AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Jeu 16 Fév - 20:02


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

Si les yeux doux d'Abby ne ferait peut être pas changer d'avis Marcus, qu'es ce qui pourrait bien le faire ? Rien s'en doute... Mais Abby avait bien trop d'alcool dans le sang pour réfléchir correctement, et puis elle le voulait se baiser... Elle venait vraiment de penser ça... Elle devait être détraquée là... Où juste bourrée et demain elle le regretterai probablement... Surement même... Mais elle n'était pas franchement en état de penser là... Et Jake devait faire une drôle de tête... C'est bien pour cela qu'elle fuyait son regard et qu'elle se concentrait uniquement sur Marcus.

Alors qu'il semblait se battre avec lui même, pour savoir si il allait réellement l'embrasser ou plutôt partir... Enfin du moins c'est ce qu'elle pensait... Mais si il partait elle s'en offusquerait probablement, elle n'aimait pas qu'on lui refuse quelque chose, surtout quand elle utilisait ses yeux doux. Elle essaya de se concentrer sur autre chose et remarquât qu'il faisait chaud dans la pièce alors elle enleva doucement sa veste et elle savait que Jake la matait probablement profitant du spectacle et que Thelonious ne devait pas être en reste non plus...

Alors qu'elle reportait son regard sur Marcus, qui visiblement toujours pris avec ses démons, elle s'assit de manière plus confortable gardant son regard sur le garçon que la bouteille avait désigné... Il releva enfin la tête vers elle et cela lui avait paru une éternité, elle lisait dans ses yeux mais refusait d'interpréter ce qu'elle y voyait. Puis une détermination passa dans son regard et il s'approcha d'elle posant sa main sur sa joue et Abby la senti brûler de l'intérieur, elle avait encore plus chaud qu'avant, cet homme lui faisait de l'effet et c'était une très mauvaise chose... Mais elle ne savait pas si le pire était qu'il lui fasse de l'effet - beaucoup d'effet en faite - ou qu'il lui fasse plus d'effet que Jake... Elle ne se concentrât même pas sur ses paroles, elle verrait plus tard, mais les entendis quand même et les enregistra dans un coin...

Elle voulait dire quelque chose mais n'eu pas le temps que des lèvres douces se posèrent sur les siennes et ses yeux se fermèrent immédiatement et elle posa une main dans son cou se rapprochant un peu plus se collant à lui répondant au baiser... Elle était dans un autre monde... Juste les lèvres qui étaient contre les siennes comptaient elle avait totalement occulter le reste et sentait des papillons voler dans son ventre.


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Ven 17 Fév - 1:15


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Marcus n’était plus certain de réfléchir correctement. Il ne savait pas s’il le devait à l’alcool, aux sentiments ou à la situation en elle-même, mais il était sûr d’une chose : plus rien ne comptait en cet instant précis, plus rien d’autre que cette fille qui l’attisait depuis le départ. Il la sentit s’approcher davantage de lui, rompant un peu plus à chacun de ses gestes la distance qui les séparait encore. Il sentit ses mains contre lui, tandis que ses lèvres lui retournaient cette passion qu’il avait mis tant de mal à brider. La raison, les convenances, les principes, qu’était-ce tout cela face à l’évidence ? La vérité était qu’Abigail s’accordait bien mieux avec Marcus qu’avec Jake Griffin – du moins avaient-ils cette impression en cet instant précis – et le jeune homme s’en rendait compte plus que jamais. Aurait-elle continué si cela n’avait pas été le cas ? Marcus en doutait. Le jeune homme mettait dans ce baiser beaucoup plus d’ardeur et de passion que le jeu n’en demandait, s’imprégnant de l’instant avec ferveur, conscient que ses chances de revivre ce moment étaient minces, pour ne pas dire inexistantes. C’était un jeu, mais en réalité Marcus ne faisait pas du tout semblant.

Marcus dut prendre sur lui pour mettre fin à cette idylle. Lorsque Kane rompit enfin le contact et qu’il rouvrit les yeux, la réalité se redessina autour de lui et s’empara de son être comme un vautour aux serres acérées. Ses lèvres quittèrent celles d’Abigail et il s’écarta à regret, espérant que la distance l’aiderait à surmonter la difficulté, et tandis qu’il s’éloignait, Marcus sentit son cœur se briser. Qu’avait-il fait ? Il venait, en cédant, de s’infliger la plus cruelle des blessures, car il savait qu’il ne pourrait plus jamais refaire ce qu’il venait de faire … pourquoi s’était-il simplement permis d’y goûter ? Son regard quitta celui d’Abigail pour se perdre sur le sol, tandis qu’il prenait pleinement conscience de ce qui venait de se passer. Alors, parce que la réalité venait soudainement de le saisir, son regard se tourna vers Jake qui, à l’autre bout du cercle, ne le quittait pas des yeux. Pendant un instant, les deux garçons se regardèrent, le regard fixé l’un sur l’autre. Le temps sembla se figer, et l’instant d’après, tout bascula.

Aussi soudainement que le tonner sur la plaine, Jake se leva et rompit la distance qui les séparait. Il traversa le cercle qu’ils formaient pour s’abattre sur Marcus comme un raz-de-marée. Dans son élan – et parce qu’il était plus massif que lui – Jake envoya Marcus au sol, balayant tout ce qui avait le malheur de se trouver sur son passage. Parce qu’il le pouvait et qu’il n’était pas sûr d’avoir meilleure occasion, Griffin le plaqua contre le planché métallique et le frappa aussi fort qu’il était en colère, autrement dit beaucoup. Les sens émoussés par l’alcool – et parce qu’il savait au fond de lui qu’il le méritait – Marcus resta un moment sans réagir, et il ne dû son salut qu’à l’intervention de Thelonious qui, accourant pour les séparer, se jeta sur Jake pour le mettre à bas. Libéré du poids de son adversaire, Marcus se dégagea et se releva, titubant un instant … le choc et l’alcool altéraient la fluidité de ses mouvements et, sonné, il manqua de tomber tandis qu’il tentait de reprendre ses esprits. Jake ne comptait pas le laisser s’en tirer d’aussi bon compte ; d’un geste de main, il renvoya Thelonious d’où il venait pour se jeter de nouveau vers Kane … avant de finalement se figer devant lui, les yeux rivés sur le taser qu’il pointait dans sa direction.

Marcus avait sorti de derrière son dos un pistolet-taser volé lors des entrainements au tir. Comment il avait réussi à sortir ça, le jeune homme se gardait bien de le dire, mais en cet instant précis, l’apprenti garde ne regrettait pas son larcin : sans une once d’hésitation, il pointait vers Jake le canon de son arme électrique. Sa menace avait eu pour effet de figer la scène et de restaurer un semblant de calme dans la pièce. Haletant, Jake et Marcus ne se quittaient pas des yeux.

« — Marcus, qu’est-ce que tu fais avec ça ?! » demanda Thelonious, à mi-chemin entre la surprise et l’indignation.

Mais Marcus ne semblait pas vraiment faire attention à lui ni à ses propos. La seule chose qui lui importait était Jake et le choix qu’il allait devoir faire. Kane ne voulait pas tirer ni blesser l’ami de Thelonious, mais si le grand blond décidait encore de se jeter sur lui, Kane n’avait pas l’intention d’hésiter une seconde de plus.

« — Ne m’oblige pas à l’utiliser » l’avertit Marcus.

L’arme chargée grésillait tandis que le silence se faisait. D’un revers de manche, Marcus essuya le sang qui coulait de son nez. En tombant, Kane avait dû percuter le coin d’un meuble, car non content de sentir une gêne désagréable quelque part en dessous de l’épaule, il percevait à travers ses vêtements la moiteur du sang qui coulait jusque dans son dos. La soirée venait soudainement de prendre une tournure glaciale et Kane doutait de pouvoir rattraper ça. Sans quitter Jake des yeux ni abaisser son arme – qui était, de toute évidence, la seule chose qui maintenait le grand blond à distance – Marcus partis récupérer la bouteille vide et la mit dans sa poche. Le jeune homme avait peut-être foutu la merde, mais il ne comptait pas laisser à Thelonious la difficulté de se débarrasser de cette flasque si particulière. Sans même jeter un regard à Abigail, Marcus fit plusieurs pas en arrière, rejoignant à reculons la porte par laquelle ils étaient entrées plus tôt dans la soirée.

« — Ne lui en veux pas, d’accord ? » déclara Marcus sans quitter Jake des yeux. L’un comme l’autre savaient très bien de qui et de quoi il voulait parler « C’est ma faute, j’aurai pas dû lui dire oui » admit le jeune homme aux cheveux noirs.

Il fit un pas de plus vers l’arrière et n’abaissa son arme que lorsqu’il sentit sa main toucher la porte de la sortie. Le jeune homme hésita un instant à rajouter quelque chose, mais il resta finalement silencieux. Avant de disparaître derrière la porte, Marcus jeta un dernier regard dans la pièce. Jake et lui avaient mis une pagaille monstre et les morceaux qu’il venaient de briser n’étaient pas près de se recoller.


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Lun 20 Fév - 20:59


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

Abby profitait grandement du baiser, tellement heureuse de vivre un tel moment, et bien loin de toute réalité. Elle ne pensait ni à Jake, ni à rien, la seule chose qui comptait était les lèvres de Marcus qui bougeaient contre les siennes. Quand le jeune homme rompis le baiser les lèvres d'Abby suivirent le mouvement des siennes, mais Marcus s'éloigna définitivement et Abby eu froid, elle se sentait vide.

Fuyant d'abord le regard de Jake elle releva doucement les yeux vers lui qui regardait Marcus avec les yeux noirs de colère et quand Marcus le regarda il n'eu rien le temps de dire que Jake se jetait sur lui le frappant de toutes ses forces. Abby semblât frappée par la réalité, l'alcool ayant disparut d'un coup et elle se leva d'un coup

"Jake arrêtes ! Arrêtes s'il te plait !" Mais c'est hurlements ne changeaient rien et se fût Thelonius qui les sépara au plus grand soulagement d'Abby.

Alors qu'elle pensait pouvoir allez vérifier si Marcus allait bien, Jake poussa Thelonius pour ce jette de nouveau sur Marcus mais fût stopper en plein élan Marcus pointant une arme électrique vers lui. Abby s'approchât doucement d'eux pour essayer de raisonner son petit ami. Elle regarda Marcus qui saignait mais elle ne dit rien, car il s'essuyait de lui même. Elle posa une main douce sur la sienne avant de lui demander.

"Marcus baisses ça s'il te plaît ..." Mais il la garda pointer vers Jake.

Elle n'écoutait pas Thelonious parler, elle en avait rien à faire... Et alors pour être sûr que Jake ne se jette pas sur Marcus et que Marcus n'utilise pas son arme sur Jake elle se plaça entre les deux garçon face à Jake et posa doucement une main sur sa joue.

"Jake arrêtes. S'il te plait arrêtes. Tu sais bien que c'est toi que j'aime" Elle le regarda avec tendresse avant de l'embrasser et de murmurer "Je t'aime." Mais dans sa tête cela sonnait terriblement faux...

Et alors qu'elle se reculait elle entendit Marcus s'excusait derrière elle, la défendre en quelque sorte et lui disait de ne pas lui en vouloir à elle. Elle entendit les pas de Marcus puis la porte... Elle savait déjà qu'elle allait lui courir après ...

"C'est ça barres toi espèce de lâche !" Hurla Jake alors que Jaha le retenait.

Elle ramassa sa veste et embrassa Jake rapidement avant de courir après Marcus. Quand elle l’aperçu elle accéléra.

"Marcus attends s'il te plaît!"

L'alcool avait définitivement arrêter de faire son travail, Abby avait l'impression qu'il était partit aussi vite qu'il était arrivé mais elle en sentait encore les effets. Elle avait l'impression qu'il allait plus vite alors sans savoir pourquoi elle accéléra et agrippa son poignet.

"Attends s'il te plait..." Et en disant ça elle s'écroula surement à cause de l'alcool présent dans son corps qui n'avait pas aimer la course...


_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Mar 21 Fév - 1:04


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Le corps tendu, même la main d’Abigail sur la sienne ne fut pas en mesure de sortir Marcus de cet état de blocage dans lequel le grand blond venait de le plonger. En cet instant précis, il n’y avait pour Kane plus rien, plus rien d’autre que cet instinct de survie brutalement ravivé par l’intensité de la colère de Jake et de ses coups. Marcus ne parvint à en sortir que lorsque Abigail entra dans son champ de vision, rompant l’espace d’un instant le lien qui unissait les regards des deux garçons. Le jeune homme profita de l’inespérée diversion de la jeune fille pour rejoindre la porte et déguerpir, non sans récolter au passage les douces paroles de Jake Griffin à son égard.

Si leurs idées avaient été quelque peu embrumées par l’alcool et ses désastreux effets, la scène qui venait d’avoir lieu les avait définitivement ramenés à la réalité. Afin de dissimuler son haut percé et tâché de sang, Marcus enfila sa veste, et il grimaça lorsqu’il passa son bras gauche dans sa manche. Si son bras en lui-même paraissait intact, son omoplate en revanche ne semblait pas avoir eu cette félicité. Marchant d’un pas actif, il tenta de mettre entre lui et la pièce le plus de distance possible … mais bientôt, derrière-lui, Marcus entendit la voix d’Abigail l’interpeller. Sans se retourner ni réfléchir, le jeune homme accéléra le pas, s’imaginant que la distance la découragerait … mais c’était sans compter sur l’entêtement de la jeune fille, qui accéléra le pas à son tour pour finalement le rejoindre. Marcus sentit sa main s’agripper à la sienne et le jeune homme aurait surement tenté de s’en défaire s’il n’avait pas entendu, dans son dos, le fracas de la chute d’Abigail. Cette fois, le jeune homme ne put s’empêcher de s’arrêter pour faire volteface. Il resta un instant immobile, les yeux rivés sur Abigail et cette soudaine faiblesse qui l’avait brusquement gagnée … qu’était-il censé faire au juste ? La laisser par terre et continuer son chemin ? Faire demi-tour et la remettre sur ses pieds ? Kane hésita, avant de finalement revenir sur ses pas pour se pencher sur elle. Sans un mot, il l’agrippa par le bras de son bras valide pour l’aider à se relever. L’effort lui fit tourner la tête mais il tenta de ne pas en tenir compte. Son sang battait dans ses tempes, tandis qu’il aidait Abigail à se remettre sur ses pieds.

« — Tu aurais dû rester avec Jake et Thelonious » fit remarquer Marcus lorsqu'elle fut de nouveau sur ses pieds. Après avoir vérifié qu'elle allait bien, il relâcha l'emprise qu'il avait sur elle, fit une courte pause avant de continuer « Qu'est-ce que tu comptes faire au juste ? Me courir après jusqu'à chez moi ? » lui demanda le jeune homme. Que croyait-elle pouvoir faire exactement ? Marcus pensait ce qu'il disait : il aurait mieux valu pour elle de rester avec les deux garçons – et plus spécifiquement Jake – c'était là qu'était sa place … et il n'était pas trop tard d'ailleurs. Sans vraiment lui laisser le temps de lui répondre – en réalité, Marcus n'attendait pas tellement de réponse – le jeune homme enchaîna « Tu m'excuses, il faut que j'aille vérifier que Jake m'ait rien pété. On se voit plus tard » déclara Marcus, qui essayait tant bien que mal de couper court à la conversation.

Et encore une fois, Marcus tenta de s'éclipser, mais il ignorait encore combien Abigail Walters pouvait être obstinée. En vérité, Marcus entrevoyait déjà comment les choses pouvaient tourner et il n'était pas certain de pouvoir y faire face convenablement. Il avait des principes, mais il se connaissait : un rien pouvait le faire basculer et lui faire faire les mauvais choix, ce soir plus que jamais.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Mar 21 Fév - 21:15


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

Pourquoi elle lui avait courut après ? C'était pas son idée la plus brillante de la soirée, mais elle restait toujours plus raisonnable que de jouer au jeu de la bouteille... Elle commençait à avoir des regrets, là sur le sol... Elle aurai jamais du vouloir jouer à ça... Mais l'alcool ne l'avait pas du tout aider, et elle avait enfoncer encore plus Marcus, sa relation avec Jake n'était déjà pas top, mais Abby avait se désagréable sentiment d'avoir mi fin à leur amitié avec son jeu stupide... Mais elle c'était également mise dans l'embarras, car elle avait ressentit quelque chose de très fort en l'embrassant... C'était différent de quand Jake l'embrassait mais elle ne voulait pas y penser...

Il lui parût une éternité avant que Marcus ne se retourne et ne vienne près d'elle. Elle releva doucement le regard vers lui, regardant son nez dont du sang s'échappait encore, mais elle n'osa pas l'essuyer. Il l'aida à se relever avec douceur mais elle voyait qu'il souffrait, elle avait suffisamment de connaissances médicales pour ça... Sa tête tourna un peu, en partie à cause de l'alcool mais les mots de Marcus la firent bien vite revenir à la réalité. Rester avec Jake ? Elle n'en avait eu aucune envie... Il c'était montrer très violent et ça l'avait un peu effrayer. Mais il enchaînait les mots, il voulait repartir, alors elle attrapa son poignet et le serra fort.

"Restes ici!" Sa voix avait dû être probablement un peu plus ferme qu'elle ne l'aurait voulu. "Si il avait fallu oui je t'aurai courut après jusqu'à chez toi... Elle serra son poignet doucement "Tu ne devrais pas y retourner. Jake est d'humeur massacrante et il pourrait finir ce qu'il a commencé..." Elle voulait qu'il la regarde mais il ne semblait pas vouloir... "Tu es blessé... J'aimerai regarder l'étendu des dégâts."

Elle avait peur qu'il dise non mais elle ne pouvait pas le laisser comme ça, c'était dans sa nature, et comme elle voulait devenir médecin, elle ne pouvait pas le laisser partir comme ça... De toute façon le mal était déjà fait... Elle voulait juste prendre soin de lui, par amitié, ne pas le laisser blessé, car elle avait peur que ça puisse être pire.

"Juste laisse moi t'aider et après je te laisserai tranquille" Sa voix avait presque quelque chose de suppliant mais elle ne savait pas si il allait céder cette fois ci...


_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Mer 22 Fév - 20:48


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Marcus avait tenté de s'éclipser de nouveau, mais la volonté d'Abigail semblait sans faille et sans compromis. A peine remise sur ses pieds, elle l'attrapa par le poignet lorsqu'elle vit qu'il tentait de nouveau de s'éloigner. L'espace d'un instant, Marcus fut frappé par la force qu'elle mit dans son geste … elle semblait désespérée et rester avec lui semblait lui tenir à cœur comme jamais. Un peu dérouté, l'apprenti garde se retourna vers elle lorsqu'elle lui demanda – un peu fermement – de rester. Parce qu'il sentait son sang continuer de couler, le jeune homme s'essuya de nouveau d'un revers de manche … mais la tâche était bien vaine, car le sang réapparu l'instant d'après, tâchant toujours plus son visage déjà bien pâle. Parce qu'il souhaitait limiter les dégâts – et surtout arrêter de saigner comme un cochon qu'on aurait égorgé – Marcus garda sa main libre contre son nez … que pouvait-il faire de plus ? Pas grand-chose, si ce n'était attendre.

Un sourire se dessina furtivement sur le visage de Marcus lorsque Abigail lui affirma qu'elle n'aurait pas manqué de le suivre jusqu'à chez lui s'il l'avait fallu … étrangement, le jeune homme n'en doutait pas un seul instant. Abigail avait cela en elle : elle était têtue, obstinée et semblait ne jamais abandonner. Il n'avait pas fallu longtemps à Marcus pour le comprendre. Lorsqu'elle lui conseilla de ne pas y retourner, Kane souleva un sourcil.

« — Y retourner ? » répéta Marcus « J'avais pas l'intention de retourner là-bas » déclara le jeune homme « J'suis pas complètement idiot »

Ni suicidaire, ni masochiste. Il savait très bien qu'il faudrait bien plus qu'une soirée pour que les rapports entre Jake et lui redeviennent correctes. Si ce qu'avait fait Marcus n'était pas complètement irréparable – il n'avait fait que l'embrasser après tout, même s'il en avait bien profité – Kane savait au fond de lui que ses rapports avec Jake ne pourraient jamais être bons : ils ne s'appréciaient tout simplement pas ; Marcus n'acceptait de le côtoyer que pour Thelonious. L'arrivée d'Abigail dans l'équation ne changeait pas grand-chose, finalement, si ce n'était qu'elle attisait un peu plus un feu déjà bien flamboyant.

Le ton d'Abby se voulait presque suppliant, et pendant un instant, Marcus fut tenter d'accepter son compromis. Laisser la jeune fille l'aider pour s'assurer d'être tranquille par la suite semblait être une bonne garantie, mais encore fallait-il que les termes soient respectés. Avec tout l'alcool qu'Abby avait absorbé, Marcus n'était pas certains de pouvoir lui faire confiance. Parce qu'il ne pouvait se résoudre à accepter sans tenter une dernière fois d'échapper à cette aide qu'Abigail voulait tant lui offrir et que Marcus, dans sa réserve, peinait à accepter.

« — Là tu vois, j’vais rentrer chez moi pour réparer les dégâts » expliqua Marcus « Et à moins que tu sois apprentie médecin ou un truc s’en rapprochant, j’vois pas en quoi tu pourrais m’aider » déclara-t-il.

Marcus ne lui en voulait pas, il avait juste perdu l’habitude d’être aidé par autrui – ne l’avait jamais eu – Pourtant, tandis qu’il sentait l’emprise d’Abigail sur son poignet, une partie de lui-même ne pouvait s’empêcher de vouloir la voir persévérer.

Jake avait dû leur dire un jour ce que faisait Abby, mais Marcus n’avait pas retenu cette information. Jake Griffin leur avait tellement parler d’Abigail Walters que le jeune homme peinait à se rappeler de toutes les choses que le grand blond leur avait dit concernant la jeune fille. Sans le savoir, Marcus venait d’offrir à Abigail une perche qui allait, très certainement, mettre à mal la belle argumentation qu’il venait de lui donner.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Jeu 23 Fév - 19:27


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

Abby le retenait sans pour autant l’empêcher de partir si il le voulait, il pourrai aisément partir la laissant planté là en plein milieu, juste avec ses regrets...

"Je sais Marcus... Je suis désoler..." Elle fuyait un peu son regard...

Elle voulait l'aider, mais lui ne le voulait pas... Il préférait le faire de lui même mais Abby en temps que fille de médecins, savait très bien que ça serai difficile pour lui de tout faire tout seul, et que il y avait 80% de chance que ses parents le voit se pointé demain à l'infirmerie parce que il avait mal et n'avait pas réussi à se soigner... Elle savait que elle n'était pas médecin, pas encore, ça réduisait donc les chances de confiances pour lui mais elle savait faire et elle devrait prochainement intégrer le programme de formation des médecins... Elle était légèrement en avance pour son âge et avait passé beaucoup de son temps libre à observer sa maman et son papa faire, pas de grosses opérations bien sûr mais des petits soin comme ça elle pouvait s'en occuper...

"Je t'accompagne pour le faire" Elle ne se démontait pas, déterminé à l'aider... A réparer le mal qu'elle avait fait, les blessures qu'il avait à cause d'elle... "Je suis pas encore apprentis médecin... J'intègre le programme bientôt..." Elle le vit ouvrir la bouche pour la contrer "Et avant que tu dise quelque chose mes parents sont médecins et je les ai vu faire des centaines, voire même des millier de fois."

Elle se montrait totalement déterminée a l'aider, mais si jamais il l'envoyai bouler elle n'était pas sûr d’insister pour l'aider, alors il était important de montrer que elle voulait vraiment le faire, l'aider et qu'après elle le laisserai tranquille... En une soirée elle avait appris à l'aimer et pouvait facilement le considéré comme un ami... Elle grimaça intérieurement sans le montrer et regarda Marcus attendant sa réponse, déterminée à le poursuivre pour s'occuper de lui alors elle ajouta avec douceur

"Laisses moi faire. Laisses moi réparer un peu mes bêtises... C'est de ma faute si tu es blessé..."

Elle ne montra pas qu'elle s'en voulait mais elle voyait qu'il avait mal et avait peur que ça s'infecte alors elle le regarda déterminée..; Elle attendait sa réponse prête a marcher vers chez lui pour le soigner avec la plus grande attention.


Spoiler:
 

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar


Dernière édition par Abigail Griffin le Mar 7 Mar - 8:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Ven 24 Fév - 23:57


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Face aux paroles d’Abigail, Marcus resta un instant silencieux. La probabilité d’avoir en face de lui une fille de médecins était mince et en cela, Abby défiait tous les pronostics … cependant, ce n’était pas tant l’argumentation de la jeune fille qui le fit capituler, mais bien le ton qu’elle avait fini par prendre. Marcus ne pouvait se résoudre à lui faire de la peine : il avait déjà mis le boxon dans son couple, pouvait-il décemment la renvoyer chez elle après cela ? Dilemme dilemme … si une partie de lui ne cessait de lui hurler que c’était là la seule et unique bonne chose à faire, une autre ne pouvait se résoudre à l’imaginer rentrer seule chez elle, esseulée et attristée par cette soirée qui avait quelque peu dérapée. Après tout, n’étaient-ils pas tous les deux dans la même situation ? Dans l’esprit de Marcus, deux instances se faisaient face, et pendant un instant, le jeune homme se demanda que faire.

Parce qu’il était jeune et trop peu sage, Marcus capitula finalement. Acceptant la défaite, il se mit un instant à sourire, amusé par l’obstination dont faisait preuve Abigail. Elle était têtue en plus d’être chiante : c’était un combo qui promettait de longues heures de dispute. Le jeune homme resta un long moment silencieux, le regard fixé sur Abigail, avant de finalement prendre la parole.

« — Tu n’abandonnes jamais toi, hein ? » fit remarquer Marcus. Sur ses lèvres se dessinait toujours un léger sourire, qu’il peinait à faire disparaître.

Les paroles prononcées par la suite par Abigail firent grimacer le jeune homme, et son sourire d’amusement se mua en sourire un peu gêner. Etait-elle responsable de ce qui était arrivé ? Marcus n’était pas de cet avis.

« — Ce n’est pas de ta faute » affirma le jeune homme « J’ai fait un choix moi aussi » déclara-t-il. A son sens, il était le seul responsable de ce qui s’était passé : s’était lui qui avait ramener la bouteille, et s’était lui qui l’avait embrassé … mais avec ou sans cela, Marcus était persuadé que l’issue de la soirée aurait été la même « Ne te tracasse pas pour cela : nous aurions trouvé une autre raison de nous disputer de toute façon » déclara Marcus. Il hésita un instant, avant de continuer « Et puis … ça valait le coup » affirma-t-il finalement. Son regard se leva furtivement vers Abigail « Si c’était à refaire, je referai exactement la même erreur » avoua-t-il.

Marcus était un garçon franc et il ignorait encore combien ce trait de caractère allait le suivre tout au long de sa vie. Conscient que ses dernières paroles pouvaient embarrasser Abigail, le jeune homme fit le choix de fuir son regard … il n’avait ni la volonté ni la sagesse de lui mentir à ce propos, et s’en suivis alors un silence presque gênant, que Marcus contra bien vite en changeant de conversation.

« — Bon, allons-y » déclara-t-il en posant sa main sur l’épaule de la jeune fille, l’incitant à avancer « J’espère que ma mère s’est barrée parce que j’vais avoir du mal à lui expliquer tout ça » fit-il remarquer, riant à moitié.

Et ils se mirent alors en route. Le chemin qui les séparait du quartier résidentiel dans lequel se trouvait Marcus n’était pas très long, aussi leur marche fut-elle plus courte que la première fois. Arrivé devant la porte, il entra le code pour l’ouvrir avant de s’engouffrer dans la pièce, en prenant soin un instant d’empêcher l’ouverture de se refermer afin de permettre à Abigail d’entrer à son tour. A peine furent-ils à l’intérieur qu’ils entendirent des bruits de pas résonner dans l’habitacle. Tout droit sorti de la pièce d’à côté, Vera apparu dans la pièce principale, et son visage se transforma lorsqu’elle découvrit l’état dans lequel se trouvait son fils.

« — Marcus ?! » l’interpella-t-elle en posant les yeux sur lui. Abandonnant ce qu’elle faisait, elle s’approcha de son fils, ignorant un instant Abigail « Qu’est ce qui t’est arrivé ? » lui demanda-t-elle en le regardant … puis, elle fronça les sourcils « Avec qui est-ce que tu t’es encore battu ?! » De toute évidence, Vera Kane semblait être coutumière du fait. Marcus était intelligeant et patient, mais il était aussi impulsif et sa jeunesse le rendait ardent et peu enclin à la maîtrise de soi. Ce manque d’expérience lui valait parfois – souvent – quelques bleus douloureux, qu’il aimait à faire passer pour des marques causées par l’entrainement.

Réactif et plutôt doué pour l’improvisation, le jeune homme ne se démonta pas. Il n’avait absolument pas l’intention de dire la vérité à sa mère, tant pour l’alcool que pour sa petite querelle avec Jake Griffin … non par intérêt personnel, mais bien pour préserver sa mère de quelques inquiétudes bien vaines. Marcus lui mentait pour la préserver, c’était sa façon à lui de la protéger.

« — Non c’est euh … je chargeai une caisse sur Arrow et elle m’est tombée dessus » expliqua rapidement le jeune homme.

Mais Vera n’était pas dupe – ne l’avait jamais été – et après un instant d’hésitation, elle répondit :

« — Et pourquoi tu es ici et pas à l’infirmerie ? » rétorqua-t-elle, septique. Elle plissa un instant les yeux, scrutant son fils comme jamais : elle sentait qu’il mentait, et il le savait.

« — C’était plus rapide de venir ici » répondit-il.

Cette fois, ni la voix ni le ton de Marcus ne laissait transparaître le moindre doute. Le jeune homme jeta un regard rapide en direction d’Abigail, comme pour s’assurer qu’elle était toujours là – où aurait-elle bien pu aller de toute façon ? – tandis que sa mère restait silencieuse, car suspicieuse. Elle observa longtemps son fils, cherchant la moindre faille dans son regard. Elle mit un certain temps avant de prendre sa décision.

« — Je ne peux pas partir en te laissant comme ça, je vais annuler la réunion de ce soir, tant pis » déclara finalement Vera en posant ses affaires qu’elle tenait sur la table. Marcus s’empressa de lui répondre.

« — Nhan c’est bon t’inquiète, tu peux y aller » lui assura le jeune homme « Les parents d’Abby sont médecins, elle va m’aider » affirma-t-il … et comme il sentait que sa mère restait méfiante, il renchérit « On va gérer tout seul, promis. Vas-y, les autres vont t’attendre »

De nouveau, le silence se fit, durant lequel Marcus perçut très distinctement le doute vaciller dans les yeux de sa mère. Finalement – à son grand soulagement – Vera finit par céder, choisissant la confiance plutôt que la méfiance.

« — Très bien » déclara-t-elle finalement en reprenant dans ses mains les affaires qu’elle avait posé quelques instants plus tôt « Il doit rester un peu d’eau, essaye de ne pas tout utiliser » Elle dépassa alors Marcus et passa devant Abigail. Elle s’arrêta un instant à son niveau et posa une main sur son épaule « Je te préviens, c’est une chochotte » déclara-t-elle en désignant Marcus, un sourire sur le visage.

Puis, Vera accepta enfin de les laisser, non sans un dernier instant d’hésitation qui n’échappa pas à Marcus.


Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Sam 25 Fév - 20:36


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

Elle étouffa un petit rire. Oh non elle ne lâchait jamais l'affaire, elle était têtue et bornée et Marcus Kane s'en rendrait compte bien assez vite.

"Jamais !" affirmât elle son sourire revenu.

Il la rassura lui disant que se n'était pas de sa faute, mais elle pouvait s’empêcher de penser ça... Mais il avait l'air aussi têtue qu'elle alors elle baissa la tête et garda ses doutes pour elle... Elle ne voulait pas le braquer mais il était loin d'être le seul fautif... C'est elle qui avait voulu jouer au jeu de la bouteille, pour voir comment les deux autres embrassaient... Elle était jeune et avait été un peu stupide mais à ce jeu là elle ne savait pas vraiment qui avait été le plus stupide... Elle de proposer le jeu, Marcus de céder ou Jake de se jeter comme un fou sur Marcus...

Il céda et Abby sourit doucement avant de marcher vers chez lui, un silence pesant entre eux... Elle regardait droit devant elle évitant au maximum le regard de Marcus... Ils arrivèrent à la porte et Marcus ouvrit et entra, elle entra juste après lui et la porte se ferma derrière eux... Et la voix de la mère de Marcus se fit entendre... Abby avait complètement oublier ça, et elle arriva devant eux... A première vu Abby la trouva gentille. Elle s’inquiéta pour son fils qui lui mentit et Abby leva les yeux au ciel se retenant de faire une réflexion, c'était visiblement une habitude, elle resta silencieuse observant la scène... Et sa maman partie s'adressant à elle.

"Vous en faite pas, je vais bien m'occuper de lui, mes parents sont médecins" Elle sourit en regardant sa mère avec tendresse. Puis quand elle sortit, elle regarda de nouveau Marcus. "Ça t'arrive souvent de lui mentir ?" Elle le regarda le regard noir, désapprouvant totalement ça puis haussa les épaules avant d'ajouter."Je vais m'occuper de toi tu as de quoi nettoyer les plaies ?" Elle s'avança doucement dans la pièce avant de s’asseoir sur le canapé et de regarder autour d'elle.


_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Dim 26 Fév - 23:33


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Marcus observa sa mère quitter la pièce, la suivant du regard jusqu’à ce qu’elle disparaisse. Lorsque, derrière-elle, la porte se verrouilla dans un claquement métallique, le jeune homme se détendit enfin, rassurer à l’idée de savoir que sa mère n’apprendrait pas la vérité aujourd’hui … mais bien vite, Abigail le ramena à la réalité. Est-ce qu’il lui mentait souvent ?

« — Je ne lui ai pas menti » déclara Marcus « Je ne lui ait juste pas dis que la caisse avait un nom et qu’elle s’appelait Jake Griffin » fit-il remarquer, un sourire d’amusement sur le coin des lèvres. L’image avait la particularité d’être juste : d’une certaine manière, Jake lui était bel et bien tombé dessus … à quelques choses près. Le jeune Kane avait la capacité assez remarquable d’être en mesure de tourner beaucoup de choses en dérision, cependant, face au regard d’Abby, l’apprenti garde fut bien obligé de redevenir sérieux « Tu aurais préféré que je lui dise que j’avais volé une bouteille et que je m’étais battu avec l’ami de mon seul pote ? » lui demanda-t-il. Il lui épargnait les autres détails, et notamment l’embrassade passionnée à laquelle ils s’étaient tous deux adonnés « Je n’aime pas lui mentir, mais j’aime encore moins lui faire de la peine » avoua Marcus « On est que tous les deux, elle et moi. Si je ne la préserve pas, personne ne le fera. C’est déjà suffisamment dur pour elle de vivre sur Alpha, j’aimerai lui éviter la déception d’apprendre que son fils n’est pas aussi sage et raisonnable qu’elle le croit » affirma le jeune homme.

Abby n’avait certainement pas manqué de remarquer l’absence de toute forme paternelle au domicile des Kane, et si jusqu’à présent les propos de Marcus avaient pu lui permettre de douter, ce n’était désormais plus le cas. Le père de Marcus n’était plus là depuis longtemps et si le jeune homme s’en était toujours accommodé, il n’en était pas moins devenu assez vite – peut-être un peu trop – l’homme de la maison et le seul réconfort de Vera Kane. Connaissant la place qu’il occupait dans le cœur de sa mère, Marcus ne s’autorisait pas à la décevoir … quitte à lui cacher des choses s’il le fallait. Kane ne mentait jamais par vice, seulement par bienveillance, mais pour beaucoup cette différence était floue, voire même inexistante.

Tandis qu’Abigail s’installait sur le canapé, Marcus partit chercher dans la pièce d’à-côté un récipient dans lequel il versa un fond d’eau. Il ramena avec lui un pan de tissus et tendis le tout à Abby.

« — J’espère que ça ira parce que j’ai que ça » déclara Marcus.

Le jeune homme s’attela alors à retirer sa veste. Si la tâche fut loin d’être aisée, Marcus s’en sortit sans trop de difficulté, prenant sur lui et se contorsionnant pour faire passer la chose sans trop de peine. En revanche, lorsqu’il commença à retirer les autres couches, Marcus comprit très vite qu’il ne serait pas en mesure de s’en sortir tout seul : son bras gauche était trop peu mobile pour s’extirper du sous pull qui couvrait encore son corps. Bien en vain, il chercha un instant une solution, avant de finalement se tourner vers Abby.

« — Je … j’suis désolé de te demander ça mais est-ce que tu peux m’aider à le retirer ? » lui demanda-t-il en désignant le vêtement, carrément gêner « J’suis pas certain de pouvoir le faire tout seul » avoua-t-il.

Pas sans être obligé de le déchirer du moins. Intérieurement, Marcus priait pour ne rien avoir de casser. Il sentait bien que son bras en lui-même n’avait rien et que le choc avait eu lieu beaucoup plus haut, vers l’omoplate, mais il espérait que la douleur assez fulgurante qui le prenait désormais n’était que passagère. Il espérait sincèrement pouvoir éviter la case infirmerie et toute la logistique que cela impliquait, car il serait alors obligé de balancer Jake Griffin. Marcus ne l’aimait peut-être pas, mais il n’avait pas ce genre de rancune … et surtout, il ne voulait pas faire de peine à Abby, car Marcus savait très bien ce qui attendait Jake si jamais ce qui s’était passé venait à se savoir. Dans son dos, le jeune homme sentait la moiteur du sang encore tiède et il paniqua un peu. Ce n’était pas tant la douleur qui le rendait nerveux, mais bien ses potentielles conséquences.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Lun 27 Fév - 20:45


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

"Si tu le dis..." Elle n'y croyait pas vraiment mais à quoi bon il semblait aussi butter qu'elle autant éviter d'aller sur le terrain dangereux."Non Marcus... Tu veux juste la protéger c'est normal... Je comprends..." Elle n'osa pas demander où était son père, c'était mieux ainsi...

Assise sur le canapé elle attendait que Marcus lui donne de quoi le soigner elle avait un peu peur de se qu'elle allait pouvoir trouver au niveau de son épaule, espérant que rien n'était cassé, mais ça elle allait devoir le vérifier mais une fois qu'elle aurait nettoyer la plaie. Elle me regarda allez chercher de quoi nettoyer sa plaie et revenir avec de l'eau chaude et du tissu.

"J'ai pas vraiment le choix de toute façon... Mais oui je devrait m'en sortir avec ça." Elle espérait juste qu'il est de quoi protéger la plaie...

Elle le regarda se déshabiller doucement mais avec difficulté, et lorsqu'il lui demanda de l'aide elle se leva pour l'aider ne disant aucun mot, elle était extrêmement silencieuse, la situation était déjà assez gênante comme ça... Elle l'aida premièrement à enlever doucement son bras valide puis sa tête avant de sortir le bras blessé et de laisser tomber son pull sur le canapé. Elle grimaça en voyant le sang sur son t-shirt la plaie devait vraiment être moche, elle grimaça dans son dos avant de l'aider avec le haut de la même manière que le pull, mais là elle le laissa tomber sur le sol et grimaça en voyant le sang qui coulait encore... C'était vraiment pas beau à voir... Elle remarqua qu'il avait l'air plutôt musclé et préféra regarder son dos...

"Je vais me laver les mains histoire de pas te passer de microbes" Elle passa devant lui sans le regarder et alla vers le robinet pour se laver les mains avant de revenir vers lui et elle rougit un peu en le regardant, mais elle évita son regard et retourna derrière lui. Elle passa doucement ses doigts sur la plaie et grimaça un peu avant de prendre le bout de tissu et de mettre de l'eau pour le passer doucement sur la plaie."Ca va peut être piquer un peu..." Et elle commença à nettoyer avec douceur.


_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Mar 28 Fév - 23:30


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Lorsque Abigail posa pour la première fois son tissu humide sur le dos de Marcus, le jeune homme se crispa. Ses muscles se tendirent à mesure qu’elle épongeait la plaie, et malgré sa douceur, Marcus perçu très distinctement chacun de ses gestes. Il sentit ses doigts glisser sur sa peau et le contact de l’eau sur la plaie le fit se tendre un peu plus. Kane prit une inspiration et ses épaules s’abaissèrent un peu, signe qu’il se détendait à mesure que les secondes passaient. L’appréhension, cependant, ne le quitta pas de sitôt … après quelques instants de silence, Marcus ne put s’empêcher de partager ses craintes avec la jeune fille.

« — S’il te plait, Abigail, dis-moi que je n’ai rien de casser » supplia presque Marcus « Mentir à ma mère ne me dérange pas, mais je ne peux pas mentir à mon instructeur » affirma le jeune homme « S’il se rend compte que quelque chose ne va pas, il va me demander ce qui s’est passé et je serais obligé de lui dire la vérité » expliqua-t-il « Alors s’il te plait, dis-moi qu’il n’y a rien »

Encore une fois, Marcus n’avait pas peur pour lui : il avait peur pour les autres, pour Thelonious, pour Abigail, et même pour Jake Griffin. Il connaissait les lois de l’Arche et ses conséquences : si cette histoire s’ébruitait, ils risquaient tous de sérieux ennuis … lui autant que les autres. Le jeune homme tenta de chasser cette idée de son esprit, mais la douleur qu’il ressentait à chaque fois qu’Abigail épongeait sa blessure le ramenait sans cesse à la réalité … pourtant, cette dernière finit par s’atténuer, pour finalement se réduire à une simple gêne – une gêne désagréable certes – mais bien moindre comparer à la douleur de départ. Alors, Marcus s’abandonna enfin, laissant retomber la tension qui l’avait saisi pour finalement porter son attention sur les gestes d’Abigail, qui tâtonnait avec la plus grande prudence la blessure qui leur causait tant de maux. Le jeune homme sentit ses pensées se brouiller et s’entremêler dans son esprit, et il se surprit à apprécier cette attention toute particulière que lui portait Abigail en cet instant précis.

Parce qu’il ne pouvait se résoudre à laisser le silence les envelopper, Marcus tourna légèrement le regard en direction d’Abigail, de manière à pouvoir la voir du coin de l’œil. Il ne distinguait que sa silhouette, mais cela lui suffisait … et tandis qu’il la sentait toujours occupé à panser ses blessures, Marcus s’adressa à elle.

« — Tu avais déjà embrassé quelqu’un d’autre que Jake ? » demanda le jeune, probablement plus curieux qu’il ne l’aurait fallu.

Il lui sortait ça, comme ça, et dire que c’était innocent n’aurait pas été honnête. Il remettait ça sur le tapis, comme si cela n’avait pas suffi … ils n’en avaient pas parler depuis qu’ils avaient quitté Jake et Thelonious, évitant toujours habillement le sujet ; et les rares perches qu’avaient pu lui tendre Marcus étaient toutes restées sans réponse. Malgré cela, malgré le fait qu’il savait pertinemment qu’il aurait mieux valu ne pas en reparler, Marcus s’était senti obligé de lui demander cela, car il voulait savoir. Il avait besoin de savoir car il ne voulait pas croire que cette étincelle qui l’avait fait déraper était à sens unique. Ce qui se tramait dans l’esprit de Marcus était à la fois très simple et très complexe. Il respectait Jake et Abigail ainsi que le couple qu’ils formaient : l’éducation qu’il avait reçue et les principes qui étaient les siens lui interdisaient de cheminer plus loin sur la voie qu’il avait commencé à prendre – et sur laquelle il retournait de nouveau – mais les questions sans réponses qui raisonnaient dans son esprit mettaient à mal tous ces beaux idéaux. L’alcool le rendait intrépide et peu avisé, et la nouvelle passion qu’il s’était trouvé pour Abigail Walters ne l’aidait pas … Marcus n’avait pas suffisamment de recul pour savoir ce qui faisait chanter son cœur – l’alcool, le fait d’avoir reçu des coups ou l’amour – et face à cette incertitude, Kane tentait tant bien que mal de se dépatouiller avec ce qu’il savait … autrement dit, pas grand-chose.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Jeu 2 Mar - 20:05


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

Elle continuait ses gestes doux et lents, elle avait sentit le jeune homme se crisper, mais elle continuait doucement à nettoyer le sang en appuyant plus fort par endroits, car le sang avait séché et il était plus difficile de l'enlever. Il lu demanda si il n'avait rien de cassé, la suppliant presque... Il ne pouvait pas mentir à son instructeur et Abby le comprenait parfaitement et si il lui disait la vérité, ils allaient tous être dans la merde, clairement. Elle enleva doucement le tissu et regarda la plaie avec attention.

"Non tu n'as rien de cassé, rassures toi." Elle touchait doucement la plaie et vit ses muscles se contracter. "Par contre ça va peut être, être douloureux quelques jours... Je pense même que tu vas avoir un petit bleu..."

Elle repris avec douceur le nettoyage de la plaie... Elle ne lui avait pas dit que la blessure était plutôt profonde préférant vérifier une fois que la blessure serai bien nettoyer... Elle ne savait pas comment elle allait faire si jamais il allait avoir besoin de points de sutures... Elle remouilla doucement le tissu et continua de nettoyer, faisant abstraction des sensations que provoquait le nettoyage de son corps, elle avait un peu chaud, mais elle essayait de ne pas y penser...

Marcus brisa le silence qui commençait à devenir pesant lui posant une question un peu gênante pour elle. Elle ne voulait pas vraiment lui répondre, mais le silence était tellement pesant que ça la mettait plus mal à l'aise que la question...

"Tu veux vraiment savoir ?" Elle n'attendit même pas la réponse... "Et bien non... Jake était le seul que j'avais embrassé jusqu’à ce soir..."

Elle avait pas vraiment envie d'en parler et enleva le tissu regardant attentivement la plaie. Finalement elle n'était pas aussi profonde qu'elle l'aurai pensé, il n'allait donc pas avoir besoin de points, par contre il allait falloir qu'elle protège la blessure pour éviter les frottements.

"Tu as de quoi faire un pansement s'il te plait ?"



_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Sam 4 Mar - 13:03


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Quelque chose, au fond de Marcus, s'apaisa lorsque Abigail lui certifia qu'il n'avait rien de casser. Marcus se fichait bien de la douleur, tant qu'elle pouvait passer inaperçue … il lui suffisait de prendre sur lui et de serrer les dents s'il le fallait. Cependant, il ne put s'empêcher d'avoir un sourire lorsque Abigail mentionna l'idée qu'il allait certainement avoir un petit bleu. Un petit bleu ? Vraiment ?

« — Un petit bleu ?! » répéta Marcus, à la fois amusé et consterné « Pas la peine de me ménager » déclara le jeune homme « Je sais très bien que je vais jongler pendant quelques jours »

C'était peu de le dire. Pour l'instant, les choses allaient plutôt bien parce qu'il était à chaud, mais après une nuit de sommeil, cela risquait d'être différent. Bien malgré lui, Marcus était habitué à ce genre de choses, et si le temps l'avait endurci, la douleur n'en demeurait pas moins présente … mais comme beaucoup de choses, Marcus avait appris à la supporter. Ça, et bien d'autres choses encore.

Le jeune homme sentit que sa dernière question avait touché un point sensible, car Abigail mit du temps à lui répondre. Marcus perçu son hésitation teintée, peut-être, d'un léger agacement qui n'échappa pas à l'apprenti garde. Dès cet instant, il sut qu'il ne valait mieux pas continuer sur cette voie, et le jeune homme prit alors sur lui. Il garda pour lui ses doutes, ses questions et ses désirs, et Abigail lui facilita la tâche en changeant de conversation. Était-ce intentionnel ou non ? Marcus l'ignorait, mais il ne se fit pas prier pour s'engouffrer dans cette porte de sortie que la jeune fille venait de lui ouvrir.

« — Non, je n'ai rien ici, désolé » répondit Marcus, presque gêné « Toutes les fournitures médicales se trouvent sur la Med-Station » affirma-t-il « Et je préfère voler de l'alcool plutôt que des pansements » déclara-t-il avec un sourire « J'ai le sens des priorités » plaisanta le garçon. C'était un peu plus compliqué que cela, bien évidemment : ce n'était pas une question de priorité, mais bien de principe. Si Marcus s'autorisait à voler des choses qui ne feraient défaut à personne – de l'alcool par exemple – il ne s'accordait pas le droit, en revanche, de larciner des choses utiles pour le bien commun. Marcus enfreignait la loi, mais il le faisait bien « Je vais attendre que ça sèche et après je remettrai un vêtement propre » proposa-t-il « Ça devrait faire l'affaire »

Avait-il vraiment le choix de toute façon ? Pas vraiment … ils n'allaient quand même pas aller voler des pansements juste pour ça ! Le prix à payer s'ils se faisaient prendre était bien trop important, le jeu n'en valait pas la chandelle. Non, il allait se débrouiller, comme il le faisait toujours. Marcus s'était toujours contenté de peu, aujourd'hui ne ferait pas exception à la règle … et puis, c'était sa manière à lui de faire pénitence pour ce qui s'était passé, mais il se garda bien de partager cette idée avec la jeune fille.

Lorsque Abigail eut terminé, Marcus se leva pour se tourner vers elle. Il la regarda un instant, silencieux … il aurait voulu la remercier en lui offrant quelque chose de palpable, de matériel, mais le jeune homme n'avait que des mots pour lui faire part sa gratitude. Si les mots, pour Marcus, avaient de la valeur, il n'était pas certain de partager cette conception des choses avec la jeune fille … après tout, il la connaissait peu. Elle était fille de médecin et attendait peut-être plus que de simples mots en guise de remerciement, mais le jeune homme n'avait rien d'autre à lui offrir, rien d'autre que des mots et des sentiments un peu flous dont elle ne voulait, visiblement, pas parler.

« — Merci, Abby » lui déclara-t-il simplement, après un instant de silence.

Et il resta planté devant elle, immobile et silencieux, ne sachant que dire ni que faire. Une partie de lui ne voulait pas la voir partir, une autre ne voulait pas la voir rester. Plus que jamais, le jeune homme était pris entre deux feux qui le tiraillaient et qui le faisait chanceler entre l’action et inaction, entre le cœur et la raison, entre ce qui était bien et ce qui l’était moins. Son cœur battait plus vite à mesure que les secondes passaient. Marcus le savait, tout allait se jouer dans l’instant à venir, et il le redoutait autant qu’il le souhaitait.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Lun 6 Mar - 20:14


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

"Tu aurais préféré que je te dise un gros bleu bien douloureux comme il faut ?" Sarcasme quand tu nous tiens... "ça oui tu vas souffrir pendant plusieurs jours..."

Après elle ne fit que penser au mot non, il n'avait rien pour faire un pansement et c'était une très mauvaise chose, les frottements pourrait rendre la plaie et la douleur encore pire... Il essaya de plaisanter mais Abby ne trouvait pas ça drôle. Non laisser sécher et mettre un vêtement propre n'était pas une bonne solution. Elle regarda sa veste espérant qu'elle avait un pansement de secours dans une des poches. Ses parents lui avaient dit de toujours en avoir un ou deux, car ça pouvait servir à n'importe qui. Elle attrapa sa veste et mit une main dedans et en trouvant un pansement elle le sortit en signe de victoire alors que Marcus c'était déjà lever et lui faisait face... Elle essaya de ne pas regarder son torse musclé mais c'était peine perdue... Et voilà qu'elle rougissait, alors pour stopper son malaise elle lui répondit.

"Non non non, ça va rendre les choses encore pire de laisser sécher. Tu vas augmenter le risque d'infection et ta blessure pourrait être douloureuse plus longtemps." Elle se leva et montra le pansement "J'en ai toujours un sur moi"

Elle fit le tour de lui et ouvra le pansement avant de le mettre doucement sur sa blessure, le collant avec délicatesse. Puis elle revint devant lui. "Voilà ça sera mieux... Il faudra quand même que tu penses à la changer. Tu passeras à l'infirmerie ?" Elle espérait qu'il écoute ses conseils, il ferai mieux... Si non elle viendrait elle même le changer tous les jours, mais ça elle se garda de lui dire. Il était aussi têtu qu'elle et si il lui disait il pourrait ne pas lui ouvrir. Abby était têtue et bornée, mais surtout elle ne lâchait jamais l'affaire. Il l'a remercia et elle fit un petit sourire.

"De rien Marcus" Elle se mit doucement sur la pointe des pieds avant de poser ses lèvres sur sa joue, peut être un peu près de ses lèvres... Elle se recula doucement en vacillant légèrement, l'alcool ingurgité plutôt dans la soirée faisait toujours effet... Elle baissa la tête, elle allait devoir rentrer et se reposer de cette soirée qui avait été tout sauf reposante... Mais le petit démon dans sa tête, lui disait de rester... Elle n'avait pas vraiment envie de partir mais ça devait être l'alcool qui parlait...


_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Jeu 9 Mar - 23:09


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Cette fille avait de la répartie et Marcus aimait cela … peut-être un peu trop d’ailleurs. Le jeune homme ne pouvait décemment pas le nier : quelque chose en elle l’attirait comme un aimant. Ses sarcasmes firent sourire Marcus, et Abby le connaissait encore trop peu pour se rendre compte combien sa présence l’illuminait : le fait même de le voir sourire était un exploit. Cette caractéristique allait le suivre longtemps, mais Marcus n’avait rien à envier au manque de recul d’Abigail : lui non plus ne s’en rendait pas tout à fait compte. Malgré son sale caractère, le jeune homme se sentait bien avec elle … s’il n’en avait pas tout à fait conscience en cet instant précis, son départ – qui approchait à grand pas – allait le lui faire découvrir de la plus brutale des manières. Pour l’heure, le jeune homme faisait durer l’instant, cherchant à chaque fois de nouveaux échappatoires à cette solitude qui le guettait et qui se rapprochait à mesure que les minutes passaient.

« — La prochaine fois que tu as quelque chose à me dire, dis-le-moi franchement » déclara Marcus « C’est gentil de vouloir me ménager, mais ne te donne pas cette peine » affirma-t-il. Et il ajouta finalement, avec une légèreté qui ne lui était pas familière « J’suis un dur à cuir, je m’en remettrai »

Marcus n’était pas narcissique, ni imbu de lui-même … il trouvait simplement cela très drôle de plaisanter avec ça. Il espérant simplement qu’Abigail ne le prendrait pas au premier degré … Marcus était beaucoup de choses mais il n’était pas vantard, et le peu de fois où il l’était n’était jamais sérieux. En réalité, seul, Marcus était assez calme, voir même charmant lorsqu’il s’en prenait la peine.

Par la suite, Abigail démonta tout son beau projet concernant la possibilité de laisser sa blessure sans protection. Elle lui certifia avec zèle que c’était là la pire chose à faire et le jeune homme accusa l’information comme un enfant à qui l’on fait la leçon. Pendant un moment, l’apprenti garde se demanda ce qu’ils allaient bien pouvoir faire … mais finalement, Abby partit chercher sa veste pour en sortir un pansement. Marcus ne la questionna pas concernant sa provenance – il se doutait que ses parents médecins n’y étaient pas pour rien – et se contenta de la suivre du regard, jusqu’à ce qu’elle disparaisse derrière-lui. Délicatement, elle colla le pansement sur sa peau et il ne put que sentir ses doigts un peu froids dans son dos … encore une fois, le jeune homme se surprit à vouloir la voir continuer encore et encore, et cette fois, il dû faire un effort considérable pour garder ça pour lui. Il savait que la situation pouvait déraper aux moindre mots, et le jeune homme se battait chaque seconde pour faire prévaloir, dans son esprit, la raison au cœur. Il savait que dans le cas contraire, les conséquences risquaient de considérablement complexifier leurs existences déjà bien compliquées. Et pourtant …

Lorsque Abigail eut terminée, elle revint face à lui et le cœur du jeune homme se serra. Elle allait partir et il ne devait pas la retenir … parfois, il s’en voulait presque d’avoir autant de convenances : d’autres, à sa place, n’auraient pas eu tant de retenues. Marcus réfléchissait trop, c’était parfois son plus grand tort. Lorsque Abby lui fit part de la nécessité future de repasser à l’infirmerie pour changer le pansement, Marcus esquissa un sourire.

« — Oui, promis » mentit le jeune homme.

Il venait de lui dire de ne plus lui mentir, et voilà qu’il faisait exactement ce qu’il lui avait demandé de ne plus faire ! Il le faisait, cependant, avec tant de dextérité qu’il doutait qu’Abigail s’en rende compte … elle ne le connaissait pas encore suffisamment pour faire la part des choses, mais Marcus ignorait qu’elle n’avait pas besoin de le connaître pour s’en rendre compte. La chose était évidente, comme gravée dans le marbre, comme définie avant même leur rencontre : ils étaient incapables de se mentir l’un à l’autre, mais Marcus n’avait pas encore conscience de toute l’étendue de ce fait.

Finalement, comme pour répondre à son remerciement, Abigail déposa ses lèvres sur la joue du jeune homme, et son cœur s’arrêta un instant. Il resta en suspens, un peu abasourdis tant la chose ne lui était pas familière. Même après l’embrassade passionnée à laquelle ils s’étaient adonnés, ce geste – que Marcus prit comme une forme d’affection – éveilla en lui une dangereuse sympathie, qui n’aurait peut-être pas été aussi forte si les lèvres de la jeune fille ne s’étaient pas posées si proches des siennes. Refreinant plus que jamais le désir que son cœur avait de faire écho à ce baiser presque ambigüe, Marcus se contenta de sourire – encore une fois –

« — Fait attention avec ça » la prévint Marcus. Il parlait, bien évidemment, de ce qu’elle venait de faire. Sa voix s’était teintée d’un certain amusement « Je tombe facilement amoureux »

Marcus disait cela sur le ton de la plaisanterie, mais en réalité, il n’avait jamais été autant sincère qu’en ce moment précis … car c’était vrai : le jeune homme avait tellement peu l’habitude qu’on s’intéresse à lui – qu’on s’intéresse vraiment à lui – qu’il avait tendance à se méprendre quant aux intentions de celles et ceux qui lui portaient de l’intérêt. Son attirance pour Abigail n’arrangeait pas les choses … il n’était pas certain de savoir ce qu’elle attendait de lui – en était-elle elle-même vraiment sûre ? – et il n’osait pas s’engager sur une voie qu’elle ne souhaitait pas prendre.

« — Jake a de la chance » déclara finalement Marcus.

Il l’avouait, parce que finalement, c’était plus simple comme ça. Il l’avouait et le reconnaissait, parce que c’était vrai et qu’il le pensait : pour la première fois de sa vie, il enviait Jake Griffin.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Dim 12 Mar - 20:21


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

Il ne voulait pas être ménagé, la prochaine fois Abby se dit qu'elle allait être méchante ne lui épargnant rien pas le moindre détail, elle lui dirait la vérité de but en blanc, qu'elle soit plaisante pour lui ou non d'ailleurs. Il ne voulait pas être épargné et bien il ne le serai pas.

"Très bien la prochaine fois je te dirais tout dans les moindres détails." Dit elle en lâchant un petit rire.

Lui dur à cuire ? Elle avait envie de lui rire au nez, franchement il avait plus l'air d'un nounours que d'autre chose, mais pour voir ça il fallait gratter la première couche, celle qu'il mettait comme une carapace pour se protéger des autres et du mal que l'on pouvait lui faire. Il voulait se montrer dur mais elle, elle voyait autre chose, qu'elle avait l'impression qu'il voulait lui montrer, elle trouvait qu'avec elle il ne se cachait pas.

Quand il lui promis de repasser à l'infirmerie, elle sentit comme un petit mensonge dans sa voix mais elle ne dit rien, de toute façon elle demanderai à sa mère et si il ne venait pas, elle enverrait sa mère pour le voir, où elle viendrait elle même le chercher par la peau des fesses, elle ne lui laisserai pas le choix, il allait se soigner qu'il le veuille ou non, elle était déterminée, et pas qu'un peu.

Et après sont petit bisou Marcus sourit, il avait l'air perdu, et quand elle entendit ses paroles son cœur se serra, elle avait mal... Pour lui, pour elle, pour eux... Et la suite l'acheva, elle eu l'impression que son cœur allait exploser, se retrouver en mille morceaux... Elle avait perçu dans sa voix le fait que peut être il aimerai être à la place de Jake, il c'était attaché à elle en une soirée et elle aussi... Et elle allait devoir partir et le laisser...

Elle baissa la tête alors qu'un combat faisait rage en elle, entre son cœur, qui lui disait de rester ici avec Marcus et sa raison, qui elle, lui disait de fuir vite et loin de lui avant de faire quelque chose qu'elle pourrait regretter, elle était en couple après tout. Un simple larme coula sur sa joue, mais elle ne l'essuya pas, perdu dans son combat entre cœur et raison... Elle ne pouvait pas être là avec lui, premièrement être là était beaucoup trop dangereux et deuxièmement ça lui plaisait beaucoup trop tout cela. En faite Marcus lui faisait ressentir des choses que jamais Jake ne lui avait fait ressentir, et elle se sentait vivre dans un mensonge, rattrapée par une réalité qu'elle n'avait pas prévue... Elle commençait à se dire qu'elle avait dit oui à Jake plus parce que il lui faisait de la peine à ramer comme ça que parce que elle était vraiment amoureuse, malgré le fait qu'il lui plaise... Le côté mystérieux de Marcus lui plaisait beaucoup, elle se sentait attiré comme un aimant par lui...

Elle était prise dans un dilemme entre cœur et raison qui se battait dans sa tête... Sans trop savoir pourquoi elle prit doucement la main de Marcus et la serra fort avant de la relâcher aussi vite qu'elle l'avait prise...

"Je devrais y aller" mais elle ne bougea pas de devant lui et releva le regard vers lui fixant ses lèvres au lieu de ses yeux...


_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Lun 13 Mar - 0:17


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Les dernières paroles de Marcus résonnèrent dans l’esprit d’Abigail, et Marcus s’en rendit compte à l’instant même où il les prononça. Elles éveillèrent dans le cœur d’Abby les sentiments latents mais bien présents qui étaient nés au cours de la soirée, des sentiments qui n’avaient pas eu besoin de temps pour se construire et se figer. Marcus l’avait pressenti à l’instant même où il avait posé ses yeux sur Abigail Walters : il y avait entre elle et lui une alchimie, qui n’était certes pas parfaite, mais qui se complétait. Les choses fonctionnaient entre eux … comment pouvait-il en être autrement ? Sans cela, comment aurait-il pu faire en une soirée le chemin que Jake avait mis des années à parcourir ?

Silencieux, Marcus détailla avec une attention toute particulière le visage d’Abigail, sur lequel se lisait toute l’étendue de la bataille qui faisait rage en elle ; cette même bataille qui avait également fait rage chez l’apprenti garde mais qui, désormais, avait laissé place à un calme plat et serein : le doute et l’incertitude qui se dessinaient sur le visage d’Abigail venaient d’y mettre un terme. Jusqu’à présent incertain quant à la réciprocité de cette affection aussi soudaine qu’imprévue, le dilemme que la jeune fille ne prenait désormais plus la peine de cacher venait de répondre aux questions que Marcus se posaient et avait, de ce fait, fait pencher la balance de manière assez significative. Victime de cette guerre qui grondait en elle, une larme roula un instant sur la joue d’Abigail, et Marcus savait qu’il en était – en partie – responsable. S’il avait été moins partageur, s’il avait eu la sagesse de garder pour lui ces sentiments qui l’intriguaient tant, Abby n’aurait jamais été dans cette situation : en voulant construire son monde, Marcus avait chamboulé celui de la jeune fille. Il le savait, et une partie de lui-même ne pouvait s’empêcher de s’en vouloir pour cela.

Mais Marcus devait penser à lui, à ce qu’il méritait et à ce qu’il avait le droit d’avoir. Si Abby le voulait aussi, qu’est-ce qui les empêchait d’être heureux ? Abigail n’appartenait pas à Jake Griffin, ni à qui que ce soit d’autre. Il y avait un code d’honneur, certes – que certains respectaient plus que d’autres – mais au final, qu’est-ce qui était le plus important ? L’honneur ou le bonheur ? Le choix était vite fait, malgré tout ce que cela impliquait. Le jeune homme aux cheveux noirs leva la main vers le visage d’Abigail pour effacer la larme qui glissait sur sa joue. Silencieux comme jamais, Marcus la laissait réfléchir et accuser le coup, lui laissant la seule chose dont elle avait véritablement besoin en cet instant précis : du temps. Finalement, la jeune fille pris sa main dans la sienne et ses doigts se resserrèrent dessus … mais bien vite – trop vite à son goût – Abigail relâcha son emprise. Elle savait très exactement ce que la raison attendait d’elle : elle devait partir, avant de ne plus pouvoir en être capable.

« — Oui … » répondit Marcus, sans la quitter du regard. C’était la chose la plus raisonnable qu’elle pouvait faire, pourtant, elle n’esquissa pas le moindre mouvement. Consciente de ce qu’elle était censée faire, Abigail resta malgré cela figée devant Marcus Kane, les yeux rivés sur lui. Timidement, il toucha du bout des doigts la main qu’Abigail venait de retirer « … mais tu pourrais aussi rester » ajouta-t-il finalement.

En une fraction de seconde, Marcus venait d’abandonner tout ce qui l’avait jusqu’à présent retenu. Convenances, règles, principes, tout cela venait de voler en éclat au profit de cette félicité de voir venir quelque chose de bien pour lui. Kane le savait, cela pouvait marcher entre eux, s’ils s’en donnaient la chance … elle le voulait et lui aussi, pourquoi devaient-il renoncer ? Jake Griffin était un obstacle mais, ensembles, ils pouvaient le surmonter … Marcus voulait y croire. Alors, dans un élan de pur égoïsme, le jeune homme franchit le pas, posant le premier le pied sur ce chemin sans retour qu’il avait tant peiné à prendre. Il fit un pas vers Abigail et s’approcha d’elle, diminuant un peu plus la distance qui les séparait.

« — Reste » lui demanda-t-il alors. Sans les saisir, ses doigts effleuraient toujours les siens. Il ne voulait pas la contraindre, ni lui imposer un choix qu’elle ne voulait pas faire. Le jeune homme ne voulait pas faire ce choix pour elle, ne le pouvait pas.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Lun 13 Mar - 20:19


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

La main qu'il posa sur sa joue pour effacer sa larme donna chaud à Abby, ce garçon lui faisait bien trop d'effet, beaucoup plus qu'il devait lui en faire... Des papillons volaient dans son ventre des qu'il la touchait... Mais elle était avec Jake, et elle ne pouvait pas lui faire ça, mais Marcus l'attirait beaucoup, beaucoup trop, et elle avait peur de se que pourrait être leur relation, et surtout de la réaction de Jake si elle le quittait pour aller avec Marcus... Bien sûr elle n'était pas obliger de lui dire mais si il le découvrait, elle allait avoir des problèmes avec lui et Marcus aussi...

Alors qu'elle se débattait toujours avec elle même son oui lui brisa de nouveau le cœur déjà bien amoché par le dilemme qui faisait rage dans son corps... Le dilemme entre son cœur qui lui disait de profiter de l'instant présent et d'embrasser Marcus, et sa tête qui lui disait de prendre ses jambes à son cou avant de faire quelque chose qu'elle pourrait regretter... Seulement pendant que le dilemme faisait rage elle ne bougeait pas ...

Puis les doigts de Marcus effleurèrent doucement les siens, en lui disant qu'elle pourrai éventuellement rester ici avec lui... Il n'aidait pas avec le dilemme qui faisait rage, mais il faisait pencher la balance d'un côté. Elle était captivée par ses doigts, leur douceur, et fini par ce demander si ils allaient lui faire autant d'effet sur d'autres parties de son corps... Non Abby ne pas penser à ça... Mais à quoi bon, elle ne pouvait nier l'évidence de son attirance pour lui...

« — Reste » Et elle se figea... Il la voulait ici avec lui, qu'elle reste... Et elle le voulait aussi, seule sa loyauté et ses principes l'en empêchaient, car après tout l'attirance était là, aussi bien de son côté que du siens, elle ne pouvait plus le cacher... Alors sa main serra doucement la sienne et elle le regarda doucement dans les yeux.

"D'accord je reste" Sa voix était incroyablement posée

Puis elle fini par s'approcher un peu plus et poser ses lèvres sur les siennes, tenant toujours sa main alors que sa deuxième prenait place dans le cou du jeune homme. Elle eu instantanément chaud, elle se senti bien, elle ne pouvait plus nier l'évidence, elle était très attirée par lui, peu être qu'elle finirai pas regretter quand elle aurait retrouver complètement ses esprits et que l'alcool ne ferait plus aucun effet, mais là tout de suite ça n'avait pas d'importance tout ce qui comptait était les lèvres de Marcus et la chaleur qui passait partout dans son corps, réchauffant chaque parcelle. Elle lâcha doucement la main pour aller la perdre dans les cheveux du jeune homme, se collant doucement plus à lui... Elle voulait juste être dans ses bras et le monde autour d'elle semblait s’effacer.


_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Mer 15 Mar - 20:12


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Un sourire s'esquissa sur le visage de Marcus lorsque les paroles d'Abigail résonnèrent dans son esprit. C'était un sourire léger, qui marquait non pas une victoire ni même une quelconque satisfaction, mais bien un instant de pur félicité. Marcus ne se targuait pas d'y être parvenu : il se contentait d'être heureux de voir cela arriver … et lorsqu'elle fit un pas vers lui pour approcher ses lèvres des siennes, Marcus sentit son cœur s'arrêter. Le temps lui-même sembla suspendre son cours, comme figé dans l'instant, tandis que les lèvres d'Abigail retrouvaient les siennes ; et cette fois, il n'y eut personne pour jeter dans leur dos un regard assassin. Les doigts d'Abigail s'étaient refermées sur les siens, avant de finalement se perdre dans la nuque et les cheveux du jeune homme.

Pendant un temps, tandis que Marcus goûtait pour la seconde fois les lèvres de la jeune fille, ses mains effleurèrent son visage et s'enfoncèrent dans ses cheveux ; mais bien vite, elles glissèrent le long de son cou, de ses bras, de sa taille, pour enfin terminer leur course dans le creux de ses reins. Passionnée, Marcus la sentait toujours plus contre lui, et usant de l'emprise qu'il avait désormais sur elle, il l'attira définitivement vers lui, rompant les derniers centimètres qui les séparaient encore. Egaré dans l'instant, Marcus perdit la notion du temps … il n'y avait plus que va-et-vient de leurs lèvres pour rythmer les secondes qui défilaient, immuables dans leur continuité.

Quittant un instant les lèvres de la jeune fille, Marcus rouvrit les yeux pour la regarder, plongeant son regard sombre dans le sien. L'Arche pouvait bien s'arrêter de fonctionner, plus grand-chose ne comptait désormais, si ce n'était cette étincelle qui luisait dans ses yeux. Parce qu'il n'osait plus dire quoi que ce soit, Marcus lui offrit un sourire … l'une de ses mains se posa sur ses hanches et la seconde se leva vers son visage pour la caresser doucement. Faute de savoir quoi lui dire de peur de faire un faux pas, le jeune homme se contenta d'apprécier, savourant cette proximité qu'il avait fini par si ardemment désirer.

Marcus ne savait pas vraiment jusqu'où cette histoire allait les emmener, mais sans vraiment savoir pourquoi, le jeune homme se savait prêt à parcourir tous les chemins possibles pour la rendre possible. Le jeune homme n'était pas habitué à s'attacher si soudainement … pour la première fois de sa vie, Marcus Kane voulait faire les choses bien. Il voulait s'appliquer et ériger un lendemain, il voulait se donner une chance, il voulait que ça dure. Marcus n'était pas certain de savoir ce qui le poussait à désirer une telle chose. Etait-ce l'alcool qui embrumait ses pensées ? Etait-ce l'aspect nouveau de cette affection, qui lui paraissait si forte ? Le jeune homme n'en savait rien et il n'était pas certain de vouloir se pencher sur la question en cet instant précis : elle était là, avec lui, et c'était tout ce qui comptait. Le jeune homme n'attendait pas d'elle la moindre reconnaissance, ni la moindre loyauté : ce qui se passait aujourd'hui pouvait ne pas avoir de lendemain. Bien que secrètement, l'apprenti garde l'espérait, il comprenait toute la complexité de cette relation qui se dessinait à l'horizon. Il pressentait les peurs et les craintes d'Abigail, car malgré les apparences, Marcus les partageait aussi. Tout comme elle, il se posait les mêmes questions et redoutait les mêmes choses … aujourd'hui, ils souhaitaient tous deux franchir le pas, mais une partie de lui-même ne pouvait s'empêcher de trouver leur choix prématuré et hâtif. Ils se connaissaient depuis quoi … trois heures ? Peut-être un peu plus ? Ni l'un ni l'autre n'avait le recul nécessaire et ils agissaient davantage par passion que par raison. Ils brûlaient tant que Marcus se demandait ce qui resterait d'eux une fois les flammes éteintes … car cet instant finirait par venir et le jeune homme le redoutait déjà.

Après un instant de silence, Marcus déposa sa tête contre celle d'Abigail.

« — On ira jusqu'où tu voudras, quand tu le voudras » déclara-t-il finalement, sans rompre la proximité qu'ils avaient instauré.

Marcus parlait peu mais il parlait bien. Il avait choisi ses mots avec le plus de tact possible, parlant sans trop en dire. C'était sa façon à lui de lui dire qu'elle était aux commandes et qu'il ne l'engagerait jamais sur une voie qu'elle ne souhaitait pas prendre. Rien n'outrepasserait jamais ses volontés, et elle seule déciderait jusqu'où ils iraient, tant aujourd'hui que demain – si demain il y avait – Marcus voulait la rassurer, l'apaiser : ils ne s'engageaient pas sur une voie sans issue et le retour en arrière serait toujours possible. C'était ce qu'il lui offrait, quand bien même cela pouvait-il lui coûter.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Sam 18 Mar - 20:43


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

Les mains de Marcus qui passaient sur son corps la réchauffait instantanément, faisant danser les papillons dans son ventre, et quand il l'attira contre lui Abby se pressa un peu plus collant complètement son corps au siens, agrippant son cou comme une bouée de sauvetage. Abby avait depuis un moment oublié le monde qui l'entourait, il y avait juste les lèvres de Marcus, chaudes et douces, qui bougeaient contre les siennes.

Quand il rompit le baiser Abby garda les yeux fermés un petit moment de plus, le monde se redessinant petit à petit à nouveau autour d'elle. Mais elle était toujours dans sa bulle avec Marcus, elle ne savait même pas quelle heure il était mais elle s'en fichait, Marcus caressait sa joue avec douceur tout en souriant et elle souriait elle aussi bêtement jouant avec les cheveux de Marcus et elle adorait ça.

Elle ne savait pas où ça allait aller cette histoire, mais elle savait ce qu'elle voulait là, et ce qu'elle voulait c'était être dans ses bras, au chaud, où elle se sentait bien et où c'était confortable. Elle était tellement bien dans ses bras qu'elle pourrait s'endormir mais elle n'avait pas envie de ça, elle avait envie d'autre chose, qui les impliquaient tout les deux, mais un peu moins habillés disons nous... Elle le trouvait vraiment très beau et bien battit. Il voulait allez doucement, mais elle avait envie de le faire avec lui et elle allait lui faire comprendre du moins essayer.

"Je le veux Marcus, je suis sûr de moi, je sais se que je veux et je le veux maintenant" Elle caressait doucement sa joue et elle l'embrassa doucement lui montrant qu'elle le voulait vraiment.


_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Dim 19 Mar - 19:03


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


Marcus était perspicace, et s’il manquait parfois de délicatesse dans ses propos, il n’en demeurait pas moins vif d’esprit. Il avait un talent particulier pour comprendre les choses, mais aussi pour les interpréter à sa manière, ce qui lui valait parfois de magnifiques faux pas dont il se targuait rarement … cependant, aujourd’hui, Marcus Kane était loin de se méprendre quant au sens des paroles d’Abigail Walters : le jeune homme avait tout à fait compris ce qu’elle voulait là, tout de suite, maintenant. Il sentait la jeune fille toujours plus contre lui et il le voulait aussi … d’autres, moins courtois, n’auraient pas manqué de sauter sur l’occasion, mais Marcus était polis et délicat et en temps voulu, il savait qu’Abigail ne manquerait pas de l’apprécier.

Les lèvres de la jeune fille se posèrent de nouveau sur les siennes et Marcus la laissa faire un instant … il aimait cela et ne pouvait décemment pas le nier. Son contact à lui seul le rendait plus vivant que jamais et il sentait son cœur battre la chamade ; et quand bien même souhait-il ardemment répondre aux désirs d’Abigail, le jeune homme avait avant cela une dernière chose à faire. De nouveau, Marcus rompit le contact et mit un instant entre son visage et le sien une légère distance. Happant des yeux son regard, le jeune homme l’observa avec la plus grande attention.

« — Attends attends » l’arrêta un instant Marcus. Il posa doucement ses mains sur son visage, attirant plus que jamais son attention. Durant quelques fractions de secondes, le jeune homme hésita « Tu … tu l’as déjà fait au moins ? » lui demanda-t-il finalement.

Marcus avait besoin de savoir ce qu’elle lui offrait … il avait besoin de le savoir, car il voulait connaître toute l’étendue de l’affection qu’elle lui accordait. Le faire avec lui était une chose, le faire pour la première fois avec lui une autre. Marcus brûlait de le faire – là n’était pas la question – mais il avait besoin de savoir s’il était n’importe qui pour elle ou pas. Est-ce que c’était banal pour elle ou, au contraire, particulièrement spécial ? Elle était jeune et il ne la croyait pas comme ça, mais Marcus pouvait se tromper, car après tout, il ne la connaissait pas depuis si longtemps que cela … elle avait très bien pu déjà le faire avec Jake ou n’importe qui d’autre. Il avait besoin de le savoir, car il voulait bien faire les choses. Il voulait s’appliquer, parce qu’elle le valait bien et qu'il en avait envie. Il ne voulait pas lui donner d'occasions pour regretter, même si cette histoire devait ne pas avoir de lendemain.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Dim 19 Mar - 19:58


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

Il avait l'air d’apprécier son baiser et Abby se sentait bien, dans une petite bulle de bonheur qui n'allait pas éclater, elle était dans un autre monde, elle flottait sur un nuage rose... C'était cliché mais elle se sentait tellement bien que cela reflétait plutôt bien la situation.

Marcus mi fin au baiser mettant une distance entre eux et Abby cru un instant que il allait la repousser et lui dire non alors que son corps et ses gestes semblaient lui dire oui. Il la regarda dans les yeux cherchant la vérité et elle se dit que si elle mentait il serai immédiatement au courant. Il lui demanda si elle l'avait déjà fait, et elle sût qu'elle ne pourrait pas lui mentir, pas sur ça... Mais pourtant c'est pas l'envie qu'il lui manquait de le faire...

Elle ne voulait pas lui dire que c'était sa première fois, elle voulait lui dire que elle l'avait déjà fait, avec Jake, mais probablement que Jake s'en serai déjà venté au près de ses amis vu son caractère. Alors elle prit une profonde inspiration avant de lui répondre.

"Non... Non je l'ai jamais fais... C'est ... Ça va être la première fois..." Elle avait peur de se faire repousser cette fois ... "Mais j'en ai envie... Avec toi..." Elle le regardait droit dans les yeux en disant ça.

Elle voulait vraiment le faire, et elle voulait le faire avec lui, elle ne le prenait pas à la légère et savait ce que cela impliquait mais elle avait confiance en lui. C'était important pour elle la première fois, et elle voulait le faire avec quelqu'un en qui elle avait entièrement confiance ce qui était le cas avec Marcus, elle lui faisait beaucoup plus confiance qu'a Jake pour être sa première fois. Elle pensait qu'il serai beaucoup plus doux avec elle que Jake ne pourrait l'être. De plus elle ne c'était jamais aussi bien senti en présence d'un garçon qu'en ce moment même, dans les bras de Marcus. Elle caressa de nouveau sa joue lui montrant toute la confiance qu'elle avait en lui et aussi qu'elle voulait vraiment le faire.

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar


Dernière édition par Abigail Griffin le Mar 21 Mar - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 968
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Lun 20 Mar - 20:21


Twenty-five years ago
It is said time change everything in the end, but some things never really change. They only go for a while to come again, harder and stronger. I was a lonely child in a lonely world, with many people around me but no one to hear me. It seems things never really change after all ...


La révélation d’Abigail laissa Marcus un instant perplexe. S’il n’en avait, au fond de lui, pas douter un seul instant, en avoir la certitude le rendait un peu hagard, car il prenait désormais conscience de la place qu’il allait avoir dans la vie de la jeune fille. Il ne s’en targuait pas et ne voyait pas cela comme un trophée, mais il aurait été peu avisé de ne pas en tenir compte. L’information passée, Marcus resta un instant silencieux sans la quitter des yeux, le regard un peu perdu, mais la main qu’Abigail posa de nouveau sur sa joue le ramena à la réalité et à l’instant présent. Alors, Marcus lui sourit et ses mains glissèrent dans la nuque de la jeune fille. Plus intensément que jamais, il plongea son regard dans celui d’Abigail.

« — Ça va aller » déclara-t-il, verbalisant enfin ses pensées après un instant de silence qui avait dû être une éternité pour Abigail « On va faire ça bien, d’accord ? » lui promis le jeune homme.

Du bout des doigts, Marcus attrapa alors les mains de la jeune fille et la guida à reculons à travers la pièce. Tandis qu’ils évoluaient à travers l’habitacle, le regard du jeune homme ne quittait pas le sien. Il voulait être en mesure de percevoir la moindre étincelle de peur ou de crainte dans ses yeux, il voulait la rassurer s’il le fallait, il voulait être avec elle et ne pas l’abandonner même en sachant ce qui les attendait. Sans lui tourner le dos, le jeune homme poussa d’un geste de main la porte de sa chambre et y fit entrer Abby. Par la suite, il se servit de leurs corps pour la refermer, acculant avec douceur la jeune fille contre l’entrée désormais close. S’approchant toujours plus d’elle, il l’embrassa avec passion. L’air de rien, ses mains se frayèrent un chemin sous ses vêtements pour sentir sous ses doigts la chaleur de sa peau. Marcus les laissa glisser le long de son corps, s’imprégnant de l’instant avec ferveur. La réalité, la raison, les convenances, tout cela volait en éclat face à la douceur de ses lèvres et la chaleur de son corps. Enivré par cette proximité, le cœur de Marcus s’emballait comme un cheval au galop … le jeune homme avait eu bien des conquêtes, mais aucune avant aujourd’hui n’avait su attirer l’attention que Marcus comptait offrir ce soir à Abby. Saisissant prudemment le vêtement de la jeune fille, il souleva son haut pour découvrir son corps. Trop occupé pour en faire quoi que ce soit d’autre, Marcus jeta le vêtement au sol, et ses mains se hasardèrent alors sur sa peau mise à nue. Pas une seule fois le jeune homme ne cessa de l’embrasser, car ses lèvres avaient le goût du bonheur.


_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 900
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   Mar 21 Mar - 20:22


Twenty-five years ago
Marcus et Abby

Marcus la regardait intensément et elle était plongée dans son regard, doux, tendre et très intense, il essayait de lire en elle et elle avait l'impression d'être un livre ouvert pour lui. La douceur et la chaleur de ses mains mettaient les sens d'Abby en éveil et si juste ce simple touché lui faisait beaucoup d'effet qu'en allait il être quand son corps serai contre le siens complètement nu... Abby essaya d'effacer l'image de son esprit pour se concentrer sur le moment présent. Ses mots la rassurèrent et elle lui sourit doucement.

"D'accord." répondit elle avec douceur

Il attrapa ses mains avant de la tirer avec douceur a travers la pièce et Abby sût qu'ils allaient dans sa chambre. Elle se laissa entraîner, sans le coller de trop gardant une distance correct entre leurs corps mais gardant son sourit plutôt béa sur les lèvres, leurs regards ne se quittaient pas et Abby avait l'impression que l'on pouvait voir le feu qui brûlait en son fort intérieur rien qu'en regardant dans ses yeux... Elle n'avait pas peur de se qui allait arriver, elle avait juste un peu de crainte, notamment que ça ne lui plaise pas où d'avoir mal, mais elle les garda pour elle, Marcus avait quelque chose de tellement rassurant que ses craintes pouvaient s'évaporer sans problèmes si il continuait de la regarder comme il le faisait. Il ouvrit la porte de sa chambre avant de la faire entrer puis de la pousser doucement contre la porte de manière à ce qu'elle se ferme et Abby sourit avec tendresse, Marcus était vraiment prévenant avec elle. Il l'embrassa avec passion et elle y répondit de la même manière alors que les mains de Marcus se posèrent délicatement sur la peau de ses hanches, les siennes étaient contre son torse déjà nu. Elle prenait beaucoup de plaisir dans ce baiser, il avait des lèvres incroyablement douce et Abby pourrait être enivrée juste par ses lèvres sur les siennes. Il quitta un instant ses lèvres pour enlever son haut avant de le lancer sur le sol. Abby aurai du avoir honte de son corps mais dans les yeux de Marcus elle se voyait comme il la voyait belle et désirable... Il reprit ses lèvres caressant son corps et elle se colla plus à lui avant de se reculer doucement pour aller mettre sa tête dans son cou et l'embrasser avec douceur, déposant pleins de petits baisers.

"Tu sens bon" Murmura t'elle arrêtant un instant ses baisers pour respirer son parfum.

Elle les repris doucement laissant ses mains glisser le long du corps de Marcus arrivant à son pantalon qu'elle détachât avec douceur et lenteur prenant le temps d'aprécier le moment.

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: [FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FB] Twenty-five years ago ft. Abigail Griffin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» TWENTY-FOUR YEARS LATER ► Fiche
» FRATERNITIES, SEVEN YEARS LATER (demande de partenariat)
» Abigail Blackson, la petite fille du Diable...
» Few years ago...
» Wyatt, Triple H, and Sister Abigail..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: 
A R C H I V E S
 :: FLASHBACKS
-
Sauter vers: