AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar
MAÎTRE DE JEU - PNJ
On the Ground there is no Law

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 93
En savoir +

MessageSujet: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 29 Avr - 12:02


We are Grounders
“This is what we've been preparing for ! Kill them before they kill us !” (1x13)


PRÉCÉDEMMENT SUR THE 100 : NEW EARTH ...
[Lire We are Grounders pt.1]

/!\ LES ÉVÈNEMENTS NE SONT PAS LES MÊMES QUE DANS LA SÉRIE /!\
Certaines modifications ont été apportées, n'oubliez pas de les prendre en compte !

3 OCTOBRE - 14h // Les 100 rentrent au campement après avoir tenté de fuir vers la mer. Plusieurs morts et quelques blessés sont à déclarer. Les malades sont réinstallés dans la navette et le groupe se prépare pour la défense du campement.

3 OCTOBRE - 15h // John Murphy tue Connor et prend Bellamy Blake en otage. Il parvient finalement à s’échapper en créant une brèche dans la navette. Dans le tumulte des évènements, Raven Reyes est blessée (la scène ne diffère pas de celle décrite dans la série). Murphy disparait dans la nature, laissant les 100 démunis.

3 OCTOBRE - 23h // L’Exodus apparait dans le ciel. La navette semble se poser avec difficulté mais n’explose pas. Comprenant que cette nouvelle navette venue du ciel est là pour secourir les jeunes, les Natifs décident d’attaquer malgré le fait que l’armée ne soit pas encore là dans son intégralité. Finn part trouver Lincoln dans l’espoir d’obtenir un coagulent pour stopper l’hémorragie dont est victime Raven.

3 OCTOBRE - 00h // Retour de Finn au campement. Il est accompagné de Lincoln et conduisent, ensembles, les Démons aux portes du campement, créant ainsi une diversion qui occupent un temps les Natifs. Les Natifs finissent cependant par repousser les Démons, qui tirent alors en retraite et disparaissent dans la forêt.

4 OCTOBRE - 2h // Grâce aux défenses installées, les 100 parviennent à résister un temps face à l’armée native. Voyant que les renforts tardent à venir, les jeunes décident d’envoyer quelqu’un pour prendre des nouvelles de l’Exodus et leur indiquer l’emplacement exactement du campement, ainsi que l’urgence de la situation.

4 OCTOBRE - 5h // Alors que même les plus optimistes commençaient à perdre espoir, des coups de feu s’élèvent soudainement dans la forêt. Contre toute attente, le siège natif semble se disperser.

PRÉCISIONS CONTEXTUELLES :

Les 100 résistent aux Natifs depuis 23h. Il est actuellement 5h du matin, le jour n'est pas encore levé. Les jeune sont à court de munitions et les Natifs ont formé un blocus autour du campement. Des coups de feu viennent de retentir dans la forêt, à l'extérieur du campement, semant la panique chez les Natifs.

Octavia et Raven sont blessées. Raven a reçu une balle dans les reins (par Murphy, comme dans la série). Octavia, elle, a été blessée durant le combat (raison au choix de la joueuse, après le passage de Lincoln si tu souhaites qu’Octavia reste avec les 100)

Les jeunes n’ont encore aucune nouvelle du messager envoyé pour avertir l’Exodus. Ils ne savent pas s’il a survécu, ni s’il a rejoint ou non le vaisseau.

Pour les Natifs : Les troupes sont actuellement commandées par Anya et Tristan. L'armée était parvenue a encercler complètement le campement, jusqu'à l'arrivée soudaine d'hommes armés. Ils possèdent des armes à feu et des torches électrique et sont visiblement là pour porter secours aux jeunes. Pour l'instant, personne ne sait si ce sont des Hommes des Montagnes ou les renforts venus de l'Arche (les hommes ne sont pas encore visibles)

RÈGLES DE L’ÉVENT & INFOS :

Vos postes doivent faire au minimum 10 lignes complètes (~170 mots)

Vous avez 1 semaine pour répondre lorsque c’est votre tour. Si vous dépassez ce délai, votre tour sera passé.

En savoir + sur cet Event

Résumé du 1er tour
Résumé du 2eme tour
Résumé du 3eme tour
Résumé du 4eme tour
Résumés du 5eme & 6eme tour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 1713
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 29 Avr - 14:54





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

We are Grounders « I'm doing the best I can. »



De retour au campement, Clarke faisait face à son échec. Son plan avait conduit à la mort de plusieurs délinquants et d'autres étaient gravement blessés. Elle avait voulu faire pour le mieux, sauver tout le monde et trouver un lieu de vie paisible. Comment avait-elle pu croire un seul instant que cela était possible ? Peut-être qu'au fond, elle avait voulu retrouver un havre de paix comme ce coin de forêt abreuvé par le ruisseau calme qui l'avait hydratée alors qu'elle avait frôlé la mort. Un endroit où elle s'était sentie si bien qu'elle avait espéré l'offrir à son peuple. Du moins, un endroit similaire, pas le même, pas celui où elle avait rencontré l'unique native pacifique à la ronde. Non, celui-là, c'était son secret, et elle comptait bien le conserver. Et puis, de toute façon, cet endroit appartenait aux natifs, et pour y retourner, il faudrait traverser le territoire actuellement bloqué par une armée. C'était impossible. Ils étaient coincés là. Cela faisait des heures qu'ils tâchaient de se défendre tant bien que mal. Clarke faisait son possible pour aider à clarifier tous les fronts, mais elle laissait à Bellamy le commandement des forces armées. Celles-ci n'étaient pas très nombreuses et les munitions se réduisaient de plus en plus, mais ils avaient tenu jusqu'ici, et ils continueraient. Clarke avait failli en douter, jusqu'à ce que des bruits stridents se fassent entendre depuis les arbres. Elle avait cru rêver, mais la réaction des autres autour d'elle lui avait confirmé que ces bruits étaient bien réels : des coups de feu. Dans la forêt ? Alors auprès de Raven dans la navette, elle était sortie pour vérifier l'état du camp. Aucun autre délinquant n'était sorti : ces coups de feu ne venaient pas d'eux. Qui s'attaquait aux natifs ?

Après avoir échangé quelques hypothèses rapides avec Bellamy, Clarke était retournée dans la navette auprès des blessés. Elle s'occupait de Raven, blessée par la balle perdue de Murphy. La situation avec les natifs n'avait pas été assez difficile, il avait fallu que Murphy empire leur situation au sein du camp. Clarke avait espéré obtenir un coagulent de la mission de Finn, mais ce dernier était revenu sans aucun médicament. La Terre avait beaucoup à offrir, mais l'Arche était bien mieux fournie côté matériel médical. Car pour l'instant, Clarke faisait avec le peu qu'elle pouvait trouver, c'est-à-dire pas grand chose.
Le nombre de blessés augmentait et Clarke avait peu de possibilités pour eux. Pourtant, les natifs n'avaient pas envahi le camp. S'ils pouvaient faire autant de dégâts de l'extérieur, Clarke ne voulait pas savoir ce qu'ils feraient une fois à l'intérieur. Tous les massacrer, évidemment, quelle question ! Ne pas y penser, c'est ce qu'elle s'était dit. Elle rejeta ces pensées et rendit son attention à Raven.
- Tiens bon, tu peux t'en sortir, l'encouragea-t-elle. Elle était parvenue à arrêter l'hémorragie externe en brûlant la plaie, mais Raven n'était pas sortie d'affaire pour autant. La balle était encore en elle. Clarke aurait voulu pouvoir faire plus, pour Raven, pour le garçon touché par une flèche la veille devant ses yeux, pour tout le monde, mais elle n'avait ni le matériel, ni les compétences, ni le temps pour agir. Bientôt, son aide sera demandée à l'extérieur. Elle le pressentait. Les natifs étaient peut-être distraits pour le moment, mais Clarke doutait de les voir abandonner si facilement. Et puis, si ces coups de feu n'étaient pas de son peuple, cela ne signifiait rien de bon pour eux. Clarke espérait voir débarquer un groupe venu de l'Arche, descendu sur Terre dans la navette qu'ils avaient vu tomber environ six heures auparavant. Mais l'espoir était une notion bien vague ici-bas. Clarke espérait toujours, et la situation continuait à empirer de même.
- On a besoin de toi, ajouta-t-elle en se relevant. Elle avait besoin d'une solution, et elle avait beau chercher, aucune ne lui venait à l'esprit. Raven était l'un des cerveaux du camp, elle avait su mettre ses capacités à profit du groupe, et Clarke avait besoin d'aide pour tirer les Cent d'affaire. Car, à moins que le messager envoyé à la recherche du vaisseau ne revienne au plus vite, ils tomberaient sous le prochain assaut des natifs.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


There's always a way out.


Dernière édition par Clarke Griffin le Dim 30 Avr - 19:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 41
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 29 Avr - 16:17


We are Grounders ■ Pt Two
Aaron Ferguson - Délinquante




Je me réveille doucement. Je me suis endormie vers deux heures du matin je crois, mais vu que je n'ai pas de montre, je ne peux pas confirmer. Je sais juste que la nuit était noire et que ça faisait longtemps que le camp était sous attaque. Maintenant que je suis réveillée de ma sieste, je remarque que la nuit est encore noire et qu'on est toujours sous attaque. Ça ne va donc jamais finir ? Je cherche Anthime qui gisait sous ma main depuis tout ce temps. Je l'ai un peu écrasée mais elle est déjà morte de toute façon, alors elle ne peut pas sentir grand chose. Je ramène près de moi la flèche et le couteau que j'avais récupéré hier. J'ai trouvé plein de trucs pendant notre escapade et je suis contente d'avoir ces deux objets exotiques. Le manche du couteau est joli, j'en ai jamais vu de pareil auparavant. Son apparence est similaire à la flèche mais quand même différente parce qu'une flèche et un couteau, c'est pas la même chose. Je ramasse mes affaires, coince Anthime sous la bretelle de mon soutien-gorge pour la protéger de la bataille et sors dehors. J'entends encore des bruits de balles qui s'envolent et de l'agitation au-delà du mur. Je demande à quelqu'un de me dire ce qui se passe mais on ne me répond pas. Un peu plus tôt, j'avais voulu aider. On m'avait donné une arme et je m'étais postée contre le mur. J'avais tiré sur les ombres mais ç'avait été inutile, on avait plutôt vidé nos munitions pour rien, c'est ce que j'avais entendu dire. Les deux personnes à côté de moi m'avaient prise à parti, et avaient dit que c'était de ma faute si on avait perdu des balles. J'ai trouvé ça injuste, alors j'ai lâché mon arme et je suis allée me réfugier à l'intérieur de la navette. J'ai discuté un peu avec Anthime. Y avait des blessés dans la navette, qui sont encore blessés d'ailleurs, mais je pouvais rien faire pour eux, je n'ai aucune compétence médicale. J'aurais voulu aider, mais je savais rien faire. Alors je me suis reposée un peu.

J'écoute les bafouillages de chacun et comprends que quelqu'un a été envoyé pour passer un message à ceux de chez nous tombés du ciel. J'espère que c'est quelqu'un de méchant qui est parti, parce que sinon ça m'attristerait d'apprendre sa mort. Mais au fond, y a pas grand monde de gentil avec moi ici, alors peu m'importe leur sort. Moi, j'ai Anthime, et elle est déjà morte, alors au moins je peux pas m'inquiéter pour sa vie. Mais maintenant que je me dis ça, je me demande comment elle fait pour vivre tout en étant morte. A moi, elle me parle bien, alors que les morts ne sont pas censés parler. Par parler je ne veux pas dire discuter, non, mais quand je la regarde je la comprends, voilà tout. Une feuille morte peut nous dire beaucoup de choses, et parfois les mots ne sont pas nécessaires pour se comprendre.
Même si j'aurais bien aimé qu'elle me réponde quand je lui parle.
Je sens la panique autour de moi. Il n'est pourtant pas utile de paniquer, ça ne va pas nous sauver, au contraire. Moi, je préfère le calme. D'ailleurs, je me sens bien mieux maintenant que j'ai dormi un peu. Je suis sûre que je vais trouver un truc bien à faire. Je ne sais pas encore quoi, mais je suis déterminée à trouver une occupation. Je pense à retourner à mon poste de tout à l'heure, mais on ne veut pas de moi au front de toute façon, alors il me faut trouver autre chose. Je me promène ici et là et laisse mon imagination me trouver un poste. Je trouve vite quelque chose d'intéressant. En fait, c'est pas moi qui ai trouvé, c'est Anthime, elle me guide, mais si je le dis aux autres ils vont encore se moquer de moi, alors je me tais et ignore les gens du camp. De toute façon, ils sont tous affairés à essayer de survivre. Moi je dis, ça sert à rien ce qu'ils font, mais bon, je n'ai pas d'argument alors finalement, je me dis ça à moi, mais pas à eux.
Je ramasse des grosses pierres sur le sol. Y en a beaucoup là, comme un petit tas, je crois qu'elles servaient pour faire des feux de camp, parce que sinon ce serait un beau coup de chance de trouver un tas de grosses pierres comme ça. Je me souviens de ce que j'aimais bien faire à mon arrivée sur Terre : lancer des trucs. J'aime bien, ça détend. C'est comme ramasser des objets, sauf qu'en plus de ça je jette ceux que j'aime pas. Et là j'avoue que ces cailloux, je les apprécie pas trop, ils ont l'air agressif. C'est peut-être ça mon talent finalement : lancer des trucs. Puisque les trucs servent à rien, ça ne pose pas de problème de les jeter. Je ramasse une pierre. Je suis à bonne distance du mur, j'ai un bon angle. Je réfléchis à la vitesse qu'il me faudrait donner à la pierre pour couvrir la distance qui me séparait des gens cachés entre les arbres. J'entends plein de bruits, ils sont encore là, mais c'est un peu compliqué je crois. Ils semblent beaucoup remuer. Je hausse les épaules, je m'en fiche de ce qu'ils font au final, et lance une première pierre. Si mes calculs sont bons, ça devrait arriver vers eux. Enfin je crois. Je m'en suis toujours bien sortie en calcul même si j'ai jamais compris ce que je faisais exactement avec les nombres. Mais là, je sais ce que j'ai cherché, je sais juste pas trop comment j'ai trouvé mon résultat. Je crois avoir lancé en cloche pour que ça aille plus loin, mais je vois pas tous les arbres et j'espère ne pas avoir touché un tronc ou une feuille vivante. J'ai eu de la chance hier mais j'en aurais peut-être moins aujourd'hui. Et comme je l'ai déjà dit, je ne veux pas qu'Anthime m'en veuille.
Je n'ai rien à faire d'autre, alors je continue. Je ne suis pas sûre de vouloir toucher quelqu'un. Au fond, je veux aider à combattre l'ennemi, mais je n'ai pas vraiment d'ennemi moi-même, je m'en fiche de ce qui adviendra de cette bataille. La vie n'a jamais eu de grande importance pour moi, il en va de même pour la mort. Mes pierres vont de plus en plus loin apparemment, et je me défie de battre mon propre record. Il a beau faire nuit, je les vois s'enfoncer dans l'obscurité de plus en plus haut, et je les entends filer de plus en plus loin. Malgré tout le bruit qu'il y a autour et le fait que ce que je fais a peu d'intérêt par rapport aux actions des autres, je continue. Ça m'empêche de penser à la méchanceté des gens.



Incarnée par Clarke

Lancer de dé pour savoir si une des pierres touche un natif.
Oui c'est une action débile, mais c'est Aaron Razz


Dernière édition par The Ground le Sam 29 Avr - 16:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MAÎTRE DE JEU - PNJ
On the Ground there is no Law

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 93
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 29 Avr - 16:17

Le membre 'The Ground' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 122
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 29 Avr - 19:45


We Are Grounders
Event



Octavia n'avait que peu dormis et se baladait dans le camp, inquiète... De plus en plus les blessés s'accumulait dans la navette qui avait été aménager en une infirmerie de fortune par Clarke notamment qui s'occupait des blessés. Parmi eux se trouvait Raven touchée par une balle perdue de cet idiot de Murphy. Octavia ne le portait pas du tout dans son cœur, et il le savait, elle préférait donc l’ignorer royalement.

En plus des blessés quelques délinquants avaient perdu la vie, et Octavia fini par ce dire que personne ne sortirai vivant de là... Les grounders voulaient tous les tuer un par un sans qu'il n'en reste aucun... Elle se dit qu'elle aurai du rester avec Lincoln, au moins elle serai loin de tout ça, mais elle voulait rester et se battre avec ses amis, peut importe se qu'il arriverait, elle serai avec eux jusqu'au bout...

Elle espérait ne pas être blessée même si elle prenait des risques... Des objets volaient dans le camp, en direction des grounders, et des flèches entraient elle aussi dans le camp, touchant avec plus de précision les délinquants présent dans le camp. Son frère était partit et elle sentait le regard de Clarke qui la surveillait, sans doute l'avait elle promis à son frère... Mais elle se fichait de tout ça ...

Une nouvelle flèche toucha sa cible, en plein dans l'épaule et Octavia se précipita pour aider la personne à aller dans la navette. Avec difficulté ils entrèrent dans la navette pour que Clarke puisse s'occuper du blessé, avant de ressortir pour aider les autres à se battre...


Question:
 

Citation :
ÉDIT KANE : En ce qui concerne les choses qui sont prévues (dont la blessure de Callie, mais aussi le scénario prévu avec Kassandre) cela viendra au fur et à mesure de l'avancement de l'event. Le MJ (moi What a Face ) se chargera de faire les interventions nécessaires Wink

Pour information, tout cela arrivera plutôt vers la fin de l'event, tout vous sera indiqué le moment voulu ^.^

_________________


Octavia kom Skaikru
What doesn't kill you makes you stronger


Crédit Avatar et Signature : Marcus Kane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t231-rapport-de-mission-

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 41
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Dim 30 Avr - 15:06

WE ARE GROUNDERS Pt. 2
anya interprétée par lexa
Assassin - Audiomachine
Rien ne s'est passé comme prévu. C'est bien connu, en temps de guerre.
Alors que les troupes natives avaient agi sans ordre de guerre dans le but de faire rebrousser chemin à leurs ennemis, Anya était fière de ses combattants qui avaient su prendre une initiative intelligente. Elle espérait cependant qu'ils ne réitèrent pas car dans les poussées d'adrénaline produites par les combats, ils pouvaient parfois leur arriver de commettre des choix sur un coup de tête. Pour l'instant, ils semblaient bien se plier ordres donnés par Anya et Tristan. Malgré cet avantage, une nouvelle boîte de métal est tombée du ciel. Cette fois plus grande et plus massive que la première. Cela eut pour effet de créer une forte agitation parmi les troupes et les deux commandants ont dû faire le choix d'attaquer l'ennemi alors que leur armée n'était même pas entière. Anya avait laissé supposer qu'il pouvait s'agir de renforts et qu'ils feraient mieux de se débarrasser d'eux avant qu'ils ne soient trop tard. Certes, ils étaient en supériorité numérique et plusieurs autres avantages s'offraient à eux. Mais i cette navette était bien des alliés de l'adversaire, les armes à feu leur seraient bénéfiques et elles détruiraient l'armée native en un clin d'oeil. Il avait donc fallu agir même si cela ne correspondait pas aux ordres donnés par Heda Lexa.
Et tout à coup, sans que personne ne comprenne, l'armée terrienne fut envahie par les Démons. Pris par la surprise de la tournure des évènements, il aura fallu quelques instants aux guerriers pour se ressaisir et ensuite repousser cette attaque qui, heureusement, fut soldée par un échec cuisant dû aux nombres de guerriers natifs. Tous ces bouleversements furent gérés à merveille par les natifs sans occasionner trop de perte. Alors qu'ils pensaient être parés à chaque nouvel incident, ils avaient donc formés un blocus tout autour du campement des Cent, empêchant quiconque de sortir ou d'y pénétrer. Ils étaient coincés. Ils tentaient parfois de tirer, mais les archers répondaient de quelques flèches. Ils allaient finir par se rendre. Et s'ils ne le faisaient pas, Anya et Tristan enverraient leur troupes déferler sur leurs palissades de fortune et détruiraient toute personne encore en vie. Cette guerre semblait gagnée d'avance. Ces adversaires, et cela Anya devait l'avouer, étaient plein de ressources et d'idées nouvelles. Mais cela ne suffirait pas à les vaincre.

C'était du moins que ce la cheffe d'unité native pensait. Alors que la nuit se faisait longue, les guerriers ne faiblissaient pas et ne quittaient pas leur poste. Anya surveillait la ligne de front à quelques mètres de là, non loin de son camarade Tristan et pourtant suffisamment éloignée pour se faire épargner des rares tirs ennemis qui résonnaient à travers les bois. Ils attendaient un signe, un signal d'abandon ou quelque chose d'annonciateur de la fin de cette guerre. L'adversaire tenait bon, et il tiendrait jusqu'au dernier moment. L'avertissement ne fut pourtant pas celui qu'ils attendaient, au contraire. Des coups de feu retentirent, mais ils ne venaient pas de l'enceinte du blocus. Des lampes torche se firent apercevoir au loin et depuis le petit promontoire, Anya apercevait ces lumières au loin s'avancer droit sur eux.
Anya déboula de sa petite colline, retournant auprès de ses guerriers qui commençaient à s'impatienter et à s'énerver sous l'effet des balles perdues. Ils voulaient les attaquer, les détruire une bonne fois pour toute. Mais pas encore, là n'était pas le moment.
-Kep yo hodgeda in !* Personne ne doit passer ! menaça-t'elle d'une voix puissante qui eut pour effet de calmer ses troupes.
Elle devait savoir qui étaient ces nouveaux ennemis qui avançaient dangereusement vers eux. Ils pouvaient tout autant être les intrus de la dernière navette ou encore les Maunon. Ils étaient tellement pervers qu'Anya ne douterait pas une seconde qu'ils seraient capables de s'allier au Skaikru. Cela n'en faisait aucun doute. Mais pour le mieux de cette guerre, elle se devait de savoir leur nombre, leurs armes, leurs identités. Elle fit appel à un duo d'éclaireur qu'elle envoya sur-le-champ en quête d'informations. Elle leur ordonna de se faire discret au possible et de ne blesser aucun d'eux. Tout ce qu'elle voulait était des précisions. Et maintenir le blocus.

*Gardez vos positions



Dernière édition par The Ground le Dim 30 Avr - 23:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1046
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Dim 30 Avr - 19:23


We are Grounders
We meet our destiny on the road we take to avoid it

MUSIC :: RAID ON ALAMUT
Il semblait à Marcus Kane qu'une vie entière le séparait du moment où il avait quitté l'Arche et maintenant. Lorsque les effets du sédatif s'étaient dissipés, l'Exodus avait déjà quitté l'Arche depuis longtemps et cette information n'avait pas manqué de contrarier le Conseiller, qui ne s'était pas gêné pour faire part de son mécontentement à qui voulait l'entendre. Sa réaction n'avait étonné personne et encore moins Abigail Griffin, la principale organisatrice de cette mascarade, mais bien vite, les choses se tassèrent, car quelque chose de plus grand et de plus important les attendait, en bas. Kane avait bien été obligé de faire avec, puisque finalement, on ne lui avait pas laissé le choix.

L'Exodus eut beaucoup plus de difficultés à se poser … Kane ne fut pas en mesure de comprendre parfaitement les raisons de telles perturbations, et il ne comprit pas non par quel miracle les hommes, transformés en pilote pour l'occasion, réussirent à poser la navette. Marcus avait senti la navette trembler de toute part et malgré son manque crucial de connaissances en aéronautique, il ne fallait pas être sorti de Saint Cyr pour comprendre que quelque chose n'allait pas. Non sans peine, l'Exodus avait fini sa course en retournant tout sur son passage, créant tout autour du vaisseau un véritable champ de cendre et de terre retournée. La nuit les avait accueilli et les gens de l'Arche avaient alors découvert la Terre.

La chose qui frappa le plus Marcus fut le goût de l'air. L'air avait une odeur et une saveur que personne, sur l'Arche, ne pouvait imaginer. L'odeur de la terre retournée fit battre son cœur et la douceur de l'air le rendit longtemps perplexe ... la vie se redessinait devant lui, comme si tout ce qu'il avait connu jusqu'à présent n'était qu'illusion. L'irrégularité même du terrain lui fit redécouvrir ses pas, et l'immensité du monde lui rappela plus que jamais l'insignifiance de son existence, de leur existence à eux tous … qu'étaient-ils, finalement, face à ce vaste espace sans fin ? Rien, rien du tout, Kane prenait enfin conscience de toute la profondeur de cette vérité.


Les soldats de l'Arche faillirent abattre le messager lorsque celui-ci arriva, un peu trop rapidement à leur goût. Les cris émis par le jeune permirent d'éviter le drame, et par la suite, tout alla très vite, très très vite. Lorsque le garçon raconta aux gens de l'Exodus la boucherie qui avait lieu au campement des 100, Kane rassembla sans attendre tous les hommes capables de combattre et s'était mis en route, non sans tenter, avant de partir, de dissuader Abigail de les suivre. Les blessés qui n'avaient pas eu la chance de sortir indemnes de cet atterrissage compliqué avaient besoin d'elle au camp nouvellement formé, mais à ses yeux – et Kane le comprenait – rien n'était plus important que de rejoindre Clarke et les jeunes délinquants. Malgré la dangerosité de la mission, Marcus avait abandonné l'idée de la convaincre et avait fini par accepter sa présence, à une seule condition, celle de rester en arrière, à l'abri derrière l'armada de garde. Kane ne pouvait pas l'empêcher de vouloir voir sa fille, mais il voulait éviter à tout prix qu'elle ne soit blessée … car si la médecin était blessée, qui viendrait la soigner ?

La nuit rendit leur excursion périlleuse, car non content de ne pas connaître le terrain sur lequel ils évoluaient, l'obscurité réduisait considérablement leur champ de vision, qui ne se résumait qu'au faible faisceau lumineux de leurs torches. A travers les arbres, le garçon les guida jusqu'au campement des jeunes, où les soldats de Kane rencontrèrent leurs premiers Natifs. Restés en arrière pour éviter toute surprise, ils tombèrent nez à nez avec les gens de l'Exodus.

« — Abattez-les, ils ne doivent pas dévoiler nos positions ! » déclara Kane. Alors, comme un bruit de tonner, les premiers coups de feu résonnèrent dans forêt. Les Natifs tentèrent de fuir, mais ils tombèrent sous les balles tirées par les hommes de l'Arche. Kane n'avait même pas cherché à négocier … il était là pour porter secours aux jeunes, pas pour faire de la diplomatie. Lorsque les coups de feu cessèrent, Marcus repris la parole « Ils savent que nous sommes là, éteignez les lumières maintenant » ordonna-t-il.

Les torches s'éteignirent alors, et Marcus se servit du couvert de la nuit pour dissimuler leur position. Les éclaireurs qui suivirent n'eurent pas plus de chance et les renforts de l'Arche avancèrent dans l'obscurité. Bientôt, ils aperçurent l'armée native, qui campait un peu plus loin, et Kane s'arrêta alors pour faire le point.

« — Très bien, voilà ce qu'on va faire. Vous quatre, partez devant et envoyez-leur les bombes lacrymogènes, ça devrait les disperser » affirma Marcus « Lorsque le gaz se sera dissipé, nous traverseront la zone pour atteindre le campement. Le passage ne restera pas longtemps ouvert, abattez tous ceux qui tenteront de le refermer » expliqua-t-il.

Les hommes firent un signe de tête et s'échangèrent des regards graves. Ils n'avaient pas de masque à gaz ni la moindre protection, si ce n'était les vieux gilets pare-balles aux couleurs de l'Arche. Ils savaient que le plan de Kane était périlleux mais qu'il pouvait fonctionner.

« — Bonne chance à tous » déclara Marcus. Puis, d'un hochement de tête, Kane indiqua aux deux hommes désignés de partir. Marcus jeta un regard vers l'arrière, cherchant des yeux Abigail. Il ne mit pas longtemps à la trouver et l'interpella « Abby, tu viens avec moi » dit-il simplement. Il sortit de derrière son dos un pistolet qu'il lui tendit « Tiens, prends ça. Tu sais t'en servir ? » lui demanda-t-il. Il la regarda un instant, mettant de côté la légère animosité qu'il avait à son égard « On va chercher ta fille » déclara-t-i finalement.

Sa fille, les Blake et tous les autres jeunes qu'ils avaient envoyés sur Terre pour mourir.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Dim 30 Avr - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 41
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Dim 30 Avr - 19:44


SETHEN
Guerrier Trikru
La récente mésaventure de Sethen n'avait en rien apaisé son belliqueux caractère … bien au contraire. Sa chute inopinée l'avait rendue acerbe et rancunier, et même la douleur qui lui lancinait l'épaule ne suffisait pas à le décourager. Il était passé non sans râler par la case guérisseur, qui avait eu la patience de retirer la balle logée dans l'épaule du natif malgré les insultes de Sethen, qui était autant impatient que désagréable.

Désormais sous le commandement d'Anya et de Tristan, Sethen était bien forcé d'obéir et de faire ce qu'on lui disait de faire, ou plus précisément de ne pas faire. Désormais incapable de tirer à l'arc, le jeune natif était contraint t'attendre l'offensive qui tardait désespérément à venir … les archers tiraient quand d'autres tentaient d'atteindre la porte, mais chacune de leurs tentatives se soldaient systématiquement par un échec, au grand damne de Sethen qui n'attendait qu'une chose : mettre ce satané campement à feu et à sang. Au lieu de cela, les jeunes résistaient encore et toujours, usant de leurs maudites armes pour tenir à distance les natifs, qui devaient à la fois faire attention aux balles mais aussi aux mines enfouie dans le sol. Dans son coin, Sethen fulminait … il n'en pouvait plus t'attendre. Au diable Anya et ses stratégies débiles ! Les jeunes ne voulaient pas se rendre ? Tant pis pour eux ! Qu'attendaient-ils pour attaquer, au juste ? L'arrivée des renforts Skaikru ?

Tandis qu'il fusillait du regard le campement des 100, scrutant la nuit de ses yeux clairs, Sethen fut alerté par la soudaine apparition d'un bien étrange objet. Venant de la nuit et vraisemblablement de nulle part, le jeune natif observa l'objet un instant, perplexe ... dans un déclic, un gaz étrange sortit brusquement de la chose et Sethen fronça les sourcils. Qu'est-ce que c'était que cela encore ? Tout d'abord, Sethen ne bougea pas et par la suite, il le regretta amèrement. En bien moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, la zone fut bientôt envahie par cette fumée étrange, qui attaqua les yeux et les paumons des natifs. Bondissant sur ses pieds, Sethen toussa et cracha ses poumons, et ses yeux se mirent bientôt à le brûler comme jamais. Des larmes lui brouillèrent bientôt la vue … il distinguait seulement l'agitation autour de lui ainsi que les cris des guerriers natifs.

— Maunon ! Maunon !

Sethen n'avait pas entendu les coups de feu, trop absorbé dans ses ruminations pour se rendre compte que les claquements ne venaient pas du campement mais bien d'ailleurs. Bientôt, la fumée devint insupportable et Sethen se leva, titubant en pestant … malgré les ordres d'Anya, le guerrier abandonna son poste. Qui pouvait bien rester de toute façon ? Il n'allait pas se laisser mourir sous prétexte qu'on lui avait dit de rester … contrairement à beaucoup d'idées reçues, il n'était pas complètement fou.
Incarné par Kane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 983
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Dim 30 Avr - 20:02


We Are Grounders
Event

Le voyage vers la Terre était un peu long et quand Marcus se réveilla il fit bien savoir son mécontentement, surtout à elle... Elle ferma les yeux, encaissant ses reproches sans broncher. Mais il se calma bien vite alors que le vaisseau bougeait dans tout les sens, avant de se poser avec quelques difficultés sur le sol.

Les premiers hommes sortirent et Abby suivit le mouvement. Il faisait nuit elle ne voyait pas grand chose, mais l'air qu'elle respirait était tellement différent de tout se qu'elle avait déjà sentit et de tout se qu'elle avait pu imaginer jusque maintenant. Il y avait plein d'odeurs qu'elle n'avait jamais pu imaginer.

Mais bien vite tout s’accéléra et une équipe était sur le point de partir avec Marcus et le messager, Abby insistât pour les accompagner et Marcus fût bien obliger de céder mais il tenait à ce qu'elle reste en arrière, et Abby savait à ce moment qu'elle devait lui obéir.

Ils avançaient doucement et prudemment et Abby n'eu pas le temps de savoir se qui se passait que plusieurs personnes se firent fusiller... Elle détestait ce bruit... Elle écouta attentivement Marcus et regarda sa main quand il lui tendis un flingue.

"Oui d'accord je reste avec toi... Et non je ne sais pas m'en servir j'en ai jamais utiliser..." Elle le prit quand même mais sans grande conviction...

Elle allait chercher sa fille et c'était se qui la motivait le plus, la retrouver et voir que les cents allaient bien... Enfin ce qu'il en restait

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 19 Masculin Nb de Messages : 114
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Dim 30 Avr - 21:10


La jeune femme était sur ses gardes, attentives au moindre bruit venant de l'extérieur, elle avait toujours son arme et observait la foret. Parfois elle regardait en arrière pour observer la situation dans le camp, souriant à ceux qui croisait son regard. Elle était habituellement distante avec les autres mais en ce moment particulier elle se disait que tout le monde avait besoin d'un peu d'espoir. Les secondes lui semblaient désormais des heures, inquiète, le souffle rendu difficile par le stress et ses doigts et articulations endoloris par des crampes, elle n'espérait qu'une chose: que ce maudit siège se termine. Mais c'était loin d'arriver et il faudrait qu'ils gagnent ce combat, ou alors qu'ils disparaissent à jamais. Mais jamais il ne reculeraient, jamais ils n'abandonneraient. Ce combat était le leur, ils s'étaient battus et avaient sués pour bâtir ce camp, ils se battront à nouveau pour pouvoir le garder et cela jusqu'à la fin.

Les coups de feu récents avaient bien entendu redonner un peu d'espoir à Kassandre mais cette dernière ne remettait pas tout leur destin en ces derniers, il s'agissait surement de l'Arche évidemment mais rien ne prédisait qu'ils allaient réussir à repousser l'armée native ni même à rejoindre les cents. Ils devaient se battre de leur coté également et donner le meilleurs de chacun. L'adolescente recula de son poste, prévenant le tireur juste à coté d'elle qu'elle revenait dans quelque minute et parti à la recherche de quelqu'un. Elle ne prit pas beaucoup de temps à le trouver et s'approcha alors d'un des jeunes, enfin le plus âgé de tous étant donné qu'il s'agissait de Bellamy Blake. Le jeune adulte s'était rapidement imposé comme leader à leur arrivée avant de devoir partager le pouvoir dans une cohabitation avec l'amie de Kassandre, Clarke Griffin. Kassandre respectait Bellamy même si elle n'approuvait pas souvent ses décisions et ses manières elle reconnaissait qu'il essayait de faire au mieux pour son peuple malgré ses erreurs. Elle comprenait et acceptait également que beaucoup avaient décider -et cela très rapidement-
de le suivre, ils avaient certainement vu en lui la figure d'une personne rassurante, d'un guide protecteur, d'un grand frère qui les aideraient à survivre dans ce monde nouveau. Mais rapidement Bellamy avait montré qu'il n'était pas un super-héro, il avait autant besoin des autres que les autres avaient besoin de lui, mais ce n'était pour aucune de ces raisons que Kassandre était venu le voir quand elle prit la parole.

"Bonsoir. Si on peut encore dire 'Bon'soir... Ne t'inquiète pas je vais bientôt revenir à mon poste, je ne fait que passer. Je voulais..."

Les mots lui étaient difficiles mais néanmoins nécessaire, elle reprit donc après cette courte pause.

"Je voulais m'excuser pour hier. J'ai crut que mon plan et celui de Clarke était la seule possibilité. Mais au final cette possibilité s'est montrée aussi hasardeuse que celle de rester ici. Je n'aurais pas dut remettre tes décisions en doute. On est pas souvent d'accords et j'approuve rarement ce que tu dis mais... Soyons réaliste, il y a peu de chances qu'on s'en sorte mais il faut quand même tout tenter et cela jusqu'à la fin. Voilà je suis venu m'excuser parce que je ne veux pas qu'on se divise et... Je ne veux pas avoir de remords si jamais ce jour doit être notre dernier... Bonne chance Bellamy."

Sur ces mots la jeune femme lui sourit d'un air plus attristé qu'autre chose et se retourna au bout de quelques instants pour revenir à son poste. Elle espérait que cette nuit passe rapidement, elle espérait l'aide de l'arche, elle espérait même encore des négociations possible avec les natifs, elle espérait tant de choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 17 Masculin Nb de Messages : 603
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 1 Mai - 1:15

Wii are Grounders
C’était le bordel. Des gens qui couraient partout, s’agitaient dans tous les sens, d’autres qui tentaient de dormir, certains qui s’occupaient des malades et encore qui faisaient ce qu’ils pouvaient pour se battre. Je comprenais rien à ce qu’il se passait. La veille, ils avaient tous eu une sorte de discussion, et s’étaient mis à bouger, dévalisant le camp avant de commencer à se barrer, avant de revenir rapidement, plus affolés que jamais. Je savais bien qu’il y avait une histoire de Natifs là dessous, j’entendais les coups de feu et les flèches siffler, mais tout ça se mélangeaient dans ma tête. J’étais pas en état.

Il y a quoi, deux jours, un jour, trois ? Bref, un de ces types qui se fait remarquer était revenu, Murty je crois. Il avait ramené avec lui sa foutu maladie et une bonne partie d’entre nous se l’était choppé, moi y compris. J’avais de la chance, j’étais pas mort, et j’étais pas non plus à l’agonie, mais presque. Au début, je pouvais à peine bouger, coincé dans un coin à attendre qu’une âme charitable veuille bien s’occuper de moi, dans mon piteux état. Bizarrement, il y avait bien plus de ces âmes dans le camp que je l’aurai cru, même si la douleur ne me permettait pas vraiment d’apprécier leurs présence plus que ça.

Quand ils se sont tous barrés, ya quelques heures, je faisais partis de ceux qui étaient encore au camps, pour raison de diarr… toux sévère. J’avais le teint pâle, les yeux renfoncés dans une cavité assez sombre pour que ma gueule ressemble déjà à celle d’un fantôme. Pourtant, j’allais de mieux en mieux. Déjà, ça faisait plusieurs heures maintenant que je n’avais rien vomi, même si je crachais encore un peu de sang. J’arrivais aussi doucement à me déplacer, à aller voir ce qu’il se passait, dehors. J’étais encore faible, mais plus assez pour rester en retrait.

L’esprit encore embrouillé, je voulais éclaircir la situation. Je profitais du cadre de la porte de la navette pour me tenir debout, pendant que je regardais ce qu’il se passait dans le camp et ses alentours. Ce n’était visiblement pas la joie. Un vrai champ de bataille, même si on avait plutôt l’impression qu’on essayait de nous tirer comme des lapins sans trop y parvenir. Peut être que c’était une des raisons de notre survie jusqu’ici : ce n’est pas grave d’être nul tant que ton adversaire l’est tout autant. Mais je doute qu’on tienne longtemps comme ça, je savais pas ce que les autres avaient prévus pour nous sortir de là, mais j’y croyais pas trop.

J’eu pas le temps de m’inquiéter plus avant qu’une énième quinte de crachage de poumons repris le dessus. Je tenais à peine sur mes jambes qui tremblaient comme jamais pendant que j’ostracisais quantité de mon sang hors de mon corps. J’étais malade comme un chien, et complètement inutile. Cette dernière sensation m’étais bizarrement beaucoup trop familière.

On pourra dire ce qu'on veut, mais au moins dans l'espace, on avait pas ce genre de maladie de merde.

 


_________________

⌘ Champion Officiel des Hungers Kicks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t343-jonathan-shepard-sp

avatar
CAVALIER DES PLAINESMembre de l'Ambassade
CAVALIER DES PLAINES
Membre de l'Ambassade

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 123
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 1 Mai - 2:47

We are grounderNemyt n’aimait pas cela… Rester dans l’attente n’était pas ce qui la dérangeait le plus, mais se retrouver là, au sol, à mener ce blocus n’était pas dans ses habitudes. C’était une Igranronakru, une guerrière qui se battait à cheval et qui fauchait ses adversaires et non une personne qui restait des plus silencieuse à tout simplement attendre le moindre dépassement de limite pour agir. La patience n’avait jamais été l’une de ses plus grandes qualités, mais se retrouver ici, parmi d’autres guerriers venant de d’autre clan était des plus glorifiant pour elle. La guerre était là, contre ces personnes venues du ciel et elle avait pu quitter Polis pour se joindre à ceux qui combattraient les envahisseurs venus du ciel. Nemyt s’était volontiers joint à eux et c’était la raison de sa présence parmi les rangs de ce clan n’étant pas le sien, combattant comme tous au sol. La jeune femme comptait bien user de ses talents de guerrière, mais encore fallait-il qu’un de ces enfants quittent leur navette pour oser les affronter. Cela faisait des heures que ce blocus avait été mis en place et jusqu’à présent, la seule réelle difficulté qu’entrapercevait la native était leur utilisation d’arme à feu, dont elle faisait réellement face pour la première fois.

Alors que la pangona se forçait à suivre les ordres, ne quittant pas ses positons, des coups de feu, plus éloignés du campement des cent attirèrent son attention. Même si la tentation de se déplacer pour aller voir se faisait forte, elle s’obligeait à ne rien en faire. Nemyt avait beau se savoir impatiente et toujours prête à réagir au quart de tour, elle connaissait aussi les règles liées à la guerre et savait ce que cela pouvait lui coûter de désobéir. Ainsi, son instinct de combattante la faisait rester sur place, cherchant seulement du regard un quelconque indice pour lui indiquer la provenance de ces coups de feu. De nouveaux ordres surgirent de la part de celle qui menait les troupes et l’Ingranronakru avait eu un bref signe de tête instinctif. Si personne ne devait passer, alors elle se ferait un plaisir de bondir sur celui qui tenterait de franchir leur ligne.

Pourtant, un nouvel élément surgit alors que la pangona était à l’affût du moindre mouvement. Jusque-là, elle se sentait chanceuse, mais ce n’était sans compter sur la source de ses coups de feu qui indiquaient l’arriver de quelqu’un maîtrisant ces armes. La suite s’enchaîna rapidement alors que des objets atterrirent non loin d’eux, dégageant une espèce de fumée âcre. Nemyt ne s’était pas trouvé à côté de l’un de ses diffuseurs, mais il n’avait pas fallu longtemps pour ses yeux et sa gorge se mettent à lui brûler, alors que la brume se dirigeait vers elle. Presque de manière similaire, des cris lui parvenaient, parlant des hommes des montagnes. C’était trop pour la jeune femme qui ne pouvait rester là sans rien faire. Et puis, comment aurait-elle pu alors que sa cage thoracique la brûlait ? Il fallait qu’elle échappe à ces fumées et se trouve un endroit dégagé pour ne pas se laisser surprendre. Même si elle n’avait encore jamais rencontré de Maunon, elle en avait suffisamment entendu à leur sujet pour s’inquiéter de leur présence. Rien ne lui confirmait que c’était bien eux, mais il devait y avoir une raison, supplémentaire au choix des armes, pour que quelqu’un hurle leur présence. Alors, essayant de ne pas se prendre de tirs, venant du camp ou d’un tout autre endroit non identifié, Nemyt tenta de se faufiler pour s’éloigner de cet horrible gaz qui lui donnait la nausée, comprenant qu’elle n’avait aucune chance pour le moment.
© CRIMSON DAY

_________________

Ingranronakru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t280-rapport-de-missions

avatar
MAÎTRE DE JEU - PNJ
On the Ground there is no Law

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 93
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 1 Mai - 12:42


BELLAMY BLAKE
We all make mistakes ... let's not repeat them
Bellamy n'avait pas fermé l'œil de la nuit … comment l'aurait-il pu ? Avec tout ce boucan et cette tension, le jeune homme se demandait bien comment les autres avaient pu faire la sieste. Bellamy ne leur en voulait pas, bien qu'il aurait aimé voir tout le monde mettre la main à la pâte.

Il campait sur sa position, les yeux rivés vers l'extérieur, lorsque Kassandre Kayser ramena sa fraise. Pendant un instant, les traits de Bel' se durcirent … pas encore elle ! Si elle était venue lui faire des reproches, elle tombait vraiment mal, car Bellamy était tout sauf d'humeur pour l'écouter. Cette histoire avec Murphy avait largement contribué à rendre sa journée exécrable et il n'avait pas besoin des remarques de Madame-Je-Crois-Tout-Savoir-Mieux-Que-Les-Autres. Cependant, contre toute attente, la jeune fille se présenta devant lui non pas pour critiquer, mais bien pour s'excuser … et bien, elle était bien bonne celle-là ! Presque agacé, Bellamy raffermit sa prise sur son arme, écoutant vaguement la jeune fille jusqu'à ce qu'elle se décide enfin à partir. Malgré son air renfrogné, Bellamy eut un éclair de lucidité qui lui fit revoir son jugement et il se tourna vers Kassandre, qui s'éloignait déjà.

— Hey, Kassandre … l'interpella Bellamy. Il quitta un instant son poste pour la rejoindre. J'peux être con des fois moi aussi alors … désolé.

Il était sincère. Bellamy se connaissait : il ne gérait pas toujours bien la colère et encore moins le stress, en particulier lorsque la survie d'un groupe reposait sur ses épaules. Bel n'avait jamais été formé ni préparé pour cela : il faisait des erreurs, comme tout le monde, le plus dur était de les reconnaître … et de les accepter. Au final, ils œuvraient tous plus ou moins pour la même chose : la survie du groupe, c'était la seule chose qui importait vraiment.

La succession des évènements avait fait perdre à Bellamy le court du temps, si bien qu'il ne savait plus vraiment quel jour ils étaient. Pour lui, hier, aujourd'hui et demain n'avait pas beaucoup de sens … tout se superposait et le seul indice de temps qui avait du sens pour lui était "la dernière fois". Il posa sa main sur l'épaule de Kassandre, comme pour appuyer ses mots.

— Ce jour n'est pas notre dernier. On va se battre et on va survivre, tu m'entends ? déclara-t-il. On a pas survécu tout ce temps pour se faire tuer maintenant.

Mais dans son super discours de motivation, Bellamy fut interrompu par l'apparition soudaine d'un nuage de fumée à proximité du campement. Son regard se tourna sans sa direction et il fronça les sourcils.

— C'est quoi cette fumée ? demanda-t-il en scrutant l'horizon.

Elle était suffisamment loin pour ne pas atteindre le campement, mais quelque chose lui disait que les natifs n'avaient pas cette chance. En tendant l'oreille, Bellamy les entendait tousser au loin. Certains criaient et Bel était sûr d'une chose : c'était la panique là-bas. Comme tout le monde, Bellamy avait entendu les coups de feu au loin et son cœur se mit à battre plus vite à l'idée qu'il s'agissait peut-être des mêmes personne.

— Est-ce que tu crois que c'est l'Arche ? demanda-t-il à Kassandre.

Bellamy ne savait pas vraiment quoi espérer. L'arrivée de l'Arche ne l'enchantait pas, mais force était de constater que des renforts ne seraient pas de trop. S'ils apportaient des armes et des munitions, peut-être parviendraient-ils, ensemble, à lever définitivement le blocus natif. Tel était l'espoir de Bellamy du moins, qui croyaient encore que défendre le campement était la meilleure option qui s'offrait à eux.
Incarné par Kane


Résumé de ce premier tour
RAPPEL DU CONTEXTE : Les Natifs ont encerclé le campement des 100. Leur stratégie est simple : faire tirer le plus possible les jeunes pour réduire leur stock de munition. Leurs rares offensives se sont soldées par un échec : des mines ont explosé un peu partout autour des remparts, ralentissant considérablement l’avancée des natifs.

Voyant que les renforts de l’Exodus tardaient à venir, les 100 décidèrent d’envoyer un message pour prévenir les renforts. En début de tour, les jeunes ne savaient pas si le messager avait survécu ou non et s’il était parvenu à rejoindre d’Exodus ou pas.

▲ Alors que les Natifs avaient bon espoir de voir les jeunes s’affaiblir, des coups de feu ont résonné en provenance de la forêt, derrière eux. Des lumières, au loin, indiquèrent l’arrivée de troupes et Anya fit le choix d’envoyer des éclaireurs pour connaître l’identité de ces soldats nouvellement venus.

▲ Les éclaireurs envoyés par Anya sont abattus par les hommes de Kane. Les lumières disparaissent dans la forêt, dissimulant l’avancée des renforts venus de l’Arche.

▲ Quelque temps après, une étrange fumée s’élève aux abords du campement (bombes lacrymogènes). La fumée disperse les troupes natives installées à proximité, créant une brèche dans le blocus. Dans le tumulte des évènements, certains Natifs pensent qu'il s'agit d'une attaque des Hommes des Montagnes.


ORDRE DE POSTAGE :

Raven Reyes
Clarke Griffin
Aaron Ferguson (PNJ - Clarke)
Octavia Blake
Kassandre Kayser
Jonathan Shepard
Anya (PNJ - Lexa)
Nemyt
Marcus Kane
Abigail Griffin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1308
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 1 Mai - 21:03

We are Grounders Pt.2
Skypeople & Grounders

Je soufflais, essayant d'atténuer la douleur. Finalement je ne savais pas ce qui était le plus ironique dans l'histoire... Entendre tous les jeunes dire que les natifs pouvaient nous tuer ou se faire tirer dessus bêtement par un petit con de service?

Jusque la ma participation avait été derrière une table a bosser sur des bombes et des grenades. Après la radio c'est tout ce que j'avais pu faire... Et la seule fois ou je joue les filles héroïque... Je me prends un balle. Reyes, t'emmerde plus a bouger de derrière ton établi! Pensais je.

Je n'arrivais pas a penser correctement, c'était pire que tout puisque je ne cessais de répondre de façon désagréable a Finn qui n’arrêtait pas de me demander si "ça allait". J'ai une balle dans le corps, blondie viens juste de refermer la plaie avec un couteau chauffé a blanc... Sérieusement... Est ce que j'ai l'air d'aller bien?!

Heureusement pour moi, l'attaque des natifs le fit sortir et Clarke resta seule avec moi. Manque de chance, les moments d'inconsciences sont passés et on dirait bien que je vais rester consciente assez longtemps pour savourer cette douleur qui m'irradie toute la jambe et le bas du dos. Murphy, si un jour je t'attrape, je te jure que c'est moi qui te prends, personnellement! Enfin... Encore faudrait il que je vive jusque la.

Si Murphy n'est pas dans les parages, j'ai encore mes chances, ouais...
Raillais je en essayant de m’asseoir plus confortablement.

J'entendais des bruits de coup de feu et des cris dans notre langue et dans une autre langue... Quelque chose bougeait dehors, mais Clarke m'avait bien dit de rester tranquille pour ne pas aggraver ma blessure et créer une hémorragie interne. Autant je n'étais pas sure de ces choix en matière de mecs, autant je savais qu'il valait mieux respecter ce qu'elle disait en matière de survie. Elle avait quand même quelques réussite a son actif. A commencé par ces jeunes qui s'étaient fait piqué par des insectes avant mon arrivée. Certains étaient morts d'autre étaient encore en vie. Espérons que je fasse partie du second choix moi aussi.

On peux se barricader dans la navette... Commençais je. Je pris du temps avant de continuer a expliquer mon raisonnement. La douleur était intense a certains moment... A d'autre c'était encore supportable. Il nous reste du carburant... Expliquais je. J'avais récupéré une partie pour certaines de mes bombes... Mais je n'avais pas tout consommé, habitude qu'on avait sur l'arche : conserver un maximum les réserves au cas ou. On pourrait créer une sorte de giga bombe... A condition que tout le monde soit a l'intérieur... Et que les natifs s'approchent assez près. C'était un très gros résumé. Mais en réalité je réfléchissais plus doucement. Ma douleur court-circuitait le fils de mes pensées.
made by black arrow

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.


Abs du 7 Juillet au 28 Aout. (intermittence et réelle abs)
Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 1713
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 1 Mai - 23:18





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

We are Grounders « I'm doing the best I can. »



Clarke considéra la réponse de Raven. Elles avaient beau ne pas être les meilleures amies du monde suite au partage d'un seul garçon, elles étaient des alliées hors pair en situation tragique. Car il fallait le dire, cette bataille pouvait bien se terminer pour elles qu'elle aurait tout de même pris la vie de dizaines de personnes. Et ça, Clarke ne pourrait jamais l'oublier, encore moins se le pardonner. Son idée d'escapade dans la forêt avait déjà coûté la vie à bien des jeunes, et avait affaibli les autres qui peinaient à garder le mur debout. Heureusement, on vint faire part à Clarke d'un changement de la situation au-delà du mur. Si les nouveaux arrivants venaient de l'Arche, ils s'en tireraient face aux Natifs. Mais de toute façon, qui ces gens armés d'objets sophistiqués pouvaient être en-dehors de son peuple ? Il ne pouvait clairement pas s'agir d'un groupe de Natifs. Dans tous les cas, les Cent n'avaient pas d'autre choix que d'attendre l'évolution de la situation. Peu importe qui ces nouvelles personnes étaient, ils le sauraient assez vite. En attendant, Clarke avait besoin d'un plan de secours, ce que Raven semblait pouvoir lui apporter. Clarke n'y connaissait pas grand chose en mécanique, et ses notions de chimie se rapportaient plus précisément aux médicaments. En somme, elle ne comprendrait pas tout ce que lui dirait Raven, c'est pourquoi elle lui fut secrètement reconnaissante du résumé très schématique qu'elle reçut de la jeune mécanicienne.
- Faire entrer les Natifs, ça ne devrait pas être trop compliqué je pense, assura-t-elle. Mais elle repensa aux derniers invités et cela compromit fortement ce plan. Si besoin, on se débrouillera. Mais est-ce que tu arriverais à mettre ton plan en place ?
Car il fallait être honnête, l'état de Raven ne permettait pas vraiment à la jeune femme de se balader dans les quatre coins du vaisseau pour jouer avec câbles et autres babioles. Clarke voulait vérifier la plaie à nouveau, s'assurer qu'il n'y avait aucune hémorragie interne, mais un bruit rauque la fit se retourner. A la porte de la navette, prêt à sortir, Jonathan crachait ses poumons sur le sol métallique.

Clarke se précipita à sa suite. 'Jonathan !' l'interpella-t-elle. Il était l'une des nombreuses victimes de la fièvre hémorragique. Clarke y était passée elle aussi et avait eu la chance de se remettre assez rapidement. Chose bien étonnante, car Clarke avait encore les marques de sa longue balade nocturne dans la forêt. Sa cheville foulée était bien maintenue, ce qui permettait à Clarke de se déplacer. De là à courir à toute vitesse, certainement pas, mais au moins elle n'était pas immobilisée. La veille, elle avait eu de la chance. Les Natifs s'étaient contentés de flèches, car si les ennemis s'étaient rués sur elle, Clarke n'aurait jamais eu le temps de fuir.
- Reste à l'intérieur, c'est trop dangereux dehors, tu le sais bien. Elle le raccompagna jusqu'à sa couche et l'y installa. Elle avait eu un peu de mal à supporter son poids, sa cheville blessée ayant déjà du mal à soutenir le sien, même protégée par un bandage serré. Elle posa une main sur le front du garçon. Il était encore brûlant de fièvre.
- Un vaisseau de l'Arche a atterri ce soir. S'ils arrivent jusqu'à nous... non, pas de si. Ils devaient leur venir en aide, les retrouver. Les Cent ne pouvaient rester seuls indéfiniment. Tu vas peut-être retrouver ta mère bientôt. Fais-lui au moins le plaisir de retrouver son fils en vie.
Clarke savait qu'elle se montrait hypocrite en disant cela car s'il y avait bien une chose qu'elle ne voulait pas, c'était donner à sa mère la joie de retrouver sa fille bien en vie. Abigail Griffin était l'une des raisons pour lesquelles Clarke avait failli tout abandonner dans la forêt. La nuit noire lui avait apporté ses démons et le visage de la femme lui était apparu avec la trahison douloureuse qui avait fait disparaître son père dans le néant.
- Je dois aider à tous nous sauver, mais je suis à côté si tu as besoin de moi, adressa-t-elle avec une pointe de sarcasme à Jonathan en se relevant pour retourner auprès de Raven.
Clarke n'avait pas l'impression d'être réellement utile, ou efficace, mais elle faisait du mieux qu'elle pouvait pour garder un maximum de personnes en vie : les vivants au combat comme les malades et les blessés qui s'accrochaient comme ils pouvaient à la vie.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


There's always a way out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 41
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 1 Mai - 23:22


We are Grounders ■ Pt Two
Aaron Ferguson - Délinquante




Je ne sais pas trop si j'ai encore envie de lancer des pierres. Je continue le temps de me décider. C'est agréable mais lassant. Ça me rappelle les rares douches que je prenais sur l'Arche. Elles étaient toujours courtes et ma mère me forçait régulièrement à y aller, mais ça m'effrayait. Aujourd'hui encore, je ne pouvais pas imaginer aller dans l'eau. A chaque fois que je prenais une douche, même d'une courte minute, je paniquais. J'avais trop peur de me noyer. Alors, quand je suis tombée sous la pluie de la forêt, j'ai eu peur. Mais j'ai vite compris que les arbres me protègent des chutes d'eau. Encore une fois, Anthime et son peuple sont là pour moi, au contraire des autres de mon espèce. Je me demande comment on peut être aussi méchant. On m'a dit tellement de choses pas gentilles, on se moque constamment de moi. Et là, la seule raison pour laquelle les autres me laissent tranquille c'est parce qu'ils ont peur de mourir. Peut-être que je devrais aller me moquer d'eux moi aussi. C'est vrai. Ils ont toujours choisi le mauvais moment pour se moquer de moi (c'est jamais le bon moment) alors je devrais faire de même. Du coup, je laisse mes pierres seules, déterminée à ne pas être sympa cette nuit. Seulement cette nuit, car si je suis encore en vie au lever du jour il faudra que j'aille donner son bain à Anthime. Elle, au moins, elle ne craint pas la noyade, vu qu'elle est déjà morte. Je la sens glisser le long de ma bretelle contre mon épaule et la remets tout de suite en place. Non, Anthime, tu n'y couperas pas ! Les morts se salissent plus vite que les vivants, à cause de la décomposition – on a vu ça en cours de biologie – tu prendras ton bain ! De toute façon, tu peux pas t'enfuir, t'as pas de jambes.

J'ai entamé une courte promenade avant mon sermont. Le temps que je dispute Anthime, je me retrouve déjà derrière le front principal. Je cherche des yeux une personne à qui parler en première. Quelqu'un passe à côté de moi, je crois que je la reconnais. Elle me dit quelque chose, mais je connais toujours pas son nom. J'entends un homme dire Kassandre et la fille se retourne à ça. C'est ça alors son prénom, Kassandre, parce que ça m'étonnerait qu'elle se retourne sur un prénom qui n'est pas le sien. A moins que Kassandre soit un mot que je ne connais pas encore, et dans ce cas-là il faudrait que je demande. Mais au fond on s'en fiche, si Kassandre était un mot je ne l'utiliserais pas de toute façon.
«  », je l'interpelle, cette fille. Je dois dire un truc pas gentil, c'est ce que je suis censée faire. C'est ma mission. Mais je n'ai pas d'idées. J'ai pas l'habitude de dire des trucs méchants. « T'es pas belle. » J'avais entendu que ça faisait mal aux filles quand on leur disait ça. Moi je m'en fiche personnellement, même si ça m'importerait pas d'être moche je sais que je suis super belle. On me l'a souvent dit sur l'Arche, et d'ailleurs c'est la seule chose gentille qu'on me disait. Je me dis quand même que c'est bien que je sois pas trop moche parce que déjà que les autres se moquent de ma vie, j'imagine pas ce que se serait si en plus j'étais pas belle. Je crois que même moi je me serais moquée de moi-même, parce que ça aurait été beaucoup de malchance.
Je serre les poings pour avoir l'air méchante et me rends compte que j'ai encore une pierre dans les mains. Mince, j'ai oublié de m'en débarrasser. Je suis un peu tête en l'air parfois mais c'est pratique pour regarder le ciel d'en-bas, surtout après y avoir grandi.
« Oh, attends reste là, il faut que je jette le cailloux. » je dis à la fille. Je n'ai pas fini de l'insulter, je le sens. Je sais par expérience que pour voir que quelqu'un est vraiment blessé par des paroles il faut continuer jusqu'à ce que la personne pleure. Je ne suis pas très douée pour me moquer des gens, mais je vais bien trouver quelque chose. Pour l'instant, il faut que je me débarrasse de ce caillou. Il est plus gros que les autres, je crois, c'est peut-être pour ça que je n'avais pas remarqué qu'il était dans ma main, parce qu'il est différent et qu'on remarque toujours le plus commun en premier. Je m'approche un peu du mur. Y a un truc coloré qui s'élève dans le ciel pas loin du camp. C'est joli, j'aime bien la couleur, même si ça manque quand même de bleu. Je voulais tellement lancer la pierre que je le fais alors que je n'étais pas concentrée du tout. Le nuage coloré me distrayait. C'est injuste ! Je veux recommencer ! Mais c'est trop tard, la pierre va frapper contre un rondin de bois du mur et rebondit. Ça va trop vite pour moi. Je crois que la pierre revient dans ma direction. Anthime, protège-moi !



Incarnée par Clarke

Lancer de dé pour savoir si Aaron se prend la pierre en plein visage ou non.
On va voir si le dé lui est toujours favorable. What a Face


Dernière édition par The Ground le Lun 1 Mai - 23:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MAÎTRE DE JEU - PNJ
On the Ground there is no Law

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 93
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 1 Mai - 23:22

Le membre 'The Ground' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 122
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Mar 2 Mai - 18:26


We Are Grounders
Event



Elle n'avait pas fait attention, mais le bruit courait de plus en plus comme quoi on apercevait de la fumée depuis le camp et tout le monde se demandait ce que cela pouvait bien être, certain pensait que c'était une navette venue de l'Arche, avec de l'aide, d'autre que c'était juste un feu... Octavia elle ne savait pas, et surtout elle n'avait pas vu d'elle même.

Elle se dirigea vers un point un peu plus élever du camp en essayant d'être le plus discrète possible et pu observer la fumée... D'où elle était elle ne savait pas se que c'était, mais elle commençait à espéré que ce soit des gens de l'Arche et qu'ils viennent les aider parce que ils allaient en avoir vraiment besoin si ils voulaient sortir de la tous en vie...

Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, une flèche la manqua de peut et la deuxième frôla sa joue la faisant saigner un peu, elle descendit alors rapidement alors que d'autres flèches manquèrent leur cible, elle était trop rapide pour ça...

Elle observa le camp et remarqua l'anarchie qui y régnait... Certains délinquants était sur le sol, mal en point ou même déjà mort... Elle grimaça a cette pensée... Ils se débrouillaient comme ils pouvaient, certains utilisai des pierres... Octavia ignorai si ça marchait... Elle décida quand même de tenter sa chance après tout elle n'avait rien à perdre... Elle ramassa un morceau de bois qui avait du être taillé par un autre délinquant et qui ressemblait à une petite lance... Elle la lança de toutes ses forces espérant qu'elle atteigne n'importe le quel de ses grounders qui voulaient leur mort...

La nuit était de nouveau là et dans le silence qui se faisait autour du camp, Octavia entendit soudain des coups de feu... Et elle se dit que cette fois l'Arche était là et qu'ils venaient les aider... Enfin... Et elle se mit à espérer fort que ça ne dure pas trop longtemps...


Lancement du dé pour savoir si ma pseudo lance touche un vilain grounder Razz

_________________


Octavia kom Skaikru
What doesn't kill you makes you stronger


Crédit Avatar et Signature : Marcus Kane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t231-rapport-de-mission-

avatar
MAÎTRE DE JEU - PNJ
On the Ground there is no Law

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 93
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Mar 2 Mai - 18:29

Le membre 'Octavia Blake' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 19 Masculin Nb de Messages : 114
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Mar 2 Mai - 23:07


Après quelques pas la voix de Bellamy se fit entendre derrière elle alors qu'il l'interpella, la jeune femme s'arrêta alors pour se retourner vers lui. Elle était assez contente qu'il ait prit la peine de venir lui répondre, mais en même temps elle craignait qu'il n'ait pas compris ses intentions et que sa réponse se fasse méprisante. Cependant elle fut surprise de remarquer que ce fut tout sauf le cas, Bellamy s'excusa à son tour, il semblait un peu perdu et dépassé par les événements lui aussi, puis il commença un discours qui eu pour effet de faire légèrement sourire la jeune femme. Kassandre n'était pas souvent d'accords avec lui mais elle admirait sa dévotion et sa foi inébranlable en leur survie. Elle aurait aimée être aussi positive mais elle ne voulait pas se donner de faux espoirs, bien qu'elle tenterait tout pour aider son peuple à survivre.

C'est alors que le discours fut rapidement coupé par l'apparition d'un écran de fumée à l'extérieur de l'enceinte du camp. Kassandre s'écarta alors de quelques pas pour mieux observer ce fait, au vu de la couleur de la fumée il ne s'agissait pas d'un incendie naturel ou déclenché par les natifs. Une question de la part de Bellamy fit afficher une lueur d'espoir dans les yeux de la jeune femme, en prenant en compte les coups de feu entendus plus tôt et maintenant ça, pour elle il n'y avait qu'une réponse possible. Ayant un peu de mal à contenir son stress ainsi que l'ensemble des sentiments contraires de peur, d'espoir et de joie qu'elle pouvait ressentir à ce moment elle se retourna rapidement vers Bellamy, ignorant les personnes qui circulaient plus ou moins dans la panique autour d'eux ainsi qu'une jeune femme qui l'avait interpellée, pour lui répondre.

"Je connais pas beaucoup de natifs qui utilisent des armes à feu ou des écrans de fumés, ça ne peut être que l'Arche Bellamy! Il faut se positionner aux barricades et les couvrir pour faciliter leur passage !"

Lui dit-elle plus comme une idée soudaine que comme un ordre, elle n'aimait pas diriger mais pour elle c'était la chose la plus censée à faire et celle qui leur donnait le plus de chance, donc elle le lui en faisait part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 41
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Mer 3 Mai - 19:55


BELLAMY BLAKE
We all make mistakes ... let's not repeat them
Cette fumée qui s'élevait et s'étendait à mesure que les secondes passaient ne manquait pas d'interpeller Bellamy … est-ce que les Natifs avaient allumé un feu dans l'espoir de les fumer comme des jambons ? Cela ne lui aurait pas paru si improbable si les Natifs n'avaient pas été les premières victimes de cette fumée aux origines encore inconnues … non, les Natifs n'étaient pas si stupides. Ils étaient les victimes de cet écran fumeux, et eux les heureux bénéficiaires. Tandis que le jeune homme réfléchissait, une tête blonde s'approcha de Kassandre et lui. L'intervention de cette tarée d'Aaron Ferguson laissa Bellamy perplexe un instant … elle était vraiment bizarre celle-là et le jeune homme ne pouvait s'empêcher de se demander comment et pourquoi elle avait fini dans les Sky Box. Elle avait dû être enfermé pour déficience intellectuelle, Bel ne voyait pas d'autres explications. Elle repartit presque aussi vite qu'elle était apparue et Bellamy fit le choix de ne pas commenter son comportement des plus fantasques … sérieusement, cette fille était tarée et il n'y avait rien de plus à dire.

Bien vite, le jeune homme reporta son attention sur Kassandre et cet étrange nuage de fumée qui, de toute évidence, semblait faire des dégâts chez les Natifs. Il écouta avec attention les paroles de la jeune fille … il partageait ses idées – qui tenaient la route – mais restait moins confiant qu'elle.

— Sur Terre, on ne peut être certain de rien … fit remarquer Bellamy.

Cependant, il savait qu'elle avait sûrement raison : les Natifs n'utilisaient pas d'arme à feu. L'arrivée du vaisseau et l'inespérée apparition de ce qui ressemblait à de la technologie ne signifiait qu'une chose : l'Arche était bel et bien là, seul un idiot aurait soutenu le contraire. Kassandre émit l'idée de les couvrir et malgré toute l'animosité que Bellamy avait à l'égard de l'Arche et de ses dirigeants, le jeune homme était d'accord avec elle. Au vu de la situation dans laquelle ils se trouvaient, ils ne pouvaient décemment pas cracher sur un peu d'aide, quand bien même cela venait de ceux qui les avaient envoyés ici pour mourir.

— Tu as raison, il faut les aider déclara-t-il finalement. Ecoutez-moi ! interpella Bellamy en se retournant vers l'ensemble du camp. Il tentait de recouvrir le tumulte environnant, mais la tâche était ardue. Les renforts de l'Arche sont là, ils vont avoir besoin de notre aide pour entrer expliqua le jeune homme. Utilisez ce qui vous reste pour couvrir leur arrivée, et préparez-vous à ouvrir les portes !

Bellamy jeta un regard vers Kassandre et partit se mettre en position. Leur calvaire allait peut-être arriver à son terme et le cœur de Bellamy s'allégea à cette idée. Bientôt, la fumée se dissipa et les premières silhouettes se dessinèrent. Distinguer les Natifs des gens de l'Arche était loin d'être facile, mais les jeunes firent du mieux qu'ils purent.
Incarné par Kane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 17 Masculin Nb de Messages : 603
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Jeu 4 Mai - 16:04

Oui are Grounders
Ma gorge était irrité à force de tousser et je pouvais voir ma main se teinter de rouge petit à petit. Je n’arrivais pas à comprendre mes muqueuses, malgré tous les cours de biologie que j’avais pu suivre. J’avais simplement l’impression d’être en train de pourrir sur place, et que mon sang était une sorte de pus qui demandait qu’à sortir partout par là où il pouvait. Un peu comme une tomate en fin de vie, qui se ride, pèle, expulse un jus peu avenant et se couvre de moisissure. C’était vraiment répugnant.

C’est à peu près à ce moment là qu’une âme charitable pris conscience de mon agonie, qui commençait à s’éterniser un peu, et s’empressa de me porter secours. Cependant, elle ne pu s’empêcher de me faire la morale, ce à quoi je ne pu répondre qu’un gémissement de mécontentement se formulant par un “ Maiheuuu…! ” assez peu énergique. Après tout, si infantiliser je devais être, autant l’assumer jusqu’au bout. Surtout que l’âme charitable je la connaissais bien, comme tout le monde au campement d’ailleurs vu qu’elle avait décidé de jouer la cheftaine avec Bellamy. Mais Clarke, je la connaissais aussi d’avant, de la belle époque, celle où on était pas obligé de marcher dans de la boue tous les jours et où on ne craignait pas les moustiques, l’époque... stellaire.

“ Mais quelle bande de - toux- ! “

Je n’avais pas pu finir l’insulte que j’allais formuler en entendant qu’il y avait encore des gens qui avait quitté l’espace, et j’étais presque sûr que eux, ils l’avaient fait VOLONTAIREMENT cette fois ! C’était quoi qui les attiraient concrètement ? La capacité à pouvoir se vider de son sang de manière naturellement virale ? Les flèches aiguisés qui, c’était certain, faisaient de très bonnes aiguilles d'acupuncture ? On pouvait me dire milles fois que notre avenir n’était pas dans l’espace, il me semblait franchement pas plus fructuant ici. Et ce n’est pas en me parlant de retrouvailles que j’allais changer d’avis.

“ Le plaisir des retrouvailles, c’est plutôt ton domaine non ? ”

Je lançais ça pour deux raisons : la première était qu’il était quasiment de notoriété publique que Clarke avait quelque chose contre sa mère, même si j’avais pas bien compris quoi, et donc leurs retrouvailles promettaient d’être.. électrique. La deuxième était simplement que je savais que l’arrivée de ma propre mère lui ferait certainement beaucoup plus plaisir qu’à moi. Déjà car elle ne me manquait pas plus que ça, ensuite parce que si elle aussi son but c’était de quitter l’espace de plein gré, elle pouvait très bien aller voir dans le camp natif si j’y étais.

Je pouvais pas m’empêcher de lâcher un grommellement agacé quand elle pointa le fait que je ne servais à rien, comparé à elle. C’était pas ma faute si j’étais malade, puis ce n’était pas moi qui passait mon temps à essayer d’être indispensable à tout le monde. Je me recroquevillais alors dans mon coin, vexé.

 

_________________

⌘ Champion Officiel des Hungers Kicks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t343-jonathan-shepard-sp

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 41
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Jeu 4 Mai - 19:44

WE ARE GROUNDERS Pt. 2
anya interprétée par lexa
Assassin - Audiomachine
Tout le monde attendait. Les guerriers attendaient de pouvoir déferler sur l’enceinte du groupe ennemi. Les adversaires attendaient que les natifs attaquent. Tristan attendait que les adolescents se rendent. Et Anya, elle, attendait que les éclaireurs rentrent pour leur apporter les dernières nouvelles de ces alliés armés. Cependant, jamais ils ne rentrèrent auprès des natifs. Ils s’étaient fait apercevoir par les alliés ennemis et jamais ils ne rentrèrent. Anya attendait donc une réponse désespérée qui jamais n’arriva…
Ou plutôt, elle arriva d’elle-même.
Elle aurait pu l'attendre encore longtemps, son éclaireur. Les ennemis étaient des connaisseurs, certainement plus aguerris que les adolescents. Plus de lampe torche, plus de coup de feu, personne n’avait rien vu venir. Soudain un brouillard blanc s’éleva dans les airs. Des sortes de petites bonbonnes avaient été projetées au sein des troupes, sans savoir d’où elles provenaient. La fumée s’éleva, conquis les poumons des natifs qui se mirent à tousser. Les yeux d’Anya commencèrent à piquer, elle avait ses organes en feu. Le cri d’un guerrier remonta à travers la brume qui obstruait toute vision, tandis que les coups de feu se mirent à pleuvoir. Maunon. Ca n’en étonnait que peu la cheffe d’unité. Mais elle se savait en profond désavantage et contre toute attente, elle tenta d’inspirer assez d’air pure pour crier et répéter son ordre de se retirer. Ils n’avaient pas le choix, ils allaient se faire décimer s’ils restaient là au milieu de ce nuage blanc et toxique.
-Bak yo op ! Bak yo op !* hurla-t’elle entre deux toux sèches
Les natifs, pour tous ceux qui n’étaient pas déjà partis, obéirent et reculèrent jusqu’à sortir du brouillard. Ils n'étaient pas dupes et savaient que la situation était mauvaise. Il n’y avait que les Maunon pour agir ainsi, avec ces bombes spéciales. Elles ne tuaient pas mais forçaient à faire demi-tour. Et le nuage était si opaque, encore pire que lors des matinées humides et brumeuses, qu’il était impossible d’y voir ses propres pieds. Anya espérait fortement que les ennemis n’avaient pas profité de ces instants pour tuer trop de ces hommes. Voilà quelque chose qui l’exaspérait. Ces gens ne savaient pas se battre dignement. Ils utilisaient des techniques pour eux inconnues qui les rendaient vulnérables. Ils prenaient leurs fusils et canardaient tout le monde. Etait-ce cela un vrai combat à la loyal ?
Anya, sortit du nuage, ordonna aux autres d’attendre qu’il se dissipe pour revenir à la charge dès qu’une faille se sera présentée. Car ces nouveaux alliés allaient certainement en profiter pour faire sortir les jeunes et donc ouvrir une potentielle porte qui permettrait enfin aux guerriers d’assouvir leur soif de sang. Anya ne pouvait se permettre d'abandonner. Lexa lui avait donné cette mission et elle se devait de la mener à bien. Pourtant, tout semblait tourner au vinaigre et la présence de la commandante ne serait peut-être pas de refus. Anya savait comment diriger ses troupes mais dans certains cas, seule leur commandante savait trouver les mots justes pour les convaincre de ne pas foncer dans le tas ou au contraire, d'abandonner. Même si le premier cas était en général plus courant. Les combattants Trikru aimaient la bagarre, ils aimaient le sang, ils adoraient en découdre.
Anya se frottait les yeux, chaque guerrier commettant le même geste entre deux toux. Quand elle eut en parti retrouvé sa vision, bien que le contour de ses yeux était rougi de par la fumée étrange, elle jeta un oeil autour d'elle. Assez vite, son regard tomba sur une jeune guerrière à l'allure élancée. Parfaite pour la course. Anya lui saisit l'épaule, cherchant à rencontrer son regard et lui déclara d'une voix calme:
-Va chercher la Commandante. Sois prudente.
Elle acquiesça et disparut à toutes jambes entre les silhouettes des arbres. La cheffe espérait qu'elle non plu se fasse surprendre par les ennemis. Mais pourquoi iraient-ils en direction du campement de guerre ? Normalement, ils ne savaient même pas où il se trouvait. La route devait être tranquille, mais face à ces adversaires qui donnaient du fil à retordre, mieux valait être prêt à tout.
Anya observa la jeune femme disparaître au loin. Une fois certaine qu’elle soit partie dans la bonne direction et en espérant que rien n’encombre sa route, la cheffe se retourna, s’adressant à ses guerriers qui se remettaient difficilement de cette terrible fumée inattendue.
-Ne faiblissez pas ! L’ennemi ne gagnera pas, nous avons toujours l’avantage du nombre ! Attendez que le nuage se dissipe, surveillez-les, prenez gardes aux mines. N’hésitez plus à les attaquer lorsque la situation tournera en notre faveur.

*Reculez

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CAVALIER DES PLAINESMembre de l'Ambassade
CAVALIER DES PLAINES
Membre de l'Ambassade

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 123
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Ven 5 Mai - 1:51

We are grounderPrise d’une nouvelle quinte de toux, Nemyt maudissait cette étrange brume qui les submergeait. Son nez la piquait, sa cage thoracique la brûlait, sa vision s’amenuisait, et elle n’arrivait à avoir une bouffée d’air convenable. Les natifs s’étaient fait attaquer par une chose qu’elle ne connaissait pas et elle avançait à tâtons pour essayer de s’extraire de cette émanation. La jeune femme avait dû mal à voir devant elle et ce n’était pas le moment de perdre ses moyens. Ils étaient toujours en situation de guerre et cette déstabilisation que créait l’arrivée de ce gaz était loin d’être un bon signe pour l’Inganrona. Si les Maunon attaquaient en les prenant ainsi à revers, cela allait jouer en la défaveur des assaillants du clan. Nemyt savait que les ordres étaient de ne pas quitter les positions, mais avec ce nouvel élément à prendre en compte, elle se contre fichait de désobéir aux ordres. Tout ce qui l’importait pour le moment, c’était d’échapper à cette fumée âcre qui lui brûlait ses sens.

Lorsque de nouveaux ordres tombèrent, la pangona ne se fit pas prier pour s’éloigner de là. Il lui restait encore quelques mètres avant de pouvoir enfin se sortir de là et elle les franchit en quelques rapides pas. Cependant, même en dehors de cet écran de gaz, Nemyt continuait de tousser pour éjecter la substance qu’elle n’avait pu s’empêcher de respirer. Se servant d’un arbre comme moyen précaire de protection, la jeune femme se permit quelques secondes de répit pour reprendre son souffle, tout en maudissant ceux qui avaient diffusé cette étrange fumée. Usé de tels subterfuges de leur part était faire preuve de déloyauté et démontrait un manque de courage évident. Pourquoi ne venaient-ils pas les affronter en face-à-face, comme de véritables guerriers ?

Se reconnectant à la réalité de la situation, l’Ingranrona se baissa quelque peu pour s’assurer d’être plus difficile à atteindre. Tant que cette fumée était toujours présente, il leur serait plus difficile de combattre sans se leurrer sur les cibles. Pourtant, il était hors de question qu’elle reste là, à attendre sans rien faire. Elle ressentait ce besoin d’agir et l’attente était une chose terminée pour elle. Elle l’avait suffisamment fait. Avisant alors l’arbre contre lequel elle se tenait, une idée prit forme dans son esprit, tandis que de nouveaux ordres tombaient. Il était certain qu’elle n’allait pas s’affaiblir et laisser qui que ce soit de ces personnes venues du ciel remporté la moindre victoire et Nemyt avait sa petite idée de quoi faire. Elle se savait plus habile à cheval qu’à pied. Or, elle n’avait pas sa monture ici, mais les arbres allaient lui offrir un point surélevé qui pourrait lui offrir le même angle d’attaque que sur un équidé… avec quelques mètres supplémentaires. Et ainsi, à se percher en hauteur, elle pourrait essayer de voir sans être vue pour agir en conséquent. Ils étaient sur un terrain connu et il aurait été stupide de ne pas le prendre en compte. Alors il ne lui fallut pas plus de temps pour mettre son plan a exécution, se hissant dans les branchages de l’arbre pour atteindre ce point d’observation qu’elle pourrait avoir. Tout n’était plus qu’une question d’équilibre par la suite.

Cette rapide ascension était un peu plus compliquée que ce qu’elle aurait aimé, ayant toujours sa vision légèrement brouillée à cause de la fumée. Seulement, Nemyt arriva tout de même à atteindre son objectif, et elle prit alors position de manière à pouvoir essayer d’atteindre le camp des cent. Le feuillage lui camouflait en partie la vue, mais cela serait parfait de sa part. Alors la guerrière arma son arc, profitant de sa position pour espérer toucher l’un de leurs adversaires. Avec un peu de chance, sa flèche ferait mouche et une victime de plus parmi ces étrangers.
© CRIMSON DAY

(Lancé de dé pour voir si la flèche atteint l'une des personnes dans le camps)

_________________

Ingranronakru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t280-rapport-de-missions

avatar
MAÎTRE DE JEU - PNJ
On the Ground there is no Law

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 93
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Ven 5 Mai - 1:51

Le membre 'Nemyt' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   

Revenir en haut Aller en bas
 
▲ We are Grounders Pt.2 (Event)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ▲ We are Grounders Pt.1 (Event)
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: 
Le Campement des 100
-
Sauter vers: