AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les mecs y sont tous nuls. // Finn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 17 Masculin Nb de Messages : 371
En savoir +

MessageSujet: Les mecs y sont tous nuls. // Finn   Dim 18 Juin - 1:27



Les mecs y sont tous nuls


" Homme sans femme, tête sans corps ; femme sans homme, corps sans tête. "

20 Septembre 2149 - Une journée assez normal au camp des 100, si tentés qu’on puisse parler de normalité dans ce cas là. C’était simplement un jour plus calmes que les autres, où l’on avait rien à craindre de particulier, où l’on essayait seulement de survivre. Les 100 se débrouillaient comme ils pouvaient pour trouver de la nourriture : Chasse, cueillette. On ne savait pas ce qui était toxique, alors on goûtait un peu de tout. Jonathan était partie à la cueillette et affamé, il n’avait pas pu s’empêcher de grignoter quelques graines et noix sur le chemin. C’est dans une étrange démarche féminine et le bas de son t-shirt noué au niveau du ventre, laissant apparent son nombril, mâchant un chewing-gum inexistant, qu’il était rentré au camp.

Tout le monde s’agitait dans tous les sens. Je ne comprenais pas ce qui se passait, après tout, il y avait quand même des choses bien plus urgentes que de penser à la survie. Par exemple, il y avait la danse. Cette fille là-bas avait tout compris, une jolie blonde qui se déhanchait dans son coin, enfin -jolie-, presque autant que moi. D’ailleurs, même si elle avait un talent indéniable, il était évident qu’elle manquait d’élégance, je ne pouvais pas laisser faire ça. Je me dépêchais de lui porter secours, “ Mais ça va pas du tout ma chérie. “ et je lui montrais comment il fallait réellement faire. J’avais vraiment un superbe déhanché. Si j’avais eu une barre, ils auraient vu tout mon talent.
Malheureusement, j’étais une artiste incomprise, personne ne fis vraiment attention à moi, pas même celle que j’étais venue gentiment aider. C’est le problème des vraies blondes, elles n’ont aucun cerveau. Le monde appartient aux blondes décolorées. D’ailleurs il était temps que je m’occupe de cette tignasse horrible que j’avais sur la tête, j’avais presque honte de sortir comme ça. Je ressemblais à une serpillière, de luxe, mais serpillière quand même.
C’est là qu’au loin j’ai vu Bellamy. Un vrai coureur de jupons ce mec, en plus il joue au bad boy pour attirer les filles et elles marchaient toutes commes des mouches. D’ailleurs il était en train de parler avec l’une d’entre elle, une grosse mouche à merde… Scathophaga furcata. Je pouvais pas dire d’où ce mot sortait, mais oui, elle devait s’appeler comme ça. Puis c’est vrai que Bellamy avait l’air de s’être fait un bain de fange, à croire qu’il avait oublié le principe de l’hygiène en descendant sur terre. De toute façon tout le monde était répugnant ces derniers temps. J’arrivais même plus à trouver une brosse à cheveux digne de ce nom.
“ Hey, Jon, t’as rien ramené de ta cueillette ? “ - Encore un mec qui voulait me draguer. Franchement, leurs techniques d’accroches étaient de plus en plus minable. Faire le type qui vient discuter d’un sujet totalement différent juste pour tenter de se taper une fille aussi sexy que moi ça servait à que dalle. “ Si t’as pas compris, parle à ma main eukay ? “ Pfff. Les mecs y sont tous nuls.
Heureusement, il restait encore quelques beaux mecs qui savaient prendre soin de leurs atouts, comme Finn. Ah, Finn… Cette capillarité devait en rendre folle plus d’une. Ses longs cheveux soyeux qu’il secouait au gré de ses envies. J’étais perdue dans mes pensées quand je l’aperçu...J’aurais reconnu cette tignasse entre milles. Le loup arrive toujours quand on pense à lui, et j’étais parfaitement prête à faire la pauvre brebis égarée.
“ Aïe !! Ouille, ouille ! Je me meurs, olala..! “ J’étais une vraie actrice, quel talent ! J’avais feint m’être cognée contre une pierre, sautillant de douleur et tombant dans les bras de mon sauveur. Les hommes adorent les femmes en détresse, et je lui faisais mes plus beaux de victimes, papillonnant au maximum...
♥ :
 


_________________

-- Le pire, c'est quand le pire commence à empirer. --
Pokékru :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t343-jonathan-shepard-sp
 
Les mecs y sont tous nuls. // Finn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MI1 ► les mecs ils sont tous nuls, les mecs, les mecs, les mecs ils sont tous nuls.
» Ils sont tous pareils... -Libre~
» On dit que les adolescents sont tous pareils. Pourtant, je ne crois pas être comme toi. | Héloïse Aragon |
» Soirée entre mecs [ouvert à tous les mâles Gryff']
» Les mailles brunies du Rohan - problème de traduction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: 
Le Campement des 100
 :: L'intérieur du Camp
-
Sauter vers: