AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Banquet - Yuma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar
FALAISE BLEUERégente de l'Ouskejon
FALAISE BLEUE
Régente de l'Ouskejon

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 132
En savoir +

MessageSujet: Le Banquet - Yuma   Mar 1 Aoû - 22:03





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le banquetUn repas n'est bon que si la compagnie est bonne.



Eris vérifia une dernière fois l'assiette. Tout était parfait, brillant, coloré, les bougies sur le mur illuminaient la grande salle à manger comme le soleil illuminait les murs du palais. Il était presque quatorze heures, Eris s'attendait à recevoir le chef du clan des Rocheuses. Elle avait envoyé son invitation deux jours plus tôt, par un éclair de motivation, et savait qu'il viendrait pour une simple raison : ils ne s'étaient encore jamais rencontrés. Le chef du clan voisin était un homme monté sur le trône récemment. Eris avait déjà sept ans de règne derrière elle et avait su garder son peuple sous sa main ferme mais chaleureuse. Les clans voisins n'avaient pas cherché de conflits, que ce soit par confusion à l'égard de la Régente de la Falaise Bleue ou par crainte de se voir rejeté de la coalition et attaqué par une armée constituée de soldats de tous les autres clans. La Coalition s'était montrée efficace jusqu'ici, mais elle n'effaçait pas les tensions. Il fallait se montrer rusé pour rester en sécurité, et il s'avérait qu'Eris se débrouillait très bien question diplomatie.

Dressée toute de blanc immaculé, Eris s'accordait parfaitement avec la nappe de table. La pièce était parsemée de décorations de toutes couleurs, dans lesquelles se reflétaient la lueur des bougies. Au plafond, un immense chandelier avec plus de bougies qu'on ne puisse en compter sans devenir fou. Eris aimait cette ostentation. L'extravagance était une cachette parfaite pour cet être aux lourds secrets. La Régente se tourna vers ses serviteurs et leur offrit un hochement de tête qui signifia que tout était prêt. Les invités pouvaient être accueillis. Eris alla s'asseoir sur la deuxième chaise en partant de la gauche, sur le côté droit de la longue table qui pouvait accueillir trente personnes. Quinze de chaque côté. On avait stipulé à Eris qu'elle pouvait avoir plus grande table encore, mais elle n'en voyait pas l'intérêt. Elle faisait rarement dans les grands buffets, et aujourd'hui elle se contenterait de vingt-neuf personnes issues du clan adjacent au sien. Elle réajusta sa robe dont le bout lui chatouillait les pieds. Elle ne portait ni chaussures, ni chaussettes d'aucune sorte. Ici, elles lui étaient inutiles.
L'air de la pièce était empli de nombreuses odeurs en provenance des divers plats répartis sur la table. Carafes d'alcools, carafes d'eau accompagnaient les mets. Tout était prêt. Tout était parfait.
- Faites entrer les invités, ordonna Eris d'une voix sereine.
Cette rencontre était prometteuse. Eris avait hâte de voir qui se cachait derrière le chef des Boudalan.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


To be a queen is to be a surrounded woman.
I'm as much a woman as I am a queen. I'll always be alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CLAN DES ROCHEUSESChef des Boudalan
CLAN DES ROCHEUSES
Chef des Boudalan

INFORMATIONS
Age : 35 Féminin Nb de Messages : 62
En savoir +

MessageSujet: Re: Le Banquet - Yuma   Mer 2 Aoû - 15:00

Eris & Yuma
LE BANQUET


Le mois de février était déjà là et ça faisait six mois que j'étais chef des Boudalan quand je reçu un éclair de motivation dans notre ville de Qalegata. Il était venu pour me remettre une missive de la régente d'Ouskejon Kru, cette dernière m'invitait à un banquet. Ce n'était pas vraiment le genre de chose que l'on faisait chez nous. Je n'avais d'ailleurs pas vraiment de tenu approprier pour ça, mais bon ce n'était pas une raison pour ne pas y aller.

Mon père connaissait la régente d'Ouskejon Kru, mais c'est vrai que depuis que j'étais devenu chef, je n'avais pas encore rencontrer les autres chefs. Cette invitation était une bonne occasion de pouvoir faire connaissance avec la régente, surtout que nos clans s'entendaient plutôt bien, même avant la coalition. Il ne fallait donc que renforcer le lien que mon père avait déjà créer avant avec Ouskejon Kru.

J'étais donc en route pour Ouskejon Kru et bien sur je n'étais pas seul. Deux de mes frères étaient sur mes basques, n'ayant pas voulu me laisser partir seul. J'adorais Wakiza et Yahto, mais pour le coup je me demandais franchement ce que j'allais faire d'eux arriver là bas. L'invitation n'était que pour moi, donc ils allaient devoir trouver à s'occuper pendant ce temps là.

Une fois dans la capitale, je me rendais à la demeure de la régente demandant à mes frères d'aller s'occuper dans la capitale. Peu importe ce qu'ils faisaient tant que je les avais pas dans les pattes. Enfin fallait pas quand même qu'il fasse de connerie, mais je ne doutais pas qu'ils resteraient tranquille.

J'entrais assez facilement dans la demeure et je profitais de ma venue pour regarder et observer les lieux qui étaient loin d'être comme ceux de Qalegata. Mais surtout il fallait que j'attende avant que l'on puisse rentrer dans la salle où allait se passer le banquet.

Bon j'avais pas une tenue exceptionnelle, mais j'avais mis la plus belle tenue que j'avais, même si ce n'était qu'un pantalon noir avec en haut une chemise beige et une veste grise. Ce n'était qu'une tenue basique que je pouvais porter tous les jours, mais c'était la seule potable pour ce genre d'occasion.

Finalement on nous laissa rentré dans la salle, et je découvrais un univers totalement différent du mien. Toutes ses décorations, cette grande table installé avec différent plat dessus. Une odeur délicieuse venait nargué mes narines et me donnait déjà une faim de loup. J'étais quand même un peu surpris par tant de déballemment, et en même temps c'était assez logique vu que le repas était des plus formel.

Je m'avançais vers la maîtresse des lieu, vêtu d'une magnifique robe blanche qui s'accordait parfaitement avec la table. Me courbant un peu, je prenais sa main et venait y déposer un baiser. Une ancienne manière de salutation que mon père m'avait appris, surtout quand on se trouvait en fasse de femme importante comme cette jeune femme.

- Heya, delighted kom meet yu
(Bonjour, enchantée de vous rencontrer)

code by bat'phanie

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
FALAISE BLEUERégente de l'Ouskejon
FALAISE BLEUE
Régente de l'Ouskejon

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 132
En savoir +

MessageSujet: Re: Le Banquet - Yuma   Lun 7 Aoû - 20:42





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le banquetUn repas n'est bon que si la compagnie est bonne.



Le chef de Boudalankru s'abaissa devant elle - ce qui revenait à se mettre à sa hauteur - et lui prit la main pour lui offrir un baiser. Elle le remercia d'un hochement de tête gracieux.
- Le plaisir est même, Yuma. Asseyez-vous, je vous en prie. Elle désigna la chaise en face de la sienne. Seule la table les séparerait ce soir. Vous pouvez m'appeler Eris, tout comme je me permets de vous nommer Yuma.
Elle attrapa sa petite coupe d'eau pétillante qui venait droit des montagnes. Elle la porta à ses lèvres et but calmement, non sans lâcher l'homme de ses yeux malicieux. Elle prit son temps pour le décrire, et en conclut qu'il n'avait rien de décevant physiquement. Il semblait fort, modeste, mais Eris devait encore déterminer sa personnalité, et cela ne se remarquerait qu'au cours de leur conversation. Elle avait déjà quelques questions simples à lui poser. Des questions qu'elle posait souvent aux nouveaux chefs de clans. Il était important de connaître ses voisins, et ce plus encore depuis l'instauration de la Coalition. Les clans étaient censés être en meilleur terme, mais Eris se méfiait. On était jamais à l'abri d'un mauvais coup, Eris était bien placée pour le savoir.
- Votre montée au pouvoir est récente. J'espère que le titre n'est pas trop difficile à porter. Ce n'est pas facile de mener un peuple, moins encore quand les héritiers sont nombreux autour de vous.
Elle entamait déjà un thème important. Un thème qui, au plus profond d'elle, l'agaçait profondément. Boudalan, le clan voisin, avait énormément d'héritiers, tandis qu'elle, ici, dans le Ciel de la Falaise Bleue, était seule. Si elle mourait ce soir, son peuple et son héritage seraient perdus. Le territoire serait volé par un clan voisin aussitôt la nouvelle de l'absence d'héritier annoncée.

Eris restait discrète sur sa vie privée. Son propre peuple était incertain sur les habitants du palais. Eris n'était pas liée, à aucun homme, ni à aucune femme, mais personne en était vraiment sûr. Avec Eris, tout était possible. Elle apparaissait ici et là, enveloppée par une bulle d'extravagance, et sa vie, son secret, restaient bien gardés. L'homme en face d'elle voyait en Eris une femme, une reine, mais elle était ni l'une ni l'autre. La Régente était un fantôme éphémère.
Elle reprit une gorgée et posa sa coupe. Les bougies du chandelier brûlaient au-dessus d'eux. L'odeur des plats chauds enveloppait les plats froids. Ils entameraient le dîner. Dans un petit instant.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


To be a queen is to be a surrounded woman.
I'm as much a woman as I am a queen. I'll always be alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CLAN DES ROCHEUSESChef des Boudalan
CLAN DES ROCHEUSES
Chef des Boudalan

INFORMATIONS
Age : 35 Féminin Nb de Messages : 62
En savoir +

MessageSujet: Re: Le Banquet - Yuma   Mer 9 Aoû - 17:18

Eris & Yuma
LE BANQUET


Je fus un peu surpris sur le coup quand la régente m'appela par mon prénom. Je ne m'y attendais pas trop, mais après la surprise, je me mis à sourire. C'était agréable de pas se sentir obligé de faire des courbettes. Certain tenait tellement à leur rôle de roi, chef... qu'ils étaient très formelle sur le protocole et il fallait prendre des pincettes pour leurs parler, même si nous avions le même rang.

J'allais m'asseoir en face de la jeune femme, l'écoutant me proposer de l'appeler Eris comme elle m’appellerait Yuma. Cela serais plus pour parler c'était certain.

- Je vous remercie pour votre invitation Eris !

Je l'observais boire à sa coupe, croisant le regard de la jeune femme qui semblait tout autant m'observer que je le faisais. Elle avait tout pour séduire bien des hommes, belle, avec un magnifique visage et des yeux bleus persans déstabilisant. Mais il y avait comme une aura mystérieuse autour d'elle et ça ne semblait pas si facile que ça de percer sa carapace et découvrir qui elle était dans le fond.

J'étais quand même curieux de cette invitation et je me demandais vraiment ce qu'elle me voulait. Il était sûr que j'étais l'un des nouveaux chefs de clans depuis quelques mois, et si elle connaissait mon père, elle était très loin de me connaitre. Pas que j'avais quelque chose à cacher, mais on ne peut pas connaitre quelqu'un juste en le regardant une fois. Je fus toute fois un peu surpris par son entrée en matière. Je n'avais jamais vu les choses ainsi, mais c'est vrai que nous étions beaucoup d'héritier à l'ancien chef, nous étions une grosse famille, même si certain d'entre nous était mort.

- Effectivement, il y a six mois j'ai repris le rôle de mon père. Vous savez Eris, mon père m'avait préparer au jour où je prendrais sa place. Même si je n'imaginais pas que ça arriverait maintenant alors que la coalition fait en sorte qu'il n'y est plus de guerre entre les clans. Je sais que vous connaissiez mon père, l'ambiance entre nos deux clans ayant toujours été au mieux. J'espère que notre entente continuera malgré le changement de pouvoir.

Je prenais une carafe me servant un peu d'eau, avant de boire une gorgée pour reprendre la parole.

- Il n'est effectivement pas facile de mener un peuple, mais le fait que j'ai beaucoup de frère et soeur n'est pas un désavantage, au contraire. Ils m'aident tous à leur façon dans mon rôle. Deux d'entre eux sont d'ailleurs venu avec moi, m'accompagnant à la plus part de mes sorties. Mais vous Eris, menez votre peuple ne dois pas être simple. D'après ce que l'on m'a dit vous êtes fille unique, ce ne dois pas être facile d'être seule pour tout faire.

code by bat'phanie

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
FALAISE BLEUERégente de l'Ouskejon
FALAISE BLEUE
Régente de l'Ouskejon

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 132
En savoir +

MessageSujet: Re: Le Banquet - Yuma   Ven 11 Aoû - 12:45





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le banquetUn repas n'est bon que si la compagnie est bonne.



Il n'y avait pas à dire, cet homme était poli. Rien à voir avec certains chefs de clans malhonnêtes qui venaient sur la Falaise pour tenter d'usurper des vives d'importance ou une quelconque alliance contre la Commandante. Non, vraiment, certains n'étaient vraiment que des hypocrites. Eris, elle, ne se retournerait pas contre le pouvoir central. A moins qu'elle n'ait une bonne raison pour le faire. Pour le moment, ça n'était pas le cas.
Yuma répondit aux premières questions de la Régente, avec un développement qui montra à Eris que l'homme était loin d'être timide. Il était peut-être même aussi bavard qu'elle. Il en vint rapidement à sa crainte de voir l'alliance entre son clan et l'Ouskejon se briser. Evidemment, Eris n'ayant pas préciser la raison de cette rencontre, Yuma ne savait pas pourquoi la Régente l'avait invité. Elle le laissa terminer son monologue, laissant son regard fixé sur lui. Elle ne réagit jamais, laissant la neutralité masquer son visage, mais à l'intérieur de son esprit, une porte se claqua lorsque Yuma évoqua sa fratrie. Il venait de lui rappelait qu'elle était seule. Orpheline, incapable de procréer. S'il l'avait fait exprès, c'était cruel de sa part. Si c'était non intentionnel, alors il était bien maladroit. Dans les deux cas, Eris ne laisserait pas passer cette moquerie. Mais pour ne pas montrer qu'il venait de la toucher, elle continua selon son plan.

- Je veille sur l'Ouskejon depuis sept ans, Yuma. Mon peuple s'en porte très bien ainsi. Voyez, toutes ces vivres sur la table, je suis capable de les offrir à chaque famille. Nous sommes soudés, comme une grande famille, je les protège. Nul besoin de sang pour lier un peuple, termina-t-elle en saisissant la carafe d'alcool pour s'en servir une coupe. Elle se servit aussi une portion de pommes de terre sautées. Eris aimait transformer ces aliments. La gastronomie du clan s'était développée ces dernières années pour faire ressortir le goût de ces légumes et viandes élevés avec soin.
- Servez-vous, je vous prie, ajouta-t-elle poliment en goûtant elle-même un morceau de pomme de terre.
Les bougies brûlaient encore, lentement, et Eris pouvait ressentir leur chaleur d'en-bas. Le chandelier ne tremblait pas, mais les flammes dansaient pour faire fondre la cire. Ils allaient peut-être rester assis encore un moment, mais cela était incertain. Tout dépendait des prochaines paroles du chef boudalan.
- Cela se passe-t-il bien, avec vos frères et soeurs ? Si je ne suis pas menacée par la concurrence, ce n'est pas votre cas. Vous devez être très proches les uns des autres pour rester soudés, je suppose.
Sans le lâcher du regard, elle continua de manger tranquillement, se servant même avec grand calme dans les autres plats. Elle inviterait certainement les accompagnateurs du chef un peu plus tard pour vider les plats encore nombreux sur la grande table.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


To be a queen is to be a surrounded woman.
I'm as much a woman as I am a queen. I'll always be alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CLAN DES ROCHEUSESChef des Boudalan
CLAN DES ROCHEUSES
Chef des Boudalan

INFORMATIONS
Age : 35 Féminin Nb de Messages : 62
En savoir +

MessageSujet: Re: Le Banquet - Yuma   Sam 12 Aoû - 18:13

Eris & Yuma
LE BANQUET


Je sentais le regard de la jeune femme se poser sur moi et j'avais l'impression que son regard pouvais lire en moi. Elle semblait vraiment savoir lire dans les gens, savoir qui nous étions juste en écoutant et analysant le comportement des gens en face d'elle. J'étais un peu déstabiliser par ce regard persan. J'avais du mal à savoir comment réagir face à cette jeune femme. J'étais pas sûr de ne pas faire d'erreur avec la régente. Il fallait vraiment que je fasse attention à ce que je disais. Je ne pouvais pas me permettre de me mettre la jeune femme à dos.

Elle me parla de son peuple, que ça faisait déjà sept ans qu'elle veillait sur eux. Elle semblait fière de son peuple, fière de ce qu'il faisait, fière qu'ils soient soudés. Je notais surtout qu'elle me dit qu'il n'avait pas besoin de lien du sang pour lier un peuple. Elle avait surement raison, même si chez nous nous avions une famille assez importante.

Je la regardais se servir une portion de pommes de terre sautées et me disant de me servir également. J'avais vraiment l'embarra du choix, différents légumes, différentes viandes. J'hésitais un instant avant de me prendre un morceau de viande, ce devait être un gibier. Cela ne ressemblait pas à un animal élevé en enclos, la viande avait une forte odeur qui venait narguer mes narines. Je me servis ensuite un peu de pomme de terre sautées.

Je goûtais à une pomme de terre tout en l'écoutant me parler de mes frères et soeurs. Je ne savais pas trop quoi dire. Je ne voulais pas dire de mot déplacer et que ça tourne mal. Mais il était hors de question que je mente.

- Disons que ça se passe plus ou moins bien. Il y a des tensions parfois mais ce n'est jamais trop important pour que ça brise le lien entre nous.

Je reposais mon couvert, croisant mes doigts devant moi les coudes replier sur la table.

- Vous savez nous sommes très proches surtout depuis la mort de notre mère alors qu'elle allait mettre au monde l'un de nos frères. Depuis ce jour, j'ai tentais de prendre soin de mes frères et soeurs pour aider mon père, c'est ça qui à renforcer notre lien.

code by bat'phanie

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
FALAISE BLEUERégente de l'Ouskejon
FALAISE BLEUE
Régente de l'Ouskejon

INFORMATIONS
Age : 53 Féminin Nb de Messages : 132
En savoir +

MessageSujet: Re: Le Banquet - Yuma   Dim 13 Aoû - 17:15





We Want War by These New Puritans on Grooveshark

Le banquetUn repas n'est bon que si la compagnie est bonne.



Les tensions entre frères et soeurs, Eris ne les avait jamais connues. Elle se demandait parfois ce que ça aurait changé pour elle, d'avoir fait partie d'une famille nombreuse. Une chose lui apparaissait toujours comme une évidence : elle n'aurait pas été reine. Elle n'avait jamais voulu l'être. Elle avait toujours rêvé d'être une voyageuse, découvrir le monde, apprendre, rencontrer des gens. Mais elle ne pouvait jamais partir bien longtemps. Son corps lui rappelait souvent qu'elle était vouée à une vie de douleur et de solitude. La dernière de sa famille. La dernière de la lignée royale. Si elle pouvait tomber enceinte, que l'enfant soit de son sang ou non, elle serait soulagée d'un immense poids. Elle afficherait sa grossesse à son peuple et mettrait au monde un enfant qui monterait un jour sur le trône. Mais à vingt-sept ans, elle faisait tout pour cacher son état. Elle était encore jeune, quand bien même les précédentes reines avaient déjà porté à l'âge actuel d'Eris, mais elle n'était pas vieille non plus. Le problème serait plus difficile à aborder dans dix ans, lorsque son peuple lui demandera si un héritier avait vu le jour. Elle ne pourrait leur mentir. Le jour viendra où Eris sera obligée d'admettre la vérité, et d'ainsi mettre son peuple en danger.

- C'est honorable de votre part, répondit-elle après avoir avalé une bouchée de betterave rouge. Elle le quitta des yeux pour se concentrer sur la nourriture et ne dit plus un mot pendant six minutes et cinq secondes. Elle profita de ce temps-là pour prendre un peu dans chaque plat qui l'entouraient. Elle ne pouvait pas tous les atteindre, la table étant trop grande, alors elle se contentait de ceux encerlant son assiette.
- L'agriculture est très développée chez nous, commença-t-elle à expliquer. Je voulais m'assurer que tout le monde puisse manger à sa faim. Il n'est pas aisé de chasser dans les montagnes en période de froid, vous devez en être conscient vous-même. Il en va de même dans la forêt et les plaines qui perdent une importante partie de leur faune et de leur flore en temps de froid. Pour cette raison, tout est rationné avec précision. Nos récoltes sont fructueuses, nous partageons parfois avec d'autres clans. Si des échanges commerciaux vous intéressent, je considérerais votre demande, mais j'attendrais évidemment quelque chose en retour, puisque je parle bien d'échanges et non de dons.
Elle reprit une bouchée. Encore sept minutes. Elle avait encore le temps de discuter. Elle avait encore le temps de passer à autre chose. Mais la diplomatie de Yuma ne l'avait pas encore convaincue.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________


To be a queen is to be a surrounded woman.
I'm as much a woman as I am a queen. I'll always be alone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
CLAN DES ROCHEUSESChef des Boudalan
CLAN DES ROCHEUSES
Chef des Boudalan

INFORMATIONS
Age : 35 Féminin Nb de Messages : 62
En savoir +

MessageSujet: Re: Le Banquet - Yuma   Mer 16 Aoû - 19:15

Eris & Yuma
LE BANQUET


Je comprenais que l'on puisse trouver que c'était honorable de ma part d'avoir été là pour aider mon père quand ma mère était morte. La régente devait le trouver encore plus car elle n'avait pas de fratrie comme chez nous et ne devait donc pas connaitre tout ça. C'était d'ailleurs peut-être mal placé de ma part de parler de tout ça, mais après tout je ne faisais que répondre à ses questions.

- Honorable peut-être... mais c'était surtout normal. J'étais l'aîné, j'avais donc logiquement la responsabilité de mes frères et soeurs. Une responsabilité que n'aura pas mon fils. Je n'ai pas eu la chance d'avoir beaucoup d'enfants comme mes parents. Mais avec le temps je me rends compte que c'est déjà un miracle d'en avoir eu un alors que ma femme nous a quitté.

Peut-être que je parlais trop et je m'en rendis compte après coup. Je n'aurais pas du parler de tout ça, Eris devait avoir elle aussi ses propres problèmes à régler par rapport à sa succession.

- Excusez moi, je n'aurais pas dû parler de tout ça.

Je me remis à manger, me disant qu'il allait falloir que je réfléchisse plus avant de parler pour ne pas braquer la régente. Ce n'était pas le moment de m'en faire une ennemie. Surtout avec ce qu'elle me dit ensuite. Elle me parla d'un possible échange.

Elle était entrain de me proposer de pouvoir profiter de leur agriculture. Et il était certain qu'avec les temps durs que l'on pouvait avoir l'hiver ce serait vraiment fantastique pour nous. Ce qui me laissait un peu dans le doute c'était qu'est ce que l'on pourrait leur apporter en retour. Nous avions bien des bergeries, mais pouvoir aider tout un autre clan serait peut-être difficile.

- J'avoue qu'un échange avec vous serait des plus avantageux pour mon clan. Votre agriculture est vraiment très intéressante, quand je vois le choix de légumes que vous avez et que nous mangeons aujourd'hui. Je me demande juste qu'est ce qui pourrait vous aller pour satisfaire cet échange.

code by bat'phanie

_________________
...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: Le Banquet - Yuma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Banquet - Yuma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Banquet du Tournoi des 3 Sorciers
» Le banquet d'Arghanat [Fini]
» RÉVEILLON ♌ grand banquet de Noël
» Banquet de début d'année - Ouvert à TOUS [Terminé]
» Banquet de fin d'année

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ BIENVENUE SUR TERRE ₪
 :: 
Le Territoire des Natifs
-
Sauter vers: