AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bad luck, good timing [Nathan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1504
En savoir +

MessageSujet: Bad luck, good timing [Nathan]   Mer 17 Mai - 20:04

Bad luck, good timing
Depuis que j'ai réparé la radio, je passe mon temps dans cette fichue tente. Aujourd'hui nous devons partir en groupe pour récupérer des armes dans un vieux bunker. Impossible de sortir seule, encore, et cette fois ci pas de David en vue. Je sais que nous n'allions pas partir avant un moment alors, après avoir tenté de trouver David, je fini par laisser tomber et me rend discrètement a l'endroit de la "sortie de secours". Jusque la, tout vas bien. Je sais que je n'ai pas a sortir seule, mais une petite balade tranquille ne peux pas faire de mal, non? De toute façon, l'autre fois nous n'avions croisé personne... J'avais peut être encore un peu de chance?

Heureusement pour moi je ne croise ni Finn, ni Bellamy qui faisaient partis du groupe partis rechercher Octavia. Ils m'auraient déconseillé de sortir, voir même me l'aurait empêcher. Finn m'aurait probablement suivit aussi. Et je n'avais pas envie de me retrouver seule avec lui. Même si les choses avaient repris un cours normal, je sentais que rien n'était plus comme avant. Pas dans le sens ou, nous étions sur terre et qu'il y avait une menace, non... C'était avec cette fille blonde. Clarke.

Enfin, quoi qu'il en était, je voulais sortir de la et avoir un peut de paix. C'était pas trop demandé non? Je vérifie autour de moi que personne ne me regarde. Tout le monde se dépêche de préparer leurs affaires pour l'expédition du bunker, j'ai le temps... Et puis j'avais déjà tout préparé la veille. Autant dire qu'un petit aller retour dehors passerait complètement inaperçu!

Je m'y prends a trois fois avant d'ouvrir la cloison. C'était beaucoup plus facile quand c'était David, vu qu'il l'avait construite lui même. Mais je n'avais pas pu m’empêcher de faire un sourire victorieux une fois que le bout de métal s'était ouvert. Me précipitant pour ne pas qu'il se fracasse au sol avec un gros bruit, je le rattrape vite fait et vérifie a nouveau autour de moi. Je souris en coin, me souvenant a quel point sur l'arche on était surveillés. Ici c'était presque pareil avec les lois de Bellamy. Rien n'avait changé, sauf peut être le lieux et les gens. Mettez des jeunes sur une terre remplies déjà de monde et regardez ce qu'il se passe. L'arche jouait vraiment les apprentis scientifique.

Je soufflais tout en passant la porte, une fois que j'avais ré enclenché tout le système, je marchais d'un pas tranquille vers la foret. Bien sur, je passais mon temps a me retourner et a me protéger des arbres pour ne pas me faire voir... Mais personne ne semblait se soucier de ma présence. Il avait vraiment trouvé le plan parfait!

Marchant droit devant comme je l'avais fait 2 jours plus tôt, je pris plus le temps d'observer mon entourage. Les arbres, les fleurs et des feuilles mortes. Je fronçais des sourcils en voyant des petites fleurs étrange autour d'un arbre. Humm... Champignon? Ça se mangeait ça? Mes cours de botanique n'étaient plus très frais dans ma mémoire et je n'étais pas très douée dans cette matière, de toute façon. Et puis, ce n'était pas comme si ça allait nous servir sur l'arche! Quoi que... Maintenant je regrettais de ne pas en avoir retenu assez. S'ils avaient été mangeable je me serais bien servie!

Marchant toujours droit devant, je plissais des yeux pour retrouver la rivière. C'était un endroit calme et agréable ou j'aurais pu m'installer quelques minutes... Mais je n'étais plus très sure de l'endroit. David connaissait mieux les lieux que moi.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 84
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Mer 17 Mai - 20:48

Come back now.La vie sur le camp devenait de plus en plus compliquée. Les tensions se faisaient ressentir, encore plus maintenant avec la menace des Natifs au-dessus de leur tête. Bellamy avait organisé une expédition pour récupérer des armes dans un bunker. Tout le monde était donc maintenant en train de s’activer pour se préparer. Il allait prendre un petit groupe avec lui. Nate espérait qu’ils allaient trouvés des armes, certes mais surtout des munitions là-bas car ils commençaient à être réellement à court. Si les Natifs venaient leur rendre visite avec toute une armée, ils ne risquaient pas de tenir très longtemps. Voilà pourquoi cette expédition était d’une importance capitale. Nathan n’était pas prévu dessus. Tout le monde ne pouvait évidemment pas y aller. Il fallait que certaines personnes restent pour pouvoir défendre le camp. Le jeune homme avait déjà prouvé ces capacités en tir avec une arme à feu, il était compétent pour rester et défendre. Et surtout Bellamy lui faisait confiance pour une telle tâche. Il lui avait prouvé sa loyauté à plusieurs reprises maintenant. Il l’avait aidé à convaincre le clan à enlever ces stupides bracelets pour ne pas prévenir l’Arche. Et pourtant ils avaient quand même envoyé quelqu’un sur Terre pour vérifier : Raven.

Cette fille était arrivée il y a plusieurs jours maintenant. Et elle semblait être particulièrement doué, puisqu’elle avait réussi à réparer cette fichu radio. Depuis, elle restait la plupart du temps dans sa tente. Il n’était pas sûr que Bellamy lui fasse confiance. Sinon pourquoi lui aurait-il dit de garder un œil sur elle. Personne ne devait quitter le camp pour le moment. L’extérieur était trop dangereux, il faudrait attendre le retour de l’équipe du bunker. Le jeune homme parcourait le camp pour vérifier que les sacs soient prêt pour partir. Alors qu’il faisait son tour, il se rendit compte que quelqu’un venait de sortir du camp, par un passage dans la cloison. Il n’avait pas réellement eu le temps de voir qui c’était. Il aurait très bien pu l’ignorer et continuer de vaquer à ses occupations. Mais …

– Et merde …

La cloison avait été refermé, et le système réenclenché avant qu’il n’eut le temps de l’atteindre. Visiblement la chance n’était pas réellement au rendez-vous aujourd’hui. Il prit une autre sortie, passant devant d’autres gardes qui le laissèrent sortir. Faire partie des proches de Bellamy avait ses avantages sur le camp. Le jeune homme commença à avancer dans la forêt. Plus il avançait, moins il avait l’impression que sortir à la recherche de cette personne soit une bonne idée. Nate marchait prudemment dans la forêt en essayant de ne pas se faire repérer. Il n’avait pas la moindre envie de tomber nez-à-nez avec des Natifs aujourd’hui.

Il entendit des bruits. Il devait se rapprocher. Il n’était pas seul dans la forêt. Tout en espérant que ce soit bien l’un des 100 et pas un Natif, Nate continua d’avancer. Et finalement il aperçut Raven non loin de lui. Le garçon souffla. Au moins il n’allait pas mourir maintenant. Il se demandait quand même ce qu’elle fichait ici, dehors, et surtout ce qu’elle cherchait. Plutôt étrange de sortir du camp sans avoir réellement de but.

– Qu’est-ce que tu fiches ici Raven ?

Demanda le jeune homme d’une voix forte, tout en se rapprochant d’elle. Il ne voulait pas la prendre par surprise, mais lui annoncer clairement sa présence.

– Personne n’est censé quitté le camp.

Lui rappela-t-il. Elle n’était pas censée l’ignorer. Tout le monde le savait. Cet ordre venait de Bellamy pour assurer la sécurité des 100 le temps qu’ils seraient en mission au bunker. Ils étaient à l’abris dans leur camp. Ou du moins beaucoup plus, qu’ici, à l’extérieur, alors que des Natifs pouvaient les attaquer à tout moment.

© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1504
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Jeu 18 Mai - 15:42

Bad luck, good timing
Des arbres encore et toujours... Est ce qu'elle avait au moins existé cette rivière? Je commençais a en douter puisque l'autre fois nous avions mit moins de temps pour la trouver. A moins que notre conversation m'avait fait perdre la notion du temps. Fixant toujours droit devant moi, je ne pouvais m’empêcher de regarder aussi dans les arbres. Je savais que les natifs nous encerclaient mais pour le moment je n'en avais pas vraiment vu. Bon sauf si on compte le prisonnier dans la navette, mais en dehors de lui j'avais quand même des doutes sur ces natifs.

Je savais que Bellamy n'avait pas raconté de mensonge lorsque j'avais vu le groupe de Finn et Bellamy revenir amoché par une bande de natifs. Mais jusque la c'était une hypothèse que j'avais cru. Après tout, il serait bien capable de raconter ce genre de bobards surtout qu'il voulait que tout le monde reste dans le camp et l'écouter dicter ses lois.

Je me retournais en entendant une voix dans mon dos. Mon cœur rata un battement lorsque pendant quelques secondes je m'imaginais face a un natif. En voyant la tête du garçon, son nom fit rapidement surface dans ma mémoire. Difficile d'oublier celui qui avait été prit le fait. Difficile aussi de voir qu'il s'était de nouveau fait prendre par des personnes moins sympa que moi. Je savais que sur l'arche les lois étaient compliqués pour certains, mais j'avais espéré qu'il ne recommence pas. Je m'étais trompée. Fiches moi la paix, Nathan... Dis je en râlant, plus par la frayeur qu'il m'avait fait qu'autre chose. Quoi que... Le fait qu'il me suive ne me plaisais pas non plus.

Je lui tourne le dos, prête a m'éloigner de lui, mais il continue. Pire. Il s'enfonce. Je me retourne vivement, agacée de le voir énoncer les stupides lois de son "chef". Personne n'est censé écouter Bellamy, il n'est pas le nouveau chancelier que je sache. Je secouais la tête désespérée par son attitude. Le pire dans tout ça, c'était de voir a quel point il écoutait cet abrutit. On quittait un tyran pour en retrouver un autre. Est ce qu'ils savaient au moins que ce mec avait tiré sur le chancelier? Qu'il était pratiquement un meurtrier?

Mais il n'a pas besoin de faire grande chose, on dirait bien que tout le monde n'attends que ça d’être a ses ordres. Il t'a demandé de me suivre hein? Je n'attendis pas vraiment de réponse. Je savais très bien que ce tyran en était capable. Contrairement a beaucoup d'entre eux, il n'avait aucunes prises sur moi. Il lui fallait bien trouver un moyen de m'avoir a l’œil. Et toi, tu le fais... constatais je blasée.

Je le plantais la, me retournant a nouveau, pour rejoindre cette fichue rivière. Enfin... Si j'y arrivais un jour! Mais avant que j'ai eu le temps de faire un pas, une force venant du ciel m'attrapa et m'encercla contre elle. Figée, face a Nathan qui semblait aussi déboussolé que moi, j'essayais de comprendre ce qu'il venait de se passer. Je sentit quelque chose de froid contre ma gorge et un bras m'enserrait la taille. Ah... Bon, eh bien il semblerait que je vienne de rencontre un natif. pensais je ironiquement.

Skai gada, yu laik ona the lands gon the heda. Yu'll kof!* Rugit une voix dans mon oreille. Je regardais Nathan, ne sachant que faire. Je n'avais pas d'arme, a vrai dire je n'avais qu'un petit tournevis dans la poche... Pas sûre que ça serve a grand chose...

*Fille du ciel tu es sur les terres du Heda. Tu vas payer!
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 84
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Jeu 18 Mai - 18:07

Come back now.Raven n’était pas qu’une étrangère qu’il avait croisé sur l’Arche, ou qu’il avait rencontré une fois sur terre. Leur chemin s’était déjà croisé un an plus tôt. Et malgré le temps qui avait passé, le jeune homme s’en souvenait encore. Il s’était encore une fois baladé dans les différentes stations, comme à son habitude en fin de journée. Après sa promenade, il avait décidé de passer par les cuisines pour voler un peu de nourriture. Evidemment c’était idiot, mais il voulait en rapporter pour Bryan. Le garçon était un peu malade, et il était sûr que manger plus allait lui faire du bien. Il avait pris des pommes et du pain, rien de trop gros, rien de trop précieux. Et pourtant sur l’Arche un simple vol était puni par un aller simple vers la SkyBox. Nate avait quand même pris le risque. Ce n’était pas la première fois qu’il le faisait, il avait sa petite technique pour ne pas se faire repérer. Mais lorsqu’il sortit, il tomba nez-à-nez avec Raven. Ce n’était pas très grave, elle n’allait surement pas comprendre ce qu’il venait de faire. Mais ça c’était sans compter, l’une des pommes qui tomba du dessous de sa veste juste devant elle. Nate avait paniqué intérieurement. Elle n’avait pas besoin de plus de preuves pour le dénoncer aux gardes et le faire enfermer. Ils s’étaient regardés quelques secondes dans les yeux, avant que le jeune homme ne ramasse en hâte la pomme et la remette sous son manteau. Il lui fit un signe de tête, qu’elle lui rendit. C’était une sorte d’accord non verbale pour garder le silence. Rien de plus. Ils n’avaient pas échangés un seul mot, simplement un geste et un regard. Cela avait suffi. Etant donné que Nate ne s’était fait arrêté que quelques mois plus tard pour un autre vol, il en avait déduit qu’elle avait gardé le silence. Elle lui avait sauvé la vie cette fois-ci en quelque sorte. Et finalement, il avait maintenant une dette envers elle. Une dette, qui, jusqu’à maintenant n’avait pas de moyen d’être remboursé.

Il l’avait suivi sur ordre de Bellamy. Personne ne devait quitter le camp, et cela était valable pour tout le monde, même pour la jeune femme qui était arrivé quelques jours plus tôt. Mais il voulait lui aussi la surveiller. Il savait que l’extérieur du camp était dangereux et rempli de Natifs prêt à les attaquer à tout moment, et il ne voulait pas que quelque chose arrive à la demoiselle. Pour cela, il était maintenant dans les bois, parti à sa recherche. Plus il avançait, plus il perdait espoir de la retrouver. Soit elle était très bonne en cache-cache, soit elle avançait très vite et elle était déjà loin devant. Au bord de l’abandon, le garçon entendit du bruit. Finalement il l’avait rattrapé. Heureusement pour lui, parce qu’il n’aurait pas voulu rentrer au camp sans elle. Pour lui faire part de sa présence, il lui demanda ce qu’elle fichait ici. Pour toute réponse, elle lui demanda de lui ficher la paix. Bon ce n’était pas gagné. Elle lui tourna même le dos prête à repartir. Mais Nathan n’allait pas la laisser tranquille aussi facilement. Elle était visiblement agacé par le fait que beaucoup de monde écoute Bellamy, elle soupçonnait leur leader de l’avoir fait suivre.

– Bellamy fait ce qu’il y a de mieux pour tous. Sans lui, on aurait pas tenu autant de temps sur Terre. Le chancelier nous a envoyé à la mort, lui essaie de nous en sauver. C’est très différent Raven.

Homme de Bellamy jusqu’au bout, il prenait évidemment sa défense. Car pour lui les propos de la jeune femme étaient exagérés. Bellamy Blake n’avait absolument rien à voir avec Thelonious Jaha. Ils étaient le jour et la nuit.

– Il m’a demandé de m’assurer que personne ne sorte du camp. Et c’est ce que je fais … Pour la sécurité des 100.

Elle ne semblait réellement pas apprécier le discours du jeune Miller, et était prête à le planter une nouvelle fois ici. Nate ne comprenait pas pourquoi elle était aussi bornée. Ce n’était pas pour rien que leur leader leur avait demandé de ne pas sortir du camp. Il y avait beaucoup de dangers, ici au dehors, mais Raven ne semblait pas en avoir encore pleinement conscience. Mais avant que la demoiselle n’ait le temps de faire un pas, un Natif arriva des arbres, et l’encercla de son bras. Il tenait un couteau sous sa gorge.

*Et merde.*

Nathan était totalement déboussolé par ce qu’il venait de se passer. Il savait le danger que représentait les Natifs, mais il ne s’attendait pas à en voir maintenant. Ils tenaient Raven. Instinctivement, le garçon attrapa son arme et la dirigea vers la tête du Natif. Il croisa le regard de la jeune femme. Elle ne pouvait rien faire toute seule, elle était totalement coincée. Il allait devoir l’aider. Il ne comptait pas l’abandonner ou la voir se faire tuer juste devant ses yeux.

– Pose ce couteau maintenant.

Cria Nathan à l’intention du Natif d’une voix glaciale et ferme. Il ne rigolait pas, et serait prêt à tirer au moindre mouvement de l’homme des arbres.


© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1504
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Ven 19 Mai - 19:46

 
  Bad luck, good timing
C'était exaspérant de voir a quel point les gens écoutaient Bellamy. Comme s'il connaissait déjà toutes les choses sur terre... Mais je n'allais pas faire toute une argumentation la dessus. A quoi ça servirait de toute façon? Il ne semblait pas trop impartiale.

Le couteau du natif contre ma gorge m'avais complètement figée. Je ne savais absolument pas quoi faire dans ce genre de cas... ironiquement je pensais que Bellamy pourrait débarquer d'un instant a l'autre en criant "je te l'avais bien dit". Mais il n'y avait que Nathan, qui semblait tout aussi pétrifié que moi. Ou peut être moins puisqu'il nous visait avec son arme. Lui au moins, pensais je en avait une.

J’espère que tu sais au moins t'en servir... Dis je en regardant son arme. Parce que ce n'était clairement pas le moment de louper son coup. Quoi que... Dans les deux cas mon sort semblait être écrit. Soit le couteau, soit l'arme a feu. Quitte a choisir, autant prendre une chose que je connaissais déjà.

Skai ripa*, a emmené la guerre sur nos terres... Skai kru a tué les gens des villages, il va payer. Je sentais son souffle le long de mon cou, il m’utilisais comme un bouclier humain et j'en frissonnais de dégoût de le sentir si proche de moi. La peur qui me paralysait semblait s’estomper un peu... Mais lorsque je tentais de bouger, il resserra son emprise pour me faire comprendre qu'il avait la situation en main. Baisse ton arme, nau** ! Dit il a l'attention de Nathan.

Je regardais Nathan, ne sachant pas trop quoi faire d'autre... Je n'avais jamais appris des techniques de combat ou la meilleure façon de prendre le dessus sur un adversaire. La seule chose que je savais faire par contre, c'était d'utiliser mes outils. L'homme était trop occupé a fixer Nathan et même si j'étais proche de lui, le fait de glisser ma main dans ma poche ne semblait pas avoir attirer son attention.

La guerre? Répondis je a cran. Je ne vois pas comment... commençais je avant de me faire couper.

Shof op!*** Cria t il en me secouant. Bon eh bien ma technique pour essayer de gagner du temps n'avait pas franchement fonctionné. Poses ton arme. Répéta t il a Nathan. Et va t en!

Durant toute la conversation j'avais gardé ma main proche de mon pantalon, je touchais du doigt mon petit tournevis... Je savais que mon plan était risqué mais... J’espérais que Nathan avait de bons réflexes.

En moins de temps qu'il fallait pour le dire, j'avais sorti rapidement mon arme et le tournait entre mes doigts pour venir l’enfoncer dans le corps derrière moi. Je n'avais aucune idée de ce que j'avais touché, la seule chose que je sentais c'était son bras qui se desserrait de son emprise. J'en profitais alors pour m'écarter au maximum du natif et me projetais au sol dans un bruit sourd. Si je m'en sort avec un gros bleu ça sera ça de prit, pensais je en sentant ma cuisse taper contre la terre.


*Meurtirier
**Maintenant!
***Tait toi!
   roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 84
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Ven 19 Mai - 21:14

Come back now.Alors que Nathan avait quitté le camp simplement pour respecter les ordres de Bellamy, il allait très vite se retrouver dans une situation plutôt mauvaise. En premier lieu, il avait réussi à retrouver la fameuse personne qui était sorti et s’était rendu compte qu’il s’agissait de Raven Reyes. Et le moins que l’on puisse dire, c’était qu’elle n’était pas forcément très enchantée de voir que le garçon l’avait suivi. Au contraire, elle lui avait bien fait comprendre qu’elle voulait qu’il parte et qu’il la laisse tranquille. Evidemment Nate ne pouvait pas faire ça. Il n’avait pas l’intention de rentrer en la laissant ici toute seule. Personne n’était censé sortir du camp, certes, mais Raven était arrivé récemment sur Terre, et elle n’avait sans doute pas tous les éléments en tête. Elle ne se rendait pas compte à quel point ça pouvait être dangereux. Sans compter les bêtes présentes dans la forêt, la plus grande menace de toute était sans aucun doute les Natifs qui ne s’étaient pas montrés accueillants envers le peuple du ciel. S’ils tombaient entre les mains de ces personnes, ils risquaient de passer un très mauvais moment. C’est pourquoi le jeune Miller n’abandonnait pas et continuait d’essayer de convaincre la demoiselle de rentrer avec lui. Elle lui avait reproché de suivre les ordres de Bellamy et d’en avoir fait le chef des 100. Elle venait juste de débarquer et n’avait pas conscience de ce que le garçon avait fait pour eux. Il n’était pas un simple chef tyrannique, bien au contraire. Et si elle apprenait à le connaître, elle s’en rendrait sans doute très vite compte elle aussi. Il n’avait rien à voir avec le chancelier de l’Arche : Theolonious Jaha.

Mais alors que la demoiselle s’apprêtait une nouvelle fois à lui tourner le dos, un Natif arriva du ciel, et l’attrapa, tout en la menaçant d’un couteau sous la gorge. Pendant un instant, Nate fut tétanisé, au point qu’il ne bougeait plus. Totalement déboussolé et ne s’attendant certainement pas à l’arrivée d’un Natif maintenant. Il reprit quand même très vite ses esprits. Ce n’était pas le moment d’avoir peur. Il attrapa son arme à feu, et le dirigea vers la tête du Natif. D’une voix forte et sûr de lui, il demanda expressément à l’homme de poser son couteau maintenant. Il espérait qu’il allait coopérer, et que Nate n’aurait pas besoin d’utiliser son arme. Il n’avait jamais encore tué auparavant, et n’était pas réellement sûr d’être capable de le faire. La voix de Raven lui fit croiser son regard. Elle espérait qu’il savait s’en servir au moins. Il avait déjà tiré, plus d’une fois. Sur l’Arche, il prenait des cours de tir, et il était plutôt bon. Mais tirer sur une cible, et sur un être humain, ce n’était pas réellement la même chose.

– Oui je sais.

Répondit-il d’un ton neutre. Ce n’était pas tant pour Raven qu’il répondait, mais plus pour que le Natif comprenne qu’il ne rigolait pas. Tout ça n’était pas une blague. Il parlé à moitié en langage inconnu, mais utilisait quand même leur langue. Il leur reprochait d’avoir emmené la guerre, et que leur peuple avait tué des gens de leur village. Il semblait bien déterminé à vouloir se venger. Nate restait calme et silencieux, son arme bien pointée sur le crâne de l’homme. Il n’avait pas l’intention de se laisser déstabiliser. Il lui demanda de baisser son arme. Nate ne bougea pas. S’il baissait son arme, le Natif allait la tuer. Si Nathan restait très silencieux, et concentré, Raven continuait de parler, ne comprenant pas réellement de quelle guerre il voulait parler. Le Natif ne la laisse pas parler, et lui répéta de poser son arme avant de lui ordonner de partir. Un coup d’œil en direction de Raven, il se rendit compte qu’elle avait glissé sa main dans sa poche. Il se concentra à nouveau sur le Natif.

Tout se passa très vite. Raven avait sorti un tournevis et l’avait planté dans le Natif, obligeant celui-ci à desserrer son emprise sur la jeune femme. Ce temps flottant ne dura qu’un instant. Raven était au sol. Et le Natif, le couteau en main, se dirigea vers elle. Le coup de feu parti. L’homme tomba sur le sol tout prêt de Raven. Nate avait visé juste. Il se figea pendant un instant. Il venait de tuer un être humain.

*Tu n’avais pas le choix.*

Il se rapprocha du Natif pour attraper son couteau. Une arme de plus au camp ne serait pas de refus. Il la glissa dans sa poche avant de se tourner vers Raven.

– Je crois qu’on est quitte maintenant. Ma dette est remboursée.

Annonça-t-il dans un souffle.

– Maintenant que tu as eu un petit aperçu de la raison pour laquelle Bell’ veut que personne ne quitte le camp, on pourrait peut-être rentrer ?

Reprit le garçon. Si cela pouvait l’avoir convaincu des dangers que représentaient la Terre, peut-être que c’était un mal pour un bien. Ils avaient eu leur dose d’aventure aujourd’hui. Et Nate se souviendrait surement un long moment de ce jour. Ce jour où il avait pris la vie à un autre être humain. Jamais il n’aurait pensé qu’il puisse faire ça, avant d’arriver sur Terre. Et pourtant …

– Tu es pas trop amoché ?

© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1504
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Sam 20 Mai - 19:23

Bad luck, good timing
Le bruit de détonation raisonna dans la foret. Je tournais la tête juste a temps pour voir le natif s'écrouler par terre. Il semblerait que Nathan savait se servir d'une arme, finalement.

Me relevant avec difficulté, je grimaçais en sentant ma jambe gauche me faire légèrement mal. Je pouvais marcher, ce n'était rien de grave... Juste un beau bleu. Mais ce n'était pas trop le moment de voir l'étendu des dégâts. J'avais déjà vu a quoi ressemblait un natif et même de plus près que je l'aurais imaginé. J'avais aussi vu la peur dans les yeux de Nathan et probablement dans les miens. C'était assez pour aujourd'hui. Tant pis pour la rivière ou la balade, je n'avais plus trop envie de traîner dans le coin, maintenant.

Je m'époussetais mon pantalon, plus pour éviter de regarder le natif qu'autre chose. Nathan se baissa et je fronçais les sourcils, me demandant ce qu'il pouvait bien lui faire. Lorsqu'il récupéra le couteau, j’aperçus mon tournevis planté dans la cuisse de l'homme. Avec une petite grimace de dégoût je pensais au pour et au contre de le laisser dans sa cuisse ou de le récupérer. Après tout, ici les outils étaient précieux... Et Nathan se fichait pas mal de mon outil. Moi pas.

Ouais Répondis je un peu distraite, fixant toujours mon tournevis. Je soufflais, plus déterminée en m'avançant vers eux. Je récupérais mon tournevis et grimaçais a nouveau en voyant le sang de l'homme dessus. Je l'essuyais sur mon pantalon, par habitude, la graisse et les saletés étaient toujours un problème quand on travaillait sur l'arche. Je passais mon temps a essuyer mes outils sur mes vêtements et Wick se moquait toujours de moi lorsqu'il voyait mon pantalon devenir noir petit a petit.

Faisons ça. Répondis je en fixant les alentour. Hors de question de dire que Bellamy avait raison ou qu'il venait de me sauver la vie. J'étais encore trop sonnée parce qu'il venait de se passer.La balade a été très constructive, mais je pense qu'un petit retour au camp ça ne serait pas plus mal. Comme d'habitude j'utilisais l'ironie pour oublier que mes membres étaient encore un peu engourdit par la peur et oublier ces souvenirs de l'homme qui me serrait contre lui, ainsi que ce couteau contre ma gorge.

Je passais ma main sur mon cou et sentit du sang sur mes doigts. Il avait un couteau bien aiguisé... Et j'espérais que ça n'allait pas me rendre malade... Après tout, on ne savait pas ou avait traîné son couteau. Merde pestais je plus pour moi même qu'autre chose. Je voyait mes doigts avec quelques gouttes de sang. Ce n'était qu'une petite coupure, mais ça ne passerait pas inaperçu au camps...

Nous étions toujours autour du cadavre, du moins il ne bougeait plus donc j'imaginais qu'il était mort. Je le fixais encore avant de regarder Nathan. Je mis quelques secondes avant de lui répondre. Il fallait qu'on bouge de la. Non c'est bon. Rien de trop grave. Après quelques secondes de flottement je fixais a nouveau le chemin pour retourner au camps. Bon, on rentre ou pas? Demandais je.

A présent je n'étais plus si a l'aise de me balader seule dans les bois. Je préférais encore me faire charrier par Nathan sur le retour plutôt que de le planter la pour marcher toute seule vers le campement.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 84
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Lun 22 Mai - 15:56

Come back now.Un bruit sourd résonna dans la forêt. Nathan avait le regard bloqué sur ce Natif qui s’écroula lourdement sur le sol. Il était mort. Et c’était lui qui l’avait tué. Il avait su se servir de son arme au bon moment, pour éviter une fin tragique à l’un des siens : Raven. Il était difficile de réellement expliquer le sentiment qui parcourait le jeune Miller à cet instant. Jamais auparavant il n’avait pris la vie d’un autre être humain. Et si aujourd’hui, il n’avait pas le choix, est ce que ça rendait son action louable pour autant ? Probablement pas. En descendant sur Terre, et en découvrant qu’elle était viable, il avait cru que c’était un nouveau départ pour tous, il serait enfin débarrassé de la tyrannie de l’Arche, enfin libre de ses décisions et de ses mouvements. Mais finalement ils étaient simplement entrés dans une guerre qu’il leur serait très difficile de mener. Parce qu’ils n’étaient que des gamins sans expérience, parce qu’ils étaient trop peu, et qu’ils n’étaient pas des machines à tuer, comme pouvait l’être les Natifs.

Raven se releva. Elle avait dû se faire un peu mal en se jetant à terre comme elle l’avait fait. Mais après tout, il valait mieux souffrir d’un gros hématome, que d’être morte. Nate restait figé quelques instants, évaluant ce qu’il venait de faire et comment un tel acte pouvait le changer. Mais ce n’était surement pas le moment de rester planter ici. Si ce Natif était arrivé jusqu’à eux, il n’était sans doute pas le seul dans les alentours. En tuer un était une chose, mais si tout un groupe se ramenait, ils risquaient gros. Ainsi le garçon s’approcha de l’homme pour récupérer son couteau. Une arme de plus n’était pas à négliger, le camp en trouverait surement une utilité pour se défendre ou pour tout autre chose. Raven s’en alla récupérer son tournevis, avant de l’épousseter sur son pantalon, noirci par la terre. Il était surement grand temps de rentrer au camp maintenant. Elle avait sans doute vu ce qu’elle voulait voir, et pouvait maintenant comprendre pourquoi Bellamy leur avait expressément demandé de rester à l’intérieur du camp des 100. Ce n’était pas pour jouer son dictateur, comme beaucoup semblait le croire, mais bien pour les protéger.

– Dur d’admettre que Bell avait raison ?

Demanda le jeune Miller sur le même ton ironique que sa camarade. Oui ça ne devait pas être réellement facile pour l’égo d’accepter son erreur. Nate le comprenait très bien, même si ça l’amusait assez de jouer avec les nerfs de la jeune femme pour le coup. Lorsqu’il entendit la demoiselle jurer, il planta son regard sur elle, et s’aperçut qu’elle saignait. Visiblement, le Natif avait quand même eu le temps de la blesser un peu. Ils pourraient nettoyer tout ça, et s’en occuper lorsqu’ils seraient de retour au camp. Il lui demanda si tout allait bien quand même. Elle lui répondit qu’elle n’avait rien de grave avant de lui poser la question s’il rentrait ou non.

– Je pense que c’est la meilleure décision à prendre, oui.

Alors les deux camarades commencèrent à remonter la forêt en direction du camp des 100. Ils marchaient assez vite. Inutile de perdre du temps, et de laisser une occasion aux autres Natifs de se venger de la mort de l’un des leurs. Cette après-midi avait été finalement forte en émotion, bien plus qu’il ne l’aurait imaginé. C’était un jour qu’il ne risquait surement pas d’oublier de sitôt. Si Raven saignait un peu, lui n’avait rien. Le Natif n’avait pas réellement eu le temps de l’atteindre, et il n’était clairement pas sa principale cible.

– Je t’ai jamais remercié pour ce que tu as fait pour moi sur l’Arche. Mais … Tu sais, je suis quand même reconnaissant pour les quelques mois de liberté en plus que tu m’as accordé.

Annonça le jeune homme d’une voix un peu plus douce et mesuré. Il ne lui avait jamais parlé sur l’Arche, et pourtant elle lui avait aussi sauvé la vie d’une certaine manière. Ce n’était peut-être pas le moment pour la remercier. Mais après tout, il fallait bien le faire un jour. Même si Raven ne l’avait pas dénoncé ce jour-là, ça n’avait malheureusement pas empêché Nate de se faire enfermé dans la SkyBox quelques mois plus tard.

© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1504
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Mer 24 Mai - 20:23

Bad luck, good timing
Admettre que Bellamy avait raison n'était pas quelque chose sur lequel j'avais envie de m'éterniser. Je venais d'etre proche de me faire saigner comme un vulgaire animal donc... J'étais surtout en train de me dire que la vie était bien trop courte pour mourir maintenant. Et je me rendais compte aussi que je m'étais prise la tête avec des détails ces derniers jours.

Je haussais les épaules comme signe de réponse. De toute façon on savait très bien tout les deux que c'était vrai. En le voyant avancer je fais de même. Pas la peine de traîner plus longtemps ici, surtout qu'en jetant un regard au cadavre... Il risquait d’être facilement repérable. Et ça, a quelques pas de notre campement. Les natifs de son clan feront facilement le lien. Mais la, tout de suite, je n'étais pas prête a transporter un corps pour aller le cacher. J'étais encore trop secouée par ce qu'il venait d'arriver.

Allons y alors... Répondis je en me tournant juste pour voir ce cadavre en plein milieu. Pas sûr qu'il soit seul dans cette foret. Avec un peut de malchance on risquerait de se faire attaquer par ses amis. D'ailleurs, j’espérais vraiment qu'ils ne viennent pas se venger au camp. J'étais déjà bien assez mal comme ça, si en plus je nous apportais des ennuis, ça allait être le véritable début des emmerdes. J'étais la première a savoir que nos réserve en munitions n'étaient pas illimitées. Alors rameuter un groupe de natifs pour épuiser nos balle n'était pas la meilleur idée du siècle.

Nous marchions plutôt rapidement, mais je ne pouvais pas m’empêcher de fixer les arbres au dessus de nous, ou de jeter des coups d’œil en arrière. J'étais devenue complètement parano a présent. Bien joué Reyes, a peine arrivé tu te mets tous les gens du coin a dos! Pensais je ironiquement.

Je ne m'attendais pas a ce que Nathan fasse la conversation. Encore moins a ce qu'il s'excuse... Je tourne la tête vers lui, fronçant les sourcils. Mais je comprends rapidement ou il veux en venir et je ne peux m’empêcher de faire un sourire en coin. C'était tout sauf héroïque ce que j'avais fait. Ou pas fait, plus exactement. Surtout quand on sait qu'au final il avait quand même fini dans la prison. Connaissant l'arche, je me doutais bien que c'était une possibilité. Tout ce que j'avais espéré lorsque je l'avais vu, c'était qu'il se rende compte de son geste et qu'il ne le refasse plus.
Après tout, les gens n'étaient pas tous bienveillants. Certains dénonçaient les autres pour avoir des privilèges. C'était quelque chose qui me répugnais, mais on ne changeait pas les gens, malheureusement. C'était pas grand choses tu sais...

En l'entendant me remercier je me rend compte que je ne l'ai toujours pas fait... Alors que lui m'a réellement sauvé la vie! Par contre, toi tu viens carrément de me sauver la vie. Alors ça serait plutôt a moi de te remercier. Dis je avec un sourire sincère. Je me rends compte que cette histoire de "dette" vient de la. Puisqu'au départ je n'avais pas trop calculé de quoi il parlait réellement. Et tu n'avais aucune dette envers moi, parce que c'était vraiment rien du tout... Par contre, moi, j'en ai une envers toi maintenant.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 84
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Jeu 25 Mai - 16:14

Come back now.Maintenant que les deux jeunes étaient sains et saufs et que le Natif était mort, ils n’avaient plus aucunes raisons de rester ici dans la forêt. La meilleure des solutions était maintenant de rentrer au camp. Trainer dans les parages était très dangereux. Si d’autres hommes des forêts se trouvaient à proximité et qu’ils découvraient qu’ils avaient tués l’un des leurs, Raven et Nathan risquaient de passer un très mauvais quart d’heure. La demoiselle avait la forte tête au tout début de leur conversation, ne voulant pas comprendre les idées et points de vue de Bellamy. Après cette malheureuse rencontre, elle devait maintenant comprendre que leur chef n’était pas qu’un stupide gamin cherchant à faire la loi. S’il leur avait demandé de rester au camp, il y avait bien une raison. L’extérieur était dangereux, les Natifs semblaient vouloir entrer en guerre contre eux. Le climat était bien trop chaud pour le prendre à la légère. Nathan fit quelques réflexions sur le sujet, mais Raven les ignora. Elle ne voulait surement pas avouer qu’elle avait eu tort. Ce qui était assez compréhensible, chacun avait son égo, et il était parfois dur de le mettre de côté.

Le garçon s’était demandé s’il fallait faire quelque chose du corps. Mais le bouger aurait été compliqué. Ils n’avaient pas assez de temps. Pourtant en le laissant là, ils donnaient très clairement une raison aux Natifs de les attaquer pour se venger. Ils avaient tué l’un des leurs de sang-froid, et ils en payeront un jour ou l’autre les conséquences. Espérons simplement que ça ne soit pas maintenant, alors que leur camp était à leur merci. Emputé d’une partie de leur groupe, ils seraient réellement en mauvaise posture face à une attaque. Nate prit le chemin de camp suivit par Raven. Ils n’avaient plus aucunes raisons de rester ici. Le pas était plutôt rapide. Le jeune Miller avait toujours son arme dans la main, prêt à tirer au cas où une nouvelle attaque avait lieu. Il jetait souvent des coups d’œil furtifs autour de lui, mais également en direction des arbres. Après tout, c’était de là-haut que l’homme de la forêt leur était apparu.

*S’ils sont une dizaine à attaquer, vous n’avez pas une seule chance de vous en sortir. Marche vite, c’est peut-être ça qui te sauvera.*

Sur le chemin du camp, Nathan se décida à parler à la jeune femme. Faire la conversation n’était pas forcément dans ses habitudes, mais après une telle situation, il ne se sentait pas réellement de rester silencieux. Il la remercia pour ce qu’elle avait fait pour lui sur l’Arche. Elle ne l’avait pas dénoncé et lui avait permis de ne pas se faire arrêter par la Garde. Elle avait été le témoin d’un vol du jeune Miller. Ils ne s’étaient pas parlés ce fameux jour, simplement quelques regards, et de ce fait il n’avait jamais pris le temps de la remercier. Il prenait le temps aujourd’hui, maintenant qu’ils étaient seuls et à nouveau réuni. Elle lui répondit simplement que ce n’était pas grand-chose. Mais pour lui ça l’était. Il n’aimait pas devoir quelque chose à quelqu’un. Et finalement pendant très longtemps il avait eu une dette envers la jeune femme.

– Si. Tu m’as fait gagner quelques mois de liberté, ça représente beaucoup pour moi. Je me suis quand même retrouvé dans la SkyBox au final, mais c’était toujours ça de pris.

Répondit-il simplement. Oui la leçon n’avait pas suffi à Nathan et il avait recommencé à voler. Il n’avait pas eu la même chance. Mais il venait de lui sauver la vie, et elle pensait que c’était maintenant à elle de le remercier.

– J’avais pas trop le choix, je ne voulais pas avoir ta mort sur ma conscience.

Répondit le garçon avec un sourire taquin. Pour lui, elle n’avait pas de dette envers lui. Ce qu’il avait fait était normal, et n’importe qui aurait fait la même chose. Maintenant qu’ils étaient tous sur Terre, ils devaient se protéger, c’était comme ça que ça marchait maintenant.

– Qu’est-ce que tu penses de la Terre depuis que tu es arrivée ? A la hauteur de tes espérances ?

Demanda le jeune homme tranquillement, alors qu’ils arrivaient bientôt au camp. Il serait bientôt sain et sauf.

© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1504
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Sam 27 Mai - 20:38

Bad luck, good timing
Quelques mois... Ce n'était pas grand chose en fait. Jusqu’à Finn, en tout cas. Si j'avais eu quelques mois supplémentaires avec lui en sachant qu'il aurait été envoyé a la dérive après, je n'aurais pas refusé. Je le comprenais dans un sens, même si au final lui aussi aurait été envoyé a la dérive. A croire que la chance était de son coté puisqu'il était ici. Enfin... Vu ce qu'il venait de se passer je n'appelais plus vraiment ça "de la chance". Un surplus de temps. Un sursis peut être?
Si seulement les natifs ne s'étaient pas montrés si inhospitalier... Si seulement nous avions su qu'il y avait des survivants sur terre. Beaucoup trop de si et trop peut de véritable réponses.

Ouais Répondis je avec un sourire en coin. C'est pas comme si j'étais inutile non plus, hein? Impossible de ne pas répondre a son ironie, parce que c'était l'histoire de ma vie en fait. et que j'étais plutôt adepte de ces discussions. Il suffisait d'avoir un collègue comme Wick, personne ne pouvait comprendre si il ne l'avait pas fréquenté. Moi, si.

Je savais que ma présence ici était importante pour le groupe. Parce que j'avais été celle qui avait permis un lien entre l'arche et la terre. Parce que sans moi l'arche ne serait pas sur le départ. Je ne me la racontais pas, je n'en faisais pas toute une histoire non plus. Je savais juste que ma présence ici était un plus pour eux. Bellamy devait probablement le savoir, il ne m'aurait pas envoyé Nathan sinon.

Nous marchions vraiment vite, et j'avais encore un peu de mal a me faire a cette apesanteur. C'était dans ces moments la, ou ceux ou l'on devait porter des charges, que je me rendais compte que la vie dans l'espace n'avait plus rien a voir. Les choses a voir valent le détour... Seulement les gens du coin semble un peut réticent a nous faire une visite... Dis je en faisais un second sourire en coin. Encore une fois, j'esquivais avec cette ironie. Encore une fois je préférais oublier la frayeur que j'avais eu et en rire plutôt qu'en pleurer. Je ne dirais pas que je m'attendais a quelque chose en particulier en fait... Juste, que tout est "plus lourd" ici. C'est... Bizarre.

Nous étions presque arrivés au camps, je ne savais pas si je devais passer par le passage de David ou par l'entrée. Après tout, Nathan était quelqu'un d'important ici. Si je rentrais par la grande porte avec lui, personne n'aurait rien a redire. Sauf que je n'avais pas envie qu'on commence a parler sur mon compte. J'avais déjà bien assez a faire avec Finn et Clarke et ce problème non résolu. Je savais que je devais leur parler un jour ou l'autre pour crever l’abcès. Pas sure que j'apprécie la tournure de notre conversation.

Mais bon! Enchaînais je pour oublier ces pensées. Venant d'une mécano gravité zéro... j'imagine que c'est normal, non?
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 84
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Mar 30 Mai - 2:58

Come back now.Elle lui avait donné quelques mois en plus en se taisant sur ce qu’elle avait vu ce jour-là. Ce n’était peut-être pas grand-chose, mais c’était toujours ça de prit. Il avait pu continuer à vivre pendant ce temps-là, continuer à voir Bryan, et surtout rêver encore un peu plus. Le fait de s’être fait presque prendre ce jour-là ne l’avait pas calmé pour autant, et le jeune Miller avait continué à voler à ses risques et périls. Son insouciance et son envie de justice l’avait rendu négligeant. Il s’était peut-être également senti un peu trop au-dessus des lois ayant un père chef de la garde. Mais peu importe sa naissance, les règles étaient les mêmes pour tout le monde sur l’Arche. Il avait été enfermé comme l’aurait été n’importe qui ayant fait la même chose. Il avait passé six mois en prison avant d’être envoyé sur Terre. A cause de cette expérience, il avait évité d’être envoyé à la dérive le jour de ses dix-huit ans. Dans le malheur, il y avait quelque chose de bon quand même. Quoi que Nathan ne savait pas réellement si c’était un cadeau qu’on lui avait fait en le mettant dans une navette direction la terre. Depuis qu’ils étaient arrivés ici, les mauvaises situations s’enchainaient. Entre les guêpes tueuses, la fièvre hémorragique, et les Natifs qui voulaient leur mort, la vie n’était pas du tout de tout repos. Le danger était partout autour d’eux.

Nathan était revenu sur cet épisode sur l’Arche en remerciant la jeune femme. Après cela, Raven avait cru bon de le remercier à son tour, parce qu’il venait de lui sauver la vie en tuant ce Natif prêt à lui trancher la gorge. Sur un ton léger, le jeune homme la taquina en lui répondant qu’il n’avait fait cela que pour ne pas avoir sa mort sur la conscience. Après ce qu’il venait de vivre, ils avaient besoin de relâcher la pression tous les deux, et rien de mieux que l’humour et l’ironie pour se faire. Comme Raven le disait si bien, elle n’était pas réellement inutile. Il était vrai que Nathan n’avait jamais vu une fille aussi douée en mécanique avant elle. Il était réellement impressionné par les prouesses dont elle était capable. Rien que de restaurer une navette vieille de 100 ans, et descendre sur terre était incroyable. Une chose était sûre, ils avaient besoin d’elle pour survivre ici.

Nathan lui avait finalement demandé ce qu’elle pensait de la terre, si celle-ci était à la hauteur de ses espérances. Après tout, elle était la dernière arrivée sur le camp. Si eux, avaient pris leurs marques, ce n’était surement pas encore son cas. Il y avait tellement de choses à voir et à découvrir. Pour des gamins qui n’avaient connus que l’Arche, la Terre était tellement différente, tellement éblouissante, mais surtout très dangereuse.

– Je suis sûr que les Natifs se feraient un plaisir de te faire visiter entre deux séances de torture. Essaie de leur demander.

Répondit-il dans un premier temps, le sourire aux lèvres. Non vraiment, s’il voulait découvrir les alentours, ils devraient se montrer très vigilants. Le temps n’était pas réellement à l’aventure. Les 100 faisaient ce qu’ils pouvaient pour survivre, ils chassaient, et cherchaient ce qui pouvaient leur être utile dans la forêt. Mais il n’était pas question de tourisme, ou d’essayer de s’aventurer un peu trop loin du camp.

– J’imagine que la gravité zéro va vite te manquer, non ?

Les deux jeunes adultes arrivaient maintenant au camp. Nathan avait bien vu que Raven n’était pas passé par l’entrée principale lorsqu’elle était sortie. C’était d’ailleurs ce qui avait alarmé Nathan et qui l’avait poussé à la suivre. Mais pour le retour, elle pouvait l’accompagner devant. Nate ne voyait pas de problème à cela.

– Tu peux rentrer avec moi par l’entrée principale si tu veux. A part si tu préfères te rouler par terre pour intégrer le camp.

Proposa-t-il avec un petit sourire taquin.


© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1504
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Mer 31 Mai - 16:43

Bad luck, good timing
Je me met a rire légèrement en voyant qu'il rentrait dans mon jeu. D'un coté ça me permet de faire baisser la pression et de souffler un peu. Pas tout le monde pouvait se vanter d'avoir eu un couteau sous la gorge et voir la mort de près... Mais tout ça avec quelques égratignures seulement à la fin!

C'est dommage, j'ai pas vraiment eu le temps de lui demander. La prochaine fois, on retentera ça, hein? Dis je en secouant légèrement amusée par notre conversation.

Finalement il avait quelque chose de bien qui ressortait dans tout ça, ce garçon que je n'avais aperçu que de loin il y a quelques mois, était bien plus sympathique que je ne l'avais pensé. Ces derniers jours lorsque je l'avais vu en compagnie de Bellamy, j'avais cru qu'il était comme lui. Ou du moins qu'il pensait comme ce débile. Et puis... Ce natif et cette petite ballade m'avaient fait changé d'avis. Je m'en voulais un peu de l'avoir mit dans le même sac que l'autre. Ce n'était pas vraiment mon genre en plus. A croire que l’atmosphère d'ici ne m'aidait plus a avoir les idées clair... Ou quelque chose dans ce goût la. A moins que ça soit en rapport avec cette nouvelle situation entre Clarke, Finn et moi. Je ne savais plus trop.

Je soufflais un peu pensive. La terre avaient beaucoup de nouvelles choses a me montrer... Je mentirais si je disais que je n'avais jamais imaginer aller sur terre. Mais la gravité zéro... C'était quelque chose que j'avais voulu, ou j'avais longtemps bossé pour pouvoir enfin en faire partit. Sans compter les sacrifices, a compter par celui de Finn. C'est sûr que je vais regretter... Qui sait, peut être qu'un jour on pourra voyager entre le ciel et la terre sans problème... Si sur terre l'air était illimité, l'espace était vaste et enivrant. Avec cet aperçu que j'avais eu et ce que j'avais vécu dans le ciel... Il mettait difficile de choisir entre les deux, maintenant. Un bon compromit m'aurait arrangé.

J'avais ralentit sans le savoir et nous étions a présent a quelques mètres de l'entrée par laquelle j'étais passée. Un peut plus loin se trouvait les grandes portes ou l'on voyait les "gardes" de dos. Je crois que je préfère rouler par terre... Dis je en grimaçant. Encore fallait il que je sache comment activer ce passage de l'extérieur... Mais c'était une autre histoire, je savais que ma mémoire ne me ferait pas défaut sur ce coup la. Surtout que personne ne m'a vu partir. Ils vont trouver ça suspect. Expliquais je en voyant qu'il ne s'attendait pas a ce choix. Et puis je condamnerais l'entrée... J'ai encore quelques petits trucs pour souder quelques plaques.

Réparer la radio m'avait permit de faire de la récup. Appelez ça une déformation professionnelle, mais j'avais de quoi clore ce passage secret. Ce qui n'était pas une mauvaise chose vu ce qu'il venait de se passer. J'avais eu de la chance, pas tout le monde pouvait en dire autant. A commencer par ceux qui étaient morts a cause de simple gros insectes. Autant garder nos chances de survie le plus possible.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 84
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Mer 31 Mai - 17:21

Come back now.Après avoir vécu une situation haute en couleur, les deux jeunes gens pouvaient relâcher un peu la pression. Le Natif qui les avait attaqués était désormais mort. Il l’avait laissé là où il était, et avait très vite pris la direction du camp. Il était plutôt dangereux de rester dans le coin après ce qu’ils venaient de faire. Ainsi, sur le chemin, ils commencèrent à rigoler ensemble, à user un peu d’humour pour dédramatiser la situation. Et cela ne pouvait leur faire que du bien finalement. Nathan avait voulu avoir l’avis de la jeune femme sur la terre. C’était la dernière arrivée, ici, et contrairement aux autres, elle n’avait pas eu encore l’occasion de voir toutes les atrocités. Même si elle en avait quand même eut un bon aperçu il y a quelques minutes. Taquin, Nate amena l’idée de demander aux Natifs de lui faire visiter entre deux séances de tortures. C’était bien eux qui connaissaient le mieux la terre, et tout ce qu’elle proposait. Malheureusement comme ceux-ci avaient simplement envie de les tuer jusqu’au dernier, ça risquait quand même d’être compliqué. Mais bon, il ne fallait jamais perdre espoir. Qui sait peut-être qu’un jour, ils feraient la paix avec les Natifs.

Raven lui répondait sur le même ton, en utilisant l’humour et la légèreté. Si Nathan avait eu envie de l’étrangler quand elle était sortie sans autorisation du camp, et surtout quand elle ne voulait absolument pas rentrer avec lui, il l’appréciait beaucoup plus maintenant. Elle était beaucoup moins sur la défensive, et se montrait agréable et marrante. Il était beaucoup plus facile de communiquer avec une fille comme ça.

– Ah oui c’est dommage, tu devrais attendre ses potes. Ils doivent pas être loin, et je suis sûr qu’ils se feraient un plaisir de te répondre.

Répondit-il avec un sourire. Quand il s’agissait de taquiner ses camarades, il n’était jamais le dernier.
Elle lui confia d’ailleurs qu’elle allait surement regretter la gravité zéro. Nathan comprenait, après tout, elle aimait son travail sur l’Arche. Ici, sur terre, ça n’avait absolument rien à voir. Trop de gravité, partout et tout le temps. Elle s’y habituerait surement à force. Et puis comme elle disait si bien, peut-être qu’un jour ils pourraient voyager de la terre à l’espace en un rien de temps. Oui surement. Après tout, on ne savait pas ce que réservait l’avenir. Mais vu dans l’état qu’ils étaient ici sur terre, ça ne serait surement pas demain la veille que ça allait arriver.

– J’aurais bien aimé connaître cette sensation avant de descendre sur terre.

Confia le jeune homme. Lui n’était jamais sorti de l’Arche et ne savait donc pas ce que ça faisait d’être en gravité zéro. Maintenant qu’il était sur terre, il ne risquait pas de le faire. Tant pis. Ils arrivaient maintenant au camp. Si la demoiselle était sorti par un trou, elle pouvait très bien rentrer par la porte principale avec lui maintenant. Personne n’allait rien lui dire, du moins c’était ce que pensait Nathan. Mais la jeune femme n’avait pas l’air très chaude à cette idée. Elle préférait visiblement se rouler par terre que rentrer avec lui.

Elle avait peur que leurs camarades trouvent suspect son arrivée, car personne autre que Nate ne l’avait vu quitter le camp. Nate ne s’attendait pas réellement à ce choix, mais il n’allait pas la trainer pour qu’elle vienne avec lui.

– Tu as peur que ton mec se fasse des idées en fait ?

Lança-t-il en rigolant. Bon d’accord, c’était peut-être un peu maladroit, mais Nate n’avait pas vu cela d’un mauvais œil.

– Condamne moi ce passage que d’autres petits aventuriers n’essaient pas de se la jouer rebelle de la forêt.


© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1504
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Mer 31 Mai - 20:41

Bad luck, good timing
Je ne pouvais m’empêcher de rire intérieurement en imaginant la scène. Ça aurait été épique! Si seulement les natifs n'avaient pas été autant arriérés et un peut plus accueillants.
D'ailleurs je ne comprenais pas trop pourquoi ils voulaient absolument notre mort. Nous étions en plein milieu d'une guerre? Ou alors les gens des différents clans autours ne s'appréciaient pas... Et n'aimaient pas les nouveaux. En fait, les gens ici n'aimaient personne... Mais, même sur l'arche, nous avions apprit a vivre ensemble, en communauté... Nous ne nous entendions pas avec tout le monde, mais en faisait avec. Bien que nous n'avions pas tellement le choix. Ici, il y avait plus d'espace. Les gens auraient du être plus simple et avoir assez de place pour accueillir d'autres personnes. Mais c'était peut être ça la raison? Chacun avait son territoire et il ne fallait pas s'incruster, tout simplement. De toute façon j'aurais probablement du mal a comprendre réellement leurs coutumes. Eh, j'avais grandi sur l'arche, dans un lieu clos ou tout se savait. Dans un lieu ou nous n'avions pas le choix de cohabiter tous ensemble. Dans un lieu ou l'espace était limité...

J'en suis persuadée. Qui sait, si on attends un peu... On pourra lui expliquer aussi que pour son pote, la bas Dis je en désignant la foret. C'était un simple malentendu... Il comprendra.

Parler de gravité zéro me rendait un peu nostalgique. C'est vrai qu'en étant sur terre, j'avais aucun moyen de revenir la haut pour retrouver ces sensations. J'avais voulu venir ici uniquement pour Finn. Mais c'était avant de voir qu'il avait l'air plus distant et que quelque chose avait changé. Finalement j'aurais peut être du réfléchir a deux fois avant de débarquer.

On se sent libre. Commençais je avec un sourire nostalgique. Mais maintenant qu'on est sur terre... Si on oublie les natifs, c'est un peut le même genre de sensations. Parce que c'était ce que j'avais ressenti la dernière fois que je m'étais baladée dans ses bois. Face a la rivière, au milieu de nul part. Avec le bruit des arbres, des oiseaux... C'était le même ressentit que j'avais eu lorsque j'étais sortie pour la première fois a "l'extérieur" de l'arche. J'en avais payé le prix fort, mais je n'oublierais jamais cette sensation de liberté la. Parce que la liberté sur l'arche était quelque chose de plutôt utopique. Enfin je suppose que c'est ce que t'as ressenti quand t'as débarqué au tout début. Avant de tomber sur les gens du coin...

Je fixais les gardes qui ne nous voyaient toujours pas, je me demandais si il ne fallait pas s'en inquiéter. Ha! dis je en secouant la tête. Non, c'est juste que certains se feraient des idées... Comme, "comment j'ai pu rentrer alors que je ne suis pas sortie?" Autant que je condamne ça juste après mon passage, ça évitera les ragots et les histoires. Et puis, tout le monde savait pour Finn et moi, tout comme ils devaient savoir ce qu'il se passait... Puisque certains me lançaient des regards désolés. Pas la peine d'en rajouter avec cette histoire de sortie furtive.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 84
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Ven 2 Juin - 3:50

Come back now.Imaginer les Natifs vouloir leur faire une petite visite des lieux entre deux séances de torture était assez marrant. Depuis qu’ils étaient arrivés sur terre, ils ne s’étaient pas réellement montré accueillant bien au contraire. Ils semblaient vouloir la guerre. Et Nathan ne comprenait réellement pas leur optique. Pourquoi ? Ils étaient venus ici, et ils allaient bien devoir faire avec. Ils n’avaient aucun moyen de retourner dans l’espace de toute façon. Les 100 n’allaient pas se laisser faire de toute façon. Ils n’avaient pas risqué leurs vies pour mourir des mains des Natifs. Heureusement la discussion avec Raven était nettement plus légère. Et cela lui faisait du bien. Pour la première fois depuis qu’il était arrivé, il avait l’impression de pouvoir parler librement, et surtout d’avoir un peu de second degré face à leur situation. Dédramatiser le tout ne faisait vraiment pas de mal pour le coup. Raven était une fille sympathique, même si elle pouvait se montrer particulièrement agaçante (comme quand elle ne voulait pas l’écouter et retourner au camp par exemple). Mais malgré cela, il était sûr qu’ils pourraient bien s’entendre. Un jour il arriverait peut-être à lui faire comprendre que Bellamy n’était pas un mauvais garçon, ni même un tyran.

Elle continua de rigoler sur le sujet des natifs. Proposant d’attendre un peu pour leur expliquer ce qui était arrivé à leur pote. Un simple malentendu. Si cela faisait bien rire les deux adolescents, les natifs ne risquaient surement pas d’avoir la même réaction. Nate espérait qu’il n’avait pas provoqué trop de dégât en tuant celui-ci. Parce que s’ils se ramenaient à plusieurs centaines au camp des 100, ils risquaient d’être très mal.

– Evidemment, on pourra leur dire que le coup est parti tout seul. Je suis sûr qu’ils vont bien rire, et même nous inviter à faire un petit tour dans leur camp.

Répondit le jeune homme avec un sourire. Ça ne serait surement pas demain la veille qu’il pourrait parler à des natifs sans avoir peur de se faire poignarder dans la seconde. Pour Raven l’arrivé sur terre devait être un grand changement. Ici, pas de gravité zéro. Nate aurait bien aimé connaître cette sensation avant de venir sur terre. Mais malheureusement pour lui, maintenant il ne la connaîtrait sans doute jamais.

– Ici on est libre des règles de l’Arche, libre du conseil. Et franchement, malgré le fait qu’on risque de se faire tuer à chaque pas qu’on fait, ça déchire.

Confia-t-il à la demoiselle. Etre sur terre était en quelque sorte une libération pour le jeune homme. L’injustice de l’Arche l’avait souvent mis dans tous ses états, le fait d’être enfermé dans la skybox l’avait presque rendu fou. Maintenant, tout était différent. Pour le meilleur comme pour le pire.

Le camp n’était plus qu’à quelques pas maintenant, et Raven n’était pas réellement motivé pour l’accompagner à l’entrée principale. Nate en profita pour le taquiner sur son copain. Bon c’était un peu maladroit, car comme tout le monde ici, il connaissait les petites histoires qu’il y avait eu entre Clarke et Finn.

– Je comprends t’inquiète. Evitons de lancer d’autres rumeurs, les autres parlent déjà bien assez. Quoi que c’est dommage, j’aurais pu raconter à tout le monde comment je t’ai sauvé la vie, et passer pour un super héros.

Finit-il par dire en rigolant.


© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1504
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Ven 2 Juin - 18:50

 
  Bad luck, good timing
Si les natifs n'avaient pas été aussi bornés, je suis sûre que tout ça aurait pu être réel. Bon peut être pas dans ce sens la... Mais dans le sens : ils nous invitent a prendre part a leur table et... Enfin je sais pas on aurait pu parler de nos habitudes sur l'arche et eux... Eh bien de leur vie sur terre.
Sauf qu'ils avaient préféré nous accueillir avec des lance et des flèches. Ça avait foutu un peu un froid. Franchement si j'avais eu un devoir a leur rendre, je leurs aurais mit 2 pour le petit temps de pause qu'il nous avait offert avant de nous tirer dessus. Quand a l'accueil c'était probablement un zéro pointé. Les fringues valaient plutôt un 8 ou 9. Leur moyenne général n'était pas terrible. Mais, est ce qu'il avaient été au moins été a l'école?

D'ailleurs, je serais curieuse de savoir a quoi ça ressemble Dis je pensivement. Ça coupait un peu le délire... Mais c'est vrai qu'on ne connaissait pas grand chose d'eux. Et je n'y avais encore jamais réfléchit jusque la.

Peut être que c'était ça? Peut être qu'il aurait fallu apprendre a les connaître au lieu de s'incruster et d'imposer nos lois? Un camp natif... J'en ai jamais vu. Expliquais je, juste au cas ou il n'ait pas comprit. Je passais d'une conversation légère a quelque chose de plus sérieux, mais ça faisait un moment que je n'avais pas parlé d'autre chose que de l'arche ou de la radio. A croire que, depuis que j'étais la, mes seules conversations se rapportait a mon travail et rien d'autre.

L'entendre dire qu'il aimait être ici, en dehors des gens qui peuplaient la terre, me faisait sourire. Je comprenais cette sensation dans un sens... Même si je ne l'avais pas vécu de la même façon en débarquant ici. J'étais venue avec un seul objectif. Non, en fait deux. Voir Finn et communiquer avec l'arche via la radio. Mais cette façon de se sentir libre, je l'avais ressenti durant ma première excursion. Cet univers qui était la, juste sous mes yeux. C'était magique, magnifique. Un spectacle a couper le souffle.

J'étais née pour ça, je l'avais voulu et je l'avais eu. Seulement maintenant... Tout ce qu'il me restait c'était la pesanteur. Encore maintenant je la re-découvrais. Ne serait que lorsque j'avais chuté par terre pour me faire un bleu. Jamais de ma vie je ne me serais cognée comme ça dans l'espace.

Mais je devais avouer que, d'un certain coté, vivre sans le conseil de l'arche avait ses avantages. J'aimais cette sorte de liberté qu'on avait, même si elle était de courte durée. Le conseil ne tarderait pas a débarquer, vu qu'ils savaient que la terre était viable maintenant.

Je suis sure que tu auras bien un autre moment pour le faire, avec nos amis les natifs les occasions ne manqueront pas
dis je avec un sourire en coin. Et cette fois ci tout le monde pourra t'acclamer comme le vrai super héros que tu es. Je m'avançais vers le passage, essayant d'ouvrir le système. Ce qui me prit quelques secondes, finalement j'avais rapidement comprit le truc. On se retrouvera de l'autre coté! Dis je en passant a travers le passage. Il fallait se baisser et tenir la plaque en même temps pour éviter de faire trop de bruit en la lâchant.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 22 Féminin Nb de Messages : 84
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   Lun 5 Juin - 16:20

Come back now.Une paix avait les natifs semblait assez utopique pour le moment. Même si Raven et Nate rigolaient sur le sujet, ils étaient réellement hostiles au peuple du ciel. Chose assez incompréhensible. Ce n’était pas comme si les 100 avaient eu le choix ou non de venir sur terre, on les avait envoyés sans même leur demander leur avis. Et maintenant ils essayaient de survivre du mieux qu’ils pouvaient. Pas vraiment facile avec un peuple qui essaie de vous tuer en permanence. C’était dommage d’avoir ce genre de relations, et d’être obligé de faire la guerre, alors qu’ils pourraient faire une trêve et partager leur savoir, leur culture … Malheureusement la violence et le sang étaient semble-t-il les seules choses qu’ils voulaient et qu’ils comprenaient. Aujourd’hui l’un d’entre eux avait voulu tué Raven, et Nathan l’avait tué. C’était la seule solution pour l’arrêter. Et pourtant s’ils avaient fait les choses différemment d’un côté comme de l’autre, peut-être qu’il n’y aurait pas eu autant de morts, de pertes, dans chaque camp.

Raven serait curieuse de savoir à quoi ressemblait le camp des natifs. Nate eut un petit rire sarcastique en entendant son affirmation. S’il y avait bien une chose dont le garçon n’avait pas envie, c’était se retrouver dans le camp du peuple de la forêt. S’y retrouver ne signifier qu’une chose : qu’ils avaient été capturés, et qu’ils s’apprêtaient soit à mourir, soit à se faire torturer à mort. Le jeune Miller préférait vivre longtemps et ne jamais voir ce camp, sa curiosité n’allait sans doute pas en mourir. Mais dans un sens il pouvait quand même comprendre l’envie de découverte de la jeune mécano, tout juste arrivé sur terre.

– Aucun de nous n’a encore vu un camp natif. Et si tu veux mon avis, je pense pas que tu sois pressé de découvrir à quoi ça ressemble.

Répondit-il calmement. Ce qu’il ignorait en tout cas, c’était que l’un des 100 avait bel et bien vu un camp natif. Murphy qui s’était fait bannir du camp des 100 il y a quelques jours, avait été attrapé par le peuple de la forêt, et se faisait torturer. Mais il ne pouvait pas le savoir. Du moins pas pour le moment.

Nate avait également confié à Raven qu’il aimait beaucoup la terre, si on enlevait toutes les personnes qui la peuplaient, et qui essayaient de les tuer. Il n’y avait pas de règles, pas de lois, pas de risques d’être envoyé à la dérive … La liberté leur avait été donné, et maintenant que Nate y avait gouté, il ne voulait plus s’en séparer. Il serait sans doute très difficile, voire impossible, d’obéir à nouveau aux règles de l’Arche après avoir goûté à la vie sur terre. Finalement à force de discuter, les deux adolescents arrivèrent très vite devant le camp. Raven ne voulait pas rentrer par la porte principale. Alors le jeune Miller la taquina un peu sur la question.

– La prochaine fois que je te sauve, je veux la reconnaissance de tout le monde !

Lança-t-il avec un sourire, alors que la demoiselle s’avançait vers son passage. Elle y passa, et Nate se dirigea vers les portes. Il salua les deux 100 qui étaient en charge de la garde de cette porte, et ils le laissèrent entrer à nouveau dans le camp. Cette balade avait réellement été forte en rebondissement, et maintenant qu’il était sain et sauf, ici, il allait pouvoir se détendre un petit peu.

© 2981 12289 0

_________________

awesome as you can't handle it

Who we are and who we need to be to survive are different things. If we need to die, I prefer to fight.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Bad luck, good timing [Nathan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad luck, good timing [Nathan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Good Timing, For a Bad Meeting [PV Jaybird]
» Les gros bras(Sybille et Nathan)
» Nathan et Sybille (Pv : Syb' <3)
» Sybille a besoin de se défouler {Nathan
» Présentation Virginie/Nathan.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: 
A R C H I V E S
 :: SAISON 1
-
Sauter vers: