AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chimère w/Anya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1066
En savoir +

MessageSujet: Chimère w/Anya   Lun 26 Juin - 10:00

Date du RP / Repère Chronologique : 30 avril 2145 / Décès de Costia


ChimèreLexa & AnyaLa plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort, mais ce qui meurt en nous pendant que nous vivons.

(Be still → The Fray)
Polis, avril 2145
Il n'y avait pas un instant où je ne pensais pas à toi. Pas une seconde ne passait sans que je me demande où tu pouvais bien être, où est-ce qu'on aurait pu t'emmener. Tout le temps Costia, tu envahissais mes pensées. Je m'inquiétais pour toi, j'avais peur. Quand j'avais réglé mon programme quotidien de commandante, je passais mon tout mon temps à te chercher. Je lançais des équipes fouiller tout le territoire, tous les villages, tout Polis. Je faisais parfois même partie de ces groupes. Je ne voulais pas te laisser tomber et je faisais tout ce qui était en mon pouvoir pour te retrouver. Au rang de commandante, imagine ce que cela impliquait... Au beau milieu de discordes avec Azgeda, je devais allier recherches et combats, je devais faire des choix. Parfois, je n'y arrivais pas. Et bien trop souvent, je te faisais passer en première. Parce que j'étais encore jeune, parce que je t'aimais de tout mon coeur, parce que je ne pensais pas que l'immense peine que j'avais eu suite au décès de mes parents puisse se reproduire encore une fois.
Pourtant, j'avais tord. Tellement tord.

Il était tard. Je revenais d'une énième recherche dans les moindres recoins de la capitale. Nous avions visité plusieurs fois les habitations de personnes au comportement étrange et suspect, nous avons fouillé toute leur maison, mais rien. Je remuais ciel et terre pour te retrouver Costia, mais tu demeurais introuvable. Si seulement j'avais su ce qui s'était réellement déroulé. Je serais venue moi-même te délivrer, défiant toute personne se trouvant face à moi, prête à faire couler le sang. Mais à l'époque, je ne savais pas. Je ne m'en serais jamais doutée. Tout ce temps perdu à chercher inutilement, alors que si j'avais été plus futée, tu aurais encore pu être à mes côtés.
Je saluai Malek et Sunev d'un geste de la tête. En plus d'être épuisée, je ne fermais pas l'oeil de la nuit. Car je ne les passais pas à dormir, mais à réfléchir où est-ce que tu aurais pu te trouver. Bien souvent, je m'endormais sur le fauteuil alors que je cherchais de l'aide auprès de mes prédécesseurs. Mais ils restaient silencieux, car je devais encore faire mes preuves. Alors c'était Titus qui venait me réveiller alors que la matinée était déjà bien trop avancée, parce que je ne devais pas faillir à mon rang de commandante.
J'avais renforcé également les gardes, que ce soit dans la ville ou dans la tour. La nuit, le jour, cela ne changeait plus rien. La sécurité était de mise. Mais depuis ta disparition Costia, aucune autre n'était signalée. Tu étais la seule à ne plus donner un seul signe de vie, aucune trace. Les deux gardes à l'entrée de ma chambre m'adressèrent un solennel "Reshop Heda", puis je passai la porte, l'air impassible. Je ne devais pas montrer mes faiblesses. Bien que ces guerriers devaient commencé à bien me connaître, à force de surveiller mes allers et retours dans cette pièce, la seule où je pouvais laisser toutes mes émotions déborder.

Je poussai un soupire une fois arrivée dans ma chambre, fermant les yeux quelques instants, histoire de vider tout ce que j'avais retenu durant la journée. Je me refaisais le fil du jour écoulé derrière mes paupières closes, réfléchissant ardemment à un endroit, aussi futile qu'il puisse être, où nous n'avons pas cherché. Mais je devais me rendre à l'évidence. Presque un mois passé depuis ta disparition, nous avions tant de fois retourné Polis, tu n'étais pas ici.
C'est en rouvrant les yeux que la vérité s'afficha d'une violence incommensurable. Tu étais là, le regard fixé vers la porte. La vie telle que je t'avais toujours connue avait quitté tes iris et ta peau était aussi terne que des feuilles mortes. Tes lèvres aux traits détendues avaient perdu leur malicieux sourire pour garder un rictus qui émanait de la douleur.

Douleur que je ressentis comme un poignard reçu en plein coeur.

Le souffle coupé, le coeur serré, les jambes tremblantes, un cri m'échappa. Un cri comme jamais je n'avais émis, un cri d'effroi, un cri qui résonna dans toute la tour de Polis. Je reculai jusqu'à rencontrer un mur et je m'affaissai au sol. Mon regard ne pouvait se décrocher de cette scène d'horreur, ébahi face à une telle torture. Tout autour de moi se fit flou, les sons se firent indistincts. Je ne remarquai pas Malek et Sunev entrer dans la chambre, hurler des ordres, des pas tout autour de moi. J'avais l'impression d'être sous l'eau, dans un monde parallèle au notre où j'avais du mal à reprendre mon souffle. Le choc était immense, je n'en ressentais pas même la douleur.
Je crus à cet instant que Titus débarqua. Il me parla, tenta de me secouer pour me ramener à la réalité, mais je n'y étais pas. Ce n'était pas un rêve, pas un songe. C'était un cauchemars. Et je ne savais pas comment m'en réveillé.

© 2981 12289 0

_________________


Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡
★ But still, like dust, I rise.


Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

avatar
PEUPLE DES ARBRESCheffe de guerre
PEUPLE DES ARBRES
Cheffe de guerre

INFORMATIONS
Age : 17 Féminin Nb de Messages : 184
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Lun 26 Juin - 18:00

ChimèreLexa & AnyaCe que nous avons perdu dans le feu nous le retrouverons dans les cendres
Rien de suspect dans cette maison en piteux état. Encore une piste ne menant à rien. L’obscurité finissait de s’étendre sur Polis, les rues se vidaient et le groupe de recherches rentrait à la tour. Anya était à sa tête, frustrée qu’une journée de plus à fouiller les endroits les plus louches de Polis n’ait servi à rien. Il devenait de plus en plus urgent de retrouver Costia, pas seulement pour s’assurer de l’état de la jeune femme. Les tensions montaient, exacerbées par la guerre avec Azgueda, les gens commençaient à jaser, de plus en plus pensaient que leur Heda délaissait son rôle et ses obligations pour retrouver une femme peut être partie de son plein gré. Personne n’osait parler de ses rumeurs, ce mécontentement à Lexa, pas même Anya. La jeune Commandante avait assez de préoccupations et de problèmes à régler, personne ne voulait lui en rajouter. Titus avait bien essayer de la forcer à abandonner les recherches pour se concentrer sur la guerre mais il s’était heurté à un mur.
Peu après la disparition de Costia Lexa avait demandé à son ancien mentor de la rejoindre. Anya, sachant ce qu'impliquerait la perte d’un être aimé sur le moral de sa protégée, avait de suite accepté. Depuis l’ancien mentor participait aux groupes de recherches et soutenait Lexa autant que c’était possible. Anya ne fit pas culpabiliser sa protégée en lui rappelant combien il est dangereux de s’attacher à une personne en étant Heda. Elle ne lui fit pas non plus un discours moralisateur, un guerrier doit laisser ses émotions de côté, un Commandant doit uniquement penser à ses devoirs et obligations, certes. Mais tout l’entrainement du monde ne pouvait empêcher un être humain d’en aimer un autre. Lexa était encore jeune et n’avait jamais connu l’amour, personne ne pouvait lui reprocher de s’être éprise de Costia.
Anya entra dans sa chambre, un étage en-dessous de celle de la Commandante. Elle allait poser son épée et se préparer à passer une partie de la nuit à s’inquiéter pour Lexa, mais un cri retentit dans toute la tour. Un cri témoignant d’une douleur et d’un effroi intense. Anya sortit en courant, l’épée dégainée, imaginant une centaine de scénarios possibles. Les étages résonnaient du bruit des bottes des gardes prêts à tout pour défendre leur Commandant.
Titus était déjà dans la chambre, accroupie auprès de Lexa il la secouait. Les deux gardes, Malek et Sunev sortirent pour prévenir leurs confrères que Heda n’était pas en danger. Anya aperçut la tête de Costia et son cœur se serra. Elle n’avait jamais vu la défunte, ne lui avais jamais parlé mais Lexa n’avait eu de cesse de la lui décrire, tant et si bien qu’Anya avait fini par avoir l’impression de la connaitre. L’ancien mentor se dépêcha de fermer le sac et de l’emmener loin du champ de vision de sa protégée. Titus n’arrivait pas à faire réagir Lexa, il semblait démuni et perdu, il n’avait pas été formé ou préparé à ça. Anya fit signe à Titus de la rejoindre près de la porte. Il ne pouvait rien faire pour son Heda, il ne la connaissait pas assez bien. Il obéissa de mauvaise grâce. Leurs rapports n’étaient ni amicaux, ni hostiles, ils agissaient dans le même but, protéger Lexa mais ce n’est pas pour autant qu’ils étaient obligés de s’apprécier.

« Vous feriez mieux d’aller questionner les gardes et comprendre comment quelqu'un a pu rentrer dans la chambre du Commandant aussi facilement. »

Il allait protester mais d’un geste sec de la main elle l’invita à se taire.

« Titus…elle n’a pas besoin du Gardien, elle a besoin de sa mère. »

Le regard de l’homme passa de Lexa à Anya, il finit par acquiescer et sortit de la pièce. Anya s’accroupit face à sa protégée et posa une main protectrice sur son bras.

« Lexa…Lexa ! Reviens parmi nous, il y a encore des gens qui tiennent à toi ici. »

© 2981 12289 0

_________________

We're just mortels,
can we face an another war?
And now the darkest hour collides with our ungarded lives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t424-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1066
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Mar 27 Juin - 10:54

ChimèreLexa & AnyaLa plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort, mais ce qui meurt en nous pendant que nous vivons.

(Be still → The Fray)
J'étais ailleurs. J'avais quittée la Terre. Ce choc avait été tel que mon esprit s'était déconnecté de mon corps, laissant mon regard fixé sous l'horreur qui se déroulait sous mes yeux. J'étais comme coincée, incapable de bouger, incapable de parler, d'entendre. Le seul mouvement que mon corps se permettait, c'était le tremblement, telle une feuille sous le vent de peur qu'il la décroche de l'arbre. Moi, la bourrasque m'avait emportée, mon esprit voguait au grès des courants. Chaud et froid. Sous l'orage, les pluies torrentielles, il ne s'arrêtait plu. Alors, je crus que j'étais morte moi aussi. Au fond de mon être, tout s'écroulait. Mon futur, mes rêves. Tout cela n'était plus rien. J'étais face à un mur, incapable de faire le moindre pas. En sachant, en découvrant, Costia, que tu étais partie, je voulais mourir moi aussi. Ma vie n'avait plus de sens sans toi. Je ne voulais pas affronter mon avenir sans que tu ne sois à mes côtés.
Puis tout à coup, un vent soudain força mon esprit à faire demi-tour. La feuille se rapprocha à nouveau du tronc, je me reconnectai à la réalité. Je ne sus par quel miracle j'y étais parvenue. Au fur et à mesure que je me sentais me connecter avec la réalité, j'entendais une voix qui se faisait de plus en plus distincte.
-...ex…Lex.. ! ...viens parm.. ous... il y a encore des gens qui tiennent à toi ici.
Et enfin, après ce temps qui me parut être une éternité, je parvins à décrocher mon regard du pied de mon lit et le posai sur Anya qui se tenait auprès de moi. Mais en reprenant conscience, je découvris que l'horreur n'y était plus. Je crus d'abord que j'avais juste rêvé. Une telle chose ne pouvait pas être possible. Je n'y avais jamais songé. Jamais je n'aurais pu penser que tu me serais revenue ainsi Costia. Morte. Je n'avais pas prévu cette éventualité, je me refusais d'y croire à chaque fois que mon esprit frôlait la question. A mon regard, tu étais immortelle. Tellement belle et forte. Tu n'avais aucune raison de mourir.
Mais alors que je scrutais les noisettes si réconfortantes de mon mentor, je compris face à son expression que ce n'était pas un cauchemars, mais la dure réalité à laquelle je faisais face. J'avais beau y mettre tout mon coeur, tu ne pourrais jamais revenir. C'était trop tard.

Après le choc, la prise de conscience, vint l'étape des larmes. Mon esprit se rendait enfin compte de la gravité de la chose et je ne pus retenir plus longtemps les sanglots qui me serraient la gorge. Tu es morte Costia. Je ne cessais de me le répéter, plus fort, plus dur. Un commandant n'aurait pas dû pleurer, il aurait dû rester fort et ravaler ces sentiments. C'était ce qu'on me tuait à m'apprendre, c'était ce qu'Anya me mettait en garde depuis notre première rencontre, c'était ce que Titus me répétait depuis le début de mon règne. Je ne devais pas m'attacher. Un commandant ne pouvait pas se le permettre. Pourtant, je n'avais pas pu. Je n'avais pas su te résister Costia. Est-ce que ceci me faisait donc passer pour une faible ? La Flame se serait-elle trompée en me choisissant ? Je ne me sentais plus à la hauteur pour un tel rôle. Sans toi à mes côtés pour m'épauler, je ne m'en sentais plus capable.
Les sanglots étaient trop forts. Incapable de prononcer le moindre mot, je me jetai dans les bras d'Anya, enfouissant mon visage dans ses cheveux longs. Je ne pensais à rien. Mon esprit était vide. Mon corps était vide. Tout s'effondrait. Pramfaya me ravageait de l'intérieur.

© 2981 12289 0

_________________


Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡
★ But still, like dust, I rise.


Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

avatar
PEUPLE DES ARBRESCheffe de guerre
PEUPLE DES ARBRES
Cheffe de guerre

INFORMATIONS
Age : 17 Féminin Nb de Messages : 184
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Mar 27 Juin - 16:12

ChimèreLexa & AnyaCe que nous avons perdu dans le feu nous le retrouverons dans les cendres[RP supprimé par erreur.]© 2981 12289 0

_________________

We're just mortels,
can we face an another war?
And now the darkest hour collides with our ungarded lives


Dernière édition par Anya le Mer 12 Juil - 13:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t424-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1066
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Mar 27 Juin - 22:33

ChimèreLexa & AnyaLa plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort, mais ce qui meurt en nous pendant que nous vivons.

(Be still → The Fray)
Je ne voyais plus rien. Les yeux clos, je ne voyais que les ténèbres. Littéralement parlant également. La seule chose qui vivait encore en moi, c'était mon coeur. Ce coeur qui battait encore et sans relâche. Après tous ces êtres perdus, lui, il perdurait, fort, imbattable, éternel. Pourtant, j'aurais aimé qu'il s'arrête ce jour-là. A cet instant, je n'en avais plus rien à faire de mes devoirs, des personnes qui comptaient sur moi, des personnes qui m'aimaient. Car celles à qui je tenais le plus venaient de quitter la Terre. Les larmes ne cessaient de rouler sur mes joues alors que me sanglots semblaient ne jamais vouloir s'arrêter. Même la chaleur d'Anya ne changeait rien à ma peine, même lorsqu'elle enroula ses bras autour de moi, même lorsqu'elle me chuchota ces petits mots plein d'attention.
Je me revis alors petite. Les mois qui ont suivi celui où elle m'a recueillie furent très difficile eux aussi. Privée de l'amour parentale et de mon frère, je me sentais désemparée et terriblement seule. Je pleurais souvent. Il était rare qu'Anya me console d'ailleurs. Elle faisait cela pour me forger à devenir forte, une guerrière intouchable. Mais visiblement, là était certainement mon plus gros défaut: l'attachement. Quand je m'attachais à quelqu'un, c'était pour la vie et rien que le fait de penser à sa mort me semblait impensable. Et à chaque fois, je finissais blessée, à genoux, à bout de souffle, broyant du noir. Mes sentiments ne cesseraient jamais de sortir, ils trouveraient toujours une manière de sortir de leur cage pourtant fermée à double tour.

Je n'arrivais pas à contenir ces larmes. Je m'en voulais à moi-même. Je me faisais honte. Pleurer ainsi, face à Anya, face aux gardes. Je m'énervais intérieurement de ne pas pouvoir les contrôler. Mais elles jaillissaient, encore et encore, sentant ce coeur battant se briser en mille morceaux. Je voulais arrêter. Je voulais que cette douleur s'arrête. Je voulais que tu reviennes Costia. Je voulais qu'on se retrouve. Jamais je n'aurais pensé te perdre si tôt. J'aurais tant aimé te serrer une dernière fois dans mes bras, t'embrasser une dernière fois, sentir ton odeur, ta présence. Mais tu n'étais plus là. Et tu ne le serais plus jamais. Alors je commençai à m'en vouloir contre moi-même. Je m'en voulais de ne pas avoir pu la sauver, de ne pas avoir su la trouver, de ne pas avoir su ce qu'elle a enduré pendant tout ce temps. Les larmes repartirent de plus belle. Car j'étais en train de comprendre mes erreurs. Elle m'avait attendue un mois. Un mois tout entier. Elle avait attendu que je vienne la délivrer de l'endroit où elle était capturée. Et malgré toutes les ressources déployées, je n'y étais pas parvenue. Titus m'avait prévenu. Il me l'avait dit. Mais je l'avais nié. Je n'avais pas pu envisager une telle finalité.
Pourtant, te retrouver Costia, ce n'était en réalité qu'une chimère.

Eprise d'une soudaine rage contre moi-même, je repoussai Anya avec le peu de force que j'arrivais à canaliser. M'en sortir ? Allais-je vraiment m'en sortir ? Ou plus sérieusement, le voulais-je ? Sur le coup, aveuglée par les larmes, la triste et la colère, j'étais incapable de m'imaginer poursuivre cette voix dans laquelle j'avais mis dans d'acharnement. Sur le coup, j'aurais été capable de tout abandonner, tout quitter. Même ma vie.
-Non Anya ! Je ne pourrais pas m'en sortir en ayant sa mort sur ma conscience, parvins-je à articuler entre deux lamentables sanglots.
Je baissais les yeux, incapable de regarder quiconque, me sentant trop faible et honteuse pour oser prétendre soutenir leur regard.

© 2981 12289 0

_________________


Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡
★ But still, like dust, I rise.


Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

avatar
PEUPLE DES ARBRESCheffe de guerre
PEUPLE DES ARBRES
Cheffe de guerre

INFORMATIONS
Age : 17 Féminin Nb de Messages : 184
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Mer 28 Juin - 17:46

ChimèreLexa & AnyaCe que nous avons perdu dans le feu nous le retrouverons dans les cendres
Les larmes mouillaient le col de sa veste et son cou. Anya fixait le mur en face, se sentant un peu plus mal à chaque sanglot supplémentaire de Lexa. Le coupable paiera tellement cher son crime, il regrettera le jour de sa première respiration, voudra n’avoir jamais mis un pied à Polis, il souffrira comme avait dû souffrir Costia, jus drein jus draun, il comprendra toute la signification de ses mots et leur portée. Il leur avait échappé tout un mois certes mais Anya s’en fichait, elle y passerait des années s’il fallait mais elle retrouverait le coupable. Lexa était sa petite sœur, l’orpheline âgée d’à peine huit ans qu’elle avait vu grandir et devenir une femme, Anya l’avait entendue rire de la maladresse de Rakal lors d’un entrainement, remarqua ses premiers regards intéressés envers le même sexe. Lexa faisait partie de sa famille, de ses rares proches et il était hors de question que Anya laisse une sous-merde faire souffrir sa famille sans rien faire.
Plus les sanglots duraient, plus les larmes coulaient, plus Anya comprenait que les mots, peu importe lesquels ne serviraient u’à anesthésier la douleur pour un court moment. Costia était non seulement le grand amour de Lexa mais aussi la seule personne avec qui, sûrement elle pouvait se permettre de laisser son rôle de Heda de côté pour une soirée. Enfermée en permanence dans son rôle de Commandant Lexa ne tiendra pas mentalement très longtemps. Anya connaissait la jeune femme et malgré les années d’entrainement elle savait que sa protégée restait fragile émotionnellement. Elle réussissait à garder le masque de marbre qui sied à un Heda en public, avec de la chance les gardes comprendraient que cette soirée était exceptionnelle, que leur Commandant restait un être humain avec certaines failles et ne lui tiendraient pas rigueur de ce moment de faiblesses. Sachant qu’ils ne pouvaient rien faire, Malek et Sunev étaient sortis depuis un moment, elles étaient seules dans la chambre, avec de la chance le bruit des sanglots ne traverseraient pas la porte ou les murs.
Lexa repoussa Anya, avec trop peu de force pour la faire tomber, à peine tituber. Anya recula de quelques pas, comprenant que la jeune femme devait être dans un état de détresse tel qu’il ne fallait pas s’attendre à beaucoup de logique dans ses actes.

-Non Anya ! Je ne pourrais pas m'en sortir en ayant sa mort sur ma conscience

Anya voulait aider Lexa mais c’était une guerrière avant tout, elle n’avait jamais été à l’aise avec les marques d’affection et n’importe quel geste affectif envers sa protégée lui semblait futile ou non nécessaire. Cet impression était exacerbée par la situation. Anya esquissa un geste pour lui toucher gentiment le bras mais, par crainte de se faire repousser une nouvelle fois, se ravisa au dernier moment.

« Sa mort sur la conscience ? Tu as tout fait Lexa, absolument tout pour la retrouver, tu n’as jamais abandonné, tu en oubliais même de manger ou de dormir ! Si tu avais pu envoyer des guerriers dans le ciel pour la retrouver tu l’aurais fait ! »
© 2981 12289 0

_________________

We're just mortels,
can we face an another war?
And now the darkest hour collides with our ungarded lives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t424-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1066
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Jeu 29 Juin - 13:56

ChimèreLexa & AnyaLa plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort, mais ce qui meurt en nous pendant que nous vivons.

(Be still → The Fray)
Triste. J'étais affreusement triste. Dévastée, effondrée, incapable de faire face à cette terrible vérité. Je fermai les yeux. Je voulais me couper de ce monde, me couper du monde des vivants pour te retrouver. Je revoyais ton visage, éclairé par les rayons du soleil, ton sourire malicieux et ton regard amoureux. Je ressentis ta chaleur, nos corps proches, nos lèvres se rencontrer dans un ultime baiser. Mais quand je rouvrais les yeux, j'étais seule. Seule face à moi-même. Anya se trouvait avec moi, certes, et pourtant je ne m'étais jamais sentie aussi seule et délaissée. J'étais livrée à moi-même, à mes émotions débordantes. J'étais une boussole qui avait perdu le Nord, un marcheur perdu dans les bois lors d'une nuit sans lune. J'avais perdu mon guide, ma flamme, celle qui me donnait la force d'avancer et de toujours donner le meilleur de moi.
-Sa mort sur la conscience ? Tu as tout fait Lexa, absolument tout pour la retrouver, tu n’as jamais abandonné, tu en oubliais même de manger ou de dormir ! Si tu avais pu envoyer des guerriers dans le ciel pour la retrouver tu l’aurais fait !
Je réussis à rameuter le peu de force qu'il me restait dans mon regard, le redressant, le posant sur Anya pour la première fois depuis son arrivée. Mes iris d'habitude si fortes étaient ternies, ravagées par les larmes qui continuaient de rouler sur mes joues jusqu'à s'écraser jusqu'au sol. Elle avait raison. J'avais fait tout ce qui était ne mon pouvoir pour la ramener. Et en tant que Heda, ce n'était pas peur dire. Mais pourtant, j'avais le sentiment d'inaccomplissement qui me serrait la gorge. Oui j'avais fait tout ce que j'avais pu, oui j'avais renié Titus, mais je n'étais pas allée assez loin dans mes recherches. Je ne savais même pas qui avait bien pu commettre un tel acte. Bien qu'une fois mon esprit moins embrumé, je risquais de rapidement découvrir quelques suspects.
Bien que les sillons salés continuaient de perler au coin de mes yeux, mes sanglots s'étaient calmés. Ma chambre avait retrouvé ce calme apparent que je lui connaissais. Les bougies n'étaient pas allumées et je sentais une atmosphère lourde à l'intérieur. J'avais l'impression d'étouffer. Mais en aucun cas je ne m'autoriserais à sortir de cette pièce avant le lendemain. Je ne voulais que personne d'autre ne me voit ainsi. Si faible, si atteignable, si effondrée. Qu'en penserait mon peuple ? Je savais que Malek et Sunev étaient de confiance, ils savaient bien des choses sur ma vie privée que les autres ignoraient et rien n'avait jamais fuité. Mais là, il ne s'agissait pas d'informations futiles, au contraire. Il s'agissait de tout Polis qui s'était mobilisé pour retrouver une disparue.
-Je ne peux pas croire qu'elle soit morte Anya, énonçai-je d'une voix tremblante
Je savais bien qu'Anya ne m'avait jamais enseigné ce genre de chose. Réconforter, pleurer, aimer. C'étaient là des concepts inconnus qu'une guerrière digne de ce nom ne pouvait concevoir. Je n'étais pas censée éprouver tout ceci. Toute cette peine. Toute cette douleur.
Pourtant, je l'endurais. Et Anya me découvrait sous un nouveau jour.

© 2981 12289 0

_________________


Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡
★ But still, like dust, I rise.


Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

avatar
PEUPLE DES ARBRESCheffe de guerre
PEUPLE DES ARBRES
Cheffe de guerre

INFORMATIONS
Age : 17 Féminin Nb de Messages : 184
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Jeu 29 Juin - 22:30

ChimèreLexa & AnyaCe que nous avons perdu dans le feu nous le retrouverons dans les cendres
Les sanglots se calmèrent et le silence revint, rendant, si c’était possible, l’ambiance de la chambre encore plus pesante. La nuit était complète dehors et l’obscurité ne tarderait pas à l’être aussi dans la pièce. Anya soutint le regard de Lexa quelques secondes, profondément peinée par toute la douleur et le malheur présent dans ces deux yeux, encore embués par les larmes. L’ancien mentor se releva et alluma soigneusement chaque bougie dans la chambre. La lumière infiltra un peu de chaleur et de vie, mais le malheur et la peine restaient, pesaient sur les lieux et semblaient ne jamais vouloir partir. Ils ne s’en iraient pas, pas avant un moment, pas avant la fin d’un deuil qui prendraient des années, s’il se finissait un jour.

-Je ne peux pas croire qu'elle soit morte Anya


Comment croire à la mort d’un être cher ? Comment concevoir u’il ne marcherait plus jamais à nos côtés, ne respirera plus le même air que nous ? Comment accepter u’il disparaisse et ne revienne jamais ? Anya finissait d’allumer la dernière bougie et prit un très court instant pour regarder la flamme dorée s’élever. Elle regarda Lexa sans savoir au premier abord quoi dire et percuta qu’il n’existait pas de bonne réponse, de réplique correcte où les mots ne seraient pas vide de sens ou ne plongeraient pas le couteau plus profondément dans la plaie. Mais elle ne pouvait la laisser sans réponse, face à un silence qui pourrait être plus dévastateur u’une phrase. Il fallait dire quelque chose et en assumer, réparer, les conséquences plus tard.

« Elle l’est Lexa. Et oui tu souffriras de cette perte pendant encore longtemps. Mais peu importe le ou les coupables ils ont voulu te détruire. Montre leur que tu es une Heda et détruis les. »

Anya retourna auprès de Lexa et lui offrit son regard le plus déterminé.

« Ils t’ont tout pris ? Prends leur tout. Jus drein jus draun »
© 2981 12289 0

_________________

We're just mortels,
can we face an another war?
And now the darkest hour collides with our ungarded lives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t424-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1066
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Ven 30 Juin - 1:02

ChimèreLexa & AnyaLa plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort, mais ce qui meurt en nous pendant que nous vivons.

(Be still → The Fray)
Pourtant, je n'avais rien demandé. Je faisais comme tout le monde. J'agissais comme n'importe quel chef de clan: pour le bien de mon peuple. J'avais tout fait pour eux, je me battais pour eux. A mon ascension sur le trône, je pensais que la chose la plus importante à mes yeux aurait été mon peuple. Mais lorsque je t'avais rencontrée, ma vision des choses avait changée du tout au tout. J'allais devoir serrer mon peuple dans mon coeur pour t'y trouver une place qui fut ma fois bien plus grande que prévue. Jamais je n'aurais cru qu'à cette simple rencontre tu deviennes si importante dans ma vie. Un pilier, même. Titus voulait me protéger. Il m'avait mis en garde maintes fois. Il me disait que je ne devais pas me laisser aveugler par les sentiments, ne pas me les laisser gagner de l'envergure en mon âme et mes décisions. Mais je l'avais congédié. J'aimais Costia plus que tout et je ne voulais pas lui faire une seule ombre. Elle méritait toute la lumière du monde. Lumière qui avait quitté son regard, quitté son teint, quitter son corps.
J'avais su remarquer bien tôt mon attirance pour le même sexe. Je n'avais jamais vu une seule gêne là-dedans et Anya n'avait jamais tenté de me faire changer d'avis. J'avais eu très peu d'hommes importants dans ma vie, mon père et mon frère étant décédé jeune. En fin de compte, je ne les connaissais que très peu et ils ne m'intéressaient pas. Et cela n'avait jamais dérangé personne. L'amour peut frapper n'importe qui, n'importe quand, envers n'importe quelle personne.

Je suivais Anya du regard. Une à une, elle allumait les bougies qui ornaient ma chambre. Bientôt, une douce lumière l'éclaira. Un halo faible et relaxant qui soulagea cette atmosphère si pesante. Anya savait à quel point je les appréciais, à quel point elles me permettaient de me recueillir et de méditer. Je trouvais en elles une certaine force et ce pouvoir je le puisais en elle afin de pouvoir contacter les anciens commandants pour qu'ils me guident sur le droit chemin. Mais je me devais d'être calme, posée, réfléchie, l'esprit vidé de toute pensée. Ce qui n'était absolument pas le cas à cet instant-là.
-Elle l’est Lexa. Et oui tu souffriras de cette perte pendant encore longtemps. Mais peu importe le ou les coupables ils ont voulu te détruire. Montre leur que tu es une Heda et détruis les. Ils t’ont tout pris ? Prends leur tout. Jus drein jus draun.
Ses premiers mots sonnèrent comme le gong final en mon âme. Mon coeur se serra à nouveau sous cette terrible vérité que mon esprit n'arrivait pas à concevoir. Tu étais morte Costia. Morte. Tu ne me reviendrais plus jamais. Pourtant, les mots qui poursuivirent ces derniers ne me plombèrent pas le moral. Une certaine rage gonfla en moi. Pas envers moi-même comme toute à l'heure, de n'avoir rien pu faire d'autre pour la sauver, mais envers les coupables. Après une nuit de repos, je serais prête à les démasquer. Mais comment savoir quand viendra cette prochaine nuit de repos ? Je n'avais aucune envie de dormir, encore moi dans ce lit, encore moins dans cette chambre qui me faisait broyer du noire. Pourtant j'allais avoir besoin de sommeil pour réfléchir. L'esprit pareillement embrumé n'allait me guider nulle part. Pourtant, une fois les idées claires, cette réponse semblerait évidente. Mais à l'instant, je ne pensais qu'à toi Costia. Je tentais de me faire à cette idée que je ne te verrais plus jamais. Mais ça ne voulait pas s'imprimer. C'était toujours flou, incroyable. Dans ces moments de détresse, j'avais l'habitude de me réfugier vers toi. Mais là, qui le ferait à ta place ? Jamais je ne trouverais quelqu'un pour te remplacer. Jamais. Car tu étais celle que j'aimais et je ne voulais personne d'autre.
Anya avait raison. Jus drein jus daun, comme il a toujours été, ne faillira jamais. Ma vengeance sonnerait un jour. Sans être capable de grande conviction, je rassemblai quelques forces pour acquiescer d'un simple geste de tête. Je n'avais pas même la foi de me lever. Mes jambes tremblaient encore. Je baissai alors les yeux sur mes joues noyées par les larmes qui ne cessaient toujours pas. A chaque pensée à toi Costia, une nouvelle apparaissait. Autant dire que ça paraissait sans fin...
-Je ferai de mon mieux Anya, comme je l'ai toujours fait, je te le...
Ma voix se brisa encore une fois. Même essuyer ce torrent de sillons salés demandait trop d'énergie. Clairement, j'étais au bout. Toutes mes forces m'avaient lamentablement abandonnées.

© 2981 12289 0

_________________


Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡
★ But still, like dust, I rise.


Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

avatar
PEUPLE DES ARBRESCheffe de guerre
PEUPLE DES ARBRES
Cheffe de guerre

INFORMATIONS
Age : 17 Féminin Nb de Messages : 184
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Ven 30 Juin - 20:45

ChimèreLexa & AnyaCe que nous avons perdu dans le feu nous le retrouverons dans les cendres
La lumière des bougies éloignait les ombres, dissipait les ténèbres des lieux et de l’esprit. L’obscurité n’aidait pas à la réflexion ou à l’apaisement. Azgueda. Ce nom apparut soudainement dans l’esprit d’Anya. Elle se fustigea intérieurement de n’y avoir pensé plus tôt. C’était, très certainement, ceux ayant le plus envie de déstabiliser, affaiblir la Commandante. La guerre entre le peuple des Arbres et de la Glace faisait rage depuis un moment, et il semblait clair pour tout le monde qu’une victoire Trikru se profilait à l’horizon. Avec la mort de Costia, Azgueda devait se douter que Lexa serait trop occupée à pleurer sa dulcinée pour se concentrer sur la guerre. C’était un coup osée, déloyal et bas, indigne d’un guerrier. Anya regarda sa protégée. Les mots avaient eu l’effet escompté, Lexa semblait regonfler et prête à en découdre. Malheureusement cela ne dura pas très longtemps, le choc de la macabre découverte avait été trop violent. Il lui faudrait un moment pour se remettre. Un temps indéterminée devra s’écouler avant que le souvenir de Costia ne soit plus accompagné de larmes. Anya ne lâcha pas le nom du possible coupable, elle aurait aimé pourtant, cracher leur nom, que les représailles puissent enfin commencer. Mais sans preuves, juste une intuition, ce serait irréfléchi et stupide.

-Je ferai de mon mieux Anya, comme je l’ai toujours fait, je te le….

La voix, affaiblie par le cri et les sanglots, se brisa, sur le mot « jure » certainement. Pourtant Lexa devait savoir qu’elle n’avait rien à jurer à Anya. L’ancien mentor lui faisait assez confiance, connaissait ses capacités et ses limites, savait qu’elle faisait toujours de son mieux et jamais rien à moitié. Et là tout de suite, Anya voyait l’état d’épuisement avancé de Lexa, elle ne pourrait rien faire ce soir à part se souvenir de Costia, et pleurer ces moments de bonheur si rare en temps de guerre qui n’existeront plus, du moins pas avec Costia. Anya tendit une main secourable à Lexa.

« Tu n’as pas besoin de jurer Lexi, je te fais confiance. Je t’ai toujours fait confiance. Relève-toi, une Heda tel que toi ne reste pas au sol. »

Anya jeta un bref coup d’œil sur la chambre. Malek ou Titus avait emporté la tête mais Lexa risquait tout de même d’avoir quelques soucis pour s’endormir.

« La vengeance peut attendre demain, tu as besoin de repos. Ton corps a besoin de repos. Si c’est trop compliqué pour toi de dormir ici tu peux utiliser ma chambre. »
© 2981 12289 0

_________________

We're just mortels,
can we face an another war?
And now the darkest hour collides with our ungarded lives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t424-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1066
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Mer 5 Juil - 10:14

ChimèreLexa & AnyaLa plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort, mais ce qui meurt en nous pendant que nous vivons.

(Be still → The Fray)
Rien n'était claire dans mon esprit. Toutes mes idées étaient brouillons, mes émotions s'entrechoquait, je ne savais plus quoi faire, quoi penser. J'étais totalement perdue, le choc procuré par cette macabre découverte n'étant pas près de me quitter. Je me rendis compte alors que le rythme de ma vie ne fut rythmé que par des chocs. D'abord la mort de mes parents, ensuite la découverte de mon sang durant une attaque de Pauna, puis même la mort de Costia, et j'en passais d'autre. Comme si ma vie cherchait à me défier, à me faire endurer les pires choses pour m'endurcir et être certaine que je tenais mon rôle de Commandante au sérieux. Désormais, c'était d'ailleurs mon seul et unique but. Accomplir mes devoirs, toujours du meilleur dont j'étais capable. Car je n'avais plus rien d'autre à me préoccuper désormais. Et je n'étais pas prête à me relier d'amour avec qui que ce soit pour plusieurs années. Les sentiments faisaient endurer les pires souffrances et je ne voulais plus en être.
-Tu n’as pas besoin de jurer Lexi, je te fais confiance. Je t’ai toujours fait confiance. Relève-toi, une Heda tel que toi ne reste pas au sol.
Je redressai mon regard, observant la main qui se tendait face à moi. Une fois de plus, j'allais devoir mettre de côté ces émotions qui me tiraillaient pour montrer aux autres que j'étais forte. Anya connaissait mes limites, en réalité, elle me connaissait par coeur. Mais elle n'avait jamais eu affaire à une telle situation. Lors de la mort de mes parents, j'étais encore jeune et non préparée à de telles souffrances. Ici, j'avais grandi et alors même que de toute mon éducation, on m'avait appris à taire mes sentiments, j'en étais tout bonnement incapable. Et alors même que j'étais effondrée, je tentai de me ressaisir, pour Anya, pour faire bonne figure, pour lui prouver que j'étais forte et que j'allais surmonter cette épreuve. Même si tout de moi semblait définitivement prouver le contraire.
-La vengeance peut attendre demain, tu as besoin de repos. Ton corps a besoin de repos. Si c’est trop compliqué pour toi de dormir ici tu peux utiliser ma chambre.
Prenant une longue inspiration, je saisis sa main. Sans elle, je ne suis pas certaine d'avoir un jour récupéré assez de force pour le faire. Certes j'avais besoin de repos. Mais j'étais trop tiraillée pour trouver une seule once de sommeil. J'allais devoir faire bonne figure, une fois de plus. Je mis quelques instants à lâcher la main d'Anya, profitant du possiblement dernier contact humain que je pourrais trouver avant d'être seule dans ma chambre. Décidant finalement de la lâcher, je fis quelques pas dans la pièce, l'observant, silencieusement. Les larmes avaient eu raison de moi, elles avaient fini par arrêter de couler. Je m'approchai du lit, si froid. Puis, me tournant vers mon mentor, je lui dis:
-Merci Anya. Je vais rester ici.
Je précisai rester et non pas dormir. Le sommeil ne viendrait pas cette nuit-là, je le savais. Et pourtant le lendemain, je devrai faire face à une journée des plus banales. Et plus que tout, je devrai encaisser les condoléances du peuple qui viendrait me les présenter.
-Je ne pourrai pas fermer l'oeil de la nuit, de toute manière.
Le coeur serré, je soupirai. J'étais à bout de forces, même les larmes ne pouvaient plus couler. J'avais tout donné, et le peu d'énergie qui persistait venait de s'envoler en découvrant que tous ces efforts avaient été vain.

© 2981 12289 0

_________________


Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡
★ But still, like dust, I rise.


Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

avatar
PEUPLE DES ARBRESCheffe de guerre
PEUPLE DES ARBRES
Cheffe de guerre

INFORMATIONS
Age : 17 Féminin Nb de Messages : 184
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Sam 15 Juil - 10:20

ChimèreLexa & AnyaCe que nous avons perdu dans le feu nous le retrouverons dans les cendresDehors la vie continuait, personne en dehors de la Tour n’était encore au courant de la mort de Costia, et en vérité peu s’en soucierait vraiment, les condoléances seront pour la plupart pour la forme, certaines peut être même hypocrites. quelques îlots de lumière apparaissait de ci de là dans la ville. L’espoir au milieu des ténèbres. Mais les rumeurs iraient vite demain, la nouvelle parviendrait aux oreilles du peuple. Heda avait délaissé la guerre contre leur ancestral ennemi, mobilisé des hommes et des ressources pendant un mois, et cela n’avait servi à rien. Avec de la chance les gens comprendraient la douleur de leur Commandeur, et ne feraient pas trop de vagues. S’ils l’aimaient autant qu’ils le prétendaient et le montraient, ils la soutiendraient.
Lexa réussissait enfin à se lever. Anya s’adossa au mur près de la fenêtre et regarda son ancien second faire ses premiers pas depuis la découverte de la mort de Costia. Les larmes ne coulaient plus, elles avaient trop coulé.

« Merci Anya, je vais rester ici. »

Lexa ne voulait peut être pas afficher sa faiblesse aux gardes et aux serviteurs qu’elles auraient pu croiser dans les couloirs.

« Je ne pourrais pas fermer l’œil de la nuit de toute manière »

Sauf si la fatigue avait raison d’elle. Ce serait des nuits peut être peuplés de cauchemars mais elle serait obligée de fermer l’œil un jour ou l’autre. Anya ne savait que faire de plus pour Lexa, dans le fond ne savait pas vraiment si son intervention avait servi à quelque chose. C’était une situation inédite et si la mort de Costia avait été envisagé, le fait que son assassin soit assez cruel pour déposer la tête chez Heda, jamais. Personne n’aurait pu l’imaginer. L’ancien mentor se dirigea vers la porte mais s’arrêta avant d’arriver à destination et regarda l’ancien élève avec incertitude.

« Tu veux être seule ou… ? »

Anya ignorait si Lexa voulait rester seule ou passer le reste de la nuit avec une personne de confiance. Il n’y avait pas de précédents pour savoir comment réagir dans cette situation.
© 2981 12289 0

_________________

We're just mortels,
can we face an another war?
And now the darkest hour collides with our ungarded lives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t424-rapport-de-missions

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1066
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Lun 24 Juil - 15:27

ChimèreLexa & AnyaLa plus grande tragédie de la vie n'est pas la mort, mais ce qui meurt en nous pendant que nous vivons.

(Be still → The Fray)

Je tournais le dos à Anya. J'entendis ses pas résonner dans la pièce, telle une marche funèbre. Ils se dirigeaient vers la porte. Bientôt, elle la franchirait et je la fermerais à double tour après son passage. Personne ne me dérangerait cette nuit. Bien que cela avait déjà été fait. Je ne voulais pas plus de mauvaises ondes, pas plus de malheur, il m'avait déjà frappé. J'étais l'arbre solitaire au sommet d'une colline, la foudre m'ayant heurtée de plein fouet, j'étais à terre. Mon corps se consumait par les flammes, les cendres de mon être se répandant autour de moi, portée, envolée par une brise fraîche qui je l'espérais, voguerait jusqu'en Azgeda. La sensation de brulure ne s'en irait cependant que lorsqu'il n'y aura plus rien à ronger qu'un corps sans âme, plongé dans la dérision. Hors, il me faudra bien des semaines avant que mon âme, mon amour, son souvenir, ne soit totalement calciné par ce coup foudroyant.

Sa voix sembla résonner dans la salle. Je me retournai, l'observant timidement. Elle n'avait jamais eu affaire à une telle situation avec moi. Et inversement. Mais c'était normal: Anya m'avait toujours enseigné que l'amour ce n'était pas pour les guerriers. Elle m'avait expliqué maintes fois la douleur que cela procurait lorsque les êtres chers nous quittaient. Titus également me l'avait appris. Pourtant, j'avais décidé de n'en faire qu'à ma tête, d'écouter mon coeur, ces sentiments si forts qui m'avaient dirigé presque instinctivement vers cette femme si mystérieuse, si belle, celle qui avait su me toucher en plein coeur. J'étais peut-être une guerrière avertie et très douée, mais le seul ennemi contre qui je ne pourrais jamais me battre, ce seront bien mes sentiments. Trop forts pour être atténués, cachés, combattus. Ils prendront toujours le dessus. Cela était-ce digne d'un commandant ?
Anya attendait ma réponse. J'avais l'impression de l'avoir déçue. D'abord en choisissant d'aimer, après toutes ces années de lutte pour ne rien ressentir. Puis en agissant ainsi, en découvrant cette scène d'horreur. Le hurlement, les larmes. Tout cela n'était rien de ce qu'elle m'avait appris. Et les fois où Anya m'avait prise dans ses bras se comptaient à peine sur les doigts d'une main. J'avais agi tout le contraire de ce qu'elle m'avait toujours appris. Comment devait-elle me voir, elle qui me connaissait dans mes moindres détails ?

-Non merci Anya, tu dois te reposer également. Nous nous reverrons demain.
Je lui adressai un hochement de tête, lui indiquant qu'elle pouvait prendre congé. Bien que je voulus que ce geste paraisse sûr de soi, il ne l'était pas vraiment. La solitude me faisait peur, oui. Mais je me devais de la braver. Car j'allais devoir l'être durant de nombreuses années. Alors que je la vivais depuis presque un mois, chaque soir, priant pour retrouver Costia, cette fois-ci, je devrais apprendre à la dompter définitivement. Ce serait un travail de longue haleine et épuisant. Mais je devais bien passer par-là. Anya était mon mentor, elle m'avait appris bien des choses. Mais je me devais d'apprendre de moi-même également.
-Reshop, mentor.
© 2981 12289 0

_________________


Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡
★ But still, like dust, I rise.


Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

avatar
PEUPLE DES ARBRESCheffe de guerre
PEUPLE DES ARBRES
Cheffe de guerre

INFORMATIONS
Age : 17 Féminin Nb de Messages : 184
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   Dim 30 Juil - 14:33

ChimèreLexa & AnyaCe que nous avons perdu dans le feu nous le retrouverons dans les cendres
Anya continua de regarder Lexa, attendant une réponse qu’elle espérait être positive. Cette situation, dans un sens, lui déplaisait ou plutôt la dérangeait. L’Hedagona Trikru n’avait pas été formé pour faire face à ce genre de problème, et si cela avait été une autre personne elle n’aurait jamais essayé de la réconforter, ou aurait très vite abandonner. Lexa n’était pas n’importe qui, c’était la petite orpheline qu’elle avait formé pendant de nombreuses années, elle comptait beaucoup à ses yeux et Anya n’avait pu rester sans rien faire face à tant de douleur et de peine. Mais maintenant que Lexa allait un peu mieux, ou du moins ne criait et ne pleurait plus, les barrières émotionnelles se remettaient en place. Un guerrier devait apprendre à se relever seul, surtout s’il avait provoqué sa chute.
Anya ne pensait pas que Lexa pourrait la décevoir un jour. L’orpheline était parvenue au poste le plus important pour le Trikru, elle menait la guerre contre Azgueda avec brio. Malheureusement malgré ses exploits l’élève avait réussi à décevoir son mentor. Anya avait appris pour Costia en même temps que la disparition de la jeune femme et s’était retenue à plusieurs reprises de balancer un « Hodnes laik kwelnes. Je t’avais prévenu. » à Lexa. Mais l’ancien mentor n’avait pas trouvé le courage de faire souffrir plus son ancien élève. Anya espérait seulement que Lexa retiendrait la leçon et, si elle retombait un jour amoureuse, saurait contenir ses émotions, pour son bien et indirectement celui de son peuple.

-Non merci Anya, tu dois te reposer également. Nous nous reverrons demain.

Une pointe de fierté mais aussi de surprise pointèrent le bout de leur nez à ses mots. Après les cris, les larmes et même le câlin, Anya ne pensait pas que Lexa trouverait le courage d’affronter le reste de la nuit seule. Mais tant mieux, l’ancien élève devait réapprendre à passer ses nuits seules.

« Reshop Heda. »

Sur ces mots l’ancien mentor s’en alla.
© 2981 12289 0

_________________

We're just mortels,
can we face an another war?
And now the darkest hour collides with our ungarded lives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t424-rapport-de-missions

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Chimère w/Anya   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chimère w/Anya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anya Mussel [Edit]
» F.T Anya Bella [Valider]
» Anya Black
» anya solis
» La Chimère et les damnés des Enfers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: 
A R C H I V E S
 :: FLASHBACKS
-
Sauter vers: