AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Roan ► Azgeda nou fir raun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
NATION DES GLACESPrince Exilé d'Azgeda
NATION DES GLACES
Prince Exilé d'Azgeda

INFORMATIONS
Age : 21 Féminin Nb de Messages : 9
En savoir +

MessageSujet: Roan ► Azgeda nou fir raun   Jeu 18 Mai - 19:32


Roan KOM Azgeda
Fir raun wamplei em ste sad, ba em nou ste ain
To fear death it's a choice, but it's not mine


Profil de l'individu
Nomination Roan
Age 32 ans
Affiliation Grounders
Clan/Station Azgeda


Qualité Analyste
Défaut Trop sûr de lui
Métier/Rang Prince banni

Dossier Medical
Lieu Naissance: Azgeda — Capitale
Taille: 1.83m
Poids: 75kg

Grp Sanguin: Donnée inconnue
Antécédents Médicaux:
Aucune maladie à signaler
Aucune blessure grave non soignée
Plusieurs cicatrices


— Historique Famillial
Père : Halfar
Mère : Nia
Fratrie : Edryss — Soeur


A savoir:
A compléter
Tempérament & Personnalité
Cerner Roan n'est pas chose aisée. On peut avoir l'impression d'avoir compris qui était le prince d'Azgeda et, quelques jours après, il surprendra de par ses actions. Il ne montrera jamais qui il est réellement, et il faut se montrer patient et découvrir petit à petit. Le natif reste quelqu'un de méfiant et il ne va pas facilement accorder sa confiance. Avant tout, il préfère se faire son propre avis sur les autres, les observera et c'est au fur et à mesure qu'il abaissera sa méfiance ou non, tout dépendra de comment on aura été avec lui. Cependant, il ne se basera pas sur ce qu'il aurait pu entendre. Roan n'aime pas se fier à l'avis des autres et préférera se faire le sien, sachant que chacun se base sur ses propres convictions pour juger une autre personne. Alors il en fait de même, jugeant selon ce qu'il pense et non selon ce que disent les autres. Par contre, une fois qu'il a franchi cette barrière de l'inconnu avec les autres, il peut faire preuve d'une certaine loyauté s'il a considéré qu'on la méritait. Le prince juge beaucoup les autres, mais il le fait surtout pour ne pas que l'on se joue de lui ou qu'on puisse lui mettre un coup dans le dos. Il a un certain sens de l'honneur et n'ira pas trahir les accords qu'il passe, à moins qu'il se sente trahit le premier. Auparavant, il agissait pour le bien des siens, pour celui d'Azgeda et c'est ce qui lui a appris à bien réfléchir avant d'agir,

Malgré le fait qu'il pose sa réflexion, le natif est obstiné, buté, obtus, les mots ne manquent pas pour décrire ce côté-là chez lui. Il a un côté sale caractère qui lui fait vouloir avoir le dernier mot et il n'est pas rare qu'il envoie promener les gens dans ce cas-là. Il connaît le tact, mais ce n'est pas quelque chose dont il use à tout instant. Mieux vaut être direct et clair, quitte à ce que ce soit mal pris, plutôt que de passer par plusieurs chemins et alors risquer de voir ses dires mal interprétés. Autant éviter les quiproquos, cela évite une perte de temps et une perte d'énergie. Surtout qu'il ne se laissera pas abattre. Roan est un combattant et il ne baissera pas les bras facilement. Il suffit de voir la persévérance dont il fait preuve pour faire lever son bannissement pour comprendre qu'il en faudra beaucoup avant de le voir abandonner, ou le voir rester au sol. « Ge smak daun, gyon op nodotaim ». Comme le disent si bien les natifs, quand on est mis à terre, il faut se relever. Mais ce n'est pas pour autant que le prince agira de manière impulsive. Chaque action entraîne des conséquences et Roan en est conscient. C'est pourquoi il préférera les envisages avant de faire quoi que ce soit d'irréfléchi.

S’il faut commettre l’acte de tuer quelqu’un, Roan ne sera pas celui qui ira se défiler. Prendre la vie n’est pas quelque chose à prendre à la légère, mais le natif sait qu’il vit dans un monde où cela est nécessaire. Il n’ira pas tuer pas par simple plaisir de le faire, trouvant cela malsain, mais s’il faut le faire pour certaines raisons, ça ne lui posera pas non plus de problème de conscience. C’est un mal parfois nécessaire et c’est de cela qu’il a conscience, tout comme le fait que chaque vie à sa valeur. Et ce n’est pas parce qu’il accepte de tuer, qu’il le fera à la légère. C’est dans leur culture et il a grandi dans celle-ci. Cependant, il ne sera jamais comme sa mère qui ne semble pas accorder de réelle importance aux crimes qu’elle commet quand elle décide de prendre une vie.

En tant que natif d’Azgeda, Roan possède certains traits appartenant à cette nation. Comme beaucoup, il possède des cicatrices aux visages, et les siennes sont en forme de croissant de lunes de chaque côté de son visage. Seulement, il les laisse rarement visible, préférant les masquer pour ne pas être identifié depuis qu’il parcourt les territoires des autres clans. Il est aussi devenu un très bon pisteur depuis son bannissement. Il avait appris à être un guerrier et un prince qui succèdera à sa mère, mais après avoir été condamné, il a su se débrouiller seul, sans faire appel aux autres. Il sait reconnaître et suivre une trace, sans forcément se faire remarquer, alors il se sert de cela pour tenter de racheter ses actes. Peut-être un jour, arrivera-t-il à mettre la main sur quelque chose ayant suffisamment d’importance pour retrouver sa place au sein d’Azgeda et des natifs.


Historique de l'individu
« Ai laik Roan, hainofa kom Azgeda, nomfa kom Azplana Nia en haihefa Halfar, strik-nomfa kom Theo. »1 Cela était devenue une convention pour Roan de se présenter ainsi. Mais n’était-ce pas véridique ? Il portait avec fierté ce statut de fils aîné de la Reine Nia, dirigeante de la Nation des Glaces, nation qui était sienne et qu’il était destiné à diriger un beau jour. Son avenir semblait tout tracer et il s’agissait d’un honneur pour le natif d’être celui qui commanderait son clan dans un certain futur. Il recevait tout l’enseignement nécessaire pour se préparer à cela. Dès qu’il fut en âge de comprendre et de commencer à apprendre, Roan recevait mainte leçon sur la manière dont un roi devait diriger son peuple et sur la manière dont un royaume devait être gouverné, selon le point de vue de sa mère. Mais il n’était pas le seul à recevoir cet enseignement. Si la notion « d’aîné » semblait si importante pour le fils d’Azgeda, c’était parce qu’il n’était nullement fils unique. Le prince n’était pas le seul qui pourrait prétendre au trône d’Azgeda par la suite, ayant une sœur de deux ans sa cadette. Deux enfants nés, sous le blason de la Nation des Glaces, au caractère bien différents et qui étaient différencié par ce droit d’aînesse qui avantageait Roan. Alors que le prince faisait preuve de réflexion et avait un côté obstiné assez prononcé, Edryss se montrait bien plus vile et sournoise, comme le serait un serpent. Le brun n’appréciait que très peu sa sœur et il n’hésitait pas à prouver qu’il avait bien plus de valeur qu’elle, sans crainte de la rabaisser.

Du sang écarlate goûtait au sol, mais ce n’était celui de Roan. Faisant face à son adversaire, il analysait le moindre des mouvements du maître d’armes qui avait en charge son entraînement. S’améliorant, il avait réussi à le toucher, mais cette blessure n’était qu’une entaille aux yeux du gona qui affrontait le prince et n’était nullement une gêne dans le nouvel assaut. Les leçons sur la manière d’être roi n’étaient pas le seul apprentissage dont disposait Roan, devant aussi montrer qu’il était apte à manier les armes. L’esprit n’était qu’un détail pour diriger et, de par les coutumes de la Nation des Glaces, et des natifs dans un cadre plus général, un dirigeant devait savoir affronter n’importe quel combat, tout comme mené son peuple à la bataille. Cela, le brun l’avait parfaitement assimilé et il se donnait à fond dans ses entraînements. Il souhaitait prouver qu’il était celui qui serait le plus apte à prendre la succession de Nia et cela ne faisait que renforcer la rivalité qu’il nourrissait avec Edryss. Roan pouvait peut-être sembler n’être qu’un enfant, un adolescent tout au plus, il faisait déjà preuve d’un certain talent quand il était question d’opposition, et cela, même lorsqu’il n’était pas question du maniement des armes. En effet, déjà à cette époque, le prince s’opposait parfois aux directives des dirigeants d’Azgeda. Il n’était certainement pas le fils qui obéissait au doigt et à l’œil, faisant parfois preuve d’audace en exprimant sa propre opinion, et ce, parfois, sans prendre en compte les possibles conséquences. Cela pouvait créer des tensions, mais le natif faisait déjà preuve d’une force de caractère, ne se laissant pas marcher si facilement sur les pieds.

Réunis face au bûcher qui s’élevait au centre de la place, Roan restait silencieux comme tous les natifs. L’heure était au recueillement et Azgeda honorait une dernière fois celui qui avait été leur roi. Tombé au combat, Halfar avait péri comme un guerrier, se battant aux côtés de son peuple durant les guerres qui opposait la Nation des Glaces aux autres clans. Le corps du défunt roi trônait au-dessus des autres guerriers morts et leurs âmes s’apprêtaient à rejoindre celles de leurs ancêtres, comme le voulait la coutume. Le prince connaissait le rituel et bientôt le fameux « Yu gonplei ste odon »2 retentirait tandis que le feu sera nourri de chair. Déjà, les flammes léchaient le bois du bûcher et après quelques heures, il n’en resterait que des cendres. Cependant, Roan ne devait pas se laisser abattre par la perte de son père. Même si cela avait été un évènement malheureux, c’était dans l’ordre-naturel des choses et cela n’était pas dans l’esprit d’Azgeda de se lamenter sur la perte d’êtres chers. Bien au contraire, le prince savait qu’il devait prendre cette cérémonie comme une épreuve à surmonter et ça ne faisait que l’endurcir un peu plus.

S’avançant à la tête d’un contingent, Roan n’était plus cet adolescent qui montrait constamment qu’il méritait cette place d’aîné au sein de sa famille. Il avait bien grandi et faisait désormais partie de ces gona d’Azgeda qui combattait sous l’effigie de son clan. Être né prince n’allait pas le dispenser des combats et il ne comptait pas les éviter non plus. C’était un honneur pour lui de mener les troupes sous les ordres de sa mère et de participer à ces combats qui ne feront que renforcer la grandeur d’Azgeda. La Nation des Glaces avait un peuple ambitieux et arrogant qui entraient bien souvent en conflit avec les autres clans peuplant ce mode et, l’un de leurs plus grands ennemis étaient ces Trikru. Tout n’était qu’hostilité entre les choix de Nia face aux autres et le prince ne faisaient que plier l’échine sous ses ordres. Même lorsque ceux-ci lui semblaient déraisonnables et emplis de folie, Roan se devait d’y obéir, bien qu’il ne puisse parfois s’empêcher d’exprimer son opposition. Mais il le faisait en vain, car à chaque fois qu’il agissait ainsi, il n’avait le droit qu’à être remis en place par la reine qui se considérait supérieure à tous. Le natif se devait de faire taire ses opinions et il s’était mis à attendre son heure. Un jour arriverait où le trône lui reviendrait et il aurait la légitimité de prendre les bonnes décisions pour Azgeda, pour mener son futur clan dans la bonne direction pour survivre dans ce monde qu’était la Terre.

Quittant les corridors, Roan fulminait contre ce qu’il venait d’apprendre. Les maunons avaient encore frappés, enlevant plusieurs des leurs. Il n’avait pas eu le détail de ce qu’il s’était passé, mais les nouvelles n’avaient pas été des meilleurs. Ces hommes de la montagne étaient de véritables termites à exterminer, mais jusque-là, cela n’avait jamais abouti. Que ce soit de par leurs démons ou leur armement spécifique, le prince savait que nombreux des siens avaient déjà péri ou été capturés. Et aujourd’hui, cela avait recommencé, cependant, ce n’était pas n’importe quelle personne de l’Ice Nation qui faisait partie des disparus. Même si cela n’avait jamais été le grand amour entre eux, Roan était furieux d’apprendre qu’Edryss faisait partie de ceux qui n’avaient pu revenir. Il fallait désormais considérer la princesse de la nation comme morte et cela renforçait le sentiment du guerrier au sujet de cette montagne : elle n’avait perduré que depuis trop longtemps. Mais, il avait aussi une autre vision de la disparition de sa sœur, une vision bien plus stratège. Cette rivalité qui avait toujours existé depuis que la jeune femme souhaitait prouver qu’elle méritait autant que lui d’accéder au trône avait désormais disparu et il n’y avait plus d’obstacle sur la route qui était tracé pour Roan. De toute façon, l’Azgedakru n’allait pleurer la disparition de sa sœur. Son cœur était à l’image de la nation, aussi froid que l’élément qui les représentait. Il n’y avait pas de place pour l’amour ou pour pleurer les morts dans ce monde de survie et ce n’était pas lui qui allait le faire.




« Kik thru souda givnes »3 La sanction pour les décisions de sa mère venait de tomber et Roan en subissait le prix. Un lourd sacrifice pour une paix fragile, mais dont il devait endosser le poids en assumant ses responsabilités. Le bannissement était le déshonneur suprême qu’il ne pensait jamais connaître et voilà qu’il en était le sujet, suite à l’appétit sans faim de Nia pour le pouvoir. Cependant, le coup était d’autant plus dur qu’il s’agissait du deuxième bannissement qu’il devait encaisser. Car cette interdiction de pénétrer le territoire Trikru n’était que la continuité de son bannissement envers son propre clan. Une nouvelle fois, Roan s’était opposé aux décisions de celle qui se trouvait à la tête d’Azgeda et cette fois-ci avait été la fois de trop. Il l’avait fait publiquement, mettant ainsi Nia dans une position de faiblesse dans le cas où elle n’agissait pas en contrepartie. Cet acte aurait pu coûter la mort au prince, mais cela fut bien pire. Le déshonneur de devoir quitter le clan qu’il aurait dû, un jour, diriger avait été sa sanction. Un lourd prix à payer, mais un prix qui allait pouvoir être réglé d’une toute autre manière. Une seconde chance pouvait lui être offerte de par cette volonté de Nia de vouloir voir leur Heda tomber. Une action lourde de conséquence qui pouvait coûter l’existence d’Azgeda dans le cas où celle-ci échouait, mais Roan y vit un moyen de retrouver sa place.

L’intransigeance de Nia pourrait être légendaire. Elle offrait à son fils de racheter son erreur, en lui offrant le moyen de connaître la plus grande faiblesse de Lexa. Roan s’était alors rendu à Polis, la capitale siégeant sur le territoire Trikru. Là-bas, il avait fait part de son bannissement d’Azgeda, faisant de lui un prince sans clan, un natif rattaché à personne, bien que tout cela ne soit que ruse. Il devait réussir à avoir suffisamment de la confiance de Lexa, pour s’approcher de cette personne qui lui était chère, de Costia. C’était elle que désirait la reine d’Azgeda, sachant qu’elle pourrait atteindre Heda grâce à cette Trikru. Quant à lui, Roan doutait de l’efficacité de ce plan, mais, avant d’y voir un moyen de faire tomber cette dirigeante faisant preuve d’une grande force, il y voyait un moyen de retrouver son honneur et sa place. Seulement, il avait commis une bien grande erreur en pensant cela. Enlever la jeune femme ne fut pas le problème qui causa l’échec du plan de Nia, mais le fait que la reine n’arrive à faire tomber Lexa. Malgré la torture subie par la reine des glaces, Costia n’avait rien révélé sur la Natblida dirigeant les natifs et elle mourut sans que Nia n’obtienne quoi que ce soit d’elle. Et c’était à cause de ce choix, que Roan avait par la suite été banni su territoire Trikru. Non seulement, il n’avait récupéré sa place parmi les siens, mais il avait subi ce déshonneur de l’exil une seconde fois. Il était bafoué, un natif sans point d’ancrage, un prince de rien.

Se mettant à voyager, la volonté du prince ne fut en rien altérer. S’il avait pu espérer réintégrer sa place au sein d’Azgeda une fois, il pourrait certainement réitérer cet exploit. Alors Roan s’était mis à parcourir les nombreuses terres des douze clans, cherchant par tous les moyens à retrouver son honneur. Il n’était pas un guerrier faible qui allait se laisser abattre par cet échec et ce n’était en aucun cas ce bannissement du territoire Trikru qui allait l’empêcher de traverser leur terre. Sans clans, Roan ne se souciait plus des frontières, s’assurant seulement de ne pas être reconnu quand il se rendait là où il savait que sa présence était interdite. C’était certes risqué de se trouver sur le territoire du clan de Lexa, mais cette rumeur de personnes venant du ciel semblait être une trop belle occasion pour qu’il ne passe à côté. Si des étrangers venant d’un endroit qui semblait inaccessible se trouvaient sur terre, il voulait les observer et voir s’il ne pouvait en tirer profit pour Azgeda. Car la Nation des glaces ne pourrait prospérer avec Nia à leur tête et Roan comptait bien retrouver sa place pour récupérer le trône par la suite et alors être le roi dans le clan avait besoin, et ce même si cela signifiait prendre des risques. Il était bien conscient de ce qu’il pouvait encourir à se faire prendre sur un territoire dont il avait été banni.


1. « Je suis Roan, prince d’Azgeda, fils de la reine Nia, petit-fils de Theo »
2. « Ton combat est terminé »
3. « Survivre nécessite des sacrifices »



Derrière l'écran ...
Pseudo Nîniel - Cocci
Je suis rôliste depuis Trop longtemps pour tenir un compte exact
Je connais la série Je crois que je ne peux pas être plus à jour que je le suis
J'ai lu les romans de Kass Morgan J'ai commencé... 4 chapitres je crois xD

Avatar :: Zach Mcgowan

Comment as-tu connu le forum ? Parce que je joue Nemyt ? x)
As-tu lu la Charte ? Roan, Luna, Octavia, Raven, Bellamy, Marcus, Gaïa


_________________
ROAN KOM AZGEDA
BANAU HAINOFA-DE


Dernière édition par Roan le Mer 7 Juin - 3:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t378-rapport-de-mission-

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 1279
En savoir +

MessageSujet: Re: Roan ► Azgeda nou fir raun   Jeu 18 Mai - 19:37

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! o/

*commentaire constructif bonsoir* Razz


_________________
 

Born for trouble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 691
En savoir +

MessageSujet: Re: Roan ► Azgeda nou fir raun   Jeu 18 Mai - 19:37

Roan, Prince of Azgeda !

Rebienvenue parmi nous, je me réjouis de lire cette histoire prometteuse ! I love you

_________________


Crédit à Don (lily) de PRD pour le kit ♥

Lexa, aka Lexiator, Dragon de la Jalousie

The 100: New Earth / Credits du 14 mai 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions- En ligne

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1162
En savoir +

MessageSujet: Re: Roan ► Azgeda nou fir raun   Jeu 18 Mai - 22:31

Re bienvenue officiellement Smile

_________________

LIFE IS BUT A DREAM FOR THE DEAD
Life is beautifully tragic. Giving it up isn't the hard part; it's the living part that everyone struggles with.

(c) black pumpkin

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
INGRANRONAKRUReine des Cavaliers
INGRANRONAKRU
Reine des Cavaliers

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 93
En savoir +

MessageSujet: Re: Roan ► Azgeda nou fir raun   Mer 24 Mai - 20:41

Re-bienvenue en version mâle!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
NATION DES GLACESPrince Exilé d'Azgeda
NATION DES GLACES
Prince Exilé d'Azgeda

INFORMATIONS
Age : 21 Féminin Nb de Messages : 9
En savoir +

MessageSujet: Re: Roan ► Azgeda nou fir raun   Mar 6 Juin - 4:23

Hey Smile

Et voilà, j'ai fini ma fiche et je suis paré pour le test rp o/ (même si mon côté tête en l'air m'a fait oublié le post en dessous de la fiche )

_________________
ROAN KOM AZGEDA
BANAU HAINOFA-DE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t378-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 691
En savoir +

MessageSujet: Re: Roan ► Azgeda nou fir raun   Mar 6 Juin - 11:53

Pas de problème pour l'oubli de post, tu n'as qu'à poster dans le même post que ta presouille Very Happy
Pour moi jusqu'à maintenant tout va bien, c'est très complet et ça reflète très bien notre bon Roan I love you

Voici donc ton thème de rp, s'il ne t'inspire pas ou te va pas, il y a toujours moyen de changer Smile
Citation :
La navette des 100 vient de s'écraser sur Terre, amenant avec elle son lot de questionnements et de curiosités. Décris la scène, le lieu, la manière dont l'apprend Roan et sa réaction face à ces nouveaux envahisseurs.

_________________


Crédit à Don (lily) de PRD pour le kit ♥

Lexa, aka Lexiator, Dragon de la Jalousie

The 100: New Earth / Credits du 14 mai 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions- En ligne

avatar
NATION DES GLACESPrince Exilé d'Azgeda
NATION DES GLACES
Prince Exilé d'Azgeda

INFORMATIONS
Age : 21 Féminin Nb de Messages : 9
En savoir +

MessageSujet: Re: Roan ► Azgeda nou fir raun   Mer 7 Juin - 3:55

Et voilà pour le test rp. (et je me suis permise d'éditer mon premier post, j'avais tout bonnement oublié la qualité principale et le défaut principal xD)


Test RP de présentation

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam vel vehicula urna. Sed in nisi nec augue aliquam fermentum. Aenean viverra, nisl sit amet pretium imperdiet, justo libero laoreet enim, ut luctus dolor purus in lacus. Aliquam erat volutpat. Sed iaculis, leo ac semper sagittis
Les premières lueurs de l’aube pointaient à peine depuis quelques minutes, laissant la forêt s’éveiller à son rythme. Cependant, pour le prince banni d’Azgeda, l’heure n’était pas à l’émergence, mais au départ. Il ne pouvait s’attarder ici et devait veiller à ce que personne ne soit au courant de sa présence en ces terres. Pour certains, il pouvait sembler fou que Roan foule le sol du territoire Trikru, mais pour lui, il n’en était rien. Il y avait certes de lourdes conséquences qui pouvaient tomber si le natif se faisait prendre, mais il considérait qu’il prenait suffisamment de précaution pour que personne ne sache qu’il enfreignait son bannissement. Mais ce n’était pas la première fois qu’il franchissait les frontières et, il comptait bien s’enfoncer un peu plus dans la forêt. La veille, il avait assisté à un évènement des plus inattendu et étrange, et il était hors de question qu’il continue sa route sans chercher à en apprendre plus à ce sujet.

Il avait franchi la frontière séparant les terres d’Ouskejonkru de Trikru depuis plusieurs heures la veille, quand il avait pris la décision de faire halte avec l’arrivée de la nuit. Voyager en se plongeant dans les ténèbres du soir n’était pas ce qui dérangeait le plus Roan, mais marcher de jours lui permettait de mieux appréhender les dangers de la Terre, mais aussi d’éviter la présence de natifs pouvant le reconnaître. Il avait tout mis en œuvre pour qu’on ne puisse l’identifier comme étant d’Azgeda, camouflant les marques sur son visage qui était si significatif de son clan. Et jusqu’à présent, il n’avait pas encore rencontré d’ennuis.

Et ce fut durant cette veille de départ que Roan vit une étrange chose tombée du ciel. Il avait fait une halte et cette longue chute vers la Terre l’avait des plus intrigué. Il ne comprenait pas ce que pouvait être cette chose, ni ce que son arrivé pouvait signifier. Il avait passé la soirée à y réfléchir, se demandant s’il ne pouvait tirer quelque chose de cet évènement. Il n’avait aucune information à ce sujet et aurait de grandes difficultés à se renseigner dans les villages Trikru, mais le prince pouvait toujours compter sur les plus indiscrets ou sur les nomades pouvant lui apprendre ce qui l’aiderait à comprendre. Cependant, une chose était certaine pour Roan qui comptait bien essayer d’en apprendre plus et c’était pour cela qu’il s’était rapidement mis en route le lendemain. La chute avait semblé importante et beaucoup avaient dû y assister. Alors si le prince voulait pouvoir exploiter cet inconnu avant que d’autre ne le fasse, il devait se dépêcher d’avoir des informations fiables à ce sujet. Qui sait, cela pourrait toujours lui offrir une occasion de laver ce déshonneur qui était le sien depuis son bannissement s’il pouvait ramener certaines choses à Azgeda. Car, pas une seule fois, le prince n’oubliait les raisons de son acharnement à toujours voyager, pour pouvoir retrouver cette place qui était sienne.

Tandis qu’il avait repris la route d’une bonne allure, ayant estimé la veille de manière approximative la direction qu’il devait emprunter, Roan réfléchissait à l’attitude et à l’approche qu’il allait devoir avoir. Plus il diminuerait la distance entre lui et cette chose tombée du ciel, plus il risquait de rencontrer des natifs qui pourraient mettre à mal tout ce qu’il avait fait jusqu’à présent pour que l’on ne sache pas qui il était. Il lui fallait redoubler de vigilance et ne surtout pas s’asseoir sur un trop-plein de confiance. Ce n’était pas parce que, jusqu’à présent, il n’avait encore rencontré de problème, que cela ne pourrait pas arriver. Et si cela devait être le cas, il serait honteux pour lui que cela soit le résultat d’une erreur des plus stupides. Le prince comptait se contenter d’observer la situation, pour pouvoir mieux savoir quoi en tirer. Cependant, il avait encore un certain temps de route, ayant simplement jugé que le lieu d’impact étaient à plusieurs kilomètres à l’est de sa position. Alors le natif s’armait de patience, espérant avoir enfin sous la main la clé qui lui ouvrirait un retour parmi les siens.
Feat — ///
Lieu — Forêt Trikru
Date — 14 septembre 2149
Résumé — La navette des 100 vient de s'écraser sur Terre, amenant avec elle son lot de questionnements et de curiosités. Décris la scène, le lieu, la manière dont l'apprend Roan et sa réaction face à ces nouveaux envahisseurs.

© Nîniel

_________________
ROAN KOM AZGEDA
BANAU HAINOFA-DE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t378-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 691
En savoir +

MessageSujet: Re: Roan ► Azgeda nou fir raun   Mer 7 Juin - 15:43

Eh bien mon cher ami ou pas Roro, j'ai l'honneur de te dire que tu es validé !
Tu as bien saisi le personnage, ça me plaît ! Ca promet de sacrés rps... Rolling Eyes
Tu connais la maison, je t'épargne le message de validation, te donne la couleur, et te souhaite bon jeu avec ce nouveau personnage qui en jette ! I love you

_________________


Crédit à Don (lily) de PRD pour le kit ♥

Lexa, aka Lexiator, Dragon de la Jalousie

The 100: New Earth / Credits du 14 mai 2017:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions- En ligne

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Roan ► Azgeda nou fir raun   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roan ► Azgeda nou fir raun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We are all broken, that's how the light gets in. [Shana + Roan]
» (M) Roan : maître d'Ezra → mercenaire Rahjak
» (m) Azgeda || Toby Regbo || Espion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ S.A.S D'ARRIMAGE ₪
 :: 
Présentation & Personnages Vacants
 :: Fiche d'identification :: Fiches Validées :: Les Natifs
-
Sauter vers: