AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Disasters teach us humility ft.Raven Reyes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Mar 27 Juin - 22:13

Date du RP / Repère Chronologique : 5 Octobre 2149, Matin — Au lendemain de l'arrivée des 100 au Camp Exodus.

Rappels Chronologiques:
 


Disasters teach us humility
It's possible to commit no mistakes and still lose.
That is not a weakness, that is life
Vingt-quatre heures. Cela faisait vingt-quatre heures que l'Exodus avait atterrit sur Terre et pourtant, la scène de leur atterrissage semblait avoir eu lieu il y a des jours et des jours déjà. Le jour s'était levé sur le Camp Exodus, le tout premier sans Callie Cartwig. Si Abigail Griffin avait su le remettre sur le bon chemin, Kane n'en demeurait pas moins terriblement affecté par la disparition de l'officier. Cela avait bien peu d'intérêt pour les jeunes du campement, qui voyait en Kane l'avatar même de toutes les ignominies commises sous le couvert des lois de l'Arche … Marcus n'attendait pas d'eux le moindre soutien ni la moindre compassion, aussi son comportement à leur égard n'avait-il pas changer, ou presque : désormais moins patient, il avait tendance à s'irriter davantage lorsque, par malheur, l'un des jeunes venait le titiller. Les tensions étaient nombreuses au campement et tout le monde savait pourquoi.

Il était prêt de 10 heures lorsque Marcus pénétra dans la tente d'infirmerie, pour la première fois depuis la veille. Il avait l'intention, un peu avant midi, de retourner au Campement des 100 récupérés ce qu'ils avaient laissé dans la hâte, et plus spécifiquement la radio que les 100 avaient su confectionner pour contacter l'Arche. Au grand désarrois de Kane, celle qu'ils avaient sur l'Exodus ne fonctionnait pas et personne ne comprenait pourquoi. A bords de l'Exodus, ils n'avaient emporté que des gardes et des médecins et personne au campement n'était en mesure de réparer cela … personne, ou presque : bien qu'amochée, ils avaient encore Raven Reyes parmi eux. De ce que Marcus en savait, la jeune fille s'était prise une balle perdue au mauvais endroit ; Abby avait tenté de sauver ses jambes et y était parvenue seulement qu'à moitié. Pour ce qu'il avait à lui demander, cependant, Kane n'avait pas besoin de ses jambes : seulement de sa tête.

Marcus n'avait pas eu cette idée tout seul, mais il avait voulu s'en charger lui-même. Il avait une dette personnelle envers Raven Reyes, une dette qu'il n'était pas prêt de rembourser de sitôt. Que pouvait-il faire pour Raven Reyes ? Pas grand-chose … il n'avait rien qu'elle souhaitait et il n'avait rien à lui offrir, si ce n'était sa reconnaissance pour ce qu'elle avait fait, pour les risques qu'elle avait pris pour donner à Callie cette seconde chance qu'il n'avait pas été en mesure de lui offrir. Marcus n'avait jamais eu l'occasion de le lui dire, jusqu'à aujourd'hui.

L'infirmerie était silencieuse à cette heure, et déserte. Sans un bruit, Kane avança jusqu'au box de fortune dans lequel était installé la mécanicienne, non sans percevoir les regards perplexes lancés par les infirmiers qui veillaient sur les blessés. Prudemment, Marcus s'approcha de la couche de Reyes. Il ne voulait pas la surprendre, ni la déranger.

« — Raven … je peux vous parler un instant ? » lui demanda-t-il, presque à mi-voix.

Il la savait fatiguée, mais Kane n'était pas sûr d'avoir un jour une meilleure opportunité que celle-ci.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1302
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Mer 28 Juin - 16:03

 
Disasters teach us humility
Comment en si peu de temps la vie pouvait basculer comme ça? Pourquoi moi? J'étais mécanicienne de gravité zéro, j'avais passé mon temps a traîner mon corps inutile dans l'espace et maintenant que j'en avais besoin c'était lui qui me lâchait. Pour le moment je me rendais seulement compte de mon inefficacité en restant allongée sur ce fichu lit de fortune. J'aurais voulu pouvoir aider, améliorer l'arche ou le peut qu'il en restait... Mais au lieu de ça, je restais la essayant d'oublier la douleur.

Je souris amèrement en me souvenant l'époque ou nous rêvions tous de la terre et des secrets qu'on pourrait y trouver. C'était ironique quand on savait qu'une fois arrivés ici nous n'avions rien vécu de vraiment idyllique. Quand je m'étais crachée ici, puisque c'était plus un crash qu'un véritable atterrissage, j'avais souffert de quelques égratignures (les premières d'une longue liste!). Et puis, je m'étais fait agressée dans la foret par un des gens du coin... Sans compter l'histoire de Finn et Clarke. Sérieusement quel était la magie ou les secrets la dedans? La terre était probablement aussi pourrie que lorsqu'on l'avait laissé pour monter dans le ciel.

Je soufflais en enfonçant ma tète dans mon oreiller de fortune. Je voulais m’arracher la jambe, arrêter cette douleur lancinante qui ne me quittait plus depuis... Depuis bien trop longtemps maintenant pour que je sache exactement quand elle avait commencé.
Ici, les gémissement de douleurs des autres blessés ne m'aidaient pas vraiment a essaye d'oublier. Mon cerveau était en boucle sur la soirée d'hier et ce moment ou Murphy m'avait blessé a jamais. Si je croisais cet enfoiré quelque part...

La rancœur et la haine n'aidaient en rien. Soufflant de nouveau j’essayais de repenser au passé, au moment ou nous étions dans la soute près du pon K avec Finn. Ces moments d’insouciance... Finn. Non, ce n'était pas une bonne idée non plus. Qu'est ce qu'il me restait alors? Imaginer le futur? Dans mon état? Autant finir tout de suite ma souffrance en allant me noyer dans un lac.

Mon sommeil avait été entrecoupé toute la nuit, par des brusquent réveils a cause de la douleur... Mais comme je n'avais aucunes raisons d'aller me lever pour travailler, j'avais tout mon temps pour me reposer. Sauf que la douleur était la. Tout le temps. Constante avec quelques variations tel des pic désagréables qui me faisaient fermer les yeux de douleur. Je pinçais les lèvres, essayant de ne pas faire comme tous les blesser : Gémir. J'étais un Reyes, j'en avais vu d'autres!

Ouais, mais jusqu’à ou s’arrêterait ce calvaire?! Je frottais fortement la paume de ma main sur mon front, sentir un autre contact, loin de ma jambe ça pouvait peut être m'aider a fixer la douleur ailleurs?

Quelque chose me fit prendre conscience qu'il y avait quelqu'un a coté de moi. Mon cerveau refaisait le puzzle dans ma tête et mon œil fixa l'ombre qui se dessinait a mes coté. Marcus Kane?! Que faisait il la? Qu'avait il a me demander?
Doucement, j'éloignais la main de mon front pour me redresser un peu mieux et le fixer. Je me souvenais très bien de la dernière fois ou je l'avais vu sur l'arche. Callie, celle qui était venue avec moi sur terre, l'avait tasé avec son taser. Je m'étais contentée de regarder la scène un peu abasourdie.

Me redressant sur les coudes, j'essayais de traîner mes jambes pour être en position plus assise, toujours allongée sur le lit. Heu... Ouais? Sérieusement, est ce que j'avais l'air d’être occupée a quelque chose? Ma tête devait faire fuir n'importe quel natif du coin, mon état n'était pas des plus brillant. La seule chose que j'avais a faire c'était rester allongé. Sa demande était étrange, un peu comme si il avait l'impression de me déranger dans un important travail. Mais j'étais plus curieuse de savoir de quoi il voulait parler que de savoir pourquoi il me posait cette question légèrement mal a l'aise.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.


Abs du 7 Juillet au 28 Aout. (intermittence et réelle abs)
Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Mer 28 Juin - 21:03


Disasters teach us humility
It's possible to commit no mistakes and still lose.
That is not a weakness, that is life
Marcus connaissait la réputation de Reyes et sans forcément avoir peur de se faire rembarrer, il la savait capable de ne pas l'accueillir comme la courtoisie l'aurait voulu. Reyes était peut-être une mécanicienne, mais elle avait l'arrogance des ingénieurs et se fichait bien du protocole : quand quelqu'un l'emmerdait, elle n'hésitait pas à le faire comprendre et encore moins à le dire. Kane avait pris l'habitude de ne pas être bien reçu, en particulier par les jeunes ; pourtant, à son grand étonnement, Reyes semblait davantage intrigué par la raison de sa présence qu'exaspérée par sa présence en elle-même. Puisqu'il semblait avoir son autorisation, Marcus s'approcha davantage, non sans jeter des regards alentour. Pour ce qu'il avait à dire, le Conseillé espérait ne pas être dérangé et encore moins écouté … il n'en avait pas honte, non, il préférait simplement s'assurer que ses paroles ne tomberaient pas dans des oreilles mal avisées. C'était un réflexe qu'il avait gardé de l'Arche : se méfier de tout et de rien.

Kane s'arrêta au pied de son lit, à distance raisonnable de la jeune fille. Il n'avait pas l'habitude de faire ça et cela se voyait.

« — Je suis désolé, pour votre jambe » commença-t-il « Nous jugerons le coupable pour cela, vous avez ma parole » promis Marcus. Kane était doué pour juger les gens, ça, tout le monde le savait. La vengeance n'apaisait pas la souffrance, mais si un jugement pouvait l'apaiser, Marcus était prêt à le lui offrir. Maigre consolation, c'était sans doute mieux que rien …

Presque nerveux, Kane baissa un instant la tête. Il tournait autour du pot et le savait … il ne savait pas vraiment de quoi il avait peur. Sa conscience ne cessait de le hanter concernant ce qui s'était passé sur l'Arche … craignait-il le jugement de Reyes ? Peut-être un peu, mais cela ne devait pas l'empêcher de lui dire ce qu'il avait à lui dire. Alors, comme pour se donner du courage, Marcus prit une inspiration.

« — Je souhaitais vous remercier pour ce que vous avez fait pour Callie, pour les risques que vous avez pris pour elle. Sur l'Arche, je ne pouvais pas le faire, mais ici je le peux » déclara enfin Marcus « Vous lui avez donné la seconde chance que je n'aurai jamais pu lui offrir … je vous en serai toujours reconnaissant » affirma-t-il.

Et enfin, il releva les yeux pour la regarder. La mort de l'officier avait brisé quelque chose en lui, mais il restait là devant elle, debout, plus fragile que jamais car sincère. Kane ne se laissait pas voir ainsi aussi facilement, mais l'authenticité de ses paroles était à la hauteur des évènements auxquels il faisait référence. Marcus savait que les choix de Reyes n'avaient rien eu avoir avec lui, mais il avait bénéficié de leurs effets malgré tout. Savoir que Callie avait eu une nouvelle vie ici grâce à elle le réconfortait. Cela n'avait pas été facile tous les jours, mais elle avait vécu : c'était bien plus qu'il n'avait jamais pu lui offrir.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1302
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Dim 2 Juil - 22:40

Disasters teach us humility
Je haussais un sourcil, comme ça il "s'occuperait" de Murphy? Vraiment? Qu'est ce que le conseil, ou bien Marcus Kane, en avait a faire de Murphy? Peut etre qu'il voulait seulement le récupérer pour d'autre chose et qu'il en profiterait pour jouer les mecs compréhensifs et qu'il me rajouterait dans les problèmes qu'il a causé.

Je pense que les natifs s'en occuperons bien avant vous... Mais bon, si vous avez du temps a perdre... Dis je en haussant les épaule, tentant d'avoir l'air détachée.

Je n'étais pas contre un procès ou quelque chose pour qu'il paye, mais de toute façon a quoi tout ça servirait? Le mal était fait, c'était trop tard pour moi, Abby me l'avait bien expliqué. Alors oui, j'étais en colère contre lui, j'avais même envie de l'étrangler de mes mains... Mais ça servirait a quoi dans le fond? Il était aussi paumé que moi ce mec, autant le laisser a la merci des natifs, je pense que c'était bien assez suffisant.

Le mec a mes cotés n'était plus la, en fait nous étions presque seuls depuis que j'étais partie voir Abby. A croire que tout le monde s'en sortait sauf moi. Ou alors ils avaient déjà le droit de sortir, tandis que je goûtais les joies d'etre enfermée. Comme si ça n'avait pas été suffisant sur l'arche. Quelqu'un m'en voulait, c'était plus que clair a présent. Ou alors j'avais une malchance qui me collait a la peau depuis mon arrivée ici.

Je fixais le conseiller Kane qui baissait le regard. Fronçant des sourcils, je me disais que sa venue ici n'avait rien a voir avec Murphy ou ce faux désir de justice. Il y avait bien quelque chose d'autre derrière et il hésitait a me l'annoncer.
Je n'aurais jamais pu deviner ce qu'il allait me révéler, et lorsque le nom de Callie traversa ses lèvres les pièces du puzzle se mirent en place. Ok, je captais beaucoup mieux pourquoi il s'excusait. Marcus Kane venait de s'excuser face a une mécanicienne... Je crois que c’était une grande première et, dommage pour moi, je n'avais aucun témoin qui aurait pu le confirmer ensuite.

Je savais qu'ils étaient ensemble, enfin... Personne ne l'avait dit a voix haute, mais sur l'arche tout se savait. Et une fois Callie sur terre j'avais rapidement fait le lien. J'étais étonnée de voir qu'il n'était pas furieux. En fait non, il me remerciait de l'avoir fait a sa place. D'avoir fait le boulot de petit amie qui sauve sa copine. Je le fixais sans rien dire durant quelques secondes, mon esprit avait du mal a fonctionner avec la douleur... Mais j'aurais peut être du le remercier a ce moment, parce que j'étais tellement sur le cul par ces révélations, que je oubliais un peu le tiraillement douloureux dans toute ma jambe.

Vous auriez pu... Et je pense que vous l'avez fait, en quelque sorte.
Je repensais a ce moment ou il s'était quand même laisser faire pour que Callie puisse prendre la fuite.

Pourquoi avoir tout fait pour nous en empêcher, d'ailleurs? Si vous saviez que ça allait la sauver? Après tout, autant avoir les réponses a mes questions, puisqu'on en était a se parler plus ouvertement. Je savais que c'était probablement un des seuls moments ou je pourrais avoir des réponses a mes questions. Autant en profiter.

roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.


Abs du 7 Juillet au 28 Aout. (intermittence et réelle abs)
Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Lun 3 Juil - 13:52


Disasters teach us humility
It's possible to commit no mistakes and still lose.
That is not a weakness, that is life
Les paroles de la mécanicienne firent sourire Kane un instant, l'espace de quelques secondes. Il aurait pu … il reconnaissait bien là la naïveté des jeunes et de ceux qui n'avaient jamais eu le pouvoir entre leur main. En théorie oui, il aurait pu, mais en pratique ? Bien sûr que non. Comme tout à chacun, Kane avait un rôle à jouer sur l'Arche : il n'aurait jamais pu sauver Callie et le savait. Il y avait des preuves, des évidences et Kane n'aurait pas été impartial s'il avait remis tout cela en cause. Il ne l'avait jamais fait pour les autres, pourquoi l'aurait-il fait pour Callie ? Callie Cartwig était légalement condamnée, ceux qui avaient monté cette mascarade s'en était bien assuré. Il aurait pu l'aider à s'évader et la cacher, oui, mais pour combien de temps ? Ça n'était pas une vie, et cela n'aurait été que temporaire, car tôt ou tard, quelqu'un aurait finis par la découvrir. Tout se savait sur l'Arche, même les secrets les mieux gardés.

Raven Reyes avait le droit de savoir et Kane le savait … en réalité, c'était peut-être même la seule occasion qu'il aurait de s'expliquer. Marcus avait fait des erreurs et s'était trompé, mais il n'avait jamais été cruel ni vicieux, seulement pragmatique. Les jeunes ne comprenaient pas parce qu'ils n'y avaient jamais été confronté : ils ne voyaient que les conséquences, qui n'étaient que la partie émergée de l'iceberg. Raven Reyes ne faisait pas exception à la règle ; pour comprendre, elle allait devoir plonger.

« — Je ne savais pas que ça la sauverait » déclara Marcus « Je ne savais pas que ça nous sauverait tous » ajouta-t-il « J'étais persuadé que les 100 avaient succombé aux radiations. Je pensais qu'elle partait pour la mort, et vous avec elle. J'y ai cru jusqu'au bout, jusqu'à ce qu'on entende votre voix dans les haut-parleurs de l'Arche » expliqua l'ancien Conseillé.

Marcus n'avait pas causé la mort de 320 personnes pour rien : il s'était accroché à ses croyances qu'il avait prises pour la vérité … comment l'en blâmer ? Tout portait à croire qu'il avait raison. Il s'était raccroché aux faits et non aux conjectures, contrairement à Abby. Kane n'avait pas eu tort et n'avait pas menti : il s'était juste trompé. Les conséquences avaient été désastreuses et il devait vivre avec.

Il hésita un instant à continuer, se demandant ce qu'il cherchait réellement en parlant ainsi à Reyes. Cherchait-il à se justifier ? A se faire pardonner ? Marcus n'en était pas tout à fait sûr. Il lui parlait à cœur ouvert et lui permettait d'apercevoir une partie de sa personne. C'était la première fois qu'il le faisait … Reyes était une inconnue pour lui, pourtant, Marcus fit le choix de continuer.

« — Sur l'Arche, elle était condamnée, mais j'aurai pu être là pour elle jusqu'à la fin » expliqua-t-il « Sur Terre, elle aurait été seule, et sa mort aurait été bien plus lente que le sas de dérive » Il se souvenait avec une exactitude quasi parfaite du sentiment qui l'avait envahi lorsqu'il l'avait compris. Il avait presque honte de le dire, mais finalement, c'était bien ça qui l'avait fait hésiter le plus … ça, bien plus que l'évasion en elle-même « Je ne voulais pas qu'elle meurt loin de moi » déclara-t-il finalement « C'était égoïste, et je m'en suis rendu compte avant qu'il ne soit trop tard »

Il avait aimé Callie Cartwig et le plus dur avait été de renoncer à elle en acceptant de la voir mourir loin de lui. Il ne demandait pas à Raven de le croire, ni de faire preuve de compassion ; mais il lui devait bien la vérité, même si elle lui paraissait improbable.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1302
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Lun 3 Juil - 21:30

 
Disasters teach us humility
Je savais que les membres du conseil n'avaient pas beaucoup d'espoir sur la mission des 100, mais j'avais toujours espéré que chacun en avait un peu. Abby y croyait, probablement parce qu'il y avait sa fille. Moi aussi, mais c'était parce que Finn était la bas. Kane n'avait personne en dehors de Callie... Et pourtant il n'avait pas eu l'espoir qu'elle puisse survivre en bas. Soit ce type était vraiment un sans cœur, soit il n'avait pas l'esprit trop ouvert. J'avais vu les monitorings d'Abby, je savais que si la terre n'avait pas été viable, ils auraient tous été morts très rapidement.

Mais bon, je n'allais pas trop parler la dessus parce que je savais que j'allais dans une impasse. Nous n'avions pas la même vision des choses et il ne pourrait pas comprendre. Tout comme je n'arrivais pas a comprendre pourquoi il ne l'aurait pas laissé s'en tirer. C'était le genre de personne qui avait besoin de voir pour accepter. Alors que, de mon coté, j'avais suivit aveuglément mon petit ami jusqu’à la terre parce qu'il était hors de question que je sois séparée de lui. Nous n'avions pas les mêmes idées de ce qu'était qu'être un couple... Bien que, depuis mon arrivée ici les choses avaient changé. Pas forcément dans le bon sens, surtout pour moi. Finn n'était plus qu'un ami. Mon meilleur ami, certes, mais qui passait son temps a faire attention a Clarke. Et je me contentais de souffrir en silence. Peut être que, finalement, je ne m'y connaissais pas plus que lui.

Vous n'avez jamais cru aux bracelets des cent, hein? Demandais je avec un petit sourire triste. Moi j'y avais cru. Et c'était en partie pour ça que je n'avais pas réfléchit pour réparer cette navette et pour rejoindre Finn. Finalement je le plaignais, ne pas avoir d'espoir c'était pire que de ne pas avoir de cœur.

L'histoire de la radio m'avait fait repensé a tout ce que nous avions enduré pour l'avoir. Bellamy et son stupide stratagème pour ralentir les choses... Il avait tué, malgré lui, ces 300 personnes. Alors que Kane lui, en avait été l'investigateur. Mais je n'avais pas le même statut que lui... Ni les mêmes idéaux. Et puis, s'il n'avait pas d'espoir, normal qu'il n'ait pas attendu quelques jours supplémentaire. C'était logique si on partait de ce principe.

Et puis, tout ça c'était du passé... Et même si l'avenir ne présageait rien de bon pour moi, je n'allais pas remuer la merde en parlant de cette histoire.

La douleur fit son apparition. Plus désagréable encore que lorsque la balle était la... Je ne savais pas si ça allait rester comme ça, on si mon corps s'adapterait a cette nouvelle condition. Mais a présent je devais essayer de ne pas gémir devant Kane, c'était pas trop le moment... Surtout qu'il m'avouait des choses qu'il n'aurait probablement pas dit en temps normal. Était ce égoïste de vouloir rester aux cotés de quelqu'un qu'on aime juste avant son départ. Probablement pas. Mais, la encore les choses étaient compliqués... Puisqu'il détenait le pouvoir de tout arrêter. Puisqu'il pouvait ne pas appuyer sur le bouton pour l’éjecter. Il l'aurait fait, c'était certain. Finalement je lui avais donné la possibilité de ne pas avoir a tuer sa petite amie. Je lui avais permis de fuir sa réalité, personnellement je ne savais pas si c'était une bonne chose.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.


Abs du 7 Juillet au 28 Aout. (intermittence et réelle abs)
Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Mar 4 Juil - 12:45


Disasters teach us humility
It's possible to commit no mistakes and still lose.
That is not a weakness, that is life
Kane resta silencieux un instant … avait-il une seule fois cru en la réussite des 100 jeunes qu'ils avaient envoyés sur Terre ? Avait-il une seule fois eu foi en ce projet ? Marcus ne comptait pas lui mentir.

« — Non » répondit-il simplement. Ce n'était un secret pour personne « Je ne me suis jamais opposé au projet parce que tout le monde y trouvait son compte d'une manière ou d'une autre, mais je n'ai jamais caché ma réserve quant à ses chances de réussite » expliqua-t-il.

C'était cruel à dire, mais Marcus n'était pas là pour lui cacher la vérité. Qu'importait l'issue du projet, cela ne pouvait que servir l'Arche : si les jeunes avaient péri, ils auraient au moins gagné quelques semaines d'oxygène supplémentaire, s'ils avaient survécu, en eux aurait résidé l'espoir de sauver l'humanité. Dans les deux cas, l'Arche était gagnante.

« — Je ne pouvais pas m'opposer à la seule chance qu'Abigail avait de sauver sa fille, mais je n'y croyais pas » déclara l'ancien Conseiller « D'après nos calculs, nous avions cent ans d'avance. Cent ans » Kane se demandait encore comment Abby avait fait pour y croire. C'était le problème avec l'espoir : il était si attrayant, si séduisant. Marcus ne pouvait pas lui avoir reproché d'y avoir cru. Elle avait eu une chance de sauver Clarke et s'y était accrochée. C'était une chose, à l'époque, qu'il ne pouvait pas comprendre, et qu'il n'était toujours pas tout à fait en mesure de comprendre « Auriez-vous accepter de sortir dans l'espace en sachant pertinemment que vous n'auriez pas assez de câble pour atteindre la pièce à réparer ? » La métaphore ne correspondait pas exactement, mais pour Kane, c'était ce qui s'en rapprochait le plus. C'était comme ça qu'il avait vu les choses, comme ça que son esprit rationnel avait vécu la chose.

« — J'ai accepté de leur laisser une chance, mais je n'y croyais pas » déclara-t-il finalement « J'ai même trouvé ça cruel, à un moment. Donner de faux espoirs aux jeunes, leur dire qu'ils pourraient s'en sortir alors que nous savions que ce n'était pas vrai » Encore une fois, c'était comme ça que Kane avait vu les choses, et savoir que sa fille se trouvait sur la liste n'avait rien changé.

« — J'espère que vous n'aurez jamais à faire le genre de choix que j'ai été obligé de faire » affirma Marcus. Il savait que ses espoirs étaient vains car tôt ou tard, Reyes elle aussi aurait à faire des choix difficiles, le genre de choix ou aucune des options n'est convenables mais qui, pourtant, nécessitent tout de même de choisir. Kane savait qu'elle ne pourrait pas comprendre tant qu'elle n'y serait pas confrontée … personne ne le pouvait « Je suis heureux que certain aient été assez forts pour me tenir tête » avoua-t-il cependant.

Le destin tenait parfois à peu de choses. Tandis que sa voix s'éteignait, il percevait la douleur de Reyes. Il aurait voulu faire quelque chose pour elle mais ne pouvait pas supprimer sa douleur. Doucement, il s'approcha de la poche d'antidouleur installée par les médecins – certainement Abby – et augmenta de quelques crans le débit du compte-goutte. Ils n'étaient plus sur l'Arche, et même si les médicaments restaient limités, Kane fit le choix de briser les restrictions … il lui devait bien ça, après tout.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1302
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Mar 4 Juil - 16:43

Disasters teach us humility
C'était bien d'avoir une conversation sans détours, pour une fois. Surtout avec un membre du conseil. Il m'avait répondu franchement et j'avais bien comprit qu'il n'y avait jamais cru, même si j'avais pensé un instant qu'il aurait pu avoir un peu d'espoir. Juste un peu. Savoir que certains membres du conseil ne croyaient même pas une seule seconde a cette chance qui nous était donné n'était pas agréable a entendre... Mais ils étaient peu être trop dans la réflexion et pas assez dans l'action. Ce qui était tout l'inverse de moi... Le nombre de fois ou mon supérieur m'avait dit que je n'avais pas fait toutes les vérifications d'usages ou noter les problèmes. J'étais assidue et je travaillais correctement. Mais sérieusement la paperasserie, c'était juste chiant. Et ça ne servait pas a grand chose puisque tout sur l'arche était a revoir constamment.

Je savais, grâce a nos prof d'histoire, combien de temps environs il nous restait avant de redescendre... Mais je n'avais jamais cru a ces calculs, encore moins maintenant, vu qu'on était arrivés bien plus tôt. Vis a vis des radiations nous n'avions plus rien a craindre alors que les natif...
Les profs d'histoire auraient pu nous apprendre des choses plu intéressantes que l'histoire de l'arche. Comme, par exemple, comment faire un feu dans les bois? Ou bien... Apprendre des techniques pour utiliser le matériel des navettes et s'en servir pour faire des armes. Au lieu de ça, on avait eu droit aux histoires des navettes qui s'étaient réunies et aux différentes nations sur l'arche. Super intéressant, pensais je ironiquement.

Sa question me fit froncer des sourcils. Est ce que je me serais rendue dans une pièce en sachant que je n'arriverais pas a l'attendre? Oui. Je sortirais, parce que j'ai toujours trouvé de quoi me débrouiller. Dis je en haussant les épaules. Lorsque je sortais a l'extérieur il y avait toujours un contre temps ou un problème. Souvent, il fallait le régler sur place. Alors oui, je sortirais, même si je savais d'avance qu'il y avait un problème. C'était des chose dont j'étais capable, régler tout au derniers moment et trouver une solution rapidement au problème.
De toute façon, mes supérieurs m'auraient refusé l’accès s'ils l'avaient su donc la question ne se posait même pas... Mais de mon coté, comme je l'avais souvent dit, j'étais quelqu'un qui agissait. Je savais qu'il y avait toujours un moyen de trouver des solutions. Mais ce n'était pas en restant les bras croisés qu'on allait avancer.

Même s'il ne s’attendait probablement pas a ce que je réponde ou que j’énonce les hypothèses que j'aurais choisi, je n'avais pas pu me retenir de lui répondre. Je ne pouvais m’empêcher de répliquer prouvant ainsi que je n'aurais probablement pas agit comme lui.

"L'espoir" ne fait pas partit de votre vocabulaire, au conseil... Dis je plus comme une évidence qu'autre chose, bien qu'Abby en faisait partit et qu'elle avait toujours cru en l'utilité de ces bracelets. Un sourire en coin et un regard amusé complétait le tout. Il avait voulu dire la vérité? Eh bien, c'était assez rare pour que j'en prenne note. A croire que, dans mon malheur actuel, certaines choses changeaient. Et dans le bon sens.

Contrairement a moi qui avait probablement fait un mauvais choix. La douleur était toujours la et je ne savais pas si elle partirait un jour. Mais j'avais choisi et ça n'avait pas eu de conséquences sur les autres... Uniquement sur moi. Ça n'avait rien a voir avec les choix qu'il avait du faire. Je ne pourrais probablement pas comprendre avant d'y être confrontée. Je souris légèrement lorsqu'il m'explique qu'il est heureux de voir que certains ne l'ont pas suivit aveuglément. Et il n'a pas vraiment tord, parce que si tout le monde l'avait écouté on serait probablement tous la haut a attendre encore la fin de l'oxygène. Finalement être têtu ça a ses avantages...

Je souffle, essayant de contenir la douleur comme je peux et, du coin de l’œil je le vois s'approcher. Je ne sais pas ce qu'il a en tête, jusqu’à ce qu'il se mette a régler la poche d'anti douleur. Je continue de le fixer et essaye de continuer a contenir ma douleur, le produit ne tarderait pas a faire effet. Merci. Murmurais je avec un léger sourire. Oui, finalement les choses changeaient.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.


Abs du 7 Juillet au 28 Aout. (intermittence et réelle abs)
Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Jeu 6 Juil - 17:42


Disasters teach us humility
It's possible to commit no mistakes and still lose.
That is not a weakness, that is life
Marcus eut un sourire lorsqu'il entendit la réponse de Reyes … sortir, en sachant pertinemment qu'elle serait en danger ? Il ne savait pas pourquoi cela ne l'étonnait pas. Sinclair n'avait jamais eu la prétention de lui parler de Raven Reyes, mais il fallait avoir ce caractère-là pour suivre Abigail Griffin dans ses folles entreprises. Après tout, Reyes avait accepté de descendre sur Terre dans une capsule vieille de plus d'un siècle, qu'est-ce qui pouvait encore l'effrayer ? Certainement pas un scénario catastrophe à la Marcus Kane.

Il eut un sourire également lorsqu'elle mentionna l'évidence d'un manque de foi de la part du Conseil … il avait bien saisit son ton quelque peu détaché mais pas moins emplis de véracités, ou presque. Marcus, pourtant, se sentit obligé de rétablir la vérité.

« — Non, c'est une problématique personnelle » répondit Marcus, un léger sourire sur le coin des lèvres. Il était rarement optimiste et ce n'était un secret pour personne, du moins pas pour ceux qui le connaissaient « Le Conseil n'a rien à voir avec ça. C'est moi, la touche de noire qui rend le blanc gris. Si le lundi matin avait un nom, il s'appellerait comme moi » A ces mots, il ne put s'empêcher de sourire un peu plus, l'espace de quelques instants.

Il plaisantait, il plaisantait, mais demeurait dans le fond une part de vérité qu'il savait réelle. Marcus n'ignorait pas ce qu'il était, cela faisait partie de lui. Il était pragmatique, terre à terre, réaliste ; il avait réussi à se convaincre que c'était ça qui avait sauvé l'Arche, ou du moins qui lui avait permis de ne pas sombrer. Kane ne se croyait pas indispensable, mais il savait qu'une société aurait toujours besoin d'une personne comme lui. Les choses n'étaient jamais tout à fait blanches ou noires et ceux qui croyaient encore le contraire se fourvoyaient.

Par la suite, Reyes le remercia pour son geste. Il pouvait le faire, alors il l'avait fait. Marcus était resté si longtemps les mains liées qu'il en avait oublié le son doux des remerciements.

« — Ça devrait vous faire dormir un moment avant que quelqu'un s'en rende compte » déclara Kan, du moins aurait-elle un peu de répit au cœur de son supplice. Puis, il retourna au pied du lit, abusant un peu plus de son temps. Il avait encore une chose à lui demander, car elle était la plus à même de lui répondre. Il fit une courte pause, avant de commencer « Raven, j'ai une question à vous poser » affirma-t-il « Lorsque nous étions au campement, Callie m'a parlé de la radio » raconta Marcus « Je m'apprête à retourner au campement pour aller la chercher. Est-ce que vous savez pourquoi elle ne fonctionne plus ? » lui demanda-t-il. Cette radio était indispensable pour le bien de leur mission « Nous devons absolument contacter l'Arche, ils attendent de nos nouvelles pour envoyer une nouvelle navette. Vous savez combien le temps leur est compté là-haut »

Bien sûr qu'elle savait, tout le monde savait désormais. Pour avoir participé au Projet Exodus, Marcus connaissait la suite des évènements. Il savait que la prochaine navette devait contenir des civils : des hommes, des femmes et des enfants ; mais Thelonious ne les enverrait pas tant qu'il n'aurait pas la certitude que c'était sans danger. La première navette était là pour faire le ménage et préparer le terrain, mais sans moyens de communication pour leur dire que c'était bon, Kane n'avait aucun moyen de rendre les choses possibles.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫




Dernière édition par Marcus Kane le Dim 16 Juil - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1302
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Dim 9 Juil - 10:08

Disasters teach us humility
Je hoche la tête sans me départir de mon sourire en coin. Ce n'était pas comme si je ne le savais pas... Pas qu'on ait eu droit a beaucoup de rumeur sur le conseil, mais Marcus Kane avait sa petite réputation auprès des archéens. Néanmoins, sur sa petite pique sur le lundi mon sourire s'agrandit. Effectivement, il n'aurait pas pu trouver de meilleur comparaisons.

Je savais que le temps que le liquide agisse dans mon sang, j'en aurais pour un petit moment... C'était probablement pour ça qu'il continuait de me parler voir de me demander a réfléchir sur ce qu'il se passait. Après tout, j'étais la depuis un petit moment et la radio avait très bien fonctionné une fois que j'avais réussit a la réparer.

Toute cette histoire semblait tellement loin maintenant, ma rancœur envers Bellamy qui nous avait fait perdre du temps était largement effacé par Murphy et son acte plus pitoyable... Et surtout par ma douleur lancinante. Finalement ils ne se valaient pas plus l'un et l'autre.

Sa question je me l'étais posée de nombreuses fois avant qu'ils débarquent sur terre. Cette soudaine coupure n'était pas normale... J'avais pensé que l'arche y était pour quelque chose, mais il semblerait que non. Je n'avais pas eu beaucoup de temps pour vérifier tous les composants, mais tout semblait normal. Pourtant, le petit séjour dans la rivière n'était pas très conseillé pour ce genre de pièce mais... A croire qu'on avait toujours un peu de chance... Pas forcément régulière... Mais juste assez pour croire en l'espoir.

Je n'ai pas encore pu déterminer le problème... Mais je ne pense pas que ça soit dû au petit séjour des composants dans la rivière... Je fronçais des sourcils, cherchant une cause logique de notre problème. Je pense aux résidu de radiation dans l'air qui pourrait perturber les ondes de la radio. Mais je n'en suis pas sûre... C'était la seule chose de logique. Je ne pense pas que les natifs aient les moyens de la bloquer. Ils ne sont pas assez évoluer par rapport a notre technologie.

Je voyais très mal ces hommes faire le genre de réparation que je faisais. En dehors de gambader dans la foret a s'amuser a torturer les nôtres... Ils n'avaient pas l'air d'avoir beaucoup de préoccupation pour ces choses la.

Réfléchir sur ces problèmes me faisais oublier ma douleur, ce problème était un véritable casse tête parce que les radiations ne devraient pas bloquer le signal de la radio si longtemps... Ou alors, la terre était encore énormément radio active. Ce qui n'était pas logique, parce que nous ne serions pas en vie dans ces cas la. Mon cerveau commençait légèrement a s'embrouiller. Fronçant des sourcils, j'essayais de me concentrer un peu plus. Mais ce n'est pas logique... Continuais je. Les radiations devraient être plus forte et se situer la ou nous étions, sans jamais se déplacer. Ce qui n'est pas habituel... Normalement nous aurions quand même pu vous recevoir a un moment donné, ou avoir de légères coupures pas trop dérangeante.

Si un nuage radio actif avait perturbé les ondes, il se serait déplacé et nous aurions pu recontacter l'arche au bout d'un moment. Mais ça ne s'était pas passer comme ça.
roller coaster

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.


Abs du 7 Juillet au 28 Aout. (intermittence et réelle abs)
Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   Dim 16 Juil - 12:52


Disasters teach us humility
It's possible to commit no mistakes and still lose.
That is not a weakness, that is life
En entendant les hypothèses de Reyes, Kane ne put empêcher une ride se dessiner sur son front. Il se rendit compte alors qu'il n'avait jamais entendit le récit de l'atterrissage de Callie et de Reyes sur Terre, ni de la manière dont elles avaient retrouvé le campement des jeunes au milieu de la forêt. Marcus avait eu peu de temps pour cela, certes – et il en avait toujours peu – mais il se promit de prendre le temps de l'entendre un jour ou l'autre … si le destin le lui permettait.

« — La rivière ? » répéta Marcus en fronçant les sourcils « Vous avez atterri dans la rivière ? » demanda-t-il, presque curieux. Tellement de détails lui échappaient encore, comme des pièces d'un puzzle dont il ne comprenait pas encore l'allure.

Il écouta les hypothèses de Reyes concernant la radio, mais elle ne semblait elle-même pas convaincu par ses propos. Elle n'avait pas manqué de chercher des explications, sans pouvoir en trouver une qui tenait vraiment la route … Raven Reyes avait sa petite réputation sur l'Arche et même si Sinclair n'était pas là pour la redorer, Kane n'avait pas besoin de lui pour savoir qu'il pouvait lui faire confiance sur ce point. Si Raven Reyes n'avait pas trouvé de solution au problème, personne ne le pouvait.

« — Je vois » déclara-t-il simplement. Marcus Kane n'était pas ingénieur ni mécanicien, mais il rejoignait l'avis de Reyes concernant la logique de son explication : si les radiations étaient bel et bien la raison du dysfonctionnement, la radio n'aurait jamais fonctionné tout court. Kane ne pouvait pas baisser les bras maintenant et comptait tout de même se rendre au campement – après tout, ils avaient d'autres choses à récupérer – mais plus que jamais, il se sentit coupé de l'Arche. Bon point ou non, il n'en savait rien : tout ce qu'il voyait, c'était qu'il était seul pour prendre les décisions et au lendemain de la mort de Callie et de toutes les erreurs qu'il avait commises, cela ne le rassura pas le moins du monde « J'aimerai pouvoir vous dire que nos mécaniciens vous aideront, mais ils ne sont déjà pas capables de réparer la radio de l'Exodus » déclara Kane. Ses propos étaient lourds de sous-entendus et quand bien même cela n'était pas très courtois de sa part, cela n'en demeurait pas moins vrai. Ils n'avaient pas emmené avec eux les têtes pensantes de l'Arche et ils s'en mordaient les doigts aujourd'hui « Et bien, espérons qu'il n'y aura personne sur l'Arche pour dissuader Jaha d'envoyer une nouvelle navette » affirma-t-il finalement.

Marcus Kane n'était plus là-haut pour jouer ce rôle, mais il savait que d'autres le feraient certainement … sans compter que Thelonious avait bien des choses à gérer sur l'Arche. Ils auraient tort de croire l'insurrection de Sydney si facilement domptée. Pour l'heure, ils ne pouvaient rien faire si ce n'était espérer … Marcus n'avait jamais été fan de cette pratique, mais il n'avait pas tellement le choix : ils ne pouvaient qu'attendre et espérer que les choses s'améliorent. Kane n'aimait pas cela, mais c'était toujours mieux que de ne rien faire.

Laissant de côté le problème de la radio, Marcus s'attarda encore un peu. Il ne comptait pas s'éterniser, mais puisqu'il comptait se rendre au campement et que Raven ne pouvait pas y aller, autant lui rendre service s'il le pouvait.

« — Tant que je serai là-bas … y a-t-il quelque chose que vous aimeriez que je ramène ? » lui demanda-t-il. Il n'était pas aveugle à sa fatigue et savait qu'il était temps pour lui de la laisser. D'autres choses les attendaient, lui bien plus qu'elle.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Disasters teach us humility ft.Raven Reyes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Disasters teach us humility ft.Raven Reyes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]
» Raven : Nevermore
» I'll teach you the art of being a doll ♥ [Finiiiiie :D]
» Raven Sloth
» Oh my beautifull Hell |Raven Nightray|[Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: 
Le Camp Exodus
 :: L'infirmerie
-
Sauter vers: