AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Day fever - Alice

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2634
En savoir +

MessageSujet: Day fever - Alice   Lun 3 Juil - 18:17





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Day feverWe may be sick but not for long. I promise.



Clarke laissa Murphy se reposer. Elle était rentrée trop tard au camp pour arrêter à temps la propagation de l'épidémie. Les simples consignes de sécurité concernant les maladies contagieuses n'avaient pas été respectées, l'origine et la nature du mal n'avaient même pas été identifiées suffisamment tôt. Il avait fallu attendre que Clarke revienne pour résoudre ce problème. Encore une fois, on s'appuyait sur elle, alors qu'elle était épuisée et tenait à peine debout. Sa cheville la faisait terriblement souffrir, des coupures et des hématomes parsemaient son corps. Les dernières trente heures avaient été terribles pour elle. Elle avait perdu l'un des siens sur le flanc du Mont Weather, sans savoir aujourd'hui s'il était encore en vie, et s'était retrouvée seule dans la forêt en pleine nuit. Une native l'avait aidée, était restée avec elle jusqu'au matin, mais elle l'avait laissée seule à nouveau, épuisée, sans ressources, incertaine de pouvoir parcourir les kilomètres qui la séparaient encore du camp. Sa pause au bunker l'avait ressourcée, mais Clarke était troublée par son rêve étrange. Si Finn n'était pas venu la secourir, elle ne serait probablement pas rentrée au camp.
Clarke souffla. Elle ne pouvait pas aller se reposer. Elle s'endormirait et ne se réveillerait pas avant de longues heures. La menace d'une attaque pesait sur le campement et Clarke essayait déjà de convaincre les autres qu'il fallait partir. Mais il lui fallait s'occuper des blessés avant de penser à faire de la politique, elle était le plus proche d'un médecin pour le camp. Des bruits de pas résonnèrent contre la porte métallique de la navette abaissée jusqu'au sol. Deux gars venaient amener une nouvelle malade. Clarke se précipita pour la récupérer et aller l'installer sur une couche de fortune. La place se faisait de plus en plus moindre avec la quantité croissante de malades, mais Clarke en trouvait toujours. Il le fallait bien.

Elle s'agenouilla à côté de la blessée. Elle la connaissait brièvement. Alice. Elle n'était pas de ceux qui se faisaient le plus entendre au camp. Clarke devrait lui en être reconnaissante, bien qu'Alice ne l'avait jamais soutenue. Peut-être que la jeune délinquante soutenait Bellamy. Clarke secoua la tête. Peu importait. Elle n'était pas la leader, maintenant, mais la médecin. Elle devait l'aider. Elle déposa une main sur son front. Evidemment, Alice était brûlante. Elle fit un oreiller de fortune avec une veste qui traînait là et expliqua à la jeune femme que si les nausées devenaient sérieuses, il était impératif qu'elle se mette sur le côté pour ne pas s'étouffer. Clarke espérait vraiment que sa nouvelle patiente ne perdrait pas connaissance, car elle n'avait pas assez de temps à accorder à chaque malade. Elle ne pouvait que faire des tours dans la navette pour vérifier que tout le monde restait en vie.
- Tu as soif ? demanda-t-elle doucement.
Elle aurait aimé avoir des médicaments à donner, au moins des antidouleurs. Mais elle ne pouvait rien faire pour soulager le mal qui assaillait tous ces jeunes. Elle avait horriblement mal elle-même, mais ne pouvait se permettre un peu de repos. C'était plus fort qu'elle. Elle devait les aider, les sauver. Certains décrivaient Clarke comme égoïste, mais elle serait déjà partie depuis bien longtemps si elle l'avait vraiment été.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


There's always a way out.

Ma femme ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 448
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Lun 3 Juil - 21:06




 

Clarke & Alice

Day Fever
 

Tellement de chose s'était passé depuis notre arrivé sur terre, mais surtout Murphy avait été banni alors le revoir fut un choc pour tout le monde. Surtout qu'il n'était pas revenu dans un belle état. Nous l'avions récupéré à la lisière de notre campement dans un état pitoyable, il était clair qu'il avait été torturer. Nous l'avions finalement recueilli dans le campement, mais au fil des heures on finissait par se demander si nous avions bien fait car Murphy avait ramené un virus avec lui. Les Natifs lui avaient transmis la fièvre hémorragique qui commença à atteindre un grand nombre des nôtres. Nous étions entrain de tomber tous les un après les autres comme des mouches. Mais ce qui était inquiétant c'est que l'on pouvait en mourir car nous avions déjà perdu un camarade et c'était mon tour.

Je commençais à saigner au niveau des yeux et deux de mes camarades m'emmenèrent alors à l'intérieur de la navette pour me mettre avec les autres malades. J'étais pas encore assez dans les vapes pour ne pas voir qui me recevait dans la navette. Clarke ! Mademoiselle j'ai tout les droit et tout les pouvoirs. J'avais aucune envie de la voir pourtant je n'eus pas vraiment le choix et je fus un peu surprise sur le coup qu'elle veuille bien prendre soin de moi alors que je n'avais jamais montrer spécialement aimable avec elle.

Bon faut avouer que j'ai toujours plus soutenu Bellamy que Clarke, mais j'avais mais raison, pour moi Clarke n'est qu'une privilégiée et comme beaucoup je la trouvais égoïste. Pourtant elle était là à nous aider, elle n'était pas parti comme elle aurait pu le faire si elle en avait eu envie et surtout si elle était égoïste comme on était beaucoup à le penser.

J'étais plonger dans mes pensées qui divaguaient un peu avec la fièvre, enfin un peu, plutôt beaucoup. Clarke s'approcha de moi en me proposant de l'eau.


- Je veux bien merci !


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t455-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2634
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Mar 4 Juil - 13:56





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Day feverWe may be sick but not for long. I promise.



Elle se leva pour aller chercher un verre d'eau. Elle avait la vague impression de dormir debout. Elle avait peur de s'endormir à nouveau. Non seulement elle devait rester éveiller pour aider les autres et réagir en cas d'attaque native, mais elle avait aussi peur de ce qu'elle verrait lorsqu'elle fermerait les yeux. Elle ne craignait plus de voir son père disparaître dans le néant, ou le visage traître de sa mère. Cette fois, c'était autre chose. Elle avait peur de fermer les yeux et de voir apparaître sur ses paupières le visage de la femme des bois. Elle lui en voulait, d'une certaine façon, de l'avoir laissée seule dans la forêt. Pourtant, il avait été dit qu'elles se sépareraient au petit matin, une fois que Clarke irait mieux. Mais Clarke, bien des heures plus tard, n'allait toujours pas mieux. Ça lui semblait même pire. Elle avait mal partout, mais surtout au cœur. Il ne cessait de se serrer. N'y pense plus. Elle revenait avec une coupe d'eau pleine. Elle s'assit de nouveau à côté d'Alice et passa un bras dans son dos pour l'aider à se redresser et boire à la coupe qu'elle lui tendait.

Elle sentait les secondes tomber lourdement sur elle. Les heures pour rentrer avaient été longues. Parfois, Clarke disparaissait loin dans ses pensées vides et plus rien existait. Elle ne sentait plus rien, pas même le temps. Mais elle ne pouvait faire ça ici, au camp. Elle devait rester concentrée. Elle reposa la coupe et attrapa un tissu pour essuyer le sang qui s'écoulait du nez et des yeux d'Alice. La fièvre hémorragique ravageait le corps. Clarke humidifia le morceau de tissu et nettoya le visage d'Alice avec précaution. L'eau fraîche devrait réfléchir la jeune délinquante. Clarke ne pouvait pas faire grand chose de plus.
- Ton ventre te fait-il mal ? Des nausées ?
Elle voulait savoir à quel stade de la fièvre Alice en était. Elle espérait que ça ne fût que le début, car déjà de nombreux délinquants étaient en plein dans la phase « vomissements » et cela donnait une charge de travail considérable à Clarke. De plus, il n'était pas aisé de voir d'autres personnes souffrir, et Clarke ne savait pas si elle supporterait de voir la fille en face au bord de la mort. Cela serait certainement la goutte de trop. Les nerfs de Clarke avaient déjà lâché dernièrement, au grand désarroi de celle-ci.
- Tu vas t'en remettre, lui dit-elle, pleine d'espoir. Tu fais partie des forts, tu peux vaincre cette fièvre.
Il était déconseillé pour un médecin de donner de fausses promesses. Il n'était pas certain qu'Alice s'en sorte, deux délinquants étaient déjà dans un sommeil profond duquel ils ne se réveilleraient pas. Le sang s'écoulant de leur bouche en était une preuve accablante. Mais Clarke avait besoin de croire que tout le monde n'était pas condamné. Elle avait besoin que cette fille-là s'en sorte, car autrement, en qui pourrait-elle croire ? Elle avait déjà du mal à tenir debout elle-même, elle ne risquait pas de donner l'exemple. Alors quelqu'un devait pouvoir le faire à sa place. Montrer aux autres que cette fièvre était un obstacle franchissable. Qu'on pouvait s'en sortir, qu'on allait s'en sortir. Clarke ne connaissait pas vraiment Alice, et pourtant, elle s'accrochait à sa vie.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


There's always a way out.

Ma femme ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 448
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Mar 4 Juil - 17:16




 

Clarke & Alice

Day Fever
 

Je la regardais vaguement se lever et partir. J'avais comme l'impression d'être dans du coton et j'avais la nette impression de ne plus être maître de moi. Comme si j'allais m'écrouler de fatigue. Les yeux lourds, j'avais chaud, j'avais froid. Ce que je pouvais détester d'être à la ramasse comme ça.

Je sentis la présence de la blonde près de moi plus que je ne la vis venir s'asseoir. Par moment c'était comme si mes yeux s'embrouillaient totalement et puis ça revenait. Elle m'aida à me redresser en passant son bras dans mon dos et à me faire boire un peu. Je bus de l'eau et c'était dingue comme ça pouvait me faire du bien. Puis je la sentis passer un tissu humide sur mon visage, elle était douce et délicate tout en faisant ses gestes et ça faisait du bien.

Tout ça me faisait un bien fou, déjà de sentir qu'elle prenait autant de précaution mais aussi de sentir de l'eau sur mon visage, j'avais l'impression de revivre. J'en revenais pas quand même qu'elle soit comme ça avec moi. Je n'avais pas mériter qu'elle soit si gentille avec moi alors que moi je n'avais rien fait pour ça. Au contraire, j'avais été plutôt contre elle depuis le début.

Elle me demanda comment ça allait si j'avais mal au ventre ou la nausée. Je me grattais un peu la gorge avant de pouvoir parler.


- Je... non ça va... j'ai un peu mal mais c'est rien...

C'était surtout la fièvre qui était gênante et qui m'épuisait. Je me sentais partir par moment, dériver totalement dans mes rêveries, dans un brouillard sans fond. J'avais l'impression que tout s'embrouillait dans ma tête et très vite c'est ce qui arriva.

Je n'étais plus sur terre, j'étais sur l'arche et ce n'est pas Clarke qui était à mes cotés mais ma meilleure amie, Cameron. Combien de fois j'avais pu l'entraîner dans mes aventures. Combien de fois j'avais pu la mettre en danger. Elle était juste un peu plus âgée que moi et je savais pourtant que si elle était prise elle risquait la dérive plus vite que moi. Pourtant je l'avais entraîné dans mes conneries.

J'entendis à peine la voix de Clarke, non pour moi c'était Cameron qui me parlait, qui me disait que j'allais m'en remettre. Que je faisais partie des forts et que j'allais vaincre la fièvre. Je sentais les larmes monter, des larmes de sang coulant sur mon visage.


- Je suis tellement désolée !

Je lui prenais la main essayant de la regarder dans les yeux, de me redresser un peu.

- Tout est de ma faute ! Je n'aurais pas du... je t'ai entraîné dans mes conneries...

Je tentais de me redresser encore et lui caressais le visage.

- Me pardonneras-tu un jour !

Je m'approchais et lui volais un baiser avant de retomber lourdement sur mon lit.

- Cameron... Je regrette tellement...



made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t455-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2634
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Mar 4 Juil - 19:52





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Day feverWe may be sick but not for long. I promise.



La jeune femme était courageuse. Elle tenait le coup malgré la fiève qui brûlait son corps. Ses yeux saignaient, et pourtant elle assurait à Clarke que tout allait bien. Cette dernière lui accorda un sourire confiant malgré sa fatigue. Les yeux d'Alice divaguaient et Clarke comprit que ce qu'elle disait et faisait n'était pas tout à fait perçu. Alice était fatiguée, sur sa peau perlait des petites gouttes de sueur qui rinçaient les petites traces de sang. Clarke releva à nouveau la jeune fille pour essuyer le nouveau filet de sang qui s'écoulait de son œil gauche. Elle crut entendre des murmures lointains, mais ils provenaient en réalité des lèvres d'Alice elle-même. Clarke fronça les sourcils. Pourquoi Alice s'excusait-elle ? Elle n'avait rien fait de mal. Elle n'avait jamais soutenu Clarke, mais au moins elle ne l'avait jamais trahie. Pas comme certains. La jeune femme demandait pardon, et avant que Clarke ait le temps de poser quelque question, ses lèvres se posèrent sur celles de l'apprentie médecin. Prise par la surprise, Clarke ne réagit pas. Elle laissa les lèvres d'Alice se mêler aux siennes et se retirer. Un flash glissa devant les yeux de Clarke. La situation d'Alice était similaire à la sienne quelques heures plus tôt. Les mots de la jeune malade le confirmèrent. Alice pensait voir en Clarke une certaine Cameron. Clarke ne la connaissait pas plus qu'Alice. Il y avait tant de personnes sur l'Arche que Clarke n'avait jamais appris à connaître... et pire encore, des visages que Clarke n'avait jamais croisés. Des visages qu'elle ne croisera peut-être jamais.

- Hey, tout va bien, je suis Clarke. Le délire fait partie des symptômes, ça va passer. Tout va bien, répéta-t-elle en espérant s'en convaincre elle-même.
Elle avait encore la sensation des lèvres d'Alice sur les siennes, et pendant un instant elle s'était retrouvée près du ruisseau. Son corps à peine réanimé avait cru voir une sorte d'ange, là pour elle, pour l'aider, pour la conforter et ne jamais la quitter. Elle avait elle-même déposé ses lèvres sur celles de la femme des bois et les avait trouvées différentes de celles de Finn. Cela avait créé en elle un tourbillon d'émotions et de souvenirs qui l'avaient laissée plus confuse que jamais.
Elle comprenait Alice. Elle ne lui en voulait pas. Comment le pourrait-elle ?
Elle ne la laisserait pas tomber. Elle resterait le plus possible avec elle. Alice ne serait pas abandonnée comme elle l'avait été plus tôt dans la forêt. Elle s'en sortirait et retrouverait un jour ceux qu'elle aime. Elle avait sûrement de la famille, des amis sur l'Arche, non ? Il y avait encore un peu d'espoir quelque part. Si Clarke avait perdu espoir, elle allait aider Alice à conserver le sien. La jeune leader devait faire en sorte que les autres gardent espoir. C'était beaucoup trop douloureux de continuer sans. En fin de compte, les autres étaient l'espoir de Clarke. Sans eux, elle n'avait plus rien à faire que de souffrir.
Clarke remarqua la main d'Alice au creux de la sienne. Elle la serra doucement. C'était comme si un pacte silencieux s'était scellé entre elles. Clarke avait beau être perdue, elle ne laisserait pas Alice se perdre. Cette dernière s'en sortirait.
- Tiens bon, Alice. J'ai cru comprendre que tu as des gens qui t'aiment et qui attendent certainement de te revoir. L'Arche descendra, tu les reverras. Tu as juste à tenir le coup. Fais-le pour eux.
De sa main libre, elle essuya sa propre joue légèrement tâchée du sang d'Alice déposé là lors du baiser. Elle prit ensuite le tissu humide et épongea à nouveau le visage sanguinolent de la jeune femme. Si Alice s'en sortait, Clarke s'en sortirait aussi. En un instant, Alice était devenue un espoir fort pour Clarke. Un espoir de voir un monde vivant et bruyant de gaieté, et non un monde ravagé par la mort et le silence.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


There's always a way out.

Ma femme ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 448
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Mar 4 Juil - 20:40




 

Clarke & Alice

Day Fever
 

J'étais à moitié dans les vapes, quand un voix arriva jusqu'à moi. J'eus du mal à comprendre au début. Clarke ??? Je venais d'embrasser Cameron, qu'est ce que ?? Je retrouvais petit à petit pied, même si j'étais toujours à moitié dans les vapes. Je comprenais pas tout, enfin si je me rendais compte que je n'étais pas sur l'arche et ce n'était pas Cameron au près de moi. C'était bien Clarke... mais alors ça voulait dire que... non j'avais du déliré, j'avais quand même pas embrasser Clarke.

J'essayais d'y voir plus clair mais dans ma tête y avait vraiment rien qui tourner rond et j'arrivais plus à raisonner normalement. Fallait vraiment que j'arrive à garder les pieds sur terre, si je voulais pas refaire de connerie. Mais la fièvre m'emportait pas mal dans des délires. J'essayais de me concentrer sur Clarke, la navette, je devais garder pied.

- Je... suis désolée...

Je savais pas trop ce que j'avais fait, mais je sentais que j'avais fait une connerie et qu'il fallait que je m'excuse auprès d'elle. Bien sur j'étais malade, mais ça n'excusait pas tout.

Sentir la main de Clarke tenir la mienne m'aidait à garder un peu plus la raison, même si ce n'était pas évident. Je la sentis resserrer doucement sa main sur la mienne et à cet instant je me rendais compte que Clarke était beaucoup plus humaine que je ne l'aurais jamais pensée. J'avais l'impression de la découvrir sous un autre jour et je dois reconnaître que j'aimais ce que je découvrais.

Elle me parla de nouveau avant de recommencer à poser un tissu humide sur mon visage, je tentais de lui sourire un peu malgré la douleur que je ressentais. Je n'avais aucune envie qu'elle voit que j'allais mal.

- J'ai plus... de famille...

Je tentais de respirer un peu pour pouvoir continuer à parler.

- Et j'ai... trahis... ceux qui... croyais en moi...


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t455-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2634
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Mer 5 Juil - 16:30





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Day feverWe may be sick but not for long. I promise.



Alice s'excusa encore une fois. Mais cette fois, ce fut bien auprès de Clarke. Cette dernière trouvait ces excuses inutiles. Elle n'en voulait pas à Alice, car elle était probablement la mieux placée pour comprendre son désarroi. Elle avait elle-même fait l'erreur d'embrasser une inconnue alors que son cœur s'était tout juste remis à battre. On en faisait des conneries quand on frôlait la mort. Mais Alice n'était pas comme ça. Elle était en sécurité au camp, entourée de tous les délinquants, protégée par les murs de la navette. Elle ne s'était pas mise elle-même dans le pétrain comme Clarke l'avait fait en partant à la recherche de David. Alors qu'ici, au camp, le danger était venu capturer Alice qui était restée saine et sauve à l'intérieur du campement. Cela montrait bien qu'il n'y avait pas un endroit sécurisé. L'Arche était dangereuse. La Terre était dangereuse. Que l'on vive dans la peur ou dans la témérité, on risquait la mort à chaque instant. Clarke avait été naïve de penser que l'intérieur du camp était un endroit protégé de tous maux. Les dangers se multipliaient autour du camp, les Cent étaient plus que jamais en danger. Clarke baissa la tête, essayant de masquer son défaitisme avec sa fatigue. Les malades étaient déjà nombreux, mais il n'y avait plus le choix : ils devaient quitter le camp, partir loin avant qu'une armée de natifs ne s'abatte sur eux.

Alice ramena Clarke dans leur bulle de détresse. Elle aussi avait ses problèmes personnels. Elle se disait traîtresse, mais Clarke doutait qu'Alice en soit une. Clarke connaissait les traîtres, elle ne cessait de croiser leur route, et à la fin son cœur finissait écrasé, alourdi par une culpabilité vive qui hurlait aux oreilles de Clarke 'Je te l'avais dit.' et qui l'accablait de sa médiocrité. Elle ne pouvait retirer la peine dont souffrait Alice, mais elle pouvait peut-être l'apaiser un peu.
- Il y a quelqu'un quelque part qui n'attend que toi. On n'est jamais vraiment seul, je l'ai appris récemment.
Elle passa à nouveau le chiffon sur le visage fiévreux de la délinquante et une pensée traversa son esprit. Elle avait été trahie à plusieurs reprises. Et pourtant, elle n'avait pas pardonné. Ni sa mère, ni Finn, ni la femme des bois dont elle n'avait même pas de raison concrète de se sentir trahie. Clarke défaillait. Elle perdait confiance en les autres. Elle ne savait plus si elle serait apte à donner la sienne à quiconque.
- Je ne sais pas ce que tu as fait, mais dans tous les cas, le pardon est difficile. On fait tous ce qu'on peut pour survivre, parfois des choses que l'on regrette. Si tu as fait quelque chose de mal à quelqu'un, cela ne signifie pas que tu ne seras jamais pardonnée.
Clarke se remettait en question avec ses propres mots. Il était à elle désormais de réfléchir à ses propres trahisons et de décider s'il était vraiment utile d'en vouloir encore aux traîtres. Car, malgré tout, Finn était venu l'aider au bunker. Et sa mère... eh bien, Clarke lui avait déjà fait payer en se faisant passer pour morte, même si rien ne remboursera jamais assez la mort de son père. Les vies n'étaient pas des prix... quand on perdait quelqu'un, on ne le retrouvait jamais. Peut-être que le pardon était finalement une monnaie d'échange contre la perte d'un être cher encore en vie. Clarke ferait mieux de pardonner avant que la mort n'emporte ses derniers proches.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


There's always a way out.

Ma femme ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 448
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Jeu 6 Juil - 11:05




 

Clarke & Alice

Day Fever
 

On avait tellement cru qu'on était en sécurité derrière les murs de la navette ou tout simplement dans notre campement. On y avait cru et pourtant on était entrain de se faire décimer par un virus que les natifs nous avaient envoyer. Un simple virus était entrain de tous nous rendre malade et de nous tuer. On était vraiment en sûreté nulle part sur cette planète.

Malheureusement j'avais été touché et la fièvre me faisait pas mal délirer par moment. Mais Clarke était la à m'aider. Elle était là à essayer de me faire tenir le coup et à me soigner. Bien sûr elle s'occupait aussi des autres, je n'étais pas la seule dont elle prenait soin. Mais bizarrement plus le temps passer à ses cotés alors qu'elle me soignait et plus j'avais l'impression qu'on était pas si différente que ça. Dans d'autre circonstance, peut-être que l'on aurait pu s'entendre bien. Qui sait peut-être que ce serait possible si la fièvre ne m'emportait pas.

Elle recommença à humidifier mon visage enlevant ainsi le sang qui n'arrêtait pas de couler de mes yeux et de mon nez. Mais j'avais du mal à lui lâcher la main, c'était comme si sentir sa présence m'aider à garder les pieds sur terre.

- Sauf... si on... les revoit... jamais...

Je tentais de rester calme, mais la douleur devenait de plus en plus intense, et je commençais à avoir la nausée. Putain c'était vraiment pas bon signe.

- Des fois... il vaut mieux... parler à la... personne... avant de ne... plus jamais... pouvoir... le...

Je me mis à tousser, du sang coulant de ma bouche, je tentais de me mettre sur le coté comme Clarke me l'avait suggéré quand j'étais arrivée. Je commençais à manquer de force et je galérais pour me mettre sur le coté ce qui me fit encore plus tousser.


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t455-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2634
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Jeu 6 Juil - 19:24





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Day feverWe may be sick but not for long. I promise.



Clarke reverrait-elle sa mère un jour ? Elle avait eu l'occasion de parler avec elle il y a peu, grâce à la radio que Raven avait réparée, et elle lui avait fait part de sa haine. Alice était-elle en train de lui dire qu'elle avait eu tort ? Qu'elle aurait dû mettre les choses au clair avec sa mère et tout lui pardonner ? C'était donc si simple que ça ? Pardonner la mort de son père... cette mort qui la faisait encore tant souffrir... Clarke n'avait que trois mots à dire à sa mère : Je te pardonne. Et pourtant, elle ne savait pas si elle aurait l'occasion de les dire un jour, puisque la venue de l'Arche sur Terre était encore incertaine. Et si Clarke avait gâché sa seule chance de pardonner sa mère ?
Non, elle ne devait pas y penser, pas maintenant. Il y avait des choses bien plus importantes sur lesquelles se concentrer. Pour l'instant, Alice avait besoin d'elle. Les Cent avaient besoin d'elle. Il était important qu'elle reste concentrée sur les problèmes du groupe et non ses propres problèmes personnels qui ne seront pas réglés avant un moment.

- On ne peut pas savoir si on va revoir ceux qu'on aime un jour... alors autant y penser le moins possible, tu ne crois pas ?
Rester dans l'action. Oublier. C'était tout ce qu'essayait de faire Clarke depuis qu'elle était arrivée sur Terre. Les difficultés physiques et morales s'accumulaient et elle devait toujours trouver un nouveau moyen d'y faire face, de ne pas lâcher. Elle n'avait pas le choix.
- On doit continuer, ajouta-t-elle, on n'a pas le choix, on doit s'en sortir. Il y a peut-être encore l'espoir de les revoir un jour...
Elle était partagée entre ces deux idée : garder espoir ou oublier définitivement ? La deuxième option était bien plus difficile que l'autre. La première restait la seule possibilité quand tout allait mal. Dans les pires moments, on se réfugiait dans l'espoir. Quand il n'y avait plus d'autre choix que d'espérer.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


There's always a way out.

Ma femme ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 448
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Ven 7 Juil - 16:23




 

Clarke & Alice

Day Fever
 

J'étais entrain de tousser, et je me mis à vomir un peu de sang. Ce n'était pas bon signe, mais je tentais d'aller mieux. Sauf que la douleur s'intensifier dans ma poitrine et je n'étais pas sur de pouvoir éternellement le cacher à Clarke. Une nouvelle quinte de toux me repris avant de me remettre à vomir du sang. Une fois fini je m'allongeais de nouveau sur le dos, essayant de respirer un peu. Je sentais le sang partout sur mon visage, c'était comme si j'étais couverte de crasse en permanence, même si Clarke me laver le visage régulièrement.

Clarke venait de me dire qu'elles n'étaient pas sur de revoir ceux qu'elles aimaient un jour du coup qu'il fallait y penser le moins possible. Et c'est vrai qu'elle avait raison. ça ne servait à rien de trop ressasser tout ça. Si ce que Clarke disait était vrai, l'Arche était en mauvaise état et les gens allaient finir par mourir s'il ne trouvait pas une solution pour venir sur terre. Alors autant ne pas penser à tout ça, il fallait déjà que l'on pense à survivre.

- Oui... tu as raison...

Depuis l'arriver sur terre, je n'avais moi-même pas trop penser à ceux qui était en haut. Où en tout cas je faisais tout pour ne pas y penser en m'occupant comme je pouvais. Je faisais tout pour ne surtout pas penser à Lluvia, à ses parents, mais surtout à Cameron. Pendant tout le temps que j'avais été au skybox, j'y avais déjà bien assez penser. Je n'arrêtais pas de penser à Cameron et de m'en vouloir. Elle surveillait pour moi quand j'étais aller voler l'arme et j'étais sûre qu'elle était partie à la dérive maintenant. Je crois que c'est ce qui me rendait le plus dingue qui me faisait le plus mal. Clarke me dit qu'il fallait qu'on continu, qu'on devait s'en sortir. Qu'il y avait peut-être de l'espoir de revoir les gens qu'on aimait un jour. J'aurais vraiment aimé qu'elle disait vrai. J'aurais aimé qu'il soit possible que je revois Cameron, mais je n'avais pas d'espoir pour elle. Il fallait que je me batte pour Lluvia et ses parents, d'en l'espoir de les revoir un jour.

- On se... battra... on survivra...

Plus je passais du temps avec elle, plus j'avais envie de la connaître. Alors que quelque temps avant je me serais facilement battu avec si elle m'avait chercher des poux. Mais voilà, je la voyais totalement sous un nouveau jour, ou alors c'était la fièvre qui jouer sur ce que je ressentais. Enfin peu importait, à cet instant je voulais parler avec elle.

- Tu as... des gens... sur l'Ache... que tu... veux revoir...


Je tentais de respirer de nouveau, je sentais la douleur dans ma poitrine, et grimaçait légèrement. Je reprenais la main de Clarke, cherchant à garder contact avec elle et la réalité.


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t455-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2634
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Sam 8 Juil - 14:04





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Day feverWe may be sick but not for long. I promise.



Clarke serrait la main d'Alice, son pouce caressant l'arrière de la main quelque peu tremblante de la délinquante. Les symptômes de cette maladie étaient terribles, mais Clarke restait convaincue qu'Alice pouvait s'en sortir. Elle ne pouvait qu'espérer, après tout, alors autant s'accrocher à cet espoir que la jeune femme lui avait donné. Même celle-ci lui assurait qu'elles allaient s'en sortir. Dans un monde où la mort était si fréquente, il était difficile d'espérer que tout le monde survive. A espérer une telle chose, on se faisait mal à soi-même. Clarke avait l'habitude de souffrir. Son monde s'était renversé le jour de l'arrestation de son père sur l'Arche, et elle avait souffert depuis. C'était de pire en pire. Aussi elle s'accrochait au plus mince espoir trouvé. Elle ne voulait pas abandonner. Elle avait essayé quelques heures plus tôt, de tout laisser tomber et de laisser la douleur l'achever. Mais elle s'était vite rendue compte qu'elle avait beaucoup trop peur de mourir seule avec ses démons. Alors elle s'était battue, aussi pathétique qu'elle ait pu être, et se trouvait maintenant à aider un maximum de jeunes possible. Dont Alice, qui se mit à tousser violemment. Clarke l'aida à se redresser et à se mettre sur le côté. Elle ôta les cheveux qui étaient tombés sur le visage sanguinolent de la jeune femme.

Alice parvint à reprendre la parole, mais elle avait encore du mal à respirer.
- Doucement, lui conseilla Clarke, ne force pas trop.
Clarke se baissa légèrement pour mieux entendre les mots qu'Alice. La question de celle-ci n'était pas anodine. Clarke ne saurait pas exactement y répondre. En un sens, elle avait encore des gens sur l'Arche. Elle avait bien des connaissances qu'elle aimerait revoir, ça lui donnerait une sensation de familiarité sur Terre, mais le peu de proches qu'il lui restait... sa mère, elle n'était pas certaine de vouloir la revoir. Clarke décida de détourner un peu la question. Elle n'avait pas le temps pour l'analyse de sentiments pour le moment. Au lieu de ça, elle pensa à toutes les personnes présentes sur l'Arche. Beaucoup de monde. Clarke ne connaissait pas chaque habitant du vaisseau, mais elle avait tout de même pas mal de connaissances, voire même des amis.
- Oui, il y en a... je les reverrai certainement un jour. Et toi ? Une personne en particulier ?
Cette conversation pouvait occuper leurs deux esprits et maintenir la douleur au loin. Elle ne pouvait être que bénéfique pour elles.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


There's always a way out.

Ma femme ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 448
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Lun 10 Juil - 11:17




 

Clarke & Alice

Day Fever
 

Clarke m'aida à me redresser et à me mettre sur le coté quand je me mis à tousser violemment. Elle enleva même mes cheveux de devant mon visage. Elle était vraiment au petit soin pour moi et j'avais du mal à y croire. Mais pourtant elle restait là à s'occuper de moi, à parler avec moi. ça me faisait du bien pour oublier la situation. Ce n'est qu'une fois rallonger que je lui parlais et qu'elle me dit de ne pas trop forcer.

Mais j'avais l'habitude d'avoir mal, j'avais l'habitude de me blesser, ça m'était arrivé si souvent de passer à la station médicale car je m'étais casser quelque chose. Là ce n'était qu'une maladie de plus, mais cette fois je n'étais plus sur l'Arche et heureusement que Clarke était là pour s'occuper de nous.

Clarke se baissa vers moi pour entendre ce que je disais mais je la vis comme attendre pour me parler. Comme si elle réfléchissait à ce qu'elle pourrait me dire. Je savais très bien que sa mère était encore sur l'Arche. Je connaissais pas mal le docteur Griffin pour l'avoir de nombreuse fois vu quand j'avais le droit à un séjour à la station médicale.

Quand elle me demanda si j'avais une personne en particulier que je voulais revoir, bien sur je pensais tout de suite à Cameron. Mais je chassais cette idée, et je pensais tout de suit après à ma petite Lluvia.

- Lluvia... ma petite.. soeur de... coeur...

J'avais un peu la gorge nouée. Surement à cause de la fièvre hémorragique, mais peut-être aussi d'avoir pensée à Cameron.


made by guerlain


_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t455-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2634
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Lun 24 Juil - 17:12





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Day feverWe may be sick but not for long. I promise.



Combien de personnes avaient-elles déjà perdues ? Combien allaient-elles encore en perdre ? Leurs coeurs avaient de quoi se serrer. Le peu de personnes chères qu'ils leur restaient risquaient de ne jamais voir la Terre. Alice enchaîna avec une personne qui comptait énormément pour elle, Clarke le ressentait dans les mots de la jeune femme mais aussi dans son expression douloureuse. Alice ne souffrait pas seulement à cause de la maladie. Elle aussi était abattue par la culpabilité et le manque. C'était le cas de beaucoup au camp. Il n'y avait pas grand chose que Clarke pouvait faire pour apaiser la peine d'Alice à part rester à ses côtés. Elle-même ne savait pas gérer ses propres sentiments qui la tourmentaient depuis déjà plus d'un an. Si elle avait trouvé un moyen de les contrôler, elle aurait été une meilleure cheffe pour les délinquants, mais ça n'avait pas été le cas, et aujourd'hui Clarke allait devoir mener les délinquants hors d'ici. Que pouvaient-ils faire d'autre à part partir ? Les natifs les attaqueraient et ils se feraient laminer. Ils n'avaient ni les ressources ni le nombre pour les combattre. Encore une fois, ils n'avaient pas le choix. Vivre ou mourir, voilà qui résumait leur aventure depuis leur arrivée sur Terre.

- Je te souhaite de la retrouver, la conforta-t-elle maladroitement. Elle ne pouvait rien dire d'autre. Elle était mal placée pour réconforter quelqu'un sur ce sujet. Elle regarda autour d'elle. Les malades s'accumulaient et réclamaient ses soins. Elle allait passer son temps à faire des rondes pour les assister. Elle allait être obligée de quitter Alice quelques instants.
- Tu ferais mieux de te reposer, tu dois retrouver des forces, lui indiqua-t-elle gentiment.
Elle serra une dernière fois sa main et la lâcha. Elle se leva avec peine, prenant appui sur sa cheville blessée, et s'éloigna avec une grimace. Elle aurait préféré rester avec Alice, mais les autres avaient besoin d'elle. Elle ne pouvait pas se permettre de passer tout son temps avec un seul patient. Son but était d'en sauver un maximum.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


There's always a way out.

Ma femme ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 36 Féminin Nb de Messages : 448
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   Mar 25 Juil - 15:17




 

Clarke & Alice

Day Fever
 

Clarke m'avait souhaitée de retrouver Lluvia et ça me touchait beaucoup plus que je le pensais. Je n'aurais jamais cru découvrir une telle humanité en elle. En faite je n'aurais jamais pensé pouvoir m'entendre avec elle et l'apprécier pourtant je commençais à changer d'avis sur elle. Elle était si différente de ce que je m'étais imaginée.

Elle m'avait dis de me reposer, pour retrouver des forces et je me doutais que c'était pour pouvoir aller s'occuper des autres malades.

- Ne t'inquiète pas j'ai l'habitude d'être malade, ça ira...

Je tentais de lui sourire un peu lui serrant une dernière fois la main avant de la regarder partir s'occuper de quelqu'un d'autre. C'était dur de se retrouver de nouveau seule. J'avais vraiment apprécié que Clarke soit près de moi, et m'aide à garder les pieds sur terre. Ce n'était pas ce qui avait été le plus facile, surtout que la fièvre m'avait fait délirer. Je me rappelais vaguement l'avoir embrasser pendant mon délire, alors que je pensais que c'était Cameron.

Mais pour l'instant je devais me reposer et je repensais à la discussion que je venais d'avoir avec Clarke. Moi qui était toujours à soutenir Bellamy, je me rendais compte à cet instant que Clarke était différente de ce que je pensais depuis le début. Mais surtout elle semblait vraiment prendre soin de tous les nôtres et nous garder en vie. Comme quoi, cette fièvre hémorragique aura au moins eu le mérite de m'ouvrir les yeux sur la blonde.


made by guerlain






FIN

_________________



« Vis ta vie à fond
comme si tu devais mourir demain !! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t455-rapport-de-missions

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Day fever - Alice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Day fever - Alice
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jasper & Alice Forever
» Alice Blood [Attente de Réponse]
» Alice Cullen
» Alice always lost... [Validée]
» Alice Logan [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: 
A R C H I V E S
 :: SAISON 1
-
Sauter vers: