AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Go to hell, fog of misfortune {Rakal}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
CAVALIER DES PLAINESMembre de l'Ambassade
CAVALIER DES PLAINES
Membre de l'Ambassade

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 136
En savoir +

MessageSujet: Go to hell, fog of misfortune {Rakal}   Lun 15 Mai - 2:21

Date du RP / Repère Chronologique : 13 septembre

Go to hell, fog of misfortuneCela faisait plusieurs jours que Nemyt se trouvait sur les routes, retournant auprès de l’ambassadeur de son clan à Polis. Elle venait de passer quelque temps dans son village natal en territoire Ingranronakru, et elle savait qu’il lui restait encore un bout de chemin pour rejoindre la capitale, alors qu’elle avait franchi la frontière d’Azgeda quelques heures plus tôt. Pour avoir déjà fait le voyage, la cavalière savait qu’il restait encore une journée de voyage à sa monture pour la mener jusqu’au lieu où on l’attendait, mais elle comptait avant lui octroyer une pause bien méritée. Cette brave bête l’accompagnait durant tout le voyage et la native veillait sur elle comme sur la prunelle de ses yeux et c’était pour cela qu’elle avait finalement opté pour le rivage d’une rivière pour faire halte. Le point avait été surtout stratégique dans l’esprit de la pangona qui y voyait un point pour que l’équidé puisse se désaltérer, mais qui lui offrait aussi une ouverture visuelle lui permettant de ne pas se faire prendre par revers au moindre danger. Et si quelque chose l’attaquait, elle avait suffisamment de zone de fuite pour ne pas se trouver en mauvaise posture.

Profitant elle-même de cette pause, Nemyt s’offrit une petite collation à base de viande séchée qu’elle avait prise avant son départ. Ce n’était pas ce qu’elle affectionnait le plus, préférant ce qui était un peu plus frais, mais elle s’en contentait alors qu’il s’agissait d’un aliment qui supportait plutôt bien la durée du voyage. Cela lui permettait de récupérer de cette matinée de chevauchée, et, n’étant pas pressée par le temps, elle pouvait se permettre de s’offrir cette pause. Pourtant, la guerrière ne put savourer celle-ci bien longtemps. Alors qu’elle restait aux aguets de ce qui l’entourait, un mouvement bruyant au-dessus de sa tête lui fit relever les yeux. Une nuée d’oiseaux semblait migrer vers l’est de sa position, alors que de nombreux insectes en faisaient de même à ses pieds. Il ne lui fallut que peu de temps pour en comprendre la raison, alors qu’un brouillard jaunâtre s’élevait à l’horizon, provenant de l’endroit où elle venait.

La native n’avait pas besoin de plus pour saisir l’urgence du mouvement. Comme si son instinct interprétait aussi l’arrivée du brouillard acide, le hongre de l’Ingranrona avait commencé à s’agiter, ne se calmant nullement alors que sa cavalière était de retour sur son dos. Nemyt devait trouver un abri rapidement, sans quoi elle ne donnait pas cher de sa peau. Il lui était déjà arrivé de ne pas agir rapidement et de se retrouver brûlée par ce phénomène, et il était hors de question qu’elle réitère l’expérience, alors elle s’engouffrait dans les bois aussi rapidement que les arbres le lui permettaient avec son cheval. Nemyt ne cessait d’observer autour d’elle, à la recherche du moindre abri qui pouvait l’accueillir elle et sa monture. Car si elle ne souhaitait pas se retrouver blessée par le brouillard, elle ne voulait nullement laisser son compagnon de voyage à la proie de celui-ci.

Ce fut l’entrevue de l’entrée d’une grotte qui offrit à Nemyt cette possibilité d’abri tant recherché. Elle ne savait pas à quoi s’attendre en s’y engouffrant, mais, tandis que le brouillard la talonnait, elle n’allait pas laisser passer cette opportunité. Mettant alors de nouveau pied à terre, l’Ingranrona se dépêcha de s’engouffrer dedans, s’enfonçant de manière à s’assurer qu’elle ne serait pas atteinte par la mixture jaunâtre et brûlante. Elle ne savait sur quoi elle pouvait potentiellement tomber en entrant ici, mais un dédale de quelques ouvertures se tenait devant elle et la brune ne réfléchit pas très longtemps avant de prendre l’un d’elle. Plus elle s’enfonçait et plus elle se sentait en sécurité, du moins, tant qu’elle ne tombait pas sur une bête sauvage.

« Chon hir bilaik ? » 1

Un bruit avait attiré l’attention de Nemyt et il avait été clair pour elle que celui-ci avait été fait par quelqu’un ou un animal. Préférant jouer la carte de la méfiance, elle faisait face au chemin par lequel elle était arrivée là où elle se trouvait, ayant tiré un poignard de sa ceinture. Elle préférait opter pour une arme plus petite que son épée, prenant en compte l’espace restreint dans lequel elle se trouvait. Si jamais une personne hostile se montrait ou un animal dangereux, l’Ingranora l’attendait de pied ferme. Et si c’était juste quelqu’un qui cherchait aussi à s’abriter, elle pouvait bien cohabiter sans créer de problème.


1. Qui est là ?
© CRIMSON DAY

_________________

Ingranronakru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t280-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE LIBREBriseur de Chaînes
PEUPLE LIBRE
Briseur de Chaînes

INFORMATIONS
Age : 20 Masculin Nb de Messages : 81
En savoir +

MessageSujet: Re: Go to hell, fog of misfortune {Rakal}   Mer 17 Mai - 17:20

❝ Sen yu swis daun, gada ❞Go to hell, fog of misfortune.
Un énième coup de talon et l'équidé parti au galop à toute vitesse, il semblait presque à son destrier que l'animal avait comprit et partageait la crainte de son propriétaire. Autour de lui beaucoup d'insectes et de petits rongeurs avaient prit la même décision. Rakal se reprochait de s'être fait piéger, il n'avait pas pensé au gaz et voilà qu'il ne pouvait plus rejoindre son camp pour le moment. Mais l'inquiétude de ne pas trouver d'abris prit bien vite le dessus et il donna un énième petit coup de talon à sa monture qui accéléra encore la course.

Fort heureusement il fini par dénicher l'entrée d'une grotte. Il fit d'abord ralentir son cheval avant de descendre à pied et de le guider en tenant les rênes. Il était hors de question qu'il laisse son destrier à l'extérieur. Ce cheval avait par le passé appartenu à son ancien général mais Rakal s'était petit à petit attaché à lui. Il s'enfonça calmement dans les tunnels, tentant de rassurer son cheval quand celui ci paniquait à cause de l'obscurité et l'étroitesse des passages. Il s'arrêta au niveau d'une alcôve naturelle, où l'espace était un peu moins étroit et permettrais à son cheval de faire demi tour pour ressortir une fois le brouillard passé. Il s'assied alors au milieu de ce lieu et commença à attendre. Il n'avait rien d'autre à faire, à ce moment le cheval, qui semblait simplement se repositionner, bougea un peu en faisant entendre ses sabots contre la roche du sol. Rakal n'était pas embêté par ce bruit mais peu de temps après une voix s'éleva.

Le Fridakru se releva rapidement, s'emparant de son épée sans la sortir de son fourreau. Il ne distinguait pas extrêmement bien mais il lui semblait voir une silhouette féminine emprunter son tunnel. Il avait comprit les mots que cette personne avait prononcée, elle cherchait visiblement à savoir à qui elle avait affaire, mais Rakal se méfiait également de ces rencontres mystérieuse et inattendues.


"Je suis simplement quelqu'un qui se cache du brouillard."

Expliqua-t-il dans la langue des natifs, l'autre personne s'était exprimée ainsi il n'avait donc aucune raison d'utiliser le dialecte des guerriers.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CAVALIER DES PLAINESMembre de l'Ambassade
CAVALIER DES PLAINES
Membre de l'Ambassade

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 136
En savoir +

MessageSujet: Re: Go to hell, fog of misfortune {Rakal}   Jeu 18 Mai - 3:23

Go to hell, fog of misfortuneNemyt se savait chanceuse d’avoir trouvé cette grotte à temps avant qu’elle ne se fasse happer par ce brouillard. Un des dangers que l’on pouvait facilement oublier à force de vivre dessus : la Terre elle-même restait hostile en tout temps. Quand ce n’était pas une bête sauvage qui pouvait s’avérer être un danger, il s’agissait alors de la nature qui rappelait à quel point la vie se résumait à une survie dans certains cas. Cela faisait un certain temps que la native n’avait pas eu à se confronter à cette brume, et elle savait qu’elle aurait pu réagir plus rapidement si elle avait fait attention. Mais heureusement, elle n’avait en aucun cas été touché par celle-ci et ni elle, ni sa monture, n’avait été blessée durant cette fuite. L’Ingranrona détestait faire face à ce genre de danger où elle ne pouvait strictement rien faire. Elle préférait nettement avoir affaire à un adversaire bien plus fort qu’elle, mais face à qui elle pouvait se battre, que de devoir, fuir face à un danger où cela est la seule option.

Seulement, se sentir en sécurité dans cette grotte ne lui avait pas fait redescendre la pression. Ses sens aux aguets, la guerrière restait attentive à tout ce qu’elle pouvait interpréter, prête à réagir à la moindre information. Ce fut ainsi qu’elle entendit l’écho d’un bruit plus loin et celui-ci l’avait fait dégainer, ne sachant ce à quoi elle allait faire face. De là où elle se trouvait, Nemyt n’avait pu déceler l’origine de celui-ci, alors elle avait quitté ses positions pour aller voir. Préférant jouer la carte de la discrétion, elle avait laissé sa monture là où elle avait trouvé refuge, partant seule à l’exploration d’une des cavités de la grotte, ayant localisé le son comme venant possiblement de là. La jeune femme se félicitait déjà de ne pas avoir entendu de grognement, pouvant ainsi mettre de côté la piste d’une bête féroce. Rien ne pouvait lui assurer que ce n’était pas ça, mais le son avait tout de même été distinct et avait sonné comme familier à ses oreilles.

Il ne lui avait fallu que quelques mètres à passer dans le dédale de la grotte avant de faire face à l’origine du bruit. Durant sa recherche, elle avait élevé la voix pour essayer de voir qui se trouvait là, et ce fut l’homme accompagnant le cheval qu’elle venait de découvrir qui lui répondit. Elle avait beau faire face à un autre natif, Nemyt n’en baissa pas pour autant son arme. Tout comme celui qui s’identifiait comme étant « simplement quelqu’un », la brune restait méfiante et gardait son poignard bien en main. Elle ne savait pas à qui elle avait à faire et rien que de par cet inconnu, elle ne voulait pas commettre l’erreur de perdre sa vigilance.

« Alors nous sommes deux personnes prisent au piège par cette brume. »

L’homme ne s’étant pas identifié clairement, l’Ingranrona préférait ne pas en faire de même. Rien ne laissait présager ses origines et elle ne pouvait anticiper la réaction de l’autre personne en apprenant de quel clan, elle venait. Au mieux, elle était tombée sur un allié, mais dans le pire des cas, il pouvait tout aussi bien être un adversaire. Nemyt n’était pas naïve et ce n’était pas parce qu’elle se trouvait en territoire Trikru et sous l’effigie de la Coalition, qu’elle se trouvait tout autant en sécurité. Certains continuaient d’entretenir des rivalités malgré une alliance générale et il existait certainement des natifs qui refusaient le Kongeda, alors la guerrière préférait être trop méfiante. Ne pas l’être assez serait faire preuve de stupidité.

« Je suppose que nous allons devoir cohabiter le temps que le voile se lève. Qui êtes-vous ? »

Nemyt voulait s’assurer que cette cohabitation temporaire allait pouvoir se faire, sans quoi les choses seraient bien plus compliquées. Il ne restait plus qu’à voir quelle serait l’attitude de cet étranger pour qu’elle sache comment réagir en conséquence.



© CRIMSON DAY

_________________

Ingranronakru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t280-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE LIBREBriseur de Chaînes
PEUPLE LIBRE
Briseur de Chaînes

INFORMATIONS
Age : 20 Masculin Nb de Messages : 81
En savoir +

MessageSujet: Re: Go to hell, fog of misfortune {Rakal}   Ven 18 Aoû - 19:52

❝ Sen yu swis daun, gada ❞Go to hell, fog of misfortune.
La jeune femme ne baissait pas son couteau. Rakal eut un léger rictus amusé en voyant cela, c'était un bon choix quoi qu'inutile dans cette situation, il ne comptait pas se battre. Il n'en avait pas de raison et le lieu était un peu trop étroit, il risquait de se blesser lui, son cheval ou de bloquer son épée dans un mouvement trop ample. Au contraire de l'autre native il baissa alors légèrement sa lame, la gardant tout de même bien empoignée, pour faire un premier pas vers une situation plus détendue.

"Ivar Kom Trikru"

Lui répondit-il, il avait souvent penser à des noms divers et variés à donner lors de ses excursions pour éviter de paraître louche à s'inventer une identité si le besoin se montrait. C'était un mensonge mais il ne pouvait pas se permettre de dire "Bonjour, je suis Rakal le tueur de Commandants" Tout d'abords il n'aimait pas ce surnom. autant qu'il le sache il n'avait tuer qu'un Commandant au cours de sa vie et celui là l'avait amplement mérité, ensuite c'était un surnom surtout utiliser par ses ennemis ou par des gens le haïssant. Jamais quelqu'un de bienveillant envers lui n'avait prononcé cela, donc lui même ne l'utilisait jamais.

Il observa la jeune femme plus attentivement, semblant chercher si elle n'avait pas d'autres armes puis ramena son regard dans le siens.


"Que fait-on du coup ? On se braque de nos armes jusqu'à l'éclaircie ou l'on s'assied pour attendre plus calmement ?"

Demanda-t-il avec un léger sourire.
© 2981 12289 0

(Vraiment désolé, j'ai oscillé entre aucune inspi et oubli de rep pour ce rp :c je comprendrais que tu veuille l'arrêter...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CAVALIER DES PLAINESMembre de l'Ambassade
CAVALIER DES PLAINES
Membre de l'Ambassade

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 136
En savoir +

MessageSujet: Re: Go to hell, fog of misfortune {Rakal}   Jeu 24 Aoû - 1:44

Go to hell, fog of misfortuneNemyt préférait se méfier de cet inconnu. Elle ne s’était pas vraiment attendu à faire la rencontre de quelqu’un dans cette grotte et, pour l’instant, l’homme n’avait rien fait pour la mettre en confiance. Alors la jeune femme l’avait questionné sur son identité, sans donner la sienne en contrepartie. S’il voulait savoir qui elle n’était, il n’aurait qu’à demander. Surtout que, tant qu’elle ne pouvait savoir quoi que ce soit à son sujet, la jeune femme laisserait son côté guerrier prendre le dessus en s’interdisant à baisser sa garde. Les deux avaient leur arme engagée et elle n’allait pas être la première à la baisse. Hors de question de se faire bêtement avoir à cause d’une mauvaise analyse ou d’un mauvais plan mis en place.

Il disait se nommer Ivar et venir de Trikru… L’Ingranrona pouvait tout autant le croire que soupçonner un mensonge. Mais, n’ayant rien pour incriminer la fausseté d’une quelconque parole, elle acceptait de lui attribuer le bénéfice de doute montrant, d’un hochement de tête, qu’elle avait compris. S’il était vraiment de Trikru, alors il pouvait être un potentiel allié. À moins qu’une guerre ne se soit déclenché, entre le sien et celui du peuple des arbres, durant le temps de son trajet, elle avait toujours considéré le clan de leur Heda comme un clan à qui il était possible de se fier. Il y avait bien quelques clans dont Nemyt se méfiait, mais Trikru n’en faisait nullement partout et encore moins quand elle avait dans l’idée que c’étaient les individus qui pouvaient être mauvais et non un peuple entier.

Les nouvelles paroles de ce Ivar attira de nouveau l’attention de la guerrière à son égard. C’est qu’il semblait faire preuve d’humour celui-ci, mais ça n’allait nullement adoucir la cavalière qui avait machinalement raffermit sa prise sur la garde de son arme. C’était bien sympathique de suggérer cela, mais qu’est-ce qui allait apporter la garantie à Nemyt qu’il n’allait pas profiter qu’elle baisse son arme pour s’en prendre à elle ? Pourtant, elle le fit. Ce n’était que léger, mais la brune était un peu moins sur ses gardes, gardant son arme en main, mais paraissant moins menaçant. Et s’il cherchait à l’attaquer, alors elle serait prête à contrecarrer l’assaut bien qu’elle ne se considérait pas comme à son avantage en ces lieux.

« Je vous aurais bien suggéré de rester avec nos armes, Ivar kom Trikru, mais je suppose que nous en avons pour un petit moment avec ce brouillard de malheur. »

Nemyt n’était déjà pas de bonne humeur à cause de ce phénomène qui la contraignait à rester dans cette grotte, et elle n’avait pas envie de faire d’effort de sociabilité. Cependant, elle n’allait pas non plus se plonger dans un silence qui n’était nullement caractéristique d’elle-même.

« Alors comme ça, vous vous êtes fait avoir par un brouillard qui est assez courant sur vos terres ? »

Elle n’avait pu s’empêcher une pointe d’ironie en parlant de cette brume toxique qui sévissait dehors. Elle n’avait jamais vu celle-ci s’étendre lorsqu’elle se trouvait à Ingranronakru, mais depuis qu’elle restait à Polis afin d’accompagner son ambassadeur, elle en avait eut vent à maintes reprises.



© CRIMSON DAY

_________________

Ingranronakru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t280-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE LIBREBriseur de Chaînes
PEUPLE LIBRE
Briseur de Chaînes

INFORMATIONS
Age : 20 Masculin Nb de Messages : 81
En savoir +

MessageSujet: Re: Go to hell, fog of misfortune {Rakal}   Sam 2 Sep - 0:19

❝ Sen yu swis daun, gada ❞Go to hell, fog of misfortune.
Rakal esquissa le début d'un sourire en la voyant se calmer un peu. Certes la tension tension était encore perceptible mais c'était tout de même une grande amélioration. Il se baissa alors pour s'asseoir sur le sol, cela pouvait sembler un très mauvais choix si elle décidait finalement de l'attaquer, mais son épée lui donnerait toujours bien plus d'allonge pour la toucher bien avant qu'elle n'arrive à portée d'une attaque de dague. Puis ce geste finirait peut être de la convaincre de ne pas se méfier de lui. Il ne voulait pas d'une bataille ici, dans un lieu étroit avec deux chevaux et une brume tueuse à quelque mètres. Mis à part le fait qu'il aimerait éviter de tuer cette jeune femme mais aussi un combat ici lui semblait être une grande erreur stratégique. Du moins s'il comptait survivre, ce qui figurait effectivement sur sa liste d'objectifs et de projets principaux.

La pique qu'elle lui envoya le fit cependant légèrement rire, il était vrai que Rakal était habitué à cette brume et lui et son peuple s'installaient généralement près d'abris naturels comme cette grotte, ou alors ils construisaient leurs habitats temporaires de manière à pouvoir obstruer l'air de l'extérieur si besoin. Mais cette fois il avait été prit par surprise et avait manqué de se faire brûlé vif par ce gaz mortel. Cependant il ne reprit pas la discussion sur ce sujet, ramenant son regard dans celui de l'inconnue.


"Ça arrive. Mais je crois que vous ne vous êtes toujours pas présenter, j'aimerais bien savoir votre nom et d'où vous venez."

Dit-il avec un calme reposant et un ton se voulant avant tout curieux. Il n'était pas vraiment stressé, toujours prêt à réagir en cas de pépin, mais secrètement il espérait tout de même que cette inconnue ne viennent pas d'Azgeda. Presque tout les clans lui irait, mais pas Azgeda...
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CAVALIER DES PLAINESMembre de l'Ambassade
CAVALIER DES PLAINES
Membre de l'Ambassade

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 136
En savoir +

MessageSujet: Re: Go to hell, fog of misfortune {Rakal}   Dim 3 Sep - 23:08

Go to hell, fog of misfortuneLe brouillard avait réellement choisi son meilleur moment afin de fondre sur la forêt de Trikru… Nemyt détestait se retrouvait coincée dans cette grotte et, qui plus est, avec un homme qui lui inspirait que très peu de confiance. Il avait mis un certain temps avant de lui donner une identité qu’il disait être la sienne et il lui suggérait désormais de baisser les armes. Généralement, c’est ce qu’elle aurait certainement fait, mais son instinct lui disait de rester sur ses gardes. Peut-être que ce fichu brouillard de malheur lui donnait un léger côté paranoïaque, mais elle n’était certainement pas à l’aise et préférait les endroits à l’air libre plutôt que confiner dans une grotte. Et ce n’était pas par peur de voir ses mouvements entravés par les parois qui la dérangeaient le plus, mais bel et bien le fait d’être coincée ici. Si cette maudite brume avait attendu quelques heures de plus, la cavalière aurait pu se rendre à Polis et trouver refuge dans la tour, mais non, cela aurait été trop demandé aux caprices de la météo.

Et maintenant, elle n’arrivait à comprendre comment ce Ivar pouvait sembler si confiant, à prendre place assise. Quant à elle, Nemyt avait simplement abaissé son arme, prête à s’en servir en cas de besoin. Le poignard n’était pas forcément ce qu’elle maniait le mieux, mais elle excellait dans son lancer et c’était pour cette double utilisation qu’elle l’avait favorisé à son épée. Et voilà qu’il se mettait à rire de sa remarque, décontenançant quelque peu la guerrière. Bien qu’elle ai fait preuve de sarcasme, elle ne voyait nullement en quoi elle avait été amusante, préférant le mépris aux rires. Mais soit, Ivar préférait prendre avec peu de sérieux cette situation jusqu’à ce qu’il reprenne la parole.

Et il avait raison. L’Ingranrona ne s’était toujours pas présentée, préférant interroger Ivar. Nemyt se fichait de ne rien laisser savoir à son sujet, mais elle ne voulait certainement pas se retrouver face à des informations qui lui était inconnue, jugeant alors les personnes qu’elle rencontrer sur ce qu’elle apprenait. Car parfois, les autres oubliaient que non seulement leur dire donnait de précieuses données, mais leur manière d’être aussi. Et la brune n’avait cessé de déceler la moindre information au sujet de son interlocuteur pendant leur échange.

« Nemyt, gona kom Ingranronakru. Je m’attendais à ce que vous le demandiez bien plus tôt. »

Même en s’étant présentée à son tour, la jeune femme n’arrivait toujours pas à rabaisser sa méfiance. Elle restait à bonne distance d’Ivar, prenant tout de même appui sur la roche afin de se mettre plus à l’aise. Être ainsi n’allait lui enlever aucun réflexe, tandis qu’elle n’aurait qu’un coup d’épaule à donner afin d’être prête à combattre. Car même si l’homme ne montrait aucune hostilité, aucun des deux n’était à l’abri qu’une sale bestiole ai elle aussi trouvé refuge dans l’une de ses galeries.

« Vous trouvez-vous loin de votre habitat ? »

Obligée de se rendre à l’évidence qu’elle allait être bloquée un moment ici, Nemyt avait fini par briser le silence qui commençait à s’installer par une simple question. Inconsciemment, elle l’avait ciblé afin de se confirmer, ou démentir, qu’elle n’avait certainement rien à craindre de cette rencontre. Cependant, le temps l’avait rendue irascible et il allait certainement falloir beaucoup avant qu’elle ne se sente un peu plus en confiance.
© CRIMSON DAY

_________________

Ingranronakru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t280-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE LIBREBriseur de Chaînes
PEUPLE LIBRE
Briseur de Chaînes

INFORMATIONS
Age : 20 Masculin Nb de Messages : 81
En savoir +

MessageSujet: Re: Go to hell, fog of misfortune {Rakal}   Dim 22 Oct - 21:02

❝ Sen yu swis daun, gada ❞Go to hell, fog of misfortune.
Le jeune Fridakru fut satisfait quand elle se présenta. Amusé par sa remarque sur le fait qu'il ne lui avait pas demandé plus tôt, il lui rétorqua qu'il s'était attendu à ce qu'elle se présente après que lui l'ait fait. Il réfléchit cependant suite à sa question, pas qu'il réfléchissait à sa réponse mais qu'il espérait que la brume ne retarderait pas trop son retour. Il ne voulait pas s'absenter du camp trop longtemps.

"Un peu mais avec mon cheval ça devrait aller, j'espère juste que cette brume de malheur ne mettra pas trop longtemps à se dissiper cette fois."

Il se tourna vers son équidé pour vérifier qu'il ne s'inquiétait pas. C'était également un bon capteur pour prévoir la présence ou l'absence de bêtes. Il rapporta ensuite son attention sur la cavalière.

"En parlant de ça, pourquoi êtes vous parti si loin du votre, d'habitat ?"

Dit-il sur un ton assez curieux, après tout il fallait bien passé le temps et maintenant qu'elle n'était plus vraiment une menace ils pouvaient bien discuter.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CAVALIER DES PLAINESMembre de l'Ambassade
CAVALIER DES PLAINES
Membre de l'Ambassade

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 136
En savoir +

MessageSujet: Re: Go to hell, fog of misfortune {Rakal}   Aujourd'hui à 10:43

Go to hell, fog of misfortuneBien que la discussion s’était finalement installée, Nemyt gardait une certaine distance et méfiance, tel un animal sauvage qui ne saurait s’il pouvait ou non goûter à de la nourriture. Elle ne pouvait pas prétendre connaître tous ceux qui passaient par Trikru et s’était dans sa nature de ne faire confiance dans l’immédiat. Rare était ceux qui pouvait prétendre n’instaurait aucune crainte quant à leur intention auprès de la jeune femme et elle voyait plus cela comme un esprit préventif qu’une paranoïa. Même si la Coalition instaurait des trêves entre les clans, personne n’était à l’abri d’une quelconque trahison et, pour ceux qui avaient eu vent de son identité, s’en prendre au garde d’un ambassadeur pouvait donner un certain message.

Cependant, de ce qu’elle tirait de son observation de ce Ivar, la brune n’avait pas cette impression qu’il savait exactement qui elle était et elle n’allait pas donner plus d’indice. Elle resterait cette simple personne d’Ingranronakru et peut-être qu’il pourrait en apprendre plus sur elle après une nouvelle rencontre. Surtout que l’homme usait d’assez de mystère dans ses réponses, laissant seulement suggérer que sa monture l’aidait à ne pas avoir une estimation semblable d’un voyageur à pied. Il est vrai, qu’à cheval, le temps de voyage n’est jamais le même, et encore plus lorsque son compagnon de route était entraîné pour. L’avantage d’appartenir au clan des cavaliers des plaines, Nemyt avait tout confiance en sa monture.

La question qui lui fut retournée tira un sourire empli d’ironie à la guerrière. Alors comme ça, cet homme savait faire preuve de curiosité. Ce n’était pas le genre de question qui dérangeait la cavalière, ne cachant pas qui elle était, mais elle savait que, pour garder certains mystères autour d’elle, il fallait qu’elle fasse attention à sa réponse.

« Qu’est-ce qui vous laisse croire que je me trouve loin de chez moi ? »

Nemyt n’avait pu s’empêcher de jouer là-dessus, montrant qu’une appartenance à un clan ne racontait pas tout sur un individu ?

« J’ai beau être originaire d’Ingranronakru, ma demeure se trouve à Trikru ces derniers temps, je ne me trouve pas si loin de mon habitat en fin de compte. »

Et plus précisément, à Polis, mais cela, la jeune femme souhaitait le garder pour elle, ne dévoilant alors rien sur son lien avec son ambassadeur.



©️ CRIMSON DAY

_________________

Ingranronakru
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t280-rapport-de-missions

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Go to hell, fog of misfortune {Rakal}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Go to hell, fog of misfortune {Rakal}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Welcome in Hell... [Ali & Ysi ]
» 05. What the hell are you waiting for.
» Welcome Hell
» Drag Me To Hell
» Gates Of hell " La porte des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: 
Le Territoire Trikru
 :: Les Grottes
-
Sauter vers: