AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lost w/Lincoln

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
CLAN DES ROCHEUSESParia itinérante
CLAN DES ROCHEUSES
Paria itinérante

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 26
En savoir +

MessageSujet: Lost w/Lincoln   Lun 19 Juin - 16:43



Lost


Je chevauchais les sentiers des terres Trikru depuis plusieurs heures maintenant. Le voyage depuis mes montagnes Boudalan fut bien mouvementé. En partant du village où je me rendais régulièrement avec Zaltana, je m'étais trouvé un cheval que j'avais nommé Hateya. Je n'avais pas d'autre choix que d'en posséder un. Ma jambe droite me faisait défaut, elle m'empêchait d'avoir une démarche normale malgré ma robe longue et même si je parvenais à marcher, je me fatiguais beaucoup. Et puis posséder un cheval, c'était également me permettre de fuir en cas d'attaque animale ou même humaine. Je n'avais pas la capacité de courir, je n'avais jamais pu, ma jambe m'en empêchait. Mais ça, personne ne le savait. Ce secret, je le gardais entre Zaltana, Niylah et moi. Nous étions les trois seules à le savoir. Quoi que, mes parents devaient le savoir aussi. Sans cela, ils ne m'auraient pas abandonné. J'avais grandi sans eux, j'avais grandi et il manquait une brique à la base de ma tour. Pour l'instant, je ne ressentais pas mon instabilité. Mais je savais que ça allait me faire défaut un jour ou l'autre. Mes parents biologiques n'étaient peut-être même pas du Clan des Rocheuses. Mais je m'étais attribuée cette tribu comme mienne, même si j'étais une paria, que j'aurais dû être reniée, et me faire appeler Shana, uniquement. Hors, j'étais Shana kom Boudalankru et jamais ne m'avait contredit à ce sujet. Parce que personne ne savait, tout simplement.
Pour plus d'aisance, je montais en amazone sur ma jument à la robe isabelle. Heureusement pour moi, depuis ma plus tendre enfance, après m'avoir longtemps portée sur son dos, Zaltana m'a toujours mis sur un âne. Le caractère des deux animaux ainsi que la taille était totalement différent, mais la manière de les dresser et de les manier était très similaire. J'avais demandé à un ami du village de me vendre une jument calme, bien que ce trait de caractère était tout relatif pour les chevaux. Mais je ne pouvais pas me permettre de prendre un animal de caractère fougueux et têtu car je n'aurais jamais su le tenir. Je n'en avais pas l'expérience, ni la force, alors que j'arrivais tout juste à monter sur l'un d'entre eux.

Mon but était de me rendre jusqu'à chez Niylah, l'amie chez qui j'allais loger quelques temps avant de trouver un endroit où m'installer ou simplement de repartir en vadrouille. Seulement, je n'avais aucune connaissance de ces bois. Ils ne m'étaient en rien familier et c'est quand je passai pour la troisième fois devant un grand saule au tronc creux que je compris que je tournais en rond. J'arrêtai Hateya. Je sentais la présence d'Akiyan autour de moi, je n'avais qu'à le siffler si je voulais qu'il me revienne. Je l'avais dressé en lui laissant toujours une part de liberté. C'était un loup après tout, il était loin d'être un chien. Mais lorsque je l'appelais et lui donnais des ordres, il m'obéissait au doigt et à l'oeil. J'étais bien heureuse quand il me ramenait des petites proies car la chasse pour moi, c'était hors des mes capacités physiques.
Soupirant, je commençais à perdre patience. Je n'avais aucune idée d'où je pouvais bien être et où je devrais aller. Niylah m'avait expliqué que c'était bien simple de se rendre chez elle depuis Tondc, mais encore fallait-il rejoindre ce village. Bien que je n'en avais pas particulièrement envie, ayant pour soucis de me faire repérer...
C'est alors que j'aperçus une silhouette entre les arbres. Je fis halte, l'observant quelques instants. Que pouvais-je risque en lui demandant simplement ma route ? Rien à priori, même si je ne connaissais pas cet homme à la carrure forte. Il avait la peau foncée, ce n'était pas du bronzage, simplement sa couleur naturelle. Je savais que Trikru avait tendance à avoir la peau plus brune que nous, les Boudalan. Je me décidai finalement à l'interpeller depuis le sentier où je me tenais avec Hateya.
-Heya ! Moba, weron ste Tondc ?*
____________________________________________
*Bonjour ! Excusez-moi, où est Tondc ?
fiche codée par rawr

_________________

I'M RADIOACTIVE



© FRIMELDA

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t399-rapport-de-missions
 
Lost w/Lincoln
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» « I've lost myself in all these fights, I've lost my sense of wrong and right » Ҩ CAT&KATH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: 
Le Territoire des Natifs
 :: La Forêt
-
Sauter vers: