AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Correspondances - Marysa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
FALAISE BLEUERégente de l'Ouskejon
FALAISE BLEUE
Régente de l'Ouskejon

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 132
En savoir +

MessageSujet: Correspondances - Marysa   Mar 25 Juil - 17:05



Date du RP / Repère Chronologique : 30 septembre 2149, trois jours avant l'offensive native sur le camp des Cent.






We Want War by These New Puritans on Grooveshark

CorrespondancesVotre correspondance est actuellement indisponible. Veuillez envoyez un pigeon après lecture de cette missive.



Le carrosse avançait lentement dans la terre battue. Eris avait demandé à ralentir le pas. Elle n'était pas pressée, inutile d'endommager les roues en voulant forcer sur ce chemin rocailleux humide. Bientôt, la voiture s'enfoncerait dans la forêt et la terre serait bien plus agréable. Devrait. Eris ne pouvait en être certaine, cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas mis pied en ce territoire. Elle avait une affaire à régler avec Yujleda, ce qui lui procurait une belle excuse pour payer une visite à sa cheffe en cette période d'ennui. Depuis l'arrivée du peuple du ciel, la curiosité d'Eris croissait, et plus le temps passait, plus la Régente s'impatientait. Il lui fallait faire quelque chose pour accélérer le temps, prendre des mesures contre les clans extérieurs. Une guerre se préparait déjà contre les nouveaux venus et Eris ne craignait que son peuple n'en prenne un coup. Il était hors de question qu'un seul de ses sujets meurt de faim. C'est pour cette raison qu'elle venait annoncer une mauvaise nouvelle à Marysa, qu'elle avait déjà eu l'honneur de rencontrer auparavant. Eris n'avait pas mis longtemps à prendre la décision. Depuis sa montée sur le trône, elle menait une politique plus ou moins isolationniste. Son peuple passait en premier et elle n'hésitait pas à briser les accords passés avec les autres clans si elle jugeait cela nécessaire pour le bien-être de ses sujets.

Le paysage changea encore une fois. Ce groupement d'arbres était autant une forêt qu'Eris était une femme : il en donnait l'allure, de loin, mais on constatait vite, une fois à l'intérieur, le manque de grands arbres pour combler le vide qui les espaçaient. Le carrosse s'arrêta et la porte s'ouvrit devant Eris, laissant apparaître devant elle un vieux bâtiment de l'ancien temps. Cette ville n'était pas tant à son goût, la jeune femme préférant les couleurs et l'exubérance - sa tenue rouge et blanc aux petits joyaux bleus en étant une preuve - mais elle ne pouvait nier le fait que les Yujleda savaient donner à leur territoire une identité précise. Eris ne trouverait certainement pas un endroit aussi charmant dans l'Ouskejon...

Eris n'avait pas fait annoncer sa venue aujourd'hui, étant censée arriver que le lendemain à RC Mond, mais un carrosse comme le sien ne pouvait appartenir qu'à l'Ouskejonkru. Elle sortit de son carrosse, déposant en premier son sceptre à terre. Le menton haut, elle s'avança jusqu'à retrouver ses chevaux devant la voiture. Elle patienta à côté d'eux, trouvant la compagnie des équidés préférable à celle du cocher et de son conseiller qui en avait juste le titre pour la décoration. Eris prit une grande bouffée d'air. En effet, l'air ici était bien différent de celui de sa falaise. La Régente, qui était habituée aux hauteurs, était tombée bien bas.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


To be a queen is to be a surrounded woman.
I'm as much a woman as I am a queen. I'll always be alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
LARGES FEUILLESCheffe des Yujleda
LARGES FEUILLES
Cheffe des Yujleda

INFORMATIONS
Age : 24 Féminin Nb de Messages : 36
En savoir +

MessageSujet: Re: Correspondances - Marysa   Hier à 14:31



Correspondances



L’Ouskejankru était un clan des plus.. singuliers. Marysa ne comprenait honnêtement pas la plupart de leurs traditions, ou plutôt elle les trouvait fastidieuse. Come la façon dont ils s’habillaient. Parfois Marysa avait l’impression que ce peuple venait d’une autre époque, comme si quelque part ils ne collaient pas exactement à où en était le reste du monde.
Toutefois ça ne l’avait jamais empêché de trouver des accords avec eux. En effet, jusque-là les deux clans entretenaient des relations cordiales d’échange qui permettait à l’un et à l’autre d’obtenir des ressources qui seraient autrement difficilement accessibles.
Mais si elle devait être tout à fait honnête ce clan était loin de ses pensées depuis un peu moins d’un mois, depuis l’arrivée du peuple du ciel. L’inquiétude de voir des envahisseurs arriver ainsi, l’effervescence autour de l’événement avait poussé Marysa à rejoindre RC Mond afin de se rapprocher des événements. Elle voulait être en mesure d’apporter de l’aide au Trikru – que ce soit par les traités qu’imposait la coalition et son affection pour Lexa – si le besoin se présentait.
C’est pourquoi lorsqu’elle avait reçu le mot que la Régente de l’Ouskejan allait venir la voir elle avait été pour le moins surprise. Elle accepta toutefois avec plaisir la visite et fit en sorte que tout soit prêt pour son arrivée. Une arrivée qui se fit en avance.
Merveilleux.
Marysa détestait être prise de court.

On l’informa rapidement de l’avancée du carrosse sur leurs terres : ce n’était pas l’apparat le plus discret du clan allié. Malheureusement la cheffe n’était pas prête encore à les accueillir et c’est ainsi qu’elle se présenta au carrosse bien quinze minutes après son arrivée.
Elle aurait pu envoyer quelqu’un les chercher, évidemment, les faire pénétrer dans la ville pour les accompagner jusqu’aux quartiers où se situaient Marysa, mais elle aimait s’occuper elle-même de ses invités les plus importants lorsqu’elle le pouvait.
Elle avait fait bien sûr des efforts vestimentaires pour l’occasion, même si les temps prêtaient toujours à porter des tenues plus pratiques. Elle avait fait en sorte de lier les deux ensembles et le résultat était plutôt plaisant.

Elle s’arrêta devant Eris et s’inclina poliment comme il était de coutume de le faire chez eux entre deux égaux.
« Eris ! Bienvenue ! Vous auriez dû nous prévenir que vous arriveriez plus tôt, nous nous serions préparés en conséquences. » Elle s’avança vers elle et ses lèvres se retroussèrent en un sourire. « J’espère que vous me pardonnerez mon retard dans tous les cas. Je vais vous accompagner jusqu’aux quartiers principaux. »







_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Correspondances - Marysa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: 
Le Territoire des Natifs
-
Sauter vers: