AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (kane) • full of rage.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 53
En savoir +

MessageSujet: (kane) • full of rage.   Dim 9 Juil - 2:08







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Cette journée... Je la hait plus que tout. Les natifs nous ont attaqués, mon jumeau est mort d'une flèche dans la gorge, mes amis se sont fait enlevés et je n'ai pas le droit de faire entrer Midnight dans le camp Exodus. Bellamy semble rejeter entièrement l'autorité de Kane et je suis bien de son avis. Je ne me suis jamais sentie aussi seule de ma vie. Mon père biologique est présent mais nous ne nous sommes jamais entendus. Je suis en colère. Je suis triste. J'ai peur pour mes amis. Et pourtant, je trouve les natifs moins cruels que les archéens. Même après tous cela, je souhaite la paix avec ce peuple. Le jour commence à laisser place à la nuit et à sa lune argenté que j'ai si souvent admiré sur l'Arche. Les couleurs de mes yeux commencent à devenir difformes puisque l'obscurité arrive bien que je ne puisse la voir qu'en observant les Archéens se diriger avec des lumières vives.

Puisque Midnight ne peut pas rentrer, alors j'ai décidé de ne pas entrer non plus dans le camp. J'ai juste pu me changer puis ressortir. Mes cheveux attachés en une natte, mes joues me brulent tant le sel de mes larme les ont esquintées. Je peux comprendre que les archéens viennent d'arriver sur Terre et avoir peur d'un animal sauvage comme Midnight. Mais je pourrais au moins bénéficier d'une certaine confiance non ? La louve est à mes côtés depuis le début. Oui, elle est impulsive et restera toujours sauvage dans son instinct. Je le sais parfaitement. Elle est aussi dangereuse que nous, les délinquants. Du moins, ceux qui rejettent Kane ou Abby. Assise à quelques mètres du camp, la louve au pelage blanc est allongée. Je ne suis pas bien. Je me sens inutile. Bellamy a t-il un plan pour que l'on se rende vers nos amis ? Un pas lourd se fait entendre dans l'herbe. Je jette un regard en coin puis continue de regarder le manche de mon arc.

« Qu'est ce que vous voulez ? » Demandais-je entre mes dents avec une voix cassée. « Midnight n'est pas dans le camp, qu'est ce qu'il vous faut de plus ? Dix kilomètres de séparation ? » Enchaînais-je avec ironie et mauvaise foi.


Code by Sleepy

_________________


    I was born to fight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t472-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Dim 9 Juil - 20:54


Full of Rage
In youth you'd lay awake at night and scheme
Of all the things that you would change,
But it was just a dream…
La nuit tombait sur le Camp Exodus. Le jour descendait à l’ouest, derrière les montagnes, dans l’ombre … c’était donc à ça que ressemblait le crépuscule ? Le ciel s’était paré d’or et de rouge, pour finalement laisser l’obscurité envahir tout ce que la lumière avait touché durant toute la journée. Sans le soleil pour chauffer l’atmosphère, la température ambiance baissait petit à petit, lentement mais surement. C’était la toute première fin de journée que Kane vivait sur Terre et une chose était certaine : jamais il ne l’oublierait. La mort de Callie, parvenue un peu plus tôt dans la journée, l’avait considérablement affecté, mais le répit était un luxe qu’il ne pouvait pas s’offrir. Le Camp Exodus était encore vulnérable et Kane ne pouvait pas l’abandonner, même pour pleurer. La mort de Callie n’était qu’un problème parmi tant d’autres, après tout …

Marcus Kane avait bien d'autres problèmes, celui concernant ses relations avec les 100 étant le plus dramatique. Kane ne s'était pas attendu à un accueil chaleureux de la part des jeunes, mais la rancune qu'ils portaient à son égard mettait plus que souvent à mal sa patience et son calme, que la fatigue rendait plus que limité … le cas de Karliah Alvarez étant un exemple parmi tant d'autres. Marcus se souvenait d'elle et de son cas assez particulier. Les lois de l'Arche avaient eu raison de toute sa famille ou presque et la gamine s'était retrouvée en Skybox pour avoir tué un soldat, l'un de ses garde. Sur Terre, elle avait jugé bon de prendre pour compagnie un loup sauvage blanc comme la lune, que Kane avait refusé de laisser entrer au campement. Sa décision avait définitivement rompu les communications entre l'adolescente et le leader du Camp Exodus, qui avait quitté l'abri des remparts de fortune dressés durant la journée. Personne ne l'avait revu de la journée et personne ne s'en était vraiment occupé jusqu'à ce que le jour descende … ils avaient tous eu d'autres choses à faire que de raisonner une adolescente rebelle qui haïssait plus que tout le Conseil et ses dirigeants. Cependant, les heures défilaient et tandis que la nuit tombait, la fille ne revenait pas ; cela n'aurait pas tant gêné Marcus s'il ne s'était pas senti personnellement responsable de tous les jeunes qu'il avait réussi à ramener au Camp Exodus. Tandis qu'il s'approchait des portes bricolées à la va-vite, l'homme chargé des allers et venues interpella Kane.

« — Monsieur, la fille au loup est toujours dehors » déclara-t-il, l'arme à la main. Il scruta un instant l'horizon, sans apercevoir l'ombre d'une fille ni d'un loup.

« — Laissez, je m'en occupe » lui répondit Marcus. Il n'était peut-être pas le mieux placé pour aller la raisonner, mais il n'y avait que lui … car il n'avait pas l'intention d'envoyer l'un de ses hommes hors du campement après la tombée de la nuit.

Sans attendre, Marcus s'assura que son arme était toujours à sa place et s'aventura à l'extérieur du campement. Le calme environnant le saisit aussitôt ; bientôt, il n'entendit plus que le son de ses pas sur le sol. Kane ne mit pas longtemps à trouver l'adolescente, qui sans surprise se trouvait avec son loup. Marcus ne dissimula pas son arrivée … mieux valait éviter de les surprendre, en particulier l'animal qui semblait dormir, mais pour combien de temps ? Lorsque les yeux de Kane se posèrent sur la jeune fille, il ne put s'empêcher de remarquer la lueur étrange qui brillait dans ses yeux … c'était vraiment bizarre, mais qui était-il pour juger ? Il entendit les paroles de la jeune fille mais fit le choix de ne pas y répondre. Il n'était pas venu pour se battre avec elle, uniquement pour la ramener au campement.

« — Vous devriez rentrer, Karliah » affirma simplement l’ancien Conseiller en guise de salutation « Vous savez aussi bien que moi que la forêt est dangereuse la nuit » Son regard se posa un instant sur l’animal au pelage blanc « Vous le savez même mieux que moi, en réalité » ajouta-t-il finalement.

C’était vrai et Kane ne le cachait pas : les jeunes savaient plus de choses qu’eux sur la Terre, et plutôt que de se déchirer à cause du passé, ils devaient plutôt s’entraider pour avoir une chance, peut-être, de survivre … mais pour l’heure, les jeunes étaient beaucoup trop occupés à les détester pour s’en rendre compte, Karliah ne faisait pas exception à la règle.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 53
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Dim 9 Juil - 22:12







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



L'Exodus reflétait l'Arche et pour moi, elle représentait un lieu où je n'ai jamais trouvé ma place. Un lieu où j'étais effrayée de faire une bêtise. Un lieu froid, sombre dans lequel ses parents ont étés assassinés. Rien que d'entendre la voix du chef de la garde, j'avais envie de pleurer. Pleurer et hurler de rage. Midnight relève la tête pour regarder la personne présente puis la repose sur ses pattes surveillant la scène. J'avais tant de chose à reprocher à cet homme tout comme aux autres membres du conseil. Mais les morts faisaient partit du passé. Sauf Lyaros. Sa mort m'avait affectée bien plus que les autres. Parce que cela était récent mais également parce que ce frère qui avait veillé sur moi n'avait pas eut le temps de me dire au revoir. Je renifle alors que mes yeux deviennent brillants et humides.

« Je devrais... Il y a beaucoup de chose que je devrais faire ou dire... » Cette phrase pouvait être prise aisément pour une menace. L'était-ce ? Est ce que moi, une pauvre délinquante je menaçais le chef de la garde ? Non. Peut-être. J'en sais rien. A vrai dire, les émotions parlaient à ma place. Je relève mon regard vers le sien. « Vous nous avez expulsés et maintenant vous venez vous soucier de moi et du danger de la nuit ? » Déclarais-je la voix tremblante.

J'avais envie de lui dire que je n'accordais aucune importance à ses conseils ni ses ordres puisque ma loyauté revenait à Bellamy et Clarke. J'avais envie de lui dire à quel point Lyaros avait toujours été fidèle à l'Arche malgré les décisions sévères et qu'il n'était plus là pour le dire. Mais je n'avais pas le droit de mettre la mort de mon frère sur les épaules de Kane. Je passe ma main dans mes cheveux puis observe les lumières orangées qui font luire les arbres plus loin.

« C'est dans l'obscurité que je vois le mieux et je surveille pour voir si mon peuple revient de la forêt. » Je faisais la différence entre les 100 et les Archéens, une habitude que beaucoup ont pris. « De plus, je ne vais pas où Midnight ne peut aller. » Il y avait un soupçon de reproche dans ma voix.




Code by Sleepy

_________________


    I was born to fight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t472-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Lun 10 Juil - 22:21


Full of Rage
In youth you'd lay awake at night and scheme
Of all the things that you would change,
But it was just a dream…
Il y a dans l’amour désintéressé d’une bête, dans ce sacrifice d’elle-même, quelque chose qui va directement au cœur de celui qui a eu fréquemment l’occasion de vérifier la chétive amitié et la fidélité de gaze de l’homme naturel
Edgar Allan Poe

Marcus n’avait pas douté une seule seconde de l’accueil que lui réserverait la jeune fille. Elle n’était pas une délinquante pour rien, après tout. Du coin de l’œil, Kane surveilla la bête au pelage blanc, dont les yeux brillaient étrangement dans la nuit … de toute évidence, Marcus n’aurait pas voulu se retrouver seul avec cette créature à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Il ne faisait déjà pas confiance aux hommes …

La pseudo menace d’Alvarez ne fit pas même frémir Marcus … en réalité, Kane ne la prit même pas comme tel. Elle parlait, elle parlait, comme tous les jeunes de son âge, mais il savait ce que cela cachait en vérité : elle était malheureuse, parce que le système l’avait rendu malheureuse. En réalité, cette Arche de malheur avait rendu tout le monde malheureux – certains plus que d’autres, certes – et aujourd’hui, l’adolescente en voulait à ceux qui n’avaient fait que suivre des lois mises en place par leurs prédécesseurs. C’était toujours plus simple de haïr le bourreau plutôt que les gens qu’on aimait, quand bien même étaient-ils davantage responsables que le bourreau lui-même.

Les avoir expulsés était une bien grande idée. Si Marcus n'avait jamais cru en la possibilité de leur survie, ce que l'Arche leur avait offert restait une seconde chance malgré tout. Les jeunes leur reprochaient de les avoir envoyés sur Terre, mais sans cela, beaucoup seraient déjà morts à l'heure qu'il est, flottant dans l'espace pour des crimes plus ou moins insignifiants. Dans un sens, ils pouvaient même dire qu'ils leur avaient sauver la vie … c'était un point de vue comme un autre, après tout.

« — Expulsé est un bien grand mot » rétorqua Kane, sans cacher son désaccord « On vous a donné une nouvelle chance. Je sais que la différence est un peu floue, pour vous » déclara-t-il sur un léger ton sarcastique. Lui aussi pouvait être acerbe. Il ne visait pas Karliah en particulier, mais bien les jeunes dans leur généralité : elle n'était pas la seule à penser cela, mais Kane ne lui en voulait pas.

Lui aussi, à leur place, aurait eu du mal à faire la différence. Il voyait ça de ses yeux d'adulte et d'ancien Conseiller, c'était une vision qu'aucun adolescent n'était encore en mesure de comprendre, et encore moins Karliah Alvarez, qui avait tout perdu à cause d'eux – du moins le croyait-elle – Marcus ne pouvait pas lui en vouloir pour cela. Elle était jeune, et sa capacité de jugement aussi. Lorsque la jeune fille déclara qu'elle espérait voir reparaître ses amis, Marcus ne cacha pas sa surprise. Il s'était attendu à la voir bouder, pas à veiller …

« — Vous croyiez que vos amis peuvent revenir comme ça ? » déclara l'ancien Conseiller, un peu sceptique. Les Natifs étaient nombreux, organisés et, de toute évidence, bien plus habitué à la guerre qu'eux. Les 100 avaient-ils la moindre chance de leur échapper ? Kane en doutait, c'était son côté pragmatique, réaliste.

Il fut surpris également en entendant le nom de la bête. Midnight ? Vraiment ? Elle était blanche comme la neige et elle l'appelait Minuit ? La logique des jeunes échappait parfois à l'esprit fermé de Kane.

« — Midnight ? » répéta Marcus « Etrange, comme choix de nom. Je n'aurai pas choisi ça » affirma-t-il. Il n'avait pas manqué de remarquer la note de reproche qui accompagnait sa voix, et cette fois, il ne put s'empêcher d'y donner réponse. Kane soupira presque, sans cependant laisser paraître son agacement « Je vous ai déjà expliqué pourquoi votre bête ne pouvait pas entrer » déclara Marcus « Je pensais que vous comprendriez »

Ce n'était pas un lapin ni un petit oiseau : c'était un loup, héritier de 100 années de retour à la vie sauvage. Ce n'était pas une question de caprice ni de méchanceté, Kane avait dépassé cela depuis longtemps. Comment pouvait-il faire confiance à Midnight, lorsqu'il ne faisait pas même confiance à Alvarez ?

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 53
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Lun 10 Juil - 23:46







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Expulsés était pour lui un bien grand mot ? Avait-il eut des preuves de la radioactivité de la Terre ? Avait-il eut directement un point de vue sur cette dernière ? Cela avait été une expulsion et beaucoup de nos amis ne sont plus là pour donner leurs avis. Nous avons eu la chance que notre sort nous soit favorable. Qu'étions-nous finalement ? Nous avions tâtés le terrain pour eux et maintenant ils débarquaient pour établir des règles ? Tout ce que nous avions vécus se résumait à cela ? Je ne crois pas aux secondes chances. Je n'y ai jamais cru. Parce que nous avons tous vécus en sachant très bien que cela n'existait pas sur l'Arche.

« Aviez-vous ne serait-ce qu'une toute petite preuve concrète que la Terre puisse être un minimum habitable avant de nous y envoyer ? » Je n'élève pas le ton. Je reste calme. Tous le monde a passé une salle journée. « Vous aviez besoin d'oxygène. Quoi de mieux que de mettre cent personnes sacrifiable dans un vaisseau vers la Terre avec l'espoir qu'elle soit habitable. » Cette histoire d'oxygène... Les cent l'avait apprit de la bouche de Clarke puis de Raven. Je finis par souffler et abandonner cette idée de tout lui mettre sur le dos. « Peu importe... Je crois que nous ne serons jamais en accord sur cela. »

Je reste silencieuse un instant. J'arrive à pardonner aux Natifs la mort de mon jumeau, celle d'autre de mes amis mais je ne pouvais pas pardonner le conseil... Certaines pertes sont plus douloureuses que d'autre. J'imagine que cela doit venir du "pourquoi". Les Natifs se battent contre des gens qu'ils pensent être des envahisseurs. L'arche avait ses raisons qui étaient pour moi, beaucoup moins honorables que celles ci. Je me lève alors pour être à la même hauteur que Kane. Si je pensais revoir mes amis revenir ? Non. Si je l'espérais ? Oui.

« Je ne le crois pas. Je l'espère. » Cela faisait une grande différence de mon point de vue. Je croise les bras puis observe une nouvelle fois les bois. « Les natifs nous enverraient l'un des nôtres avec la fièvre hémorragique si nous étions à l'aube d'une guerre. Du moins, c'est ce qu'ils ont fais avec Murphy. » Mon pouce vient gratter le coin de mes lèvres. L'un des tics que j'ai lorsque je réfléchis. « Un émissaire peut être envoyé. Un message peut nous être délivré. Beaucoup de choses se passent dans ces bois. » Je relève le regard vers celui du chef de la garde. « Je ne veux en aucun cas manquer quoi que ce soit. Encore moins depuis la capture des miens. »

Nous avons étés envoyés sur Terre en tant qu'enfants. Mais nous avons survécus ensembles ce qui nous a fait tous mûrir. Nous avons grandis en un mois. Nous avons appris à nous débrouiller seuls. Nous avons fais face à des choses inimaginables. Si j'étais encore une enfant il y a peu, aujourd'hui, c'est en adulte que j'agis et que je réfléchis. Il est vrai que mon choix d'être en dehors du camps sans Midnight peut s'avérer être un caprice. Je mentirais si cela ne l'était pas un peu. Mais c'est également pour ne pas retrouver cette impression d'enfermement que je refuse d'y retourner.

« Elle est aussi blanche que la lune. » Midnight se lève à la prononciation de son nom. « C'est un animal sauvage impulsif et qui le restera. Je l'ai compris. Vous ne voulez pas effrayer les vôtres avec un loup qui se balade dans votre camp. » Je lance un regard au loin où les lumières se dessinent près de l'Exodus. « Qu'est ce que cela serait avec une délinquante impulsive qui a tué un garde et qui serait prête à recommencer si la cause lui semblait juste ? » Je me pince les lèvres. « Je n'ai pas non plus ma place dans votre camp. »

J'ai vite compris que j'étais comme un loup dans une bergerie lorsque je suis allé pour la première et dernière fois à l'Exodus. Les regards se sont posés sur moi comme ils se posaient sur moi dans l'Arche. Mais ce qu'il y avait de pire. C'était que le poids de ce que j'avais fais m'alourdissait les épaules. Cela me tue de ne pas pouvoir rendre visite à Octavia et Raven. Mais mes actes ne peuvent être effacés.

« C'est honorable à vous de nous avoir innocentés malgré nos crimes, Kane. Mais des paroles n'effacent pas ce que nous avons fais. Au regard des autres Archéens, je serai toujours la fille qui a tuée un garde. » Je regarde une nouvelle fois les bois. « Je ne serai d'aucune utilité là bas. C'est avec mon peuple que je suis et il n'est pas au camp Exodus. »



Code by Sleepy

_________________


    I was born to fight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t472-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Mar 11 Juil - 19:13


Full of Rage
In youth you'd lay awake at night and scheme
Of all the things that you would change,
But it was just a dream…
Et voilà, cela arrivait … Kane se demandait à partir de quel moment les reproches concernant leur décision d'envoyer 100 délinquants sur Terre arriveraient sur le tapis. C'était bien normal, mais au bout d'1 mois, Marcus se demandait pourquoi certains n'avaient toujours pas su trouver d'eux-mêmes la réponse, ou du moins une réponse. Les paroles de Karliah firent sourire un instant Marcus … elle n'avait pas la moindre idée de la personne à qui elle disait cela.

« — Vous prêchez un convaincu, Karliah » lui répondit Marcus « Je n'ai jamais cru une seule seconde en votre chance de survie, ici, sur Terre » Lorsque le Conseil avait émis l'idée d'envoyer 100 délinquants de l'Arche sur Terre, Marcus n'y avait d'abord pas cru. Il y avait vu un intérêt pour ses propres convictions, bien sûr, mais il n'avait pas manqué de trouver cela cruel, inhumain. Leur laisser croire qu'ils pourraient survivre sur Terre ? Vraiment ? Alors que tout portait à croire que c'était impossible ? D'autres y avait cru pour lui « Cette nouvelle vie, nous ne me la devez pas » déclara Kane « Vous la devez à Abigail Griffin et au reste du Conseil. Vous pourrez critiquer autant que vous voudrez les raisons qui nous ont poussé à vous envoyer ici, cela ne retire rien au fait que vous êtes en vie. Tous n'ont pas cette félicité » Il pensa à tous ceux qui étaient morts avant de pouvoir les rejoindre, à tous ceux qui étaient morts pour rendre cela possible … Callie et Lyaros faisaient partie de ceux-là « Certains, sur l'Arche, n'auront jamais la chance d'avoir ce que vous avez » affirma-t-il. Cette fois, il pensa à tous ceux qui allaient devoir rester sur l'Arche pour permettre aux autres de survivre. Les jeunes n'avaient aucune idée de ce qui se passait là-haut, et Kane s'était bien gardé de le leur dire. Ils n'avaient pas conscience de la chance qu'ils avaient et cela rendait Marcus fou « Ce n'est peut-être pas parfait, mais c'est mieux que la mort » déclara-t-il enfin.

Kane avait abandonné depuis longtemps l'espoir de raisonner les 100. Pour l'heure, ils étaient trop occupés à les haïr ou à trouver un moyen de retrouver leurs amis pour comprendre. Marcus était patient, mais les jeunes allaient devoir comprendre à un moment donné car les efforts de Kane n'étaient pas éternels.

Lorsque la jeune fille expliqua la réelle raison de cette pseudo veille qu'elle semblait s'imposer, Marcus ne put s'empêcher de lui rappeler sa place … sa place, et celle de tous les autres 100 depuis qu'il était arrivé sur Terre.

« — Si un émissaire ou un messager venait à arriver, ce ne serait pas à vous de débattre avec lui » fit remarquer Marcus « Ce genre de responsabilités ne vous appartiennent plus, désormais » Ce n'était pas facile à attendre et Marcus savait que cela ne plairait pas à la jeune fille, mais il ne pouvait pas laisser plus longtemps le destin de l'humanité entre leurs mains d'adolescents. Les jeunes pensaient avec leur cœur et non pas avec leur tête, hors un pays, une nation, un peuple ne se dirigeait pas avec le cœur mais avec la raison. C'était une leçon que Kane avait apprise depuis longtemps.

Midnight, Midnight … lorsque Karliah mentionna la lune, Kane ne put s'empêcher de jeter un regard vers le ciel. La blancheur de l'astre avait quelque chose de fascinant mais de terriblement froid. L'ancien Conseiller n'était toujours pas convaincu, mais cela ne le regardait pas, après tout. Il ne manqua pas de remarquer, cependant, l'étrange parallèle que venait de faire Karliah.

« — La différence entre vous et cette bête, Karliah, c'est que vous êtes humaine » expliqua Marcus « Nous pouvons nous comprendre, nous raisonner, nous pardonner ; parce que nous ne sommes pas si différents. Nous parlons le même langage et rêvons des mêmes choses. Nos différences nous séparent, mais finissent toujours par nous ramener à nos ressemblances » Kane fit une courte pause, avant de continuer « Votre loup n'obéit qu'à son instinct, et vous à votre cœur. La différence est fine, mais peut-être un jour aurez-vous l'occasion de vous en rendre compte » C'était, en réalité, la seule chose qui les différenciait des animaux ; ça, et leur capacité à faire des choix.

Marcus n'avait pas envie de faire confiance au loup, mais il voulait faire confiance à la fille. Il voulait croire qu'elle était capable d'être autre chose qu'une bête, autre chose qu'une meurtrière, autre chose qu'une délinquante. Il voulait croire qu'elle pouvait être plus grande que cela … Marcus ne voulait pas croire qu'elle avait survécu tout ce temps sur Terre en étant seulement une délinquante.

Malgré tout ce qu'elle laissait paraître, elle semblait porter sur son dos le poids de ses erreurs, de ce crime qui l'avait conduit jusqu'ici. Elle avait tué un homme, oui, Marcus le savait aussi bien qu'elle … il en savait même plus qu'elle, en réalité. En tuant cet homme, elle avait rendu un enfant orphelin et une femme veuve, mais avait-elle besoin de le savoir ? Bien sûr que non. Ils portaient tous en eux le poids de leurs méfaits.

« — Au regard des autres Archéens, je serai toujours l'homme qui a tué 320 personnes et détruit des centaines de familles » déclara Marcus en reprenant ses termes. Alvarez n'était qu'une délinquante parmi tant d'autres. Son crime n'était pas pire qu'un autre, ni que ce qu'ils avaient été obligés de faire pour permettre à l'Arche de continuer d'exister « Notre passé nous définit en tant qu'individu, mais c'est par nos actes que nous prouvons qui nous sommes vraiment. Sur Terre, vous avez la chance de réécrire votre histoire, de la rendre meilleure » Ce qu'elle deviendrait ne tenait qu'à elle. Elle pouvait être un poids pour son peuple, ou le pilier qui lui permettrait de tenir. Elle pouvait continuer de les haïr jusqu'à la fin de sa vie, ou bien tourner la page et avancer, prendre un nouveau départ, recommencer. Tout cela ne tenait qu'à elle « Votre peuple se trouve au Camp Exodus, Karliah, certains sont juste ailleurs. Ce n'est peut-être pas celui que vous souhaiteriez avoir, mais c'est le seul que vous avez » Les 100 n'existaient plus désormais, du moins Marcus voulait y croire. Ils étaient un seul et unique peuple, le peuple de l'Arche, le peuple venu du ciel. C'était le rêve de Kane, mais les jeunes lui donnaient bien du fil à retordre.

Pendant un temps, Kane resta silencieux. Il parlait beaucoup, peut-être plus que Karliah ne l'avait imaginé. L'étiquette dont on l'avait affublé ne correspondait pas, n'avait jamais correspondu, mais qui était là pour le dire ? Peu de monde, en vérité … Marcus soupira un instant.

« — Si vous souhaitez partir, je ne vous retiendrai pas » conclut-il finalement « Je suis un homme de parole et je respecterai ce que j'ai dit ce matin au campement : si c'est ce que vous souhaitez, si c'est ce que vous souhaitez vraiment, je vous laisserai partir » déclara-t-il. Il avait promis aux jeunes qui ne souhaiteraient pas rester au campement de les laisser partir et Kane comptait tenir sa promesse « Prenez juste le temps d'y réfléchir. Votre frère n'aurait pas voulu que vous partiez et vous le savez »

Kane s'aventurait sur un terrain glissant et il le savait. Marcus ne savait pas grand-chose de Lyaros, mais il en savait suffisamment pour savoir qu'il n'aurait jamais tourné le dos à l'Arche.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 53
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Mer 12 Juil - 10:59







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Je prêche un convaincu ? Eh bien... Je crois que j'aurais préféré ne rien savoir finalement. Donc, nous devions notre nouvelle vie au docteur Griffin... Et lui dans tous cela ? Mais au moins, il était honnête. Qualité que j'appréciais et que je ne connaissais pas chez Kane puisque je ne lui avait pas parlé une seule fois plus de deux minutes sur l'Arche. Je ne savais même pas qu'il pouvait parler sans cette sévérité que nous lui connaissions bien. Je l'écoutais attentivement en lançant un regard vers le ciel où l'Arche était visible comme une étoile se déplaçant doucement parmi ces couleurs crépusculaires. Je restais silencieuse à cela. Parce que oui, il avait raison. Et qui ne dit mot consent. Kane déclare qu'ils nous déchargeait de la responsabilité de la gestion des Natifs.

« Si seulement c'était aussi simple... » Déclarais-je en baissant le regard vers la cime des arbres secoués par une brise qui nous arriva. « Ils ne vous connaissent pas. Ils vous feront encore moins confiance. Peut-être que je me trompe. J'en serais contente. » Si les Archéens pouvaient débattre avec des natifs sans faire de morts, cela serait déjà une réussite. « Lorsque vous nous avez envoyé sur Terre, nous n'étions que des gamins. Aujourd'hui, nous sommes bien plus que de simples gamins. Nous avons survécus ensemble, vécus ensemble. Nous avons pleurés nos morts ensemble. Je le regarde dans les yeux. J'aimerais lui faire comprendre que nous avons fondés notre propre clan et que l'Exodus ne pourrait pas écraser cela. Et c'est ce tout qui a formé ce lien si fort entre nous... Parce que en cas d'erreur, nous avions le droit de recommencer. Parce que dans le chaos, nous avons eut nos propres leaders. Les cents ne sont plus ceux que vous avez envoyés en prison. Nous formons un clan et tant que Clarke et le reste de nos amis seront toujours aussi loin, vous ne pourrez jamais nous contrôler. » Nous étions beaucoup plus... Comme Finn, je considérais les cents comme ma propre famille. Nous n'arrêterons jamais de les chercher, même si cela signifie briser vos règles. »

Je n'abandonnerais jamais mes recherches, mes explorations des bois ou bien même de me battre pour retrouver le reste des miens. Même si ma vie devait être mise en péril. Pour le moment et tant que rien ne serait fait pour les retrouver, je sais qu'aucun des cents ne restera dans le camps à ne rien faire.

« Nous connaissons le terrain. Nous avons appris à nous défendre. Tant que Clarke ne sera pas parmi nous, j'ai bien peur que nous formions deux peuples bien différents. Nous avons appris à nous faire confiance et à nous débrouiller seuls. Je crois sincèrement que vous avez bien plus besoin de nous que nous avons besoin de vous pour le moment... Pas tant que rien ne sera fait pour nous aider. » Je parlais surtout sur le plan des connaissances. Je ne disais pas que nous n'avions pas besoin des Archéens pour vivre. Loin de là.

Je passe ma main sous la gorge de la louve pour la caresser. Il parait qu'avant, les hommes avaient souvent des chiens. Une bête descendante du loup. Cela était si surprenant qu'une personne soit autant attachée à un animal ? Non, je ne l'avais pas dresser, elle l'avait fait tout seule en grandissant. Je l'ai nourri, depuis mon arrivée. Et ce n'était qu'un louveteau. J'étais toujours surprise de voir à quelle vitesse elle avait déjà grandit et continuait... Les radiations avaient changées beaucoup de choses.

« Je comprend bien plus Midnight que les Hommes. Elle agit avec une logique. Nous, non. La bête est douée d'empathie, de fidélité et de courage. Certains de nous, non. Je la connait depuis que nous avons atterris. Je l'ai nourrit, elle a grandit et elle m'a toujours suivie. Elle n'a jamais montré un signe de menace vis à vis des autres sauf lorsque je me suis sentie menacée. » Elle relève ses pupilles vers moi tandis qu'un sourire étire mes lèvres. « Je peux lui faire confiance. "La bête ne mord jamais la main qui la nourrit." et elle ne me quitte jamais. » Je ne tentais pas de convaincre Kane pour pouvoir entrer avec mon loup. Cela m'étonnerait qu'il cède et je comprends ses raisons. « Midnight sent le brouillard acide quelques minutes avant qu'elle n'arrive. Elle sent lorsqu'il y a une présence inconnue non loin. Vous seriez vraiment surpris de son comportement si vous n'aviez pas cette réticence. » Je fais un léger pas en arrière. « Touchez là ? Il faut bien commencer quelque part, non ? Et puis je serais toujours avec elle, il faudra bien lui faire confiance un jour ou l'autre. »

Le terrain est très glissant pour Kane lorsqu'il parle de mon frère. Je me racle la gorge et reste calme. Lyaros à toujours été fidèle aux Archéens et il n'a eut de cesse de me le rappeler. Mais il est mort. Ce qu'il voudrait que je fasse ? Cela ne compte plus parce qu'il n'est plus là pour le dire.

« Je m'installerai non loin du camp. Temporairement. Jusqu'à ce que Clarke revienne. Vous aurez peut-être besoin d'une chasseuse pour commencer, non ? » La plantation demandait du temps. La chasse aussi, mais beaucoup moins. « Lyaros voudrait avant tout que je me sente bien. Je me sens bien en chassant. Je me sens bien avec Midnight et je me sens bien à l'écart du camp pour le moment. » Un mince sourire se pose sur mes lèvres, ce qui peut s'avérer surprenant lorsque l'on me connait. « Permettez-moi de chasser pour les Archéens, permettez-moi juste l'entrée - sans la louve si telle est votre décision - et peut-être qu'un jour, je me sentirai en confiance au camp Exodus. » Je m'engageais à faire une chose que je ne pensai jamais avoir à proposer. Je faisais un compromis. Un premier pas vers les Archéens.



Code by Sleepy

_________________


    I was born to fight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t472-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Ven 14 Juil - 22:10


Full of Rage
In youth you'd lay awake at night and scheme
Of all the things that you would change,
But it was just a dream…
Les Natifs ne les connaissaient pas encore, mais Kane leur faisait confiance pour le découvrir assez rapidement. Même si les 100 avaient été leurs représentants sur Terre pendant près d'un mois, ils n'avaient jamais été leur porte-parole et Marcus espérait que les Natifs le comprendraient. Il ne voulait pas croire que ces gens avaient survécu 100 ans sur Terre en ne faisant que se battre … non, il devait y avoir autre chose. Ils ne devaient pas être si différents que cela … les exemples de l'Histoire dansaient dans l'esprit de Marcus, comme des avertissements. Ils devaient apprendre du passé pour éviter de répéter les erreurs de leurs ancêtres ; sans cela, leur survie était vouée à l'échec.

« — Ils apprendront » déclara Marcus, sans une once d'hésitation dans la voix « Le poids de la couronne pèse depuis trop longtemps sur vos épaules. Vous n'êtes peut-être plus des gamins, mais vous restez jeunes, et inexpérimentés. Votre aventure sur Terre vous a forgé, mais n'imaginez pas avoir tout appris de la vie … vous avez réussi à survivre, mais pas à prospérer » affirma-t-il. Il sembla hésiter un instant, avant d'ajouter « Comment vous en vouloir ? Vous êtes nos enfants, après tout. Vous avez grandi sur l'Arche, on vous a appris à survivre et non pas à vivre »

Le destin politique de leur peuple était resté trop longtemps dans les mains inexpérimentées des jeunes. Maintenant qu'ils n'étaient plus seuls, ils pouvaient passer la main, mais le voulaient-ils ? C'était une autre affaire … le pouvoir avait quelque chose d'attirant, pour ne pas dire jouissif et y renoncer était aussi difficile que dramatique pour ceux qui n'y étaient pas préparés. Les jeunes étaient restés si longtemps sans autorité qu'ils refusaient de s'y soumettre de nouveau … comment accepter de nouveaux les chaînes, lorsqu'on avait goûté à la liberté ? Kane le savait, c'était comme ça que les jeunes voyaient les choses … il les comprenait, sans savoir quoi leur dire. C'était comme ça, que pouvait-il dire de plus ? Marcus avait le mauvais rôle, mais de toute évidence, les jeunes ne s'en sortaient pas aussi bien qu'ils le pensaient sur Terre. Ils avaient survécu sans l'aide de personne, certes, mais qu'en était-il de leurs relations avec les Natifs ? Ils avaient survécu, oui, mais à quel prix ?

Derrière cette passation de pouvoir, il y avait également une stratégie que Marcus n'était pas certain de vouloir partager avec Karliah … pas aujourd'hui. Les Natifs connaissaient les 100 mais ne connaissaient pas les dirigeants de l'Arche, en vérité ils ignoraient tout d'eux. Si Clarke n'était plus la leader du Peuple du Ciel, cela pouvait peut-être lui sauver la vie, la rendre moins importante, moins attrayante … et donc lui donner une chance de s'échapper, car les Natifs la surveilleraient moins … mais encore fallait-il, pour cela, qu'elle soit encore en vie. Personne n'avait la moindre certitude à ce sujet, mais pour une fois, Marcus voulait y croire : si les Natifs avaient voulu la tuer, ils l'auraient fait sur le champ de bataille. Non, Clarke et les autres jeunes avaient été pris en otage pour servir de rançon, car les Natifs connaissaient leur valeur, ainsi que les liens qui unissaient les 100. Ce lien, Marcus l'avait bien perçu lui aussi. A mesure que les heures passaient, Kane comprenait que la place de Clarke ne serait pas aussi aisée à gérer qu'il l'avait cru ; en son absence, les jeunes ne savaient pas à qui vouer leur loyauté, Karliah et Bellamy n'étant que des exemples parmi tant d'autres. Marcus savait que les choses seraient encore plus compliquées lorsque la jeune fille serait de retour – car il avait bien l'intention de la ramener, même si cela devait lui prendre du temps – car ils seraient alors tous deux en compétition pour le rang de leader. Cette bataille, Marcus ne voulait même pas en entendre parler, mais il aurait été naïf de ne pas la prévoir. Il était peut-être le leader légal de ce campement, mais les 100 étaient dirigés par Clarke Griffin. Cela, Marcus l'avait bien compris.

« — Je comprends votre cohésion » affirma Kane « J'espère qu'un jour, le fossé qui nous sépare sera moins important » Les gens étaient seuls parce qu'ils dressaient des murs au lieu de construire des ponts « Comment pourrions-nous faire la paix avec les Natifs, si nous ne sommes pas capables de la faire entre nous ? » L'utopie de Kane avait un air de regret « C'est ce qui nous a manqué, sur l'Arche, et c'est ce qui nous manque encore » L'espace de quelques instants, il se perdit dans ses pensées … le souvenir du Jour de l'Unité lui revint en mémoire « C'est ce qui nous manquera toujours, en réalité » Aucun des jeunes n'était au courant, pour l'Arche. Personne ne savait ce qui c'était passé le Jour de l'Unité, personne ne savait que Diana Sydney avait tenté de s'emparer de l'Exodus et que l'Arche, plus que jamais, avait été divisée de manière quasiment irrémédiable. Cela ne semblait intéresser personne sur Terre et Kane respectait cela « Nous retrouverons Clarke Griffin et les autres » affirma finalement Kane « Malgré tout ce qui nous sépare, elle est mon peuple aussi. Nous la retrouverons, même s'il faut quadriller toute la Terre pour ça » C'était comme une promesse, comme un serment. Entre Marcus Kane et Clarke Griffin s'était dressé un mur en béton armé hérissé de piques, mais cela ne l'empêchait pas de vouloir la retrouver. Il voulait le faire pour Abby bien sûr, mais aussi parce qu'il savait que c'était la bonne chose à faire.

Par la suite, Kane ne put s'empêcher de sourire en découvrant l'image que Karliah se faisait des autres hommes. Elle préférait son loup, vraiment ?

« — Vous avez une bien piètre opinion de vos pairs, Karliah » affirma-t-il avec un sourire léger « Les gens peuvent être bons … si on leur en donne la chance » C'était drôle d'entendre Marcus Kane dire ça ; Marcus Kane, qui n'avait jamais été capable de croire que les gens pouvaient être bons.

Lorsque la jeune fille lui proposa de toucher la louve, Marcus eut un instant d'hésitation, partager entre la crainte et la curiosité … et finalement, la prudence l'emporta. Est-ce qu'il avait peur ? Peut-être un peu … trop de responsabilités reposaient sur ses épaules pour se mettre si bêtement en danger.

« — Je ne suis pas certain de partager votre … confiance … à l'égard de votre loup » déclara-t-il « Si elle me mord, je serai obligé de l'abattre. Ce serait égoïste de prendre ce risque, pour vous, et surtout pour elle » Marcus Kane était comme ça : il analysait chacune des situations auxquelles il était confronté, même les plus simples. Eternel pessimiste, il s'imaginait toujours le pire et Karliah découvrait son fonctionnement en direct. Kane ne refusait pas parce qu'il ne voulait pas : il refusait parce que les potentielles conséquences étaient trop importantes … ou peut-être aussi parce qu'il avait peur, sans vraiment se l'avouer [Traite-le de poule mouillée et il la touche What a Face ]

Enfin, Karliah lui annonça qu'elle préférait rester à l'écart pendant un moment, et malgré sa déception, Kane hocha de la tête, acceptant sa décision.

« — Si c'est votre choix, je le respecterai » lui répondit-il « Le campement restera toujours ouvert pour ceux qui le souhaitent » affirma-t-il « Même pour ceux qui changent d'avis »

Le Camp Exodus n'était pas une prison ni une forteresse : Kane voulait en faire un lieu de vie, un lieu de paix. Certains avaient besoin de temps pour la trouver, parfois plus que d'autres. Du temps, ils en avaient désormais … Karliah en avait besoin, comme tout le monde en réalité.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 53
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Sam 15 Juil - 1:14







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



D'une certaine façon, je comprenais ce que Kane tentait de dire. Mais je doutais franchement qu'il souhaitait le pouvoir juste pour unir le camp. J'étais persuadée qu'il voulait le pouvoir pour affirmer son autorité et soumettre à nouveau les cents. Il était hors de question que je me retrouve sous les ordres d'une personne qui ne nous comprend pas et qui nous sous estime en plus de cela. Dans sa parole "ils comprendront", je sentais - pour je ne sais qu'elle raison - presque une menace. Comme s'il allait forcer les natifs à comprendre... Je me trompais sûrement. Peut-être était-ce moi qui était trop souple ? Je laisse mes yeux se plisser face à cette image que je ne connais pas de Kane et qui me laisse perplexe. Je dois avouer qu'il venait de faire une légère percée dans ma défense. Je ne savais pas comment réagir. Je me contente de me gratter l'intérieur de l'avant bras en restant silencieuse. Lui adressant un regard un peu perdu.

J'observe alors le chef de la garde. De haut en bas histoire de voir si c'était bien lui, puis son visage. Qui était-il vraiment ? Sur l'Arche, c'était un salaud de première. Enfin, ce n'est que mon avis. Et là, il parlait... Eh bien comme un être humain ! Je veux dire, un être humain avec un cœur. Je croise les bras, puis les décroise. Je finis par poser mes mains sur mes hanches. Était-il sérieux dans ce qu'il déclarait ? Ses paroles avaient quelque chose qui le rendait bien plus humain. Cela me perturbe énormément. Est-ce que le Kane que tous le monde connaissait était en réalité bien plus humain que nous ? Il paraissait parler avec expérience. Comme si lui-même s'était en quelque sorte sentit seule... Mais qu'est-ce que je raconte moi !? Je me racle la gorge.

« Vous le pensez vraiment ? Là, tout ce que vous dites ? » Demandais-je en parlant de cette solitude et des gens. « Ce n'est pas... Genre... Des paroles en l'air ? » Le fait qu'il veuille vraiment retrouver Clarke me fit pencher un peu la tête sur le côté. « Je veux dire... Pas comme sur l'Arche... » Oui, j'en balbutie tant il a réussit à me perturber.

Insinuait-il que je pouvais avoir confiance en lui ? Je prend une inspiration, comme si j'allais répondre mais rien ne sort d'entre mes lèvres. L'obscurité arrive et je vois toujours aussi bien son visage. Les étoiles et la lune éclairent l'herbe lui donnant un aspect fantomatique. Je finis par lui confier quelque chose de personnel.

« Parfois une personne peut tellement vous blesser, qu'on ne ressent plus la douleur. Cependant, on oublie pas. Chaque mots, chaque blessures. Cela se rouvre au contacte des gens. » Cela sortait naturellement de ma bouche. Une pensée, une réponse très intime. « J'ai été blessée à trois reprises et j'ai toujours laissé des chances, je suis toujours revenue. Mais cette quatrième fois... Je n'y arrive plus. La mort de Lyaros m'a fait comprendre que peut importe les chances que l'on donne, on fini toujours par perdre. Je ne veux pas risquer de rouvrir mes blessures. Elles sont trop fraîches. »

Je ne saurai contrôler mes émotions. Peut-être est-ce aussi pour cette raison que je me suis éloignée ? Parce que j'ai mal et que faire face aux gens me rappelle à quel point cette douleur est présente. Je me racle la gorge une nouvelle fois puis secoue la tête. Kane refuse de toucher la louve qui se montre calme comme à son habitude. Je croise les bras.

« Et si vous appreniez à vivre, Kane ? » Déclarais-je. « Vous souhaitez fouiller cette Terre pour retrouver Clarke mais vous êtes incapable de caresser un animal ? Vous n'êtes pas face à un danger. Midnight n'est pas un natif armé prêt à vous attaquer. » Je soupire longuement. « Et je devrais vous croire quand vous me dite que vous iriez face à un émissaire natif ? » [T'as pas intérêt à la faire te mordre xD] « Vous avez peut-être la trouille ? Je comprends, perdre la face devant une délinquante ce serait une première pour vous. » Je le pousse un peu, c'est vrai. Mais j'ai confiance en Midnight. Et il serait peut-être temps que Kane puisse laisser les statistiques de côté pour vivre l'instant présent.




Code by Sleepy

_________________


    I was born to fight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t472-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Dim 16 Juil - 12:59


Full of Rage
In youth you'd lay awake at night and scheme
Of all the things that you would change,
But it was just a dream…
Dans le regard particulier de Karliah, quelque chose changea. L'obscurité grandissante dissimulait son visage, mais Kane n'avait pas besoin de la voir pour le savoir : seulement de l'entendre. Quelque chose dans sa voix venait d'apparaître … et Marcus, qui avait appris à lire les gens, n'avait pas manqué de le remarquer : il venait, enfin, d'éveiller quelque chose en elle, de faire naître en elle l'idée que, peut-être, Marcus Kane n'était pas celui qu'elle croyait. Il fronça un instant les sourcils … pensait-il ce qu'il disait ?

« — Bien sûr que je le pense » lui répondit Marcus, l'air un peu étonné. Mais bien vite, Kane effaça cette perplexité de son visage … elle semblait le découvrir, et finalement, cela ne l'étonna pas le moins du monde. Qui le connaissait vraiment, sur l'Arche ? Pas grand monde, et encore moins ces jeunes qui avaient trouvé si pratique d'avoir quelqu'un à haïr. Finalement, Marcus eut un léger sourire … il n'avait pas besoin d'en savoir plus pour comprendre que Karliah venait d'apercevoir une infime partie de sa personne et qu'elle s'en étonnait. Elle le découvrait humain et cette information, sans doute, venait de briser bon nombre de ses certitudes « Cela semble vous étonner » fit-il remarquer « C'est votre problème, à vous, les jeunes : vous jugez sans savoir, sans connaître. Le monde et les choses m'atteignent tout autant que vous, vous auriez tort de croire le contraire » déclara-t-il finalement

Il comprenait, cependant, que le jugement de Karliah et des autres ait pu suivre cette voie. Sur l'Arche, Kane n'avait jamais rien fait pour améliorer son image. Il s'était enfermé dans cette sorte de bulle, croyant ne rien devoir à personne et ne rien avoir à prouver. Il avait fermé les yeux sur la haine des gens et sur cette rancœur qu'on lui portait, non pas par égo, mais parce que c'était tout bonnement plus simple … et plus facile. Kane aussi avait ses défauts, comme tout le monde ; il n'était rien qu'un homme, après tout.

Malgré tout, cette découverte inopinée sembla convaincre Karliah de se confier, ou peu s'en fallait. Sans en dire trop, elle raconta à Kane ses malheurs personnels, ceux qui pesaient le plus au fond de son cœur. La jeune fille ignorait combien Marcus comprenait ce qu'elle disait, car ses propos faisaient échos à ses propres tragédies personnelles, à ces petits riens qui avaient marqué sa vie et qui n'épargnaient personne, ni les délinquants hors-la-loi, ni les conseillers haut placés.

« — Les gens vous blesserons toujours d’une manière ou d’une autre, Karliah » affirma Kane, un sourire triste sur le coin des lèvres « Il faut juste choisir les personnes qui valent la peine qu’on souffre pour elles » Marcus avait appris cette leçon bien des années auparavant … la vie était ainsi faite. Parce qu’il avait vécu la même chose, Kane apercevait à l’horizon les stratégies de la jeune fille … des stratégies, qu’il ne pouvait se résoudre à laisser venir sans rien faire, ou du moins sans rien dire « En vous fermant aux autres, vous échapperez à cette souffrance, mais ce ne sera que temporaire. Les gens vous décevront mais cela ne durera qu’un temps … alors que la solitude, elle, est permanente » C’était ce qu’il avait fait, lui : il s’était fermé aux autres comme une huitre apeurée et il en voyait le résultat aujourd’hui « Ne faites pas … » Il hésita durant quelques secondes. Parler de lui n’était pas dans ses habitudes, mais Karliah l’avait fait et il voulait lui montrer que cela comptait pour lui. Les efforts allaient dans les deux sens, après tout « … ne faites pas les mêmes erreurs que moi » déclara-t-il enfin.

Vivre … Karliah avait-elle la moindre idée de toute l'ampleur des propos qu'elle tenait ? Elle mettait, avec une exactitude quasi parfaite, le doigt sur l'une des plus gros problématiques de Marcus Kane : apprendre à vivre. Kane était né et avait grandi sur l'Arche, et non content d'y avoir passé toute sa vie – jusqu'à présent – il s'était également embourbé dans ses plus sombres secrets. Kane n'avait jamais appris à vivre, seulement à prévoir et choisir. Il n'avait jamais appris à apprécier les choses, ni à vivre au présent. L'esprit tourné vers l'avenir, sa vie lui avait toujours échappé, car il n'avait jamais su saisir l'instant présent ; pour lui, tout n'était que passé et avenir, que regret et souhait. Il pesait toujours le pour et le contre, prévoyait toujours tout, sans savoir que la vie – la vraie vie – était faite d'imprévus et de surprises. Preuve en était : ses plus beaux souvenirs puisaient leurs origines des situations les plus inattendues, celle qu'il n'avait jamais vu venir. Enfermé dans sa volonté de vouloir tout contrôler, il n'avait pas laissé de place à la vie … mais peut-être qu'aujourd'hui, sur Terre, il pouvait changer les choses ; changer tout court.

Oubliant un instant, qu'il se trouvait face à une adolescente, une moue se dessina sur le visage de Kane lorsqu'il entendit que le loup n'était pas un danger. Pas un danger, vraiment ?

« — Non, elle a juste une mâchoire capable de me casser le bras et des crocs qui peuvent déchiqueter n'importe quoi » déclara Marcus. Il ne put s'empêcher d'émettre un rire presque nerveux « Mais non non, elle n'est pas dangereuse » Cette facette, Karliah non plus ne devait pas la connaître … une fois en confiance, Kane était capable de plaisanter. Il était capable de rire, de s'animer ; mais rares étaient ceux qui avaient l'occasion de le constater et d'en être témoin. L'intraitable Marcus Kane, capable de rire ? Qui pouvait le croire « J'aurai moins peur de rencontrer un Natif » affirma-t-il. En vérité, Kane avait peur de faire ce premier pas vers la louve … Karliah le savait et lui aussi. Cela le faisait sourire de s'en rendre compte, car elle l'avait démasqué et titillait son adversité pour le pousser à réagir … et puisque, dans le fond, Marcus restait un enfant, cela fonctionnait à la perfection. Il s'en rendait compte, et cela le fit sourire encore plus « Faites-moi confiance pour vous faire payer ça un jour, Alvarez » déclara finalement Marcus sur un air léger. Il ne se sentait pas offenser, mais il avait bien compris la stratégie de la jeune fille … elle était maligne et Kane espérait pouvoir lui rendre la monnaie de sa pièce un jour.

Les yeux de Kane se posèrent alors sur la louve au pelage blanc. La lune la rendait encore plus terrifiante et ses yeux brillaient dans la nuit comme deux lucioles. Prenant son courage à deux mains, Marcus fit un pas dans sa direction. Son cœur battait plus fort et il se pencha vers la bête, lui tendant une main hésitante.

« — Ne donne pas tort à ta maîtresse, d’accord ? » déclara-t-il en s’adressant à la louve. Il vit l’animal lui porter intérêt, et Marcus pria pour qu’Alvarez ne se soit pas trompé. Il voulait lui faire confiance, mais si tout en lui lui ordonnait de faire machine arrière.

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 53
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Dim 16 Juil - 18:56







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Cette soirée s'avérait plus surprenante que j'aurais pu le croire. En vérité, en voyant Kane arriver du coin de l'œil, j'aurais plus pensé que le dialogue serait bref et violent. Finalement non. Cela est très étrange et perturbant. Est-ce que cela me donne confiance en cet homme ? Déjà plus que dans l'Arche. La confiance vient difficilement chez moi. Même Lyaros, mon propre frère jumeau à mit beaucoup de temps à la gagnée. Les gens se sont toujours moqués de moi d'aussi loin que je me souvienne. A cause de mes yeux. Et le fait de perdre sa famille pour des crimes ajoute une sorte d'habitude qui ne devrait pas être là. L'habitude d'avoir mal. L'habitude de souffrir. L'habitude que rien ne se passe comme prévu. L'habitude d'être déçu. Je dois admettre que je suis surprise de voir que discuter avec Kane n'est pas douloureux. C'est... Surprenant. Et le fait qu'un sourire nait sur mon visage l'est d'autant plus.

« Et si vous, les vi... Adultes, étiez un peu moins impassibles, on aurait peut-être moins tendance à vous juger ! » M'exclamais-je avec un sourire amusé. Je reprends mon sérieux pour avouer : « Sur l'Arche, vous étiez tellement... Comment dire... Fermé. Honnêtement, j'ai finis par me laisser convaincre que rien ne vous touchait. » Comme un champs de force qui rejetait tout. Que ce soit émotions, les ressentis et même les scènes difficiles. Comme les expulsions.

Je l'écoute attentivement. Alors c'était ça l'air impassible qu'il avait sur l'Arche ? Il se fermait à tout et aux gens ? J'étais touchée qu'il se livre à moi, même juste une phrase. Peut-être que pour un autre délinquant, cela serait passé par une oreille puis ressorti par l'autre. Mais moi j'affichais de l'importance aux paroles. C'est ce qui me permettait de pouvoir avoir confiance en quelqu'un. Un simple échange de phrase que l'on cherche à cacher. Cela peut paraitre bien banal. Mais pas pour moi. M'écarter des Archéens n'était peut-être pas une si bonne idée que cela. Il y aurait forcément un jour où je devrai m'y rendre. Rien que pour leurs livrer ce que je pouvais obtenir de la chasse. Et si un jour il y avait quelque chose de grave comme un brouillard acide mais plus... Dense, je devrai bien trouver un lieu pour être en sécurité.

« J'en prend note. » Déclarais-je. « J'essaierai de ne pas trop me fermer. »

Cela allait prendre du temps. Peut-être beaucoup ou peut-être pas. Je laissais le destin venir comme il lui chantait. Peut-être qu'un jour moi et Midnight nous serons acceptés peut-être pas. Nous avions une chose que l'Arche nous privait. Nous avions le temps. Le temps de découvrir cette Terre qui regorgeait de secrets. J'observe le visage de Kane, il a un air nerveux mais aussi amusé sur le visage. Chose improbable. J'esquissais un sourire.

« Vous avez une arme qui peut transpercer la peau et blesser douloureusement, voir tuer là où vous désirez tirer. » Déclarais-je amusée. « Vous voilà dominant niveau danger. »

Que de surprises ce soir ! Kane ressentait des choses mais en plus il avait les muscles faciaux qui s'activaient ! Je suis surprise. Je dirais même agréablement surprise. Car le voir de cette façon pouvait changer beaucoup de jugements de ma part. Cela bouleversait pas mal de choses. Car si je me devait de prendre une décision avec le reste des cents, je prendrai le fait que Kane soit aussi humain que nous en compte dans mon jugement. Un rire s'échappe d'entre mes lèvres lorsqu'il déclare une vengeance prochaine. Je m'accroupie puis passe ma main contre le pelage de Midnight. Afin de lui faire comprendre à ma façon qu'il n'y avait pas de danger. De toute façon, elle semblait déjà le savoir. Lorsque la main de Kane commence à se tendre vers la louve, celle ci n'y prête pas attention au début puis elle redresse ses oreilles pour tendre le museau et renifler, curieuse. Je relève le regard vers Kane, il semble tendu. J'étais persuadée qu'il s'imaginait déjà un bain de sang dans sa tête.

« Quoi que vous puissiez imaginer, ça n'arrivera pas. » Dis-je à voix un peu basse. J'observe les signes que peut émettre Midnight. Je ne connais pas tout d'elle bien sûr, mais il y a certains signes qui ne trompe pas. Si elle avait la queue entre les pattes, ou le pelage du dos hérissé, j'aurais vite compris que cela allait mal se passer. Mais non, rien de tout cela se produisait. Midnight agissait comme Midnight. Curieuse, calme et docile. Oui, elle avait un instinct sauvage. Mais il n'y avait aucune raison qu'elle se mette à agir de cette manière. Elle avait l'habitude des humains et du contacte. Je suis confiante. Elle finit par s'asseoir. Attendant sa caresse.




Code by Sleepy

_________________


    I was born to fight.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t472-rapport-de-mission-

avatar
PEUPLE DU CIELChef de la Garde - Leader
PEUPLE DU CIEL
Chef de la Garde - Leader

INFORMATIONS
Age : 24 Masculin Nb de Messages : 1042
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   Jeu 20 Juil - 12:50


Full of Rage
In youth you'd lay awake at night and scheme
Of all the things that you would change,
But it was just a dream…
Les paroles de Karliah le firent sourire … tout ce qui avait dépassé la vingtaine étaient vieux pour eux et cette idée, qu'elle avait précipitamment tenté de cacher, ne manqua pas de faire naître sur le visage de Kane un sourire d'amusement. Un jour, ils finiraient comme eux, et rira bien qui rira le dernier. Quod Sumus Hoc Eritis ; vois ce que nous sommes, un jour, tu seras pareil …

« — Sur l'Arche, nous avions tous un rôle à tenir » lui répondit Marcus « Sur Terre, nos mains sont déliées. Sur Terre, nous avons le choix » C'était une chose qu'elle ne pouvait pas vraiment comprendre aujourd'hui, mais qu'elle finirait par comprendre un jour. Parfois, il fallait faire avec les choix qu'on avait, et non avec ceux qu'on aimerait avoir. En revanche, Kane était persuadé qu'elle comprendrait parfaitement ce qu'il s'apprêtait à ajouter « Les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être »

Cette idée, n'importe quel adolescent était capable de la comprendre … n'étaient-ils pas eux-mêmes victimes de ces idées reçues qui leur collait à la peau ? Karliah avait tué un soldat et vivait dans les bois avec un loup, était-elle cependant ce que les apparences laissaient croire ? Bien sûr que non … et c'était pareil pour lui. Rien n'était plus trompeuses que les évidences.

Un autre sourire se dessina sur le visage de Kane lorsque la jeune fille lui affirma qu'il était le plus dangereux des trois. Il avait, certes, une arme à feu, mais l'un des trois avait davantage l'habitude de tuer que les autres et ce n'était pas lui … il ne chercha cependant pas à contrarier Alvarez. Au lieu de cela, son regard se posa sur la louve. Lorsque la truffe de la louve effleura ses doigts, Kane sentit son humidité et le souffle de la bête. Les loups avaient terrifié tant de leurs ancêtres dans le passé … une vieille légende française lui revint soudainement en tête, celle de la Bête du Gévaudan et du carnage qu'elle avait fait. Mythe ou réalité, personne n'avait jamais su, mais en posant ses yeux sur Midnight, Kane comprenait enfin d'où venait cette peur viscérale du loup. Finalement, sa main s'aventure sur la tête de la bête, et plus que jamais Marcus se sentit en danger : si Midnight l'avait voulu, elle aurait pu lui sectionner le bras d'un seul coup de croc … mais au lieu de cela, l'animal resta paisible, laissant Kane découvrir à sa guise l'étrange sensation de son contact. C'était la toute première fois qu'il touchait la fourrure d'un animal et Kane comprenait enfin pourquoi certains de leurs ancêtres, bien avant l'apocalypse, les chassaient pour cela. Marcus ne put empêcher un sourire de se dessiner furtivement sur son visage, comme un éclair dans le ciel. Ses doigts s'enfoncèrent dans le pelage de Midnight, glissant jusqu'à son encolure puis son épaule. Il sentait la louve respirer et son corps se soulever à chaque halètement.

« — Ce … c'est toujours doux comme ça ? » demanda Kane « Il faut qu'Abby touche ça » laissa-t-il échapper. Alvarez avait eu raison de le pousser à le faire et il s'emballait désormais un peu à l'idée de partager cette sensation. Bien vite, Kane redevint Kane « Enfin, je veux dire, c'est pas mal effectivement » se reprit-il, tentant bien en vain de nuancer ses propos. Il se racla la gorge, mais il savait bien que Karliah l'avait entendu la première fois.

Sans brusquerie, Marcus se redressa. Il restait persuadé que laisser la louve à l'extérieur du campement était le bon choix – car une partie de la population avait toujours peur d'elle – mais désormais, Kane comprenait l'affection que Karliah pouvait avoir à son égard.

Spoiler:
 

_________________

We are our mistakes’ sum
Sometimes the only choices you have are bad ones, but you still have to choose. With time, I’ve learnt true courage isn’t making this choice: it’s create another one, a third one, a better one. I apologize for all the harm I’ve caused, all our lost ones … I don't ask you to forgive, neither to forget, but I will make amends, I swear it. I swear it upon my blood.
♪ See you brought out the best of me
A part of me I've never seen ♫


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t44-kane-life-is-about-s

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: (kane) • full of rage.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(kane) • full of rage.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'armée full boîte de conserve du métalkramé
» [2000pts ork]La Band' à Wazdakka (full moto)
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?
» [500 pts] La compagnie grise: Full tir
» Ork full tir feignasse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: 
Le Camp Exodus
-
Sauter vers: