AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (jon) • bleeding out.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 116
En savoir +

MessageSujet: (jon) • bleeding out.   Dim 9 Juil - 3:37







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Murphy venait de revenir dans le camp, j'avais pu apercevoir l'état dans lequel il était. Des marques et blessures partout. J'eus un pincement au coeur en pensant à ce qu'il avait dut endurer entre les mains des natifs. Cependant après la torture de celui qui avait capturé Octavia Blake, ils nous renvoyaient la monnaie de notre pièce. Chose que nous aurions faite également si les rôles avaient étés échangés. Et dire qu'à cause des fusils récupérés au bunker avaient servit à effrayer les natifs plus qu'autre chose... Un virus traînait dans le camp et mon jumeau l'avait attrapé. Après m'être occupée de lui et avoir aidé Clarke, j'avais besoin de prendre un peur d'air. Je marchais un peu dans les bois, ignorant les garçons postés aux barrières de bois. Mais comme j'aurai du m'en douter, mes yeux se mirent à dégouliner du sang. Je fus prise d'une quinte de toux ensanglantée. Quand je revins au campement, c'est avec un air presque monstrueux que je me dirigeais vers la navette. Mes yeux devenus si clairs que la pupille ne se voyait plus, je marchais avec difficulté. Je crois que si Midnight n'avait pas été à mes côtés, des délinquants auraient peut-être tentés de m'abattre. Moi qui n'avait montré aucun signe de faiblesse jusque là...

J'entre dans la navette puis je me laisse tomber dans un coin où un hamac improvisé me servait de lit. J'étais pas bien. Des crampes à l'estomac et tout le bordel... Clarke devait être occupée et les autres volontaires n'osaient pas venir vers moi. A cause de mes yeux ou bien de Midnight. Peut-être les deux. Le sang qui me sort du corps me brule énormément mais j'essais de ne pas émettre trop de bruit. J'entends des bruits de pas en ma direction. J'ouvre les yeux et je vois le visage flou de Jon.

« Que fais-tu là ? Tu vas tomber malade toi aussi... » Dis-je faiblement.


Code by Sleepy

_________________


    I was born to fight.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t472-rapport-de-mission-

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 17 Masculin Nb de Messages : 753
En savoir +

MessageSujet: Re: (jon) • bleeding out.   Mer 12 Juil - 21:47



coulis framboise


Le sang est la sueur des héros.

¬ 2 Octobre 2149 - Murphy est revenu. Il est malade, impossible de savoir ce qu'il a, une sorte de fièvre hémorragique, c'est comme s'il se vidait de son sang par tous les pores. Il n'a pas l'air bien. Bien sûr, on s'est occupé de lui, et la maladie a pas tardé à se répandre dans nos rangs....

Il y avait une fille, sur l'Arche, pas une fille comme les autres, une fille qui se distinguait du reste. C'était une fille qui avait une particularité, un truc que personne d'autre n'avait. Des yeux étranges. Ils étaient trop sensible à la lumière, c'est ce qu'on disait. Elle emmagasinait trop, à en pleurer, mais en contre-partie, elle voyait là où il n'y avait qu’obscurité. Elle en souffrait, physiquement d'abords, mais aussi mentalement surement, cause de brimades. Cette fille, elle était devenue mon centre d'intérêt. J'avais 9 ans.
Aujourd'hui encore, elle était là, avec ces yeux particuliers. Elle n'attirait plus autant mon attention qu'autre fois, mais elle restait quelqu'un qui comptait. Elle était spéciale. Je l'avais toujours su, elle avait été choisie par je ne sais quoi. Une forme extra-terrestre peut-être, mais quelque chose l'avait fait muter. Un pur produit de l'espace, certainement ce qui s'approchait le plus de la perfection - c'était ce que j'avais toujours pensé. En grandissant pourtant, je me suis détaché. J'avais moi-même mon propre avenir à découvrir, il fallait que j'explore par moi-même cet univers. C'était ce à vers quoi je tendais, nul doute que j'allais y arriver prochainement.
L'Arche en avait voulu autrement, mettant de nouveaux obstacles sur mon chemin, un coup dur. D'abord la prison, ensuite la Terre. Mais malgré tout ce qui pouvait me tomber dessus, toutes ces épreuves, je savais que mon heure arriverait. En attendant, je n'avais qu'à survivre. Alors je m'incorporais aux délinquants qui partageaient la même galère, sans trop me faire remarquer. Il n'y avait rien d'autres à faire que de laisser l'occasion de repartir se présenter pour l'instant, avec tous ces natifs dehors.
Personne ne savait trop quoi faire quand Murphy est revenu dans le camp. De loin, il avait l'air blessé, torturé. Il a pas fallu longtemps pour remarquer qu'il nous ramenait une épidémie en même temps. Il y eu pas mal de gens touchés, ils se mettaient tous à pleurer rouge, en se vidant de leurs forces. Parmi les non-touchés, beaucoup hésitaient à s'approcher des malades, ceux qui n'en n'avait cure étaient déjà en train d'aider comme ils pouvaient. Moi au milieu de tout ça, je ne savais pas trop quoi faire. J'avais un mauvais pressentiment à propos de ce truc, comme si ça ne pouvait que mal tourné pour moi. Pourtant, j'avais toujours été en bonne santé sur l'Arche, ce n'était pas comme si j'avais eu des prédispositions aux maladies. C'était certainement le souvenir des guêpes qui me restait en travers de la gorge. Je me voyais mal revivre ça.
C'est là que Karliah est arrivée. C'était elle, la fille spéciale. Elle était très mal en point, déjà bien atteinte, et comme à l'accoutumée, ses yeux en révulsaient plus d'un. Elle avait marché seule jusqu'à la navette, personne ne voulait l'aider. Il ne m'en fallu pas vraiment plus pour me décider : elle avait besoin d'aide. Je pris un chiffon ainsi qu'un peu d'eau dans un récipient avant d'aller vers elle, je n'étais pas médecin, mais j'allais faire ce que je pouvais.
Enfin, ma conviction aussi déterminée qu'elle soit fût mise à rude épreuve lorsqu'une boule poilu se mit entre moi et ma cible. Ce truc était très bizarre, ça bougeait dans tous les sens en faisant des bruits étranges. Des sortes de petits grognements, en reniflant. Je ne savais pas comment Karliah pouvait s'enticher d'un truc comme ça, car moi, il me mettait terriblement mal à l'aise. Heureusement, il me laissa passer, jugeant - était-il seulement capable de comprendre la notion de jugement ? - que je n'étais pas hostile.
Une fois arrivé près d'elle, je pris le chiffon, l'humidifiant et épongea un peu son visage. Elle n'avait vraiment pas l'air bien.
" Bah ouais, j'espère bien ! Genre tu te chopes les nouveautés et tu partages même pas avec les potos ? "
Dans ce genre de situation, je voyais pas vraiment autre chose que l'humour pour répondre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t343-jonathan-shepard-sp

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 116
En savoir +

MessageSujet: Re: (jon) • bleeding out.   Sam 15 Juil - 1:49







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Jonathan... Ce garçon m'avait tellement stalké quand j'étais gamine que je pensais qu'il voulait m'arracher les yeux. Ben oui ! Se faire suivre tout le temps alors que la plupart des gens vous fuit, ça créer un malaise et une angoisse surtout ! Jusqu'au moment où j'avais compris qu'il n'était pas un voleur d'yeux, mais quelqu'un d'un peu trop curieux et imaginatif. Une fois que je n'avais plus peur de lui, je pouvais tenter de lui adresser la parole. Une amitié s'était créée sur l'Arche. Nous avions beau n'être que des gamins, cette amitié, j'y attachais beaucoup d'importance. Je ne lui ai jamais demandé pourquoi il était aussi obsédé par mes yeux. Peut-être qu'à cet âge là, je ne voulais pas en parler. J'en entendais assez autour de moi par des adultes et des enfants !

Je ne m'étais pas du tout attendue à recevoir de l'aide. Enfin, par Clarke si, je ne doutais pas d'elle. Mais venant d'une autre personne, non. Cela m'empêchait de me sentir blessée ou déçue. Je n'attendais plus rien de personne. Je crève de chaud, pourtant, le temps est froid. Une douce angoisse m'envahie. Des gens étaient morts de cette fièvre ! Pourquoi n'avait-je pas pris de précautions avant d'aller vers mon jumeau. Le désavantage d'être impulsive... Jon s'avance quand même, malgré ma mise en garde. Il fait la même erreur que moi. J'essayais au mieux de rester assise, mais c'était pas gagné. Lorsque je sentis le chiffon frais et humide contre mon visage, je poussais un léger soupire de soulagement. Cela faisait terriblement de bien. Midnight passa entre Jon et moi. Elle finit par aller se coucher dans un coin non loin pour nous surveiller. J'étais si souvent à l'écart des autres que je n'avais même pas remarqué la présence de Jonathan parmi nous. Qu'avait-il fait d'ailleurs pour aller en prison ? Je tousse contre la paume de ma main.

« Je ne savais même pas que tu étais *tousse* dans la navette. » Déclarais-je en ouvrant légèrement les yeux pour voir son visage. Mes pupilles jaunes étaient devenues orangées voir rouges à cause du sang que je pleurais. « J'suis sérieuse, Jon... Tu vas être malade toi aussi... C'est pas vraiment la chose à partager entre amis. » Je replie mes bras contre mon ventre. J'ai des crampes horribles dans tout le corps.


Code by Sleepy

_________________


    I was born to fight.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t472-rapport-de-mission-

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 17 Masculin Nb de Messages : 753
En savoir +

MessageSujet: Re: (jon) • bleeding out.   Mar 25 Juil - 14:56



coulis framboise


Le sang est la sueur des héros.

¬ 2 Octobre 2149 - Murphy est revenu. Il est malade, impossible de savoir ce qu'il a, une sorte de fièvre hémorragique, c'est comme s'il se vidait de son sang par tous les pores. Il n'a pas l'air bien. Bien sûr, on s'est occupé de lui, et la maladie a pas tardé à se répandre dans nos rangs....

" Je ne savais même pas que tu étais *tousse* dans la navette. "

Elle n'en savait rien, en effet. Elle ne pouvait pas vraiment savoir car elle avait été mise dans la skybox bien avant moi. Et, à son contraire, moi je savais pourquoi elle était là. Du moins, j'étais comme tout le monde, j'avais entendu une partie de l'histoire, celle mentionnant la mort d'un gardien tué par une gamine. C'était quelque chose qui avait fait un peu le tour de la station à l'époque, même si beaucoup ont aujourd'hui un peu oublié cette histoire. Moi-même aussi sans doute, si je n'avais su de qui il s'agissait ; Super Space Girl. Karliah. La mutante de l'espace.
Mais je ne savais en rien ce qui l'avait poussé à faire ça, quels étaient les fils rouges qui l'avaient inexorablement conduis à agir de la sorte. Tué quelqu'un, ce n'était pas rien. Un acte fort, effrayant, pour une enfant. Seulement, Karliah avait toujours cette force dans le regard - sans même parler de sa mutation - qui montrait qu'elle était capable de tout, pour peu qu'on s'en prenne à elle. J'imagine que c'était ça, l'instinct de survie. Être capable de toujours se relever et de combattre tous ceux qui vous cause du mal. J'en étais personnellement bien loin, et je voyais mal comment expliquer ma propre raison d'arrivé dans la skybox - pas que cela soit une mauvaise raison, car après-tout, aller dans l'espace est la meilleure raison du monde. La seule chose qui comptait réellement d'ailleurs. Non, ce qui n'était pas génial, c'était d'avoir échouer avant même d'atteindre une combinaison.
" C'est... euh.. l'espace qui m'a poussé ici. "
Ce n'était pas totalement faux, mais dire cette phrase dans une formulation pareille me rappelait à quel point j'en était loin. L'espace.... J'avais construit toute ma vie autour. C'était pour lui que je m'étais fait enfermer, pour lui que j'avais garder la force. Aujourd'hui, j'étais pourtant à des milliers de kilomètre du paradis dans lequel j'étais né - et même si tout n'y avait pas été tout rose, il n'en restait pas moins qu'il me suffisait d'aller près d'un hublot pour admirer l'infini.
Certains admiraient la Terre, ces imbéciles. Ils devaient être heureux, ceux là, à pouvoir enfin la fouler. Ils se sentaient libre, à pouvoir être leurs propres chefs, prendre leurs propres décisions et mener leurs propres combats. Mais moi, ici, j'étais encore prisonnier, dans une prison encore pire que n'importe quelle skybox. Une prison où les chaînes se nommaient gravité.
" T'inquiètes pas, c'est pas la maladie qui me fait peur. "
Cette phrase était dîtes avec une voix plus ou moins tremblotante, une certaine nostalgie m'envahissant tout d'un coup. Je sentais doucement mes yeux êtres de plus en plus humidifié alors que je repassais le chiffon encore lui aussi humide sur le front de ma Super Space Girl. Elle au moins, elle devait se sentir un peu plus libre, même si elle était super malade et risquait d'en crever.



Bon alley, lancé de dé pour savoir à quel point Jonathan se met à chialer.

Plus c'est proche du 1, plus il chiale violent, grosses larmes, grimaces de victime, morve qui coule.
Plus c'est proche du 6, plus c'est discret. 6 se contentant d'une petite larme au coin de l’œil et d'un petit visage tristounet.


(moi ? lancé de dé pour rien ? Meuh non. D'abords.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t343-jonathan-shepard-sp

avatar
MAÎTRE DE JEU - PNJ
On the Ground there is no Law

INFORMATIONS
Age : 100 Masculin Nb de Messages : 416
En savoir +

MessageSujet: Re: (jon) • bleeding out.   Mar 25 Juil - 14:56

Le membre 'Jonathan Shepard' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 116
En savoir +

MessageSujet: Re: (jon) • bleeding out.   Mar 1 Aoû - 0:28







Mess with me, I'll let Karma do its job. Mess with my Family, I become Karma. Nothing stops Karma.



Merde... En entendant sa voix trembloter je me rendais compte que j'avais abordé le mauvais sujet sans le vouloir. Si nous, on se voyaient libres et plus vivants que jamais. Jon restait accroché à l'Arche comme une sangsue. Je n'ai jamais compris mais je dois avouer que je n'ai jamais cherché à comprendre. On ne peut pas comprendre une passion ou une chose que l'on aime par dessus tout. Au final, c'était Jon qui était emprisonné pendant que nous, nous vivions enfin avec l'air sur notre visage. Ma passion pour la nature et les animaux comme Midnight était indescriptible. C'était ce qui m'aidait à tenir le coup aussi étrange que cela puisse paraître. L'odeur de la végétation, la terre qui s'effritait entre mes doigts, la pluie qui tombait en clapotis rieurs sur les feuilles et nos visages tournés vers le ciel. Si j'avais bien regardé, j'aurai peut-être pu voir que les yeux de mon ami ne se dirigeaient pas vers le ciel mais vers l'espace.

« Non non non, ne pleurs pas, j'suis désolée ! » Je l'implorait presque parce que s'il craquait, j'allai moi-même craquer. Surtout avec cette angoisse et cette foutue fièvre. « J'suis sûre que tu pourras y retourner un jour ! Après *tousse* tout, si les Archéens viennent... Ils pourront faire quelque chose... Enfin *tousse* plus tard, après le soucis avec les natifs. »

Je prends énormément sur moi pour ne pas me rouler en boule pour agoniser. Voir ces larmes sur les joues de Jon, ça me prend aux tripes. J'essuie du sang de mes lèvres du revers de ma main. En d'autres circonstances, j'aurai eut de bons conseils ou j'aurai peut-être pu être plus crédible mais là, à fleur de peau et prise pas l'angoisse...

Lancé de dés :
 


Code by Sleepy

_________________


    I was born to fight.




Dernière édition par Karliah Alvarez le Mar 1 Aoû - 0:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t472-rapport-de-mission-

avatar
MEMBRE DES 100Délinquante envoyée sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquante envoyée sur Terre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 116
En savoir +

MessageSujet: Re: (jon) • bleeding out.   Mar 1 Aoû - 0:29


_________________


    I was born to fight.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t472-rapport-de-mission-

avatar
MAÎTRE DE JEU - PNJ
On the Ground there is no Law

INFORMATIONS
Age : 100 Masculin Nb de Messages : 416
En savoir +

MessageSujet: Re: (jon) • bleeding out.   Mar 1 Aoû - 0:29

Le membre 'Karliah Alvarez' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'ACTION' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org

avatar
MEMBRE DES 100Délinquant envoyé sur Terre
MEMBRE DES 100
Délinquant envoyé sur Terre

INFORMATIONS
Age : 17 Masculin Nb de Messages : 753
En savoir +

MessageSujet: Re: (jon) • bleeding out.   Lun 11 Sep - 17:03



coulis framboise


Le sang est la sueur des héros.

¬ 2 Octobre 2149 - Murphy est revenu. Il est malade, impossible de savoir ce qu'il a, une sorte de fièvre hémorragique, c'est comme s'il se vidait de son sang par tous les pores. Il n'a pas l'air bien. Bien sûr, on s'est occupé de lui, et la maladie a pas tardé à se répandre dans nos rangs....

L'espace, c'était toute ma vie. Du moins, c'est ce que je m'étais entêté à penser depuis des années, depuis que j'avais découvert toutes ces histoires. La plupart des gens de l'Arche n'avait cure de ce vide qui nous entourait au quotidien, car justement, il n'était qu'un détail habituel. Rien à voir de ce qu'on pouvait voir ici, autour de nous. Là-haut, on apercevait une grosse boule bleue, et un noir qui s'étendait à l'infini, peut-être quelques tâches blanches. Au final, il n'y avait pas grand chose d'extra-ordinaire car tout ça était ordinaire à nos yeux. Ce n'était pas les hublots de l'Arche qui avait créer cette attirance irrésistible pour l'espace, mais bel et bien, paradoxalement, les hommes. Il suffisait d'admirer quelques œuvres de ce qu'ils appelaient de la "science-fiction" pour se rendre compte de l'infinie possibilité et potentiel que renfermait l'univers tout entier, pour voir enfin autrement ce qui nous semblait normal et comprendre l'extra-ordinarité de notre position. Et pourtant, tout cela n'était pas assez. De l'univers, ce n'était même pas une tête d'épingle qu'on pouvait apercevoir. Toute ma vie, je pourrais la passer là-haut, je n'en apercevrais rien que le prémisse d'une bouchée. C'était tout ça qui m'attirait là-haut. J'avais besoin de voir, de toucher, d'aller plus loin que ce cerveau qui imaginait ce qu'il pouvait sans jamais avoir une réelle idée de la réalité. Pour moi, c'était ça, la liberté.
Mais d'autres la trouvait dans cette grosse boule bleu, si petite, ridicule, dont on ne peut s'échapper, qui me semblait être plus une cage à oiseaux qu'autre chose. Karliah faisait partie de ces gens étranges, je le savais, et en même temps je savais qu'il y avait un lien amical fort entre nous deux, un lien qui - en plus de sa fragilité émotionnelle de part la fièvre - l'avait poussé étonnement à fondre en larmes avec moi. Voire même, pleurer bien plus que moi. Là où je reniflais, toussotant faiblement, et laissait quelques larmes perler sur mes jours, j'avais l'impression de voir un torrent chez elle. Sa maladie devait bien l'avoir atteinte, et j'espérais ne pas en subir les conséquences.
" Karliah, pourquoi tu... ?"
Il fallu alors que je reprenne mes esprits, en commençant par me moucher avec la première chose qui se trouvait sous mes mains - malheureusement pour le bout de tissus qui épongeait jusqu'à lors la tête de Karliah. Dans ma maladresse je manquais de la reporter juste après à son front, mais me repris juste avant l'erreur fatale, en allant trouver un autre morceau de tissus, que j'humidifiais à nouveau dans une bassine d'eau de pluie. J'essayais de rester fort et de ne pas laisser mes pensées divaguer de ce que je faisais, car c'était là le meilleur moyen de fondre à nouveau et d'être inutile envers mon amie.
" ça va passer, c'est cette foutu fièvre. T'ira vachement mieux plus tard ! "
Je restais donc auprès d'elle, à éponger son front comme je pouvais, à étancher sa soif, à faire tout ce qu'il me semblait utile de faire. Je n'avais pas vraiment remarquer que plus je restais près d'elle, plus ma toux empirait de pis en pis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t343-jonathan-shepard-sp

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: (jon) • bleeding out.   

Revenir en haut Aller en bas
 
(jon) • bleeding out.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cause I'm bleeding out ▬ Caitlyn
» Imogen S. Jenkins ¤ Bleeding Love ¤
» Noëlle - I'm bleeding out So If the last thing that i do is to bring you down.
» (siloë-lou) some wounds are too deep, you can't stop bleeding
» HELWRIGHT † we're bleeding out.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: 
Le Campement des 100
 :: La Navette
-
Sauter vers: