AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 May we meet again [ft les 100 dispos]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: May we meet again [ft les 100 dispos]   Mar 27 Sep - 0:22

May we meet again

Les 100


« In peace may you leave the shore, in love may you find the next. Safe passage in your travels, until our final journey to the ground, may we meet again. »
Cela ne fait que quelques heures que nous sommes arrivés sur Terre. Je n’en reviens toujours pas. Il me faudra du temps, je le crains, pour m’y faire, mais on ne peut m’en tenir rigueur : jamais je n’aurais pensé fouler le sol terrestre, un beau jour. Je ne me lasserais jamais de la Terre, de ses couleurs, de ses senteurs, de toute sa beauté, tout simplement. Mais je n’ai pas de temps à perdre. Nous n’avons pas de temps à perdre. Nous devons retrouver le Mont Weather, et prouver aux nôtres que la Terre est viable. Qu’ils peuvent nous rejoindre, et non mourir, là-haut, au-dessus de nos têtes. Mais, avant toute chose, il nous faut nous débarrasser des corps des deux délinquants qui ont perdus la vie, avant même de poser le pied sur la Terre. D’après ce que j’ai pu apprendre sur les us et coutumes de nos ancêtres, ils creusaient la terre pour les ensevelir en son sein, là où nous, dans l’espace, on se contente de les balancer dehors. Peu importe la façon de faire, seul le résultat compte. Non pas assurer une dernière sépulture à ces jeunes (même si ça compte !), mais plutôt, empêcher la décomposition des corps. Décomposition et risque de propagation de maladies : si on pouvait éviter une telle connerie, ça m’arrangerait pas mal ! Pour mener à bien ce projet, j’ai profité de croiser Finn pour lui demander un coup de main. Après tout, il a sa part de responsabilité dans ce double drame. Il a sollicité l’aide à d’autres jeunes, et d’autres sont venus nous aider d’eux-mêmes, alors qu’une partie est encore en vadrouille, dans les environs. Je ne les blâme pas, j’aimerais en faire autant, mais ça n’est pas le moment.

Je ne vais pas rapporter ici comment on a dû procéder, pour creuser la terre, descendre les corps du vaisseau, puis les déposer dans leur tombe. Ne perdant pas les habitudes qui furent les nôtres sur l’Arche, les vêtements leur ont été retirés, les corps ont été drapés de bâche, trouvées dans le vaisseau. Habitude choquante, mais après tout : nous aurons sans doute plus besoin de tout cela qu’eux…

Nous sommes plusieurs à être réunis, autour des monticules de terre fraîchement retournées, sous lesquelles reposent nos camarades. Parmi nous se trouvent des amis de ces jeunes décédés, qui ont tenus à dire quelques mots, pour leur rendre un dernier hommage. Une fois cela fait, c’est tous ensemble que nous récitons le poème qui accompagne de tels moments. Alors que résonne le « May we meet again. », ma main se resserre autour de celle de mon amie Silas, aussi bien pour profiter de sa présence et de nos retrouvailles, que pour avoir un peu de soutien. Pas encore une journée que nous sommes ici et pourtant, ces heures furent chargées en émotion. Craquer n’est cependant pas permis : il faut bien des gens pour poursuivre l’objectif que nous a donné Jaha. Quelque chose me dit que ça ne sera pas aussi facile qu’il n’y parait…

code by ORICYA.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   Mar 27 Sep - 21:16


Time to survive
Les 100 & Le petit danseur isolé
Les jambes du jeune garçon se balançaient dans un geste vague. Son regard était braqué sur ce qui se passait en contre bas. On venait d'enterrer une personne qu'il connaissait. Du moins qu'il avait connu sur l'Arche. Un petit soupir échappa à Saul et il serra dans ses mains la fleur qu'il avait cueilli un peu plus tôt. Elle était rouge, émanant d'elle un doux parfum, lorsqu'il l'avait cueilli, le jeune homme s'était piqué. Monsieur le doué. "In peace may you leave the shore..." Un nouveau regard sur les mottes déjà trop nombreuses et finalement il s'accrocha aux branches pour descendre de l'arbre sur lequel il était perché.

"In love may you find the next..." Passant une main dans ses cheveux, Saul s'avança, peu confiant, il n'avait jamais fait ça. Personne ici ou sur l'Arche n'avait jamais fait ça. C'était quelque chose de nouveau. Et pourtant, c'était loin d'être agréable... Finalement, Saul déposa la rose sur la tombe improvisée de son ami en se mettant à genoux. Touchant la terre en face de lui. Est-ce que c'était sain d'enterrer les gens? Tout ça lui paraissait flou. Est-ce que c'était plus sain de les envoyer planer dans l'espace? "Safe passage on your travels..." Peut-être. Finalement, rien n'était bien sain lorsqu'il était question de la mort.

Et dire que lui aussi avait failli se détacher... C'était Finn qui avait déconne. Tout le monde riait, tout le monde était anxieux. On embarquait dans une navette sans savoir trop pourquoi... On faisait ce genre de petites choses anxieuses, discrètes, lorsque le stress montre et prend aux tripes. Il aurait pu se détacher, mais l'attention de Saul était centrée sur son petit bracelet qu'il avait au poignet. "Until our final journey on the ground... " Soupirant, le typé secoua la tête pour sortir de ses pensées morbides avant de se relever. Le brun se recula pour ne pas quitter du retard la terre fraichement retournée, donnant ainsi un dernier hommage aux défunts. "May me meet again" Un frisson le prit d'assaut tandis que le murmure parcourut la foule. Toujours à reculons, il heurta une personne. Se retournant. « Je suis désolé je... Silas? » Le jeune homme fronce les sourcils. « Clarke? »

Emi Burton


Emi Burton


HS:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   Mar 27 Sep - 21:33

May we meet again
Les 100
See that bright star up there ? That's Ark orbiting above us. I think whatever happened up there, you know, the pain ... maybe we can move past that now. Maybe being on the ground is our second chance

La Terre. Cette planète tant désirée par tous les habitants de l’Arche, et cela depuis des générations. Est-ce que Silas était contente d’y être enfin? Elle ne saurait le dire pour l’instant. Tout était encore assez flou dans sa tête. Et puis, elle savait très bien qu’ils avaient tous étés envoyés ici en temps que cobayes. Et ce n’était pas seulement avec les quelques heures qu’ils venaient de passer sur Terre qu’ils pouvaient tous être certains de leur survie. La radioactivité, c’était quelque chose de compliqué, et qui vous prenait par surprise. Peut être que dans à peine cinq minutes, ils allaient tous se mettre à suffoquer et à ressentir les premiers effets des radiations. Ou peut être pas. Peut être que dans quelques jours ils allaient simplement mourir de faim, les animaux ayant complètement disparus de la surface de cette planète. Ou de soif, parce qu’ils se rendraient compte que l’eau est finalement contaminée. Avec tous ces doutes, Silas ne se sentait pas tranquille. Sans parler qu’ils étaient tous très jeunes, et qu’ils étaient des délinquants. Certains d’entre eux avaient étés enfermés pour des choses beaucoup plus graves qu’un simple vol de médicaments. Comment pouvait-on dormir tranquille en sachant qu’un meurtrier pouvait vous abattre dans votre sommeil simplement par ennuie? Il était clair que des règles allaient devoir être instaurées pour éviter une totale anarchie, et la jeune blonde se doutait déjà que ce ne serait pas chose facile.

Enfin bon, pour l’instant, ils étaient plus occupés à enterrer leurs morts. Parce que oui, il y en avait déjà. En même temps, ce n’était pas très malin de se détacher à l’intérieur d’une navette qui fonçait tout droit sur la Terre. Malheureusement la faute était faite, mais le pire était bien que le premier qui avait lancé cette idée débile était toujours en vie. A croire que les crétins survivaient à tout. En tout cas, ce gars là, Finn, il faisait beaucoup moins le fier maintenant. Au moins, il avait aidé Clarke à s’occuper des corps, et même si Silas trouvait ça assez dégoûtant, elle s’était quand même proposée pour aider aussi. Par contre, elle s’était tout simplement contentée de creuser. L’idée de toucher un corps inerte lui donnait la nausée. Sauf qu’à cet instant, elle ne savait pas que ça deviendrait bientôt monnaie courante pour la plupart d’entre eux. Même si elle s’en doutait dans le fond. Il y avait toujours eut de nombreux dangers sur Terre, elle ne voyait tout simplement pas pourquoi les choses auraient changés. Elle pensait juste que les dangers étaient différents de ce qu’ils pouvaient être à l’époque, alors qu’en réalité, ils étaient restés très semblables.

Une fois la dure tâche finie, Silas s’était postée aux côtés de Clarke, toute transpirante et couverte de terre. Mine de rien, creuser une tombe et la refermer, c’était quand même une sacrée dépense d’énergie. En pensant que Silas voulait se remettre au sport… Elle avait bien trouvée quelque chose pour ça, même si c’était pas super fun. Elle écouta les discours des amis des défunts, la mine légèrement sombre. A cet instant, elle repensait à son père, et à son exécution. Il était clair qu’elle n’arriverait jamais à se retirer cette image de la tête. Ni celle du visage du Conseiller Kane qui était venu l’arrêter. Par contre, un visage qu’elle se forçait à oublier, c’était celui de sa mère. Silas n’avait pas besoin de se faire encore plus de mal en repensant à sa trahison. Silas sent la main de Clarke se serrer autour de la sienne, alors que son « May we meet again » se mêle à celui des autres. Elle relève alors son regard vers celui de son amie, et sert sa main à son tour en lui souriant. La jeune blonde était bien contente de l’avoir à ses côtés. Clarke était pour elle un soutient qu’elle ne pouvait tout simplement pas ignoré, et son amie la plus proche sur Terre. De quoi répondre un peu de joie dans ces moments assez sombres. « Il faut qu’on s’organise, pour aller chercher la nourriture au Mont Weather. » Silas s’était principalement adressée à Clarke, mais elle avait haussée la voix pour que tout le monde puisse l’entendre. Après tout, ils formaient à présent un groupe, un peuple. Mais surtout, ils n’étaient plus sur l’Arche et n’étaient pas sous la tutelle du Chancelier. Ils pouvaient prendre les décisions tous ensembles, et Silas pensaient qu’ils le devaient. Pour elle, chaque avis était important, et une décision ne devait pas se résoudre à l’avis d’une seule personne qui déciderait de faire sa loi comme il l’entend. C'est alors qu'elle sentit quelqu'un la bousculer. Sentant un sentiment de frustration monter en elle, la belle blonde se retourna, prête à balancer sa remarque la plus sarcastique envers ce petit idiot qui ne regardait visiblement pas où il allait. Puis elle tomba nez à nez avec Saul. Son Saul, ce Saul là, son ami de toujours, le pion manquant du trio. Autant être honnête, Silas en eut le souffle coupée. « Saul? J'y crois pas, même sur Terre, tu sais pas marcher droit! » Bien sûr, elle le taquinait, et son sourire en disait long sur ce qu'elle pensait réellement. Silas était vraiment contente de revoir son ami, et elle commençait vraiment à penser qu'au final, les choses ne seraient peut être pas aussi terribles que ce qu'elle avait put craindre pour l'instant.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   Mer 28 Sep - 2:48

may we meet again
feat The 100

On pouvait dire que la jeune Octavia était ravie d'être arrivée sur cette fameuse planète bleue, la Terre. Elle qui avait été privée de liberté toute sa vie, elle ne pouvait que profiter de cet endroit. Mais avant celà, il y avait une chose ne peu moins joyeuse au compteur, et dont les 100 devaient s'occuper rapidement. En effet, à peine arrivé sur Terre, les 100 avaient perdus deux des leurs. Octavia avait entendu dire que deux jeunes délinquants s'étaient détaché avant l'atterrissage, et n'auraient pas survécu au choc de celui-ci. Alors qu'elle marchait à l’extérieur de la navette, découvrant l'environnement dans lequel elle allait vivre, la brune remarqua un attroupement de jeunes à l'entrée de la navette. Elle se doutait bien que c'était surement pour enlever les corps et s'en débarrasser. L’adolescente préféra rester éloignée, puis quand elle s’aperçut qu'ils avaient terminés d’enterrer les cadavres de ces pauvres imbéciles, elle se joint au groupe, cueillant sur le chemin une fleur aux pétales blanches, qu'elle prit soin de sentir un instant. Ce parfum intense fit sourire un court moment la brune, puis elle prit place au sein de l’attroupement de délinquants.

Un silence s'installa quelques minutes, puis certains jeunes prirent la parole, connaissances ou amis des jeunes délinquants défunts, afin de rendre hommages aux deux 100. Octavia elle, garda le silence, balayant le cercle de jeune du regard. Il n'y avait pas beaucoup de têtes qu'elle connaissait, ayant passé ces 15 premières années enfermée et privée de sa liberté car son existence était hors-la-loi. La brune avait bien sûr la chance que son frère, Bellamy, fut partit du voyage. Elle était très contente qu'il soit là, bien qu'elle ne le montrait pas vraiment, passé toutes ces années à se cacher et à ne plus voir son frère lorsqu'elle étai dans sa Sky Box avait beaucoup chamboulé l'adolescente. La cérémonie se déroulait sans interruption, tout était nouveau, sur l'Arche, les morts n'étaient pas enterrer, c'était différent. Mais pas pour autant moins triste, cela restait tout de même un événement auquel Octavia n'aimait guère participer. Elle alla tout de même déposer la fleur franchement récolter entre les deux mottes de terres, où gisaient en dessous les dépouilles des deux délinquants. Octavia resta quelques secondes devant les tombes, silencieuse, puis s'éloigna. Des petits groupes se formaient, et des discussions s’éparpillaient ici et là.

Ce fut lorsqu’elle entendit une voix féminine parler de la fameuse mission dont ils avaient la responsabilité que la jeune femme s'approcha un peu plus des groupes. Elle repéra bien vite la blonde qui avait abordé le sujet, et se rapprocha de celle-ci, déterminée à participer à cette mission. Octavia étai une jeune fille qui aimait l'aventure, elle ne reculait devant aucun défi. Mais avant même qu'elle n'eut le temps d'ouvrir la bouche, la voix de la demoiselle retentit à nouveau. Un délinquant brun venait de la bousculer, et tout deux commencèrent à discuter, visiblement ils se connaissaient plutôt bien. Pendant un court instant de silence, Octavia se rapprocha et d'une voix affirmée et assez sèche, elle lança à la blonde. "S'il y a besoin d'aide, je suis disponible pour le Mont Weather.". Elle garda un instant ses yeux rivés sur l’adolescente à qui elle s'adressait, puis semblait attendre une quelconque réaction. La brune avait réellement envie de participer à cette expédition, elle était enjouée à l'idée de ce qu'ils pourraient trouver au Mont Weather, et de pouvoir profiter enfin de cette liberté dont on l'a trop privé.

Emi Burton


HS:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   Mer 28 Sep - 19:52

ft.
les 100
« May we meet again »
They dropped us on the wrong damn mountain.
La Terre. Jennifer n'aurait jamais imaginé y mettre les pieds un jour. De toute sa vie. Et pourtant, ce jour était arrivé, elle ne rêvait pas, cela, elle le savait avec certitude. En sortant de la navette, elle avait pris une grande inspiration, la plus grande de son existence. Jamais auparavant elle n'avait senti des parfums aussi exquis que ceux de la Terre. Seulement voilà, leur atterrissage, plus que mouvementé, avait tué deux jeunes qui avaient eu la merveilleuse idée de se détacher de leur sièges, pour faire comme Finn "Spacewalker" Collins. Le pire, dans tout ça, c'est que lui avait survécu... Il semblait cependant montrer des remords, et la jeune brune ne put s'empêcher de penser qu'il avait peut-être un bon fond, après tout.

Cela faisait donc quelques heures que la navette avait atterri, et on s'occupait à présent des morts. Certains jeunes avaient décider de les enterrer, comme le faisaient autrefois les humains vivant sur Terre. Jennifer suivait la scène du coin de l’œil, un peu en retrait. Cela l'attristait, même si elle ne connaissait pas ces jeunes. À peine arrivés et il fallait prononcer le fameux "May we meet again". Tandis que les paroles solennelles résonnaient, l'attention de la brune fut attirée par un petit groupe de trois jeunes qui discutaient, semblant se connaître. Deux blondes, et un brun avec une mèche rose (ridicule, pour être honnête). Une des deux blondes disait quelque chose à Jennifer, elle était sûre de l'avoir vue. Ce n'était pas la fille de la conseillère Griffin ? Encore une privilégiée... Ce qu'elle faisait parmi les délinquants, ça, Jennifer l'ignorait. Elle écoutait attentivement leur conversation quand une brune vint les voir.

"S'il y a besoin d'aide, je suis disponible pour le Mont Weather." leur déclara-t-elle.

Le Mont Weather ? S'il allaient chercher de quoi se nourrir, Jennifer viendrait avec eux. Qu'il le veuillent ou non. Elle s'approcha à grands pas du groupe, ce qui fit planer un silence de mort. Leurs quatre têtes se tournèrent vers elle et l'observèrent d'un œil intrigué. Elle n'y alla pas par quatre chemins : elle tenait à les accompagner. Non seulement car manger était vital pour elle (cela l'est pour tout le monde d'ailleurs, mais dans l'esprit de Jennifer, ça l'était plus que pour quiconque) mais aussi afin d'explorer ce monde inconnu.

"Ben quoi, les gars, vous avez jamais vu de brune aux yeux bleus ou quoi ? Ne me regardez pas comme ça, je veux juste vous accompagner au Mont Weather."

Tous la fixaient, attendant qu'elle finisse ce qu'elle avait à dire. La jeune femme sourit faiblement : son impression d'inachevé avait fonctionné. Ils semblaient suspendus à ses lèvres. Elle en était étonnée, elle ne pensait pas être une si bonne oratrice. Elle poursuivit donc :

"Ah, oui, au fait. Toi, la privilégiée." Elle se tourna vers Clarke Griffin, la fille de la conseillère. "Je ne sais pas ce que tu fais ici, parmi nous, les délinquants. Et d'ailleurs je m'en fous. Mais sache une chose : si tu essayes de prendre le contrôle de la communauté, de vouloir nous commander, ça ne se passera pas bien entre toi et moi. Ta mère et ses petits copains nous dirigeaient sur l'Arche, mais maintenant, c'est fini. Compris ?"


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   Ven 30 Sep - 23:27

May we meet again

Les 100


« In peace may you leave the shore, in love may you find the next. Safe passage in your travels, until our final journey to the ground, may we meet again. »
Dans mes rêves les plus fous, jamais je n’aurai pensé passer mes premières heures sur Terre de la sorte. C’est sans doute pour cela que j’ai besoin d’un peu de réconfort, que je suis donc aller chercher en une personne amicale et qui a tout ma confiance : Silas. « Il faut qu’on s’organise, pour aller chercher la nourriture au Mont Weather. », déclare mon amie, parlant d’une voix suffisamment haute pour que tout le monde l’entende. Je hoche vigoureusement la tête, ne pouvant qu’approuver ces dires. Je m’apprête même à prendre la parole, pour souligner le fait que nous n’avons que trop perdu de temps, mais on me coupe dans mon élan. Indirectement, du moins, car un jeune rentre dans Silas. Le délinquant se retourne, et la surprise est totale : Saul. De surprise, je lâche la main de Silas, qui n’en croit pas ses yeux non plus. Et cet étonnement se retrouve aussi chez Saul, qui est stupéfait de voir Silas et moi sur Terre. Silas, d’ailleurs, qui ne peut s’empêcher de le charrier : « Saul? J'y crois pas, même sur Terre, tu sais pas marcher droit! » J’esquisse un petit sourire, ne pouvant m’empêcher de penser qu’avec mes deux amis à mes côtés, les péripéties qui nous attendent certainement sur notre planète seront bien atténuées. « C’est la mèche qui fait ça ! », dis-je, en affichant un air sûr de moi, tout en désignant d’un signe de la tête l’étrange mèche rose de mon comparse. Ma façon de saluer sa présence. Mais les retrouvailles se fêteront sans doute à un autre moment, car une brune, qui s’est faufilée vers nous, prend la parole à son tour pour nous indiquer que : « S'il y a besoin d'aide, je suis disponible pour le Mont Weather. » D’un soupir las face à la tâche qui nous attend (on a pu le voir un peu plus tôt avec Silas), je laisse échapper un léger : « Y’en aura besoin ! ». Un coup d’œil à la carte, et à notre environnement, nous a en effet indiqué que nous avions du chemin à faire. Autrement dit : pas le genre d’expédition que l’on prépare sur un coup de tête ! Je jette un petit regard à Silas, cherchant comment on pourrait bien annoncer aux autres que le trajet pour le bunker sera long, mais je n’ai pas le temps de trouver une solution, une nouvelle arrivante débarque vers nous. « Ben quoi, les gars, vous avez jamais vu de brune aux yeux bleus ou quoi ? Ne me regardez pas comme ça, je veux juste vous accompagner au Mont Weather. ». En voilà, une bonne chose. Je dois avouer être surprise, je ne m’attendait pas à ce qu’autant de volontaires se manifestent pour cette excursion, redoutant de voir la plupart des délinquants préférer s’amuser à découvrir les environs, et non se mettre en quête de ce lieu, hautement vital pour notre survie. « Ah, oui, au fait. Toi, la privilégiée », m’interpelle-t-elle, en se tournant vers moi. Je n’ai pas à réfléchir des heures pour imaginer ce qu’elle risque de me balancer. Et pour cause, un délinquant m’a déjà sorti un discours similaire, alors que je demandais à ce qu’on nous aide, Finn et moi, pour sortir les corps du vaisseau. « Je ne sais pas ce que tu fais ici, parmi nous, les délinquants. Et d'ailleurs je m'en fous. Mais sache une chose : si tu essayes de prendre le contrôle de la communauté, de vouloir nous commander, ça ne se passera pas bien entre toi et moi. Ta mère et ses petits copains nous dirigeaient sur l'Arche, mais maintenant, c'est fini. Compris ? » Et voilà, qu’est-ce que je vous avais dit ?

J’esquisse un sourire, mais cette fois-ci, nulle trace d’amusement, comme celui que j’ai adressé à Saul un peu plus tôt. Non, là, on voit plutôt de l’agacement profond. « Rappelle-moi ce que tu faisais, pendant qu’on enterrait les corps ? », demandé-je, car elle ne faisait pas partie des jeunes qui ont aidé à cela. « Alors ton privilégiée, tu peux te le garder. Et quant à savoir qui commande : on s’en fout. On n’est pas là pour ça. Sans oublier que c’est pas le moment ! », je désigne, d’un geste de la tête, les tombes, encore toutes fraîches, pour souligner à quel point vouloir se faire bien voir de la majorité des délinquants (car nous ne sommes que bien peu à provenir de la station Alpha), en ce moment précis n’est pas très judicieux ni respectueux. Sur ce, je me détourne de cette délinquante bien chiante, pour observer Saul, Silas, et Octavia. « On est loin du Mont Weather »,, dis-je, en sortant la carte que j’ai conservé dans ma poche. Je la mets de façon à ce que notre petit groupe puisse voir. « On est là, et le bunker est là. », dis-je, en indiquant les emplacements. « Il nous faudra plusieurs heures pour y aller. » Car oui, contrairement à ce que certains pourraient penser – à l’instar de l’inconnue – je compte bien partir pour le bunker aussi. « C’est pour ça qu’on ne peut pas partir maintenant, faut qu’on se prépare ! », terminé-je, en repliant la carte, pour la remettre dans ma poche. On pourrait partir maintenant, mais la nuit ne devrait pas tarder à tomber. Demain serait le plus judicieux, mais ça, c’est au groupe de décider. Car non, désolée de décevoir ma fan n°1, mais je n’ai pas l’intention de prendre la tête de notre groupe !

code by ORICYA.



HJ :
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   Sam 1 Oct - 11:02


Time to survive
Les 100 & Le petit danseur isolé
« Saul? J'y crois pas, même sur Terre, tu sais pas marcher droit! » Le brun lève les yeux au ciel. Nameho. Certes il n'était peut-être pas la personne la plus adroite, voir il était carrément maladroit et s'étaler de tout son long dans un couloir de l'Arche était assez fréquent mais ce n'était pas une raison pour que Silas blondibitch réponde de cette façon. Ou si justement. Ça l'était particulièrement et lui notre très cher petit délinquant ne le prenait pas sur l'air de la rigolade. Comprenez le bonhomme. Il était seul, ou du moins c'est ce qu'il aimait penser. Il y avait finn mais retrouver le dans cette foule de gens en délire. De plus Finn est sûrement en train de jouer à cache-cache à l'heure qu'il est. Croyez le ou non, c'est carrément son style... « Ha. Ha. Ha. Mais c'est que l'air de la prison lui a donner de l'humour à celle-là! » Il lui tire la langue comme un gamin avant de finalement laisser un petit sourire poindre sur ses lèvres. Pour une fois c'était un petit sourire heureux. Pas truqué. « Ouais ouais, c'est ça critiquer le chef d'œuvre de beauté que j'ai sur la tête... Le rose ne me colle pas au teint? » Un petit rire s'échappe de sa gorge tandis qu'il hausse les épaules. C'est la faute de la gravité tout ça. Elle fonctionne normalement ici. C'est bizarre... Le brun passe une main dans ses cheveux, attrapant sa mèche pour jouer nerveusement avec tandis que son regard s'arrête sur une demoiselle qui vient d'arriver. Une brune. Il fronce les sourcils. « Bienvenue dans le groupe... Je suppose... » Saul lance un sourire encourageant à la demoiselle qui vient de gentiment se joindre à eux pour une aventure qui promet d'être... Bien aventurée... Mais oui ça existe. Ne cherchez pas plus loin. Son regard s'attarde sur la brune. Le typé à d'habitude une très bonne mémoire. Malheureusement cette demoiselle ne lui dit réellement rien. Et son nom lui échappe totalement. Le voilà qui allait demander mais l'arrivée d'une autre personne vient tout perturber. « Ben quoi, les gars, vous avez jamais vu de brune aux yeux bleus ou quoi ? Ne me regardez pas comme ça, je veux juste vous accompagner au Mont Weather. » C'est une fille. Saul soupire. Quelque part il doit bien y avoir un garçon qui veuille venir avec eux non? Non pas que les filles c'était un problème. Il les aimait bien, mais un peu de compagnie testostérone ne serait pas de trop. Il se tourne vers les quelques personnes encore présentes en haussant les épaules. « Mont Weather, ça t'intéresse pas? » Malheureusement on ne lui renvoie que des réponses négatives et le voilà qui soupire une nouvelle fois avant de se retourner vers le petit groupe et d'enfoncer ses mains dans ses poches.  « Je ne sais pas ce que tu fais ici, parmi nous, les délinquants. Et d'ailleurs je m'en fous. Mais sache une chose : si tu essayes de prendre le contrôle de la communauté, de vouloir nous commander, ça ne se passera pas bien entre toi et moi. Ta mère et ses petits copains nous dirigeaient sur l'Arche, mais maintenant, c'est fini. Compris ? »  « Oh lala... Miss Drama Queen quoi... » Saul aurait bien continuer, ce genre de comportement qui l'insupporte. Mais voilà que Clarkey se révolte. N'oublions pas que c'est elle la victime...

Tandis qu'elle sort l'argument des corps, son regard se tourne de nouveau vers les bottes de terre. Voilà qu'ils prévoyaient une petite balade de santé à côté de gens fraichement décédés qu'il avait lui-même aidé à mettre en terre. Il n'y a qu'une chose à dire face à ça. "Joie". Si il y a bien un point pour lequel les filles sont tellement un mystère pour lui c'est le don qu'elles ont pour faire une embrouille de n'importe quoi. Et surtout le calme olympien qu'elles ont pour prendre sur elles... Clarke est un exemple de prudence et de calme qu'il ne sera jamais capable d'imiter et que... Ouais il ne tentera pas non plus en fait. Tandis que son regard est toujours tourné vers les tombes tandis que pagaille et pagaille se disputent, Saul soupire. Décidément, jolie la balade de santé en perspective. « Loin? Ouais... Il n'ont rien laisser comme moyen de transport en plus dans l'Arche... » Pour une fois qu'ils avaient vraiment le moyen de se rendre utile ils ne le font pas. Alors désolé on veut bien faire des efforts mais parfois c'est dur... « En effet... Il va faire nuit. Est-ce que attendre demain est une meilleure idée? Sachant que... Enfin, l'endroit peut être hostile? » Saul hausse les épaules. Il propose. Mais lui ce qu'il aime faire c'est cueillir des fleurs et danser. Croyez c'est crédible...

Emi Burton


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   Sam 1 Oct - 16:47

May we meet again
Les 100
See that bright star up there ? That's Ark orbiting above us. I think whatever happened up there, you know, the pain ... maybe we can move past that now. Maybe being on the ground is our second chance

Les enterrements, c’est jamais très joyeux, il faut bien le dire. Et puis, en général, tout le monde faisait une tête d’enterrement. Tout le monde connaissait la personne qui se faisait enterrer aussi, habituellement. Et ce n’était pas le cas ici. Pas du tout d’ailleurs. A peine la cérémonie finie, les gens commençaient déjà à se disperser pour rependre leurs activités. Ce n’était pas vraiment quelque chose qui plaisait à Silas en réalité, mais elle préférait ne rien dire. Pas la peine de commencer à chercher les ennuis maintenant, surtout qu’ils avaient à faire. C’était pourquoi elle avait parlée assez fort à Clarke dans l’optique de partir pour le Mont Weather, et aussi pour qu’une partie du groupe l’entende et prenne l’initiative de se joindre à eux. Bien sûr, entre temps, la belle blonde avait découvert avec surprise que leur ami Saul se trouvait parmi eux et… Bien elle n’avait pas put s’empêcher de la charier. D’ailleurs, Clarke en rajouta elle même une couche et Silas ne put empêcher un rire de lui échapper. Elle avait presque l’impression d’être de retour sur l’Arche, comme au bon vieux temps, entourée de ses amis. Et c’était loin d’être désagréable comme sensation, bien au contraire. La blonde haussa ensuite les sourcils, les mains posées sur les hanches, et son regard bleu et froid figé sur le visage de Saul. « Je te permets pas, j’ai toujours eus de l’humour! » Ce qui était à peu près vrai. Pas totalement. Il fallait dire qu’avec sa maladie et tout ça, elle avait un peu perdue en pratique, mais elle comptait bien se rattraper ici. Tout en gardant un minimum de sérieux tout de même, il ne fallait pas qu’ils perdent de vue leurs objectifs qui étaient assez crucial en soit: trouver de la nourriture.

D’ailleurs, une petite brune ramena rapidement le groupe à la réalité en venant proposer son aide. Deux bras en plus n’était pas de refus, et vu que Clarke avait déjà acceptée l’aide de cette jeune fille, que Silas ne connaissait absolument pas, cette dernière lui contenta de lui servir un petit sourire. C’était cool que des personnes qu’ils ne connaissaient pas encore vienne se proposer pour les accompagner. En plus d’avoir de l’aide supplémentaire, ça leur permettrait de faire connaissance sur le chemin, et pourquoi pas, souder un peu plus le groupe des 100 de cette façon. Même si Silas n’était pas vraiment du genre à entamer une conversation la première, ni à parler tout court avec quelqu’un qu’elle ne connaissait pas, il allait bien falloir qu’elle fasse un effort ici, qu’elle le veuille ou non. Silas s’apprêtait d’ailleurs à mettre Octavia au courant du trajet que les jeunes allaient avoir à parcourir quand un nouvel arrivant la coupa dans son élan. Une nouvelle pour être exacte. Silas était tout d’abord contente que cette jeune femme se propose pour les accompagner au Mont Weather, jusqu’à ce qu’elle se mette à attaquer Clarke sur un délire de privilégier et un grand ramassis de conneries. Et c’était bien le genre de réflexion qui avait le don d’énerver Silas au quart de tour. Elle ne supportait pas ces gens qui jugeaient sans connaître, et la blonde avait du faire preuve d’un énorme self-control pour ne pas intervenir. Serrant les poings, elle laissa Clarke se défendre, et laissa même un léger sourire lui échapper à la remarque de Saul. Drama Queen, c’était bien le terme exact. Elle n’avait cependant pas put s’empêcher d’y mettre son grain de sel. « Puis nous au moins on se bouge le cul pour éviter de crever de faim. » Il était clair que tout le monde n’avait pas fait la même chose. La majorité des 100 s’étaient contentés de se tourner les pouces, de s’amuser entre eux, sans penser à l’avenir proche. il était clair que pour l’instant personne n’avait faim, mais ça n’allait pas tarder à devenir un problème, cette histoire. Et plus vite le problème était réglé, mieux c’était.

Silas regardait Clarke sortir la carte sur laquelle les deux blondes étaient penchés quelques heures plus tôt. Cette carte qui avait parure être tellement compliquée à comprendre aux yeux de Silas. Elle laissa Clarke expliquer aux deux autres ce qu’elles avaient put constatés au premier abord, comme la distance qui séparait le groupe de la montagne. Après, cette estimation était totalement approximative. Il leur était impossible d’établir des coordonnées exactes, du moins pas avec le peu de matériel dont ils disposaient. Avec quelques pièces, il aurait été assez simple pour Silas de modifier quelque peu la navette pour connaître leur position exacte, et aussi entrer en contact avec l’Arche, mais malheureusement, ils se trouvaient bien loin d’avoir tout ça sous la main. A la réflexion de Saul, la blonde leva les yeux au ciel. « Tu croyais vraiment qu’ils allaient construire une voiture et la faire rentrer dans la navette? De toute façon, dans cette forêt, la meilleure solution, c’est de se déplacer à pieds. » Avec un véhicule, il était clair qu’ils n’allaient pas pouvoir se rendre très loin. Mais l’épreuve serait certainement éprouvante. De toute manière, ils n’avaient pas vraiment le choix. Jouant avec l’une de ses mèches de cheveux, Silas tourna les paroles de ses amis dans sa tête. Tout ça n’allait pas être simple à mettre en place, en fait, c’était beaucoup plus compliqué que ce que la jeune informaticienne avait put penser. « On devrait plutôt partir dans deux jours, vous croyez pas? Saul a raison, on sait pas sur quoi on peut tomber dans cette forêt, on a besoin d’armes. Et de faire des réserves de nourritures, avec un peu de chance on peut trouver des plantes comestibles pas loin. » Silas n’était pas vraiment une experte dans ce domaine, voir pas du tout. Mais bon, elle savait qu’ils ne pouvaient pas se lancer dans cette mission à l’aveuglette et sans provisions pour le chemin, mais aussi pour ceux qui resteraient au campement. Surtout qu’ils n’étaient pas certains de ce qu’ils allaient bien pouvoir trouver en arrivant au Mont Weather. Peut être qu’il n’y avait déjà plus rien là bas.
Made by Neon Demon
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   Jeu 6 Oct - 1:23

may we meet again
feat The 100

Quelques fragments de secondes après qu'Octavia s'était déclarée présente pour aller au Mont Weather, elle tourna le regard vers le jeune brun, et lui rendit son sourire en s’apprêtant à le remercier pour son accueil avant qu'une brune s''approche du petit groupe, coupant Octavia dans son élan et enchaînant son petit discours tout prêt. La brune regarda cette nouvelle arrivant d'un air intriguée, elle fronça légèrement les sourcils lorsqu'elle commença à agresser verbalement l'une des jeunes femmes blondes. Un enchaînement de phrase se déroulait, O' ne souhaitait pas s'en mêler, mais resta attentive au cas où faudrait en remettre une en place. La seconde demoiselle blonde se permit de lancer une phrase par là, afin de bien faire comprendre à la brune qu'elle avait bien intérêt de se calmer, au risque de ne se faire que des ennemies. Et puis après tout, la blondinette n'avait pas tord, comment pouvait-elle débarquer telle une fleur en critiquant alors qu'elle n'a nullement bouger son jolie fessier pour aider lors de l'enterrement ? Octavia tourna le regard un instant vers le brun, qui prit également la parole, et cela semblait amuser la brune qui afficha un petit sourire. Lorsque la fameuse blonde conclue le débat et se tourna vers nous avec sa carte, Octavia regarda celle-ci attentivement. C'est vrai qu'il y avait un bon bout de chemin à parcourir, et ils ne pouvaient pas partir n'importe comment, il fallait que cette expédition soit organisée un minimum s'ils voulaient avoir une chance d'aller jusqu'au bout.

Octavia n'en revenait pas encore d'être sur Terre, c'était extraordinaire de pouvoir profiter de toutes ses couleurs, de ses parfums, cette lumière, ce vent. Tout n'était que découverte ici, mais la brune savait qu'il n'avait pas vraiment le temps de s’émerveiller devant toute la beauté cachée de la planète bleue, ils devaient d'abord s'occuper de cette fameuse mission au Mont Weather, et le petit groupe semblait d'accord avec le fait qu'il fallait s'organiser. Une bonne chose. Lorsque l'une des blondes prit la parole pour suggérer de partir d'ici deux jours, la brunette était plutôt d'accord. Deux jours, c'était le temps raisonnable qu'il fallait pour préparer cette expédition et la mener à bien. "Dans deux jours, je pense que c'est bien. On aura le temps de se préparer un minimum et de se rendre au Mont Weather dans les meilleurs conditions possibles." Elle adressa un sourire à la blonde. Bien qu'elle était pressée de partir pour le Mont Weather, Octavia était aussi un peu effrayée de ce qu'elle ne connaissait pas encore, qui sait, peut-être n'étaient-ils pas si seul que ça sur Terre ? La brune ne savait pas, elle n'avait pas de réponse à fournir pour l'instant, mais si c'était le cas, elle aimerait surement qu'il y ai d'autres personnes vivant sur la planète bleue, pour connaître d'autres personnes, d'autres coutumes... Explorer ce monde qui se tenait juste là, depuis toutes ces années. Bien qu'elle savait que cela s’avérerait surement assez éprouvant, elle était impatiente de se mettre en route.

Le petit groupe de jeunes tentaient de s'organiser pour cette fameuse expédition, chacun donnait son avis, et la brune écoutait beaucoup. Bien qu'elle n'ai pas réellement eu l'occasion de se battre, elle était prête à le faire si le besoin se rencontrait. Et puis malgré son apparence fragile, la brunette avait de la ressource, derrière sa fine silhouette, elle était très agile et savait se montrer violente lorsqu'il était nécessaire. Octavia savait qu'il faudrait se fabriquer des armes, ils ne pouvaient pas partir à mains nus. Elle espérait que certains des délinquants étaient assez débrouillard, comme pour se repérer dans la nature, ou bien encore le fait de connaître quelques techniques de survies primordiales. Ils allaient réellement avoir besoin de toutes les connaissances possibles. Et malheureusement pour la jeune Octavia, à part son sens de l'orientation et sa soif de violence, elle n'avait pas grand chose à apporter au groupe, alors elle espérait que d'autres pourraient combler tout les manques et que l'expédition se déroulerait sans aucun soucis. Il faudrait également trouver de la nourriture, les 100 ne tiendront surement pas très longtemps sans rien manger, et ça la brunette le savait bien. Il y avait surement quelques baies dans les virons, peut-être des champignons également. "Il faudrait que certains s'occupe de la nourriture, d'autres des armes, et d'autres de l'orientation du groupe, on a deux jours pour tout organiser, alors faut pas traîner trop non plus." déclara t-elle, déterminée à motiver les troupes. Elle regarda chacun des délinquants autour d'elle, puis même ceux qui étaient plus éloignés, espérant que certains viendraient se dévouer pour les aider. Que les 100 se réveillent et se décident à survivre.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   Mer 12 Oct - 12:12

ft.
les 100
« May we meet again »
They dropped us on the wrong damn mountain.
À peine Jennifer avait-elle terminé sa phrase que Clarke la fusilla du regard. Elle lui lança une réponse cinglante : "Rappelle-moi ce que tu faisais, pendant qu’on enterrait les corps ? Alors ton privilégiée, tu peux te le garder. Et quant à savoir qui commande : on s’en fout. On n’est pas là pour ça. Sans oublier que c’est pas le moment !". Elle avait désigné les tombes en disant cela. La brune ne prit pas la peine de répliquer : elle s'avouait vaincue. Elle avait renvoyé sa colère envers les dirigeants de l'Arche sur cette fille, qui ne semblait pas si coupable après tout. Elle avait également voulu paraître sûre d'elle, mais tout ce qu'elle avait réussi à obtenir était une remise en place et des regards noirs. Le brun l'avait même appelée "Drama Queen", d'ailleurs ce n'était pas faux. Elle avait un peu honte, mais pas au point de s'excuser. Il ne fallait pas abuser, non plus.

Jennifer soupira, et se tourna vers la carte que Clarke avait dépliée. En effet, cela faisait long comme promenade de santé... Elle écouta attentivement les propositions des uns et des autres, en prenant bien soin de ne pas se l'ouvrir. Il fallait bien qu'elle inspire un minimum de sympathie aux autres, déjà qu'elle avait attaqué verbalement Clarke. L'asiatique à la mèche rose (que l'autre blonde appela Saul) dit vouloir utiliser un quelconque moyen de transport, que l'Arche leur aurait fourni. L'autre blonde le rembarra direct : "Tu croyais vraiment qu’ils allaient construire une voiture et la faire rentrer dans la navette? De toute façon, dans cette forêt, la meilleure solution, c’est de se déplacer à pieds." La brunette ne put qu'acquiescer d'un signe de tête. Ils allaient donc partir à pieds, bien évidemment mais quand ? Il leur faudrait organiser cette expédition, d'autant plus qu'il y avait 100 jeunes à nourrir. Comme si elle avait lu dans les pensées de Jennifer, la petite brune prit la parole : "Dans deux jours, je pense que c'est bien. On aura le temps de se préparer un minimum et de se rendre au Mont Weather dans les meilleurs conditions possibles." Cela semblait en effet être une bonne idée. Ça laisserait également à d'autres délinquants le temps, s'ils le souhaitent, de se joindre à l'expédition. Le plus de monde possible, voilà ce qu'il leur fallait. Quelques paires de bras en plus ne seraient donc pas de refus. Elle écouta la jeune fille poursuivre ses propositions : "Il faudrait que certains s'occupe de la nourriture, d'autres des armes, et d'autres de l'orientation du groupe, on a deux jours pour tout organiser, alors faut pas traîner trop non plus." Jennifer décida alors de s'exprimer la première, car cette organisation ne lui semblait pas trop mal. Elle savait d'ailleurs déjà de quoi elle allait s'occuper, n'étant pas douée du tout pour s'orienter, surtout dans un endroit inconnu. "Je me propose pour m'occuper des armes. J'avais commencé à suivre une formation de garde sur l'Arche, et ils en connaissent un rayon dans ce domaine. Je pense que ça sera mieux. Clarke, tu t'occupes de l'orientation du groupe, je suppose ? T'as l'air de pas mal te démerder avec cette carte."


HS:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité
INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   Lun 17 Oct - 13:01



May we meet Again
Ft. Les 100


Leur arrivée avait provoqué beaucoup de dégâts et malgré le fait que la majorité d'entre eux étaient encore debout, deux des délinquants qui s'étaient détachés durant l'atterrissage avaient perdu la vie. Ils avaient voulu suivre l'exemple, un exemple qu'aurait très bien pu suivre Van si elle n'avait pas été endormie. Comment s'endormir dans de telles conditions, c'est très simple. Une bonne grosse dose de sédatif et le tour était joué. Elle c'était bien débattue lorsqu'ils étaient venus la chercher dans sa Sky Box. Elle avait amoché l'un des gardes, un bon moyen de se défouler avant le grand départ dont elle ignorait tout. Mais le noir du néant la rattrapa bien vite lorsqu'elle sentit une aiguille se planter dans son bras. Elle avait dormi jusqu'aux turbulences engendrées par leur entrée dans l'atmosphère terrestre et suite à cela, le crash l'avait bien heurté également. Un coup à la tête, ça ne fait jamais plaisir.

Une fois qu'ils eurent atterris, tout le monde se précipitait déjà à l'extérieur sans craindre des radiations et pour tout dire, Vanessa suivit le mouvement restant cependant à l'écart de tout le monde. La Terre mère était enfin devant elle et elle n'en revenait pas. Ses yeux divaguaient tout autour, s'arrêtant sur un ciel coloré dont les nuages étaient quasiment invisibles. Un bleu aussi clair que ses iris l'émerveillait. Elle n'y croyait pas. Puis elle vit un certain nombre des jeunes sortir les corps de la navette et se dirigèrent pour la plupart d'entre eux, derrière. Van était curieuse de savoir se qu'ils comptaient en faire et une fois arrivée dans ce qui lui semblait être un cimetière de fortune, lieux de paix où repose généralement les corps des défunts d'après de vielles histoires, elle constata que tout le monde se recueillait ou presque sur les tas de terre ensevelissant les morts. Les mots leur échappaient et les paroles d'adieu résonnèrent dans toutes la forêt. Van ne disait rien, elle ne les connaissait pas après tout. Elle pensait vraisemblablement à son père, tout là haut qui flottait dans le vide de l'espace. Elle se disait que ces jeunes là ne méritaient pas sa prière alors que son père avait été tué sans raison. Eux, ils avaient choisi leur fin en se détachant. Elle ignora bien sur les regards qui la fixaient. Ceux qui devaient penser qu'elle tenait un comportement déplacé. Elle s'en fichait. Puis qu'en vint le "may we meet again" général, un soupire s'échappa de ses lippes et elle se laissa tomber sur le tronc d'arbre derrière elle.

Après cela, plusieurs groupe se formèrent et elle toujours à l’écart, les observait. Elle s'imaginait leur discussion. Parfois même, un rictus étirait le coin de ses lèvres; Elle s'occupait comme elle pouvait. Puis alors que le blond doré de ses boucles apparaissait à son regard, sa respiration fut un instant coupée. Elle réalisa à peine qu'elle se tenait en face d'elle et qu'elle était bien en vie. Ironie de leur sort, après tout ce temps, elle se retrouvèrent là, ici sur Terre. Vanessa avait beau se frotter les yeux, se pincer pour se réveiller, elle ne disparaissait pas de son champ de vision. Les mains tremblantes, le palpitant frappant sa poitrine avec violence, ses jambes décidèrent seules de se mouvoir et elle avança lentement vers petit groupe où elle se tenait. Des règlements de compte commençaient déjà à se faire entendre, mais Van ne s'en préoccuper pas. Une fois à bonne distance d'eux, elle s'arrêta et les seuls mots qui sortirent de sa bouche était un simple prénom. « Silas ? » Elle pensait ne jamais la revoir après ce qui c'était passé entre elles deux sur l'Arche et finalement, le ciel à cru bon de les réunir. Elle s'arrêta de trembler et observa les autres présents avec elle qui devait s'en doute la fixer aussi. Elle déglutit difficilement et son regard n'arrivait pas à la quitter. Elle pensait réellement ne jamais la revoir et de vieux sentiments refirent surface au moment même où ses pupilles s'étaient posées sur elle. Le présent compte souvent son lot de surprises. « Je.. rhm, je ne pensais pas te recroiser ici. » Elle en oubliait presque les autres et ne cherchait qu'à comprendre. Elle ignorait bien ce que le petit groupe prévoyait avant son interruption et peut-être qu'elle serait d'accord pour les aider ou les accompagner, mais tout ce qu'elle avait en tête pour l'instant c'était qu'elles auraient bien besoin de parler toutes les deux.

Codage par Emi Burton


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

INFORMATIONS
En savoir +

MessageSujet: Re: May we meet again [ft les 100 dispos]   

Revenir en haut Aller en bas
 
May we meet again [ft les 100 dispos]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Meet Up - 27 février BD Cosmos à Laval
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The 100 : New Earth :: 
₪ LES ARCHIVES ₪
 :: 
A R C H I V E S
 :: SAISON 1
-
Sauter vers: