AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ely kom Louwoda

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
CLAN DE LA VALLEEMarchande sourde
CLAN DE LA VALLEE
Marchande sourde

INFORMATIONS
Age : 18 Féminin Nb de Messages : 127
En savoir +

MessageSujet: Ely kom Louwoda   Jeu 20 Juil - 1:55


Ely KOM Louwoda KLIRON
Lors d'une émission, un vétéran de la seconde guerre mondiale avec une jambe de bois, assez agressif, l'interpella: Si j'en juge par vos cheveux longs, vous êtes une fille ? et Zappa répondit: Et si j'en juge par votre jambe de bois, vous êtes une table ?


Profil de l'individu
Nomination Ely
Age 18 ans
Affiliation Native
Clan/Station Louwoda Kliron Kru


Qualité Gentille / Curieuse
Défaut Impulsive / Naïve
Métier/Rang Marchande armée

Dossier Medical
Lieu Naissance: Kapastelt
Taille: 1,62 m
Poids: 56 kg

Grp Sanguin: Grp Sg.
Antécédents Médicaux:
- Malentendante depuis ses 6 ans.
- Diverses petites maladies infantiles.
- S'est cassé le bras gauche lorsqu'elle avait 8 ans.


— Historique Famillial
Père : Drak - Ancien Gardien, mort à 41 ans, en 2140.
Mère : Katia - guérisseuse, 46 ans.
Fratrie : Jeferd - Second du Gardien Raleigh, 23 ans.

A savoir:
- Possède diverses petites cicatrices sur tout le corps
- est gauchère
- Parle le Gonasleng mais le prononce très mal
Tempérament & Personnalité
Ely ressemble à beaucoup de fille de son âge ; de nature plutôt joviale avec un profond respect envers les traditions. On lui a appris à voir le monde comme un grand tout où chacun à sa place et se doit d’apporter sa pierre à l’édifice. La nature est très importante pour elle et il faut veiller à la respecter, vivre en harmonie avec. Elle a toute confiance en ses actions car elle sait qu’elle finira par faire ce qu’elle doit faire, qu’importe ce que cela doit être. Mais le destin d’Ely ne peut être que atypique, car Ely n’a jamais été tout à fait une enfant comme les autres. On ne le remarque bien évidemment pas tout de suite, surtout lorsqu’elle se présente à vous le sourire large aux lèvres, mais elle a un gros problème ; Elle est sourde comme un pot.
Ely n’est pourtant pas une vieille mémé qui compte ses derniers jours, observant ses sens s’amenuiser avec le temps, non. Ely est née comme ça, sourde - enfin, malentendante pour être précis. Malentendante, c’est le mot pour définir quelqu’un qui entend, mais qui a un petit défaut qui fait que parfois, c’est pas clair. C’est un peu comme entendre tout moins fort. Le bruit ne lui est pas totalement étranger, mais simplement étouffé ; Elle entend des choses, mais elle ne les comprend pas toujours. Elle palie à cette tare comme elle peut : lire sur les lèvres, par exemple, est un bon complément pour remédier à ça, tout comme se concentrer au maximum.
Ely ne sait jamais considérée pour autant comme “handicapée”, même si, évidemment, l’auto-flagellation arrive parfois et elle rêve, ne serait-ce qu’une demi seconde dans toute sa vie, à demi-mots sous les fourrures, de savoir ce que c’est de n’avoir « rien ». Mais elle se refuse de voir ça comme une faiblesse, elle ne peut simplement avouer qu’elle est de naissance inférieure à ses confrères. De plus, beaucoup ne comprennent pas ce qu’elle a, car avoir une tare invisible pour les autres, c’est encore plus étrange aux yeux du peuple.
C’est pourquoi sa mauvaise audition a affectée toute sa vie ; Ely a un mal fou à vivre en société à cause de ce problème. Si bien que si plusieurs personnes parlent autour d'elle, c'est fini. Même quand il s'agit d'une discussion en face à face, il lui faut se concentrer, tenter de lire sur les lèvres, sinon ses oreilles vont tordre les mots, les mâcher, découper, recoudre n'importe comment :
" - Ely, tu veux des fraises ?
- Des braises ? Maig pourquoi fare ?
"
Car elle a toujours vécu avec ce problème et que ce n’est pas seulement les autres qu’elle entend mal, mais aussi elle-même, souvent, elle prononce elle-même mal les mots. Outre le fameux sourcil relevé, bouche interrogative, lorsqu’on ne connaît pas son problème, on peut penser qu’elle a un problème de prononciation, ou qu’elle est juste un peu beubeuh - et si j’avais une débile, en face de moi ?
Alors évidemment, vivre avec ce problème n'a pas été de tout repos, mais Ely n'est pas du genre à se laisser faire. Elle a hérité d'un caractère indépendant, elle ne veut compter sur personne. Elle fait tout d'ailleurs pour le cacher, préférant parfois passer cette benêt qui ne comprend rien. Elle passe alors pour cette aventurière perdue, curieuse de tout mais stupide. Pourtant débordante d’énergie et d’une certaine force tranquille, presque charismatique. Rencontrer Ely est souvent inoubliable, que ce soit pour ses bourdes, son émerveillement innocent ou sa semblante stupidité. D’ailleurs, sa maladresse est devenue presque légendaire dans les endroits où elle est passée.



Historique de l'individu



Pramfaya.
Je viens des montagnes, celles qui se situent juste au dessus d’un lieu sacré pour les miens. Mes parents m’ont appelé Ely, et je suis née à Kapastelt "la cité cachée", capitale de notre clan. Nous surplombons la Vallée, la seule qui a survécu à Pramfaya, la seule à être restée pur. Tous les natifs respectent cet endroit, quelque que soit leurs clans, car c’est à lui que l’on doit notre survie et notre puissance. Nous, qui vivons là, sommes les Louwoda, nous sommes les gardiens de cette richesse.

Ai hod yu in.
Je suis le second enfant de mes parents et j’ai toujours été un peu leur préférée, ou du moins, c’est l’impression qu’ils donnaient. Je savais que j’étais importante à leurs yeux, ils voulaient le meilleur pour moi. Ils m’ont tout appris. Mon père était connu de tous, il était l’un des deux Gardiens du clan, sorte de conseiller de notre Haut-Roi. C’était un homme sage et un guerrier aguerri. Il m’a appris à me battre dès mon plus jeune âge, que ce soit à mains nues ou à l’épée, son arme favorite. Il voulait être sûre que je sache me défendre, mais aussi que je respecte la nature et les créatures. Mon père croyait en ce monde et il pensait que la Vallée nous montrait ce qu’il pouvait y avoir de mieux sur cette Terre. La seule raison de son combat était paradoxalement la paix, et la protection de cet endroit. Il m’aimait plus que tout, espérant de tout cœur que je continuerais son action. Ma mère l’espérait aussi. Elle était guérisseuse et s’occupait de moi, elle m’a aussi enseignée quelles sont les plantes qui guérissent lesquelles il ne faut pas toucher. Je ne voulais pas suivre cette voie mais elle voulait, comme mon père, s’assurer que je saurai m’en sortir seule. J’étais leur petite fille adorée.

Ste yuj.
Jusqu’à mes 6 ans, j’étais une enfant comme les autres. Je jouais, je riais, j’apprenais. Mais c’est à cet âge là que je devins différente des autres. Moi qui avait toujours était vive d’esprit, semblant comprendre les choses facilement, commençait à avoir du retard. Certains disaient que j’étais étourdi, d’autres pensaient juste que j’étais de ces enfants débiles. Sans arrêt distraite, n’écoutant pas, ne se concentrant pas, mes parents s’inquiétaient. Qu’était-il arrivé à leur enfant jusqu’à lors si prometteur ? Pendant plus d’un an ma situation devenait de pis en pis sans que l’on ne sache ce qui m’arrivait. Puis un jour, ma mère commença à comprendre. Je n’étais pas distraite, j’entendais mal. Je n’étais pas déconcentrée, j’étais incapable d’écouter tout ce qu’on me disait. Lorsque ma mère vu cette déficience, elle voulut la guérir. Je ne pouvais pas rester ainsi, ça allait détruire ma vie. Mais malgré toutes ses concoctions et leurs prières, ma situation ne changea pas, elle empirait. Mon père prit les choses avec plus de recul et parla à ma mère. Ils finirent par accepter mon problème. Je n’avais pas à le combattre, mais je devais vivre avec, en faire une force.

Moba.
Comme je l'ai déjà dit, je ne suis pas enfant unique, j’ai un grand frère. Il est né 5 ans avant moi et semblait ne pas attendre impatiemment mon arrivée. Il s'appelle Jeferd et comme tous les grands-frères, s'est amusé à m'embêter quand j'étais petite. Je n'étais qu'une gamine naïve à qui il pouvait faire croire n'importe quoi. Naturellement, on se chamaillait souvent, au grand désespoir de nos parents. Jeferd avait toujours voulu être le plus fort, le plus intelligent, le plus tout. Il voulait prouver à mes parents qu’il était l’enfant parfait, les rendre fiers. Il ne comprit jamais réellement pourquoi mes parents semblaient me porter plus d’importance qu’à lui, surtout lorsque mes problèmes commencèrent. Après tout, même s’ils en avaient raté une, ils avaient réussi à merveille le premier. C’était certainement là ce que lui reprochait le plus mon père ; Jeferd avait beau être motivé, il lui manquait la sagesse. Là où il m’apprenait à me servir d’armes, il emmenait Jeferd dans la forêt, sans parler, pendant des heures. Il voulait lui apprendre à respecter la nature, en passant pour le respect du silence. Jeferd ne comprenait pas ça, il a toujours été un homme d’action. Alors mon père cessa d’essayer, préférant se concentrant sur celle qui voulait apprendre ce qu’il avait à donner. Mon frère ne me lui pardonna jamais réellement.

Gonplei.
Ma propre sagesse n’était pas si naturelle qu’il y paraissait, avant, j’étais comme mon frère. Impatiente, intenable, je courais partout, je voulais tout faire, tout voir. J’agissais comme si je n’avais pas le temps, comme si ma vie allait passer en quelques jours. Finalement, c’est la tare que je subis qui m’a rendu plus calme, pas par envie, mais par obligation. Il m’était dès lors obligée de prendre le temps, de me poser. Je devais apprendre à me concentrer pour comprendre ce qui m’entourait, ce qu’on me disait. Vivre avec cette tare était un véritable combat quotidien. Heureusement, le fait qu’elle ne soit déclarée qu’à mes 6 ans révolus m’avait laissé le temps d’apprendre correctement à parler le Tridasleng, j’avais aussi eu la chance que mon père commence à m’apprendre le Gonasleng assez jeune, bien que je le maîtrisais pas complètement à l’époque. Cela m’évita d’avoir trop de mal à apprendre à prononcer correctement, car même si je ne suis pas complètement sourde, il m’est extrêmement difficile de comprendre les subtilités d’un son. Malgré ça, avec le temps, je prononce de plus en plus avec des fautes lorsque je parle trop vite, mais je reste compréhensible. Ce problème ne touchait pas que le langage, c’était toute ma compréhension du monde qui avait changé avec la perte partielle de mon audition. Mais je ne devais pas baisser les bras pour autant, je devais continuer d’avancer et me battre pour transformer cette faiblesse en force.

Reshop.
Mon père est mort alors qu’il n’avait que 41 ans. Il s’appelait Drak. On a pas compris ce qu’il avait eu, une attaque subite. Certainement la même sorte qu’il avait eu un an auparavant, on l’avait retrouvé par terre. Après ça, il n’était plus capable de bouger la moitié de son visage, et ne sentait plus grand chose dans son bras, tout du côté droit. Ma mère a fait tout ce qu’elle a pu pour le guérir, mais il a disparu. Ce n’était pas une fin. Il me racontait souvent la vie comme une journée, on naît à l’aube, grandit le matin, vieillit jusqu’au soir et s’endort comme mort. Mon père était parti passer une bonne nuit, et je voulais réaliser ses rêves. Je n’avais que 10 ans.

Mochof.
Je ne saurai jamais comment le remercier assez, je ne pourrais qu’être toute ma vie redevable envers tout ce qu’il m’a inculqué. Mon père n’était pas un héros, mais il était l’être le plus sage que j’ai pu rencontrer. Toute ma vie s’est construite autour de ce qu’il m’a appris et j’essaie de marcher sur les traces qu’il m’a laissé. Une autre chose que mon frère n’a jamais compris, tout comme le fait qu’il est choisi de me léguer à moi, et non pas à son permier enfant, apprenti guerrier de surcroît, Dar’Aiq, son épée. Elle est ma seule arme, aujourd’hui encore, simplement accompagnée de la petite dague avec laquelle je m’entraînais plus jeune.

Nowe a gona.
J’ai été entraîné au combat et j’aurais adoré continuer dans cette voie, mais cela m’était impossible. Pas avec mes tympans. Plus jeune, j’avais su montrer dextérité et agilité, capacités que j’ai su garder aujourd’hui, qui m’aurait très certainement été très utile en tant que guerrière. Mais quelle guerrière est incapable d’entendre le pas d’un ennemi dans son dos ? Tant que l’on a pas suivit un entraînement pour se battre, on ne peut pas se rendre compte à quel point l’ouïe est une partie cruciale d’un combat lorsqu’il est question de perception. Toute cette dimension m’est interdite, et il suffit de disparaître de mon champ de vision pour que je ne puisse plus rien. Alors, aussi forte et agile que je sois, je resterais piètre guerrière.

Leidon.
J’ai beaucoup parler de ma famille, mon père surtout, mon frère un peu, ma mère à peine, sans pour autant vraiment aborder ma vie à Kapastelt. C’est peut-être parce qu’il n’y a pas grand chose à en dire pour la plupart du temps. J’étais enfant d’un des deux Gardiens, ma famille avec donc une place non-négligeable parmi les autres. Tout le monde connaissait ma faiblesse, mais mis à part les quelques brimades enfantines que j’avais pu subir, personne n’osait rien me dire, surtout une fois mon père morte. Les gens avaient simplement ce regard plein de pitié qui ne me convenait pas. Une des seules qui ne m’avait jamais jeter ce regard était la fille de Utak, notre Haut-Roi. Elle était plus âgée, mais j’avais eu l’occasion de le croiser plus d’une fois grâce à la relation entre nos deux parents. Elle s’appelait Costia. Je l’admirais énormément, elle était exactement comme mon père, mais en version féminine. Parfois, elle me parlait de sa vision du monde, avec la même sagesse paternelle que je connaissais. Au fil du temps elle était devenue à mes yeux comme une sorte de modèle à suivre. Je l’admirais encore plus lorsqu’elle partie à la découverte des autres clans, lorsqu’on raconta qu’elle avait Heda. Et l’annonce de sa mort me fit autant de mal que celle de mon père, quatre ans plus tôt. Je savais qu’il ne s’agissait que d’un au revoir, comme mon père et elle aimait à m’expliquer ; la vie est une journée qui ne cesse de recommencer autrement.

Mebi oso na hit choda op nodotaim.
A mes 16 ans, j’ai décidé de partir. J’ai quitté la Vallée, ma maison. Je sentais que je n’avais plus rien à faire ici, mon destin m’appelait ailleurs. Cela faisait des années que je ne me sentais plus vraiment à ma place, et que j’attendais de pouvoir partir. Le monde était à découvrir, et je m’y aventurais sans crainte. Ma mère m’avait aidé à préparer mon voyage, sachant qu’il n’était plus vraiment temps de me retenir. Elle restait s'occuper de mon frère, encore un peu jeune, et me confia un cheval pour mon voyage. Je partais sans crainte, commençant mon voyage en accompagnant une caravane marchande, la Vallée disparaissant derrière moi. J’aimais ce lieu qui m’avait vu naître, le quitter remplissait mon coeur de tristesse, mais un jour peut-être j’y retournerais. Puissions-nous nous revoir.

Skaikru
Cela faisait deux ans que j’errais sur les terres des natifs, vivant de trocs. J’avais encore beaucoup de chose à découvrir sur le monde lorsqu’ils sont arrivés, ceux du ciel. Je ne me doutais pas que l’on pouvait vivre au delà des nuages et cela nourrit une certaine curiosité envers ce peuple. Mais surtout, j’avais dans l’idée que le chamboulement que créerait leur venue allait mettre en péril une paix franchement acquise. J’étais une Louwoda Kliron, Gardiens de la Vallée, de la paix en territoire sacrée, et j’étais pour la coalition pacifique par extension. Je me souviens avoir vu un de leurs vaisseaux descendre des nuages et avoir pris soin de m’éloigner de leurs points de chutes. J’étais méfiante envers un peuple dont je ne connaissais pas les intentions, de toute façon, Heda savait certainement mieux quoi faire moi. Elle avait toujours su agir avec justesse et sagesse.





Derrière l'écran ...
Pseudo Cloporte
Je suis rôliste depuis 10 ans
Je connais la série Vous m'avez forcé à la finir.
J'ai lu les romans de Kass Morgan JAMAIS.

Avatar :: Poppy Drayton

Comment as-tu connu le forum ? C'est moi, l'espace de votre vie, le spationaute de ce forum, celui que tout le monde aime et qui n'aime que l'univers.
As-tu lu la Charte ? Raven. ♥️


_________________

Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre.
En forêt :
 


Dernière édition par Ely le Ven 25 Aoû - 1:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Ely kom Louwoda   Jeu 20 Juil - 8:48

Re bienvenue à toi. Bon courage pour ta fiche.

Malentendante et "gentille". Intéressant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
PEUPLE DU CIELOfficier Médical en Chef
PEUPLE DU CIEL
Officier Médical en Chef

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1225
En savoir +

MessageSujet: Re: Ely kom Louwoda   Jeu 20 Juil - 15:41

Hey re bienvenue

Bon courage pour finir ta fiche...

_________________


I can’t believe we’re here today
We come from so long that it seems I can't recognize the path we’ve took. I never saw it coming, could we be the same after that ?


Merci Marcus pour la signature et l'avatar


Dernière édition par Abigail Griffin le Ven 21 Juil - 8:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t199-rapport-de-mission-

avatar
MEMBRE DES 100Co-leader des délinquants
MEMBRE DES 100
Co-leader des délinquants

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 2547
En savoir +

MessageSujet: Re: Ely kom Louwoda   Jeu 20 Juil - 22:10

Louwoda Kliron. Pfuh. T'es nul.

_________________


There's always a way out.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t188-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEECheffe de Guerre
CLAN DE LA VALLEE
Cheffe de Guerre

INFORMATIONS
Age : 25 Féminin Nb de Messages : 264
En savoir +

MessageSujet: Re: Ely kom Louwoda   Jeu 20 Juil - 23:22

LOUWODA KLIRON ! TU AS FAIS LE BON CHOIX ! ♥
Re Bienvenue o/

_________________


    In the land of gods and monsters, I was an angel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t382-rapport-de-missions

avatar
CLAN DE LA VALLEEMarchande sourde
CLAN DE LA VALLEE
Marchande sourde

INFORMATIONS
Age : 18 Féminin Nb de Messages : 127
En savoir +

MessageSujet: Re: Ely kom Louwoda   Lun 24 Juil - 3:30

Merci à vous.

T'inquiète Abby, je connais Josh, Jon le pratique depuis longtemps.

Anky, Louwoda, les meilleurs. TMTC.

Bref, je crois que j'ai tout fini là.

_________________

Le monde est un endroit magnifique pour lequel il vaut la peine de se battre.
En forêt :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
PEUPLE DU CIELMécanicienne de génie
PEUPLE DU CIEL
Mécanicienne de génie

INFORMATIONS
Age : 29 Féminin Nb de Messages : 1495
En savoir +

MessageSujet: Re: Ely kom Louwoda   Lun 24 Juil - 10:45

J'aime beaucoup ta fiche Smile Le perso promet d’être intéressant (et une pote possible de Lyorah la presque sans amis )

Re bienvenue Cloporte Razz

_________________

“TOUTE PEINE MÉRITE GALÈRES.”
La souffrance est féconde en enseignements, on apprend vite à l'école de la douleur.

Mon Magasine perso :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t79-rapports-de-missions En ligne

avatar
PEUPLE DES ARBRESCommandante des Natifs
PEUPLE DES ARBRES
Commandante des Natifs

INFORMATIONS
Age : 20 Féminin Nb de Messages : 1145
En savoir +

MessageSujet: Re: Ely kom Louwoda   Lun 24 Juil - 16:37

Ely, belle Ely, future amie à Shana ! Razz
Tout est très bien, original comme personnage. Je te souhaite bon jeu, profite bien ! Coeur de Lexa Je te valide Wink

Eh puis bon, tu connais, pas besoin de venir t'embêter avec le message de validation !
Bises queen

_________________


Merci Roandoudou
pour ce superbe kit ♡
★ But still, like dust, I rise.


Femme ? Aime moi ♡:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://the-100-new-earth.forumactif.org/t43-rapport-de-missions-

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Ely kom Louwoda   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ely kom Louwoda
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ely kom Louwoda
» Les Natifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ S.A.S D'ARRIMAGE ₪
 :: 
Présentation & Personnages Vacants
 :: Fiche d'identification :: Fiches Validées :: Les Natifs
-
Sauter vers: