AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1060
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 20 Mai - 14:08


We are Grounders
We meet our destiny on the road we take to avoid it
Bellamy espérait que Kassandre entendrait raison. Le jeune homme venait de promettre à son père qu’il veillerait sur elle, mais l’un comme l’autre savait que ce n’était pas une chose que le jeune homme pouvait faire : Bellamy ne pouvait pas se permettre de rester avec les blessés, même si l’idée de laisser Kane se démerder le faisait hésiter sur la question. Alors que tous les 100 s’affairaient dans les derniers préparatifs, Nathan s’approcha de Bel et lui demanda ce qu’il comptait faire. Bellamy hésita un peu trop longtemps avant de lui répondre.

— On fait ce qu’il dit lui répondit finalement Bellamy. Pour l’instant.

Bel n’avait pas l’intention de laisser Kane prendre sa place aussi facilement. Les 100 avaient confiance en lui et en Clarke et s’étaient depuis longtemps affranchit de l’Arche, les belles paroles de Kane n’y changeaient rien.

— De toute façon, les autres ont l’air motivés pour le suivre … ils ont la mémoire courte.

Bellamy n’arrivait pas à concevoir le fait que Kane pouvait avoir raison, que quitter le campement était le seul bon choix qui s’offrait à eux. L’espoir de Bellamy résidait dans la pseudo promesse que ce salopard leur avait faite … seraient-ils vraiment libres une fois arrivée ? S’il n’avait pas menti, Bel savait déjà ce qu’il ferait : il partirait avec sa sœur, loin de ces trous du cul, et emporterait avec lui ceux qui le voudraient. Ils n’avaient pas survécu tout ce temps pour retomber sous la coupe de l’Arche et de leurs sales magouilles.


*****************
Je fais volontairement un saut dans le temps afin d’éviter de faire durer l’event trop longtemps. Après s’être assuré que Kassandre a bien rejoint les blessés, Bellamy part à l’arrière de la colonne, avec Kane, Octavia et le reste des jeunes encore capables de se battre.

*****************

Marcus n’était pas serein, qui pouvait bien l’être ? La Terre, jusqu’à présent, ne leur avait offert que ce qu’elle avait de plus sombre : la noirceur de sa nuit et la terreur de ses habitants ; Kane n’en voyait que les mauvais côtés, mais il savait que l’avenir allait le faire changer d’avis sur la question … s’ils avaient un futur, bien évidemment, ce qui était loin d’être gagné d’avance. Malgré le nombre considérable de blessés et de malades, le cortège avança, pressé par les tirs de flèches des Natifs. La voie, devant, semblait libre, et cela ne manqua pas d’alerter Kane. Les Natifs avaient-ils eu peur d’eux ? Face à la technologie, avaient-ils décidés de faire marche-arrière et de rentrer chez eux ? Kane n’arrivait pas à y croire, mais après tout, il ne savait rien de ces Natifs.

Pendant un moment, les coups de feu résonnèrent dans la forêt, mais ils finirent par s’estomper, pour finalement cesser lorsque le campement eut disparu derrière eux. Etaient-ils parvenus à semer les Natifs ? Marcus voulait l’espérer, mais il se doutait bien que les choses ne seraient pas aussi faciles. La nuit rendait les sons plus forts et Kane avait l’impression qu’ils faisaient un boucan d’enfer en marchant, mais il se garda bien de s’en plaindre : imposer le silence n’aurait servi à rien de toute manière, car si les Natifs souhaitaient les trouver, ils savaient très bien où les chercher.

Sans un mot, Kane avança, laissant une distance raisonnable entre lui et les jeunes qui se trouvaient devant lui. Parmi eux se tenaient Bellamy et Octavia, qu’il percevait malgré l’obscurité de la nuit. Si Marcus avait eu plus de temps, il n’aurait pas manqué de remarquer le soleil qui pointait ses premiers rayons à l’horizon … mais les yeux du chef de la garde étaient bien trop rivés vers l’ouest – où se trouvait le campement – pour s’en rendre compte. A côté de lui avançait Callie et pendant un moment ils cheminèrent, les sens aux aguets et le cœur prêt à tout.


Le calme fut de courte durée. Ils n’avaient pas fait 5km qu’autour d’eux, bientôt, sortirent de toutes parts les Natifs. Bien plus brusquement qu’il ne l’aurait voulu, la colonne s’arrêta soudainement, et des cris s’élevèrent au loin, indiquant à Marcus que les choses, devant, ne se passaient pas comme prévu. La panique pris possession du groupe et gagna le cœur des gens du ciel … pris de court, Kane se tendit, avant de comprendre la raison de soudain affolement : les Natifs étaient de retour et, cette fois, c’était à leur tour de les prendre par surprise. Patiemment, ils avaient attendu l’arrivée du groupe pour attaquer, usant de leur principal avantage – la connaissance du terrain – pour tenter de stopper définitivement l’avancée de leurs ennemis.

Cette fois – et Marcus le savait – ils ne pourraient utiliser les fumigènes pour les disperser : ils n’avaient pas de masques et la plupart n’avaient pas l’entraînement pour passer au travers … non, ils allaient devoir faire du forcing et prier pour que cela fonctionne. Avec les armes automatiques, ils avaient moyen de faire pas mal de dégâts, sans compter que Marcus avait d’autres plans. Dans le tumulte des évènements, Kane interpella deux hommes parmi ceux qui l’accompagnait, tandis que les coups de feu se faisaient de plus en plus répétitifs.

« — C’est le moment de sortir les lampes » déclara Marcus « Passez devant et éclairez la forêt. Les spots éblouiront les Natifs pendant un moment, mais la fenêtre sera courte et les batteries pas infinies. Les Natifs n’arriveront pas à tirer, profitez-en pour abattre tous ceux qui se trouverons sur notre chemin » expliqua Kane « Quoi qu’il arrive, avancez et ne vous retournez pas. S’ils parviennent à nous immobiliser, nous ne repartirons jamais » affirma-t-il « Vous avancez, ou nous mourrons. Est-ce que c’est clair ? »

« — Oui Monsieur » répondit l’un des hommes.

« — Très bien. Faites passer le message, et tenez-vous prêt. Je ferme la marche » Malgré les coups de feu, les flèches continuaient de filer dans leur direction. L’un des deux hommes donna son sac au chef de la garde, avant de partir vers l’avant. Kane interpella ensuite les jeunes restés en arrière « Écoutez-moi. Le camp se trouve devant nous, mais les Natifs vont tout faire pour nous barrer la route » déclara Marcus « Les hommes vont avancer, et ça va devenir dangereux pour nous : l’embuscade des Natifs va se refermer sur nous, il faudra absolument que nous avancions. Si nous laissons les Natifs nous séparer du groupe, nous serons vulnérables » Marcus ouvrit le sac que le garde lui avait laissé et en sortit des explosifs vieux d’avant la guerre. Personne n’avait eu l’occasion de les tester, et Kane espérait qu’ils fonctionnaient encore.

« — Bellamy » l’appela Marcus. Lorsqu’il eut son attention, il lui tendit une partie des explosifs « Je pense que tu sais ce que c’est. Balance ça lorsque la colonne sera passée, cela les retardera » Mais Marcus les garda un instant dans la main, comme pour attirer un peu plus son attention « Je te fais confiance, ne me le fait regretter. C’est notre sortie de secours, pas notre arme de défense »

Les risque de voir Bellamy faire ce qu’il voulait et non ce qu’on attendait de lui étaient grands, mais Marcus fit le choix de lui faire confiance … pouvait-il vraiment faire autrement ? Il aurait pu les donner à d’autres gardes, mais Kane savait que personne d’autre n’avait l’expérience du jeune homme concernant les Natifs. Il les combattait depuis plus longtemps qu’eux et était plus à même de percevoir leur stratégie qu’un soldat lambda. Il en donna d’autres à Nathan et à ceux qui se trouvaient autour.

« — Soyez prudents » déclara finalement Marcus à l’intention des jeunes.

A l’avant, les spots s’allumèrent soudainement, éclairant la forêt devant eux comme en plein jour. La force des projecteurs éblouissaient les Natifs qui leur barraient la route et s’en suivis une vague de coup de feu, qui déferla sur les Natifs sans crier garde. Les gardes tiraient comme un seul homme, et la forêt elle-même vibrait à chaque détonation.


Résumé de ce quatrième tour ...
▲ Les 100 et les renforts de l’Arche ont réussi à quitter le campement. Ils ont subi quelques tirs de flèches timides qui les ont fait s’activer, mais personne n’a été blessé. Partant en direction du Camp Exodus, le groupe est resté un moment sans subir d’offensive native (pendant 5km environs)

▲ Alors que le groupe marchait en direction du camp, les Natifs ont refait surface : ils attendaient, patiemment, le passage du groupe pour les attaquer de nouveau. L’embuscade est menée par Anya jusqu’à l’arrivée de Lexa, Tristan Gustus et le reste de l’armée native.

▲ Afin d’empêcher les Natifs de leur barrer la route, les gardes de l’Arche allument des spots portatifs et les pointes en direction des Natifs, dans l’espoir de les éblouir. Une vague de tirs déferle sur les natifs restés dans la lumière, libérant ainsi le passage. La colonne avance mais reste cependant vulnérable sur les côtés et sur l’arrière, et tout le monde le sait …

Informations pour la suite :

- Les Natifs, dans les tours qui vont suivre, doivent capturer Clarke Griffin, Kassandre Kayser et Nathan Miller (+Jasper, Monty, Harper et quelques autres parmi les 100). Ceux qui souhaitent être capturé par le Mt Weather doivent également, dans un premier temps, se faire capturer par les Natifs.

Voici le scénario que je vous propose : https://i58.servimg.com/u/f58/19/53/80/53/wag-ba10.gif

En sachant qu’avec Nathan se trouvera Jasper, Monty, Harper + quelques autres 100 qui finiront au Mt Weather, et qu’avec Clarke se trouvera Kassandre. Je ne l’ai pas représenté sur le schéma, mais la colonne avance en même temps : lorsque Clarke sera dans le camp ennemi, le groupe aura réussis à traverser l’embuscade native [+ d'explications ici].

ORDRE DE POSTAGE :
Lexa
Anya (PNJ - Lexa)
Nemyt
Abigail Griffin
Clarke Griffin
Raven Reyes
Finn Collins (PNJ - Jonathan)
Aaron Ferguson (PNJ - Clarke)
Callie Cartwig (PNJ - Kane)
Octavia Blake
Sethen (PNJ - Kane)
Kassandre Kayser
Alexander Kayser (PNJ – Kassandre)
Bellamy Blake (PNJ - Kane)
Jonathan Shepard
Nathan Miller
Marcus Kane

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Lun 29 Mai - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 42
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 22 Mai - 20:09

WE ARE GROUNDERS Pt. 2
anya interprétée par lexa
Assassin - Audiomachine
Anya avait formé son groupe et vérifiant que son équipe soit au complet en lançant un regard circulaire autour d'elle, leur fit signe de la suivre et elle s'enfonça dans la ténébreuse forêt, avec pour seule lumière une lune timide qui laisserait bientôt poindre les premiers rayons du soleil. Elle espérait plus que tout que ce plan allait marcher. Elle voulait, comme sa commandante et tous ses guerriers, anéantir ce peuple du ciel qui ne cessait de leur causer des problèmes. Envahisseurs, destructeurs, armés de pistolets, ils ressemblaient beaucoup trop aux Maunon. Et cela ne lui plaisait pas le moins du monde...
Sans un bruit, elle et son équipe composée de quelques dizaines de guerriers non seulement Trikru mais de tout le territoire, ils contournèrent la barricade des ennemis. Ces envahisseurs du ciel avaient éveillé la curiosité de la plupart des clans et nombreux étaient les guerriers qui avaient été envoyé de tout territoire de la Coaliton pour venir en aide aux Trikru. Alors qu'aucune guerre ne les avait frappé depuis plusieurs années maintenant, il était temps de prouver que l'union faisait la force et que cette Coalition tenait la route.
Ils marchèrent ensuite dans la direction donnée par Lexa, l'Ouest, là où chacun avait vu s'écraser quelques heures auparavant cette étrange capsule. C'était de là que ces renforts étaient arrivés. Ils s'y rendaient au pas de course, ils n'avaient clairement pas le temps de traîner. Ce plan devait fonctionner, ils devaient les avoir ainsi. Après environ trente minutes de course, Anya donna l'ordre de s'arrêter.
-Dispersez-vous. Les arbres, les buissons, l'ombre est votre alliée en cette bataille. Tenez-vous prêt. Je vous donnerai le signal en temps voulu.
Chaque soldat obéit aux ordres et partit se dissimuler dans différentes cachettes alentours, restant néanmoins assez proches l'un des autres. Les arches grimpèrent sur les cimes des arbres et les guerriers restèrent au sol. Anya observa ses hommes lui obéir et une fois certaine que chacun était bien à sa place, elle partit se cacher à l'arrière des troupes. Elle pourrait ainsi mieux voir comment serait formé le convoi et analyser la situation au mieux afin de lancer l'attaque.

Les minutes passèrent. La lune se couchait lentement. Les doux rayons de l'astre solaire pointèrent leur nez dans le dos des guerriers qui commençaient à perdre patience. Pourtant, cela était le maître mot de cette bataille. Attendre le bon moment. Et c'était le cas de la plupart d'entres elles.
Mais bientôt, des premiers pas se firent entendre. Des voix basses que l'on aurait pu confondre avec le bruissement des arbres sous la brise. Mais non, ils arrivaient. C'était bien les Skaikru. Les natifs le comprirent rapidement et aucun bruit n'émana d'eux, ils gardèrent un silence et une immobilité totale. Anya appréciait. Ils savaient agir juste et ne se laissaient pas dévorer par l'envie de combattre. Bien qu'ils savaient qu'il se rapprochait un peu plus à chaque seconde.
De son fourré, Anya aperçut l'avant du convoi. C'était les blessés principalement. Des brancards, des gens boiteux. S'en suivi les renforts arrivés précédemment, les armes en main, prêt à tirer. Mais leur désavantage était qu'ils ne voyaient strictement rien dans le noir. Ca tombait bien pour les natifs, la surprise serait d'autant plus grande. Anya attendit encore quelques instants, puis ce fut l'instant propice. Bondissant du buisson en décochant son épée, elle hurla:
-Jomp emo op !*
Dans des hurlements d'encouragement, l'armée native débarqua d'entre les ténèbres et fonça sur les ennemis qui ne s'étaient pas attendus à une telle attaque. Les flèches commencèrent à pleuvoir, tous comme les coups de feu qui résonnèrent dans la forêt dans un chant terriblement mortel.
Mais ce peuple du ciel n'avait pas fini de les surprendre, ils étaient aux aussi plein de ressources. Des fortes lumières jaillirent à l'avant du convoi, éclairant la forêt comme si c'était le jour. Ebloui par cette puissante lumière, les natifs se bouchèrent les yeux et malheureusement le plan des Skaikru fonctionna. Ils purent ainsi créer une brèche qui leur permis de continuer d'avancer. Anya grogna, ce retournement de situation n'était clairement pas prévu.
-Laissez tomber l'avant, attaquez les sur les côtés ! tenta-t'elle de crier par dessus le tumulte des armes s'entrechoquant
Elle ne pouvait pas s'arrêter là. Il fallait poursuivre, il fallait avancer. Les guerriers laissèrent tomber l'idée d'attaquer le groupe depuis l'avant et se jetèrent sur les côtés profitant des dernières onces d'obscurité avant que le jour ne le fasse tous se découvrir.


*Attaquez-les tous !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 964
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 22 Mai - 21:33

We are Grounder Pt.2EVENTLet the Skyfall, when it crumbles. We will stand tall and face it all together. Adele
(Final Decision → Audiomachine)
Mon plan avait fonctionné comme je l'avais désiré, ou en tout cas, le début du plan. Dès la sortie des Skaikru de leurs barricades, quasiment plus aucun de nous n'était visible hormis quelques arches qui tirèrent plusieurs flèches afin de les diriger dans la direction attendue. Et à mon plus grand bonheur, ils étaient partis là où Anya les attendait quelques kilomètres plus loin. J'attendis d'être bien certaine qu'ils étaient loin avant de me tourner vers Tristan et Gustus qui étaient restés non loin de moi, prêt à suivre mes ordres au cas où le reste prendrait une mauvaise tournure.
-Je vais rejoindre les troupes à l'avant. Tristan, reste ici avec tes hommes. Gustus, suis-moi. En cas de besoin, je t'enverrai pour avertir Tristan que nous aurons besoin de renforts. Ne traînons pas, ils ont déjà pris de l'avance.
Je décidai d'aller chercher Atlas et Gustus prit également sa monture. Nous serions plus rapide, je ne voulais pas laisser les troupes d'Anya toutes seules surtout si la situation tournait en leur défaveur. Je grimpai sur mon cheval et le lançai au galop, ne suivant pas le même chemin que Skaikru mais un en parallèle afin de ne pas prendre le risque de tomber face à eux.
Et j'avais eu raison de me hâter. Skaikru continuait d'avancer. J'étais à quelques mètres de l'arrière du convoi et les natifs semblaient dans une mauvaise position. Alors que certains continuaient de les attaquer sur les côtés, je m'aperçus rapidement que les ennemis avaient allumé de puissantes lampes qui avaient dû prendre mes guerriers par surprise et ils en avaient profiter pour en achever quelques uns. Des morts de natifs gisaient sur le sol, atteints par ces balles fatales qui faisaient notre déshonneur.
-Hon Anya daun.*
Il descendit de son cheval et se fondit dans le reste d'ombre à la recherche de la cheffe de guerre. Il fallait reprendre la situation en main et pour cela, j'avais une idée qui sûrement fonctionnerait bien. Gustus revint quelques instants plus tard en compagnie d'Anya. Descendant également d'Atlas, je jetai un bref regard au combat qui se déroulait sous nos yeux avant de déclarer:
-Ne les tue pas. Pas tous. Nous n'arriverons pas à les anéantir mais nous devons voir l'avenir. De ce fait, capture-les. Autant que tu peux. Ils nous serviront plus tard.
Anya hocha la tête, déterminée. Tandis que les Skaikru continuaient d'avancer, elle retourna au combat afin de mener quelques hommes qui l'aideront à faire des prisonniers. Pour ma part, je laissai nos montures à Gustus et moi là où elles étaient. Les ennemis étant passés, ils ne risquaient rien. Suivie de près par Gustus, je m'avançai dans les ombres à quelques mètres de la colonne. Je trouvai Anya du regard et dans le tumulte, je ne tardai pas à voir une figure qui ne m'était pas inconnue. Mais ce n'était pas un natif, non. C'était une fille du ciel.

*Trouve Anya

© 2981 12289 0

_________________

Merci Finou Bellou
pour ce fabuleux kit ♡
★ But still, like dust, I rise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

avatar
CAVALIER DES PLAINESMembre de l'Ambassade
CAVALIER DES PLAINES
Membre de l'Ambassade

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 121
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Mer 24 Mai - 0:37

We are grounderLe plan n’allait pas tarder à se mettre en place et Nemyt avait hâte de voir celui-ci prendre pied. Elle était restée en retrait avec les natifs qui refermeront l’embuscade alors que d’autre bloqueront la route. C’était simple et ingénieux, mais suffisant pour la guerrière qui y voyait un bon moyen de faire tomber ces intrus venant du ciel. Même si elle ne savait rien d’eux et n’avait rien de personnel à leur encontre, elle suivait l’ordre de pensée de ses semblables en les considérants comme des ennemis. Telles étaient les choses et la jeune femme ne cherchait pas à les voir autrement, tandis que la patience s’imposait à elle, alors qu’il fallait attendre. Attendre que les renforts et les cent s’avancent sur le chemin de l’embuscade, sans laisser penser quoi que ce soit qui puisse les trahir. Que ces hommes du ciel pensent avoir réussi à les repousser. Un surplus de confiance était toujours parfait pour un meilleur retournement de situation et peut-être que l’Ingranrona aussi abusait un peu trop de cette confiance qu’elle avait pour le moment. En même temps, tout la confortait à penser que les dés étaient déjà joués en voyant que tout se manigançait comme prévu. D’ici peu, c’était à eux de se mettre en route pour finaliser leur piège et elle attendait les ordres de leur Heda pour cela.

Cependant, les ordres ne vinrent pas, ou du moins, les ordres auxquels s’attendait Nemyt. Bien au contraire, les nouvelles directives ne plurent pas vraiment à la jeune femme qui n’avait pas son mot à dire, alors que, étant assez proche pour entendre, elle apprit qu’ils avaient pour directives de ne rien faire à l’heure actuelle. L’Ingranrona ne comprenait pas… Pourquoi ne pas refermer le piège alors que celui-ci leur offrait une victoire assurée ? La guerrière était fortement tentée de montrer sa désapprobation, mais elle savait que cela serait mal vu alors que ce choix avait été fait par Lexa elle-même. Si Heda considérait que c’était la solution la plus sage, alors elle allait la respecter, bien qu’elle ne soit aucunement en accord avec. C’était les dures lois de la guerre, quand un guerrier pensait différemment que leur chef, et puis elle ne se voyait pas s’opposer à Tristan. Nemyt avait beau ne pas hésiter à dire ce qu’elle pensait, elle ne tenait pas non plus à affronter le guerrier Trikru dans une telle situation.

Alors Nemyt se retrouvait à faire ce qu’elle détestait le plus : une nouvelle période d’attente où elle ne pouvait agir. L’envie de prendre son arme pour attaquer le groupe des Sky People se faisait forte et elle se devait d’y résister. L’insubordination n’était pas de mise, mais elle ne pouvait s’empêcher de maugréer sa contrariété dans un murmure, se fichant que cela puisse être mal vu. L’inactivité n’était pas pour elle et la jeune femme regrettait de ne pas avoir opté pour suivre le groupe dirigé par Anya.
© CRIMSON DAY

_________________

Ingranronakru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t280-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1115
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Mer 24 Mai - 17:52


We Are Grounders
Event

Abby marchait doucement surveillant toujours d'un œil le brancard sur lequel était allongée Raven,
veillant à ce que ses blessures ne s'aggravent pas. Une fois au camp elle s'occuperait d'elle bien mieux ci d'ici là il n'y a pas d'autre blessés plus urgent.

Le voyage se passait pour le mieux il n'y avait aucun problème, et a peine elle pensait ça que une pluie de flèches arriva sur eux. Surprise pas le choc elle tomba sur ses fesses mais se releva bien vite prenant le brancard de Raven à une extrémités pour libérer la personne qui le tenait.

Heureusement pour eux la majorité des flèches manquaient leur cibles, et le reste était plus à l'arrière, l'avant du convois avait essayer de s'abriter.

Elle observait se qu'il se passait attentive au moindre problème au moindre blessé supplémentaire,
à ce qu'elle pourrait faire si elle devait venir en aide à quelqu'un ... Elle ne vit pas le groupe de Clarke se faire attaquer ... Elle n'en avait aucune idée, elle essayait de s'occuper des autre blessés avec elle,
pour ne pas qu'ils panique de trop, même si elle paniquait un peu elle se devait de garder son sang froid


C'est un peut court désoler mais j'ai pas grand chose à dire

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2058
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Mer 24 Mai - 20:21





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

We are Grounders « I'm doing the best I can. »



La route serait longue. Clarke le sentait déjà dans ses bras. Ils maintenaient du mieux qu'ils pouvaient les poignées du brancard. La jeune femme se concentrait pour que sa cheville ne lui fasse pas perdre son équilibre. Un seul faux mouvement et elle s'écroulerait. Elle avait déjà commis tant d'erreurs, elle n'avait pas besoin qu'on lui rappelle à quel point elles étaient lourdes. Surtout pas Finn. Pour le moment, elle essayait encore de tenir debout. Elle avait cru mourir, dans la forêt, à plus d'une reprise. Elle n'osait pas repenser clairement à son voyage, car elle en restait confuse et l'heure n'était pas à la confusion. L'heure était à la concentration. Avancer. Observer. Ecouter. Se tenir prêt. Clarke trouva cette pensée bien ironique. Prête à faire quoi ? A fuir ? Avec une cheville foulée ? A se battre ? Avec une cheville foulée. A part s'occuper des blessés, Clarke n'avait pu faire grand chose pour aider ses camarades, et elle craignait de ne pouvoir être efficace pour cette mission.

Clarke se reconcentra sur Finn qui enchaîna avec des phrases se voulant rassurantes et Clarke eut du mal à lui en vouloir. Il avait mentionné Abby, pour qui la colère de Clarke était intensément plus forte. A côté, Finn n'avait rien fait de mal, Clarke en avait déjà convenu. D'ailleurs, pour le moment, il était le seul à rester avec elle, à lui proposer son soutien. Seule, elle n'aurait pu aider ce blessé, et elle n'aurait pu aller se battre non plus. Boîter une arme dans les mains ne promettait pas une très grande efficacité. Comment ne pas en vouloir à Abigail Griffin ? Elle était la cause du plus grand tourment de Clarke. La mort de Jake avait tant fait souffrir l'adolescente que Clarke ne savait plus si elle pourrait pardonner sa mère. De plus, Abby, en dénonçant Jake, avait condamné des centaines de personnes à la mort. Une pilule difficile à avaler pour Clarke qui voulait le bien de tous.
- C'est plus simple à dire qu'à faire. Des erreurs restent des erreurs, non ? Et puis, ses erreurs à elle ont coûté des centaines de vies.
La colonne fit halte et Clarke dut s'appuyer sur sa cheville blessée pour s'arrêter de manière stable. Des coups de feu résonnèrent à l'avant, vifs, insupportables à l'ouïe, et lorsqu'ils s'atténuèrent le cortège repartit. Clarke offrit à Finn un regard inquiet. Ils devaient se montrer prudents.
- On ferait mieux de faire plus attention à nos alentours. Elle soupira, libérant ses poumons d'un air lourd et chaud. Cette histoire entre toi et moi... ce n'est pas le moment d'en parler, Finn. A vrai dire, je ne sais pas... elle ne parvint pas à terminer sa phrase. Elle ne savait plus quoi penser, quoi ressentir, et la situation présente ne l'aidait pas. La lumière vive à l'avant l'avait interpellée mais elle n'avait pas eu le temps de voir quoi que ce soit de précis. Elle n'en eut pas ensuite, d'ailleurs, puisque les côtés du cortège grouillaient. Que se passait-il ? Tout avait changé si vite. Ils avaient marché un long moment, au milieu des arbres calmes, et voilà que ceux-ci semblaient s'abattre sur eux. Mais il ne s'agissait pas des arbres, non, les arbres ne bougeaient pas. Des figures apparaissaient dans l'obscurité, Clarke voyait très mal. Elle continuait doucement, avec prudence, son esprit perdu entre sa conversation avec Finn et cette nouvelle attaque. Son esprit rationnel la forçait à continuer, à refouler sa peur. Si elle s'arrêtait elle mourait. En continuant, elle mourrait peut-être aussi. Impossible de savoir, mais pour l'instant, elle ne pouvait rien faire de plus que de suivre le cortège.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


There's always a way out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1312
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Mer 24 Mai - 20:59

We are Grounders Pt.2
Skypeople & Grounders

Je fermais les yeux, essayant de me concentrer sur autre chose que ma douleur, mais ça ne m'aidais pas du tout. En fait, c'était tout l'inverse. Je ressentais les moindres secousses du brancards et... A l'allure ou on allait je me demandais si j'allais être en vie a la fin du périple.

Soufflant, j'ouvris a nouveau les yeux pour essayer de me fixer sur autre chose que cette putain de douleur. Les arbres bougeaient, et j'avais l'impression qu'ils étaient bourrés de natifs prêt a tout pour nous sauter dessus. Ça me rappelait ce moment ou j'avais été proche de ce natif qui voulait me trancher la gorge. La peur paralysait mon corps et mes yeux ne cessaient de fixer tout et n'importe quoi autour de moi. D'un coup, la lumière éblouit les alentours, comme si nous étions en plein jour... Je distinguais des formes, mais les ombres des feuilles rendait l’atmosphère encore plus pesante et stressante.

Je voulais me redresser pour mieux voir ce qu'il se passait, mais une sorte d’électro choc me fit me rallonger sur le brancard. Mauvaise idée de bouger... Ok, j'avais bien saisit le message, la. Fermant les yeux, je soufflais pour éviter de gémir de douleur. Ne flanche pas maintenant, c'est pas le moment! Pensais je en ré ouvrant les yeux. Le garçon qui s'était pris la flèche s'était remit a marcher. Il se tenait le bras, même si son visage exprimait la douleur il ne semblait pas se formaliser de la flèche qui tanguait alors qu'il marchait. Il préférait encore marcher et avancer vers... Quoi au juste? Est ce que l'arche était une meilleure forteresse que notre bunker? Il y avait des gardes entraînés, oui... Mais une fois arrivé que se passerait il? Enfin... Ça s'était surtout si nous arrivions enfin jusque la! Je n'avais pas envie de penser a autre chose que notre but.

La vie était plus importante que sa blessure. Et ce garçon ressemblait a l'état du groupe actuel. Brisé mais avançant jusqu'au bout... Voila que je me la jouais philosophe a présent. Je devais délirer probablement.

Cette fois ci, au lieu des arbres, je vis une pluie de flèche nous tomber dessus. Dès flèches! Criais je en levant mon bras vers le ciel. C'était la meilleure chose que je pouvais faire. Prévenir... Mais, j'étais impuissante et ça me mettais hors de moi. N'avait on pas déja assez souffert jusqu'ici? Voulaient il vraiment nous anéantir jusqu'au dernier?!

Je les regardaient tomber sur nous et mon brancard se mit a tanguer sur le coté. Je redressais la tête en arrière pour voir qu'un des porteur venait de se prendre une flèche dans le bras. Et moi? Je n'avais rien. Une flèche s'était plantée juste a coté dans le tissus du brancard. Je la fixais, encore abasourdie de cette chance que j'avais eu.
made by black arrow

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.


Abs du 7 Juillet au 28 Aout. (intermittence et réelle abs)
Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 42
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Jeu 25 Mai - 5:30

Finn Collins

Finn ne pouvait rien dire de plus sur la mère de Clarke. Il comprenait qu’elle soit remontée contre elle et n’avait pas l’intention pour l’instant de risque plus de dégâts qu’il n’en avait déjà fait. Des erreurs restaient des erreurs, même si l’on pouvait essayer de les arranger et faire tout pour qu’elles ne se reproduisent plus jamais. Il ne pouvait cependant s’empêcher de penser que peut-être que si Abbigail n’avait pas éveillé la colère de sa fille, celle-ci serait peut-être plus enclin à lui pardonner à lui. Il savait que c’était égoïste et garda cette courte pensée pour lui. Clarke occupait tout son esprit. Que ce soit sa cheville à la colère qu’elle portait en elle, il voulait faire ce qu’il lui était possible pour adoucir sa peine. Il espérait que ça calmerait la sienne. Mais peut être que Clarke n’avait pas besoin de lui ?

La colonne s’arrêta , le coupant dans ses pensées. Des coups de feu retentissaient plus loin, visiblement les natifs n’avaient pas abandonnés. Finn se demandait quand tout cela allait s’arrêter, ils étaient dans une sorte de cauchemar qui ne voulait pas les laisser se réveiller. Et puis même s’ils s’en sortaient, Finn savait qu’il allait encore devoir affronter ses propres erreurs.

Il laissa ses yeux se perdre dans le regard inquiet que lui portait Clarke. Elle était belle. Puis soudain, le coeur de Finn loupa un coche. Il devait avoir mal entendu.. Faire attention ? Comment pouvait-il se concentrer sur quoi que ce soit avec ce qu’elle venait de dire ? Ou de ne pas dire d’ailleurs. Finn fut pris d’une peur panique incontrôlable ; et si elle le repoussait ? Si jamais elle ne voulait plus entendre parler de ce qui s’était passer ? Si elle voulait oublier tout ? Finn lui ne le pourrait pas. “Que..?” Clarke, c’était plus qu’une rencontre d’un soir, c’était celle qui lui donnait envie d’essayer, de continuer. Bien sûr, il avait toujours eu ce petit côté chevalier blanc au secours de la princesse, ce fond profondément bon qui l’avait poussé notamment à se lier avec Raven. Le lien de ces deux là était indéfectible et pourtant Clarke avait réussi à l’ébranler. Elle, rien qu’elle, était la raison pour laquelle Finn se battait en essayant de rester le plus fidèle à lui-même. Il voulait lui plaire, qu’elle le regarde un peu plus. Il voulait qu’elle lui pardonne ses idioties. “Clarke… Tu sais… Je suis…” Finn n’arrivait plus à avancer correctement, sa démarche était bancale et il ne tarda pas à s’arrêter. “Pardonne moi... “ Sa voix commençait à devenir tremblotante, n’ayant plus vraiment la force de parler clairement. “Peut-être… que tu préfères que je m’en aille..?” Exposer cette possibilité à voix haute lui brisait le coeur et si jamais Clarke lui demandait effectivement d’exaucer ce souhait, il n’était absolument pas sûr de pouvoir le faire.
Finn ne se sentait vraiment pas bien, il était en peur panique, incapable d'aider comme il l'avait jusqu'alors. Cette crise lui était incontrôlable, il ne pouvait simplement pas envisager la possibilité que Clarke le rejette, pour quelques raisons que ce soit.

Incarné par Jonathan Shepard

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 42
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Jeu 25 Mai - 7:10


We are Grounders ■ Pt Two
Aaron Ferguson - Délinquante






Je me croirais dans un film. J'en ai vu un une fois, en cours d'histoire, qui durait vingt minutes. On voyait des gens se battre dans la terre qui explosait de partout. Y avait souvent des éclairs de lumière comme ce que je voyais là-bas, tout devant, et des bruits bizarres. Au début je pensais que les arbres me parlaient, mais Anthime communique avec eux pour moi, elle nous lie, alors les arbres n'ont pas besoin de s'adresser directement à moi, ils peuvent passer par Anthime, c'est plus simple. Anthime, c'est une bonne secrétaire. Elle me donne des informations sur ce qui se passe et j'arrive même à éviter quelques flèches grâce à elle. Anthime ne cesse de me protéger, et je fais tout pour qu'elle soit bien calée contre moi et que je ne la perde pas. Elle m'est précieuse, Anthime, elle est ma famille, la seule qui compte vraiment. Par contre, je ne sais pas quoi faire du garçon. J'ai essayé de le soulever encore une fois pour le faire avancer, mais j'ai l'impression que plus je le porte, moins il se porte lui-même, et je sais pas si je vais pouvoir tenir longtemps comme ça. Je n'ai pas envie de le laisser mourir, vraiment pas, ce serait dommage qu'il meurt, mais je ne sais pas quoi faire de lui. Je fais comme je peux pour braver les dangers, mais c'est plutôt Anthime qui les brave pour moi en fait. Je ne sais pas comment elle fait, elle s'en sort toujours. Depuis que je suis avec elle j'ai survécu à énormément d'événements et je commence à me dire que si elle avait été avec moi sur l'Arche, je n'aurais pas fini en prison. Non, j'aurais réussi, et Maman aurait été sauvée. Maman ne me manque pas spécialement, je ne sais pas vraiment si j'ai envie de la revoir. Elle est super douée pour trier les choses, ça la rend bien utile sur l'Arche. Si j'avais pu continuer d'apprendre, moi aussi j'aurais pu trier des choses et non plus seulement des trucs sans grande importance. Les trucs, c'est pas si utile, mais on les trie quand même parce qu'au fond, on se dit que ça pourrait servir un jour.

Y a beaucoup trop de bruits, j'ai du mal à entendre Anthime. Je commence à être un peu anxieuse. Si Anthime ne peut plus me parler, je ne vais plus pouvoir braver tous les dangers et me montrer compétente. Je serais obligée d'abandonner ce garçon-là et je crois que si je le lâche encore une fois il va vraiment se casser quelque chose. Je dois tenir le coup. Je pense à tous ceux qui s'en fichent de me voir vivre ou mourir. Je crois que ça leur ferait plaisir que je meurs. Mais penser à ça c'est triste et je n'aime pas être triste, alors je me mets à fredonner quelque chose. Une chanson qui me rappelle quelqu'un qui me manque beaucoup. Je ne parle pas de ma maman, car je la reverrai certainement un jour. Ça n'aurait pas été le cas si elle avait été vraiment morte, mais elle ne l'est pas. J'ai l'impression qu'elle l'est car je n'ai pas pu la sauver, mais j'ai peut-être encore une chance, je ne sais pas.
« Somebody said you got a new friend. » Je réajuste le bras du garçon sur mon épaule pour ne pas le faire tomber. « Does she love you better than I can ? » C'est triste de perdre des gens qu'on aime, mais si on les perd, c'est qu'il y a bien un moyen de les retrouver. « It's a big black sky over my town. » La forêt est étrange d'un coup. Moi qui la trouvais belle, j'ai l'impression que le chaos vient de s'en emparer. Y a trop de gens aussi, les gens ça gâche souvent les beaux paysages. « I know where you're at I bet she's around. » J'aimerais bien que tu tombes du ciel, comme ça je pourrais t'enterrer. Anthime te garderait. Je danserais pour toi et on ferait des feux de camp. Je promets de ne pas trop me brûler ! « Yeah I know it's stupid. » Je pense souvent à des trucs bêtes pour oublier les trucs qui font mal. Je suis trop joyeuse pour être triste. J'aime bien vivre et j'ai l'impression de mourir quand je pense au fait que tu n'es plus là, alors je n'y pense pas. « But I just gotta see it for myself. » J'ai découvert ce monde seule, maintenant Anthime me guide. Ce n'est pas parce que je ne l'entends plus en ce moment que je ne ressens pas sa présence. Je crois voir un peu de toi en Anthime, ça m'aide beaucoup. « I'm right over here, why can't you see me ? ». Il n'y a que toi qui me voyais vraiment, les autres se moquaient ou m'ignoraient. Ça ne me dérange pas d'être seule, mais c'était quand même mieux avec toi. « I keep dancing on my own. » Je crois que je me dandine un peu en marchant. Je n'y peux rien, chantonner ça me donne toujours envie de danser. Et puis, je n'arrive pas à me morfondre. Je sais bien, toi tu es morte, pas comme ma maman ; on dit toujours que ce sont les meilleurs qui partent en premier, c'est bien pour ça que je suis encore en vie. Je ne sais pas trop quoi faire. J'aide quelqu'un, c'est déjà ça. On est encore attaqué. Je ne sais pas si je vais me faire tuer, ça m'importe peu en fait. La mort, c'est comme une autre vie, sauf qu'on vit pas. Je comprends pas pourquoi les gens en ont peur. Je pense que s'ils n'avaient pas aussi peur de mourir, ils vivraient mieux.



Incarnée par Clarke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 42
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Jeu 25 Mai - 11:00


CALLIE CARTWIG
L'enfant marche joyeux, sans songer au chemin ;
Il le croit infini, n'en voyant pas la fin.
Tout à coup il rencontre une source limpide,
Il s'arrête, il se penche, il y voit un vieillard
Tout allait si vite, tellement vite, que Callie avait du mal saisir chacun des détails qui composaient la situation. Tout ce qu’elle voyait, c’était que Marcus et Abby étaient là, sains et saufs, qu’ils étaient là pour les aider et que grâce à eux, ils avaient – peut- être – une chance de s’en sortir … car Callie ne s’y trompait pas : traverser cette forêt qui grouillait de Natifs était risqué. En lisant le regard de Marcus, elle savait qu’il en avait conscience, et elle savait autant que lui qu’ils n’avaient pas le choix. Ce n’était, cette fois, pas une question de loi ni de devoir, simplement de survie.

Contrairement à la plupart des jeunes du campement, Callie avait confiance en Marcus. Elle lui faisait confiance parce qu’elle le connaissait mieux que quiconque dans ce groupe, mieux même qu’Abby. Si ses récents choix et décisions avaient su la froisser, Callie n’en demeurait pas moins irrémédiablement attaché à lui, parce qu’elle l’aimait. Plus que jamais, elle s’en était rendu compte en restant seule sur Terre : son absence l’avait glacé bien plus que sa présence ne l’avait jamais faite. Depuis que Callie avait quitté l’Arche, Kane et elle n’avaient pas échangé un seul mot ; et Abby et elle avaient adroitement évité le sujet lors de leur rare entrevues à la radio. Kane et Callie étaient restés sur des non-dits, s’imaginant mutuellement qu’ils s’en voulaient de manière définitive alors que la réalité était tout autre. C’était là tout le problème de Kane, entre autres : il n’était pas adroit pour communiquer, mais cette fois, Callie savait qu’elle avait sa part de responsabilité dans cette histoire. Elle avait eu peur des réponses et n’avait pas su dépasser ses craintes. Maintenant qu’ils étaient tous les deux sur Terre, il serait toujours temps de réparer cela … si tant est qu’ils parvenaient à s’en sortir, ce qui était loin d’être évident.

Les hommes de Kane étaient parvenus à briser le barrage natif qui qui avait tenté de stopper leur avancé, et malgré les pertes, les gardes de l’Arche tenaient bon. La lumière des spot leur donnait un avantage non négligeable et la colonne continuait d’avancer. Face aux armes blanches des Natifs, les armes automatiques de l’Arche faisaient des dégâts considérables, et les gilets pare-balles les prévenaient des blessures mortelles. Si certains n’avaient pas la félicité de s’en sortir, le plan de Marcus avait l’avantage de fonctionner … pour l’instant : les 100 avançaient à travers la forêt malgré le retour de l’offensive native, mais Callie se demandait bien combien de temps ils parviendraient à tenir comme ça. Plusieurs fois, Callie manqua de peu de se faire toucher, et malgré l’entraînement qu’elle avait suivi sur l’Arche, elle ne fut pas en mesure de toutes les éviter. Tandis qu’elle tirait en direction des arbres, son arme en joute, elle sentit soudainement une violente douleur lui traverser la cuisse. Sur le coup, l’officier mit un genou à terre et sentit sous ses doigts la terre que le matin avait rendu humide. Lorsque ses yeux se posèrent sur la raison d’une telle faiblesse, son cœur fit un bond dans sa poitrine : une flèche s’était figée dans sa cuisse et du sang rougissait déjà son pantalon salit. Par réflexe, elle posa une main sur la blessure et ses doigts se tâchèrent de sang … la panique la gagna un instant, tandis qu’elle voyait autour d’elle les choses et les gens danser sous ses yeux. Callie tenta de se reprendre, consciente de la situation dans laquelle elle se trouvait … des yeux, elle chercha un instant Marcus, en vain ; et la peur la gagna alors.
Incarné par Kane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 125
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Jeu 25 Mai - 17:20


We Are Grounders
Event



Le voyage semblait bien se passer pour le moment, mais Octavia restait sur ses gardes, elle savait, grâce à Lincoln, que la natifs ne renonceraient pas aussi facilement. En arrière elle observait autour d'elle, les gardes, ainsi que son frère et Kane était armés jusqu'au dents, c'était assez bizarre, mais elle se sentait en "sécurité" si elle pouvait dire ça...

Et elle avait raison tout à coup une pluie de flèches arriva sur eux, d'abord plus sur le milieux du convois et ensuite sur eux, les natifs les attaquaient cherchant à faire le plus de victimes possible...
Des tires fusaient ripostant au flèches, mais malheureusement Octavia vit plusieurs personnes tomber.

Elle regardait autour d'elle et vit une flèche atteindre l'officier Callie Cartwing, qui avait été avec eux depuis quelques temps maintenant... Elle tomba lâchant son arme. Octavia avait refuser l'arme à feu, et la médecin, comme Clarke ne pouvant venir en aide à Callie elle alla la voir.

"Callie ?! Comment vous allez ?" Elle se mit à côté d'elle alors que la jeune femme regardait partout ne lui répondant pas vraiment, elle avait l'air vraiment paniquer...

Alors qu'Octavia voulait la ramener à elle un flèche la toucha violemment et elle tomba à côté de Callie, luttant pour rester éveillée.

_________________


Octavia kom Skaikru
What doesn't kill you makes you stronger


Crédit Avatar et Signature : Marcus Kane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t231-rapport-de-mission-

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 42
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Jeu 25 Mai - 18:27


SETHEN
Guerrier Trikru
Les ordres avaient rapidement fait le tour de l'armée. Comment pouvait-il en être autrement puisqu'ils'agissait de ceux d'Heda en personne ? Faire des prisonniers … la belle affaire ! Sethen ne pouvait s'empêcher de se demander ce qui se tramait dans la tête de la Commandante. De toute sa vie, Sethen n'avait jamais vu Lexa une seule fois et c'était bien la première fois qu'il la savait aussi près. Savoir que les ordres venaient directement d'elle lui faisait quelque chose, mais cela ne l'empêchait pas pour autant d'avoir ce sentiment gênant de désaccord. Capturer des membres du Peuple du Ciel ? Vraiment ? N'y avait-il pas un moyen plus radical de s'en débarrasser, comme les tuer par exemple ? Sethen ne comprenait pas et ne voulait pas s'en donner la peine. Le jeune guerrier n'était pas complètement stupide et savait que désobéir aux ordres n'était pas la meilleure chose à faire en cet instant précis. La balle qui avait traversé son épaule réduisait drastiquement sa liberté de mouvement, mais Sethen n'était pas du genre gnangnan … bien au contraire : la douleur avait tendance à attiser sa rancune, et l'indéniable chance dont semblait jouir les gens du ciel n'arrangeait pas les choses.

Lorsque les renforts étaient arrivés et étaient parvenus à entrer dans le campement des jeunes, Sethen avait suivis le plus gros des troupes natives, quittant le champ de bataille pour préparer l’embuscade. De fil en aiguille, le Trikru avait finis par se retrouver non loin d’Anya … il se sentait plus proche d’elle que de n’importe quel autre général, le fait qu’il la connaissait d’avant ce jour n’y était pas pour rien. Lorsque l’ordre d’attaquer la colonne par les côtés fut donné, Sethen s’équipa et tira son épée. Même de sa main gauche, il était toujours plus habile que ces gamins naïfs qui pensaient pouvoir s’en sortir. Glissant entre les arbres pour éviter les tirs des fusils – être touché une fois lui suffisait amplement – Sethen atteignit la colonne et, non sans l’aide précieuse de ses pairs, abattit quelques hommes parmi la première ligne ? Le nombre était la seule chose qui jouait en la faveur des Natifs, car les armes et l’équipement de leurs ennemis étaient terribles. Ils portaient une carapace si dure sur le torse que les épées ne parvenaient pas à les transpercer, mais leurs cous, leurs jambes et leurs bras restaient vulnérables et les guerriers ne mirent pas longtemps à le comprendre.Bientôt, de cadavres en cadavres, Sethen se retrouva parmi ce qui semblait être les blessés Skaikru … sans vraiment réfléchir, il continua de frapper et de tuer tout ce qui lui passait sous la main. Enivré par la bataille, il dansait, évitant par miracle les coups de feu qui claquaient. Les guerriers ennemis furent bientôt tous à terre autour de lui, et épaulé par de nombreux autres natifs, un sourire vicieux se dessina sur le visage de Sethen lorsque son regard se posa sur les blessés, désormais sans défense. L’air décidé, il fit tournoyer un instant sa lame encore tachée de sang … il avait devant lui deux filles, l’une vraisemblablement blessée à l’épaule, et une autre qui tenait un brancard. Dans leur regard, Sethen reconnu la peur et il ne put s’empêcher d’en ressentir une certaine satisfaction.

Sans attendre, il s'avança un peu plus vers elles, l'air plus menaçant que jamais. Malgré l'obscurité, le sang qui maculait son visage était visible … d'un geste vif, Sethen fit siffler sa lame en direction des filles. Il n'oubliait pas le plan ni les ordres d'Heda et, bondissant vers l'une d'elle, il l'attrapa et la jeta derrière-lui, l'éloignant de son groupe pour la livrer aux Natifs qui surveillaient ses arrières. A l'est, le soleil pointait timidement ses rayons, mais Sethen n'en avait cure ; tout ce qui comptait était ces maudits Skaikru qui, à son goût, résistaient depuis bien trop longtemps.
Incarné par Kane

Citation :
Je n'ai pas nommé la "victime" de Sethen, a vous de choisir les filles What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 19 Masculin Nb de Messages : 112
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 27 Mai - 0:39



❝ Water's sweet but Blood is thicker ❞We are Grounders.
Alexander avait planté son regard dans celui du jeune, attendant sa réponse, il n'aimait pas remettre le sort de sa fille entre les mains d'un autre mais il en était obligé. Il fut rapidement soulagé en entendant "Bell" accepter sa demande, il s'empressa de lui confier Kassandre, qui était encore bien amochée par la douleur. Puis il accorda un dernier regard plein de compassion à sa fille et remercia rapidement le jeune avant de repartir vers le reste des troupes de l'Arche.
© 2981 12289 0
(PNJ joué par Kassandre Kayser)




❝ Ge smak daun, gyon op nodotaim ❞We are Grounders.
Kassandre n'arrivait à prêter que peu d'attention à ce qui se passait autour d'elle. La jeune femme était trop submergée par la douleur et en même temps elle était encore sous le choc d'avoir revu son père. Elle n'arrivait pas à réaliser qu'il avait bien été là, à coté d'elle, qu'elle lui avait parler. Elle pensait ne plus jamais le revoir. Bellamy se tenait au dessus d'elle alors qu'il l'avait reposer au sol. Il lui demanda d'être raisonnable et tendit sa main vers elle, ou plutôt vers son arme pour lui demander silencieusement de la lui rendre. La jeune femme enrageait, elle était clouée au sol par la douleur et même si elle se forçait à se relever ses mouvements lui causeraient des lancements insoutenables. Elle venait de retrouver son père qu'elle pensait perdu, comme toute personne sur l'Arche. Et voilà qu'au moment où ils avaient besoin de tout le monde, au moment ou chaque personne devait défendre toute la communauté pour leur survie, elle était clouée au sol, impuissante, faible.

Son ego en avait prit un sacré coup alors qu'elle détournait d'abords le regard de la main de Bellamy. Elle ne voulait pas perdre son père, ni Clarke, ni... Bellamy, elle voulait les défendre comme tout le monde s'y attelait. Si elle le pouvait elle aurait cribler de balle ce foutu archer qui l'avait mise dans cette état. Elle rumina dans un excès de rage et plaça l'arme dans la main de Bellamy.


"Très bien. Mais ne t'occupe pas de moi, défends nous et... Si tu croise des archers..."

Elle fut prise d'un léger rire nerveux.

"Défonce les pour moi."

Le moment n'était surement pas le meilleurs pour l'humour, mais ça avait été plus fort qu'elle. Elle se laissa alors installée sur un brancard en regardant Bellamy repartir, un léger pincement au cœur.
© 2981 12289 0



*****************



❝ Ge smak daun, gyon op nodotaim ❞We are Grounders.
La jeune femme avait été transportée sur un brancard jusqu'à l'avant du convoi. elle était coincée en position allongée, des douleurs la lancinaient dès qu'elle tentait de se redresser un minimum pour voir devant-elle. Ainsi elle ne pouvais discerner que le ciel étoilé et les branches et feuilles des arbres de la forêt. Cet état forcé dans lequel elle se trouvait l'angoissait, elle ne voyait rien de ce qu'il se passait et espérait grandement que personne ne serait blessé. Mais c'était un espoir vain et elle en avait conscience.

Puis les tirs de balles recommencèrent, Kassandre ferma les yeux, voulant s'imaginer autre part. Elle aurait presque souhaitée être encore dans l'Arche à ce moment précis. Des cris lui parvinrent puis bientôt plus rien. La personne qui tirait son brancard semblait immobile, Kassandre ne pouvait pas voir son visage ni même se redresser pour observer ce qu'il se passait. Elle était immobilisée, incapable de quoi que ce soit, lamentable. Mais bientôt quelque chose inattendu pour elle arriva, on l’agrippa fermement et essaya de la tirer en avant. La jeune femme comprit alors que les natifs avaient percés leur premières défenses et étaient arrivés jusqu'ici. Ces lâches s'en prenait aux blessés désormais. Prise d'un élan de peur et de rage Kassandre, dans son élan donné par le natif, tenta de frapper ce dernier au visage.

© 2981 12289 0

(Je parle de Sethen évidemment, je te laisse décider si ça touche, dans tout les cas Kassandre est bien propulsée derrière lui après)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 17 Masculin Nb de Messages : 642
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Dim 28 Mai - 22:11

Oui gare grondeurs
De terre à debout et de debout à la terre, j’avais l’impression que le destin essayait trop souvent de me rapprocher de cette planète. Mais bon, soit, je n’avais pour l’instant pas vraiment le choix. Un jour, ils verront, je retournerais dans l’espace, ils seront époustouflés, en attendant, je me contente de rester en vie. Plus ou moins. Je me laisse porter par Aaron, ma seule aide, ma béquille ahurie. Je ne sais pas trop quoi penser d’elle, entre l’envie de l’étriper parfois et la certaine empathie qu’on ressent face à sa mécompréhension du monde. Je me demande comment elle a survécu jusque là, par chance ou par dextérité inattendue ? Peut-être était-elle plus fait pour la survie que moi - ce qui n’était pas difficile visiblement. Elle devait avoir un certain instinct qui la protégeait, le mien serait resté dans l’espace. Autant dire qu’on faisait un duo du tonnerre : entre celle qui admirait son propre monde sans aucune égratignure et le type qui détestait le sien en souffrant le martyr.

Ce qui devait être amusant, c’était que cette fille s’arrangeait en plus pour se foutre de ma gueule sans le vouloir. Si on s’attarde sur la situation, on pouvait déjà dire que ma fierté en avait pris un coup. J’étais dans le besoin, incapable de me passer d’elle malgré ses humeurs changeantes. Incapable de me débrouiller seul. Mais en plus de ça, elle m’avait fait des remarques appuyant ma condition ridicule, fait tomber par terre pour rien, et maintenant elle chantait… Elle dansait même. Autour de nous, des tueurs, un massacre, la peine et la souffrance, mais elle, elle faisait la fête. On m’avait souvent pris pour un fou à cause de ma petite obsession - pourquoi vouloir aller dans l’espace ? y retourner ? Notre vie est ici maintenant - pourtant on avait là bien pire que moi et tous les fous réunis. On avait Aaron. Les tueries sont tels des night clubs à ses yeux.

Je ne pouvais que la regarder faire, en subissant ses secousses dansantes, je n’avais pas la force de tenir debout seul. Et je crois qu’être témoin d’une telle situation avait mis mon cerveau en pilote automatique. Mon corps essayait tout seul d’aider Aaron à le faire avancer, mais mes pensées n’étaient plus. Je n’entendais pas vraiment ce qui se passait autour de nous, je laissais faire. Je me sentais ni mal, ni bien, je crois qu’elle m’avait perdu dans le domaine de l’incompréhension.

 


_________________

⌘ Champion Officiel des Hungers Kicks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t343-jonathan-shepard-sp

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 21 Féminin Nb de Messages : 78
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 29 Mai - 0:20

We are grounders.Avec l’arrivée de l’Arche, tout était allé si vite. Ils étaient en train d’essayer de résister tant bien que mal aux Natifs, et maintenant leur peuple était là. Nathan était un peu confus, et avait encore du mal à se rendre réellement compte de ce qui se passait réellement. Il n’avait pas encore pensé à tout ce que cela signifiait. Il ne s’était pas encore attardé sur le fait que son père était peut-être là, avec les autres, ainsi que Bryan. Non la seule chose qui comptait pour lui en cet instant précis était de retrouver Bellamy. Kane était arrivé en conquérant. A peine les avait-il retrouvés qu’il leur donnait déjà des ordres. Cela ne plaisait que moyennement à Nate. Il ne voulait pas suivre les ordres d’un membre du conseil. L’une des personnes qui les avait envoyés ici pour mourir quelques jours plus tôt. C’était hors de question. Et il avait besoin de Bell, car c’était bien auprès de son leader que le jeune Miller allait prendre ses ordres. Personne d’autre. Ainsi il commença à chercher le garçon, et le trouva vite en compagnie d’une fille de leur clan : Kassandre. Qu’est-ce qu’ils devaient faire ? C’était la grande question. Bellamy hésita un moment avant de lui dire qu’ils faisaient ce que Kane leur avait dit. Pour le moment. Nathan fut un peu surpris dans un premier temps d’entendre cette réponse. Devaient-ils abdiquer aussi facilement, et suivre les ordres sans dire un mot. Le jeune homme reprit quand même la parole. Les autres étaient motivés pour le suivre. Et c’était encore plus incompréhensible, en sachant pourquoi ils étaient ici dans un premier temps.

– Tiens moi au courant dès que tu as un plan pour nous sortir de là.

Répondit le jeune homme. Il savait que Bellamy n’allait pas retomber sous la coupe de l’Arche aussi facilement. Et lui non plus. Ils ne pouvaient pas oublier tout ce qui s’était passé, simplement parce qu’ils venaient de les rejoindre sur Terre, c’était impossible. Bellamy s’occupa d’emmener la fille avec les blessés tandis que Bellamy était resté dans le fond, toujours son arme à la main. Cette arme il avait bien l’intention de la conserver, peu importe ce que dirait Kane ou les autres. Kane fermait la marche aussi, et de ce fait se trouvait proche de Nathan et des autres. Jasper, Monty et Harper marchaient à ses côtés, également armés. Alors qu’ils commençaient tous à avancer en dehors du camp. Bellamy revint à leur côté, et fut presque immédiatement interpelé par Marcus Kane. Il lui donnait des explosifs en lui demandant de les lancer quand la colonne serait passé. Après ceci, il en donna également à Nathan et aux autres. C’était leur porte de sortie, et ils devraient s’en servir correctement. Entre son arme à feu, et les explosifs, Nate avait de quoi se défendre.

Prudemment le cortège avançait. Nate tenait son arme, prêt à tirer au moindre problème. Les Natifs avaient déjà pris suffisamment de vies, et il était hors de question que l’un des 100 ne meure encore par leur faute. Nate ferait tout ce qui était en son pouvoir pour protéger son clan. Mais quelque chose ne se passait pas comme prévu à l’avant. Des Natifs semblaient vouloir s’en prendre aux blessés. Ici, ils étaient trop loin d’eux pour faire quoi que ce soit …


© 2981 12289 0

Spoiler:
 

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1060
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 29 Mai - 12:57


We are Grounders
We meet our destiny on the road we take to avoid it
Un genou à terre, Callie savait que les choses, désormais, allaient considérablement se compliquer pour elle. Chancelante, elle tenta de se relever, mais sa jambe blessée se déroba sous elle, la renvoyant immanquablement au sol, tandis que devant elle, la colonne continuait d'avancer, lentement mais surement. Dans les fait, tout se passa très vite, mais pour Callie, l'attente de voir quelqu'un lui venir en aide dura une éternité. La possibilité de rester là sans que personne ne s'en rende compte la traversa un instant, lui faisant prendre pleinement conscience combien la vie était peu de choses, finalement … contre toute attente, ce fut la jeune Octavia Blake qui la rejoignit la première. Callie la reconnue bien sûr, malgré la pénombre de l'aube. La jeune fille se pencha sur elle, lui demanda si elle allait bien, et l'officier leva son regard vers elle.

« — Octavia » souffla Callie, un peu surprise. Elle s'agrippa un instant à ses vêtements « Octavia, ne reste pas là, tu vas… » Mais elle n'eut pas même le temps d'achever sa phrase. Une nouvelle volée de flèches s'abattit sur eux et cette fois, ce fut au tour d'Octavia d'en subir les frais : l'une d'elle se figea dans le corps de la jeune fille, et Callie la vit s'effondrer à côté d'elle.

Son cœur s’emballa, mais elle n’eut pas le temps de paniquer davantage. Au-dessus d’elle, Callie perçut des balles filer à toute allure et abattre les Natifs qui se trouvaient à proximité ; et lorsqu’elle se retourna pour en connaître l’origine, son regard se posa sur Marcus. Il avait fait demi-tour et s’approchait désormais d’elle et d’Octavia.

« — Callie » souffla-t-il, sans savoir quoi dire de plus. Successivement, son regard se posa sur sa blessure, puis sur Octavia tomber à ses côtés. Sans vraiment savoir pourquoi, le cœur de Kane se serra à cette vision. Tandis qu’il se penchait sur les deux filles, ses hommes le couvraient avec le plus de dextérité possible. Callie semblait garder un semblant de conscience, mais la jeune Blake n’avait pas cette félicité : probablement sous le choc, elle peinait à rester éveillée. Kane resta un moment immobile, réfléchissant à toute vitesse … la vie, dans toute son ironie, lui offrait un cruel dilemme. Il ne pouvait pas gérer les deux femmes et se voyait déjà choisir entre Callie et Octavia – entre sa fille et la femme qu’il aimait – car dans les faits, même si Kane se mentait à lui-même en prétendant n’avoir aucune affection pour Octavia, la vérité était aussi simple que cela ; aussi cruelle et simple que cela. Sa voix resta coincée dans sa gorge, et il fut incapable de prononcer le prénom de la jeune Blake … le devait-il, de toute façon ? Comme tous les autres, la jeune délinquante ne voulait peut-être pas de son aide.

Kane n'eut pas le temps de réfléchir davantage : derrière-lui apparut Bellamy, qui s'agenouilla à côté de lui pour se pencher sur sa sœur.

« — O' ! » l'interpella-t-il, la voix emplie de désespoir. Puis, soudainement, son visage se durcit et il tourna son regard haineux vers Kane « Tout ça, c'est de votre faute ! On aurait jamais du quitter le campement ! » gronda le jeune homme.

« — Ferme-là, Bellamy » répliqua sèchement Marcus. Ils n'avaient pas le temps pour cela … à son tour, Kane se pencha sur Octavia pour évaluer sa blessure. La flèche était profondément figée et Marcus s'apprêta à la briser lorsque la main de Callie l'arrêta.

« — Non, Marcus, ne la bouge pas » déclara l'officier « Je … je crois que la flèche est figée dans une artère. Si la flèche bouge, elle risque de se vider de son sang » affirma-t-elle en fixant la flèche planté dans le corps de la jeune fille.

Kane resta immobile, interdit. Pendant un instant, il ne sut plus quoi faire … autour d'eux, le tumulte des combats n'avait pas cessé ; ils perdaient du temps, trop de temps. Marcus se tourna alors vers Bellamy.

« — Bellamy, écoute-moi » déclara le chef de la garde « Garde les explosifs et part devant, les hommes te montreront le chemin. Balancez-les si les Natifs vous barre encore la route » Il fit une courte pause « Tu prends ta sœur, tu pars devant et ne te retourne pas. Est-ce que c'est clair ? »

Kane chercha dans le regard du jeune homme le moindre signe de réprobation, mais contre toute attente, Bellamy accepta son idée. Sans attendre, il attrapa Octavia, la prit dans ses bras et parti vers l'avant de la colonne, non sans jeter un dernier regard en direction de Callie.

Lorsque le garçon eut disparu, Kane attrapa le bras de l'officier pour l'aider à se relever. Malgré la douleur, Marcus la força à avancer, la laissant s'appuyer le plus possible contre lui. Contrairement à Bellamy, il ne pouvait pas se permettre de perdre l'utilité de ses deux bras et Callie le savait bien. L'attention de Kane était tellement portée sur l'officier qu'il ne vit même pas ce qui se passait un peu plus en avant …

Durant le prochain tour (celui qui vient) :
    - Clarke, Jonathan et Aaron se font capturer.
    - Nathan (+Monty, Jasper, Harper) tentent d’aller les secourir.
    - Bellamy et Octavia arrivent à l’avant de la colonne.

ORDRE DE POSTAGE :

# GROUPE 1 :
Lexa
Anya (PNJ - Lexa)
Nemyt
Sethen (PNJ - Kane)
Clarke Griffin
Aaron Ferguson (PNJ - Clarke)
Kassandre Kayser
Jonathan Shepard
Nathan Miller

# GROUPE 2 :
Abigail Griffin
Raven Reyes
Finn Collins (PNJ - Jonathan)
Octavia Blake
Alexander Kayser (PNJ – Kassandre)
Marcus Kane

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Lun 5 Juin - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 42
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 29 Mai - 13:18

WE ARE GROUNDERS Pt. 2
anya interprétée par lexa
Assassin - Audiomachine
La cheffe guerrière n'avait que très peu de temps pour observer tous les évènements qui se déroulaient autour d'elle. Mais visiblement, le changement de point d'attaque avait fonctionné. La plupart des natifs avaient abandonné l'idée de s'attaquer au front. La lumière les aveuglaient et les empêchaient de voir où ils allaient. Ils se faisaient donc fusiller sur le coup pour la plupart. Les pertes étaient à déplorer nombreuses pour cette bataille, Anya ne s'en serait pas douter. Les armes à feu qu'ils prohibaient faisaient des ravages parmi les troupes natives. Mais ils ne baissaient pas les bras. Chacun répondait aux ordres et au combat. Elle en aperçut plusieurs former des brèches à l'intérieur du convoi ennemi, tuant les Skaikru de sang froid, les fendant de leur épées tranchantes. Ils possédaient des armures performantes que les lames ne pouvaient déchirer, mais elles leur protégeaient uniquement la cage thoracique. Le reste était à découvert. Bien que ce détail non pas des plus importants avait déstabilisé les natifs au départ, ils avaient vite compris et savaient sur quelles parties du corps il fallait se focaliser pour causer la mort. Cette mort qu'ils avaient tant attendu.
Anya chercha du regard deux guerrières qui pourraient l'accompagner dans sa mission donnée par la commandante: faire des prisonniers.
-Koa, Nalis, ge ron 'i !* appela-t'elle
Sans broncher et sans attendre, elles se précipitèrent vers elle, fiers d'avoir été choisi pour l'épauler. Quelques autres prirent l'initiative de la suivre. Anya fit également un signe au guerrier Sethen, qui avait entendu l'ordre de Lexa, et il n'hésita pas à se lancer dans la foule des gens du ciel. Anya fit un grand geste de la main, invitant les deux femmes à la suivre et se rendit vers la tête de la colonne, là où se trouvaient notamment les blessés et les jeunes envahisseurs du campement qu'ils étaient en train de quitter, non sans peine. La cheffe d'unité expliqua à ses hommes d'en capturer le plus possible sans pour autant les tuer. Elle précisa que la Commandante les voulait vivant, sinon cela perdait tout son sens.
Avant de lancer ses hommes et femmes dans leur mission, Anya observa les jeunes en tête. Elle en reconnut une notamment. Elle l'avait déjà rencontrée, lors de leur tentative de paix entre les deux clans qui fut évidemment vouée à l'échec. Sans cela, ils n'en seraient pas là à se battre. Cette jeune femme avait représenté le peuple du ciel lors de cette discussion et s'était présentée en tant qu'une prénommée Clarke. Pour être envoyée ainsi, elle devait être importante à leurs yeux. S'approchant d'un guerrier, elle lui désigna cette jeune femme bien précise d'un geste de la tête.
-Teik em. Em-de meija.**
Prenant cette mission à coeur, le guerrier désigné et les autres se jetèrent eux aussi dans le tas. Il n'y avait pas d'hésitation, pas de tord, juste l'envie de combattre et tout cela était amplement suffisant.

Les premiers prisonniers ne tardèrent pas. Un cas bien étrange parvint néanmoins jusqu'à Anya. La prénommée Koa, qu'elle avait elle-même mandatée, était revenue en tenant fermement une jeune femme aux cheveux bruns, jusque là rien d'anormal. Mais la guerrière jeta un regard vers une blessure qu'elle lui avait causée. Fait étrange, du sang noir comme la nuit s'écoulait de sa plaie. Elle ne comprit pas. Une natblida ? Qui venait de l'Espace ? Que cela pouvait-il signifier ? Elle n'eut cependant pas le temps de songer à trop de questions, il y avait chose plus importante à régler. Mais cela intéresserait certainement beaucoup Lexa. Bien que cela n'était pas la priorité, savoir une natblida parmi les rangs ennemis pouvait lever bien des suppositions et des problèmes.

*Koa, Nalis, venez avec moi !
**Emmenez-la. Elle est importante.


Citation :
Je laisse aux 100 le plaisir de choisir comment il es attaqué par le natif ! Quel honneur Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 964
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 29 Mai - 13:46

We are Grounder Pt.2EVENTLet the Skyfall, when it crumbles. We will stand tall and face it all together. Adele
(Final Decision → Audiomachine)
J'observais avec attention le combat qui se livrait non loin de moi. J'avançais à leur rythme, suivant un sentier parallèle dissimulé par les nouvelles ombres des arbres. J'étais en sécurité dans cette semi-obscurité. En sachant que je m'y trouvais, Skaikru aurait pu m'apercevoir et me viser. Mais ils avaient d'autres problèmes plus importants à gérer, ils n'avaient pas le temps de scruter les bois.
Ce jour nouveau ne serait malheureusement pas l'annonce d'une guerre rondement menée contre le Peuple du Ciel, bien au contraire. Je devais l'avouer, j'étais surprise de leurs ressources. Les renforts qui sont arrivés leur ont offert un avantage considérable, et jamais je n'aurais pu le prévoir. Comme quoi, je devais vraiment m'attendre à tout face à ce nouvel ennemi. Je savais que je n'arriverais pas à les décimer ce matin-là. On m'avait appris que, parfois, il valait mieux concilier une bataille afin de remporter la guerre. Et c'était exactement ce que j'étais en train de faire, en demandant à Anya de capturer les jeunes. Je savais que leurs aînés seraient prêts à tout pour les récupérer par la suite. Seulement, c'était moi et moi seule qui détiendrait leur vie entre mes mains et ça, personne ne pourra me l'enlever. Quoique je ne connaissais rien de ce peuple nouveau. Peut-être seraient-ils prêts à laisser des jeunes adultes derrière eux pour ne plus avoir à se frotter à nous ? Si c'était le cas, ils ne savaient décidément pas à qui ils avaient à faire. Je n'en démordrais pas.
Mais pour l'instant, tout fonctionnait à merveille. Ils avaient compris que je ne voulais pas que des morts, mais qu'ils me ramènent également des vivants. C'était le plus important dans leur mission. Je ne pourrais faire aucun marché avec des corps sans vie. Je voyais Anya, au loin, lancer ses guerriers sur le groupe de jeune en tête de marche. Les réactions des jeunes furent diverses: certains furent surpris, d'autres combattirent, d'autres reçurent de l'aide de leurs congénères. Ils étaient altruistes et voulaient sauver leurs amis, mais les natifs étaient plus nombreux, ne se laissaient pas faire et avaient une meilleure technique du combat au corps à corps. Là était notre avantage. Ils pouvaient nous tuer à distance avec leurs canons, mais nous pouvions les fendre de nos épées tranchantes. Ils n'hésitèrent pas à en blesser voire même tuer certains pour bien en capturer d'autres. A chaque capture réalisée, Anya demandait au guerrier qui le maintenait de me l'amener. Ainsi, petit à petit, je pouvais voir plusieurs paires de silhouettes s'avancer près de moi. Il ne fallait pas tarder, avant que les autres Skaikru ne comprennent et tentent de venir les sauver. Pour faire néanmoins cela dans la plus grande des discretions possibles, Anya avait demandé à chacun des soldats de bâillonner leur prisonnier, Leur enlèvement ne passerait certainement pas inaperçu, mais au moins ils ne pourraient alerter les autres par des cris.
© 2981 12289 0


_________________

Merci Finou Bellou
pour ce fabuleux kit ♡
★ But still, like dust, I rise.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 42
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 3 Juin - 19:52


SETHEN
Guerrier Trikru
La tournure que prenait les évènements ne plaisait pas à Sethen, mais il était bien obligé de s'y conformer. Dans sa désespérante volonté de survivre, la fille qu'il venait d'attraper il assena un violent coup au visage et Sethen en fut saisi un instant, partagé entre la surprise et la colère. En guise de remerciement, le Natif lui rendit la pareille et sa main s'abattit à son tour sur le visage de la fille du ciel. Sans douceur, il l'envoya à l'arrière et Sethen perçut ses pairs la saisir ; il s'apprêta à repartir lorsque, sur sa main, le jeune guerrier aperçut la couleur sombre du sang. Sethen avait l'habitude d'en voir et malgré l'obscurité de la forêt, il perçut avec distinction que quelque chose n'allait pas, n'était pas normal. Son cœur fit un bond lorsqu'il comprit que le sang venait de la fille et qu'il était noir. Dans le tumulte des évènements, Sethen n'eut pas le temps d'en être affecté et il se reprit avant d'en payer le prix … il savait que d'autres le remarqueraient et que la question reviendrait lorsque les choses se seraient calmées. Une Natblida ? Chez les gens du ciel ? Sethen avait du mal à y croire et ce que cela impliquait dépassait l'entendement du jeune guerrier.

Laissant derrière-lui ce mystère, Sethen repartit à la charge. Son attention se porta, cette fois, sur une fille bizarre aux cheveux blonds. Au cœur de la bataille, elle chantait dans la langue des guerriers en gesticulant dans tous les sens … est-ce qu’elle dansait ? Vraiment ? Le jeune homme la regarda un instant, sans vraiment comprendre ce qui lui prenait. Les gens du ciel étaient vraiment bizarres …bousculant l’un des natifs qui se tenait à ses côtés, Sethen lui prit l’une des dagues qu’il avait en réserve et la lança en direction de la fille. Sethen se fichait bien de savoir s’il la blessait mortellement ou non, tout ce qu’il voulait, c’était de la voir s’effondrer en plein show. Cette vengeance opportune était une maigre consolation pour son épaule amochée, mais c’était toujours mieux que rien. Parfois, en de rares occasions, Sethen savait se contenter de peu. Il se mit à rire à plein poumon lorsque la dague se figea dans le corps de la jeune fille et qu’elle tomba à la renverse, aussi bien de surprise que de douleur. Sans attendre, Sethen partit chercher sa prise … de peur, les jeunes venus du ciel s’écartaient à sa venue, et ceux qui avaient le courage de tenter de l’arrêter se retrouvaient avec une épée plantée dans le ventre. Même de la main gauche, Sethen restait suffisamment habile pour tuer ceux qui avaient la stupidité de se trouver sur son passage. De la même manière qu’il avait saisi Kassandre un peu plus tôt, Sethen attrapa Aaron et la traîna en dehors de son groupe. Heda avait demandé de faire des prisonniers, mais elle n’avait pas spécifié qu’ils devaient tous être entiers …
Incarné par Kane

Citation :
J’ai vu avec Aaron, j’avais l’autorisation de la toucher
Nemyt, je me permet de poster avant toi pour éviter de perdre trop de temps, mais tu peux insérer ta réponse à tout moment Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2058
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 3 Juin - 20:48





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

We are Grounders « I'm doing the best I can. »



Clarke ne parvenait pas à le croire : Finn venait de s'arrêter en plein milieu du chemin alors que des flèches fusaient dans les airs et pouvaient les cibler à tout moment. Qu'est-ce que... elle fut obligée de s'arrêter, ses bras ne supportant plus le brancard sans le soutien complet de son deuxième porteur. Finn paniquait. Il paniquait alors que Clarke avait plus que jamais besoin de lui. Ses mains lâchèrent les poignées du brancard. Elle n'était pas parvenue à poser doucement le brancard pour ne pas surprendre le blessé car elle s'appuyait déjà beaucoup trop sur sa cheville qui faisait déjà son possible pour supporter le poids du corps de Clarke. Finn bafouillait des excuses. Tandis que Clarke était terrifiée à l'idée de se faire embrocher par les flèches qui les survolaient, Finn craignait de ne pas se voir pardonner par Clarke. Ce n'était pas le moment pour ça, bon sang ! Ils pouvaient mourir à tout moment ! Et alors, il posa une question qui troubla Clarke. Partir ? Pourquoi voudrait-elle qu'il parte ? Elle avait besoin de lui, il avait promis de l'aider. Et surtout, Finn comptait parmi les Cent. Si une partie de Clarke était toujours en colère pour les mensonges de Finn, elle ne se voyait pas continuer à mener les Cent sans lui. Avec Bellamy et Raven, ils formaient un assez bon quatuor. Et malgré tout, Finn restait important. Il était son premier garçon. Elle avait failli tomber amoureuse, alors qu'elle avait laissé de côté tous les problèmes que les Cent rencontraient pour lui le temps d'une nuit. Elle avait cru avoir quelqu'un sur qui compter, sur qui s'appuyer lorsque le poids des responsabilités serait trop lourd, puis Raven était arrivée, et la vérité avait fait plus mal à Clarke qu'elle ne l'aurait cru.
Mais Finn s'était excusé maintenant. Les derniers événements passèrent à toute vitesse dans l'esprit de Clarke. Ses moments passés avec Finn, son aventure périlleuse avec David qui l'avait conduite au bord du gouffre de la mort, sa nuit avec la fille des bois, le terrible rêve qui avait serré le cœur de Clarke à son réveil. Il y avait beaucoup d'illusions dans tout cela, mais les excuses de Finn n'en étaient pas. Elle pouvait au moins lui accorder son honnêteté présente. Il avait terminé sa relation amoureuse avec Raven et il s'était excusé. Si Clarke avait le temps de lui parler sérieusement, elle le ferait. Elle pèserait le pour et le contre et parviendrait peut-être à faire le tri dans son esprit. Mais pour l'instant, ils risquaient leurs vies et celles des autres. Des corps tombaient déjà autour d'eux. Clarke n'avait droit qu'à une seconde d'hésitation maximum. Ça allait beaucoup trop vite pour elle. Le déluge de l'attaque des natifs, le tsunami d'émotions que lui jetait Finn au visage. Ils devaient continuer d'avancer. « Finn... » Il ne réagissait pas. « Finn ! » Il paniquait. Dès que la panique avait pris possession de lui, Clarke l'avait perdu. Elle pouvait partir, le laisser là, avancer comme elle pouvait, mais ce serait aussi abandonner le blessé et elle ne pouvait se permettre, moralement, d'abandonner qui que ce soit. Aussi compliquée que la situation était, même si sa vie était en grave danger. Elle essaya de l'interpeller une dernière fois, mais rien n'y fit. Il fouillait son regard qu'elle tenta de rassurer du sien. Elle lui attrapa le bras pour qu'il ne se concentre que sur elle. Ils pourraient s'en sortir ensemble, mais Finn devait revenir sur Terre. Clarke capta le regard du jeune homme qui l'atteignit plus qu'elle ne l'aurait pensé. Elle avait un sentiment de déjà vu face à ce désespoir. Elle le comprenait puisqu'elle l'avait elle-même ressenti. Et d'une certaine façon, ce désespoir ne l'avait jamais quittée. Sans plus réfléchir, elle se hissa légèrement sur la pointe des pieds et attrapa les lèvres de Finn des siennes. Sa nuit avec lui dans le bunker sembla repasser devant ses yeux, et les événements suivant cette nuit s'ajoutèrent pour venir la troubler plus qu'elle ne l'était déjà auparavant. Elle repensa aux lèvres de la native qui l'avaient ramenée à la vie près du ruisseau. Mais c'était différent. Clarke ne se sentait actuellement pas du tout en sécurité. Mais ce n'était pas à cause de Finn. Les sentiments qui avaient commencé à éclore pour lui à leur arrivée sur Terre étaient encore là, dans un recoin de son cœur. Non, le danger vint de derrière elle : Clarke fut saisie et tirée en arrière. Elle fut arrachée si violemment de Finn qu'elle trébucha et tomba au sol, sa cheville incapable de la maintenir debout. Elle poussa un cri de douleur à la sensation de déchirure qui parcourut son pied. Même le bandage qui avait jusqu'ici maintenu sa cheville en place ne pouvait plus rien pour elle.

Abasourdie par la douleur, elle ne put résister contre les bras qui la soulevèrent avec force. Elle eut du mal à détacher les événements. Un épais morceau de tissu se coinca entre ses mâchoires et lui serra la nuque. On lui retirait même le droit de hurler. De toute façon, son cri étouffé n'aurait eu aucun effet. Les blessés tombaient un à un sous la violence des natifs, les balles et les hurlements avaient remplacé le bruissement des feuilles. Clarke se laissait traîner, incapable d'agir. On la jeta au sol pour prendre le temps de lier ses poignets et on la traîna jusqu'à ce qu'on la dépose à l'endroit décidé. Trois secondes. Clarke avait embrassé Finn pendant à peine trois secondes. Et pourtant, cela avait suffi pour retourner son monde, mais pas de la façon qu'elle aurait souhaité. Elle avait besoin de faire le point sur la situation. Elle était prisonnière, c'était tout ce que son cerveau pouvait déduire pour le moment. Il lui fallait une minute pour mettre de côté la douleur et chercher une solution qui, étant donnée la situation, ne viendrait certainement pas de Clarke.

Elle releva la tête, les mâchoires serrées par la douleur encore omniprésente. Mais ce qu'elle vit allait lui faire plus mal que n'importe quelle douleur physique. Elle. La femme des bois. Celle qui lui avait sauvé la vie se tenait debout en face d'elle. Le regard de Clarke se figea dans les yeux qui lui avaient semblé rassurants, il y a deux jours, près du ruisseau. Non. La trahison s'apprêtait à poignarder Clarke en plein cœur, restait à savoir si Clarke serait assez forte pour la supporter et rester humble.

© Jawilsia sur Never Utopia



Lancer de dé pour connaître l'effet de cette merveilleuse seconde rencontre Clexa.

1,2,3 : Clarke pleure pour renforcer le pathétique de cet event (même la constructrice de cabane me trahit ).
4,5,6 : Lexa se prend un poignard émotionnel en plein cœur (et ça fait quand même bien mal mine de rien, coup critique pour Lexiator What a Face).

_________________


There's always a way out.


Dernière édition par Clarke Griffin le Sam 3 Juin - 22:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
MAÎTRE DE JEU - PNJ
On the Ground there is no Law

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 200
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 3 Juin - 20:48

Le membre 'Clarke Griffin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org

avatar
JE SUIS UN PNJ
Whatever the hell we want !

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 42
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 3 Juin - 22:04


We are Grounders ■ Pt Two
Aaron Ferguson - Délinquante




C'est pas facile de danser avec quelqu'un dans les bras. En plus, les gens autour de moi ont l'air assez triste, voire un peu mornes pour certains. Je sais bien que des gens sont en train de mourir, mais ça ne veut pas dire qu'on va mourir aussi. On peut survivre. Il faut rester positif. Je me déhanche, mais le garçon que je porte est un peu lourd et je suis obligée de le déposer au sol, doucement cette fois. Je ne veux pas lui faire du mal alors qu'il est déjà mal en point. Il a assez de chances de mourir pour que je lui en donne une de plus. J'ai la même musique qui tourne en boucle dans ma tête et je suis obligée de danser pour la laisser s'enfuir de mon corps. Je la laisse courir sur ma peau. Le rythme me fait éviter quelques flèches. Anthime se mouvoie en même temps que moi. Cette chanson a un super rythme. Même si elle est un peu triste, j'ai quand même envie de bouger. Le désastre ne prendra pas totalement place dans cette forêt tant que je serai là. Je ne fais pas mes pas ; mes pas se font tous seuls. J'ai toujours aimé danser. Ça posait souvent problème sur l'Arche. Une fois, j'ai voulu faire un salto et je me suis cognée la tête contre le plafond car il était moins haut que ce que je pensais. Du coup j'ai fini à l'hôpital et le médecin m'a grondée. C'est pas de ma faute si le plafond est bas. S'ils l'avaient fait plus haut, on aurait tous pu danser comme on veut et tout le monde aurait été plus heureux. Mais je crois pas qu'ils veulent qu'on soit heureux sur l'Arche, sinon ils tueraient pas autant de gens.

Je voulais tenter une roue mais j'ai pas réussi, y a un truc qui s'est coincé dans ma cheville. Je m'écrase au sol alors que je sens que j'ai un peu mal mais je suis trop frustrée de ne pas avoir pu faire ma roue alors je me relève comme je peux et l'effectue en répétant la phrase du refrain « I keep dancing on my own. ». On m'attrape mais je ne suis pas du genre à me laisser faire, encore moins par les garçons, alors j'utilise ma bouche pour tenter de le mordre, au cou je crois, mais je vois pas très bien. Je suis balancée quelque part et je commence vraiment à sentir le truc planté dans ma jambe. Ça me rappelle des trucs, mais les trucs c'est inutile comme disait Maman alors je ne dois pas y penser. Là où je suis y a d'autres gens avec moi. Ils n'ont pas l'air très contents. Moi j'ai encore la chanson dans la tête. « I've given it my all but I'm not the girl you're taking home. » je continue de chantonner. J'ai besoin de bouger. Je regarde autour de moi et je reconnais d'autres personnes de chez moi qui ont des trucs dans la bouche. Je crois que ceux qui nous attaquent leur ont mis pour qu'ils ne disent rien, mais j'en ai pas eu alors je ne suis pas sûre. J'ai peut-être trop bougé et c'est pour ça que j'ai pas eu le droit à ce truc. Tant pis, comme disait Maman, les trucs sont inutiles, d'ailleurs je me demande où est passé le garçon que je portais, j'espère qu'il va bien. Je pense que si j'ai été amenée là, il ne devrait pas tarder non plus. Mais on verra bien. Pour l'instant, y a des gens bizarres en face de moi. Ils ont tous des dessins sur le visage et je me demande s'ils ne se sont pas endormis alors que des méchants enfants passaient par là avec des feutres. Moi, ça m'est arrivé, et j'étais un peu triste qu'on m'ait pas dessiné de cœur, parce que le cœur c'est le symbole de la vie et de l'amour, mais en même temps on fait pas ça aux gens qu'on aime. « I'm in the corner, watching you kiss her, oh oh oh. ». J'aimais trop cette chanson sur l'Arche et maintenant je n'arrive plus à l'oublier. On m'a dit une fois que chanter une chanson à voix haute nous permet de nous la sortir de la tête, mais apparemment c'est pas vrai, parce que pour moi ça n'a jamais fonctionné. Je n'y peux rien, j'ai toujours adoré la musique. Elle m'a toujours fait danser. Je suis peut-être née au mauvais endroit au mauvais moment. Ou peut-être que je n'aurais jamais dû naître. Mais c'est trop tard maintenant, je suis née, j'ai même grandi. J'existe, tant pis pour vous.



Incarnée par Clarke


Lancer de dé pour savoir si Aaron parvient à mordre Sethen ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
MAÎTRE DE JEU - PNJ
On the Ground there is no Law

INFORMATIONS
Age : 99 Masculin Nb de Messages : 200
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Sam 3 Juin - 22:04

Le membre 'The Ground' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org

avatar
CAVALIER DES PLAINESMembre de l'Ambassade
CAVALIER DES PLAINES
Membre de l'Ambassade

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 121
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Dim 4 Juin - 1:26

We are grounderNemyt pouvait sentir son sang bouillonner tant elle ne supportait de rester avec ceux qui avaient fait le choix de refermer le piège. Ce n’était pas d’être avec ces guerriers sous les ordres de Tristan qui la dérangeait, mais cet ordre qui leur avait été imposé de ne pas bouger. Elle respectait Lexa et ses choix, mais pour une fois, elle n’était pas en accord avec cette décision et il lui était difficile de ne pas passer outre pour aller voir ce qui se passait et donc prêter main forte. L’Ingranrona détestait rester inactive et, elle s’était quelque peu isolé des autres natifs présents. Les voir faire preuve d’une patience qu’elle n’avait pas ne cessait de lui rappeler l’idée folle qu’elle avait de passer outre les ordres et elle avait espéré que cet éloignement joue en la faveur de sa raison. Cependant, cela n’allait nullement fonctionner, car, à peine s’était-elle adossée à un arbre pour ruminer, qu’elle céda à cette tentation qu’elle avait depuis que l’ordre était tombé. Et puis, cela semblait si facile tandis que personne ne prêtait attention à elle.

Il n’en avait pas fallu plus, Nemyt s’était faufilé parmi les arbres pour quitter son poste avant de courir pour rattraper la distance qui la séparait du feu de l’action. À cet instant, elle se fichait d’être repérée, parfaitement consciente de ce qu’elle encourrait. Mais où se trouvait l’honneur à rester à attendre un ordre qui pouvait possiblement ne jamais arriver ? Elle avait beau appris la discipline, elle avait aussi en tête les valeurs d’un combattant et elle se refusait l’abandon d’un combat. À rester là-bas, elle aurait été tout simplement inutile, alors qu’elle pouvait entendre les coups de feu qui lui indiquait une résistance venant de ce peuple venant du ciel. Même si auparavant, elle n’avait apprécié entendre le son des armes à feu, n’appréciant nullement ces armes, elle l’entendait cette fois-ci comme un doux son plaisant. Les combats n’avaient pas encore cessé et elle pouvait toujours apporter sa part de malheur pour les intrus en se battant aux côtés des siens.

Portée par l’adrénaline, la guerrière arriva finalement là où l’action était des plus intéressante. Elle ne pouvait nier avoir le souffle court par sa course, mais le temps du repos n’était pas encore arrivé. Tout en se fondant parmi les guerriers, elle arrivait à voir où en était la situation alors que la pagaille régnait sur les lieux. Des blessés dans les deux camps, mais elle pouvait aussi voir des natifs enlever des jeunes. Ne comprenant pas durant une fraction de seconde, Nemyt en vient à la conclusion qu’ils allaient être prisonniers. Qu’est-ce que cela pouvait être d’autre ? Cependant, elle ne prit pas le temps d’y penser plus. Le moment n’était pas fait pour émettre des hypothèses et, alors qu’elle avait tiré son épée pour favoriser le corps-à-corps. Elle s’était plongée dans le combat pour offrir une certaine résistance aux hommes armées, espérant que la proximité puisse les déranger dans leurs tirs.

Pourtant, la supposition de la jeune femme fut faussée quand elle ressentit comme une brûlure à son côté droit. Y portant instinctivement une main, Nemyt n’eut pas besoin de baisser les yeux pour comprendre qu’elle s’était fait avoir. Cependant, bien que la douleur fût présente et qu’elle avait pu sentir la poisseur du sang sur ses doigts, la guerrière continua de distribuer des coups, attendant une ouverture pour jeter un coup d’œil rapide à son côté. Elle avait juste besoin d’évaluer la gravité de la blessure et ce fut dans un soulagement qu’elle vit qu’elle n’avait été qu’effleurer. Se savoir atteinte fit redoubler la rage chez elle alors que son poing finit dans un adversaire un peu trop proche d’elle. L’Ingranrona ne savait où en étaient les plans des natifs dans ce combat, mais tant que le repli ou la victoire n’était pas assuré, il était hors de question qu’elle quitte l’affrontement.
© CRIMSON DAY

Citation :
Je m'excuse rapidement auprès de tout le monde pour le temps que ma réponse à pris, ce n'était pas vraiment ma meilleure semaine pour rp on va dire

_________________

Ingranronakru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t280-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 17 Masculin Nb de Messages : 642
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   Lun 5 Juin - 15:54

Wui guare gronders
Aaron dansait comme une folle et je ne comprenais pas pourquoi. Je comprenais pas comment on pouvait danser pareillement dans une telle situation. Peut-être qu'il n'y avait pas vraiment de raison, Aaron était simplement comme ça. Sans chercher plus loin, tout comme moi j'étais malade, elle, elle dansait. D'ailleurs, je devais la déranger dans ses déhanchés, car elle ne tarda pas à me poser à terre, assez délicatement pour une fois je devais avouer. Mais il y avait là deux lectures que mon cerveau faisait, de plus en plus embrouillé : La première, évidente, était que danser en supportant le poids de quelqu'un était gênant, surtout lorsqu'on était pas entraîné. Surtout quand la personne est malade et ne fait aucun effort, et sur ce point, je ne pouvais que comprendre le geste d'Aaron. D'ailleurs on voyait bien qu'elle se gesticulait bien mieux depuis qu'elle m'avait mis de côté. De l'autre, mon côté encore à peu près lucide me rappelait les coups de feu et les flèches que j'entendais tout autour de moi. Toute l'agitation humaine qui ramenait à la réalité de l'attaque et qu'elle venait d'abandonné un rescapé malade dans la boue, en plein milieu de tout ça. Le pire, c'était sûrement qu'elle ne devait pas s'en rendre compte plus que ça. Elle m'exaspérait plus qu'elle ne m'énervait au final.

Pourtant la réalité s'est ramené à elle en un coup de lame dans sa jambe, mais bizarrement, c'est moi qui ai crier de douleur à sa place. Je ne savais pas où elle était partie, mais elle n'était visiblement pas avec nous. J'avais mal à sa place en voyant la blessure qu'elle avait, en la voyant essayer de continuer de danser. Elle devait être complètement ahurie comme fille pour ne pas s'en rendre compte. Sans plus de réflexion, j'avais tenté de me relever, assez maladroitement, lentement, dans l'esprit de l'aider. Mais j'étais lent, à peine relever j'apercevais un type qui devait être un natif vu ses vêtements. Je n'eu pas trop le temps de m'inquiéter plus pour elle que je me prenais un coup de poing en pleine face qui me renvoya à terre. A croire que tout le monde considérait que la boue m'allait bien au teint. Je crachais à nouveau du sang et essayait de me relever mais en vain : j'étais bien trop affaibli et sonné.

Je n'arrivais même plus à focaliser mon esprit sur quelque chose, j'étais juste en colère face à mon incapacité. J'étais un véritable assisté. C'est alors que je senti quelqu'un qui me soulevait et m’entraînait je ne sais où. Je n'opposais aucune résistance, je ne savais même pas s'il s'agissait d'un natif ou d'un de mes compagnons. Tout était trop flou.

 


_________________

⌘ Champion Officiel des Hungers Kicks
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t343-jonathan-shepard-sp

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: ▲ We are Grounders Pt.2 (Event)   

Revenir en haut Aller en bas
 
▲ We are Grounders Pt.2 (Event)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» ▲ We are Grounders Pt.1 (Event)
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: 
Le Campement des 100
-
Sauter vers: