke et le Chancelier, mais il avait cru comprendre que les choses étaient bien différentes de ce qu’ils avaient imaginé. Non seulement la Terre était viable, mais elle était en plus de cela habitée par des terriens qui avaient survécus à l’apocalypse nucléaire, Dieu seul savait comment. Cette information posait des questions, bien évidemment, et si ces questions ne manquaient pas de susciter l’intérêt de tous ceux qui se les posaient, elles n’étaient cependant pas à l’ordre du jour : d’autres choses plus importante nécessitaient leur attention.

« — Rien n’est encore officiel, mais d’après Jaha, les jeunes auront besoin de médecins et de soldats pour les épauler et les guider. Tu les suis depuis le début, c’est normal que ce soit toi qui les rejoigne » expliqua Kane. Il ne voulait pas s’avancer et encore moins donner de faux espoirs à Abby, mais au même titre qu’il avait su que le Conseil la gracierai, Marcus savait qu’elle ferait forcément partie de la première navette à partir. C’était logique, normal, légitime « Je sais que Thelonious sera d’accord avec moi » affirma-t-il. Kane s’arrêta un instant. Il ne pouvait pas promettre à Abby qu’elle aurait une place dans la navette … la seule chose qu’il pouvait faire était de tout mettre en place pour faire en sorte que cela arrive. C’était une chose qu’il pouvait faire et qu’il comptait faire. Il lui devait bien ça « Nous … » Marcus se reprit « … je n’ai pas été capable de te croire pour la Terre, je te dois bien cela »

Marcus déployait tant d’efforts pour lui remonter le moral. Il avait l’impression de vider son sac de trucs et astuces et lui déballait tout ce qu’il avait sur le cœur dans l’espoir de faire mouche et, dans un sens, cela fonctionnait. Kane lui dévoilait cette partie de lui-même qu’il n’avait jamais su lui montrer et, trop heureuse de pouvoir faire surface, cette facette grandissait comme une jeune pousse au cœur du désert. En réalité, elle n’était pas nouvelle : elle avait toujours été là, ensevelit dans le sable que les tempêtes de la discorde apportaient avec elles … mais aujourd’hui, le vent du changement soufflait et disséminait ce sable que le temps avait pendant si longtemps entassé.

« — Quand tu seras en bas, ce sera plus facile » affirma-t-il « Il n’y aura plus cette distance pour vous séparer. Callie t’aidera, elle … » Il s’arrêta un instant. Il chercha un instant ses mots, mais ils peinaient à venir « … enfin, tu la connais. Elle vous aime, elle vous aidera à surmonter ça »

Marcus n’avait pas l’intention de dire à Abby qu’il ne comptait pas faire partie de cette première navette qui les enverrait sur Terre … d’abord parce que ce n’était, à ses yeux, pas important, mais surtout parce qu’il savait qu’Abby ne le laisserait pas faire. Un millier de raisons le poussait à faire ce choix et il savait qu’Abigail tenterait de l’en dissuader, mais c’était une discussion qu’il n’avait pas envie d’avoir maintenant, ni jamais. Kane repousserait l’échéance aussi longtemps qu’il le pourrait, car qu’importe ce que pourrait dire ou faire Abby, sa décision était déjà prise : la première navette pour la Terre partirait, sans lui. Une fois en bas, Abby n’aurait plus besoin de lui : ses hommes seraient là pour la protéger, elle et les jeunes, et quant à ses conseils … elle n’en avait jamais vraiment eu besoin, sans compter que l’histoire leur avait prouvé qu’ils étaient loin d’être avisé. Abby n’avait pas besoin de lui pour prendre les bonnes décisions, n’avait pas besoin de lui tout court.



_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Dim 1 Jan - 20:31


The long way to come
Marcus & Abby

Depuis que ses yeux c'étaient illuminés à la mention du projet Exodus, Marcus avait décider de continuer de lui parler de ça, il avait compris que ça lui faisait beaucoup de bien et quand il lui sourit Abby se dit qu'elle ne l'avait jamais vu comme ça

"Il a bien raison, mais je sais que Clarke à dit la vérité" elle esquissa un faible sourire, la mention de Clarke lui ramenant un vent de tristesse...

Bien qu'elle savait que l'entretient entre Jaha et sa fille avait été privé, Marcus semblait savoir deux ou trois petites choses si non pourquoi il lui parlait de ça ? De plus ils avaient appris que la Terre était déjà peuplée et que les jeunes devaient faire face aux attaques de ces Terriens qui avaient survécu au radiations sans doute lié à une mutation génétique pensa Abby. Kane continuait de plu expliquer, après tout elle était la médecin chef de l'Arche, une des personne les plus importante, et elle savait que Kane avait confiance en elle et qu'elle ne dirait rien, pas temps que ça ne serai pas officiel. Mentalement Abby souriait elle était un peu trop triste pour lui faire un vrai et franc sourire, encore trop perturbée par sa dispute avec Clarke...

"Je serai donc du premier voyage ?" demanda t'elle, même si l'optique d'un conflit en face à face avec sa fille ne l'enchantait pas, elle allait la revoir, enfin... "J'espère bien qu'il partagera ton point de vue pour une fois..." Abby était un peu près elle même avec cette petite pique qu'elle venait de lui lancer. "Aujourd'hui ça n'a plus d'importance d'accord ? Même si j'avais raison et toi tord" Cet homme était incroyable il avait réussi à lui remonter le moral, comme ça, elle allait vraiment devoir le remercier après ça.

Elle le trouvait réellement différent, il mettait tout ce qu'il pouvait à son service de manière à lui remonter le morale, et elle appréciait beaucoup ça, ça lui faisait du bien. Ce Marcus que si peut de personne connaissait ,elle était sûr que seule deux personnes, Callie et sa mère, le connaissait comme ça et maintenant en s'ouvrant comme ça à elle, il la faisait entrer dans le cercle très fermé des personnes qui connaissait le vrai Marcus, celui tendre, qui faisait tout pour ceux qui comptait pour lui, enfin elle imaginait qu'elle comptait pour lui, et cela la rendait un peu émotive, comme si elle avait pas assez pleurer aujourd'hui tient ...

"Plus facile ça je sais pas mais en effet Callie sera là et toi aussi tu seras là avec vous deux à mes côtés tout ira bien, j'en suis presque sûr." elle avait l'impression que elle n'avait pas aligné autant de mots depuis sa dispute avec Clarke, qui décidément ne voulait pas quitter son esprit...

Elle espérait que si elle faisait partit du premier voyage, lui aussi, si non elle irai le chercher par la peau des fesses pour emmener avec elle et à cette pensée et à l'image qu'elle se fit de la scène un sourire presque sincère étira ses lèvres avant de faner aussi vite car rien que la pensée qu'il ne veuille pas faire partit du premier vaisseau la rendait de nouveau triste, elle espérait vraiment qu'il irai avec elle, il c'était suffisamment racheter au près d'elle comme ça et ce soir en était une bonne preuve.

"Je... Je devrait peut être rentrer dormir tu me raccompagne jusqu’à mes quartiers ?" Sa question était toute innocente et elle espérait qu'il dise oui, après tout elle avait vraiment besoin de repos, de se vider la tête, mais elle ne voulait pas rentrer seule, sa présence lui avait fait du bien et elle espérait qu'il la raccompagne...

Elle se leva sans vraiment savoir se qu'elle faisait avant de s'écrouler sur le sol quelques mètres plus loin ses jambe ne la portant pas, elle était trop fatiguée et allait vraiment avoir besoin de son aide... Et sans savoir pourquoi elle se remit à pleurer, trop d'émotions sans doute...


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Lun 2 Jan - 1:27


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it
Ferait-elle vraiment partie du premier voyage ?

« — Je ne peux rien te promettre » lui répondit Marcus « Mais si j’aligne les bons arguments, Thelonious ne devrait pas s’y opposer »

Encore une fois, Marcus savait qu’il n’était pas le seul à décider. Même si Abby ne faisait plus partie du Conseil, Kane savait qu’il y en aurait d’autre pour s’opposer à lui et ses projets. Les nouvelles en provenance de la Terre avaient considérablement affaiblie l’influence de Marcus sur le Conseil : il avait perdu beaucoup de crédibilité auprès de la plupart des membres qui siégeaient à la table … c’était naturel mais quelque peu embêtant car désormais, Kane ignorait vers qui se rallieraient ceux qui, jusqu’à présent, le soutenait. L’incertitude le rendait prudent et plus que jamais pragmatique.

Par la suite, Abby le gratifia d’une remarque presque acérée. Kane la retrouvait bien là ! mais lorsqu’elle lui certifia que ses erreurs n’avaient plus d’importance, Marcus n’eut pas le courage de la contredire. Bien sûr que si que ça avait de l’importance … ses erreurs avaient fait tuer 320 personnes, 320 vies gâchées pour lesquelles Kane ne serait jamais en mesure de se racheter. Marcus n’avait pas l’intention de fermer les yeux là-dessus, et Abby ne le devait pas non plus, mais le moment était mal choisi pour le lui rappeler et Kane ne le fit pas. Il garda pour lui son désaccord et fit le choix de rester silencieux, lui offrant simplement, en échange de ses paroles, un sourire furtif.

Il n’eut pas non plus le courage de la contrarier lorsqu’elle mentionna la Terre et sa présence auprès d’elle : ils auraient tout l’occasion de débattre sur ce sujet le moment voulu, le plus tard serait le mieux. Abby était déjà suffisamment assez mal comme ça, en rajouter une couche était loin d’être avisé … Marcus avait beau être parfois pataud dans ses propos, il n’était pas aussi maladroit.

Lorsqu’Abby suggéra l’idée d’aller se reposer, Kane ne put que la valider. Le repos allait remettre les idées claires à Griffin qui, une fois sa fierté et sa force retrouvés, allait certainement regretter cet affaiblissement devant celui qui avait été pendant si longtemps son ennemi … ou peut-être que non, Marcus n’en savait rien. En attendant, même s’il prenait soin de ne pas prendre personnellement les émois de la Conseillère, la situation ne manquait pas de le troubler … car après tout, qui aurait imaginé qu’ils en arriveraient à là ? Kane avait assez de perspicacité pour comprendre que ce n’était pas lui qu’Abigail Griffin voulait mais uniquement de l’affection et du réconfort, du moins était-il plus simple, pour lui, de l’imaginer ainsi. L’idée qu’il pouvait y avoir autre chose le perturbait et le rendait mal à l’aise, mais il faisait tous les efforts possibles pour le dissimuler … pourtant, une partie de lui-même ne s’en étonnait pas, et le choix que cette éventualité suscitait l’effrayait quelque peu.

« — Oui, la journée a été longue » répondit Marcus.

Abby se leva alors et Marcus l’imita. Tandis qu’il remettait les chaises en place, la Conseillère s’éloigna de quelques pas, et lorsque ses jambes se dérobèrent sous elle, Marcus tenta de la rattraper, en vain : il était trop loin d’elle pour arrêter sa course et le bruit de sa chute résonna un instant dans la salle de surveillance. Kane la rejoignit en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire et il fut tenté de lui demander si ça allait, mais il se ravisa. Bien sûr que non que ça n’allait pas, avait-il vraiment besoin de le lui demander ? Sans attendre, il s’accroupit à ses côtés et posa naturellement sa main le long de son dos. De son autre main, il attrapa le bras de la Conseillère. Elle s’était remise à pleurer et Kane douta un instant de pouvoir faire mieux.

« — Allez, vient-là » lui dit-il doucement.

Fermement mais avec douceur, Marcus l’aida à se relever. Même lorsqu’elle fut debout, la main de Kane ne relâcha pas son emprise sur le bras d’Abby. Face à ces larmes qui ne cessaient de couler, Marcus se sentit plus que jamais impuissant, et comme il ne savait plus quoi faire d’autre, il prit le risque de la prendre contre lui. Lentement, il la laissa glisser jusqu’à lui et ses bras se refermèrent alors sur elle. Pendant un instant, le silence les enserra.

« — Je vais te raccompagner » lui promit-il, comme pour la rassurer. Et en cet instant précis, Kane sut alors ce qu’il lui restait à faire. Il espérait Kabby qu’Abby ne le mettrait pas dans l’embarras, et quand bien même le craignait-il, il ne pouvait se résoudre à la laisser seule ce soir.


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Lun 2 Jan - 13:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Lun 2 Jan - 11:25


The long way to come
Marcus & Abby

Il ne pouvait rien lui promettre évidement, mais après tout elle savait que Thelonious ne s'opposerai pas à ça, il l'aimait bien, et il la laisserai partir avec Marcus elle espérait... Mais depuis qu'on avait découvert que la Terre était viable, les gens faisaient moins confiance à Marcus mais pour elle se n'était pas un problème parce que elle savait que Marcus pouvait être très convainquant quand il le voulait.

"Je sais je te fais confiance pour plaider ma cause." Elle vennait de lui accorder sa confiance un grand pas dans leur relation changeante.

Elle l'avait vu se tendre à la mention que ça ne comptait plus, mais elle n'avait pas pensé à l'épuration, merde elle venait de lui rappeler ça... Vite il fallait qu'elle se rattrape "Oh Marcus je ne parlais pas de l'épuration, je vois combien tu t'en veux, je voulait pas parler de ça, je parlais de tes erreurs vis à vis de moi, comme ne pas m'avoir cru, tu comprend ?" Elle cherchait l’approbation dans ses yeux, après tout il n'était pas obliger de la croire, mais elle ne voulait pas le culpabiliser encore plus...

Même si elle avait l'impression qu'il ne lui disait pas tout, elle le gardait pour elle, car elle avait l'impression qu'il voulait la préserver, ne pas lui faire encore plus de mal et elle trouvait ça gentil de sa part, s'en était presque incroyable venant de lui, elle avait vraiment du mal à croire que c'était le même homme en face d'elle, le même avec qui elle c'était tant disputer, avec qui elle avait tant été en conflit. Même si il pouvait être un peu maladroit avec elle Abby appréciait fortement ça présence, elle lui faisait du bien... Elle ne voulait personne d'autre pour la réconforter, lui donner un peu d'affection, elle le voulait lui, bien qu'un peu réserver, elle ne voulait personne d'autre... Elle ne cherchait pas juste de l'affection mais une présence et elle était contente que ça soit Marcus Kane qui soit passé devant la porte et qui l'est trouver à pleurer.

Il allait la raccompagner, c'était gentil venant de lui, c'est vrai la journée avait été longue, alors qu'elle allait vers la sortie, il remettait les chaises en places, mais quand ses jambes ne la portèrent plus, elle eu l'impression qu'il c'était précipiter pour voir si elle allait bien... Ce qui n'était pas le cas, elle était fatiguée, triste - bien qu'il est voulu la faire sourire - et elle avait encore envie de pleurer, elle ne c'était jamais autan disputer avec sa fille... Il l'aida à se relever doucement et elle murmura un petit "Merci" avant de le regarder comme pour lui demander de ne pas la lâcher. Et c'est se qu'il fit, et même au lieu de ça il l'a prit dans ses bras et elle le serra, malgré la petite gène entre eux, Abby se sentait bien.

"Merci Marcus. Tu peux m'aider à marcher j'ai peur de m'écrouler encore une fois." Elle parlait à travers ses larmes qui coulaient encore et peu. En y réfléchissant elle ne voulait pas qu'il se sente mal à l'aise et elle ne voulait pas le mettre dans cette situation non plus, mais elle avait besoin de soutien pour marcher sans quoi elle s'écroulerait encore sur le sol... Elle était incapable d'aller jusqu'à chez elle toute seule...


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Lun 2 Jan - 20:14


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it
Avoir eu tort pour l’Epuration, ne pas avoir cru Abby, cela revenait au même pour lui, car l’Epuration avait justement eu lieu parce qu’il n’avait pas su croire Abby. La Conseillère aurait beau dire ce qu’elle voulait, la culpabilité qui était née dans le cœur de Marcus n’était pas prête de disparaître, bien au contraire. C’était une discussion qu’il ne souhaitait pas avoir aujourd’hui, car rien au monde n’était en mesure de le faire changer d’avis, pas même la faiblesse qui avait gagné Abigail en cet instant présent.

« — Oui, je sais » lui avait-il répondu.

Abby n’était pas en mesure de comprendre, pas aujourd’hui, pas ce soir. Marcus était en proie à un sentiment largement fondé – son obstination avait tué 320 personnes après tout – et quand bien même ses choix avaient-ils été fait au nom du bien commun, cela n’allégeait en rien leur ignominie … bien au contraire.


Par la suite, Abigail le pria de l’aider. Elle doutait être capable de rejoindre seule ses appartements et Marcus s’en était douté. Il ne relâcha pas l’emprise qu’il avait sur son bras et sa main frictionna un instant l’épaule d’Abby.

« — Je suis là, tu ne tomberas pas » lui répondit-il « Tu ne tomberas plus »

Marcus avait toujours su choisir ses mots avec une sagesse qui lui était propre, et ce qu’il venait de lui dire était presque une promesse. Abigail Griffin et Marcus Kane avaient passé des mois à se tacler mutuellement – Abby plus farouchement que Kane – et même si les réponses de Marcus n’avaient jamais été complètement sincères – contrairement à Abby, qui l’avait singulièrement haï pendant tout ce temps – Marcus ne pouvait que souffler face à cette trêve dont ils étaient enfin les bénéficiaires. Pendant tout ce temps, il avait laissé Abigail croire qu’ils étaient ennemis, mais désormais Kane n’avait plus l’intention de se fourvoyer ni de laisser de nouvelles illusions s’installer : il n’était plus son ennemi – ne l’avait jamais été – et comptait être là pour elle – comme il l’avait toujours été.

La gardant contre lui, Marcus la guida vers la sortie. Libérant un instant l’un de ses bras, Kane déverrouilla la porte qu’il avait lui-même fermé quelques instants plus tôt, avant de finalement s’engager dans le couloir, désert à cette heure de la nuit. Les détecteurs de mouvement s’activèrent à leur passage et éclairèrent leur chemin jusqu’aux quartiers résidentiels de la Station Alpha. Lorsqu’ils furent devant la porte qui donnait sur l’habitacle d’Abigail Griffin, Marcus sortit de sa poche la carte magnétique qu’il possédait en tant que chef de la garde. Il la fit glisser sur la serrure magnétique de l’appartement qui, outrepassant les codes de sécurité, s’ouvrit en reconnaissant le pass de Kane.

A quelques choses prêts, Marcus connaissait la disposition de presque tous les quartiers résidentiels de l’Arche, aussi n’eut-il aucun mal à se repérer dans le box des Griffins : il ressemblait au sien, sans compter que ce n’était pas la première fois qu’il venait. Il guida Abigail jusqu’au canapé qui siégeait dans un coin de la pièce, et sa main la lâcha enfin.

« — Reste-là » déclara-t-il.

Ou pouvait-elle bien aller de toute manière ? Marcus s’éloigna un instant et sans vraiment savoir comment, il trouva et ramena auprès d’Abigail une couverture qu’il déposa sur ses épaules. Contre toute attente, Marcus s’assit ensuite à côté d’elle.

« — Je reste jusqu’à ce que tu t’endormes » affirma-t-il.

Kane ne savait pas vraiment pourquoi il lui disait ça … était-ce pour la rassurer ? Pour fixer une limite ? Marcus n’en savait rien et il se garda bien d’y penser davantage. Au lieu de cela, il passa son bras au-dessus de l’épaule d’Abigail et la laissa s’installer contre lui. Il lui devait bien ça, après tout …


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Mar 7 Fév - 0:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Mar 3 Jan - 7:25


The long way to come
Marcus & Abby

L'espèce de froideur dont Marcus avait fait preuve avait surprise Abby, bon d'accord il s'en voulait toujours énormément et elle aurai jamais du parler de ça... Elle fera brièvement les yeux essayant d'ignorer le sentiment de culpabilité qui c'était insinuer en elle...

Lorsqu'il la garda contre lui Abby eu l'impression de se perdre dans ses bras, elle était tellement bien qu'elle pourrait y rester des heures, mais elle n'allait pas pouvoir, il fallait qu'elle aille dormir, puis de toute façon Marcus ne la laisserai jamais comme ça... Elle avait parler le gardant presque toujours dans ses bras, lui demandant de l'aide, elle en avait besoin si non elle tomberait tous les deux mètres, et personne ne pourrait l'aider et elle finirai en rampant chez elle pour finalement passer la nuit sur le sol de ses quartiers... Pas très confortable et surtout si quelqu'un la voyait ça allait être la honte totale... Elle préférait encore être vu avec Marcus qui la soutenait...

"Merci Marcus, merci de pas me laisser tomber." Ses paroles avaient sonnées comme une promesse, valable maintenant mais aussi après, dans le futur, quand ils seraient tous les deux sur Terre... Même si rien n’empêcherait leur avis de ne pas être les mêmes...

Alors qu'elle se détachait un peu Marcus la guidait doucement, alors qu'elle était toujours contre lui... Elle remarqua que la porte s'ouvrit pour les laisser passer. Elle marchait à ses côtés s'appuyant un peu sur lui, autant que nécessaire, elle ne voulait pas qu'il soit gêné et elle ne voulait pas le faire tomber... Il n'y avait personne et c'était tant mieux, les lumières les éclairaient et ils marchèrent jusqu’à ses quartiers... Une fois devant Marcus utilisa son pass qui ouvrait toutes les portes pour ouvrir la sienne...

Il la déposa sur son canapé et lui demanda de ne pas bouger, comme si elle en avait la force... Elle ne le vit pas se déplacer car elle avait fermé les yeux, elle sentit juste la couverture se poser sur elle, elle ne savait pas comment il l'avait trouver mais ça n'avait pas d'importance, il prenait soin d'elle et c'était très plaisent. Elle sentit le canapé s'enfoncer un peu et remarqua qu'il c'était assit à ses côtés... Pourquoi il ne la laissait pas ? Elle eu la réponse quandil lui dit qu'il restait jusqu'a ce qu'elle dorme... Leur relation était de plus en plus trouble et elle ne savait pas jusqu'où ça allait aller... C'était bizarre...

Elle le regarda doucement et murmura "Merci Marcus", avant de l'embrasser délicatement sur la joue, au point où ils en étaient... Ensuite elle regarda en face d'elle avant de poser la tête sur son épaule et de fermer les yeux. Elle n'avait même pas pensé que depuis Jake, aucun homme n'était venu ici...


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Mar 3 Jan - 20:30


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it
Lorsque Marcus sentit les lèvres d’Abigail se poser sur sa joue, son cœur cessa de battre un instant. Il lui sembla que le temps lui-même s’était figé, comme soudainement prit dans la glace, cette même glace qui, l’instant d’après, vola en éclat dans une explosion de sentiments aussi confus qu’ambigües. Le cœur de Kane explosa et il s’en voulu alors d’avoir laissé ça arriver. Marcus ne s’en voulait pas parce que c’était arrivé : il s’en voulait parce que cela le troublait et l’affectait à un point auquel il n’aurait jamais imaginé.

Il venait de goûter à la chose et cela lui plaisait.

Plus que jamais, il sentait qu’ils s’engageaient dans une voie sans retour, qu’il ne pouvait se résoudre à emprunter. Une partie de lui qu’il ne comprenait pas encore ne manquait pas de le vouloir pourtant, et c’était peut-être cela qui le gênait le plus. Cette partie de lui-même le prenait au dépourvu, et face à cette situation aussi inattendue, Marcus ne savait pas quoi faire. Les choses auraient été tellement plus simples si ce baiser presque innocent lui avait fait ni chaud ni froid … mais ce n’était pas le cas, et c’était ce qui dérangeait la conscience de Marcus. Il devait se reprendre avant de ne plus le pouvoir. Les verres d’alcool qu’il avait bu un peu plus tôt dans la soirée lui tapèrent brusquement sur le crâne, embrouillant plus que jamais ses pensées déjà chaotiques. Kane sentait son sang tourner en lui … il ferma un instant les yeux, submergé, mais cela ne changea rien.

Très vite, Marcus tenta de réfléchir, de trouver une solution, et surtout des réponses. Il aimait Callie et tentait de se persuader, en cet instant présent, qu’il n’aimait qu’elle. La distance et l’incertitude de s’en faire pardonner rendait la tâche difficile. Marcus ignorait tout des ressentiments que pouvait éprouver Callie à son égard … lui en voulait-elle toujours pour ne rien avoir fait pour sauver Abby ? Le froid qui les séparait était-il définitif ? Son choix de la laisser partir avait-il changé quelque chose ? C’était autant de questions sans réponse que Marcus se posait sans relâche, et l’incertitude de ce qui l’attendait le rendait indécis. Est-ce qu’il devait tourner la page et avancer ? Ou y avait-il encore un espoir d’améliorer les choses ? Car malgré sa perdition, Marcus était sûr d’une chose : il tenait à elle et à leur histoire, beaucoup trop pour la laisser lui échapper de cette manière.

Kane ne s’était jamais imaginé être avec Abby. Il l’avait toujours connu avec Jake et les choses étant, rien ne lui avait jamais permis de penser ni de croire que quelque chose était possible entre eux, ni même envisageable. Aujourd’hui, quelque chose avait changé et s’esquissait dans l’ombre, mais face à cette nouveauté inopinée, Marcus fit le choix d’être pragmatique : il ne pouvait pas être avec Abby. Kane ne pouvait pas l’expliquer, mais cela ne lui paraissait pas normal, pas logique, et surtout terriblement indécent. Même si le destin lui donnait l’occasion de le faire, Kane fit le choix d’écouter sa tête et non son cœur. Il le fallait. Il le devait.


Lorsque les lèvres d’Abigail Griffin quittèrent sa joue, Marcus sentit sa tête tourner un peu plus. Abby posa sa tête contre son épaule. Il regrettait de devoir faire ce qu’il s’apprêtait à faire et une partie de lui-même lui hurlait de ne pas le faire, mais Marcus avait toujours été un homme réaliste, rationnel. Il aurait pu faire le choix de l’embrasser en retour et de la prendre un peu plus contre lui, car Marcus avait l’intime conviction que c’était ce qu’elle voulait, mais il ne pouvait se résoudre à lui donner ce qu’elle attendait. Elle n’était pas dans son état normal et, dans un sens, lui non plus. Leur état faisait ressortir ce qui était caché au plus profond d’eux, des choses qu’ils n’étaient pas encore tout à fait prêts à accepter ni à assumer.

« — Abby » souffla doucement Marcus, sans attendre. Il ne tenta même pas de lui cacher l’affect qui c’était emparer de lui – à quoi bon de toute manière, il n’en aurait pas été capable – mais il hésita malgré tout un instant « Je t’en prie … ne nous met pas dans cette situation » l’implora presque Marcus « Tu es fatiguée et désespérée. Tu le regretteras une fois que ça sera passé »

Il ne voulait pas la blesser, ni la brusquer, mais il ne pouvait pas la laisser faire ça. Même s’il ignorait encore quel était son avenir avec Callie, Marcus ne voulait pas la trahir, pas comme ça. Il avait déjà gâché beaucoup de choses, il ne voulait pas gâcher cela non plus. Il ne voulait pas non plus gâcher ce semblant de paix qu’il avait réussi à établir avec Abby … elle lui était trop précieuse pour gâcher ça comme ça.

« — Je suis désolé, c’est de ma faute. Je n’aurai pas dû te mettre dans cette situation » déclara finalement Kane.

Il avait fait une erreur et le comprenait désormais ; il avait cru pouvoir gérer ça mais s’était trompé. Il avait voulu l’aider et au lieu de cela, il venait de la blesser encore plus. Malgré ses regrets et ce qu’il venait de lui dire, Marcus ne bougea pas et resta là, enfoncé dans ce vieux canapé. Il sentait sa tête tourner et ses idées devenir de plus en plus floues à mesure que le temps passait. Un rien l’aurait fait changer d’avis et succomber à cette tentation qui lui tendait les bras.


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Jeu 5 Jan - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Mar 3 Jan - 21:01


The long way to come
Marcus & Abby

Elle n'avait pas voulu le blesser, encore moins le mettre dans une situation délicate. Ce baiser n'avait rien de tout ce qu'elle pensait qu'il pensait. C'était juste un remercient comme un autre pour elle et elle n'avait aucune attention d'allez plus loin... Marcus était juste son ami et il était en couple avec sa meilleure amie, même désespérée elle ne ferai jamais ça, non jamais...

Alors quand elle c'était éloignée elle avait senti la tempête qu'elle venait de causer dans sa tête... Il devait penser tout l'inverse de ce que voulait dire son action... Elle avait juste voulu le remercier d'avoir été là et d'être là et elle était persuadé qu'il l'avait prit comme un signe de plus alors que non... Et si jamais c'était le cas Abby sentait bien que le moment de tranquillité était bel et bien passé et qu'un orage se préparait...

Elle ne voulait pas ça, elle voulait oublier sa dispute avec Clarke et s'endormir sur l'épaule de Marcus avant qu'il ne la laisse sur son canapé et qu'il rentre chez lui... Mais ça n'allait pas se passer comme ça, oh non et dès que Marcus ouvrit sa bouche Abby comprit il avait mal interprété...

Tout se qui lui disait la blessait, ouvrant de nouvelle plaies dans son cœur et ramenant de nouveau les larmes dans ses yeux... Peut être qu'il n'avait pas voulu mais là c'état trop trad le mal était fait... Il lui avait fait du mal et Abby sentit une colère inexpliquée monter en elle... Alors sans attendre plus elle se leva et serra la couverture autour d'elle avant d'avancer de quelques pas et de se retourner vers lui...

" Vas t'en ! DÉGAGES ! Laisses moi !" elle criait et pleurait en même temps, elle était en colère et pour le moment celui qui l'avait tant aider ce soir elle ne voulait plus le voir... Voyant qu'il ne bougeait pas elle s'énerva un peu plus. "Sors de chez moi, TOUT DE SUITE!" elle ne voulait pas s'expliquer elle en avait marre, tout avait pourtant bien commencer...

"Tu peux pas t’empêcher de tout gâcher hein ? C'est comme ça que tu fonctionnes Kane ? Je voulais juste te remercier et toi tu gâches tout... Comme d'habitude... Vas t'en je n'ai plus besoin de toi..." Ajouta elle triste et dévastée, et de nouveau elle l'avait appelé Kane...

Avec ça elle se retourna l’ignorant de nouveau, maintenant elle était déçue qu'il se soit arrêter pour l'aider et la réconforter, elle aurai préféré rester seule avec sa peine puisqu'elle en avait encore plus après la réaction de Kane, il venait de raviver sa peine et même de la doubler... En faite elle était seule et ne pouvait compter sur personne. Alors elle se dirigea vers sa chambre et en claqua la porte marquant la fin de la conversation avec celui qui lui avait causer autant de bien que de peine en si peu de temps... Une fois la porte claquée elle laissa tomber la couverture avant de se jeter sur son lit et de se remettre à pleurer... Encore...


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Mer 4 Jan - 0:50


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it


Refoulement (n.m.)
Tentative psychologique d'un individu de repousser ses propres désirs et envies, jugés comme désagréables car inconciliables avec le réel. Mode de défense privilégié contre les pulsions, les souvenirs, les idées et les désirs trop forts ou inconcevables, qui deviennent alors inconscients au sujet, mais qui n'en demeurent pas moins présents et permanents.

Et comme un feu de brousse dans la steppe, comme une avalanche sur le flanc des montagnes, comme un raz-de-marée sur la plage, tout dérapa brusquement. Sans un mot, Marcus la regarda s’enflammer comme un buisson ardent, la suivant uniquement des yeux, le visage impassible et figé. Toujours assis, Kane joignit ses deux mains et posa ses coudes sur ses genoux, se penchant légèrement vers l’avant, tandis que la Conseillère grondait à son égard. Elle criait si fort qu’il eut peur un instant qu’elle réveille la station toute entière.

Silencieux, Marcus ne bougea pas d’un pouce, pas même lorsqu’elle lui somma de sortir. Ce retournement brutal de situation ne manqua pas de l’énerver, mais contre toute attention, Kane demeura stoïque malgré la colère que suscitait en lui la réaction d’Abigail. Cette fois, Marcus resterait maître de ses émotions et ne cèderait pas à la colère, ni au mépris, ni à la haine. Cette leçon-là, Marcus l’avait apprise et il ne comptait pas faire l’erreur une seconde fois.

Face à son absence absolue de réaction, Griffin finit par faire volte-face et partit s’enfermer dans une pièce dans laquelle il ne s’était jamais aventuré et ne s’aventurerait jamais. Lorsque Abby eut disparu, le calme retomba soudainement, et il parut à Kane qu’un ouragan venait de passer. La tempête passée, Marcus réagit enfin et se leva, presque abasourdit. Il venait de blesser Abigail Griffin, mais pas là où il pensait … ou croyait penser. A toute vitesse, le Conseiller chercha une issue favorable à cette situation. En d’autres circonstances, Marcus n’aurait pas manquer de toute envoyer balader lui aussi. C’était exactement ce genre de situation qui, presque 20 ans plus tôt, avait fait s’écrouler la relation qu’il avait eu avec Aurora Blake. Les femmes étaient chiantes, et certaines plus que d’autre.

Kane s’approcha de la porte derrière laquelle s’était réfugié Abby. Malgré l’exaspération qui bouillait en lui, Marcus s’y arrêta un instant. Si elle croyait qu’il allait rentrer, elle risquait d’être déçue. Encore une fois.

« — Abigail » l’appela Marcus le plus calmement possible. Il fit une courte pause, tout en sachant pertinemment que Griffin l’entendrait « Je ne sais pas ce que tu attends de moi » déclara-t-il simplement.

C’était vrai, et Marcus le reconnaissait : il n’avait absolument aucune idée de ce qu’Abigail Griffin attendait de lui. S’il la connaissait, le sens de certains de ses gestes lui restait encore floue et indistinct, ce qui venait de se passer en était un exemple concret. Mais que s’était-elle imaginée ? Comment Marcus aurait-il pu le prendre autrement ? Ils n’avaient jamais été proches, et voilà qu’elle cherchait son affection et son attention ! Ils avaient beau se connaître depuis longtemps, Kane n’était pas dans sa tête et n’était pas devin. Il ne faisait que deviner et émettre des hypothèses, et parfois, il se trompait. Si Abby n’avait fait que chercher le réconfort de l’ami qu’il était, pourquoi tant de discorde ? De simples mots auraient suffis à lever l’ambiguïté. En revanche, si Marcus avait vu juste, les choses étaient différentes ... si tel était le cas, Kane s’étonnait tout de même de la voir si peu prévoyante. Kane était bien des choses critiquables, mais il était fidèle, loyal, dévoué et franc. Il ne laissait jamais le hasard ni le doute empiéter sur son chemin, et Abigail venait d’en faire les frais.

Persistant un instant, Marcus lui déclara à travers la porte :

« — Soit tu sors de cette putain de chambre et tu viens m’expliquer, soit tu restes là à ruminer tes déceptions » déclara-t-il, plus franc que jamais « Je ne suis pas dans ta tête, Abigail, et je ne cherche pas à tout gâcher » ajouta-t-il. De nouveau, il fit une courte pause, avant de continuer « Ce n’est pas moi qui vient de tout envoyer balader en chassant la seule personne qui essaie de t’aider » fit-il alors remarquer.

Il n’avait pas cherché à tout gâcher, bien au contraire. Il avait simplement tenté de les préserver d’un semblait-il malentendu. Abby ne pouvait pas le blâmer ni lui en vouloir pour cela … et puis, s’il s’était vraiment trompé, ce n’était pas la peine de s’énerver comme ça ! Cette fois, il n’avait vraiment rien fait, et il se refusait de se laisser blâmer aussi facilement.

Marcus n’était pas sûr d’obtenir une réponse, aussi alla-t-il jusqu’au bout de ses pensées.

« — Je ne passerai pas cette porte, et je n’attendrai pas toute la nuit non plus » la prévint-il « Fais ton choix mais fait-le vite. Tu te calmes et tu sors, ou tu restes et je pars, et ne compte pas sur moi qui revenir une seconde fois »

Pour revenir tout court. Ce qui se passait entre eux était déjà considérable et demandait des efforts à Marcus dont Abby n’avait pas idée. Kane voulait bien être gentil, mais il ne comptait pas se plier en quatre pour les beaux yeux d’Abigail Griffin. Il voulait bien être là pour elle et la soutenir, mais il refusait de céder à ses caprices et ses humeurs. C’était à prendre ou à laisser.

Cette femme allait le rendre fou.


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Jeu 5 Jan - 12:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Mer 4 Jan - 13:40


The long way to come
Marcus & Abby

Elle était étaler sur son lit et pleurai, elle pleurait sans s'arrêter... Elle avait été tellement blessée qu'elle n'avait même pas pris le temps d'expliquer à Marcus et elle était partit s'enfermer dans sa chambre pour pleurer, pour se cacher de lui, elle ne voulait plus le voir...

Cependant elle aurai du se douter qu'il ne lâcherai pas l'affaire et quand a travers la porte il lui parla elle tenta de l'écouter malgré son envie non dissimuler de le voir partir... Et sa dernière phrase la remua, elle comprit immédiatement le double sens, si il partait c'était pour toujours... Alors elle se leva doucement et traîna les pieds jusqu'à la porte ramassant la couverture et se couvrant. Elle s'arrêta un instant elle n'avait aucune envie d'ouvrir cette porte mais si elle ne voulait pas le perdre elle n'allait pas avoir le choix. Elle essuya rapidement ses yeux et prit une grande inspiration avant d'ouvrir la porte le visage ravagé par les larmes et de lever son regard sur lui.

" La seule personne qui essaye de m'aider, elle m'a aussi fait du mal..." Elle fuyait son regard et fuir c'était également sa seule envie. "Tu n'es peut être pas dans ma tête mais est un peu de bon sens enfin..." Elle avança un peu fermant la porte pour garder l'intimité de sa chambre... "C'était amical... Juste un baiser pour te dire merci... Pas parce que je veux coucher avec toi..." Elle s'appuya contre la porte pour ne pas perdre l’équilibre parce que elle sentait qu'elle allait encore s'écrouler comme un château de cartes...

Elle ne voulait pas le regarder, elle avait honte d'avoir pété un câble, ses nerfs l'avaient complètement lâché et elle ne savait plus où elle en était... Elle voulait juste se réconcilier avec Marcus, qu'il la prenne une nouvelle fois dans ses bras et lui dise que tout allait bien, que tout allait bien se passer., mais ça elle ne l’admettrait jamais... Elle changeai rapidement d'humeur, et ça rendrai fou n'importe qui mais elle ne savait plus où elle en était et se qu'elle devait faire, c'est le bazar dans sa tête, elle était tellement désoler. Alors doucement elle releva les yeux et le regarda.

"Je suis désoler Marcus... Je sais pas se qui m'a pris je suis complètement perdu... Je sais plus quoi faire et je fais n'importe quoi..." Elle le regarda les larmes, une nouvelle fois au bord des yeux - il allait vraiment falloir qu'elle arrête - le suppliant presque de la serrer une nouvelle fois, de rester avec elle, mais aussi avec une profonde sincérité montrant que pour elle il se rapprochait de plus en plus de se qu'on pouvait appeler un ami...


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Mer 4 Jan - 19:19


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it
Lorsque Marcus vit la porte s’ouvrir, le temps sembla reprendre son cours. Abigail Griffin apparut dans l’encadrement, les yeux rougis par le chagrin. Furtivement, elle leva les yeux vers lui, avant de fuir son regard tandis qu’elle répondait à ce qu’il venait de lui dire. Sans un mot, Kane écouta ses paroles … le bon sens, c’était assez relatif, à bien y réfléchir. Abigail Griffin et Marcus Kane n’avaient pas la même logique et n’avaient jamais pensé ni réfléchis de la même manière, c’était bien pour cela que leurs opinions étaient si divergentes. De toute évidence, ce qui lui avait paru évident à elle ne l’avait pas été pour lui. Parfois, il semblait à Marcus qu’Abby ne concevait pas le fait que l’on puisse ne pas penser comme elle. S’était-elle déjà mise à sa place, ne serait-ce qu’une fois ? Marcus en doutait.

Abigail n’avait pas besoin de l’embrasser pour le remercier. Kane n’avait jamais été très tactile en dehors de ses relations amoureuses. Il était distant et avait sa propre bulle, une bulle qu’Abby avait, sans le vouloir, traverser en déposant sur sa joue ce baiser qui avait fait tant de vagues. Cette intimité soudaine l’avait pris de court et, décontenancé, il avait alors vu naître en lui des idées, qu’Abigail prenait soin de clarifier désormais. Malgré la tempête qu’il avait fallu déchaîner pour cela, savoir qu’Abby ne souhaitait rien d’autre que son amitié le soulagea … le contraire aurait été compliqué, beaucoup trop compliqué.

Kane ne l’avait pas quitté du regard et lorsque Abby eut fini de parler, elle ne releva pas les yeux tout de suite vers lui. Il l’avait fait souffrir, oui, et il se trompait parfois …

« — Je n’ai jamais dit que j’étais parfait » lui répondit finalement Marcus après un instant de silence. Encore un peu froissé, Marcus lui en voulait d’avoir réagi comme ça. Il faisait des efforts et n’acceptaient pas d’être le seul à les faire « Ne refais jamais ça, d’accord ? » déclara-t-il.

Il était vague et c’était voulu. Parlait-il du baiser, ou de la crise qu’elle venait de faire ? Les deux en réalité. Pour Marcus, il n’y avait pas de baiser amical. Pour lui, il n’y avait pas de différence entre un baiser amical et un baiser d’amour, et il doutait d’être un jour capable d’en percevoir une. Le plus simple était que cela ne se reproduise pas … pour le bien de leur relation, Abigail devait prendre soin de garder pour elle ses élans d’affections. Aux yeux de Marcus, certaines choses étaient incompatibles avec l’amitié … un baiser, aussi innocent soit-il, en faisait partie.


Finalement, Abby releva enfin les yeux vers lui. Dans son regard, Marcus perçut une certaine culpabilité, et il sut alors qu’elle s’en voulait un peu, et même beaucoup. Elle était complètement perdue et l’entendre dire lui faisait presque plaisir. Il ne s’en délectait pas, non, mais il ne pouvait s’empêcher d’en être satisfait. Elle l’avouait et l’acceptait, ils allaient enfin pouvoir avancer. Encore une fois, Marcus resta un instant silencieux et immobile, avant de finalement rompre un instant le contact. Son regard partit divaguer quelques secondes dans la pièce, et sur son visage naquit finalement un sourire à mi-chemin entre l’amusement et le soulagement.

« — Tu vas me rendre fou, Griffin, tu le sais ? » déclara Marcus en hochant la tête, la regardant de nouveau, son sourire sur le coin des lèvres.

L’appeler Griffin était devenu un jeu pour lui, mais aussi une façon de lui indiquer subtilement que ce qu’il venait de dire était emplis de dérision ; que c’était à prendre avec légèreté et non pas avec sévérité. Il ne mentait pas : la difficulté qu’il avait parfois à la comprendre et la colère que suscitait cet échec chez Abby ne manquait pas de l’exaspérer. Il avait l’impression de ne jamais en faire assez pour elle et de ne jamais avoir sa grâce à ses yeux. A chaque pas en avant qu’ils faisaient, elle en faisait deux autres en arrière … Marcus n’était pas sûr de pouvoir le supporter indéfiniment.

« — On a encore un peu de chemin à parcourir, toi et moi » affirma-t-il. Son sourire s’était effacé « On finira par se comprendre comme il faut … en attendant, laisse-nous un peu de temps, d’accord ? N’envoie plus tout balader sous prétexte que quelque chose se passe mal » déclara le Conseiller. Il fit une courte pause, puis continua « Quand tu ne sais pas où tu vas, regardes d’où tu viens » récita Marcus « Regarde d’où nous venons, Abby » Ils venaient de si loin tous les deux, leur relation avait connu tant de changements en si peu de temps « Ça ne peut pas être parfait dès le départ » affirma-t-il finalement. Du temps pour s’accorder, c’était tout ce qu’ils avaient besoin … et tout ce qu’il lui demandait « C’est une paix fragile et nous devons la chérir. Ne la jette plus comme ça » lui demanda-t-il enfin. Et il plongea son regard dans le sien « S’il te plait »

Et alors, il lui tendit la main. Bien sûr qu’il allait l’aider, Marcus était tenace, mais les récents évènements l’avaient affaibli lui aussi. Il n’était plus aussi fort qu’avant et son armure de glace, jusqu’à présent intact, s’était par trop de fois fissurée, et se fissurait encore. Sans personne pour le ressourcer, il faiblissait, et si Abby continuait de lui tirer dessus comme ça, il n’était pas sûr de pouvoir tenir bon.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Jeu 5 Jan - 8:25


The long way to come
Marcus & Abby

Elle fuyait de nouveau son regard elle avait peur qu'il s'énerve, qu'il parte en claquant la porte la laissant seule avec son désespoir et ça elle ne le voulait pas. Elle le voulait près d'elle, pour toujours si possible, en tant qu'ami... Parce que après tout ce qu'ils avaient traversé la vie leur devait bien ça... Alors elle posa son regard sur lui attendant sa réponse et sa réaction...

Elle avait juste voulu être gentille, elle était tactile et l'embrasser en remercient lui avait paru naturel, elle n'avait pas pensé aux conséquences de son acte sur Marcus et lui était tout le contraire... Elle était désespéré et ne savait plus trop quoi faire alors elle avait penser que c'était la bonne chose, sauf que pas forcément... Elle avait voulu marquer cette relation nouvelle avec lui et n'avait fait que des bêtises...

Ses paroles firent écho en elle, il avait l'air fâché, et elle s'en voulait après tout, elle en avait encore fait qu'a sa tête et voilà où ça les avaient menés... C'était une catastrophe...

"Je suis désoler Marcus. Je te promet que je referais plus jamais ça... Plus jamais!" elle le regarda sa promesse dans les yeux.

Et elle le vit sourire... Se détresse le faisait sourire, ou alors c'était le fait qu'elle admette qu'elle avait fait n'importe que. Il la regarda toujours avec ce petit sourire avant de lui lancer un pique. Ah Kane ... Ils étaient repartie comme avant... "Je t'emmerde Kane !" Et elle le frappa doucement sur le bras. Et ... Je t'ai déjà dis de ne PAS m'appeler Griffin." Elle insista bien sur le pas pour lui faire comprendre parce que si il continuait elle ne savait pas encore ce qu'elle allait lui faire mais elle le ferait ...

Si lui trouvait ça amusant pas elle, déjà qu'elle n'aimait pas qu'on l'appel Abigail, ce que peu de gens faisait, elle aimait encore moins Griffin, et lui prenait un malin plaisir à la faire... Elle préférait de loin qu'on l'appelle Abby ou Docteur Griffin pour ces patients notemment, mais bon, c'était de Marcus Kane dont on parlait... Et depuis quand Marcus Kane respectait ce qu'elle lui disait ... Ses mots lui firent comprendre que oui le chemin était encore long, peut être moins que ce qu'il avait été mais il y avait encore du chemin à parcourir...

"Oui je sais ... Il nous faut du temps pour arriver à une relation presque normale..." Elle fit un tout petit sourire et elle était sûr que Kane le verrait. " Je sais que j'aurai du me contrôler mais je n'étais pas dans mon état normal et je voulait pas que tu t'énerves... Tu étais là pour m'aider et je t'ai envoyer balader..." Abby était un peu trop sensible par moment et ce laissait souvent guider par son émotion du moment et elle ne réfléchissait pas... "On vient de loin... De très loin même." C'était vrai après tout ils en avait fait du chemin... "On va se laisser du temps et chérir cette paix comme tu dis..." Il avait raison, elle avait été un peu trop loin.

Alors quand il lui tendis la main elle posa la sienne dedans pour la serrer, comme une promesse. Seuls ils étaient faibles, mais si ils se liaient tout les deux ils étaient fort... Alors Abby fit un pas en avant serrant un peu plus sa main. "Merci de pas m'avoir laisser tomber Marcus... Merci de ne pas me laisser tomber..." Et avec ça elle lui sourit doucement le premier vrai depuis un moment...

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Jeu 5 Jan - 14:08


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it


Tout seul on va plus vite. Ensemble on va plus loin.
Proverbe Africain

Leur relation avait besoin de limites et de frontières claires. Même si leur mise en place pouvait être houleuse et ardue, ni l’un ni l’autre ne devait négliger cette étape cruciale. Marcus le comprenait et il espérait qu’Abby le comprendrait aussi. Kane n’était pas cruel, ni vicieux, il n’avait jamais voulu blesser Abby … il aimait juste les choses claires et sans ambiguïtés. Kane avait toujours été comme ça avec tout le monde, Abby ne devait pas prendre cela personnellement.

Un sourire d’amusement se dessina sur les lèvres de Kane lorsque Abby lui rappela qu’elle n’aimait pas qu’on l’appelle Griffin. Marcus baissa un instant les yeux, comme un enfant pris sur le fait, mais bien vite il les releva pour répondre. Son sourire n’avait pas quitté son visage.

« — Pourquoi est-ce que je commencerai à faire ce que tu me dis ? » répondit Kane en lui souriant.

Il entamait peut-être une paix, mais Marcus n’avait pas l’intention de la ménager pour autant. C’était sa façon à lui d’être familier avec les autres : il les charriait, les titillait, les embêtait … Marcus était drôle quand on lui en laissait l’occasion. Cette partie de lui-même, trop souvent mise de côté, n’avait jamais disparu : Marcus était un emmerdeur, mais c’était ce qui le rendait attachant, car il ne s’en servait jamais pour blesser. Abby l’avait mal pris et Marcus le regrettait un peu. Elle ne semblait pas percevoir ses pointes d’humour et prenait ses petites railleries au premier degré, alors qu’il n’avait chercher ni plus ni moins qu’à tourner ça en dérision … ils avaient encore du chemin à faire avant d’être capable de se déchiffrer. Kane ne s’en offusqua pas et décida tout simplement de laisser couler. Elle finirait bien, un jour, par comprendre que toutes ses railleries n’avaient pas pour but de la blesser.

Lorsque Abby posa sa main dans celle tendue de Marcus, le Conseiller la serra à son tour. Elle fit un pas vers lui, et il posa alors son autre main sur l’épaule de la Conseillère.

« — Je ne te laisserai jamais tomber, Abby » affirma Marcus « Jamais »

Abby n’en avait peut-être pas conscience, mais Kane avait toujours été là pour elle. Il avait supporté ses colères, son mépris et ses innombrables reproches … maintenant que tout ça était passé – ou presque – Kane n’allait pas abandonner alors qu’il avait fait le plus dur. Marcus n’était pas homme à abandonner les choses. Finalement, Abby le gratifia d’un sourire franc – le premier depuis longtemps – et à son tour, Marcus lui rendit son sourire.

« — Les sourires te vont mieux que les larmes » déclara-t-il.

Marcus lui frictionna un instant le bras, comme pour la réchauffer. Après un moment de proximité, Kane prit finalement une inspiration et fit un pas en arrière.

« — Je ferais bien d’y aller » affirma-t-il « Tu dois être fatiguée »

Elle semblait aller mieux désormais, elle n’avait surement plus besoin de lui. Il était tard et les jours à venir promettaient d’être longs. Abby ne faisait peut-être plus partie du Conseil, mais Kane ne doutait pas que Thelonious ferait encore appel à elle. La route qui les attendait s’annonçait longue et s’ils ne se ménageaient pas tout de suite, ils ne seraient jamais en mesure de tenir la distance.


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Ven 6 Jan - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Jeu 5 Jan - 19:35


The long way to come
Marcus & Abby

Il n'arrêtait jamais de la chercher, pourquoi devait il l'écouter ? Parce qu'elle était une femme et que les femmes ont toujours raison... Et de plus il pourrait finir par le regretter... Elle pensa un instant a le menacer avec son scalpel mais elle aurai pas l'air crédible du tout... Qui elle pouvait effrayer avec un simple scalpel ? Personne et surtout pas Marcus Kane... Non elle allait lui lancer une petite pique bien placée - enfin selon elle - comme d'habitude parce que ils fonctionnaient comme ça.

"Pourquoi tu commencerais à faire ce que je dis ? Et bien parce que je suis une femme voyons ! Et que les femmes ont toujours raison." Non elle se moquait pas elle le taquinait un peu ... Et puis elle pouvait lui faire plus mal que ce qu'il pensait elle en était certaine... Ou presque...

Elle essayait d'aller dans son sens mais Marcus Kane était un homme complexe que Abby avait du mal à cerner parfois... Elle se demandait même quand il était sérieux et quand il ne l'était pas ... C'était assez dur à savoir parfois, il pouvait être maladroit, surtout dans ses relations, notamment avec les femmes... C'est pourquoi le mystère Marcus Kane était dur à cerner... Mais elle était sûr -du moins dans un coin de sa tête - qu'un jour elle percerait le mystère et résoudrait l'énigme Marcus Kane, mais pas pour le moment non... Pour le moment il fallait se concentré et chérir se qu'ils avaient en ce moment.

Lors qu'il posa son autre main sur son épaule elle fut un peu surprise mais le prit bien, c'était sa façon de lui dire qu'il était là, présent pour elle et qu'il ne la laisserai pas tomber... Et effectivement la parole rejoint le geste et elle se sentit rassurée. Elle voulait le remercier une nouvelle fois, mais les paroles moururent sur ses lèvres, ça allait faire beaucoup de merci quand même, et elle devait un peu arrêter de lui dire ça où il prendrai la confiance et s'y habituerait vraiment... Après ça elle aurai presque pu rire tant sa phrase d'après la surpris, il lui avait fait un compliment, elle devrait le charrier mais était un peu trop troublée pour ça...

" Si tu le dis..." Elle fit un autre petit sourire, elle n'allait pas encore dire merci mais ces petits mots pourraient lui dire combien elle était perturbée par ça...

Elle réalisa la vérité de sa phrase quand elle sentit ses jambes la lâcher un peu , encore une fois, il allait falloir qu'elle arrête ses crises, de tout, c'était pas bon pour elle, vraiment pas, enfin surtout pas bon pour sa santé, physique et mentale... Et quand il voulu partir la réponse d'Abby fu immédiate.

"NON !" elle l'avait presque crier et elle savait qu'elle devait se justifier " Je veux dire, non, restes encore un peu... Juste le temps que je m'endorme et après tu pourras partir si tu veux." elle attendait sa réponse, si il partait maintenant elle avait bien peur de ne jamais réussir à s'endormir ce soir, la tête trop occupée ailleurs, alors que lui l'apaisait un peu, elle préférait donc qu'il reste pour veiller à se qu'elle s'endorme correctement avant de partir chez lui pour dormir aussi, car après tout il en vait aussi besoin...


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Ven 6 Jan - 18:59


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it
Reprenant ses habitudes, Abby commença à le chercher, balançant des petites joutes qui attisèrent en lui cette adversité qui les caractérisait tant … elle allait mieux, il n’y avait plus de doute là-dessus. Elle commençait à faire sa maline et cela ne manqua pas de faire sourire Marcus.

« — Hum, oui … ne t’emballe pas trop non plus » lui répondit-il, un léger sourire sur le coin des lèvres. Les femmes ? Avoir toujours raison ? Mouai, ça restait encore à prouver « Ne prend pas trop l’habitude d’avoir raison » déclara le Conseiller sur un ton d’amusement « Je ne voudrais pas te faire de peine le jour où c’est moi qui aurai raison » affirma-t-il finalement, toujours amusé.

Bon, c’était pas demain la veille, mais après tout, il pouvait toujours espérer, non ? Cependant, dans le fond, il ne pouvait s’empêcher de constater qu’elle n’avait pas tout à fait tort : jusqu’à présent, le destin lui avait au final toujours donné raison. La réaction des gens, l’explication des bracelets, la Terre … ne pas le reconnaître n’aurait pas été fair-play ni sage, et Marcus n’était ni mauvais joueur, ni stupide. Cependant, il n’était pas non plus obligé de le lui dire. Ce n’était pas une question de fierté personnelle – Kane avait dépassé ça depuis longtemps – il ne voulait simplement pas lui donner cette satisfaction, pas encore. A trop la flatter, elle risquait de prendre un peu trop la confiance … elle était déjà suffisamment pénible comme ça lorsqu’elle s’y mettait, inutile d’en rajouter.

Par la suite, la remarque de Marcus la troubla et ce fait n’échappa pas au Conseiller … cependant, il n’en rajouta pas, conscient qu’il ne le fallait pas. Kane avait beau être parfois, maladroit, il avait quelque fois cette faculté de faire les choses exactement lorsqu’il le fallait et, inversement, de ne pas les faire lorsqu’il ne le fallait pas. En de rares occasions, lorsqu’il s’en prenait la peine, Marcus savait faire preuve de beaucoup de tact … si Abby avait suffisamment de chance, peut-être en ferait-elle un jour l’expérience.

Lorsque Kane introduit l’idée de partir, la réponse d’Abigail fut catégorique … peut-être un peu trop. Le Non presque brutal d’Abby ne manqua pas de le surprendre. Depuis qu’ils se connaissaient, Marcus ne se souvenait pas de l’avoir déjà vu plus authentique que cela. Ce Non, trop impulsif pour avoir pu être réprimé, figea un moment le Conseiller dans son mouvement de recul. Il lui parut un instant que quelque chose de grave et de terrible venait de se produire … mais la vérité était bien moins dramatique. Marcus ne cacha pas sa surprise quand à cette réponse tout droit venue du cœur, qu’Abby prit rapidement soin d’expliquer. Kane resta un instant silencieux face à cette requête … quelques minutes plus tôt, elle l’avait sommé de partir, et maintenant, elle lui demandait de rester ? Ah, les femmes … Marcus doutait d’être un jour capable de les comprendre totalement.

« — D’accord » concéda finalement Kane « Mais pas de bisous ni de choses … bizarres » ajouta-t-il, plaisantant à moitié … mais c’était là plus une réponse de principe qu’autre chose.

En réalité, dans le fond, cela lui faisait plaisir de rester : c’était sa manière à lui de se racheter auprès d’elle et de lui donner ce soutient qu’elle recherchait tant. Alors, cédant à ses caprices, Marcus repartit s’assoir sur le sofa, non sans lui jeter un regard légèrement réprobateur … ce qu’il faisait pour elle quand même ! Ils se disputaient et se réconciliaient comme un vieux couple et l’idée ne manqua pas de faire sourire Marcus. Se calant au fond du canapé, Kane la laissa de nouveau s’installer contre lui, comme il l’avait fait la première fois. Même s’il ne voulait pas l’avouer, sa présence le réchauffait, car finalement, Abby n’était pas la seule à se sentir seule.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1229
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Sam 7 Jan - 13:57


The long way to come
Marcus & Abby

Il continuait de la chercher c'était pas possible ça, elle retrouvait bien le Marcus Kane qu'elle connaissait là... Et elle voulait le frapper.

"Je ne m'emballe pas je suis réaliste voyons." il voulait jouer à ça ... "Je prends pas l'habitude, j'ai toujours raison enfin !" C'était évidant et elle l'avait prouver plus d'une fois.

« Je ne voudrais pas te faire de peine le jour où c’est moi qui aurai raison »

"Dans tes rêves Kane !" Il pouvait toujours rêver, elle avait toujours raison et face à elle, le jour où il aurait raison faudrait sortir le champagne, ou du moins une bouteille pour fêter ça, car c'était pas demain que ça arriverait, ça elle en était sûr.

Elle avait beau être troublée sa réaction ne c'était pas fait attendre, elle voulait qu'il reste, elle avait peur de faire des cauchemars, et elle pensait qu'il l'apaiserai, mais si il partait est ce que elle dormirait encore ? Et sans cauchemars ? Elle secouât la tête non il ne fallait pas penser à ça... Quand il lui dit qu'il restait mais qu'il voulait pas de choses bizarre Abby grimaça...

"Crois moi je vais pas recommencer de si tôt ! Cet acte de faiblesse ne recommencera pas!" Elle était déterminée.

Il retourna sur le canapé et elle le rejoint bien vite avant de s'installer contre lui, la tête sur son épaule. Peut être qu'en restant il voulait essayer de la réconforté après l'avoir blessé... Elle lui avait un peu fait un caprice là, et il restait quand même, cet homme était vraiment bizarre... Alors elle enleva doucement la couverture de sur ses épaules pour pouvoir la mettre sur ses jambes et celles de Marcus avant de reposer sa tête contre son épaule et de fermer les yeux pour essayer de dormir essayant de mettre son cerveau en pause un peu, elle en avait bien besoin...


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1121
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   Dim 8 Jan - 1:10


The long way to come
I never stayed because you never asked me to do it
Les réponses d’Abby ne manquèrent pas de faire sourire Marcus … elle ne doutait de rien quand même ! S’il s’en était donné la peine, Kane aurait su la gratifier d’une réplique bien placée, mais au lieu de cela, Marcus fit le choix de lui accorder cette petite victoire. Cela ne lui coûtait rien, après tout, et puis quel était l’intérêt de débattre sur le sujet ? Ils auraient pu déblatérer toute la nuit dessus s’ils l’avaient voulu, mais ce soir, Marcus n’avait pas cette patience. Tout ce qui lui importait était de voir qu’Abby se mettait de nouveau à la contredire : cela signifiait qu’elle allait un peu mieux et c’était tout ce qui comptait. Parce qu’il fallait bien s’arrêter à un moment donné, Marcus lui offrit un sourire pour toute réponse, avant de retourner à la place qu’il avait occupé quelques minutes plus tôt.

Sans un mot, Marcus sentit la tête d’Abigail se poser sur son épaule, et un silence serein s’installa alors dans la pièce, le tout premier depuis qu’ils étaient là. Kane la laissa glisser sur ses genoux un pan de la couverture, sans avoir le courage de répondre à ses derniers propos. Qu’aurait-il bien pu répondre de toute manière ? Abby avait certainement compris la leçon, il était inutile d’en rajouter, du moins Marcus était-il de cet avis.

Kane n’aurait su dire combien de temps il resta là, perdu dans ses pensées. Il pensa à toutes ses choses qui les attendait, à toutes ces questions sans réponses, à tous ces petits riens qui faisaient pourtant leur malheur. Il pensa à l’avenir, leur avenir, celui de l’Arche … Callie était en vie, et les jeunes aussi, et cela rendait les choses compliquées : tout le monde allait vouloir les rejoindre les premiers et Marcus entrevoyait déjà le dilemme qui allait se poser. Qui envoyer en premier, et sur quels critères ? En tant que chargé de la sécurité, ce serait à lui de se poser cette question mais aussi d’y répondre. Etait-il le mieux placé pour le faire ? Kane n’en était pas sûr … après tout, 320 personnes étaient mortes à cause de lui, comment pouvait-il décemment faire ce choix ? C’était compliqué et délicat et Marcus paniquait presque rien qu’à l’idée d’y penser.

Sans mouvement pour l’activer, la lumière de l’habitacle finit par s’éteindre, plongeant la pièce dans une obscurité relative. Seule la clarté de l’espace éclairait les environs, et de toutes les choses qui suivirent, Kane n’eut souvenir que d’une : l’idée qu’il valait mieux pour lui de ne pas trop traîner, au risque de s’endormi…

* * *

Marcus se réveilla en sursaut lorsqu’il se rendit compte, un peu tard, qu’il était toujours là. Sans qu’il ne s’en rend compte, sa tête avait glissé sur celle d’Abby et il la releva bien vite lorsqu’il en prit conscience. Il n’avait absolument aucune idée de l’heure qu’il pouvait être, mais il se doutait que le matin n’était désormais plus très loin, car il sentait bien qu’il avait fermé les yeux bien plus longtemps qu’il ne l’aurait souhaité. Reprenant ses esprits, Kane cligna des yeux … avant de finalement se découvrir un mal de tête incroyable. Il se massa un instant le front dans l’espoir de faire partir ça … bien en vain.

Il avait tellement tressailli en s’éveillant qu’il ne doutait pas un seul instant d’avoir réveillé Abby … le contraire aurait été improbable. Marcus aurait pu tenter de s’extirper de là avant qu’elle n’émerge complètement, mais il s’avait d’avance que c’était peine perdue. Conscient qu’il n’aurait pu aller bien loin sans se faire remarquer, Kane décida finalement de rester là sans bouger. De toute façon, il était déjà foutu – Abby allait se rendre compte qu’il était encore là de toute façon – un peu plus ou un peu moins, qu’est-ce que cela changeait ? Marcus semblait avoir le nez pour se mettre dans les situations les plus invraisemblables.


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: The long way to come ft Abigail Griffin   

Revenir en haut Aller en bas
 
The long way to come ft Abigail Griffin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rapport de Mission - Abigail Griffin
» Croisé pékinois poil long 5/6 ans orphelin Béthune (62)
» Sujet a long terme: ork sauvage.
» Un combat long....très long !!
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: 
A R C H I V E S
 :: SAISON 1
-
Sauter vers: